• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le tampon

Du contrôle vétérinaire.

Quelque part dans ce pays qui se prétend civilisé, un grand rassemblement sportif attire la foule des curieux, la multitude des invités pour remplir les gradins, le gratin des personnages importants disposant de privilèges ou de conditions particulières. Pour tous : un contrôle rigoureux à l’accueil même si les entrées ne sont pas identiques, que vous soyez humbles ou bien importants. Même la tenue des agents de sécurité diffère d’un endroit à un autre. C’est désormais pratique admise par tous que de distinguer les individus en fonction de leurs revenus, niveau social et carnet d’adresses, il ne faut plus s’en offusquer.

Sitôt à l’intérieur, je devine immédiatement que ce monde, en dépit de ma position parmi les gueux, n’est pas le mien. Les stands qui font étalage de belles promesses n’ont rien à voir avec mon monde. Il semble qu’une autre planète vive à côté de la mienne sans que je ne sache rien de ses codes ni de ses rituels. Je passe là, ébahi de tant de simagrées pour une compétition sensément sportive. Il y a là des choses qui me dépassent.

Je ne vais pas m’attarder sur l'événement. Il y a sans doute un grand décalage entre l’affiche et la réalité, entre les intentions de grandeur et l’impression de gentil bazar qui s’impose à moi. Les gradins sont clairsemés, l’ambiance mollassonne, le jeu proposé insipide. Les autres spectateurs sont sans doute, tout comme moi, venus par inadvertance, sans véritable motivation, si ce n’est celle de profiter de l’aubaine.

Les petits enclos installés tout autour du terrain de jeu auraient dû éveiller mon attention. De gentils espaces fermés, des carrés dans lesquels les organisateurs ont mis en évidence des spectateurs primés, des bêtes de race, à la robe étincelante, au poil lustré et à la mine avenante. Il y a là la fine fleur de la production locale. Le reste du public n’a d’yeux que pour ces animaux de foire, exposés ainsi à notre admiration jalouse.

C’en est trop pour un persifleur notoire, je prends la poudre d’escampette, préférant l’air libre à cet espace confiné réservé à une sélection dont je n’admets pas les principes. C’est pourtant à la sortie que je vais tout comprendre. Une nouvelle troupe de gardiens zélés de l’ordre sanitaire guette le quidam qui veut prendre l’air. Nouveau contrôle des billets qui ont été dûment passés au scanner à l’entrée et nécessité de marquer l’individu qui veut s’émanciper quelques instants de l’endroit.

Un individu, patibulaire veut m’imposer un tampon sur le plat de la main. Immédiatement je me rends compte qu’il doit s’agir d’un contrôle sanitaire et même vétérinaire afin que je puisse revenir à engraissage après avoir bénéficié du label : élevé en plein air. Je ne suis pas encore un goret qu’on tamponne, je gueule comme un porcin mal embouché, affirmant que ces pratiques sont indignes de l’humanité. « Pourquoi pas un tatouage avec un numéro de péremption pendant qu’ils y sont ! ».

Je vois autour de moi les sourires navrés de ceux qui n’ont pas osé s’indigner d’un tel manque de considération. Le Cerbère me regarde, interloqué tout d’abord, sans doute incapable de comprendre les raisons de ma colère, avant que de trouver le mode de fonctionnement pour lequel il a été employé. Il roule des épaules, menace, roule les yeux et hausse le ton : « Vous ne pourrez plus rentrer ! »

C’est justement bien mon intention mais j’avais envie de montrer à tous les moutons consentant que désormais ils sont traités comme du bétail dans ce genre de situation. Bientôt, la puce électronique nous sera implantée de force dans le corps pour assurer une traçabilité à toute épreuve. Le tampon est véritablement un procédé archaïque qu’il convient bien vite de remplacer.

Nous vivons dans une époque résolument moderne, inhumaine et indigne. Je quitte avec plaisir cet endroit en me demandant bien pourquoi je m’y étais laissé entraîner. J’ai néanmoins matière à me gausser de tous ces ridicules qui se pensent et que l’on panse. Cela valait bien ce gentil coup de griffes.

Sanitairement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Aristide Aristide 12 octobre 12:28

    C’est tout de même intéressant cette histoire de tampon signe d’une modernité indigne (*). La révoltitude n’est pas feinte : «  j’avais envie de montrer à tous les moutons consentant que désormais ils sont traités comme du bétail ... ». Révoltitude non exempte d’un sentiment de supériorité qui élève notre compteur bien au dessus du troupeau bélant ...


    (*) Modernité ? Bon, cela existe depuis des décennies ce « marquage » à la sortie. 

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 12 octobre 13:20

      @Aristide

      Révoltitude d’autant plus malvenue que la pratique du tampon est (était ?) de tradition dans bien des manifestations populaire (sans compter les discothèques)...

      J’ai en mémoire un p’tit bal rural où ceux que M. Orléans méprise venaient se faire tamponner la main.

      Ça y fleurait bon l’eau de Cologne et l’après rasage à trois sous.
      Ginette venait y faire tapisserie. Des copines plus délurées y faisaient des ravages... Les parents, les oncles, les tantes feignaient de ne rien voir. L’orchestre jouait les avant-derniers hits à la mode pour les plus jeunes et des valses pour les autres.
      Ils savaient y faire. Les slows n’arrivaient que plus tard dans la soirée.

      Pas de Nabum pour s’exhiber sa morgue et sa suffisance. C’était le bon vieux temps.


    • C'est Nabum C’est Nabum 12 octobre 18:01

      @Aristide

      Ne perdez pas votre temps à commenter mes turpitudes si médiocres


    • D’où l’expression : s’en tamponner le coquillard.


      • C'est Nabum C’est Nabum 12 octobre 18:01

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Merci de relever ainsi le niveau


      • juluch juluch 12 octobre 13:31

        Vous êtes peut être tombé sur des cannibales !!  smiley


        mais quelle gout peut bien avoir un bonimenteur ????? 
         smiley

        Sans dec’....le tampon on le retrouve aux entrée de certaines discothèques ou sur les rencontres entre couples....

        Je fut agent de sécurité sur ces événements....et oui....pas taper Nabum !!  smiley

        merci à vous.

        • C'est Nabum C’est Nabum 12 octobre 18:02

          @juluch

          Je suis indigeste et même imbuvable pour beaucoup

          Rien à garder en somme

          Balles neuves


        • Nestor Nestor 12 octobre 16:40

          Salut Nabum !

          J’ai souvent était tamponné ... Dans les concerts on utilise souvent le tampon ... Quand tu sors prendre l’air ou fumer c’est plus facile pour re-rentrer de montrer le tampon que l’on as fait sur ton bras que de chercher ton ticket d’entrée dans les multiples poches de tes fringues ... Surtout si tu as 3 grammes à chaque œil !

          Si tout le monde doit faire toutes ses poches pour re-rentrer ... Il va y avoir un sacrée queue à l’entrée et sa risque gueuler sévère ...

          Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi tu t’en offusques ... C’est pas comme si c’était un truc qu’on te colle pour toute ta vie ... C’est pas une puce ... Ho Ho c’est juste un tampon !

           


          • Robert Lavigue Robert Lavigue 12 octobre 17:00

            @Nestor

            Dans les concerts, le tampon c’est aussi un bon truc pour éviter la resquille. Ça t’évite de sortir avec les billets des potes pour en faire rentrer quelques autres à l’oeil.

            Mais ça, c’est de la SF pour une type comme le Cabot.
            Pour ses exhibitions, le mec qui contrôle les tampons, il n’a pas besoin d’être physionomiste... il lui suffit de savoir compter jusqu’à trois !


          • Nestor Nestor 12 octobre 17:27

            Salut Robert !

            Oui effectivement ! Ça évite la resquille ...

            Figure toi dans les années 2000 avec ma femme et des potes nous avons fait ça pour un Grand Prix de F1 ... Nous étions sept et nous avions tous achetés des billets (pour voir les essais du vendredi et les qualif du samedi plus les autres courses bien sûr)... Sauf qu’il y avait deux billets bien plus chers (prévu spécialement pour le jour de la course, les places étaient bien meilleurs) que les cinq autres ... Alors nous avons procédé ainsi → Deux de me potes sont montés dans la tribune et se sont assis ensuite il y en a un qui est redescendu avec les deux billets et il est remonté avec un autre pote et ainsi de suite jusqu’à sept et tout le monde n’y a vu que du feu ... Quand tu as au moins 100 000 personnes les contrôleurs n’ont pas le temps de bien physionomiser  smiley tout le monde ...  smiley


          • Robert Lavigue Robert Lavigue 12 octobre 17:53

            @Nestor

            Plus modestement et il y a un peu plus longtemps, ce truc nous offrait des places de foot en tribune centrale à une époque où il y avait encore des places debout. La tribune centrale assise et les loges étaient en face. Quelle importance ? Nous étions à l’abri quand il pleuvait, c’était l’essentiel.

            Avec le bénef de la resquille, on se payait les merguez à la mi-temps et des bières après le match ;
            et aucun Cabot à l’horizon pour nous surjouer une posture sordide...


          • C'est Nabum C’est Nabum 12 octobre 18:07

            @Nestor

            Je n’aime pas ça et j’ai le droit il me semble de réclamer une autre procédure


          • Robert Lavigue Robert Lavigue 12 octobre 18:19

            @C’est Nabum

            Je n’aime pas ça
            C’est votre droit !

            et j’ai le droit il me semble de réclamer une autre procédure
            Ça va bien le melon ?


          • Nestor Nestor 12 octobre 19:12

            Robert,

            Maintenant il scanne les billets plus possible de faire ça ...

            Sinon Robert je ne suis pas très foot je regarde parfois quelques maths (coupe Europe/monde) ... Je suis plutôt un amoureux de la trajectoire ou balistique comme tu préfères ...

            La F1 en est summum, la perfection ... Tout doit être parfait ... Nickel à la perfection avant que les gars incorporent le baquet ... Ensuite c’est à eux de faire le Taf ! Un taf qui consiste à faire 307 bornes (moins pour Monaco) avec des pointes jusqu’à 360 km/h pour ensuite freiner et en 2 ou 3 secondes se retrouver à 60 km/h (Monza) .. Des G à l’accélération, comme au freinage et dans chaque virages sous parfois des chaleurs de plomb (jusqu’à 60 degrés dans le cockpit) ...

            En qualif sur sept bornes à faire (SPA) tu as le premier qui fait un 1.50.200 et le deuxième 1.50.208 ... 8 millième de différence sur 7 km autant dire un clignement d’œil de différence ... Des fois jusqu’à 15 pilotes dans la même seconde !

            La F1 a bercé mon enfance, mes vieux étaient des férus, Mon grand père aimait bien le Style Mike Hawthorn (champion en 1958) ... Un pilote qui ne se prenait pas la tête et qui adorait déconner ... Mais il avait aussi un respect hors norme envers les autres ... D’avoir était accusé responsable de la catastrophe du Mans en 1955 l’avait anéanti ... 

            Sinon pour moi le plus grand de tous comme pour mon père, Jim Clark ! Mais à cet époque 1963 et 1965) je n’était pas encore né ... Et bien sûr maintenant Kimi que j’ai souvent croisé ... Un mec assez cool qui n’a pas la grosse tête mais faut pas trop le chercher ou le provoquer surtout en piste !

            Voilà ! (Mon deuxième verre de Rhum qui me fait tchatcher smiley ... !)


          • Xenozoid Xenozoid 12 octobre 16:43

            le temps,j’avais envie de faire un article sure le temps,et tout ce qui se base sur le temps




            • Xenozoid Xenozoid 12 octobre 18:18

              @C’est Nabum

              je me rappelle maintenant un conversation sur un homme qui était comme la terre,the man from earth,tu connais ?
              tu en parlais dans tes écrits

            • C'est Nabum C’est Nabum 12 octobre 18:36

              @Xenozoid

              Un film en a été tiré


            • Xenozoid Xenozoid 12 octobre 18:11

              on en reparlera nabum,chose promise


              • C'est Nabum C’est Nabum 12 octobre 18:37

                @Xenozoid

                Chose due


              • Xenozoid Xenozoid 12 octobre 18:41

                @C’est Nabum


                bien sure 
                 bientôt
                 on vous vole votre temps,et le pouquoi

              • C'est Nabum C’est Nabum 12 octobre 18:44

                @Xenozoid

                C’est une évidence


              • Henry Canant Henry Canant 12 octobre 18:39

                Nabum,


                Il a bien plus pire.
                Quand tu es hospitalisé, on te bague comme un animal !
                Sur ce bracelet, il y a ton nom avec code barre. Tu es devenu une marchandise.
                J’ai bien entendu refusé cet avilissement, alors ils ont exercé sur moi un odieux chantage.
                « On ne force personne, vous êtes en droit de refuser, libre alors à nous de ne pas vous opérer. Vous faites ainsi le choix de devenir cul de jatte à plus ou moins brève échéance ».

                Je n’aurais pas dû céder, j’ai manqué de courage au contraire de toi.
                J’ai sacrifié mon humanité pour deux jambes.
                J’ai honte et vis très mal ma lâcheté et le vis d’autant plus mal à la lecture de ton admirable article dans lequel tu portes le courage jusqu’au paroxysme.

                T’es vraiment un homme d’exception et un homme d’honneur.


                • C'est Nabum C’est Nabum 12 octobre 18:45

                  @Henry Canant

                  Je reste debout en toute occasion


                • covadonga*722 covadonga*722 12 octobre 19:20

                  @C’est Nabum
                  Je reste debout en toute occasion 



                   heu pour dormir ?
                       déféquer
                       conduire 
                       etc ........

                • Henry Canant Henry Canant 12 octobre 22:30

                  @C’est Nabum
                  J’ai peur de comprendre que tu maîtrises, pardon méprises les handicapés incapables de se tenir debout comme au propre et figuré.


                  Je comprends que tu condamnables ma couardise. Mais essaie de comprendre ma lâcheté.
                  Je suis indigne de t’avoir comme maître.

                • C'est Nabum C’est Nabum 13 octobre 06:08

                  @Henry Canant

                  Puisque vous le dites


                • C'est Nabum C’est Nabum 13 octobre 06:09

                  @covadonga*722

                  Quelle élégance !


                • Henry Canant Henry Canant 12 octobre 22:55

                  J’ai honte de moi, j’ai sacrifié mon intégrité morale pour mon intégrité physique.


                  Je ne suis plus qu’une merde sur une pelle en bois. Cet état d’esprit ne peut qu’envisager les pires compromissions.

                  Heureusement que Nabum par son comportement exemplaire héroïque nous montre la voie.

                  • C'est Nabum C’est Nabum 13 octobre 06:09

                    @Henry Canant

                    La légion d’horreur m’est promise


                  • arthes arthes 13 octobre 01:33

                    Mais a Sarlat aussi il y a des bonbons...Et des poissons , pleins de poissons...c est bien les poissons.

                    Villepreux ...Vous faites un munch ?

                    Elle est d une douceur melancolique ta musique ce soir, Shaw cheri...

                    Bon, je vous laisse a de doux reves, je vais ......pfiouû dodo

                    • C'est Nabum C’est Nabum 13 octobre 06:10

                      @arthes

                      Vil preux je suis


                    • arthes arthes 13 octobre 08:32

                      @C’est Nabum

                      Mes salutations matutinales Nabum smiley

                      C est donc vous qui avez desintegre mon bel oiseau phenix ???

                    • C'est Nabum C’est Nabum 13 octobre 08:45

                      @arthes

                      Mon ami, je ne dénigre pas je persifle et ça n’a aucune importance


                    • arthes arthes 13 octobre 08:51

                      Qui persifle persiste...Mais je prefere le chant de mon oiseau moqueur.





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès