• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > La nouvelle « blague » de John McCain sur l’Iran

La nouvelle « blague » de John McCain sur l’Iran

Le candidat républicain à la Maison-Blanche a de nouveau fait parler de lui avec une blague d’un goût très douteux sur sa bête noire : l’Iran. Le probable futur président américain a décidément l’humour très noir.

Répondant, mardi 8 juillet, à une question au sujet d’une étude montrant une hausse des exportations américaines vers l’Iran, principalement de cigarettes, John McCain a lancé, très jovial : "Maybe that’s a way of killing them" ("C’est peut-être un moyen de les tuer").

Une stratégie militaire comme une autre... Au lieu d’envisager une guerre coûteuse, un bombardement ciblé sur les installations nucléaires iraniennes, pas forcément très bon pour l’image internationale, pourquoi ne pas asphyxier ses ennemis en toute discrétion et en douceur, en leur vendant du plaisir et de la dépendance, des blondes et des brunes, méthode de combat autrement plus cool ?

Le sénateur républicain s’est immédiatement repris après sa bourde, précisant : "J’entends cela comme une blague", alors que son épouse Cindy, sans doute plus consciente que lui, lui donnait une tape dans le dos (à lire dans le Washington Post).



Ce n’est pas la première fois que le candidat à la Maison-Blanche se risque à une ânerie de ce genre. L’année dernière, il plaisantait sur le fait de bombarder l’Iran, en parodiant la chanson des Beach Boys Barbara Ann, devenue avec lui Bomb Bomb Iran.



Durement critiqué, le vétéran du Vietnam avait adressé à ses détracteurs ce simple message : "Get a life" ; autrement dit, il leur avait demandé de "se décrisper et de passer à autre chose".


Pour revenir à l’étude à l’origine de la dernière mauvaise blague de McCain, elle indique que "les exportations américaines vers l’Iran ont fait plus que décupler durant la présidence de Bush, bien que celui-ci ait accusé l’Iran d’avoir des ambitions nucléaires et de supporter les terroristes. Les Etats-Unis ont envoyé plus de cigarettes en Iran, au moins pour 158 millions de dollars sous Bush, que n’importe quel autre produit".

Si McCain rêve d’enfumer les Iraniens et de les rendre accros au tabac américain, qu’il ne compte pas nous rendre accros à ses saillies verbales, qui nous laissent comme un arrière-goût âcre au fond du gosier.

Moyenne des avis sur cet article :  4.15/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Lapa Lapa 9 juillet 2008 16:53

    je la trouve bonne la blague. désolé. l’humour...

    en plus elle a le mérite de mettre en relief une info intéressante.


    • Nobody knows me Nobody knows me 9 juillet 2008 17:07

      en plus elle a le mérite de mettre en relief une info intéressante.

      On est quand même dans le cynisme le plus total je trouve. De l’humour républicain quoi. J’en suis vraiment pas friand.
      Et on voit ressortir légèrement l’état d’esprit réel de cette crapule. Détruire l’Iran et tuer sa population, alors qu’ils nous servent du "Freedom and Democracy" à toutes les sauces.
      Il les met tous dans le même panier, les dirigeants et la population.


    • dom y loulou dom 10 juillet 2008 13:47

      le KKK distribuait des cartouches de marlboro gratis dans les quartiers noirs de NY autrefois... vous trouvez toujours cela drôle ?

      Katharina à la nouvelle orléans vous a fait mourir de rire ?

      que faites vous encore sur cette planète ? Vous devriez être mort de rire tant de fois...


    • Gaston Broussac Gaston Broussac 10 juillet 2008 14:37

      Moi aussi, je trouve ça d’un cynisme glacé qui me fait franchement sourire : c’est presque surprenant que monsieur frites soit capable de ce genre de blague...il reste malgré tout un gros c... dangereux.


    • Radix Radix 9 juillet 2008 18:43

      Bonjour

      Vous savez que la campagne ne fait que commençer attendez-vous à bien pire !
      Chaque candidat doit contenter son électorat de base sans mécontenter ceux qu’il pourrait gagner à la marge. Alors aux républicains purs et durs on sert ce genre de commentaires et aux autres on dit que c’est une blague, c’est de la com. Sarko fait pareil !

      Radix


      • ZEN ZEN 9 juillet 2008 19:00

        La démocratie américaine est dans un triste état
        C’est John R.MacArthur qui parle le mieux de son délabrement , en étudiant notamment de près ce qu’est devenu le système électoral :


        « Une caste américaine, les élections aux Etats-Unis expliquées aux Français »
        John R. MacArthur.
        "Dans « Une caste américaine, les élections aux Etats-Unis expliquées aux Français » (Les Arènes),John R.MacArthur , directeur du « Harper’s magazine  », dépèce méthodiquement le cadavre de la démocratie américaine. L’auteur du livre explique en quoi la démocratie états-unienne est une illusion, soigneusement entretenue par les médias. Pour ceux qui en douteraient encore, aux États-Unis, illustre patrie des libertés, la souveraineté populaire sombre doucement dans les eaux troubles du néolibéralisme et de la grande consommation. Tel est le message qu’adresse MacArthur au lecteur effaré par la longue revue de détails d’une démocratie en perdition. Tout passe sous le scalpel de l’écrivain-journaliste averti : l’impasse concertée du duel démocrate-républicain, les tricheries électorales, l’argent puissant des lobbyistes, les amours vénales entre politiques et grands industriels, l’hyperconsommation, et la mollesse servile des médias. .." [ Propos du directeur du Chicago Tribune, James Warren : « Je ne suis pas le rédacteur en chef d’un journal ; je suis le patron d’une entreprise de contenu »]


        Livre : Une caste américaine. Les élections aux Etats-Unis expliquées aux Français


        Journalistes à tout faire de la presse américaine


        • dom y loulou dom 10 juillet 2008 13:49

          quelle démocratie zen ?

          la société-spectacle qui enterre la civilisation vous voulez dire sans doute ?


        • Serpico Serpico 9 juillet 2008 19:00

          Derrière les proclamations de principes bidon se cachent toujours le racisme et le mépris "ordinaire" des riches contre les pauvres.

          Cela finit toujours par transparaître d’une manière ou d’une autre.


          • A. Nonyme Trash Titi 9 juillet 2008 19:45

            Ça va faire un tabac !

            (Ouais, ok, facile ...)


            • del Toro Kabyle d’Espagne 9 juillet 2008 20:14

              Quelle ordure, ce McCon !


              • HELIOS HELIOS 9 juillet 2008 20:27

                ... et les iraniens ont répondu "cui-cui".... en pensant aux israeliens et a la flotte du golfe !


                Putain quand est-ce que le politiquement correct se barrera, quand est-ce qu’on pourra de nouveau rigoler ! j’ai l’impression que tous les coincés de la terre se sont donnés rendez vous ici, plus moyen de rire ! ça va mal dans vos têtes....


                • Nobody knows me Nobody knows me 10 juillet 2008 09:40

                  Putain quand est-ce que le politiquement correct se barrera

                  C’est quoi le politiquement correct maintenant dîtes-moi ?
                  Voir un terroriste dans chaque iranien ou être choqué par la blague de McCain ?

                  C’est pas tant la phrase qui est choquante d’ailleurs, c’est l’hypocrisie. J’aimerais voir sa réaction si on insultait son peuple à ce mister John. Comme le souligne qqn plus haut, c’est le profond mépris d’un richissime américain qu’on ressent dans cette blague.

                  Racontez-la donc au péquin moyen en Iran qui trime toute la journée. Ou alors on se lâche et on rigole un bon coup, on ressort les vannes sur l’holocauste, sur le génocide arménien, yaouh !!


                • HELIOS HELIOS 10 juillet 2008 13:10

                  Oui, je suis désolé, j’aime qu’on puisse rigoler de tout et n’importe quoi.
                  demain, si vous commencez a vous auto-censurer, quelle que soit la bonen raison, demain vous allez vouloir censurer les autres, et là, c’est intolerable.

                  Que McCain ne soit pas elégant, malin, respectueux ou grossier comme je l’ai tenté dans ma réponse importe peu... se taire est déjà instiller les graines de la future censure.

                  (oups, quelle phrase... un peu comme l’etincelle qui fait deborder le vase ou la goutte d’eau qui a mis le feu aux poudres !)


                • Nobody knows me Nobody knows me 10 juillet 2008 13:48

                  Je suis d’accord avec vous. Mais dans ce cas là, que la liberté de blaguer et la tolérance soit réciproques. Je doute personnellement que McCain soit du genre à ne pas censurer. Bien que pendant sa campagne électorale... heu pardon publicitaire il ait fait plusieurs interventions en utilisant l’auto-dérision.
                  Je suis sûr qu’il doit avoir lui aussi qqs taboos.


                • Traroth Traroth 10 juillet 2008 13:53

                  Comme disait Desproges (dans le "Tribunal des flagrants délire" avec Le Pen pour invité) : on peut rire de tout mais pas avec tout le monde. Personnellement, rire de l’assassinat collectif de millions d’Iraniens avec mon voisin, j’estime que ça serait simplement de l’humour de mauvais goût. Mais en rire avec McCain, qui a déjà exprimé *sérieusement* des intentions allant dans cette direction, et qui va sans doute se retrouver bientôt en position de passer aux actes, j’estime que ça n’a absolument *rien* d’humoristique !


                • E-fred E-fred 9 juillet 2008 21:02

                  Non, les Iraniens ont sortis leur cigare volant, 9 au total, et ce n’est pas pour rire...

                  Selon la chaîne de télévision iranienne en arabe Al-Alam, neuf missiles ont été lancés dans le cadre de manoeuvres, notamment un "Shahab 3 équipé d’une charge conventionnelle, d’un poids d’une tonne et d’une portée de 2.000 km", soit deux fois la distance séparant la frontière ouest de l’Iran d’Israël.

                  A force de prendre les iraniens pour des gogos.

                  Cindy, la prochaine fois, au lieu de lui donner une tape, flanquez lui un bon coup de pied au c..


                  • Gül 9 juillet 2008 21:20

                    @E-Fred

                    Surenchère de menaces...rien de plus. Face à la puissance militaire américaine et/ou israëlienne, l’Iran serait de la bouillie d’uranium en 2 temps 3 mouvements.

                    Le vrai danger iranien (et je sous-entends dirigeants iraniens et non pas peuple bien sûr !) est la faculté de déstabilisation d’un certain nombre de pays grâce à des groupuscules stratégiquement placés.

                    Le peuple souffre de ses dirigeants abjects comme il souffriraient, et c’est peu de le dire,d’une attaque de son sol.

                    L’Iran représente une situation géographique stratégique, au-delà de ses ressources pétrolières ou gazières. Il est le passage "obligé" entre l’Orient et l’Extrême-Orient, le passage des gazo-oléo-trucbidules-ducs entre le MO et l’Asie Centrale. Pas pour rien qu’Il intéresse autant les américains que les russes. Sa position est extrêmement inconfortable et diablement convoitée.

                    Reste à savoir quelle est la solution pour libérer avant tout le peuple iranien qui étouffe et est pris en otage au milieu de ce gourbi.

                    J’espère vraiment que les USA n’iront pas attaquer, je me rassure en me disant que ça fait des années que l’on soupçonne une action belliqueuse et qu’elle ne s’est toujours pas produite...


                  • Radix Radix 9 juillet 2008 21:39

                    Bonjour Gül

                    Comme toi j’espère que ce ne sont, des deux cotés, que des gesticulations mais l’Irak nous a montré que ce n’était pas toujours le cas malheureusement !

                    Radix


                  • E-fred E-fred 9 juillet 2008 23:41

                    à Gül

                    Bonsoir.
                    Les américains ont-ils vraiment interêt à ce que l’Iran devienne un sanctuaire nucléaire pour les trois prochains siècle ? Comme vous le soulignez :

                    "Il est le passage "obligé" entre l’Orient et l’Extrême-Orient, le passage des gazo-oléo-trucbidules-ducs entre le MO et l’Asie Centrale. " J’avais fait un article.

                    Mais ils ont quand même lachés deux bombes sur le Japon il y a à peine une soixantaine d’années...qui parle encore d’Iroshima ou Nagasaki ? Les gens s’émeuvent pour d’autres causes et d’autres massacres. Notre devoir de mémoire est assez sélectif, ce qui ne le rend pas particulièrement objectif...

                    Nous pleurons "nos morts" plutôt que ceux de tous. 

                    Nos morts valent mieux que ceux des autres ?


                  • Gül 9 juillet 2008 23:52

                    Bien sûr que non ! Un seul mort, civil de surcroit, est un mort de trop.

                    Je veux simplement garder l’espoir que nous n’en arriverons pas à de tels extrêmes. Il y a déjà bien assez de l’Irak....Malheureusement, nous ne serons jamais à l’abri d’une décision sans scrupule de la part de quelques allumés assoiffés d’argent et de pouvoir....Et quand on entend le discours d’un Obama actuellement, il n’y a pas vraiment de quoi être rassuré, ce n’est visiblement guère mieux que Mc Cain !

                    Bref, il reste à espérer, prier pour ceux qui croient, et profiter pleinement de chaque jour !

                    Bonne soirée.


                  • Farniente 10 juillet 2008 00:07

                    ’Reste à savoir quelle est la solution pour libérer avant tout le peuple iranien qui étouffe et est pris en otage au milieu de ce gourbi.’
                    @ Gül

                    Libérer le peuple iranien, dites vous. Enfin une idée de génie ! Maintenant que les afghans et les irakiens sont libres, allons allègrement délivrer les iraniens. Quant aux tibétains, aux zimbabwéens et autres coréens, bien fait pour eux, y-z-avaient rien qu’à n’en avoir aussi, du pétrôle !

                    Amicalement, Farniente


                  • Shahin Shahin 10 juillet 2008 02:09

                    @Farniente

                    L’extrapolation des conséquences "de la libération" américaine en Irak à ce que pourrait être une libération de l’Iran n’est pas juste. Les iraniens savent ce qu’ils ont perdu il y a 30 ans (http://www.youtube.com/watch?v=kfOY-gSMnm8) et demandent un changement de régime contrairement aux irakiens qui n’avait rien demandé à personne...



                  • Gül 10 juillet 2008 10:17

                    @ Farniente

                    Je crois que vous m’avez mal compris, ou peut-être me suis-je mal exprimée. Lorsque je parle de libérer les iraniens, c’est bien sur du joug infernal des mollahs. Je ne souhaite en aucun à ce peuple que les américains s’en mêlent...ils ne sont pas très doués en la matière !

                    Il y aurait sans doute la possibilité d’aider certains opposants au régime afin de le déstabiliser et rétablir la démocratie. Les USA s’y sont essayé depuis quelques mois, mais ils ne mettent pas les soutiens, ni les moyens nécessaires et adéquats. N’oublions pas que les gens en Iran vivent dans une misère sans nom, sous un régime théocratique extrêmiste qui ne laisse aucune place aux libertés individuelles. On ne peut donc que leur souhaiter d’être libérés de cela....


                  • katalizeur 10 juillet 2008 11:25

                    @ gul

                    commment une personne aussi intelligente que vous peut encore blasphemer ?
                    destabiliser pour retablir...........la demokhorrotologie
                    avant de vous preoccupez de demokhorothologie chez les autres ,voyez la dictarologie que narkozie vous met en place avec l’aide de vos amis etatsuniens.

                    il n’y aura ni bombardement ni guerre, les nazisionistes l’ont dans le popotin ,ilest trop tard les usa d’effondreront bientot.


                  • Emmanuel W 10 juillet 2008 13:14

                    "Reste à savoir quelle est la solution pour libérer avant tout le peuple iranien qui étouffe et est pris en otage au milieu de ce gourbi."
                     
                    En relâchant la pression externe exercée sur leurs dirigeants, pression qui justifie leur place en interne et empêche la démocratie d’évoluer (imposer une démocratie de l’extérieur est un fantasme pour gogo qui fait bien marrer et enrichir les corporatistes).

                    Il ne faut pas oublier que ce régime théocratique tiens sa légitimité morale du fait d’avoir réussi à balayer l’usurpateur Chah, usurpateur mis en place en 1953 par les US (opération Ajax), via Kermit Roosvelt, en déstituant l’élu démocratique Mossadegh.




                  • Shahin Shahin 10 juillet 2008 15:29

                    "Non, les Iraniens ont sortis leur cigare volant, 9 au total, et ce n’est pas pour rire..." -

                    Propagande !!! Il s’agit d’images d’archives de la première demonstration "grand prophète"


                  • Stephan Hoebeeck Stephanesh 10 juillet 2008 04:37

                     @ gul


                    concernant la déstabilisation que pourrait occasionné l’iran en cas d’attaque...

                    Tu dois considérer qu’il existe d’autres scénarios. 

                    Par exemple les américains pourraient très bien passer un accord avec les wahab, et FM en vue d’envoyer des takfirin extrémistes sunites en Iran, ils seraient armés et financés (discrètement) par les américains 

                    Il faut savoir que si il y a relativement peu de djihadistes en Irak (quelques milliers encore, mais leurs troupes n’ont guère excédé les 20-30000 membres est parce qu’ils ont bloqué le recrutement au niveau des mosquées. Si les mosquées devaient encourager l’envoi de djihadistes en Iran, ils pourraient recruté entre 200 et 300000 personnes, autrement dit l’Iran connaîtrait son pire carnage. Et les troupes envoyées à l’extérieure de l’Iran seraient obligées de revenir un urgence. 

                    Bilan 5 à 10 millions de morts, 10 à 15 millions d’amputés, blessés irréversibles, etc. Autrement dit l’iran verrait sa population divisée par deux en moins de 5 ans.

                    Le terrorisme est une arme à double tranchant pour l’Iran, n’oublie pas que dans le sunnisme salafiste, les chrétiens et les juifs peuvent être dhimmés, mais que les chiites (accessoirement les druzes et les allaouites) eux doivent être exterminés.

                    Bien entendu c’est de la merde qui se retournera contre nous mais bon les délires stratégiques de la CIA sont légendaires...


                     

                    • Stephan Hoebeeck Stephanesh 10 juillet 2008 05:27

                       @ gul

                      en parcourant contreinfo j’ai trouvé un article qui disait des propos similaires à ceux que j’ai donné ci-dessus

                      Iran : préparer le champ de bataille, par Seymour Hersh

                      http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2119


                    • Stephan Hoebeeck Stephanesh 10 juillet 2008 05:46

                       Et aussi celui-ci

                      http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1022

                      En fait les hésitations concernant l’Iran et le retard pris par les USA pour l’attaquer est l’espoir d’un changement de régime...

                      L’Iran normalement d’après sa position géocentrique devrait être le principal allié d’Israel et des USA, pour les raisons donnés ci-dessus.

                      Si l’Iran est démocratique il est l’ennemi des wahab, car ils ont horreur de la démocratie à l’occidental.

                      Si l’Iran est intégriste il est l’ennemi des wahab, car ils ont horreur de la concurrence sur leur domaine de prédilection, de plus un intégrisme chiites n’est pas assimilable, l’intégrisme des Frères Musulmans ou des Talibans est noyautable car sunnite, mais le chiisme de par ses différences spécifiques avec les sunnites qu’elles soient historiques (rivalité ancienne entre Ali et Fatimah et Abu Bakr et Aicha) ou théologiques (place du Coran, du successeur du prophète, etc.)


                    • Martin D 10 juillet 2008 09:42

                      il est clair que les usa vont essayer de faire tomber le régime en financant des pro-usa...mais s’il n’arrivent pas à faire cela avant une date détéerminé par le futur patron de la maison blanche, alors ce sera la guerre inévitablement...sans compter qu’israel fait du lobbying monstre pour qu’elle et les usa attaquent l’iran !

                      personnellement, et ce n’est que mon humble avis, si obama gagne, il priviligiera le financement de revbelles en 1er lieu...et si maccain gagne, il priviligiera le bombardement de l’Iran en 1er lieu...

                      quoiqu’il en soit, l’un ou l’autre ont décidé que l’Iran devait couler, car le pétrole et le gaz valent de l’or, et avec la chine et l’inde qui ne cessent de grandir en puissance, les usa ne laisseront JAMAIS ce "gateau" (désolé) tomber entre les mains d’une autre nation ...ils disent plutôt nous qu’un autre !
                      c’est terrible, mais les usa ont toujours agit ainsi, ils parlent toujours de l’intérêt de leurs nations comme quoi c’est fondamental plus que toute autre chose !


                    • E-fred E-fred 10 juillet 2008 09:44

                      à Stephanesh

                      merci pour vos commentaire et vos liens vers les deux très interressants articles de contreinfo.

                      le Finding ... Le rapport de l’ESR...les précisions sur les anciens ennemis sunnits devenant respectueux tant qu’ils combattent le Hezbollah. Tout ceci est très instructif.


                    • Nobody knows me Nobody knows me 10 juillet 2008 09:45

                      Si l’Iran est démocratique il est l’ennemi des wahab, car ils ont horreur de la démocratie à l’occidental.

                      Ca se conçoit...
                       smiley


                    • Shahin Shahin 10 juillet 2008 11:14

                      Les USA financent et supportent d’ores et déjà des groupuscules sunnites à l’intérieure de l’Iran comme le Jund-e Allah qui mène des opérations armées contre les pasdaran mais ne sous-estimez pas les capacités d’analyse des USA..... ils n’utileront pas/plus les wahabis


                    • Shahin Shahin 10 juillet 2008 15:42

                      De toute façon les perses haïssent les Arabes et vice versa ..........


                    • morice morice 10 juillet 2008 12:26

                       il est "Hyllarant" ce républicain. Elle avait dit la même chose, sans rire. 


                      • morice morice 10 juillet 2008 12:28

                         Le terrorisme est une arme à double tranchant pour l’Iran, n’oublie pas que dans le sunnisme salafiste, les chrétiens et les juifs peuvent être dhimmés, mais que les chiites (accessoirement les druzes et les allaouites) eux doivent être exterminés. 

                         c’est clair  : vous ne l’êtes pas. la même, en français ? 


                      • Stephan Hoebeeck Stephanesh 10 juillet 2008 15:42

                         c’est clair  : vous ne l’êtes pas. la même, en français ?



                        MOI PAS COMPRENDRE MORICE L’INUTILE PERTE DE TEMPS D’AGORAVOX

                      • fonzibrain fonzibrain 10 juillet 2008 13:14
                         Un journaliste palestinien torturé par les services secrets israéliens, après avoir remporté un prix de journalisme à Londres
                         

                        Muhammad Omar, qui revenait à Gaza après avoir reçu le prix 2008 Martha Gellhorn du Journalisme à Londres, a été sauvagement agressé et humilié par les services secrets israéliens.

                        Muhammad Omar est un jeune journaliste du camp de réfugiés de Rafah et il est le correspondant du « Washington Report ». Il a reçu ce prix ex æquo avec Dahr Jamail, journaliste américain qui a été en poste en Irak plusieurs années.

                        Avant de partir pour l’Angleterre, y recevoir son prix, Omar s’est exprimé en Suède, Hollande et Grèce sur la situation à Gaza.

                        Le député hollandais Hans Van Baalen, président du comité parlementaire pour les relations étrangères, et John Pilger, Prix Pullitzer de journalisme, avaient passé des semaines à parlementer pour qu’Israël délivre un permis de sortie, autorisant le jeune reporter à voyager en Europe et à Londres en particulier.

                        Mais la punition eu lieu au retour. Dès qu’Omer est arrivé à Amman, les diplomates hollandais qui avaient facilité son voyager l’ont informé que les Israéliens ne voulaient pas l’autoriser à rentrer. Après d’autres interventions de ses amis hollandais, Omer a finalement obtenu le feu vert et au matin du 26 juin il a traversé la Jordanie en direction des territoires occupés via le pont Allenby.

                        Arrivé côté israélien, il a alors eu affaire aux services secrets israéliens (Shinbet) qui lui ont fait surbir un interrogatoire, avec fouille au corps et menottes pendant des heures.

                        Les Israéliens, tout en le narguant « Oh, alors c’est vous qui avez obtenu un prix de journalisme », l’on forcé à se mettre tout nu et s’étendre face contre sol, puis ils lui ont marché sur le cou. Il a perdu conscience, et a été transporté à l’hôpital de Jéricho et de là par ambulance à Gaza.

                        Tous ses bagages lui ont été confisqués, à l’exception de son passeport et de son téléphone mobile.

                        Le parlementaire Hans van Baeelen, qui a négocié son aller et retour, a déclaré qu’on avait aspergé le visage de Muhammad avec du poivre avant qu’il ne soit transporté à l’hôpital de Jericho. Il a indiqué qu’il ne laisserait pas les choses en l’état et que les autorités israéliennes devaient rendre des comptes sur cette agression.

                        Muhammad, 22 ans, est né et a grandi dans le camp de réfugiés de Rafah, au Sud de la Bande de Gaza, près de la frontière égyptienne. Ainé d’une famille de 8 ans, il a commencé à travailler l’âge de 6 ans pour aider sa famille, son père étant dans une prison israélienne. Ce qui ne l’empêcha pas de devenir traducteur à l’âge de 17 ans, puis journaliste pour plusieurs journaux et magazines internationaux à 18 ans.

                        http://www.uruknet.info/?p=45232

                        http://www.trouw.nl/laatstenieuws/l...

                        (Traduit par Carole SANDREL)

                        CAPJPO-EuroPalestine





                        et oui,cela s’appelle du nazisme


                        • fonzibrain fonzibrain 10 juillet 2008 13:17

                          enculé de saoudiens


                          ils preferent s’allier avec israel et les usa pour niquer les hezbollah au liban

                          ils soutiendraient une frappe contre l’iran

                          ils ont envoyer des kamikaze en irak tuer des chiites


                          honte à ces chiens
                          et ils se disent gardien des lieux saint


                        • HELIOS HELIOS 10 juillet 2008 15:17

                          non... c’est pas vrai... tout n’est pas si rose sous le ciel d’Allah et de Mahomet ?

                          Quand je vous dis que la majorité des pays arabes n’approuvent pas le comportement des palestiniens, surtout Gaza, vous me faites des remarques acides. La realité, c’est qu’au dela des ideologies et des dogmes, il existe un peu de pragmatisme.

                          De l’Egypte au Liban en passant par la Jordanie tyout le monde le sait bien. et plus loin on s’en doute

                          C’est facile, vu d’ici, de faire semblant de ne pas comprendre. Israel a sa place dans le concert des nations moyen-orientales. il ne reste plus qu’a passer aux actes au grand jour

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires