• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Le Freluquet et la douairière

Le Freluquet et la douairière

Aux marches du Palais

Il était une fois un jeune freluquet à l’ambition débordante. Gardien du trésor, il avait pour lui des relations parmi les alchimistes, ceux qui étaient capables de transformer le plomb en Or pourvu que ce ne fut qu’au seul profit des plus puissants. Notre homme avait grandi sous la tutelle bienveillante d’une douairière qui avait vu en lui, tout à la fois un fils idéal, un compagnon parfait et un Pygmalion en devenir. Leur union ne pouvait faire que de grandes choses, pourvu que le Prince leur ouvre les portes du pouvoir.

Justement, le Prince en question était fort mal à l’aise dans ses habits de roi. Il avait multiplié les gaffes, les maladresses et les mauvais choix. Le Pays était en capilotade, les caisses du Trésor sonnaient creux et les oiseaux de mauvaises augures annonçaient un retour de bâton comme jamais on n'avait connu dans ce royaume paisible. Seul espoir pour le Prince, hâter sa succession en confiant le trône au valeureux freluquet.

Le coup était compliqué. Les princes de sang ne l’entendaient pas de cette oreille. Ils voulaient que les usages et la coutume soient respectés. Le Freluquet n’était pas de sang royal, il n’avait jusqu’alors fricoté avec aucune province, ses armoiries étaient vierges de tout tournoi qu’il eût pu emporter contre les puissants. Seule sa fidélité à ceux qui battaient monnaie pouvait lui assurer quelques appuis souterrains ainsi que son passé de page d’une certaine Pucelle qui se brûla les ailes dans son désir de pureté.

La douairière quant à elle croyait en sa belle étoile. Des années durant, elle avait préparé le terrain, mis en avant sa créature pour un jour devenir la première dame de la cour. Elle avait foi en son chevalier blanc, petit lutin espiègle capable de tromper les uns et les autres, habiles en manœuvres sournoises, adroit dans l’art de la dissimulation et du mensonge. Elle pouvait en être fière, c’est elle qui lui avait tout appris.

Le temps fut venu de dévoiler leurs cartes, de prétendre au pouvoir eux qui ne l’avaient jamais mérité. Ils firent tant et si bien qu’ils noyèrent le poisson tout autant que les autres prétendants. Bénéficiant de circonstances favorables à moins que ce ne fut un vaste complot fomenté par leurs obligés, le couple maléfique se mit en marche forcée vers le trône, dévoilant une ambition que personne n’avait véritablement prise au sérieux.

Les gazettes du pays, les troubadours de cour, les flatteurs de tous poils dressèrent des couronnes de laurier au-dessus de la tête du freluquet. Le bon peuple, toujours aussi naïf, n’y vit que du feu d’autant plus aisément que la cabale avait érigé une potence pour pendre par les bourses en place publique le Châtelain Chafouin, grand favori des princes de sang. Une voie royale s’ouvrait à lui !

Sans que rien ne préjuge du succès, le Freluquet devint rapidement ? une carte maîtresse. La douairière, véritable dame de cœur de la partie, se frottait les mains. Elle avait misé sur le bon poulain, son destrier allait conquérir le trône sans coup férir. La victoire fut aisée, une harpie s’étant dressée face à lui comme ultime obstacle, il emporta la mise avec une facilité déconcertante. Pour enfourcher son cheval de bataille, la vieille dame choisit un animal à fourrure afin de symboliser le parcours triomphant de son héraut. Les ours en peluche ont toujours fait illusion chez les braves gens, cette fois encore l’illusion remplit à merveille son rôle.

Une fois en place, le freluquet ne tarda pas à dévoiler ses intentions. Il avait pour mission de rendre exsangue le pays, de le ficeler et de le bâillonner pour que des puissances étrangères puissent se repaître de son cadavre. Il avait pour mission de mettre à bas toutes les chartes régissant les corporations et les confréries. Il s’y employa avec habilité et roublardise, dressant les uns contre les autres, opposant les générations entre elles et effaçant les campagnes tout en réduisant à néant les droits ancestraux.

La douairière était heureuse, le malheur de tous était nécessaire à son bonheur. Il pouvait se réjouir, son freluquet de Prince, il était un merveilleux fossoyeur de l’espoir. C’est quand il voulut mettre à bas le service de relais postaux qu’il cessa de se cacher derrière son petit doigt. Son slogan, un Prince aux marches du Palais, résonnait enfin dans l’esprit de tous. C’était bien le royaume tout entier qu’il voulait mettre à pied. Plus d’avoine ni d’écuries pour les cochers et les charretiers. C’est désormais à dos d’homme que se ferait le transport des marchandises tandis que les sièges à porteur revenaient à la mode.

Le peuple des exclus n’était plus bon qu’à servir de bourriques pour les amis du Freluquet. Dame douairière quant à elle pouvait rouler en carrosse et s’offrir quelques palais royaux. Le mal était fait et après ces deux-là, le déluge. Quand soudain, le pain vint à manquer pour les vieilles gens. Le fronde se fit sentir dans tout le royaume. La douairière s’en inquiéta : « Est-ce un mouvement de mauvaise humeur mon bon Freluquet ? » « Non ma mie, ce ne sont que des réactions épidermiques que nous materons sans vergogne ! », lui répondit son jeune champion.

Pourtant, tous deux se trompaient. C’était bien une Révolution qui était en marche, de ces marches qui finissent par laisser rouler les têtes couronnées. Le temps était venu de la grande colère des gueux, Freluquet et douairière allaient devoir déguerpir pour sauver leur tête.

Parodiquement leur.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 avril 2018 12:01

    Voilà au moins un article qui a l’avantage de la clarté. Ceci est bien réel. Même si celui-ci est flouté, n’ayant pas toutes les cartes en main. D’autres ayant bien perçu qui se cachait derrière le pseudo Henry Canant le bloque directement. Salir la réputation de quelqu’un sur Agora sans preuve aucune de ses délires devrait être modéré. Locomotive d’Agora, il faut savoir maîtriser ses articles et ceux qui les commentent.Vous me direz, si les fachos sont bloqués, les autres risquent de l’être aussi,... A méditer.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 avril 2018 12:19

      Tout cela fut savamment concocté au Bilderberg. Lire Christian Nots. 


      • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 9 avril 2018 12:19

        @ l’auteur,

        Un seul mot : bravo !

        Cordialement.

        Thierry Saladin


        • C'est Nabum C’est Nabum 10 avril 2018 08:15

          @Thierry SALADIN

          Merci


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 avril 2018 12:20

          Christian Nots

          Le monde sera bientôt un village, dit-on. Image rassurante et chaleureuse véhiculée aujourd’hui par des hommes et des institutions qui nous vendent un futur fraternel et souriant... Et si ce village était moins rassurant qu’il n’y paraît ? Et s’il ne s’agissait là que de nous faire adhérer à un mirage ? Et si actuellement se jouait un certain nombre de processus de contrôle et de manipulation, de falsification et de mise au silence qui bâtissent, pierre par pierre, un avenir moins radieux que promis ? Des dérives – mais peut-on encore parler de simples dérives et non de planification en suivant ici Christian Nots ? – que révèle cet essai d’« insurrection informationnelle » qui lève le voile sur la société de demain, préparée par ceux qui se posent fréquemment comme les défenseurs du monde libre...
          Néolibéralisme et néoconservatisme, néocolonialisme et néopopulisme, désinformation et instrumentalisation des masses... Liste non exhaustive des mécanismes à l’oeuvre de par le monde, que met à jour et décrypte Christian Nots dans un ouvrage qui résonne comme un cri d’alarme adressé à tous ceux qui pensent que nous nous dirigeons vers plus de paix, de liberté, de démocratie. Et l’auteur de pointer justement du doigt celui qui est censé nous protéger, à savoir un État qui apparaît ici dans tout son cynisme et sa fausseté. Au terme de cette lecture – aussi précise que terrifiante, aussi glaçante que nécessaire –, nul doute que vous serez débarrassé de votre crédulité organisée et mieux armé intellectuellement pour vous opposer à la marche que l’on veut nous imposer.


          • C'est Nabum C’est Nabum 9 avril 2018 13:01

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Je n’ai jamais été crédule


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 avril 2018 13:16

            @C’est Nabum


            Je vous conseille sa lecture. Hélas comme de nombreux livres directement imprimés par BOOKS machin ; assez mal écrit écrit. Répétitif,... Mais le fond me semble lui, PARFAITEMENT tenir la route.


            • C'est Nabum C’est Nabum 9 avril 2018 13:06

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Que d’escrocs partout


            • Freefry Freefry 9 avril 2018 13:37

              Bonne parodie, bien trouvée bien tournée. Ce couple est intrigant.

              « Freluquet et douairière allaient devoir déguerpir pour sauver leur tête. » Pas encore d’actualité.


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 avril 2018 13:47

                @Freefry


                On me désigne bien comme la ROMBIERE sur le site de Nabum Trouvé hier en brocante (non, je ne partousais pas,...), une gravure d’une femme âge mûr authentique rombière (ressemblant plutôt à ma voisine du dessus). J’espère bien être comme elle dan une vingtaine d’année. Toujours aussi belle. Ni lifting ou autres tricheries. Comment fait-elle ? Née un 8 septembre, comme la vierge. Son coeur est pur. Je le vois à sa bibliothèque qu’elle a mis sur son palier. que de belles lectures,... Entre le « CHE », Barbara, des livres sur le nazisme. Je croyais au début de mon emménagement qu’il s’agissait d’une bourgeoise que l’on aurait classée dans les « bobonnes ». Détrompez-vous. Les apparences sont souvent trompeuses. Heureuse de lui avoir sauvé la vie,...(suite à une chute)

              • Sozenz 9 avril 2018 15:21

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                mais quelle vie trépidante, vous vivez de grandes aventures dans votre immeuble , peut etre dans les escaliers de votre immeuble , tout le monde souhaiterait savoir . et votre immense générosité vous fait venir nous le raconter sur agorax .
                Nous sommes des personnes comblées ,
                 Nous vous attendons impatiemment pour entendre vos nouvelles aventures .


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 avril 2018 15:29

                @Sozenz


                Vous pourriez effectivement être comblé. Un autre voisin a vécu toute son enfance au Palais Royal. CENSURE. je connais mes limites et mon envie de vivre ENCORE des aventures,...Trop jeunes pour passer l’arme à gauche (pourquoi à gauche ??) ou comme dirait Brassens,...

              • C'est Nabum C’est Nabum 9 avril 2018 17:08

                @Freefry

                C’est un vœu pieux de ceux sur lesquels on plante quelques têtes


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 avril 2018 15:31

                Ceux qui m’entourent vivent une vie trépidante. Moi y en a marre,... Ils vivent pour moi,...bien ainsi,...,...


                • C'est Nabum C’est Nabum 9 avril 2018 17:09

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Je suis pour les trépidations en votre compagnie


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 avril 2018 17:14

                  Nabum, vous allez encore attirer Enricanant et ses fake news dont parle prochain commentateur ;


                • Dom66 Dom66 9 avril 2018 16:07

                  C’est qui le mec avec sa maman sur la photo ? ?

                  Bravo pour l’article, mais attention à cause des soi(t)- disant fakes-news ils veulent fermer des médias !!!! smiley


                  • C'est Nabum C’est Nabum 9 avril 2018 17:10

                    @Dom66

                    C’est une fable
                    Ils peuvent aussi bâillonner le peuple


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 avril 2018 16:34

                    Transfert de l’image FORTE de sa grand-mère qui l’a élevé. Un jour tu seras très très grand mon petit-fils. Oui, mère grand (en référence à la veste rouge).


                    • C'est Nabum C’est Nabum 9 avril 2018 17:10

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      Grand mère et son chérubin


                    • Sozenz 9 avril 2018 19:18

                      @C’est Nabum
                      cherubin ,... cherubin ....
                      je ne vous ferais pas trier mes torchons et mes serviettes , si vous êtes si peu attentif .


                    • C'est Nabum C’est Nabum 10 avril 2018 08:16

                      @Sozenz

                      Tant pis pour moi


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 avril 2018 17:10

                      Je pense plutôt au chaperon rouge et au loup à grandes dents (bien que les siennes paraissent écartées, laissant passer le vent du men« songe ». Ce n’est pas par hasard que trône son livre fétiche sur son bureau : Le Rouge et le noir. https://www.google.be/search?q=chaperon+rouge+et+loup&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjmkrO9vK3aAhVBIlAKHckgD3YQ_AUICigB&biw=1280&bih=675#imgrc=EQl88r7iFNjGwM :


                      • C'est Nabum C’est Nabum 9 avril 2018 17:59

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        Vous pensez bien

                        La dame a les dents longues


                      • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 9 avril 2018 17:45

                         Bravo @Cénabuzz , encore un post qui va faire jazzer et faire le bum  !
                         


                        • C'est Nabum C’est Nabum 9 avril 2018 17:59

                          @Armand Griffard de la Sourdière

                          Mais non
                          J’ai usé mon lectorat


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 avril 2018 18:00

                          @Armand Griffard de la Sourdière


                          Fantasmez sur moi et et Nabum. Travail en commun contre la violence conjugale. En rapport avec ma chanson sur les escrocs. https://www.youtube.com/watch?v=rj2EEQIc32Y. C’est trop facile de frapper les gosses ou sa femme,...

                        • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 9 avril 2018 18:43

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                           A part sur mon clavier et sur les portes avant d’entrer , je ne frappe que si on me le demande .... et encore avec beaucoup d’amour
                           
                           brutalement votre !


                        • C'est Nabum C’est Nabum 9 avril 2018 18:46

                          @Armand Griffard de la Sourdière

                          Il convient de ne pas ennuyer Mélusine

                          Merci


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 avril 2018 18:52

                          @Armand Griffard de la Sourdière


                          On peut rire avec moi, même sur des sujet limites « scabreux » n’étant pas née de la dernière pluie ; ce qui éloigne la paranoïa ambiante, mais dirais-je avec le respect de la personne. 

                        • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 9 avril 2018 19:34

                           @ Scène à bum 
                           
                          C’est elle qu’ a commencé ...na 
                           ben v’la aut’chose maintenant !!! un bonimenteur de Loire qui me fait une Seine smiley


                        • Shaw-Shaw #Shawford 9 avril 2018 18:08

                          Na boom je viens à un train de Sénateur pour occupe votre lige quelques instants si vous le voulez bien.

                          Un certain galipote sorti du nid a produit un très judicieux commentaire chez Grandgil.

                          Or j’y suis persona non gratta :
                          - soit parce que ce personnage est en avance sur son temps et craint plus que tout, raison de sa très faible habilité en matière de chasses aux souris ^^, ma présence dans son Univers personnel,
                          - soit parce qu’il est pas à la page et/ou ne veut pas s’y mettre, et il n’aura donc juste jamais plus le temps pour pouvoir attraper une vraie souris de l’Olympe.

                          Ce galipote a écrit, je cite :


                          la galipote 9 avril 17:46

                          Si un dictateur vaporise les étatsunis 

                          ce sera enfin un grand bien pour la planète 
                          Bon , je m’en vais courir une petite 
                          heure 
                          bonne soirée

                          Je lui réponds tout simplement et à petit pas : qui va piano va sano y Valencia-know sachant que concernant cette dernière proposition qui semblera fort interlope pour la plupart, elle sera par contre extrêmement précieuse pour RÂ et MOLOTOV présents dans cette agora en direct ET par contumace. Et pour eux les délais de réaction vont de se devoir d’être ultrarapides.

                          En tout cas pour Galipote le travail demandé sera fait dès ce soir, pas de souci... pour une des deux faces de sa propre réalité.
                          Qu’il en fasse un deuil mesuré tant il n’y paraîtra plus dès demain sauf une félicité pleine et entière toujours renouvelée pour ce qui restera de lui même.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès