• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Le papier, ça cartonne

Le papier, ça cartonne

Le papier, cette vieille invention chinoise, nous réserve régulièrement de magnifiques surprises.

C’est en 105 après JC, que Tsaï Loun, (ou Lung), ministre chinois de l’agriculture, ayant observé des guêpes en train de construire leur nid, broya des morceaux de bambou dans l’eau, pour en faire une pâte liquide, inventant ainsi le premier papier. lien

Il préconisera plus tard d’utiliser des écorces du murier, des fibres de bambou, du lin et du chanvre. lien

Pourtant, selon d’autres sources, ce serait une légende, puisque 300 ans auparavant, les chinois auraient déjà utilisé le papier, et c’est à des moines bouddhistes que nous devons l’avoir découvert en Europe. lien

Aujourd’hui, les monstres d’aciers qui fabriquent le papier, à la folle vitesse de 1800 m/mn, utilisent plutôt des copeaux de bois, et recyclent des vieux papiers. lien

Ceci dit, il faut assez peu de matériel pour fabriquer son papier soi même, comme on le découvre dans cette vidéo.

Mais aujourd’hui le papier a largement débordé sa mission première et il est largement utilisé pour d’autres fonctions que de rédiger du courrier.

Tout le monde connait la technique du papier mâché, qui consiste à enduire des feuilles de papier journal de colle à tapisserie, afin de construire différents objets en utilisant comme support une structure métallique. lien

Ça peut permettre de réaliser entre autre des monstres géants, que l’on verra bientôt défiler lors des différents carnavals, au mois de février prochain à Nice ou à Rio. lien

Les monstres en papier mâché de Bali sont particulièrement spectaculaires. lien

Mais ce n’est pas tout.

L’Origami, cet art japonais qui permet, en multipliant les pliages, de réaliser de petits chefs d’œuvres avec de simples feuilles de papier fait la démonstration qu’il peut permettre de réaliser de véritables œuvres d’art.

Du mot Oru (plier) et Kami (papier), l’Origami s’est largement invité dans tous les domaines de la décoration, puisqu’aujourd’hui, il existe des boutiques qui proposent des luminaires en papier, mais aussi des personnages historiques, comme Don Quichotte, par exemple ou des personnages du Seigneur des anneaux. lien

A l’occasion des fêtes qui viennent de passer, certains ont même décoré leurs sapins avec des étoiles en origami. lien

On peut quasiment tout faire en pliant une simple feuille de papier : des fleurs, des animaux, des insectes, des poupées, des lettres de l’alphabet, des vêtements, des navires, et même des voitures. lien

L’origami s’est même invité dans le monde militant, puisque pour soutenir la lutte contre le nucléaire, les opposants ont fabriqué chacun une petite grue en papier.

A l’origine, Sasaki Sadako, une petite japonaise, atteinte de leucémie suite à la bombe d’Hiroshima, avait tenté de fabriquer 1000 grues de papier, puisqu’une légende japonaise  assurait pouvoir combler le vœu de santé, longévité, de bonheur et d’amour si l’on réussissait à en fabriquer 1000, mais la vie a quitté la petite malade avant qu’elle n’aboutisse, alors ses camarades de classe avaient pris le relais. lien

Aujourd’hui, le frère de la petite Sasaki, Masahiro, militant anti-nucléaire, a relancé au Japon la fabrication des grues en papier. lien

Si, à votre tour, vous voulez en réaliser un, l’explication est sur ce lien.

Ces grues blanches ont même un ministère. lien

L’origami a mis aussi au devant de la scène de véritables artistes comme on peut le constater avec cet étonnant escargot, fabriqué d’une seule feuille de papier.

On le doit à Eric Joisel, considéré à juste titre comme l’un des meilleurs réalisateurs d’origami, et surnommé « le magicien de l’origami  ».

Il a été cet été la vedette du dernier « festival du papier  », à Angoulême, et à connu un succès considérable, parfaitement mérité. lien

Dans cette vidéo, un aperçu de l’exposition.

Même la mode s’invite dans le monde du papier.et Peter Clark en fait la démonstration en proposant cette robe.

Quid de ce costume signé Greg Lauren ? Ou de ces créations en papier recyclé ? lien

Et, au cœur de l’hiver, pourquoi ne pas se chauffer avec du papier, à condition de l’avoir mouillé, malaxé, et compressé avec la « machine à briquette » ?

Fabriquées au printemps, les briquettes seront prêtes à être brûlées dès les mauvais jours. lien

Du papier, passons au carton, puisque dans le fond, il n’est rien d’autre que le contre-collage de plusieurs couches de papier, rendues encore plus résistantes avec la technique du carton ondulé. lien

On doit l’invention de celui-ci à un pharmacien, lequel cherchait le moyen d’expédier des petites fioles en verre sans courir le risque de casse.

C’était au milieu du 19ème siècle, il s’appelait Albert L.Jones, et s’était inspiré des plissures des jupes féminines, ou des collerettes, prisées à l’époque par ces messieurs de l’aristocratie, imbriquant entre deux feuilles de carton, des cannelures. lien

Plus tard, en 1871, Oliver Long l’améliorera en contre collant du papier, et c’est en 1856 que les Anglais mettront en route la première machine permettant de fabriquer le carton ondulé.

Ce carton ondulé, de par sa résistance, sert prioritairement aux emballages, mais depuis quelques temps, d’ingénieux artisans se sont mis en tête d’en faire autre chose.

Ainsi depuis plusieurs années, on a vu naître des meubles en carton, devenant parfois de véritables œuvres d’art. lien

Il n’en fallait pas plus pour qu’un ingénieur réfléchisse à la possibilité de fabriquer un vélo, quasiment tout en carton, sauf que ce vélo n’était plus seulement un objet décoratif, mais un véritable vélo, utilisable, et robuste.

Après plusieurs essais infructueux : les vélos étant trop volumineux, il a enfin réussi à réaliser son rêve.

Il s’appelle Izhar Gafni, et cet homme inventif à passé 3 ans à plier et replier du carton, s’inspirant des méthodes japonaises de l’origami, afin de réaliser un vélo robuste, léger, pas cher et dont la longévité est garantie 2 ans.

Pour en assurer l’imperméabilité, il l’a recouvert d’un produit imperméabilisant et durcissant.

Quand aux roues, elles sont revêtues d’une bande de caoutchouc recyclée, seule partie, avec les freins et les pédaliers, qui n’est pas en carton, mais Izhar a l’intention de les remplacer bientôt par des matériaux organiques.

Pour un poids de moins de 10 kg, et un prix annoncé de moins de 10 euros, il sera surement le vélo le moins cher du monde. lien

Il est capable de supporter une charge de 220 kg et ne nécessite pas le moindre entretien grâce à son système de pédale à courroie. lien

Dans cette courte vidéo, l’inventeur au travail en train de réaliser son vélo.

On peut le contacter à cette adresse.

Pourtant, il n’était pas le seul a avoir eu cette idée, puisqu’en 2008, Phil Bridge, une jeune anglais de 21 ans, étudiant au « Product Design » de l’Université de Sheffield Hallam, avait imaginé de développer aussi le vélo en carton, mais la vie de son invention se limitait à  6 mois. lien

Pour conduire un vélo en carton, il fallait un casque, en carton lui aussi.

C’est chose faite avec le « Kranium  », ce casque en carton ondulé 4 fois plus léger qu’un casque normal et 4 fois plus résistant.

Cette invention est à mettre au compte d’Aniruda Surabhi, un étudiant britannique, du Royal College of Art, à Londres. lien

Il est bien sur entièrement recyclable, et peut éventuellement être fabriqué sur mesure.

Mais les bricoleurs ne sont jamais a cours d’imagination, et certains ont même mis au point des bateaux en carton.

Un prototype, prénommé « Pauline  », a été présenté lors du dernier salon nautique de Paris : Paul Robert, des « Ateliers de l’Enfer  », aidé de Bernard Ficatier, spécialiste en charpente navale, du lycée professionnel Jean-Moulin de Plouhinec, sont les concepteurs de ce premier bateau en carton, un kayak en l’occurrence. lien

C’est donc à Douarnenez, dans le bassin du Port-Rhu que devrait s’inaugurer le 26 mai 2013, la première régate de bateaux en carton, le plus beau naufrage se voyant décerner un prix, appelé avec humour, le prix Titanic. lien

C’est au sein de l’association « ça cartonne à Douarnenez » que s’organise cette manifestation, et pour aider les participants à construire leur propre bateau, les 2 animateurs de l’association accueillent les futurs participants.

La prochaine surprise devrait être, pourquoi pas, la naissance du premier avion en carton.

Au-delà des avions de papier fabriqués par les enfants, domaine dans lequel, il y a au moins 12 modèles différents, de l’aile delta, à la fusée, en passant par le « shuttle », on peut aussi faire d’authentiques modèles réduits en carton dont les premiers vols sont à découvrir sur ce lien.

Connaissez-vous la boite à pizza volante ? lien.

D’autres sont passés a des maquettes plus sophistiquées, et les résultats sont plutôt concluants comme on peu en juger dans cette vidéo dans laquelle on passe de la fabrication au vol. lien

Il y a plus étrange : le carton est aussi le moyen de faire tourner une « hélice » indéfiniment comme on peut le voir sur cette vidéo

Pas de doutes, avec le papier et le carton, nous ne sommes pas à l’abri de surprises, et comme dit mon vieil ami africain : « il faut deux mains pour applaudir  ».

L’image illustrant l’article provient de : « paperblog.fr »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Article ancien

Des meubles qui cartonnent


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • ARMINIUS ARMINIUS 15 janvier 2013 09:08

    Bon papier, Olivier, j’ai été emballé...


    • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 2013 09:10

      Arminius

      merci et smiley

    • soi même 15 janvier 2013 10:07

      bonjour Olivier, bon origami de mot, je suis aller voir mon banquier avec cela,

      http://a53.idata.over-blog.com/400x400/2/82/25/95/d-co/papier-toilette-dollar.jpg

      Il a chinoisé, apparemment il avait honte de moi !


      • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 2013 10:15

        soi même

        ça ne me surprend pas de la part de ce banquier.
        il a du trouver étrange cette utilisation des billets de banque.
        en tout cas, Gainsbourg est largement dépassé.
         smiley

      • soi même 15 janvier 2013 10:31

        Pourtant, il n’a pas compris que les chinois sont pour quelque chose dans cette invention.

        http://www.ofs.ch/fr/le-saviez-vous/le-plus-ancien-billet-de-banque/


        • Deneb Deneb 15 janvier 2013 10:48

          A l’ère des écrans, fabriquer autant de papier est un gaspillage de ressources. Ca nous ferait de sacrés économies que d’éliminer tout papier superflu. Dans ma boite à lettres, je trouve tous les jours des publicités qui me font perdre du temps quand je trie mon courrier. Elles partent directement à la poubelle, augmentant ainsi le coût de l’enlèvement des ordures ménagères, sans compter leur cout propre. Avec tous ces gaspillages, il n’est pas étonnant que la société se retrouve en crise économique.
          Je lis énormément, mais très rarement sur papier. Mes proches ont des liseuses, moi ça ne me dérange pas de lire un livre sur mon smartphone. Quand je vois un document intéressant, texte ou graphique , je le photographie pour le consulter ensuite tranquillement sur l’écran. Par contre, j’adore les pliages, les origamis ; je trouve que le papier est un matériau très pratique pour la modélisation.


          • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 2013 10:57

            Deneb

            au sujet des pubs, c’est effectivement un problème
            mettre une indication « stop à la pub » ne permet pas de recevoir parfois des infos municipales ou autres...donc, j’en suis resté à les mettre à la benne...en me disant que ça pourra être recyclé.
            c’est vrai qu’avec l’informatique, on imprime beaucoup moins.
            c’est toujours ça de gagné.
             smiley

          • Deneb Deneb 15 janvier 2013 11:25

            J’ai réalisé un globe terrestre en papier - à découper. Une fois plié, on obtient un fullerène que tous les amateurs de foot connaissent sans la savoir.


          • Deneb Deneb 15 janvier 2013 11:41

            Pardon pour ceux qui ne sont pas sur fessebouc, on peut le trouver ici.



            • soi même 15 janvier 2013 11:11

              Encore une invention Chinoise, à lire absolument Le livres des Merveilles de Marco Polo.


            • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 2013 11:17

              gaijin

              l’essentiel est effectivement d’en avoir beaucoup.
               smiley

            • gaijin gaijin 15 janvier 2013 11:23

              paraît qu’il y a une promo sur les passeports russes .....


            • soi même 15 janvier 2013 11:26

              Elle est bonne cella, Papyrus.


            • soi même 15 janvier 2013 12:45

              Dans le récit de Marco Polo, il relate comment les chinois avait mis au point le contrôle des identité en diffusant à tous le portrait de la personne rechercher, c’était le pérennise de base des polices modernes avec les portraits robots !

               


            • soi même 15 janvier 2013 11:08

              Sur certains fait pratiques les chinois, nous ont devancer, on pourrait faire un lieux unique pour la pub avec des DAZIBAO.
              http://www.flsh.unilim.fr/ditl/Fahey/DAZIBAO_n.html

              Cela limiterait le gâchis, et ré-dynamiserait inévitablement les liens sociaux.

               


              • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 2013 11:19

                soi même

                les nouveaux dazibao s’appellent « twitt », FB...etc
                 smiley

              • Pelletier Jean Pelletier Jean 15 janvier 2013 11:22

                @Olivier,

                merci pour cet article sur un sujet aussi « mythique »... longtemps, pour moi, la papier a été associé à l’écriture.. sous toutes ses formes, feuilles, carnets, cahiers etc..... puis la prise de conscience du gachis que cela et l’arrivée du numérique m’en ont un peu détourné.

                http://jmpelletier52.over-blog.com/  


                • soi même 15 janvier 2013 11:59

                  Un papier virtuelle inoffensif, qui récolte une fronde bizarre ?
                  Aurais tu, Olivier encore une fois tapé dans le mille,


                  • soi même 15 janvier 2013 12:58

                    Où chiffonné des vieux papiers ?
                    Non des vieux papys.


                  • Fergus Fergus 15 janvier 2013 12:10

                    Bonjour, Olivier.

                    Dans les années 70, l’armée américaine a réalisé des essais concluants sur la résistance du carton, niotamment en construisant un pont testé par le passage d’une colonne de blindés. Je n’en ai malheureusement pas trouvé trace sur le net.

                    J’ai d’autre part fait partie d’une association artistique où figurait une américaine créatrice de bijoux en papier mâché. Nous lui ramenions des journaux étrangers écrits en caractères exotiques. Un autre usage de ce bon vieux papier.

                    Cordialement.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 2013 13:22

                      Fergus

                      un pont en papier !
                      dommage de ne pas avoir retrouvé la trace !
                      les chinois de Mao évoquaient le tigre en papier américain.
                      et voilà que déboule « le pont en papier »
                       smiley
                      pour les bijoux, si tu retrouves un lien, ça devrait intéresser quelques lecteurs à qui j’ai envoyé l’article, et qui travaillent dans ce domaine.
                      à+
                      et merci
                       smiley


                    • Fergus Fergus 15 janvier 2013 19:47

                      @ Olivier.

                      Toujours pas retrouvé de lien sur mon fameux pont.

                      Pas de lien non plus sur mon artiste qui n’a pas de site internet. Elle se somme Christie Mollard (du nom de son ex-mari) et vit dans le Finistère.

                      Bonne soirée.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 2013 19:56

                      Fergus

                      s’agirait-il de celui là ?
                      réalisé par des éleves de l’école d’archi de montpellier...situé près du Pont du Gard.
                       smiley

                    • Vipère Vipère 15 janvier 2013 20:05

                      Olivier,

                      c’est bien joli de faire de la réclame de vêtement papier, mais si après une averse on se retrouve sans chemise, ni pantalon ! smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 2013 20:15

                      vipère

                      ça ouvre la porte à d’autres possibilités.
                       smiley

                    • Vipère Vipère 15 janvier 2013 20:34

                      Olivier

                      peut-être ! mais ça ferme aussi la porte au rhume !

                      aaaatchoum !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 2013 20:44

                      Vipère

                      justement, il existe pas mal de méthodes pour soigner le rhume...
                       smiley

                    • LE CHAT LE CHAT 15 janvier 2013 12:42

                      l’humain abat des arbres pour faire du papier sur lequel il imprime qu’il faut protéger les arbres .....  smiley


                      • soi même 15 janvier 2013 12:50

                        N’oublie pas le tissus et le chanvre dans l’affaire !


                      • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 2013 13:23

                        au Chat

                        c’est pas faux
                        heureusement, les militants utilisent de plus en plus internet, et sauvent quelques arbres par la même occasion.
                        merci de ton commentaire.

                      • Deneb Deneb 15 janvier 2013 14:12

                        Le papier supporte tout, surtout le papier-toilette.


                        • soi même 15 janvier 2013 14:27

                          C’est pour cela que l’on en fait des robes de Mariée ;

                          Robes de mariée en papier : originalité garantie !

                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 janvier 2013 16:45

                            excellent papier, comme d’habitude, léger et planant autrement plus haut que le pariage pour personne, sujet qui fait débat alors que bien d’autres bien plus porteurs comme l’interdiction du chanvre et l’autorisation civile de l’atome...

                            Ça va encore cartonner !


                            • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 2013 16:51

                              Lisa

                              c’était une proposition de légèreté, avant un sujet plus difficile : on va causer du Mali.
                               smiley

                            • alinea Alinea 15 janvier 2013 17:09

                              Non, franchement Olivier : une petite japonaise qui a eu la leucémie après Hiroshima, vous n’y allez pas un peu fort là ? ( vous allez voir tous les moinssages !!)
                              Je suis papivore ; rien ne me régale plus qu’une papeterie et, pour couronner le tout, je ne déteste pas l’odeur de chou d’une usine à papier ! Alors je me suis régalée ; mais moi, j’en reste bêtement à noircir des feuilles de bêtises ! ou à faire des collages !!! j’ai déjà vu des meubles en carton, je ne suis pas convaincue, mais bon...


                              • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 2013 17:36

                                Alinea

                                vous devriez lire l’article proposé en fin de celui ci (article ancien)
                                il s’agit justement des meubles en carton : il y a des créations surprenantes.
                                 smiley
                                au sujet de la Japonaise : auriez vous des doutes ?
                                la pauvrette est malheureusement morte des suites d’Hiroshima.
                                 smiley
                                et ce n’est pas une légende urbaine.

                              • alinea Alinea 15 janvier 2013 20:29

                                Olivier je pensais que mon humour macabre ne faisait aucun doute ! Je n’ai aucun doute, puisque mon humour a provoqué le vôtre ! Pour qu’il n’y ait plus de doutes, vous devriez vous doutez que je ne doute absolument pas des effets d’ Hiroshima.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 15 janvier 2013 20:43

                                Alinea

                                oups !
                                 smiley

                              • jean 15 janvier 2013 18:48

                                Merci Olivier, ce vélo en carton est une invention Israélienne smiley 15 euros

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires