• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Le maître du temps et des lumières ...

Le maître du temps et des lumières ...

Fable dominicale

Aengus, l'éternel recommencement ….

22398_4777713564482_1569554237_n.jpg

Il était une fois, il y a si longtemps que nul ne pourra dire qu'il se souvient encore de ces évènements, au bord d'une rivière, le même jour fut conçu et engendré Aengus. Cet être, d'une étrange beauté, aimait à commander aux oiseaux, aux forces naturelles et au cœur des humains. Tant que les Druides eurent le droit de cité sur les rives de notre Loire, il vécut paisiblement sa vie de fils de Dieu.

Les années passèrent, de nouvelles croyances s'imposèrent. Les moines et les prêtres s'emparèrent des lieux sacrés des Celtes pour y dresser les magnifiques temples de la nouvelle foi. Comme Aengus ne pouvait se résoudre à disparaître, il choisit de se dissimuler parmi les humains en prenant, au fil des époques, l'apparence de l'un d'eux.

Ainsi s'était-il assigné la redoutable mission d'ouvrir les yeux des mortels sur la beauté de la nature, la poésie d'un coucher de soleil, la magnificence d'une fleur, la grâce d'un matin brumeux. Très clair était son message : le paradis existe, il est sur terre, dans nos cœurs et dans nos yeux !

539030_3535335905817_331275545_n.jpg

Au fil des époques, il prit bien des avatars, devenant tour à tour, poétesse, peintre, musicienne, chanteur, romancière, sculpteur, conteuse. On le retrouve, ou bien on peut la reconnaître ainsi, dans les habits de grands artistes qui ont chanté la Loire. Aengus, en effet, avait jeté son dévolu sur la fille Liger, sans doute pour honorer Lugus, le Dieu des dieux, le prince des lumières.

Ainsi naquit le mythe de l'éternité et de son représentant Aengus. Chaque fois que naissait une œuvre qui emportait le cœur des humains, qui touchait au plus profond de l'âme, qui transcendait une réalité parfois sordide, on reconnaissait, derrière celui ou celle qui accédait à la grâce, l'influence du représentant de la beauté, de l'amour et du temps …

Tour à tour homme ou femme, Aengus n'avait de cesse de magnifier les arts pour chanter la splendeur de notre Loire. Il adoptait alors la forme artistique de l'époque, celle qui avait le plus de chance de toucher le plus grand nombre. Il se murmure qu'il se fit architecte quand les châteaux de Loire furent édifiés, qu'il devint graveur quand cette magnifique technique fit son apparition.

426923_3427561131515_2052581721_n.jpg

Aengus allait à travers le temps, sans cesser de déclarer son amour à la Loire. Il serait sans doute fastidieux d'établir la liste des noms célèbres sous lesquels, le temps d'une vie humaine, Aengus exprima son talent de bien des manières, sous bien des apparences. Hélas, les humains perdirent un temps le sens du sacré et du merveilleux, et Aengus se morfondit. Ce qui le fit sortir enfin de son marasme, ce fut une nouvelle manière de briser l'indifférence d'une société devenue trop matérialiste.

C'est ainsi qu'Aengus s'est fait photographe de Loire. Il sillonne la rivière, traque les signes de la nature qui feront à nouveau entrer les individus au plus intime de la création, au plus splendide de la nature, au plus sacré de la beauté. Animaux, plantes, paysages, humains avec toujours en premier plan, la Loire ! Aengus n'a de cesse de guetter ces instants magiques et rares qui vous font entrer en communion avec les forces surnaturelles.

Prenant les traits de Christian Beaudain car il lui faut bien se plier aux règles d'une époque vouée à la communication, il vient de publier un livre « Loire intime », un pur instant de bonheur et d'extase. Sa contemplation, c'est le mot qui convient, est un moment merveilleux, une plongée dans l'incroyable, une traversée du mystère de la beauté. Je ne vous en dirai pas davantage ; chacun doit faire l'expérience de ce choc esthétique.

401259_2942046673957_46296418_n.jpg

Mais gardons-nous de trop d'éloges. Aengus pourrait bien disparaître, reprendre sa longue route dans le temps, changer d'avatar ou bien se faire oublier des humains pendant plusieurs générations. Il pourrait tout aussi se cacher quelques siècles au cœur d'un jeu de l'oie, dans le puits ou bien au paradis. En attendant, dépêchez-vous de consulter son ouvrage pour fuir les contingences du moment, anéantir les soucis de l'heure, plonger dans les merveilles de notre fille Liger.

Vous ferez alors grande révérence à Lugus, Dieu de la lumière. Par Toutatis, si vous n'êtes pas satisfait de ce voyage, c'est à désespérer de tout. Il n'est plus alors d'autres ressources que de vous faire tomber le ciel sur la tête, vous ne méritez pas de vivre ou de voyager en bord de Loire. Mais cela est si improbable que je me contente de vous souhaiter à tous un beau voyage, grâce à Aengus et son merveilleux livre : « Loire intime »

Lumineusement sien.

1006162_10201327297128155_1152224878_n.jpg

Photographies 

Christian Beaudin

loire_20intime_20couv0.jpg

JPEG

Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 16 décembre 2013 15:00

    Joli conte....Le temps cet imposteur...qui coule entre nos doigts et que nous ne pouvons retenir.. !


    • C'est Nabum C’est Nabum 16 décembre 2013 16:35

      Claude-Michel


      Imposteur, je ne sais Je ne pense pas qu’il cherche à nous tromper ! 

      C’est l’homme qui se trompe à son sujet il me semble
      Il feint de l’ignorer puis finit par le redouter

    • claude-michel claude-michel 16 décembre 2013 16:45

      Par C’est Nabum ....Pourtant le temps est trompeur...jamais le même...fuyant sans bruit et impossible à rattraper.. !


    • C'est Nabum C’est Nabum 16 décembre 2013 16:48

      claude-michel


      Entre trompeur et imposteur, il y a une telle différence !





    • C'est Nabum C’est Nabum 16 décembre 2013 18:39

      claude-michel-


      J’espère que cette belle liste ne m’est pas destinée

    • claude-michel claude-michel 17 décembre 2013 07:51

      Par C’est Nabum .....Non..c’est pour voir la différence entre trompeur et arnaqueur...ou menteur..et affabulateur..etc !


    • C'est Nabum C’est Nabum 17 décembre 2013 07:59

      claude-michel


      J’y voyais celle de la volonté ou non de tromper le monde 

      Le temps n’a me semble-t-il aucune intention 

    • L'enfoiré L’enfoiré 16 décembre 2013 19:14

      On pourrait se demander ce que Oengus venait faire par là ?

      Irlandais, le gars.
      Mais il a le temps et l’éternité sous sa responsabilité.
      C’est dire qu’il a eu le temps de voir plus loin et que les voyages ont dû lui permettre de voir du pays.
      En plus, il a écrit. « Loire intime » 
      Cela devrait commencer par « My intimate Loire. I have a jump into the mystery of the beauty ».

      Peut-être sera-t-il présent dans le film de demain sur France2, « Le plus beau pays du monde ». 


      • C'est Nabum C’est Nabum 16 décembre 2013 19:42

        L’enfoiré


        Chez les irlandais il est Mac Oc

        Pour les Gaulois, Oengos. Laissez moi donc le plaisir de le nommer comme je veux ce drôle de gus ! 

        Pour l’éternité, je la partage avec lui ... quand je me fais Bonimenteur ..

      • Vipère Vipère 16 décembre 2013 19:25

        Hi Nabum


        Photos absolument superbes ! un hymne à la beauté de la nature...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès