• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > L’énigme sur l’origine du froid qui s’abattit sur la (...)

L’énigme sur l’origine du froid qui s’abattit sur la terre il y a 75000ans

Une énigme vient d’être vraisemblablement résolue sur l’origine de la chape de froid qui s’était abattue sur notre terre, il y a environ 75 000 ans.
 
Nous savons que l’homme de Néanderthal dut affronter les grands froids il y a 75 000 durant la glaciation de Wurm qui dura plus de 20 000 ans.
Mais l’origine de ce grand froid était encore, il y a peu, une énigme.

Trois acteurs, travaillant dans des domaines différents, ont croisé leurs découvertes, et ont résolu le mystère.

Le climatologue Georges Zielinsky étudiait lors de l’été 1988 l’évolution dans le temps de notre atmosphère, au Groenland, à 1265 km du pôle Nord en prélevant des carottes de glace.
Il découvrit qu’il y a environ 75000 ans, une énorme quantité de dioxyde de souffre fut libérée dans notre atmosphère.
Alors qu’il y en a normalement 50 microgrammes par mètre cube d’air, il en trouva 1900 microgrammes, soit 40 fois plus que la normale.

Cela signifie qu’il y a 75 000 ans, la vie fut étouffée sur terre par de l’acide sulfurique : entre 2000 et 4000 mégatonnes furent relâchées, et ce nuage d’acide recouvrit une bonne partie de notre planète.
Il ne resta sur la planète qu’environ 2000 êtres humains.
Que s’était-il il passé ?

Michael Rampino
, l’un des plus grands géologues mondiaux, travaillait de son coté sur les foraminifères. Ces protozoaires ont la particularité de fixer le carbone et l’oxygène, et leur analyse permet de reconstituer la température de la surface des mers, ainsi que celle des eaux profondes, à n’importe quel âge.
Or il découvrit qu’il y a 75 000 ans, la température de la terre avait brusquement chuté.
Celle des océans avait baissé de 5 ou 6 degrés, ce qui représente un refroidissement d’au moins 15° centigrades. En plein été, si pareille situation se recommençait, on verrait tomber de la neige en juillet à New York !
Ce refroidissement rapide, et cet acide sulfurique en quantité ne pouvaient avoir qu’une origine : un volcan géant.

C’est le géologue craig chesner qui devait découvrir la dernière pierre du puzzle.
Il s’interrogeait sur la formation du lac de Toba, en Indonésie, constatant que le fond de ce lac était extrêmement important, et que contrairement aux lacs traditionnels comportait des pentes très abruptes, presque à la verticale.
Il préleva des échantillons du sol qu’il envoya à son confrère John Westgate, et la conclusion devient évidente : ce lac, de 100 km de long sur 60 km de large, est bien le site d’un ancien volcan géant.
Les cendres de chaque volcan ont une nature très différente, et ils vont retrouver des cendres identiques au supervolcan Toba à plusieurs milliers de kilomètres de là : de l’Arabie Saoudite à la mer de Chine.
Pour avoir une idée de l’importance de cette éruption, on évalue aujourd’hui que 3000 km3 de matière furent éjectées du volcan, soit 10 000 fois plus que ce que recracha le St Helens en 1980, c’est à dire 67 000 fois plus que la bombe d’Hiroshima.

A 2500 km du Toba, on trouve dans le fond des océans une couche de cendre épaisse de 35 cm.

C’est donc grâce au hasard que ces trois scientifiques ont résolu, semble-t-il, une des grandes énigmes de l’univers.

Mais si l’on va plus loin, on peut établir une autre convergence.

A quelques années près, ces 75 000 ans représentent 3 cycles de la terre.

milankovitch
, dans les années 30, affirma que le cône décrit par l’axe de rotation de la terre fait un tour en environ 26000 ans,

Il rejoint ainsi le physicien allemand winfried otto Schuman qui a découvert entre 1954 et 1957 que la terre possède un taux vibratoire de 7,8 Hz. Ce taux inchangé depuis des milliers d’années augmente depuis 1980 est aujourd’hui de 12 Hz, et devrait atteindre 13 Hz à la fin 2012.
Or d’après Schuman, l’augmentation de cette vibration hertzienne est de nature à déclencher des cataclysmes.

Ces trois scientifiques rejoignent donc, sans peut être le savoir, d’une part les astrophysiciens réunis en Floride récemment, et la théorie Maya qui a déterminé un cycle de la terre de 26 000 ans, lequel finirait d’après eux le 23 ou 26 décembre 2012.

Il ne reste plus qu’à espérer que tout ce beau monde s’est trompé, des Mayas aux différents scientifiques cités dans cet article, car dans le fond, tout ceci est prévu dans un peu moins de quatre ans, ce qui met les élections présidentielles à un niveau beaucoup plus modeste.

Car comme disait un vieil ami africain :
« On peut pas courir et se gratter les fesses en même temps ».

Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (71 votes)




Réagissez à l'article

121 réactions à cet article    


  • worf worf 26 mars 2009 15:23

    j’ai récenment vu un reportage sur cette découverte.
    Quand à l’augmentation de vibration herztienne, n’es t elle reliée à l’inversion des pôles qui s’est déja produit dans le passé ?

    Les chercheurs ont découvert, dans les cendres de feux de camp d’aborigènes australiens, des preuves irréfutables que les pôles nord et sud occupaient jadis des positions très différentes de celles d’aujourd’hui. Ces modifications magnétiques, et les bouleversements qu’elles auraient entraînés, dateraient de quelques dizaines de milliers d’années tout au plus ! L’inversion des pôles magnétiques est un phénomène qui semble se produire suivant un cycle de périodicité aléatoire, avec une fréquence (récurrence) variable et encore mal connue, qui pourrait aller de 700 ans à 30 000 ans !


    • COLRE COLRE 26 mars 2009 15:54

      Je vous conseille des lectures scientifiques.
      Pour le paléomagnétisme, voici un graphe des principales inversions récentes (qques millions d’années quand même… smiley )


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 mars 2009 16:22

      worf,

      merci de ces précisions qui enrichissent le débat,
      j’espère que d’autres commentateurs pourront vous répondre, car les questions que vous posez le méritent.


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 mars 2009 16:35

      Colre,

      j’ai puisé aux meme sources que vous,
      sauf que j’ai "ciblé" l’évenement qui s’est produit il y a 75000 ans.
      ce qui n’enlève pas d’intêret à votre commentaire.


    • nameless` 26 mars 2009 15:42

      Bonjour,

      Le début de l’article est intéressant cependant, je sais que l’apocalypse est à la mode ces derniers temps mais n’avez vous pas l’impression de participer une fois de plus à ce grand mouvement de paranoïa collective en concluant votre article ainsi ? De plus vous n’êtes même pas cohérent avec vous même vous dites et je cite :

      « A quelques années près, ces 75 000 ans représentent 3 cycles de la terre »

      et vous avancez peu après la date de 2012 qui tombe d’on ne sait pas trop quel calcul, sans vraiment donner de sources précise.

      Je vous en prie restez sérieux.


      • olivier cabanel olivier cabanel 26 mars 2009 16:25

        nameless,

        vous aurez remarqué que tous les liens explicitant ce qui est affirmé sont donnés,
        je n’ai pas les compétences pour les confirmer ou les infirmer,
        je vous encourage a le faire, puisque le sérieux est autant votre préoccupation que la mienne,
        et merci de nous donner votre réponse, lorsque vous aurez pris connaissance de toutes ces informations,

        un travail sérieux, en quelque sorte.


      • Pierrot Pierrot 26 mars 2009 15:49

        article stupide.

        Le cycle résultant des variations des trois paramètres astronomiques gouvernant la rotation de la terre autour du soleil est d’environ 100 000 ans.
        Mais les fluctuations sont grandes.

        Les changements de cycles se produisent très lentemant sur des milliers d’années.

        Votre prédiction pour 2012 est absurde.


        • olivier cabanel olivier cabanel 26 mars 2009 16:32

          Pierrot,
          vous etes courageux,
          ou inconscient ?
          déclarer que la théorie de Sielinsky est fausse, lui qui est un climatologue reconnu, et estimé,
          trouver dérisoire la découverte de mike Rampino est surprenant,
          douter des dires de craig Chesner me pose question,
          emettre des doutes sur la théorie de milankovitch est étrange,
          se moquer du physicien mondialement reconnu qu’est Schuman relève plus de l’incongruité,

          bref, à part la théorie Maya, qui jusqu’à preuve du contraire est une légende, votre commentaire est affligeant.
          un coup de mou ?


        • manusan 27 mars 2009 10:51

          Parler de cycle de 26000 ans pour finir sur l’année 2012, on est presque à prédire le jours et l’heure précise à ce niveau de précision, est une absurdité.

          Pourquoi finir sur une conclusion méthaphysique alors que les faits observés sont du domaine de la géologie ?

          Article passionant, sauf conclusion hors sujet.


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 11:05

          Manusan,

          ce rapprochement pourtant m’a paru interessant,
          nous savons que les volcans peuvent se réveiller à tout moment,
          celui de toba n’échappe pas à la règle,
          si l’on en croit (et il n’est pas le seul), l’augmentation du taux hertzien de la terre est censée provoquer des cataclysmes,
          ce taux à été de 7,8 pendant des milliers d’années, et comme je l’ai écrit, il augmente régulièrement depuis les années 80. sa vibration maximum étant de 13, sachant qu’il est à 12 actuellement, on peut supposer qu’il déclenche seismes, tsunami, et réveille des volcans.
          comme son taux maximum sera pour la fin 2012, et que cette date coincide avec plusieurs théories, scientifiques, ou non (dans le cas Maya, par exemple), rien n’empeche d’imaginer que tout ne soit pas lié,
          mais je vous l’accorde ce n’est qu’une théorie.
          c’est pour ces raisons que j’ai cru bon associer le dernier chapitre à ce qui précédé,
          mais manifestement vous ne l’avez pas apprécié,
          désolé.


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 11:07

          ajout à mon commentaire,
          si l’on en croit Schuman (et il n’est pas le seul)... etc


        • Pierrot Pierrot 27 mars 2009 11:34

          Cher Olivier Cabanel,

          Ou je me suis mal exprimé ou vous n’avez pas compris mon message.

          Bien évidemment les fluctuations climatiques liées aux 3 paramètres qui caractérisent la rotation de la terre autour du soleil sont des faits validés par l’expérimentation sur terre (analyses des sols).

          Chacun de ces 3 paramètres a une période propre mais leur combinaison aboutit à une période d’environ 100 000 mais fluctuante (voir les graphiques).
          Prendre 75 000 ans n’est pas faux mais reste une grande approximation autour d’une valeur de 60 à 110 mille ans.

          En déduire un impact brutal en 2012 est stupide.

          De plus les fluctuations climatiques en hausse ou en baisse sont relativement lentes et s’étendent sur plusieurs millénaires (revoir les graphiques).

          Cela n’est plus vrai pour les périodes contemporaines ou sur 1 ou 2 siècles, les 3 paramètres astronomiques sont quasi pas sensiblement évolués et où les scientifiques s’accordent à penser généralement que le paramètre essentiel est dû à l’augmentation des émissions atmosphériques des gaz à effet de serre (H2O, CO2, CH4, N2O, O3, CFC, HCFC, SF6 ...).

          D’autres paramètres interviennent aussi mais de façon plus mineure (voir rapport du GIEC) tels que :

          - influence des nuages,

          - présence d’aérosols solides et liquides (impact à la baisse),

          - légère variation de l’irradiation émise par le soleil,

          - albédo des sols,

          - très légères varaations du flux thermique émis par la terre (en réalité quasi négligeable)

          - etc.

          Suis-je clair ?


        • manusan 27 mars 2009 14:33

          Olivier, perso le coup des mayas arrivent comme un cheveux dans la soupe, mais ce n’est pas ce que je retiens d’essentiel au texte je vous rassure. Le reste est passionant, comme toute découverte de ce niveau, la Terre est un mega-organisme complexe, je ne pense pas qu’on puisse prédire quelque chose en regardant avec une science datant de plus de 1000 ans comme pour le cas des Mayas, même si celle si était en avance en mathématique et astronomie, surtout quand à cette époque religion et science étaient étroitement liées.

          Chaque découverte améne son lot de questions, la démarche scientifique est d’observer, d’expérimenter (comme le décrit l’article) et non d’en conclure un peu trop rapidement sur l’apocalypse en citant la prophétie d’une civilisation disparue.


        • Neozenith 26 mars 2009 16:42

          A quelques années près, ces 75 000 ans représentent 3 cycles de la terre.

          A 3000 ans près...
          L’article avait très bien commencé, dommage qu’il finisse sur une note apocalyptique farfelue et sans rapport...


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 mars 2009 17:05

            néozenith,

            farfelue ?
            à voir.
            il est vrai que je me suis permis d’extrapoler,
            mais comme vous ne devez pas l’ignorer, les carottages permettent de dater, mais les scientifiques eux-meme donnent une fourchette autour de la date, et il n’est pas farfelu (ne vous déplaise) d’imaginer sur cette durée un dépassement

            d’ailleurs, les scientifiques eux meme l’admettent, si vous avez pris la précaution de lire attentivement les liens que j’ai donné.


          • foufouille foufouille 26 mars 2009 17:43

            @ olivier
            wurmz s’est termine en -1200
            donc ca fait 63000

            sinon un guerre nucleaire, comme dans le mahabarratah, ca fait un hiver nucleaire


            • foufouille foufouille 26 mars 2009 17:44

              - 12000 pas -1200


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 mars 2009 18:09

              Foufouille,
              comme il est dit dans l’article,
              "la glaciation de Wurm dura plus de 20 000 ans"
              elle s’est produite il y a 75 000 ans..
              logiquement, elle s’est terminée il y a 55 000 ans.
              tu devrais ouvrir le lien "homme de néanderthal"
              tout est expliqué avec beaucoup de minutie...


            • foufouille foufouille 26 mars 2009 18:35

              @ olivier

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Glaciation_de_W%C3%BCrm
              j’ai lut ca aussi dans des livres

              - 12000 est la fin et le "deluge"


            • COLRE COLRE 26 mars 2009 19:41

              Foufouille, ce n’est pas que dans wiki : le Würm commence, selon les référentiels, entre 110.000 et 70.000 ans, et finit vers 12.000 ans, grosso modo. Toutes les études paléoclimatiques affinent les dates, discutent sur les marges et les poils de c…, mais ce sont les vraies dates smiley


            • Zalka Zalka 26 mars 2009 18:44

              Oui, moi aussi j’ai vu ce reportage sur Arte....


              • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 07:12

                Zalka,

                d’ailleurs on peut le voir et le revoir, d’autant que j’ai mis un lien à cette fin,
                çà vaut vraiment la peine.


              • L'enfoiré L’enfoiré 26 mars 2009 19:30

                Salut Olivier,

                 Je l’ai entendu et vu aussi cette émission. On a recherché le volcan qui a pu faire ces dégats catastrophiques à l’échelle de la planète. Et cela pendant des années, sans le trouver en comparant au microscope les résidus de la lave.
                 C’est un lac Toba, absoluement qui correspondait le mieux.
                 100 kms de long et 20 de large comme cratère, cela doit faire du dégat et le SO2 (sulfate) avec de l’eau, cela donne du H2SO4. C’est sûr. Belle émission à la Sherlock Holmes.
                 Et bien raconté par ton article.  smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 07:15

                  Guy,

                  ce qui est interessant, c’est que ces trois scientifiques travaillaient sans le savoir sur le meme sujet, et c’est seulement la convergénce de leurs enquetes qui a permis de résoudre l’énigme,
                  ceci dit, je ne sais pas combien d’etres humains habitaient la planète à cette époque, surement des millions, et c’est inquiètant d’apprendre qu’il n’en est resté que 2000 !
                  ce sont nos ancètres.


                • Pierrot Pierrot 27 mars 2009 15:03

                  En réalité, il y avait 2001 humains et non 2 000.

                  Mais l’INSEE en l’an -75 000 était mal organisée et a oublié mon ancêtre qui réfléchissait au fond de la grotte. Il ne figure pas sur la pierre gravée ...


                • L'enfoiré L’enfoiré 26 mars 2009 19:33

                  Juste pour le fun...

                  "On peut pas courir et se gratter les fesses en même temps "

                  Je ne suis pas africain, mais ça je sais faire.
                   smiley  smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 07:21

                    Guy,
                    sérieux ? il s’agit de courir, pas de marcher.
                    tu as vraiment essayé ?
                    si tu y arrives, tu devrais te faire prendre en photo,
                    çà doit etre surprenant !


                  • Le péripate Le péripate 26 mars 2009 19:42

                     J’ai beaucoup aimé le terme vibration "hertzienne". Ca fait joli dans le texte. Et savant.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 07:27

                      Le péripate,

                      votre commentaire un peu sarcastique fait penser que vous émettez des doutes sur la valeur de ce grand physicien : Winfried Otto Schuman,
                      c’etait pourtant incontestablement un grand scientifique.
                      avez vous ouvert le lien ?


                    • pierrot123 27 mars 2009 09:09

                      Je crois que toutes les fréquences vibratoires s’expriment en Hertz, Kilohertz, Mégahertz etc..., non ?


                    • Le péripate Le péripate 27 mars 2009 11:30

                       Oui, c’est sarcastique en effet, car comme le fait remarquer un intervenant, la fréquence d’une vibration s’exprime en Hertz, ce qui fait qu’une "vibration hertzienne" est une parfaite tautologie.
                      Non, je n’ai pas ouvert le lien, mais je le ferais, promis.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 11:36

                      Le Péripate,

                      je ne suis pas sur qu’évoquer "les vibrations herziennes" soit un truisme,
                      une vibration ne peut-elle être d’une autre nature ?
                      je m’interroge.


                    • Le péripate Le péripate 27 mars 2009 11:51

                       Il y a bien la lumière (et d’une manière générale les ondes électromagnétiques) qui a une double nature, vibratoire et corpusculaire, mais sa couleur peut s’exprimer en Hertz. 

                      On peut même dire que la vibration n’est qu’un cas particulier de la fréquence, la respiration d’un dormeur est d’environ, 0,25 Hertz, la Terre tourne autour du Soleil à 0,0317 micro Hertz, etc... 


                      M
                      ais ce n’est pas très important, je suis juste taquin.


                    • Lapa Lapa 27 mars 2009 17:32

                      "je ne suis pas sur qu’évoquer "les vibrations herziennes" soit un truisme,
                      une vibration ne peut-elle être d’une autre nature ? "

                      Olivier c’est là qu’on voit que vous avez de grosses lacunes en sciences ce qui plombe également votre conclusion où l’on vous à fait remarquer que prédire une année près sur des cycle ayant des incertitudes de plusieurs milliers d’année gâche votre article.

                      Le hertz n’est pas une nature. le hertz est une unité. toute vibration possède une fréquence qui s’exprime en hertz. Vous confondez au final pas mal de notions. Il ne faut pas se laisser absuer par des terminologies "qui font bien". Les non sachants usent et abusent de tautaulogie ou autres pléonasmes pour rassurer le contenu de leur discours.

                      Pour en revenir à 2012, imaginez vous que le gendarme qui vous arrête pour excès de vitesse vous assure que votre vitesse était de 90,002 km/h, mesurée juste avec son oeil. Ne trouveriez pas cela ridicule ? et bien c’est dans le même ordre d’idée quand vous anoncez 2012 pour des cycles variant de 60000 à 110000 ans.

                      article intéressant néanmoins faudra que je matte ce reportage.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 18:55

                      Lapa,

                      je vous encourage en effet vivement à regarder le reportage d’arté,
                      pour le voir il suffit de cliquer sur le lien "crig chesner"
                      et merci de votre commentaire,


                    • Radix Radix 26 mars 2009 19:51

                      Bonjour Olivier

                      Bon tu arrêtes tes prédictions apocalyptiques ?

                      Je prend ma retraite en 2012 et je n’ai pas envie de pelleter de la neige pour lire mon courrier !

                      Alors ! Tu changes d’option et tu me prépares un réchauffement canon pour la même époque... j’ai envie de me mettre à la culture des bananes !

                      Radix


                      • L'enfoiré L’enfoiré 26 mars 2009 19:59

                        Radix,

                         Bien dit. 
                         Olivier ne pense pas aux oliviers, ses homonymes, non plus.
                         On a le même âge, apparemment, donc 2012, j’y tiens. 
                         Avec les Mayas, il faut le rappeler, j’ai eu déjà mailles à partir
                         On a réglé le problème.  smiley
                         


                      • Radix Radix 26 mars 2009 21:27

                        Bonjour l’Enfoiré

                        Honnêtement je préfère les articles de Cabanel (en dehors du fait qu’il a un nom qui fleure bon le sud, bon pas le sud-ouest : personne n’est parfait) ils sont plus rigolos que ceux qui stagnent sur Agoravox depuis un certain temps !

                        Au fait Hautefort c’est où ?

                        Radix


                      • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 07:38

                        Radux,

                        désolé !
                        je voudrais juste préciser que je ne fais aucune prédiction apocalyptique,
                        je laisse çà a paco rabanne, ou élisabeth teyssier...

                        ce qui m’intrigue c’est le recoupement des coincidences,
                        mais au fond cela ne prouve rien.

                        pourtant je vais en remettre une couche.
                        j’avais évoqué dans un autre article la venue dans notre "ciel" de la 13eme planète, Nibiru,
                        cette planète évoquée par les Sumériens il y a 6000 ans, a été confirmée en 2001 par plusieurs astronomes, c’est la périodicité de son ellipse (3600 ans) qui fait qu’on ait pu l’ignorer jusque là,
                        et elle reviendra dans notre ciel à la fin 2012.
                        bien sur, tout çà ne prouve rien,
                        toutes ces coincidences ne sont peut etre que du hasard,

                        en tout cas, pour le réchauffement, en 2012, tu devrais pouvoir passer une bonne retraite,
                        la mission Tara, qui revenu d’une expédition de plusieurs mois en arctique affirme qu’entre juillet 2012 et fin 2012, toute la banquise aura fondu.
                        çà devrait signifier un réchauffement, non ?


                      • L'enfoiré L’enfoiré 27 mars 2009 09:23

                        Radix, 

                        HautEtFort c’est où ?
                        Si c’est pou l’URL, il se trouve sous mes commentaires.
                        Site de partage de blogueurs français.


                      • L'enfoiré L’enfoiré 27 mars 2009 09:26

                        Olivier,

                         Ils n’ont pas dit aussi que ce serait le 21 décembre à 19:30:23 ? smiley


                      • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 11:10

                        Guy,

                        pour les secondes, t’es sur ?


                      • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 11:12

                        Parkway,

                        ça va jeter un gros froid, évidemment,
                        sauf s’il se fait virer avant cette date...
                        ils sont nombreux à y penser très sérieusement.


                      • Gasty Gasty 27 mars 2009 11:17

                         smiley smiley smiley Il faut désamorcer l’apocalypste Sarkosy, c’est lui la bombe à retardement. Le compte à rebours a été actionné le 6 mai 2007, il faut arrêter ça tout de suite.


                      • Radix Radix 29 mars 2009 18:06

                        Bnour l’Enfoiré

                        Je disais celà car Hauteford est un nom qui ressemble à un nom du sud-ouest et j’ai un bon copain qui habite Astafort !

                        Radix


                      • vachefolle vachefolle 26 mars 2009 19:54

                        Voila qui justifie les theories qui expliquent que le meilleur moyen de limiter l’effet de serre est d’envoyer des tonnes d’acide sulfurique dans l’atmosphere. C’est une tres bonne solution car :

                        • ca retombe tout seul, et a une durée de vie assez faible. Donc au pire on arrete tout.
                        • ca correspond simplement a faire ce qui arrive lorsqu’un volcan pete, ce qui est arrivé des milliers de fois dans l’histoire de la terre, y compris recemment
                        • ca ne coute quasiment rien, il suffit de le lacher depuis les avions de ligne au bon moment et a la bonne altitude.
                        Bref c’est la solution sans risque a l’effet de serre, et a cout hyper faible.
                        Je pense que nos amis petroliers, qui veulent continuer a exploiter leur or noir, vont promouvoir cette idée.

                        • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 07:43

                          vachefolle,

                          sauf que, si vous avez bien lu l’article, cet acide sulfurique a provoqué la mort de millions de personnes, puisque les scientifiques estiment qu’il n’est resté à l’époque que 2000 etres humains,
                          pour les six milliards que nous comptons aujourd’hui, cela provoquerait ce qu’on appele poliment "des effets collatéraux importants".

                          raisonablement, il vaudrait mieux éviter donc cette solution "radicale", et commencer déjà à ne plus polluer, non ?


                        • MKT 27 mars 2009 12:10

                          A cabanel.

                          Etes vous vraiment sûr que l’espèce humaine soit raisonnable ?

                          Vous proposez la solution de commencer à moins polluer. Cette solution est en effet raisonnable et certainement la plus valable, mise en oeuvre quasi immédiate et ne nécessitant pas à priori de technologie hors de portée. Mais elle implique un aspect "décroissant".

                          Qui va prendre le risque ?
                          Qui va volontairement limiter sa production de tout un tas de truc futiles (4X4, téléphones cellulaires, produits jetables...) ?
                          Les E.U ?
                          L’U.E ?
                          La Russie ?
                          La Chine ?
                          L’Australie ?


                        • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 14:50

                          MKT,

                          je suis objecteur de croissance,
                          vous pouvez d’ailleurs lire un article qu’agoravox m’a publié le 3 novembre 2008,
                          il est vrai que même si, dans un sursaut raisonable, le monde décidait de changer de cap, il serait vraisemblablement un peu tard.
                          dans les années 50 une prise de conscience aurait surement eu des effets,
                          mais sans vouloir jouer les pessimistes, tout çà me semble un peu compromis aujourd’hui,
                          mais comme disait un vieil ami africain :"ça fait du bien de rêver".


                        • vachefolle vachefolle 28 mars 2009 09:32

                          Tout est une question de dosage.
                          Lors de l’eruption du Pinutubo, il n’y a pas eu de consequence directe sur la population.

                          Le 07/11/1991 en Philipine, le Pinatubo est entré en éruption alors qu’il était en sommeil depuis plus six siècles. En tout, 20 millions de tonnes de dioxyde de soufre à une hauteur de 20 km. Ils ont été dispersées dans l’atmosphère. Tout ce gaz a provoqué
                          la diminution de 1 à 5 % du rayonnement solaire reçu par la Terre, soit -3,50 W/m2, d’où une baisse de la température de 0,10 à 0,50°C et 1,50°C aux latitudes élevées pendant environs 3 ans. Dans la stratosphère, la présence d’un nuage composé de fines particules volcaniques accentuait la tonalité rouge du ciel le soir ce qui donnait un véritable flamboiement du ciel.


                        • Chromino Chromino 26 mars 2009 20:55

                          Toujours passionnant l’histoire de la Terre et cet article résume bien, l’excellent reportage d’Arte.
                          Cataclysme, il y a 75 000 ans environ, qui aurait presque vu disparaitre l’espèce humaine....si on ramène l’age de la terre à 24h, cette histoire s’est passée, il y a 1,5 secondes !
                          La fin de l’article qui flirte avec le sulfureux "2012" gache un peu le plaisir, car il n’a pas vraiment de rapport.
                          Les cycles, on peut en trouver de partout. Le soleil aussi a des cycles, le système solaire et notre galaxie sans doute également.
                          Celà dit la le phénomène de la résonnance de Shuman est physiquement bien réel (http://en.wikipedia.org
                          /wiki/Schumann_resonance), d’ailleurs le lien déposé à son sujet dans l’article est aussi très intéressant.


                          • Gasty Gasty 26 mars 2009 22:49

                            La fin de l’article n’a absolument rien à voir avec les découvertes des trois scientifques, ils seraient probablement étonné d’apprendre qu’un quatrième laron est venu les rejoindre.

                            Tiens un truc fabuleux : La lune, qui nous montre toujours la même face, et bien il ne faut pas croire mais elle tourne pourtant sur elle-même de la même façon que peut le faire la terre.

                            La terre en 24 heures, la lune en 27,32 jours.

                            Alors pourquoi me direz-vous, nous voyons toujours la même face si elle tourne sur elle-même ?

                            Et bien voilà ! La masse de la lune et la force d’attraction de la terre on fait que celle-ci s’est mise en orbitre autour de la terre à la même vitesse que sa rotation, un équilibre parfait et une concordance .....peutetre bien étrange Non ? Il va se passer quelque chose, je le sens.



                          • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 07:46

                            chromino,

                            merci pour votre appréciation,
                            désolé d’avoir gaché votre plaisir en évoquant 2012,
                            mais c’est ce faisceau de coincidence qui m’intrigue,

                            d’ailleurs sans la coincidence des recherches des trois scientifiques évoqués dans l’article, ils n’auraient peut etre jamais résolu l’énigme de ce supervolcan,

                            ceci expliquant cela...


                          • foufouille foufouille 27 mars 2009 10:34

                            @ gasty
                            normal
                            la face cache abritant les observateurs extraterrestres, ils controlent la rotation lunaire


                          • ratou 26 mars 2009 22:08

                            s’est-il passé quelque chose en l’an -26000 an ? et en l’an -52000 ?
                            Si oui alors les cataclysmes sont liés au phénomène de précession des équinoxes, mais je n’en ai jamais entendu parler


                            • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 07:49

                              ratou,

                              comme vous, j’ai creusé dans cette direction, pour l’instant sans résultats,
                              mais qui sait, grace à internet, on va peut etre découvrir un de ces quatre, quelque chose pour -26000 et -52000... ?


                            • JL JL 26 mars 2009 23:29

                              La géologie ce n’est pas l’astronomie et pas davantage l’astrologie. En géologie, des cycles de plusieurs milliers d’années n’en sont pas à quelques dizaines, voir centaines d’années près. Alors, vouloir prédire avec une telle précision l’explosion des volcans relève de la plus grande fantaisie. A mon avis.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 07:52

                                jl,

                                comme dit dans l’article, georges Zielinsky , ce climatologue qui a analysé des carottes glaciaires au groenland parle bien d’approximation : il évoque "environ" 75000 ans...
                                ce qui confirme bien ce que vous écrivez.


                              • BlueTemplar BlueTemplar 26 mars 2009 23:33

                                Cet article semble interessant jusqu’a ce qu’on arrive à la résonance de Schumann. Pouvez-vous m’expliquer quel rapport peut-il y avoir entre un phenomène atmospherique et du volcanisme ?

                                De même, les hypothèses presentées dans le dernier lien semblent trés douteuses : passe encore l’influence sur le climat, qui pourrait eventuellement être affecté à l’echelle globale, mais que des champs magnétiques des ordres de magnitude plus faibles que le champ magnétique terrestre puissent avoir une influence significative sur les êtres vivants...
                                Enfin des passages comme "Cela se comprend aisément puisqu’il s’agit d’un système accordé constitué d’au moins 20 oscillateurs dont les fréquences naturelles de résonance sont identiques. Si les oscillateurs commencent à émettre, il active aussitôt l’autre par une sorte de processus de résonance dans les neutrons." me feraient dire que tout le texte du lien est un tas d’aneries pseudo-scientifiques.

                                Pour terminer, comme d’autres je tiens a vous féliciter de l’extrème précision de la conclusion : 3 jours prés pour un cycle de 26000 ans ! Nos climatologues devraient s’en inspirer, eux qui n’arrivent même pas à décrire l’évolution du climat à 100 ans d’intervalle à un degré prés.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 08:00

                                  bluetemplar,

                                  vous ne voyez pas la similitude que l’on puisse faire entre ce phénomene atmosphérique et le volcanisme ?
                                  çà me semble pourtant assez clair.
                                  ce supervolcan a relaché dans l’atmosphére d’énormes quantités d’acide sulfurique, (entre 2000 et 4000 mégatonnes) détruisant la vie sur terre en retombant,
                                  d’autre part les cendres ont caché le soleil pendant de longues semaines, faisant tomber une chappe de froid,
                                  vous devriez ouvrir les liens, tout est expliqué en détail...
                                  ensuite le rapport entre volcanisme et vibration hertzienne est aussi expliqué en allant sur le lien schuman, lequel affirmait que cette augmentation de taux vibratoire était de nature à déclencher des cataclysme,
                                  on peut donc imaginer des tsunamis, de seisme, des volcans...non ?
                                  comme ce taux augmente depuis les années 80, le tsunami indonésien qui a fait des milliers de morts, en est peut etre la conséquence ?
                                  difficile de le prouver, bien sur.


                                • HELIOS HELIOS 26 mars 2009 23:40

                                  Sans rigoler plus que nécessaire, et comme je ne suis pas devin, ce qui me derange le plus c’est que le problème arrive le 23 ou le 26 décembre 2012 !

                                  Vous manquez de précision cher ami l’auteur... car, sachant que la fragilité relative de la terre est la ou la croute est la plus fine et la moins resistante c’est donc au niveau du pacifique que cela se passera... en prenant le japon comme valeur moyenne, le problème surviendra donc aux alentours de midi a Tokyo, au moment ou l’attraction solaire est la plus forte, il sera donc 4 heures du matin en France.

                                  le 23/12/2012 à 04:00 ou le 26/12/20012 à 04:00 matin sera-t-on le grand jour de la fin du monde ? ? ?
                                  Je me prepare a une excellente soirée d’adieu le 22 au soir ou le 25, et nous ouvrirons le champagne et nous nous embrasserons, non pas a minuit, mais a 4 heures pour feter ça.

                                  Allez, Tchin par avance...


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 08:05

                                    helios,

                                    il ne faut pas s’inquieter plus que de mesure,
                                    peut etre que ces scientifiques se sont trompés dans leurs calculs,
                                    quand au mayas, ce n’est qu’une légende,

                                    rappelez vous la bd d’hergé, l’étoile mystérieuse,
                                    le savant calys était convaincu qu’un météorite allait percuter la terre, et annoncait la fin du monde,
                                    pour quelques heures plus tard reconnaitre qu’il s’était trompé dans ses calculs,
                                    mais ce n’est qu’une bande dessinée...

                                    donc je vous conseille de fêter votre noel 2012 comme si de rien n’était,
                                    ce serait dommage de gacher une si belle fete.
                                    d’autant que si un malheur arrivait, çà ne changerait pas grand chose, au fond.


                                  • oj 27 mars 2009 02:15

                                    la precision qui ferait coincider des cycles de milliers d’années avec l’année 2012 me semble en effet farfelue.

                                    Dans le domaine economique nous avons beaucoup plus d’ordinateurs, experts et techniciens en action et vous voyez ce qu’il arrive alors qu’il y a encore 2 ans c’etait l’heuphorie générale.

                                    Le domaine de la medecine montre bien comment a chaque nouvelle etude d’un sujet , selon les nouvelles informations et selon l’angle d’analyse et les interets (cachés) les resultats varies sensiblement a l’image des nourrissons qu’il faut faire dormir sur le ventre, 5 ans plus tard sur le dos et enfin sur le coté.

                                    Mais bon parfois le hasard fait bien les choses et tout cela fait grossir les bases de données d’Agoravox.


                                    • LE CHAT LE CHAT 27 mars 2009 08:33

                                      @ Olivier
                                      j’ai lu pas mal et vu des reportages sur les conséquences dramatiques de l’explosions des supervolcans qui sont une vraie menace . L’explosion du volcan Laki en Islande fin XVIIIme siècle provoquant moult famines en europe à cause des bouleversements climatiques qu’il entraina et est peut être l’une des cause de la révolution en France suite à celles ci !

                                      les américains redoutent une éruption d’un supervolcan dans le parc de Yellowstone qui aurait de très facheuses conséquences , c’est déjà arrivé et cela a décimé des tas de grand mammifères à l’époque !


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 08:44

                                        au Chat,

                                        oui, j’ai aussi vu des reportages sur les autres volcans que tu évoques,
                                        celui de yellowstone est aussi a ranger dans la catégorie supervolcan, même s’il est moins important que celui de Toba, celui de Laki en Islande, aussi...
                                        par contre, je ne savais pas qu’il pourrait y avoir une corrélation entre la révolution française et le volcan que tu évoques,
                                        c’est interessant comme théorie...
                                        à bientot,


                                      • LE CHAT LE CHAT 27 mars 2009 09:22

                                        J’ai lu ça dans un Marianne special bouleversements de l’histoire , mais Wikipédia en parle aussi
                                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Laki
                                         il y a là toute la panoplie de ce qui peut arriver , le mt st Helens , c’est la division 2 comparativement !


                                      • Fabien 09 Crazy Horse 27 mars 2009 09:41

                                        Pour alimenter cette idée d’un cataclisme volcanique, le sujet Yellowstone est effectivement intéressant.

                                        Croisé avec la théorie du Big One (tremblement de terre géant qui provoquerait le détachement brutal de la péninsule californienne), on pourrait avoir une réaction en chaîne digne des meilleurs films catastrophe !

                                        Hiver volcanique ou nucléaire, super-état totalitaire ou éclatement des états-nation, quatrième guerre mondiale ou guerre civile généralisée. Les spéculations vont bon train ces temps-ci. On pourrait presque prendre des paris, non ?



                                      • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 11:16

                                        Crazy Horse,

                                        sauf que le gagnant du pari n’aura pas l’occasion de dépenser ce qu’il aura gagné...si 2012 se confirme,


                                      • TSS 27 mars 2009 10:01

                                        il n’est qu’à se rappeller des consequences climatologiques du Pinatubo !!

                                        j’ai egalement vu ce reportage sur arte ! fort interessant... !!


                                        • Pierrot Pierrot 27 mars 2009 12:27

                                          à Olivier Cabanal,

                                          J’observe que sur le lien que vous mentionnez sur l’homme de Néanthertal, il est indiqué que la plupart des paléontologues n’admettent pas l’hypothèse de la grande catastrophe de -75 000 ans.

                                          Je suis désolé, mais j’ai plus confiance des paléontologues que des écrits d’Olivier Cabanel malgré ses liens.

                                          En caricaturant, vous pourriez faire un article "démontrant" que le soleil tourne autour de la terre et non l’inverse comme la langue de bois nous l’impose !
                                          Je suis certain que vous trouverez de nombreux liens internet, en particulier aux USA, qui "étayent" votre hypothèse.

                                          Bonne journée.


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 14:34

                                            Pierrot dans la lune,

                                            avez vous ouvert le lien sur "l’homme de néanderthal" ?
                                            manifestement non,
                                            sinon vous n’auriez pas écrit ce que vous venez d’écrire.


                                          • Pierrot Pierrot 27 mars 2009 15:18

                                            à Olivier Cabanel,


                                            J’ai consulté le lien "l’homme de Néanderthal", en page 4 § "quand l’humanité manqua de disparaître il y a 74 000 ans" ligne 1.

                                            Les paléontologues sont septiques et ne s’intéressent pas à cet hypothétique évènement


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 15:23

                                            au Pierrot "septique",

                                            si ces paléontologues sont "septiques", ils se font une "fosse" idée de la réalité,
                                            par contre s’ils sont sceptiques, ils en ont tout à fait le droit,
                                            il y a longtemps, d’autres sceptiques prétendaient que la terre était plate,
                                            alors, pourquoi pas.


                                          • Jonathan Malentin 27 mars 2009 13:50

                                            Du grand n’importe quoi, cet article.

                                            Si Agoravox veut conserver le peu de crédibilité qu’il lui reste, sa rédaction ferait mieux de filtrer les articles scientifiques, en ne conservant que ceux vraiment écrits par des scientifiques, par exemple.

                                            Au passage, on ne dit pas "degré centigrade" (ce qui ne veut rien dire), mais "degré celsius".

                                            Passons sur les "vibrations hertziennes", ça a déjà été relevé.



                                            • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 14:32

                                              Jonathan malentin,

                                              heureusement que vous etes là, pour dénoncer ce qui est scientifique et ce qui ne l’est pas,
                                              encore merci de votre pertinence.
                                              désolé que Schuman, Zielinsky, Rampino, et autres Milankovitch vous semblent manifestement peu crédibles,
                                              et merci de nous faire partager votre science et vos connaissances.
                                              merci aussi de la pugnacité de votre commentaire si mesuré.


                                            • Jonathan Malentin 27 mars 2009 14:45

                                              heureusement que vous etes là, pour dénoncer ce qui est scientifique et ce qui ne l’est pas

                                              De rien. Mais voyez-vous, la science n’est pas une démocratie. Dans la communauté scientifique, les chercheurs sont jugés sur les articles qu’ils publient dans les revues spécialisées, par des comités de lecture composés de scientifiques, et non d’huluberlus croyant avoir tout compris parce qu’ils ont lu 3 articles dans Science et Vie ou sur le net.

                                              Effectivemet, étant moi-même physicien, et vu votre manifestement très faible niveau dans la matière (puisque vous parlez de "degré centigrade"... ce qui aurait vallu un zéro à n’importe lequel de mes élèves de 2nde générale), je pense avoir plus légitimité que vous pour parler de rigueur scientifique.

                                              C’est pourquoi je trouve dommage que n’importe qui puisse écrire un article scientifique dans Agoravox. Dans n’importe quel média se voulant un minimum crédible, ce n’est pas le cas. Il s’agit soit de scientifiques, soit de journalistes ayant un minimum de culture scientifique. Et même comme ça, on y lit certaines âneries dûes à une mauvaise compréhension, de la part de l’auteur, des travaux dont il rend compte. Alors sans aucun filtre, si tout le monde peut dire n’importe quoi, on ne s’en sort plus.

                                              Bon, c’est vrai, mon point de vue n’est peut-être pas assez démagogique.


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 14:59

                                              c’est beau d’avoir un physicien comme vous, manifestement célèbre et compétent pour remettre à leur place les pauvres chroniqueurs qui n’y comprennent rien,
                                              j’admire votre simplicité, et votre manque complet de suffisance,
                                              au fil de vos lignes, on sent qu’on a affaire à une personne intelligente, et pétrie de certitudes.
                                              merci encore de votre aide, et de votre clairvoyance,
                                              et au plaisir de vous lire bientot, avec un article dans lequel vous pourrez étaler vos connaissances,
                                              vraiment agoravox doit etre fière d’avoir des commentateurs éclairés comme vous.


                                            • Pierrot Pierrot 27 mars 2009 15:25

                                              à Jonathan Malentin,

                                              Je suis, hélas, bien d’accord avec vous.

                                              Tant que la culture scientifique sera aussi faible en France les obscurantistes anxiogènes proliféront avec leur stupidité.

                                              Pour faire une critique de ces articles ridicules, il convient d’avoir une base scientifique.

                                              Sinon toutes les idioties, "étayées" par des liens internet souvent d’origine néoconservateurs américains nous pourriront la vie.

                                              Mais je pense qu’à terme la vérité triomphera.

                                              Je vous souhaite une bonne journée et courage pour la lutte pour le rationnel contre l’obscurantisme.


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 15:41

                                              Pierrot, le "septique"
                                              pensez a rajouter un C à ce mot, sinon vous risquez de tomber dans une fosse...
                                              espérant pour vous qu’elle ne sera pas remplie,

                                              revenons a votre réaction,
                                              c’est touchant votre commentaire,
                                              un jour la vérité éclatera... etc

                                              au fond ce n’est pas surprenant,
                                              vous etes un pronucléaire aveugle et forcené, et pour vous avoir rencontré souvent sur ces articles, on finit par savoir à qui l’on a affaire,
                                              je voudrais seulement que lorsque vous apportez la contradiction, vous tentiez de développer des arguments recevables, construits, au lieu de vous contenter de grandes déclarations sans fondement.


                                            • COLRE COLRE 27 mars 2009 15:44

                                              Bonjour Pierrot et Jonathan,

                                              Malheureusement, notre auteur n’en est pas à son coup d’essai smiley

                                              Je l’avais déjà bien critiqué une première fois, mais cela ne change rien, on dirait. C’est vrai que l’article est un tissu de n’importe quoi, mais à sa décharge, il est vrai qu’il fait un compte-rendu d’un docu sur Arte qui était déjà n’importe quoi, à l’anglo-saxonne, si vous voyez ce que je veux dire… Un truc sensasionaliste pour glaner les sous de la recherche au USA. Cela n’aurait jamais dû passer à la télé comme ça.


                                            • Pierrot Pierrot 27 mars 2009 15:54

                                              Mon commentaire s’adressait à Jonathan pour son message.

                                              Pas à vous dont le cas me semble désespéré.

                                              Fin du monde en 2012 ?
                                              Profitez de ces 3 dernières années pour vous reposez, vous en avez bien besoin.


                                            • COLRE COLRE 27 mars 2009 15:56

                                              Au fait, c’est dans cet article pour ceux que ça intéresserait…


                                            • Jonathan Malentin 27 mars 2009 18:42

                                              c’est beau d’avoir un physicien comme vous, manifestement célèbre et compétent pour remettre à leur place les pauvres chroniqueurs qui n’y comprennent rien,

                                              Votre ironie ne trompe personne. Quant à la célébrité, je ne vois pas ce qu’elle vient faire là. Vous avez un vision manifestement déformée de la science : on ne juge pas un scientifique sur sa célébrité (qui peut être considérable s’il a choisi de faire le beau dans les émissions mondaines plutôt que de bosser), mais sur sa production scientifique. Ca vous embête, parce que vous êtes capable d’évaluer une notoriété, mais vues vos lacunes en sciences, vous seriez bien en peine d’évaluer une production scientifique.

                                              Ce n’est pas la célébrité, mais la rigueur scientifique, qui me fait dire que votre article est truffé d’erreurs. Cette rigueur que je m’échine à inculquer à mes élèves pendant des mois et que quelques inconscients aiment à détruire en quelques clics sur internet. 

                                              Je constate que vous ne répondez pas sur le fond. Car, ne renversez pas les rôles, et arrêtez de vous faire passer pour une victime : si vous vous prenez une volée de bois vert, c’est avant tout parce que votre article est tout simplement truffé d’erreurs et d’incohérences. Quand on écrit un article sur un sujet sérieux, la moindre des choses, si on n’est pas soi-même scientifique, est de se relire, de vérifier qu’on n’a pas fait d’erreur, de soumettre le papier à quelqu’un de compétent en la matière, etc... Là encore, question de rigueur, mais journalistique, cette fois (puisque vous vous autoproclamez "chroniqueur"). Si on n’est pas prêt à faire cette démarche, on n’écrit pas d’article, on écrit sur un blog, ou alors on en cause à René au PMU.

                                              Le pire est que vous mélangez science et pseudo-science (l’astrologie maya, en l’occurrence), ce qui ferait hurler n’importe quel scientifique sérieux.


                                            • Cyber entrepreneur Cyber entrepreneur 27 mars 2009 13:54

                                              Bonjour,
                                              Passionnant à lire, même si je n’y entends rien.

                                              J’observe juste que cela va nous faire une moyenne avec le réchauffement climatique dont on nous rabache les oreilles depuis des années à tel point qu’on ne peut même plus cloper tranquilles sans être accusé de réchauffer la planète...
                                              Pour ce qui est de l’atmosphère du type "FIN DU MONDE", je m’en remets à Dieu... !

                                              Cyber entrepreneur


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 14:27

                                                cyberentrepeneur

                                                s’en remettre a Dieu,
                                                why not,
                                                il faut bien s’en remettre à quelqu’un ?
                                                bien qu’attendre et prier me semble un peu illusoire,
                                                mais sait-on jamais,
                                                la foi déplace les montagnes, à ce qu’il parait.


                                              • Gzorg 27 mars 2009 14:28

                                                @L’auteur

                                                Autant les 3 premiers quarts de votre article sont tres interressant, autant je ne comprend pas ce que viens faire le conspirationisme graveleux de 2012. là dedans

                                                Surtout quand vous mélangez tout le monde à égalité dans votre dernieres phrases.

                                                Par pitiez ne mettez pas sur un même pied le travail sérieux, rigoureux de gens qui sont des scientifiques rompu a un minimum d’intégrité scientifiques et des théories farfelues qui n’ont aucun fondement serieux et viennent dans ce cas entacher tout l’aspect information qu’avais votre article au départ.

                                                C’est vraiment dommage.
                                                A la place de poudre de perlinpinpin de 2012, la prochaine fois donnez nous plus de liens sur vos sources scientifiques.





                                                • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 14:40

                                                  GZORG

                                                  merci de confirmer tout le bien que vous pensez des trois scientifiques nommés en début d’article,
                                                  c’est à dire Zielinsky, Rampino, et Chesser,
                                                  ce sont ces trois hommes (et peut etre d’autres) qui ont permi de résoudre l’énigme décrite dans l’article,
                                                  mais rejetter dédaigneusement comme vous le faites d’autres scientifiques comme Milankovitch, dont la théorie est acceptée depuis longtemps par tous, et Schuman, me parait un peu cavalier de votre part.
                                                  que vous n’aimiez pas le rapprochement que j’ai essayé de faire, pourquoi pas,
                                                  mais au moins, ne jetez pas de discrédit injustifié sur ces deux monuments incontestés.


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 14:41

                                                  j’ai écrit Chesser, mais vous aurez rectifié,
                                                  il s’agit de Chessner, bien sur.


                                                • Gzorg 27 mars 2009 16:01

                                                  Monsieur Je ne rejette aucun des scientifiques que vous citez , même si je ne connais pas leur travaux, je doute fort qu’ils voient dans le calendrier Maya une quelconque confirmation de leurs théories scientifiques.

                                                  C’est juste les raccourcis dont je me mefie...

                                                  Petit exemple : Etant passionné d’astronomie, j’ai lu il y a peu un exellent article en Anglais parlant du long periple que décris notre systeme solaire le long de l’ecliptique galactique (scientific American vers decembre).
                                                  Et bien ça n’a pas manqué moins d’un mois apres on voyais publié un florilége de théories fumeuses disant que des "scientifiques" avaient confirmés qu’en 2012 la terre traverserait le plan median de la galaxie et que donc :


                                                  - la fin du monde a bien été prévue par les maya , la preuve => c’est dans scientific American

                                                  - Les poles de la terres vont s’inverser et que les maya, nostradamus , StJean avaient raison...

                                                  bref tout un tas de trucs absolument sans aucun rapport avec l’article original , mais par contre une bonne vielle masse de raccourcis à deux balles entre des choses qui n’ont rien à voir entre elles.
                                                  (bien entendu la terre ne traversera pas plus le plan de l’ecliptique galactique en 2012 qu’en 2015 ou en 2050 les echelles de calculs etant dans ce cas precis de l’ordre de plusieurs siecles...


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 18:18
                                                  pour vos "théories fumeuses sur le plan médian, etc" je ne suis pas au courant,
                                                  mais loin de la presse que vous évoquez, il y a d’autres scientifiques :
                                                  Selon les astrophysiciens Paul Otto Hesse et José Comas Sola, on se dirige vers la phase ultime de la révolution complète du soleil autour d’Alcyone, Soleil central de notre galaxie : Le système solaire traverse une nébuleuse lumineuse, constituée essentiellement de photons.
                                                  Ils ont découvert que cette Ceinture de Photons couvre une vaste région stellaire et émet un rayonnement électromagnétique intense sur un large secteur de notre galaxie et que la terre allait franchir cette barrière électro magnétique.
                                                  Il faut se rappeler que la Terre se comporte comme un immense circuit électrique. Il existe une sorte de cavité électromagnétique située entre la Terre et la dernière couche de l’ionosphère, à environ 55 kilomètres de distance de sa surface.
                                                   
                                                  Gregg Braden, ingénieur aérospatial, a démontré lui aussi que la Terre passera prochainement à travers la ceinture de photons et que cela aura pour conséquence le ralentissement progressif du rythme des rotations de la Terre. Il affirme que lorsque la fréquence atteindra 13 cycles (13 Hz), la Terre arrêtera ses rotations et nous serons vraisemblablement au « Point Zéro » du champ magnétique terrestre.
                                                  La Terre s’immobilisera alors et au bout de deux ou trois jours, elle commencera alors à tourner en sens inverse.
                                                  Ce premier scénario produirait alors un renversement dans le champ magnétique autour de la Terre et en elle-même.

                                                  alors, à moins que vous ne renvoyiez les trois scientifiques supplémentaires que je viens de vous nommer, avez vous une autre explication ?
                                                  les lecteurs curieux attendent votre réponse, amusés par avance.

                                                • Jonathan Malentin 27 mars 2009 19:13

                                                  Consternant.

                                                  Savez-vous de quoi vous parlez ? Il n’y a pas de "soleil central de la galaxie". On pense que le centre des galaxies spirales (comme la nôtre) est occupé par un trou noir supermassif. Quant à Alcyone, cette étoile n’est nullement située au centre, mais dans la constellation du Taureau. Mais ce n’est qu’un détail, ’spa ?

                                                  Quant à la "ceinture de photons", késako ? Moi qui ai bossé dans un domaine à mi-chemin entre l’astrophysique nucléaire et la théorie des particules, je n’ai jamais entendu cette expression qui ne veut pas dire grand chose. Quand je tape ces mots dans google, j’obtiens tout une série de liens de nature sectaire, du style "éveil de la spiritualité christique" et tutti quanti.

                                                  Par ailleurs, vous confondez les hertz et les "cycles". Savez-vous au moins ce qu’est un hertz ? Avez-vous compris ce qu’est une onde électromagnétique ? Allez-y, définissez tout ça avec des mots simples.

                                                  Ah oui, une dernière chose : votre Gregg Braden, là, il a bien été scientifique à une époque, mais c’est surtout un gourou spiritualiste bien frappé. Je conseille à tous d’aller jeter un coup d’oeil à sa production, à hurler de rire. Petit échantillon :
                                                  "Des lointains monastères de l’Egypte, du Pérou et du Tibet, aux textes oubliés qui furent remaniés par l’Eglise chrétienne primitive, le secret de la Divine Matrice nous a été transmis en langage codé par nos plus précieuses traditions et la science le confirme aujourd’hui.
                                                  Dans cet ouvrage qui fait éclater les paradigmes, Gregg Braden partage avec nous ses découvertes. Au moyen de vingt clés de création consciente, il nous montre comment transposer dans notre réalité les miracles de notre imagination. Par des histoires authentiques ou scientifiques faciles à saisir, il nous montre que nous sommes limités uniquement par nos croyances et que celles-ci sont sur le point de changer !.
                                                  "

                                                  Yeaahhhh ! Excellent ! Fais tourner, man. smiley

                                                  Autre exemple de livre écrit par ce "scientifique" :
                                                  "Secret de l’art perdu de la prière - Le pouvoir caché de la beauté, de la bénédiction, de la sagesse et de la souffrance".

                                                  Mais c’est super, tout ça !

                                                  Je constate que vos écrits sur la question ne sont que des copier/coller mal digérés de quelques sites d’huluberlus.


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 19:28

                                                  Jonathan malentin,

                                                  je constate que vous évitez soigneusement les déclarations, et les découvertes de Paul Otto Hesse, et de José Coma Solas, qui sont des astrophysiciens célèbres...

                                                  ah, çà y est j’ai compris,

                                                  nous avons la chance de lire dans ces colonnes la prose d’un scientifique bien plus important que ces deux personnages,
                                                  nous avons le scientifique mondialement connu,
                                                  j’ai nommé le célèbre jonathan malentin,
                                                  il faut le remercier ici bas de bien avoir voulu s’abaisser jusqu’à se commettre dans ce lien,
                                                  lui dont les découvertes ont surement fait le tour du monde,
                                                  bardé de prix, et d’hommages, sans aucun doutes
                                                  il a abandonné quelques secondes ses recherches pour distiller sa grande connaissance du cosmos,
                                                  qu’il en soit remercié,
                                                  tous à genoux,

                                                  et méprisons ensemble avec lui ces pauvres paul Otto Hesse, et José Coma Solas.

                                                  amen.


                                                • Jonathan Malentin 27 mars 2009 19:41

                                                  Vous n’avez manifestement pas lu mon message un peu plus haut, d’ailleurs vous n’y avez pas répondu. La science n’est pas une question de célébrité, arrêtez de puiser votre vision de la science dans Chéri j’ai rétréci les gosses et Retour vers le futur. La crédibilité d’un scientifique ne se mesure pas à sa notoriété ou à son nombre d’interview dans Paris-Match (sinon, Allègre serait un grand climatologue), mais à sa production scientifique jugée par ses pairs.

                                                  Je constate que vous répétez quelques noms comme un mantra, mais que vous ne répondez à aucune des mes objections. Quid du Hertz ? Quid du "degré centigrade" ? Quid d’Alcyone (j’en rie encore) ? Quid de la "ceinture de photons" ? Quid des ondes électromagnétiques ? Vous arrive-t-il de répondre, une fois de temps en temps, à un argument ?

                                                  Le problème, avec vos noms, c’est que j’ai montré que l’un d’entre eux au moins est celui d’un escroc. De fait, l’avoir cité suffit à vous discréditer, et coupe l’envie de faire une recherche sur les autres, surtout que vous ne comprenez visiblement pas les travaux des scientifiques que vous citez, alors...


                                                • COLRE COLRE 28 mars 2009 10:27

                                                  Jonathan, vous m’avez fait bien rire… smiley

                                                  Sinon, pour la célèbre théorie de ces célèbres astrophysiciens qui étaient déjà l’objet du précédent article, j’avais fait une recherche, où il apparaissait que : 

                                                  "José Comas Sola est mort il y a… 70 ans !!!"

                                                  … et que les références de l’auteur ont été pompées sur un site religieux (musulman) qui, après les élucubrations sur la fin du Monde, se terminait ainsi : 

                                                  "Du point de vue de la Révélation, la phase ultime de la fin des temps coïncide aussi avec la disparition des réseaux sociaux bâtis sur la fausseté, le mensonge, le machiavélisme et l’injustice. Dans un hadith du Prophète (Prières et Saluts de Dieu sur lui), le paroxysme des systèmes humains négatifs sera atteint en rapport avec les abus extrêmes du messie menteur (dajjâl).

                                                  Il n’y a pas de peine à deviner aujourd’hui que le sionisme international est le plus proche parent du messianisme mensonger, propageant assurément de fausses doctrines…"

                                                  (voir cet article)

                                                   smiley smiley smiley

                                                   

                                                • JONAS JONAS 27 mars 2009 14:43

                                                  Bonjours à toi Olivier et à Tous…,

                                                  Il y a une phrase clé dans ton commentaire : " Otto Schuman, qui a découvert entre 1954 et 1957 que la terre possède un taux vibratoire de 7,8 Hz. Ce taux inchangé depuis des milliers d’années augmente depuis 1980 est aujourd’hui de 12 Hz, et devrait atteindre 13 Hz à la fin 2012. Or d’après Schuman, l’augmentation de cette vibration hertzienne est de nature à déclencher des cataclysmes ".

                                                  Lorsqu’une voiture vibre, c’est que quelque chose ne tourne plus rond… !

                                                  En 2008, la terre a ralenti d’une seconde, pour le citoyen lambda, bof !

                                                  Ce ralentissement est dû à la fonte des glaciers polaires, à celles des permafrosts et accessoirement à celle de la banquise. La répartition des eaux douces issues des glaces polaires a pour conséquence, un gonflement des mers et des océans, pratiquement invisible pour les habitants de cette planète.

                                                  On nous informe de temps en temps, que l’eau est montée d’un centimètre et que dans cinquante ou cent ans, la Camargue n’existera plus, car le niveau aura atteint 0,50 cm ou mètre supplémentaire (Douce berceuse).

                                                  Lorsque l’eau monte d’un centimètre sur les rivages, le tombé des océans augmente de plus de 10 mètres… !

                                                  Un bateau qui appareille de Nantes pour News York, monte une colline d’environ 200 mètres qui s’étale sur des milliers de kilomètres !

                                                  C’est le phénomène de la pirouette d’une patineuse, qui pour tourner plus vite groupe ses bras au plus près de son corps et pour ralentir les écartent lentement. Ce n’est pas l’air qui la ralentie, la voilure de ses bras est bien insuffisant, c’est la diminution de la force centrifuge.

                                                  Pour la terre, il en est de même et à plus forte raison, puisqu’elle tourne dans le vide.

                                                  Au plus le volume des eaux augmentera au plus elle ralentira et cela d’autant plus, que l’attraction solaire et lunaire seront plus puissantes, pour les mêmes raisons. Nous entrons dans un système exponentiel, qui est pire qu’un cercle vicieux !

                                                  Une petite expérience simple, vient à l’appui de cette théorie vérifiable chez soi.

                                                  Vous remplissez un verre d’eau aux ras bords, puis vous prenez de petites pièces de monnaie et doucement, vous les faites glisser dans le verre ! Sans savoir à quel moment il va déborder, vous serez surpris du nombre que vous pourrez en mettre.

                                                  Observer le niveau ! Vous verrez que le verre se remplit beaucoup plus haut que le niveau de son bord, à chaque pièce que vous ajoutez il monte d’un dixième de millimètre sur le bord, mais, bien d’avantage augmente le bombé de l’eau ;

                                                  Pour en revenir à l’importance des vibrations ! Si vous faites vibrer la table, vous n’aurez pas besoin de mettre beaucoup de pièces supplémentaires pour voir déborder le verre…. !

                                                  Pour la terre on parle de débâcle globale ! Mais personne ne connais ni l’année, ni le jour, ni l’heure ou ce Tsunami géant va se déclencher ! ! !

                                                  Amicalement à Olivier et à Tous.


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 15:08

                                                    Jonas,

                                                    merci d’etre présent sur cet article,
                                                    j’ai beaucoup apprécié ton explication très pédagogique,

                                                    j’ai remarqué que quelques commentateurs contestaient la deuxieme partie de l’article, préférant s’en tenir à l’origine de la glaciation d’il y a 75 000 ans,
                                                    ils m’ont tenu rigueur d’avoir associé aux trois scientifiques, à l’origine de la découverte, deux autres scientifiques.
                                                    Milankovitch, et Schuman.

                                                    pourtant, comme tu l’expliques si bien, l’augmentation de ce taux vibratoire devrait en inquiéter plus d’un.
                                                    comme si ils voulaient s’en tenir au passé, sans envisager l’avenir.

                                                    ce taux qui va atteindre 13 Htz en 2013 devrait pourtant nous inquiéter,
                                                    d’autant que depuis quelques années, nous observons des changements climatiques, une multiplication de cyclones, et autres tsunamis,

                                                    il n’est jamais bon de pratiquer la politique de l’autruche, n’est-ce pas ?
                                                    encore merci de ton commentaire et a bientot,

                                                    j’ai reçu il y a peu des infos sur un accident nucléaire qui se serait produit à Marcoule, début de ce mois, et dont nous apprenons seulement aujourd’hui l’existence,

                                                    surement au nom de la transparence de l’information.


                                                  • Pierrot Pierrot 27 mars 2009 19:42

                                                    La rotation de la Terre n’a pas ralentit d’une seconde en 2008.
                                                    Ce serait stupide.

                                                    En vérité c’est l’écart constaté sur plusieurs decennies entre un calendrier et une réalité.
                                                    Il a été DECIDE en 2008 de combler cet écart.

                                                    Cette décision aurait pu être prise en 2007 ou en 2009.


                                                  • 27 mars 2009 14:45

                                                    Article intéressant, très bien écrit, et auteur dispo et aimable. Que demande le peuple ?


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 18:09

                                                      du pain et des jeux,

                                                      pour l’instant il gronde parce qu’il n’a que des jeux.
                                                      et un JE.


                                                    • Marsupilami Marsupilami 27 mars 2009 15:53

                                                      @ Olivier

                                                      Article stupéfiant. Il est temps que je rédige mon testament sur codex maya. Plus que trois ans avant que les affreuses fréquences hertziennes centigrades ne fassent exploser la planète, y compris les grottes de Lourdes et de Lascaux.

                                                      Bon, en attendant la mort de l’humanité je me roulerais bien un petit oinj. On dirait que tu en as fumé de la bonne avant d’écrire ça. Don’t bogart that joint, my friend !


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 18:07

                                                        Marsupilami,

                                                        attend peut etre 2014 ?
                                                        il faut positiver comme dit notre cher (très cher) président,
                                                        et puis qu’est-ce qu’on risque avec un pape tel que celui que nous avons ?

                                                        à ce sujet, puisque ton commentaire appele l’humour, et à destination de tous les commentateurs,
                                                        savez vous comment l’on appele Benoit 16 ?

                                                        facile :
                                                        treize et trois.
                                                        ce qui fait bien seize.

                                                        houba houba hop


                                                      • JONAS JONAS 27 mars 2009 17:36

                                                        Olivier,

                                                        Pour répondre à ton dernier commentaire, mes mesures en augmentations, n’étaient pas la conséquence d’un incident à Toulon, mais, à La Marcoule… ! Tout s’explique !

                                                        Souvent lorsque je commente un article au départ, le % de commentaire est considérablement réduit ? Ou alors, c’est le contraire, il explose ou encore redémarre en flèche si je le prends en cours de route. Bon ! ?

                                                        Voici que le tiens, passe de la rubrique TRIBUNE LIBRE à la Une comme d’autres, à une rubrique que je ne trouve pas " ÉTONNANT ", que je ne trouve plus !

                                                        Pour être étonnant, ça l’est vraiment ! ! ! À moins que mon inexpérience sur ce Site soit en cause ?  smiley

                                                        Amicalement.


                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 18:03

                                                          Jonas,

                                                          je n’ai pas d’explication à ta question sur le fonctionnement du site, désolé...
                                                          peut etre qu’un autre rédacteur sera en mesure de l’expliquer,

                                                          en tout cas pour Marcoule, je prépare quelque chose pour la semaine prochaine,
                                                          à bientot
                                                          amicalement,


                                                        • Pierrot Pierrot 27 mars 2009 19:37

                                                          Cher Olivier Cabanel,

                                                          vous avez redigé

                                                          - un article sur l’arrêt brutal de la rotation de la terre en 2012 pour d’obscures raisons électromagnétiques !


                                                          - le présent article sur la catastrophe en 2012 due à une brutale variation climatique !

                                                          Pour compléter la trilogie faites un article sur la disparition de la Terre due à l’impact de météorites en 2012.

                                                          Peut être ensuite un autre pour la destruction du monde en 2012 par des bombes nucléaires, la prolifération d’un nouveau virus, l’émission de monoxyde de carbone CO en 2012 (volcans ou autres peu importe), inovdations bibliques, tremblements de terre, etc...

                                                          Vous en avez ainsi dans la musette pour plus de 3 ans.

                                                          Ensuite recommencez pour l’année 2022, 2032 etc...



                                                        • Dan_753 27 mars 2009 19:40

                                                          Début intéressant mais fin indigente.

                                                          Amalgame douteux, raccourci farfelu et mélange indigeste entre science et pseudo-science. Maya, planète Nibiru, sumérien, il ne vous manque plus que les ovnis et vous avez le pack complet.

                                                          Que fait cet article sur Agoravox ?


                                                          • Pierrot Pierrot 27 mars 2009 19:46

                                                            Vous avez raison Dan_ le foum AGORA VOX est trop souvent devenu le refuge de dérangés recherchant une notauriété par des articles stupides et obscurantistes.


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 22:04

                                                            Dan753

                                                            que fait cet article dans agoravox, demandez vous ?
                                                            la même chose que vous.
                                                            mais on peut se demander ce que vous y faites,
                                                            a part jeter le discrédit, et manier l’amalgame,
                                                            tout çà assez superficiellement,
                                                            l’interet d’un commentaire, c’est qu’il soit construit,
                                                            c’est ce qui manque cruellement au votre.
                                                            désolé.


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2009 22:07

                                                            Pierrot,
                                                             a part défendre le nucléaire et tenter de discréditer ceux qui ne sont pas d’accord avec vous, que faites vous ?
                                                            rien
                                                            vous devriez en profiter pour travailler votre français,
                                                            tout le monde fait des fautes,
                                                            surtout quand l’on répond sur l’instant aux commentaires,
                                                            meme parfois aux plus indigents,
                                                            juste par respect du lecteur,
                                                            mais franchement, écrire septique, au lieu de sceptique,
                                                            et notoriété comme vous l’écrivez,
                                                            çà éclaire différemment votre commentaire.


                                                          • Dan_753 27 mars 2009 23:04

                                                            Vous ne pouvez pas obtenir un résultat plus précis que l’estimation des durées des cycles, le faire vous éjecte de-facto de la science pour tomber dans l’élucubration. (si besoin était : les mayas et nibiru c’est la cerise sur le gateau smiley

                                                            Un lien et deux trois citations de scientifiques sérieux sont censés donner un verni de respectabilité à vos "trouvaille géniale". C’est une méthode bien connue qu’utilisent inconsciemment tout les pseudo-scientifiques.

                                                            Pour des raisons psychologique vous semblez très attaché à cette notion de fin du monde proche. Vous n’avez donc pas les moyens ni la volonté de comprendre ce qui ne va pas dans votre raisonnement. C’est un dialogue de sourd.

                                                            Croyez et racontez ce que vous voulez après tout c’est tellement gros la que ca fait sourire. smiley


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 28 mars 2009 07:05

                                                            dan753

                                                            si çà vous amuse de balayer d’un revers de manche dédaigneux l’existence de Nibiru, c’est après tout votre problème,
                                                            en tout cas çà n’enrichit pas le débat.

                                                            je vous confirme pourtant que l’existence de Nibiru a été confirmée par des astronomes tout a fait sérieux, au début de ce millénaire,
                                                            je ne vois pas d’ailleurs le problème que çà pose : c’est une treizieme planete dans notre systeme, et rien de plus.

                                                            vous avez ensuite une lecture dirigée de mon article,
                                                            a aucun moment je n’ai évoqué la fin du monde.
                                                            a aucun moment je ne me suis hasardé à des prédictions,
                                                            j’ai seulement mis en face des évènements, des découvertes, convergentes.

                                                            alors peut etre bien la fin d’un monde, mais surement pas la fin du monde.
                                                            d’ailleurs l’article le dit clairement, en évoquant ce qui s’est passé il y a environ 75 000 ans, et prouvant que malgré ce cataclysme, l’humanité n’a pas disparu pour autant.

                                                            mais enfin, libre à vous de plonger la tete dans le sable, telle une autruche,
                                                            méfiez vous quand meme, "quand on a la tete dans le sable, çà n’empeche pas les autres parties du corps d’etre bien visibles".
                                                            comme disait un vieil ami africain. 


                                                          • NEMROD34 NEMROD34 27 mars 2009 19:47

                                                             « A quelques années près, ces 75 000 ans représentent 3 cycles de la terre » 

                                                            J’aime beaucoup :
                                                            À quelques années près avec un calcul de temps dont on ne connait pas le point de départ, la fin du monde sera le 21 décembre 2012 à telle heure parce que les mayas l’ont dit !
                                                            Vraiement ridicule ...
                                                            Voici de quoi réfléchir un peu :
                                                            http://psiland.free.fr/sud_radio/20071215_1.htm 

                                                            Commencer un peu plus loin que la moitié pour entendre un spécialiste dire que c’est de la foutaise

                                                             
                                                            Professeur d’archéologie précolombienne à l’Université Paris 1, spécialiste de la civilisation maya, Eric Taladoire porte un regard sans concession sur les interprétations autour du calendrier maya. 
                                                            Reportages 



                                                            Propos recueillis par Antoine Bayle 

                                                            Paris Match : D’après le calendrier maya, que se passera-t-il en 2012 ? 
                                                            Eric Taladoire : La fin d’un cycle. Cette date, le 21 décembre 2012, apparaît dans tous les manuels sérieux mais pas en tant qu’apocalypse. Bien entendu, il existe toujours des problèmes de calculs chez les spécialistes. C’est dû notamment aux années bissextiles ou aux corrélations de calendriers. Actuellement, les calculs sont probablement exacts, à quelques jours près. 
                                                            2012 est une date mythique. Pour les Aztèques, elle correspondrait à la fin du 5e cycle. Pour les Mayas, il est possible que ce soit la fin du 3e ou du 4e. Et celui qui arrive à son terme aurait duré 5.128 ans, puisqu’il avait commencé en 3114 avant JC. 

                                                            Lors de la fin du précédent cycle, avons-nous une trace d’un événement spécial chez les Mayas ? 
                                                            Nous n’en savons rien pour la bonne raison que 3114 est une date mythique. Nous ignorons tout de cette époque : s’il y a eu un événement particulier, qui peuplait alors le territoire Maya... Cette date reste arbitraire pour les spécialistes. 
                                                            Mais, a priori, il n’y a pas plus de raison de vivre une apocalypse en 2012 que pour le passage à l’an 2000. Nous avions alors changé de cycle et de millénaire. Certains se sont inquiétés. Nous nous sommes d’ailleurs trompés de date puisqu’il aurait fallu fêter 2001. C’est assez similaire concernant le calendrier Maya. 

                                                            Que vous inspire cette fièvre apocalyptique qui sévit sur le web ? 
                                                            J’en ai entendu parler pour la première fois il y a 2 ou 3 ans. Ce sont pour 98% des fantasmes, projetés sur un calendrier qui n’est pas compris par les auteurs. Ils en tirent des conclusions qui ne reposent sur aucune connaissance scientifique. 

                                                            Aucun archéologue ne rentre dans ces considérations. Pas un seul article n’a été publié sur ce phénomène, que ce soit par nos collègues Japonais, Australiens, Américains, Guatémaltèques, Mexicains ou Espagnols. Nous ne sommes pas très intéressés par ce genre de fantasmes. Je n’ai jamais véritablement évoqué de ces théories avec des confrères, autrement que pour parler du film de Mel Gibson Apocalypto ou du dernier Indiana Jones qui surfent sur ce genre de phénomène. Mais c’était surtout pour en rire. 

                                                            Ne craignez-vous pas certains excès ? 
                                                            La seule chose qui inquiète les spécialistes, c’est lorsque ce type de mouvement s’approprie des sites archéologiques. À Chichén Itza [ancienne ville maya située dans la péninsule du Yucatán, au Mexique, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.ndlr] certains crédules se regroupent parfois par milliers pour tenter de voir la descente du « Serpent de Feu ». Ils viennent par charters entiers des Etats-Unis. Il faut ensuite nettoyer le site, et estimer les dégâts. Tous les ans, la lumière descend, lors des solstices à Chichén Itza, le long d’un grand escalier, comme si cela avait été planifié par les Mayas. Mais ces gens oublient que le Castillo de Chichén Itza était un tas de ruines lors de sa découverte, et que ce phénomène de lumière est peut-être dû à la restauration. 

                                                            Personnellement, que vous inspire cette idée d’une apocalypse en 2012 ? 
                                                            Je suis préoccupé par la crédulité des gens et la manipulation sectaire qui peut se cacher derrière. Nous avons connu un certain nombre d’exemples de sectes millénaristes qui ont abouti à des catastrophes. Les gens ont besoin de croire, c’est un droit. Ceux qui sont déboussolés par la diminution des religions peuvent basculer dans ce genre de mouvement. Mais je ne comprends pas comment on peut croire à ces théories et s’empêcher de croire en des faits démontrés. Combien d’Américains sont encore convaincus que l’homme n’est jamais allé sur la Lune et que tout cela est un montage… 

                                                            Ou encore... 

                                                            L’idée d’une apocalypse en 2012 ne s’arrête pas aux Mayas et lorgne du côté des théories d’un complot mondial. Le philosophe Pierre-André Taguieff revient pour ParisMatch.com sur la puissance nocive de ses idées. 



                                                            • NEMROD34 NEMROD34 27 mars 2009 19:48

                                                               

                                                              Taguieff : « Le Web favorise la diffusion massive des pires délires »
                                                              Insolite. L’idée d’une apocalypse en 2012 ne s’arrête pas aux Mayas et lorgne du côté des théories d’un complot mondial. Le philosophe Pierre-André Taguieff revient pour ParisMatch.com sur la puissance nocive de ses idées.


                                                              Propos recueillis par Antoine Bayle

                                                              Paris Match : Avez-vous suivi ces rumeurs sur Internet concernant l’Apocalypse en décembre 2012 ?
                                                              Pierre-André Taguieff* : Depuis les recherches que j’ai entreprises pour la rédaction de mon livre La Foire aux Illuminés (2005), suivi par L’Imaginaire du complot mondial (2006), je n’ai cessé de suivre les avatars des rumeurs et des mythes conspirationnistes sur les sites Internet spécialisés. M’intéressant parallèlement aux prophéties catastrophistes de la « fin du monde » et au retour dans la culture médiatique du thème de la « fin des civilisations » (le succès du livre important de Jared Diamond** en témoigne ), ainsi qu’au rajeunissement récent de la mentalité apocalytique (notamment dans l’islamisme radical), je suis inévitablement tombé sur les multiples références qu’on trouve sur le web au livre de Lawrence E. Joseph, Apocalypse 2012 [éd. Michel Lafon]. Ouvrage assurément attrayant pour le lecteur pressé, à l’exigence de rigueur plutôt faible, que ce mélange savamment dosé de croyances religieuses sélectionnées, d’extraits de diverses numérologies traditionnelles, de prophéties plus ou moins fantaisistes et d’inquiétudes nourries par les résultats habilement simplifiés de certaines recherches scientifiques. On se trouve devant un discours-éponge, qui aspire n’importe quel élément susceptible de conforter la prophétie attribuée aux Mayas. Toute la pseudo-démonstration repose sur un sophisme, qui consiste à transformer la moindre coïncidence en preuve décisive ou en argument d’appoint. Mais comment prendre au sérieux un auteur qui affirme sans plaisanter que les Mayas « avaient tout prévu depuis deux millénaires » ? Ce qui caractérise les récits qui circulent sur le Web, mariant l’ésotérisme, le prophétisme religieux, la science-fiction et les thèmes conspirationnistes, c’est que le vrai et le faux, le probable et l’improbable, y sont mélangés. Or, comme le disait Paul Valéry, « le mélange du vrai et du faux est plus faux que le faux. »

                                                              Comment passe-t-on d’une prophétie d’apocalypse prêtée aux Mayas à un complot mondial qui viserait à cacher cette date fatidique ?
                                                              Notons d’abord que, dans la culture ésotérico-complotiste contemporaine, tout mène à tout. Ensuite que la dénonciation d’un complot pour étouffer ce qui est présenté comme une vérité ou une prophétie permet de dramatiser les enjeux de la « révélation ». Le raisonnement est simple : s’il y a complot pour empêcher la diffusion de la prophétie d’apocalypse, c’est bien la preuve que celle-ci est aussi sérieuse que troublante. En outre, si le complot est mondial, s’il est donc un mégacomplot, c’est que des puissances occultes se sont concertées pour dissimuler la terrible mauvaise nouvelle d’une « fin du monde » ou de la « fin d’un monde » (le nôtre) dont la date est proche. On suggère par là que les « maîtres du monde » veulent cacher scandaleusement aux humains ordinaires une information qui les concerne pourtant au premier chef, mais qui risquerait de provoquer un affolement général. La pseudo-explication par le mégacomplot renforce ainsi l’impression qu’il s’agit d’une affaire extrêmement sérieuse.

                                                              Comment définir les idées conspirationnistes ?
                                                              Les croyances conspirationnistes sont fondées sur quatre principes : 1° Rien n’arrive par accident, donc toute coïncidence est significative et a valeur de révélation ; 2° tout ce qui arrive est le résultat d’intentions ou de volontés cachées. Mais ce sont les intentions mauvaises qui intéressent les esprits conspirationnistes, voués à privilégier les événements malheureux, les bouleversements, les catastrophes ; 3° Rien n’est tel qu’il paraît être. Tout se passe dans les coulisses de l’Histoire ; 4° Tout est lié, mais de façon occulte. La thématique conspirationniste est un produit dérivé de la légende des Illuminés, fabriquée par l’abbé Barruel à la fin du XVIIIe siècle, et du mythe du complot juif mondial, véhiculé par le plus célèbre faux de l’histoire occidentale : les Protocoles des Sages de Sion. Or ce faux, destiné à révéler le grand complot « judéo-maçonnique » menaçant la civilisation chrétienne, fonctionne aujourd’hui, plus d’un siècle après sa première publication en Russie (1903), comme moyen privilégié de dénoncer le grand complot « américano-sioniste », incarnant le mauvais Occident dans l’esprit des nouveaux ennemis de ce dernier. Le mythe du complot mondial s’est reformulé autour de la diabolisation de l’Occident judéo-chrétien, dont les dirigeants occultes sont accusés d’être coupables des malheurs de tous les peuples.

                                                              Quels sont les types de grands complots qui circulent aujourd’hui sur Internet ?
                                                              Il faut peut distinguer deux grands types de mégacomplots fictifs : 1° ceux qui sont attribués à des minorités actives, qu’elles soient déviantes, subversives ou révolutionnaires (sur le modèle du complot communiste) ; 2° ceux qui sont attribués aux élites dirigeantes, ou censés être organisés par des conspirateurs appartenant au pouvoir en place ou à une grande puissance (comme les États-Unis). Les complots fictifs les plus populaires aujourd’hui sont des complots attribués aux « puissants » ou aux « dominants » : capitalistes et financiers, États « impérialistes », hauts dirigeants politiques, clubs transnationaux élitaires et fermés, etc. On aime à se faire peur avec les méfaits supposés des « maîtres secrets » du monde. Dans les sociétés occidentales de l’après-1945, les hantises conspirationnistes visent de plus en plus souvent les États ou les grandes organisations internationales, soupçonnés ou accusés de cacher leurs véritables objectifs, leurs plans secrets, leurs connivences souterraines. Dans l’ordre des micro-complots, ce qui prédomine, c’est la méfiance et le soupçon des citoyens vis-à-vis du gouvernement ou de l’establishment. On connaît le refrain : « Ils nous cachent tout ». C’est croire que les puissances occultes malfaisantes sont parmi nous, comme en témoigne la mythologie américaine très élaborée depuis les années 1950 du « gouvernement secret » (agrémenté en général de CIA) dans le gouvernement officiel.

                                                              Quelle est actuellement l’ampleur de la diffusion des idées conspirationnistes qui impliquent notamment les États-Unis ou encore Israël ?
                                                              L’Internet se prête tout particulièrement à la dissémination des éléments de la culture conspirationniste, ainsi que des rumeurs et des mythologies contemporaines. Mais il est impossible d’évaluer précisément l’ampleur de leur diffusion, car celle-ci passe autant par les nombreux sites conspirationnistes spécialisés que par l’ensemble informel des sites de tous ordres (politiques, culturels, etc.) où s’exprime l’imaginaire du complot mondial, du type « américano-sioniste », à travers des récits visant à expliquer non moins qu’à épouvanter.

                                                              L’exemple de l’« Apocalypse 2012 » et des théories du complot sont-ils symptomatiques d’une époque de troubles ?
                                                              La croyance au complot donne l’illusion d’expliquer ou de pouvoir expliquer certains événements paraissant incompréhensibles ou inintelligibles. C’est là sa fonction principale. La grande « utilité » de ce la « théorie du complot » est de répondre à une demande sociale. C’est pourquoi la Révolution française et la Révolution d’octobre, perçues comme inintelligibles par nombre de leurs contemporains, ont été suivies d’une flambée de récits conspirationnistes. Croire au complot, c’est se mettre en mesure de donner du sens à ce qui en paraît dépourvu, et qui inquiète. Or, aujourd’hui, avec l’évolution chaotisante liée à la mondialisation, l’obscurité semble s’accroître avec l’incertitude, laquelle provoque le désarroi et nourrit des angoisses. D’où l’intensification de la demande de sens, et l’extension indéfinie du domaine du complot. Car le soupçon de complot peut se porter sur toutes les formes d’interaction humaine qui, aussi banales soient-elles, font des « perdants » ou des « victimes » : du commerce et de l’industrie à la politique internationale. Mais, bien sûr, ce sont surtout les guerres dévastatrices (telle la guerre d’Irak) et les catastrophes dites naturelles, où l’on soupçonne une responsabilité humaine (pollution, réchauffement climatique), qui nourrissent l’inquiétude des gens, les rendant ainsi perméables aux pseudo-explications conspirationnistes. On se met à répondre d’une façon délirante à la vieille question : « À qui profite le crime ? », et l’on désigne les coupables.

                                                              Quel est votre sentiment face à la propagation de ces thèses sur le web ?
                                                              S’il ne faut pas diaboliser Internet, dont l’utilité n’est plus à démontrer, il faut bien constater que ce média favorise la diffusion massive des pires délires, qui empoisonnent l’esprit public. Mais Internet n’est pas seul en cause : il fait couple avec la production systématique d’ouvrages destinés à devenir des best-sellers en jouant cyniquement sur les passions les plus basses et les rumeurs les plus folles. Devant le succès international croissant de ces mauvais livres fabriqués par des marchands de fantasmes, et dont les thèmes sont relayés par d’innombrables sites Internet, je suis plutôt pessimiste. Ce ne sont pas les idéaux des Lumières qui ont aujourd’hui le vent en poupe.

                                                              *Philosophe et historien des idées, directeur de recherche au CNRS. Prochain livre : La Judéophobie des Modernes. Des Lumières au Jihad mondial, Paris, Odile Jacob ; en librairie le 25 août 2008. 
                                                              **Jared Diamond, Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie [2005], tr. fr. Agnès Botz et Jean-Luc Fidel, Paris, Gallimard, 2006.
                                                               
                                                               

                                                              • paul 27 mars 2009 20:28

                                                                Les glaciations ont des causes multiples, leurs importances sont très variables. Peuvent entrer en jeu :
                                                                la tectonique des plaques, l’astronomie (précession des equinoxes, inclinaison de l’axe terrestre), et aussi,
                                                                les éruptions volcaniques.La terre a connu plusieurs dizaines de glaciations majeures.
                                                                Pour la seule ère quaternaire (2,5 millions d’années), 4 périodes glaciaires sont connues. La dernière,celle
                                                                du Wurm, s’est retirée dans les Alpes il y a moins de 15000 ans .
                                                                Ces données pour situer le contexte du dernier épisode glaciaire lié à l’éruption volcanique gigantesque
                                                                en Indonésie il y a 75000 ans.


                                                                • Bernard 05 3 avril 2009 14:17

                                                                  @ Olivier Cabanel

                                                                  A propos de 2012, vous oubliez une chose : c’est que le niveau des océans va monter d’ici là de 7 m. Du moins, c’est vous qui teniez sans rire ce propos réaliste et argumenté il y a quelques semaines sur AV.

                                                                  A ce propos, si je fais une petite règle de trois, depuis votre annonce le niveau aurait dû monter de 20 cm environ. Vous avez vérifié ça ?

                                                                  @ Pierrot, Jonathan Malentin, COLRE et d’autres : avec Olivier Cabanel, vous voyez, le pire n’est jamais sûr, et je ne parle pas de la récupération de la graisse humaine pour en faire du carburant, ce qui nousq sauvera de la crise énergétique qui s’annonce. Un morceau d’anthologie.


                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2009 14:32

                                                                    Bernard05

                                                                    vous devriez savoir qu’un journaliste, citoyen, amateur, ou professionnel ne recherche qu’une chose,
                                                                    informer, le plus partialement possible,
                                                                    j’ai bien indiqué que de nombreux scientifiques évoquaient l’évidente montée des eaux, progressivement,
                                                                    certains, optimistes, évoquent quelques centimetres,
                                                                    d’autres parlent de 7, ou 8 mètres,
                                                                    mais d’autres évoquent beaucoup plus,
                                                                    ce sont des modèles difficiles à définir,
                                                                    n’entrent pas en compte la seule fonte des calottes glaciaires, et des glaciers, mais aussi le fait que l’eau douce de la fonte, intégrant l’eau salée des mers, va ralentir voire arreter le gulf stream,
                                                                    ce mélange des données ne permet pas d’avoir une vision de ce qui pourrait se passer,
                                                                    il est certain aussi, puisque des scientifiques l’ont prouvé, que les mers pourraient monter de 300 metres,
                                                                    dans un article précédent, j’évoquais la recherche de deux archéologues, qui ont mis en évidence une montée des eaux dans la mer noire de 300 mètres.
                                                                    qui a tort, ou raison ?
                                                                    je ne suis pas devin,
                                                                    j’évoque seulement des possibilités.
                                                                    ce qui m’étonne le plus, c’est le silence des médias sur ces évènements qui, s’ils se produisent, seront bien plus préoccupants que la crise actuelle, ou la réelection de sarkozy.
                                                                    et vous ?


                                                                  • Bernard 05 9 avril 2009 07:31

                                                                    vous devriez savoir qu’un journaliste, citoyen, amateur, ou professionnel ne recherche qu’une chose,
                                                                    informer, le plus partialement possible,

                                                                    Excellent lapsus. Pour la partialité, je vous fait entièrement confiance.


                                                                    j’ai bien indiqué que de nombreux scientifiques évoquaient l’évidente montée des eaux, progressivement,
                                                                    certains, optimistes, évoquent quelques centimetres,
                                                                    d’autres parlent de 7, ou 8 mètres,
                                                                    mais d’autres évoquent beaucoup plus,
                                                                    ce sont des modèles difficiles à définir,
                                                                    n’entrent pas en compte la seule fonte des calottes glaciaires, et des glaciers, mais aussi le fait que l’eau douce de la fonte, intégrant l’eau salée des mers, va ralentir voire arreter le gulf stream,
                                                                    ce mélange des données ne permet pas d’avoir une vision de ce qui pourrait se passer,
                                                                    il est certain aussi, puisque des scientifiques l’ont prouvé, que les mers pourraient monter de 300 metres,
                                                                    dans un article précédent, j’évoquais la recherche de deux archéologues, qui ont mis en évidence une montée des eaux dans la mer noire de 300 mètres.
                                                                    qui a tort, ou raison ?
                                                                    je ne suis pas devin,
                                                                    j’évoque seulement des possibilités.
                                                                    ce qui m’étonne le plus, c’est le silence des médias sur ces évènements qui, s’ils se produisent, seront bien plus préoccupants que la crise actuelle, ou la réelection de sarkozy.
                                                                    et vous ?


                                                                    • Bernard 05 9 avril 2009 07:41

                                                                      n’entrent pas en compte la seule fonte des calottes glaciaires, et des glaciers, mais aussi le fait que l’eau douce de la fonte, intégrant l’eau salée des mers, va ralentir voire arreter le gulf stream,

                                                                      Quelle est l’influence de l’éventuel arrêt du Gulf stream sur la montée des eaux ??? Je ne saisis pas

                                                                      ce mélange des données ne permet pas d’avoir une vision de ce qui pourrait se passer,
                                                                      il est certain aussi, puisque des scientifiques l’ont prouvé, que les mers pourraient monter de 300 metres,


                                                                      Totalement hors de question. Je vous ai déjà donné les chiffres : 77 m, en tenant compte de la fonte des calottes glaciares du Groenland et de l’Antarctique, ce chiffre est connu avec une excellente approximation, et la fonte totale n’est pas prévue à l’horizon 2100.

                                                                      dans un article précédent, j’évoquais la recherche de deux archéologues, qui ont mis en évidence une montée des eaux dans la mer noire de 300 mètres.

                                                                      Il s’agit sans doute d’une étude américano-bulgare pour tenter d’expliquer le déluge. Ils pensent que la mer Noire était auparavant un lac séparé de la Méditerranée, avec un niveau inférieur à celle-ci, exactement comme l’est la mer Morte par rapport à la mer Rouge. Donc, rien à voir avec la fonte des glaciers.


                                                                    • Rough 28 avril 2010 14:00

                                                                      Je ne sais si Schuman était un grand scientifique mais le lien renvoit à un article qui est un tissu de connerie....La fameuse fréquence de 7,8Hz indispensable à la vie des mammifères...Sans rire ? ....La NASA a même du installer des générateurs dans les capsules spatiales....C’est à mourir de rire !....Question comment font les sous-mariniers enfermés 60 jours dans leur coque métallique où cette fameuse onde (si tant est quuelle existe) ne peut pénétrer ?....
                                                                      Quant aux nébuleuses composées de photon c’est carrément le grand n’importe quoi....
                                                                      Oui 13hz c’est une fréquence dangereuse, surtout le vendredi !


                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2010 14:08

                                                                        Rough,
                                                                        avant de donner de grands avis péremptoires, vous devriez peut être réfléchir et vous renseigner.
                                                                        voici un lien tout ce qu’il y a de plus sérieux confirmant la théorie de Schumann, walter otto pour prénoms, et théorie acceptée par tous les scientifiques du monde entier.
                                                                        http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:yXSHKd-B6ssJ:www.cerpi.be/BASE_PUBLIQUE/changement%2520climatique.rtf+schumann+W.O+bureau+am%C3%A9ricain+de+la+propagation+radio&cd=3&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a

                                                                        mais bon, vous avez le droit d’écrire ce que vous voulez,
                                                                        vous avez aussi le devoir de ne pas affirmer n’importe quoi, seulement parce que c’est votre bon vouloir,
                                                                        c’est à vous de voir.


                                                                      • christophe nicolas christophe nicolas 16 novembre 2013 11:06

                                                                        La fréquence de Schumann est une fréquence de résonnance, elle ne peut pas « évoluer ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès