• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > L’œuvre du lieu, la part du sable

L’œuvre du lieu, la part du sable

 

L'œuvre du lieu, la part du sable.

 

 

L'un a tous les talents et l'autre ne s'encombre pas de la chose. Quand le premier chante, l'autre se tait et c'est bien mieux ainsi. Ce sont alors des moments de grâce, de douce poésie avant que l'insupportable larron ne déclenche les feux de l'envers. Avec lui, rien ne résiste à sa volonté de moquer, de leurrer, de pasticher ou bien de falsifier le réel. Heureusement, l'instant d'après, le chanteur reprend la main pour élever le niveau, sortir la tête de l'eau et tutoyer les étoiles.

Un duo me direz-vous ? Rien n'est moins certain puisque ce n'est qu'à tour de rôle que l'homme du Val et l'odieux démon prennent la parole. Ils ne font nullement cause commune, le premier chante la Loire, respecte la tradition, propose de belles mélodies tandis que l'autre vient tout briser, proposant l'envers du décor quand il ne détruit pas les châteaux de sable.

Si le premier est émouvant le second sera mouvant et instable. À l'image de la Loire qu'ils ne cessent de raconter chacun à leur manière marinière, le paysage est changeant, les surprises nombreuses, les pièges sournois, les rencontres surprenantes. Le voyage ne peut être un long chemin tranquille, les méandres, les pièges, les goulets d'étranglement vous promettent une navigation tourmentée, chaotique parfois.

Pour l'un, le pilotage est dans ses cordes, il maîtrise les nœuds aussi malins que marins sous ses doigts habiles tandis que sa connaissance des pièges de la rivière lui permet de bien mener sa barque. Il s'accorde avec le paysage quoiqu'il soit né sous d'autres cieux. Il chante et enchante, joue et se joue des chausse-trappes langagières que son acolyte a glissé dans les paroles de ses chansons.

Pour l'autre, c'est à pied-nu et sur la terre ferme qu'il navigue uniquement dans sa tête. Ses rives sont celles d'un imaginaire qui déborde plus souvent que la rivière. Peut-il être cru ? Tout dépendra de la hauteur des levées que vous placerez entre sa mauvaise foi et vous. Il est parfois nécessaire d'appeler les secours pour ne pas sombrer dans ses rets.

Le Jacques se doit d'être fataliste. Son alter-ego le placera dans de mauvaises postures. Les gens qui vont sur l'eau leur font la lippe, on ne se moque pas impunément du Grand saint Nicolas tout en repoussant les superstitions des marins. L'un des deux sera attaché au mât de misaine tandis que l'autre sera pendu par la langue au perroquet.

Si le premier prend sa guitare pour en faire non une gabarre mais un chaland pour amuser les passants, le second tente de soulever l'équipage, incite à la mutinerie et veut mettre le feu aux poudres et aux bûchers. Tout est bon avec sa tête de cochon, qualité que partage au demeurant son compère qui lui aussi ira rejoindre le Nabum en Enfer.

Vous l'avez compris, il est préférable de ne pas croiser leur route à moins de vouloir tourner en bourrique, la tête dans une barrique. Ils sont de ces lascars prompts à vous perdre en chemin pourvu qu'il aille sur l'eau. Ils se feront d'ailleurs un malin plaisir à vous noyer d'un flot de paroles qui vous saoulera autant que le vin qu'ils ne cessent de narrer. N'avaler pas leurs sornettes.

Rassurez-vous, les programmateurs et les organisateurs sont gens sérieux. Ils ne vous imposeront pas cette mauvaise rencontre. Ils déplaisent à ceux-là, c'est à eux que vous devrez de ne pas tomber entre leurs mains. À moins qu'il ne vous prenne la folie de leur prêter l'oreille. Il vous coûtera c'est certain, l'un vous la tirera tandis que l'autre vous la chauffera.

Du Val et Démon, deux individus, deux têtes de lard et mauvais sujets. Ils peuvent être parfois un boulet au pied pour la marine de Loire si respectueuse de ne jamais faire de vagues. Osez-donc et allez à leur rencontre, au détour d'un quai, d'un curieux bordeau ou bien de la rue des trois pucelles.

Promotionnellement leur.

L'association des Marins du Port de Chambord vous propose une soirée originale sur une île de Loire.pour une soirée événement.

 

Samedi 17 juillet :

fables, chansons et contes de Loire.

 

Le bonimenteur de Loire et son compère marinier font escale à St Dyé sur Loire.

Jacques Duval & C’Nabum vous invitent à une veillée par ordinaire au grand air et au milieu de l'eau.

L'un chante et raconte la navigation, il a tant bourlingué sur la rivière. Ses chansons sont d'abord celles de ce curieux duo auxquelles il ajoute des chants du répertoire traditionnel. L'autre conte, ou bonimente, il ne laisse personne indifférent, tantôt touchants, tantôt drôles, toujours inspirés, ses textes sont de véritables odes à la Loire.

Réservation obligatoire sur : www.marins-port-chambord.fr ou au 02.54.81.68.07

Rendez-vous : 18h00, Embarquement au bord du fleuve sous le Manoir de Bel-Air à Saint-Dyé-sur -Loire.

Petite collation sur l’île préparée par les Marins.


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Saint-NICOLAS, le GRAND THOTH HERMES. attaché à son Maât. Les baladins de l’émouvant...Emily Loizeau :chttps://www.yo.utubeom/watch?v=cv4j7q0WYLs 


    • C'est Nabum C’est Nabum 17 juillet 15:28

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Exactement


    • Au Tarot, le FOU, c’est le MAT. Dans l’alphabet hébraïque, c’est le 22, dite celle de la croix, en allusion à TAU ou croix ANSEE. Le fou, est aussi celui que est le véritable sage. Comme Hermès, le Dieu lunaire. D’où l’expression : être dans la lune.....Cette carte est aussi la carte ZERO. Allusion à l’oeuf cosmique (l’OGDOADE ou origine du monde,...). Resterons 144 000. remarquons ceci : TROIS oeufs (la trinité ét le quatrième : 144 donne : N’OEUF. De la l’ALPHA (ROMEO) à l’OMEGA. COT COT COT, 7 1 9. 17. Jour de shabbat. Et le retour du soleil..en Belgique. De BAAL (la bête : 666 jour de la création) elle redevient BElle. JEAN COCTEAU. Né un 5 juillet : entre 5 et 17 : nous avons : 12 (les apôtres). 17 au tarot, : l’ETOILE. la 22ème lettre de l’alphabête est le 22 ou l’Oméga. Quelle belle lettre que l’OMEGA : https://www.google.com/search?q=om%C3%A9ga+correspond+%C3%A0+quelle+lettre&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=Hls1CONAG5TShM%252CKN57YqiFJT3fBM%20252C_&vet=1&usg=AI4_-kSqGTjYOUBZavSYSjBSpl2o110H_Q&sa=X&ved=2ahUKEwjk2aSwhOrxAhXM3KQKHY7vC5oQ_h16BAgJEAE#imgrc=AV_cWUk2Wq_PnM. Notons que le TAU de Saint-François d’ASSISE ayant fait preuve de pauvreté et chasteté n’a ps de VULVE au-dessus de la sa CRoix. Contrairement à la CROIX ANSEE (COPTE). Tau comme TAUreau ou vache : VACCA-vaccin. A Olivier Agulhon, Dernier album d’HERGE : l’alph’art

      Il faut savoir que les Mayas possédaient « 17 calendriers », celui que je partage est celui de « José Arguelles » qui est l’inventeur du Synchronomètre nommé le Haab que l’on connait sous le nom de Calendrier des 13 Lunes. Il est l’auteur de la date du 21 décembre 2021 considéré a l’époque comme la fin du monde, qui en réalité marquait la fin d’un monde dans notre compréhension. Dans la réalité cette date fatidique correspondait à la fin d’un « Balkun » période de 394 ans ce qui fait 144000 jours.

      gulhon (la pique qui mène le troupeau de vache à l’étable. Né un 26 juillet et voici ce que je viens de lire : Tempête Bleue lunaire liée au 26 juillet 26 en gématrie : YAHVE. MAYA, Maïa , Maia : mère d’HERMES : 4 oeufs en miroir (HUIT-HERMES : 1 plus 7). Nous sommes le 7 du 7 dans le cancer, signe de la lune....L’OGDOADE. ou l’oeuf cosmique d’HERMES : Selon les théologiens de la ville d’Hermopolis, dans l’Égypte ancienne, groupe de huit dieux qui existaient avant toute création et qui personnifiaient les éléments du chaos primordial. Sur le tertre émergé du dieu Noun, ils façonnèrent l’œuf d’où sortit le Soleil.


      • https://lunesoleil23.wordpress.com/2021/07/17/1-tempete-bleue-lunaire-de-lastrologie-maya-2020-2021/. Etonnons-nous de ne pas retrouver la Tribu de DAN parmi les apôtres de l’ancien testament. DAN (ADN ou ARCHE DE NOE) : serpent et JUGE : le MAAT. comme le 13eme signe de l’astrologie : le serpentaire, la treizième TRIBU DE KOESTLER : les ASHKENAZE ou KHAZARS. S’agissait-il de voiler l’origine égyptienne des Juifs. Moîse marié à une Koushite d’ETHIOPIE. 


        • Vivre est un village Vivre est un village 17 juillet 14:48
          Samedi 17 juillet :fables, chansons et contes de Loire.

           Embarquement au bord du fleuve sous le Manoir de Bel-Air à Saint-Dyé-sur -Loire.

          ------------------------------------------------------------------------------------------------------

          Un peu trop loin de Vichy...

          Dommage...

          Pour info ton livre, C’est Nabum, enrichi toujours le listing des livres en attente de lecture en la librairie à la page...

          J’en ai bavardé avec la même employée qui a survécu au changement de propriétaire mais ton livre n’a toujours pas été lu par le comité de lecture de la librairie...

          A b


          • C'est Nabum C’est Nabum 17 juillet 15:29

            @Vivre est un village

            Mon livre ne se trouve pas en librairie


          • Vivre est un village Vivre est un village 18 juillet 09:43

            @C’est Nabum
            Dans cette librairie http://alapagevichy.blogspot.com/ les 2 livres que je t’ai acheté pour promotion s’y trouvent ...

            A bientôt.
            Amitié.


          • C'est Nabum C’est Nabum 18 juillet 10:00

            @Vivre est un village

            Incroyable
            à Orléans des libraires prétendent que c’est impossible

            Merci pour l’info


          • Nous rentrons bien dans l’ère de D’HERMES. IL suffit d’écouter son histoire :https://www.youtube.com/watch?v=iNM0gO6Dw0_. La syzygie. La rencontre du soleil et de la lune. La lune (HERMES lunaire est frère d’Apollon (le soleil, l’alliance se passe le 26 juillet, entre lune cancer et Le LION APOLLON-BELENOS). Dans l’histoire il est souvent question de vaches. Hermès, voleur et menteur est toujours excusé parce qu’il est un magnifique en« chanteur », créant une lyre avec les boyaux d’une vache. Apollon fond et permet à HERMES, le lunaire de garder ses vaches.Hermes soutient aussi les baladins, les acrobates (le cirque du Soleil). Il sera le messager des Dieux. Ce qui est en haut sera comme ce qui est en bas. Souvent associé à un Babouin ou singe, animal agile à monter et descendre. C’est le langage des signe, dieu du verbe et du souffle. La lyre (lyrique) est le protecteur des poètes des musiciens. La vache IO attachée à un OLIVIER ; IO déesse lunaire descendes des Danaïdes (Tribu de Dan). Rappelons-nous l’histoire de Clovis descendant de Mérovée qui est identique à celle de la mère de la tribu de DAN de Dan (SAMSON). La sacralité de la royauté mérovingienne. LA VACHE BLANCHE : https://www.cairn.info/revue-annales-2003-6-page-1217.htm. 26 juillet ou 3ème degré du lion. IO (grec : le I phallique rentre dans le O, Chez les hébreux, c’est l’ALEPH. La rencontre du Roi et de la REINE (ou arène). Sable grossier résultant de la décomposition de roches cristallines ou celle du TAUREAU de la REINE. Le Quinotaure (Mérovée) .et le minotaure Grec. Le Quinotaure (Lat. Quinotaurus) est une créature marine légendaire mentionnée dans la Chronique de Frédégaire du VIIe siècle. Appelé « bestea Neptuni Quinotauri similis » (« la bête de Neptune qui ressemble à un Quinotaure »). Il est considéré comme le père de Mérovée (et donc à l’origine de la lignée des rois mérovingiens) suite au viol de la reine Altina, épouse du roi franc Clodion le Chevelu., comme Samson de la tribu de DAN...


            • C'est Nabum C’est Nabum 17 juillet 15:29

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Dermique


            • Et en primeur : ALEPH est associé au Boeuf (ou taureau) et nous sommes dans l’année du boeuf chez les chinois. 


              • I phallique Grec. Aleph hébreux : Quel superbe symbole : Mon AO m’avait offert une rose véritable mais ayant trempé dans une potion alchimique qui la rend IMMORTELLE. Elle était noire. ET voilà que puis quelques mois elle est devenue rouge doré.....canalblogsoleildelumiere.com/archives/2013/01/10/26103999.html


                • .canalblogsoleildelumiere.com/archives/2013/01/10/26103999.html


                  • L’époque d’IO était celle de l’ère du bélier : LE v io l. L’ère du Maât était celle du TAUREAU (PTAH parèdre de THOT). La déesse HATHOR portant le soleil entre ses cornes. Nous savons que JUIFS et GRECS ne s’aimaient pas trop....Europe, Zeus qui se transforme ne Taureau blanc pour la violer... Seul PHILON tenta la filiation...Revenons à la vache AO. 


                    • Le 1, c’est l’ALEPH, la coupure (le shabbat), de shavat (cesser, se séparer du MA, pour aller vers le MI (silence, repos). LE 7 le glaive de la source divine. Le septième jour des hébreux est un samedi, jour de saturne et de la coupure. 1 plus 7 donne 8, la force de motivation. Couché le 8 représente l’infini. Le bateleur au TAROT. Son chapeau représente un 8 à l’horizontale...La plus belle, selon moi est celle-ci : https://www.google.com/search?q=peintre+surr%C3%A9aliste,+le+bateleur+du+Tarot&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjjg-bkwurxAhXM-KQKHXmnBT4Q_AUoAXoECAEQAw&biw=1280&. Le seul tableau que j’ai toujours rêve de m’offrir : VICTOR BRAUNER. Un 8 octobre, le jour d’après : https://www.mam.paris.fr/fr/activite/soiree-arts-divinatoires


                      • Vivre est un village Vivre est un village 19 juillet 07:48

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.


                        L’œuvre du lieu, la part de la distance...


                        Bonjour Mélusine,

                        Nouvel preuve qu’il n’y a pas de hasard au hasard et que recevoir ce message quelques heures après ce merveilleux concert :

                        Samedi 17 juillet 2021, à 19h30 et à 21h, 2 concerts avec le « Trio Wanderer » à l’Eglise Sainte-Anne de Montaigu-le-Blin.Concert dans le cadre du 37e bis festival des Musiques Vivantes, qui a lieu du 8 juillet jusqu’au 18 juillet 2021.Concert avec le Trio Wanderer : Vincent Coq au piano, Jean-Marc Phillips-Varjabédian au violon et Raphaël Pidoux au violoncelle.Le Trio Wanderer donne des concerts depuis plus de 30 ans. Il s’est imposé comme un des plus illustres ensembles de musique de chambre. Ils explorent en profondeur le creuset du répertoire de Schubert, de Mendelssohn, Beethoven, Mozart et bien d’autres, mais ils ont le souci de collaborer avec les compositeurs d’aujourd’hui.Le programme des 2 concerts sera différent. A 19h30, vous pourrez écouter le trio pour piano n°2 Op. 80 de Robert Schumann et la Tristia de Franz Listz. A 21h, concert avec le trio avec piano en sol majeur de Joseph Haydn et le trio avec piano n°1 en fa majeur op. 18 de Camille Saint-Saëns.Pour plus d’informations sur ce concert, sur le programme complet de cette 37e édition bis du festival Musiques Vivantes et pour réserver votre place, vous pouvez appeler le 04.70.31.15.00 ou sur la billetterie en ligne du site : www.musiquesvivantes.com.

                        L’anthropologie et de l’ethnomusicologie me passionnent, surtout depuis ma lecture de la musique et l’ineffable de Vladimir Jankélévitch, bien sûr...

                        A travers Jankélévitch, j’ai retrouvé le Sergiu Celibidache qui avait dirigé la 8 ème symphonie d’Anton Bruckner, à Madrid avec l’orchestre Münchner Philharmoniker https://www.youtube.com/watch?v=elVHvTrEM34, alors qu’i était plus âgé que sur la vidéo...

                        L’interprétation parfaite de la reine de la nuit dans le parc de la coulée verte à Paris pour me consoler de l’indélicatesse d’Edwy Plenel qui avait supprimer 230 billets à l’abonnée Docteure Teüphelle https://blogs.mediapart.fr/docteure-teuephelle/blog/041017/preoccupees-essentiellement-parde-leurs-petites-personnes évènement à la suite duquel j’avais résilié mn abonnement à Mediapart https://blogs.mediapart.fr/docteure-teuephelle/blog/041017/preoccupees-essentiellement-parde-leurs-petites-personnes par véritable panique de penser qu’il puisse m’arriver la même chose...

                        Linden Blossom a réussi à me convertir au quantisme dans les modalité de l’Esprit Quantique https://fr.wikipedia.org/wiki/Esprit_quantique et/ou cognition quantique https://fr.wikipedia.org/wiki/Cognition_quantique, sous la lumière d’une véritable conversion religieuse au positivisme https://fr.wikipedia.org/wiki/Chapelle_de_l%27Humanit%C3%A9# : :text=La%20chapelle%20de%20l’Humanit%C3%A9,sa%20religion%20de%20l’Humanit%C3%A9. qui n’est pas la lumière de Linden Blossom qui est, bizarrement, de mon point de vue, très attachée à l’homme Jésus tout en me parlant de Boudhisme ...


                      • Vivre est un village Vivre est un village 19 juillet 07:49

                        @Vivre est un village

                        Pour revenir à cette notion quantique par excellence qu’il n’y a pas de hasard au hasard, entre les 2 concerts et moi, mon épouse et moi avons « télescopé » Catherine Zay, fille de Jean Zay en compagnie de son compagnon et nous avons échangé quelques mots avec comme toile de fond, l’assassinat de son père et l’assassinat dont mn frère dont les 2 corps sans vie ont été retrouvé en la carrière des Malavaux, tout près de Vichy... 

                        J’ai évoqué notre petite fille Medipartesque Marjorie Milona, abonnée à Mediapart âgée de 38 ans qui a l’idée géniale d’écrire une pièce de théâtre dans la première partie de laquelle l’on parle de l’amour de Florise Londres pour son père Albert Londres, à partir du livre de Florise Londres « Mon père » et en deuxième partie la vie immonde de Florise Londres après l’assassinat de son père maquillé en accident...

                        Après le décès de son père Florise Londres n’a pas hésité à faire du mannequinat sur une voiture ayant appartenue à Hitler, a épousé un pétainiste « bon teint » et à favoriser l’assassinat de Jean Zay qui avait brisé la carrière artistique de l’une de ses amies...

                        L’idée de l’exposition sur les cartes postales d’Albert Londres à sa fille Florise est due à Marjorie Milona qui a découvert le livre « Mon père » de Florise Londres puis u autre livré écrit par un abonné de Mediapart qui traite, entre autres, de la vie de Florise Londres après l’assassinat de son père...

                         Marjorie Milona s’est « débrouillée » pour louper son train en partance de la gare de Bercy à 7h54, pour ne pas rencontrer Catherine Zay et s’est « débrouillée » pour abandonner son projet pour cet autre projet Le Chemin de Buenos Aires que mon maie Marie de Colombelle, avec laquelle je me suis « officiellement » fâché en essayant d’aider Marjorie Milona...

                        Pour la « petite histoire », je pense qu’il n’y a aucune chance que Marie de Colombelle s’intéresse au projet de Marjorie Milona puisqu’elle est Catholique très, très pratiquante... 

                        Avec bonheur, votre message m’a « coupé l’herbe sous les pieds » d’un message que je m’apprêter à lui écrire...

                        A bientôt.
                        Amitié.

                      • juluch juluch 17 juillet 21:29

                        Un duo qui envoie !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité