• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > L’interopérabilité dans une pizzeria de Vendée

L’interopérabilité dans une pizzeria de Vendée

L’industrie du disque devrait peut-être manger davantage de pizzas. Ca lui rappellerait peut-être quelques douloureux souvenirs et notamment celui de l’échec de Pathé lorsqu’il s’est accroché à son modèle économique 100 % propriétaire...
Avant nos congés qui commenceront à la fin de cette semaine et s’étendront jusqu’à la fin du mois, la rédaction s’offrait ce week-end un petit séjour en Vendée quand vint l’envie de tester la gastronomie locale : une pizza. C’est donc d’un pas décidé que nous entrons chez un pizzaiolo visiblement amateurs de vieux disques.

L’homme expose dans sa pizzeria certaines pièces préciseuses de sa collection. C’est alors que nous apercevons en hauteur un disque vinyle du début du siècle dernier qui a probablement inspiré la politique de Steve Jobs pour son couple iPod/iTunes. "N’écoutez les disques Pathé que sur les Appareils Pathé", prévient ainsi la pochette en grosses lettres. A gauche et à droite du cercle central figurent deux avertissements encadrés sur les brevets Pathé et l’interdiction d’utiliser le disque sur un autre appareil que celui de la firme. La pochette était tellement consacrée à protéger le modèle économique de Pathé qu’il nous a été impossible de déchiffrer sur le disque le nom de la chanson et de l’artiste.



Pour la petite histoire il s’agit certainement de l’un de ces disques Pathé de 90 tours/minute créés en 1906, qui malgré un premier succès en France ont totalement échoué face au 78 tours... Contrairement aux disques Pathé, ce dernier était lisible sur des tourne-disques de différentes marques. Face à cet échec Pathé a d’abord tenté vers 1910 de licencier sa technologie auprès d’autres fabricants de phonographes, avant de se résoudre en 1920 à produire lui-même des 78 tours. Ce fut cette fois un succès commercial, mais la stratégie propriétaire du groupe a échoué.

En 1928, Pathé a vendu ses activités musicales à Columbia. Pathé et Pathé-Marconi font désormais partie du porte-feuilles de EMI... qui avec l’embauche de Barney Wragg à la tête du numérique, pourrait être tentée d’imposer une politique propriétaire.

L’histoire n’est qu’un éternel recommencement.

Moyenne des avis sur cet article :  4.85/5   (78 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • SilenT BoB SilenT BoB 17 août 2006 12:39

    j’adore ! mais il faut penser que les hommes apprennent de leurs erreurs...


    • Leonard (---.---.36.15) 17 août 2006 13:39

      Exactement, « de leurs erreurs » pas de celles des autres ... et c’est bien dommage.


      • Bulgroz (---.---.146.4) 17 août 2006 13:47

        Bravo, belle mise en perspective,

        L’article pose néanmoins une grave question : Que faisiez vous dans cette pizzeria ?


        • cyril (---.---.81.9) 17 août 2006 13:49

          Pathé a mis 14 ans avant de revoir sa politique de technologie propriétaire ? Disons qu’en 2020 le problème sera réglé.

          bravo pour l’article, c’est hilarant de betise.


          • George Abitbol (---.---.148.62) 17 août 2006 13:58

            Il serai bon que vous citiez les sources de vos articles. Retranscrire mot pour mot un article publié par un autre site, sans même citer ce dernier, n’est pas particulièrement serieux de votre part...

            http://www.ratiatum.com/news3530_L_interoperabilite_dans_une_pizzeria_de_Ve ndee.html


            • George Abitbol (---.---.148.62) 17 août 2006 14:00

              Autant pour moi. Le nom du redacteur est le même. Je fait mon mea culpa et présente mes excuses. J’avais decouvert votre article en premier lieu sous Ratatium.

              Je sors ...


            • (---.---.71.248) 17 août 2006 15:43

              La leçon de l’histoire, c’est qu’il n’y a pas de leçon de l’histoire.


              • Tashman (---.---.222.73) 17 août 2006 17:24

                La grande différence avec les technos propriétaires d’Apple et de Microsoft par rapport à l’echec des 90 tours de pathé (ou de la digital K7 ou du MD) c’est qu’il n’y a aucune alternative viable pour les producteurs de contenu pour l’instant. Du point de vue du consommateur ces technos sont :
                - Fiables, en tout cas autant qu’un CD.
                - Pas extrémement pénalisantes : on choisi son baladeur en fonction du site où l’on télécharge de la musique et vice versa donc au final puisqu’il existe des produits équivalent au même prix dans les deux mondes on a pas de vrai limitation.
                - De plus, un titre acheté sur iTMS peut sans problème être gravé puis rerippé en mp3 (par exemple) pour aller sur n’importe quel baladeur.
                - Enfin tout est encore disponible sur CD donc peut être mis sur n’importe quel baladeur...

                Personne ne va donc aller voir ailleurs tant que ca reste en l’état (à mon avis)

                La seule manière d’espérer que se modèle se casse la gueule serait la mise en place d’une vrai alternative libre avec le soutient des maisons de disque...

                Tout ca pour dire qu’il est très très rapide de comparer les deux situations qui n’ont rien a voir (par contre on peut comparer la cohabitation 90t/78t avec la prochaine guerre BluRay/HD-DVD)

                PS : Il ne fut pas un temps où le CD était décrié pour sa compression et pour l’obligation d’acheté un lecteur supplémentaire pour le lire (d’une marque appartenant au consortium)


                • Forest Ent Forest Ent 17 août 2006 17:51

                  La raison principale de l’échec du macintosh d’Apple relativement au PC/Windows, malgré son avance colossale il y a 20 ans en matière de système d’exploitation, est que le matériel était propriétaire.


                • (---.---.1.12) 17 août 2006 19:26

                  A la différence que l’iPod n’est pas un échec (il détient 70% des part de marchés des baladeurs à disques dur) et que le DRM de microsoft ne vaut pas mieux en matiere d’interopérabilité (illisible sous linux). Actuellement le seul format interropérable avec tout les matreiels et logiciels est le mp3. L’ogg aussi est aussi interropérable en théorie mais pas supporté par tout les balladeurs...


                • Forest Ent Forest Ent 17 août 2006 19:53

                  A mon humble avis, l’i-pod est un succès parce qu’il lit aussi le mp3. Je ne pense pas que les versions à 6 ou 10 GO soient remplies par i-tunes.


                • (---.---.47.59) 17 août 2006 21:10

                  Heureusement qu’il lit aussi le mp3, c’est le seul format interopérable pris en charge par tout les balladeurs qui a la garantie d’être lu partout !

                  J’en connait pas beaucoup qui acheteraient des baladeurs mp3 qui ne lisent pas...le mp3 (et qui ne pourrait en toute logique ne pas s’appeler balladeur mp3 sinon ça serait de la publicité mensongere).


                • Rocla (---.---.49.206) 17 août 2006 18:57

                  Finalement ,dans cette Pizzéria,,y en a des pizzas au Pathé ?

                  Rocla


                  • fredericKH (---.---.102.41) 17 août 2006 21:47

                    Il y a même des pizzas au Pathé Marconi, zut, Macaroni mais pas de thé, c’est de pis aller à Yolo

                     smiley


                  • La voix de son maître (---.---.133.32) 18 août 2006 03:47

                    Résumons

                    Menu du jour :

                    Pizza au paté

                    Marconi sauce bolognèse

                    Transe napolitaine

                    ouaouh


                    • medved (---.---.15.72) 23 octobre 2006 18:12

                      >ionolsen26 Hello Jane, great site ! celebs cdhydrocodone cdThreesomes cdlatin pussy cdrussian teen model cdpregnant cd


                    • robert (---.---.68.65) 29 août 2006 09:45

                      article très pertinant.

                       smiley Mais bravo Agoravox pour un copié coller d’article.  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires