• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Le Batelier maudit

Le Batelier maudit

 

"Pauvre type"

Il est des sobriquets qui poussent à la galéjade, d'autres qui incitent à la moquerie, certains font étalage d'une particularité qui n'est pas toujours bonne à mettre en avant. Pour nombre de mariniers, la sobriquet est une carte de visite, un signe particulier qui ouvre les portes de la grande confrérie des gens qui vont sur l'eau. « Vent de travers », « Fis de Galarne », « Planeur » , « Le Bourru », "Goule en pente " sont nos grandes figures ligériennes. Malheureusement pour celui-ci, il en allait tout autrement, son blase « Pauvre Type » n'avait rien d'engageant.

C'était d'ailleurs son principal souci. Connu de tous, précédé d'une réputation qui allait plus vite que le vent ou le courant, le brave garçon restait plus souvent à quai que les autres. Les contrats lui passaient sous le nez, l'embarquement se dérobait au dernier moment parce qu'un autre, arrivé après, se voyait préféré. Il ne méritait guère une réputation qui n'était pas chiche de menteries et d'anecdotes trompeuses. Il héritait à son corps défendant de toutes les avanies qui ne manquaient pas d'arriver aux uns et aux autres. Il en devenait le héros bien malgré lui pour la simple raison que sa présence supposée donnait à l'incident des allures de farce qui faisait avaler la pilule.

On ne prête qu'aux riches prétend une maxime qui en la circonstance faisait grandement son infortune. Pauvre Type rongeait son frein, était souvent contraint à accepter des tâches que nul n'aurait voulu faire. Les plus sales besognes, voilà son lot et là encore, il trouvait moyen de compléter le dossier noir de sa misère. Tout ce qui peut advenir de misères, de tracasseries, d'incidents ou d'avanies lui était réservé. Pas un jour où il ne se trouvait à l'eau, renversait un chargement précieux, soit oublié sur le quai ou bien dans une taverne alors que l'équipage avait déjà repris le voyage. Pauvre Type en avait tant soupé de tous ces coups du sort qu'il déposa son baluchon, renonça à la marine et à tous les métiers en rapport.

Il chercha une reconversion pour laquelle, le mauvais sort pouvait baisser la garde. Par un curieux cheminement, il se dit que s'il avait le mauvais œil, ce n'était qu'à son seul détriment. Il avait constaté tout particulièrement que les jeux de cartes ou de dés tournaient toujours en sa défaveur. Alors, puisque le vainqueur était toujours l'autre, il se mit à vendre des tickets de la loterie royale plus que de raison et bien plus que ses confrères.

Pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître. Il n'était pas un jour où un de ses clients se transformait en heureux gagnant. La chose fit le tour de la contrée, il eut tant et tant de clients qu'il devint bien vite le meilleur vendeur tout comme celui qui faisait le plus d'heureux. Il n'avait pourtant ni bosse sur le dos ni fer à cheval dans sa poche pour expliquer ce curieux phénomène. Il amassa assez d'argent pour s'offrir son propre bateau, un beau chaland qu'il baptisa, maladresse suprême : « Le cygne indien » avec lequel il escomptait grands bénéfices. C'est du moins ce qu'il espérait de tout son cœur. Son premier chargement eut lieu à Cléry. C'était la pleine saison des guignes, il devait les emmener à la Capitale par la Loire puis le canal. Un voyage facile, sans histoire, idéal pour mettre le pied à l'arbouvier.

Pauvre type se trompait. Au détour d'un méandre, alors qu'il était à la remonte sous voile, un vole d'oies sauvages, annonciatrice des mauvais jours, joua les oiseaux de mauvais augures. Son « Cygne Indien » croisa la route d'un transport de bois en totale perdition. Le radeau avait rompu ses amarres et allait son train dans une confusion folle. Le choc fut terrible, le chaland sombra sans coup férir. Pauvre Type rendit son dernier souffle en se disant que le malheur lui collait à la peau.

De cette triste histoire qui ne resta pas dans les chroniques de notre Loire, une expression s'installa dans le langage courant : « Avoir la guigne ! » Nous la devons à Pauvre Type, sans que jamais il ne sache que la postérité attendait son trépas pour lui rendre honneur et grâce. Ayons donc en ce jour, une pensée pour lui et prenons garde de ne pas user de sobriquets péjoratifs ou trop lourds à porter.

Idiomatiquement sien

Conte écrit sur l'eau entre

Amboise et Chaumont sur Loire

Lors du Grand Retournement

Ne sera pas au programme du Festival de Loire ...

Merci monsieur le producteur marseillais !

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • juluch juluch 20 septembre 16:29

    Quand on pas de bol...faut pas chercher plus loin....


    • C'est Nabum C’est Nabum 20 septembre 18:49

      @juluch

      La chance est une curieuse énigme
      Le récit aussi


    • troletbuse troletbuse 20 septembre 21:03

      En France, on a les meilleurs bateliers du monde, ce sont le Brillant et Tarlouzette qui ont réussi à ne pas vendre nos sous-marins.

      D’ailleurs un internaute qui a de l’humour a fait paraître une petite annonce sur Le Bon Coin, annone qui a disparu assez vite. Y aurait-il eu des acheteurs qui ont vite profité de la bonne affaire ?  smiley

      https://actu.fr/normandie/cherbourg-en-cotentin_50129/quand-les-sous-marins-commandes-par-l-australie-a-naval-group-se-retrouvent-en-vente-sur-leboncoin_44997460.html

      Et même un hebdo pourri comme le Point a fait paraître cette info désopilante : Un bon Point  smiley

      https://www.lepoint.fr/politique/contrat-du-siecle-les-12-sous-marins-francais-en-vente-sur-le-bon-coin-19-09-2021-2443761_20.php


      • C'est Nabum C’est Nabum 21 septembre 06:57

        @troletbuse

        Pour éviter le naufrage autant ne pas vendre


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 septembre 11:12

        Tiens de relire hier : Jean François Vézina... Les hasards nécessaires ; La synchronicité dans les rencontres. Et justement, il parle du temps de migration des Oies sauvages...Je n’arrive plus à retrouver la page où il parle du temps de cette migration. La Pagode des Oies sauvages en Chine. Actuellement elle fait 64 mètres. Etrange car il est dit que le jeu de l’OIE a en réalité 64 cases. https://www.voyageschine.com/xian-voyage/xian-attractions/grande-pagode-d-oie.htm. Je suis certaine d’avoir lu que le temps de migration de l’Oie sauvage est de plus ou moins de 30 ans... Aller et retour. Ce qui correspond au Cycle de Saturne (le roi des cycle : Chronos. quatre fois 7. Saturne est celui qui sépare. 7 ans, l’enfant quitte ses parents pour rentrer à l’école, 14 ans : il entre dans la zone très complexe de la puberté (un cataclysme), 21 ans, il s’éloigne réellement de ses parents (même en s’opposant totalement à eux). 28 ans : on renoue en partie avec les valeurs de nos parents, on se marie, et le reste.. Schéma qui bien sûr est différent pour chacune d’entre nous. Et quel animal caractérise le signe du capricorne (Saturne) : L’OIE. En ce qui me concerne cela correspond parfaitement. J’ai fait la rencontre d’une certaine Martine qui habite au dessus de l’appartement où j’ai vécu 8 mois...en 1989. tiens, tiens, Saturne était en capricorne. Et au moment de son retour, ce fut presque en conjonction avec l’arrivée du Covid..Comme c’est étrange..


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 septembre 11:17

          Et le YI-KING comporte aussi 64 hexagrammes.. L’oie d’HERMES : https://www.lebistrotdelarosecroix.com/2015/08/l-oie-d-hermes.html


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 septembre 11:23

            Nous rentrons bientôt dans le signe de la balance : LA LOI ou le MAAT (loi cosmique). . Le lien entre LOI et l’OIE est évident...


            • troletbuse troletbuse 21 septembre 11:36

              En F Rance, c’est 12 sous-marins qui sont maudits. smiley


              • C'est Nabum C’est Nabum 21 septembre 11:52

                @troletbuse

                Obsolètes tout autant


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 septembre 11:41

                A mon Olivier : 14 ans....Le jeu de l’OIE

                Ce jeu se présente sous la forme d’un plateau constitué de cases numérotées `a partir de 11, plus une position de départ, qui peut être considérée comme une 64`eme case numérotée 0. Pour gagner et finir la partie, il faut qu’un joueur arrive exactement sur la dernière case. Le nombre 64 est aussi présent dans notre corps : 64 codons de notre Adn. de plus, la maison 10 est associé au capricorne : 6 + égale 10 ou Tétraktys. et au Tarot, la 10ème carte : roue de la Fortune qui représente une roue avec surmontée d’un sphinx. D’un côté un singe dans un phase involutive (la matière-le mimétisme, l’envie selon René Girard) et de l’autre un chien divin (Sirius et la Canopée) qui choisit la voir de la spiritualité. Le mois d’octobre : OCT 8 (au tarot : la justice), mais 10 ème mois de l’année.. Allons-nous vers une période de choix...Misère spirituelle ou richesse intérieure. Ce qui donne un tout autre sens au proverbe : on ne prête qu’au riche..

                • C'est Nabum C’est Nabum 21 septembre 11:52

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Je ne veux plus entendre parler d’Oie


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 septembre 11:59

                  64 ème degré du Zodiaque (ou 4ème degré du gémeaux). Fortune par la mer.. LA LOI RE (ou RA ou RE)...64ème département en France, le Pays Basque. A mon BASQUE (Michel H), Lire de Johan DREUE : théorie alchimique de la fin du monde. De la Croix cyclique d’HENDAYE au FOUR de la WINTHERTHUR. Les pièces rassemblées du Finis Gloria Mundi...Et il me semble bien que sur la couverture, il y a des Pélicans très proche de l’OIE. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité