• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Les chiens n’aiment pas le train

Les chiens n’aiment pas le train

Ils aboient pour que la locomotive reste à quai

Pourtant, tout avait débuté en fanfare et avec un grand panache de fumée. Le 2 mai 1843, à l’heure du laitier, aux alentours de 6 heures 30, en ce petit matin, le premier convoi ferroviaire reliait Paris à Orléans. Une compagnie avait été créée pour l’occasion qui se fit fort de prolonger bien vite la ligne vers des destinations plus lointaines. C’était aussi le début de l’agonie de la Marine de Loire mais personne ne s’en doutait alors.

Le même jour, trois autres convois suivirent ce voyage historique, preuve qu’à l’époque, il était plus facile qu’aujourd’hui de trouver un train. Il faut avouer que l’horaire du premier ne convenait guère au duc de Nemours et au fils de Louis-Philippe, le duc de Montpensier, qui étaient chargés de couper le cordon et faire grand et beau discours. Tout ceci se faisant à la superbe vitesse de 12 lieues à l’heure, ils eurent le temps d’admirer le paysage.

De l’eau coula depuis sous les ponts de la Loire, celui de Vierzon vit passer désormais bien plus de trains que de bateaux. Puis la grande ligne historique de notre territoire fut boudée par les décideurs. Le rêve fou de l’aérotrain était arrivé bien trop tôt, le TGV quant à lui bouda la cité ligérienne. Le transport ferré manquait d’entrain en gare d’Orléans.

En dépit du nombre important d’orléanais empruntant la ligne pour aller travailler en région parisienne, nombre auquel il convient d’ajouter depuis quelques années les patients en quête de médecins et de spécialistes, partant se faire soigner à Paris puisqu’en bord de Loire, ce n’est plus guère facile, la ligne subit bien des avanies, le mépris de la SNCF, des retards innombrables et des conditions lamentables.

C’est sans doute ainsi que les membres de la majorité municipale se sont découverts une aversion pour le train. Leur récent refus de favoriser une réponse ferrée à l’engorgement de la tangentielle pour relier Châteauneuf-sur-Loire à Orléans atteste que ceux qui n’ont pas à connaître les désagréments des bouchons n’ont que faire de penser aux autres. C’est assez souvent le grand principe qui prévaut dans les métropoles, ce merveilleux système qui profite toujours aux bourgeois des centres villes.

À Orléans, une fois encore, les chiens vont aboyer afin de ne pas faire passer le train du développement durable. Il est vrai que l’idée de l’étoile ferrée qui avait été en son temps repoussée avec véhémence par les gros bonnets de la Place de l’étape, était venue, quelle horreur, dans l’esprit d’un maire communiste de la périphérie. Ces gens-là ne peuvent penser convenablement. On préféra faire une ligne de tramway au coût délirant et au tracé presque limité à la grande cité Johannique. C’est vous dire que ceux-là pensent bien mieux …

Cette fois, les Chiens reviennent à la charge en tuant dans l’œuf le projet de remettre en service cette ligne qui jadis faisait les délices de Maurice Genevoix ou Max Jacob quand ils voulaient se rendre dans la grande ville. Pas de chemin de fer, vous vous rendez compte qu’il faudrait faire des travaux dans la belle gare qui ne sert à rien… Car en effet, à Orléans, on a consenti des travaux considérables pour soigner la vitrine, se construire une magnifique coquille vide, une gare qui sert de simple relais à la desserte des Aubrais, installée 3 kilomètres plus loin.

Mettre de l’argent public pour briller en société, les Chiens aiment ça. Il est vrai qu’avoir le poil luisant et le museau humide leur fait bonne figure. Se rendre utiles à ces drôles de paroissiens, concitoyens de seconde zone qui ont le mauvais esprit de n’être pas membres de la prestigieuse cité millénaire, ce serait donner de la confiture à des cochons. Le projet est repoussé d’un revers de manche, le Chien n’aime pas le train à la différence de la vache.

C’est pourtant l’envie de faire les cornes qui me pousse à écrire cette charge. Chiens galeux et pelés, qui ont repoussé une fois encore la réhabilitation des vieilles lignes de chemin de fer, insultent l’avenir tout autant que la Planète. Leur pensée déraille et leur égoïsme outrepasse les barrières. Voilà bien une décision qui pourrait rendre caduc leur billet. À la prochaine élection, il convient de botter l’arrière train de ces sinistres individus.

Ferroviairement leur.

https://www.francebleu.fr/infos/transports/la-ville-d-orleans-dit-non-a-la-ligne-orleans-chateauneuf-1510654331

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 16:42

    Superbe synchronicité. Lire mes commentaires sur le train. 

    Qu’est-ce que la « biopolitique » ?
    par Robin Guilloux (son site) 
    jeudi 16 novembre 2017

    • C'est Nabum C’est Nabum 16 novembre 16:49

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Hélas, je n’ai pas de Rolex et c’est tant mieux


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 17:03

      Personne n’a jamais trouve la réponse à mon énigme postée il y a quelques mois sur le site d’amaury Grangil (langage des Zoizeaux) : @Amaury Grandgil
      Vous connaissez cette blague (à tabac). Un juif achète un puzzle de l’époque Ming et se le fait livrer. Sur le trajet, le camion qui transporte le puzzle fait un acci« dent ». Le « con » ducteur sort de sa voiture et reconsti« tue » le puzzle de 1000 pièces. Mais voilà, il manque la dernière pièce. 


      Zut, j’ai oublié la suite

      • C'est Nabum C’est Nabum 16 novembre 17:28

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Je suis si faible dans ce genre d’énigme


      • Bernie 2 Bernie 2 16 novembre 20:34

        @ Mhéroïne ou la came c’est mal

        Je tente une réponse. Peut être que tout le monde s’en fout ?


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 17:05

        Bon, je vous en raconte une autre. Un gros Monsieur se trouve dans le « con »partiment d’un train. Le Monsieur fume un six gares (des PHARE A OM) et la femme en face de lui a un chiot posé sur ses jeunes gnous. La femme s’énerve sur le GROS Monsieur et son scie gare (à vous) par le fun« être ». Le Monsieur à son Tour prend la Mouche (du coche) se lève et jette (près de Molenbeek) le CHIE HEIN par la fenêtre. La femme excedée sort dans le couloir. Tire la sonnette d’A LARME. Le train-train s’arrête. L’homme et la femme sortent. Le chien (pas la chine) court à toutes jambes vers la femme avec un objet dans sa gueule. Quel est lob jet ?


        • C'est Nabum C’est Nabum 16 novembre 17:28

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Pas mieux


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 17:50

          @C’est Nabum


          Je ne suis pas sadique : La millième pièce du puzzle MING. Personne n’a jamais trouvé.

        • Bernie 2 Bernie 2 16 novembre 20:42

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Comme Nabum, pas mieux. En clair, il s’en bat grave les steacks. Il est pas là pour discutailler avec toi. Réponse sybillines, demande à Juluch. Des mois qu’il fait la groupie, je pourrais même parier qu’il ne sait pas qu’il est marseillais et militaire (de réserve maintenant si j’ai bien suivi).

          Alors une spammeuse comme toi, qui nous fait du casimir matin et soir, et ceux sur tous les fils. Faut pas déconner, Mr Dubèret a d’autres chats à fouetter.

          Avez vous reçu son livre ? Une des seules réparties concrète de cabot. (que je puisse encaisser le chèque)


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 20:47

          @Bernie 2
          coucouche panier.....


        • Bernie 2 Bernie 2 17 novembre 00:02

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Mouhahahahahahaha.

          La grande diseuse de bonne aventure en carton. Je dois dire quoi ?Tu t’étales plus ma belge, plus de cousine amante du préfet ? J’attends le chat pître 8 sans envie. Quelle misère.. Alors, ptite bite ou gros clito ? Réponse demain peut être ? Nexttttt !


        • ysengrin ysengrin 16 novembre 17:28
          Les chiens n’aiment pas le train....

          il préfèrent se renifler l’ arrière train......

          • C'est Nabum C’est Nabum 16 novembre 17:54

            @ysengrin

            Voilà qui mérite d’être dit
            Bravo


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 17:47

            Chat pître sept


            Les vaches colorées et l’antre du Minotaure/

            Mardi 5 novembre


            Intriguée par les informations dévoilées sur Monsieur Burgonde comme par ses liens avec le groupeanarchiste lié au cinéma, Olga reprit le cours de ses investigations.
            A la sortie du tunnel qui la menait vers le Musée du cinéma, des vaches colorées et nonchalantes jalonnaient son parcours.
            Sur place, une pomme entamée dans le main droite, elle s’adresse à une jeune Dame qui se prénomme Marianne et propse de la guider dans les méandres de la mémoire cinématographique. S’il n’était pas possible de visionner ainsi : l’Atalante sur simple demande, il est autrement aisé de recueillir de nombreuses informations. L’Antre du Minoyaure recèle des trésors de pellicule restaurées, témoignages fragiles de la mémoire collective, fil d’Ariane d’images figées dans le temps qui retient et efface. L’« Atalante » qui durant toute l’histoire borde flancs des canaux, exprime tout au long du film cette indolence de la mémoire, celle de Jean vigo qui mourut juste à sa sortie sans avoir visionné l’oeuvre de sa vie. Le film date de 1934 ; six ans après l’incendie de l’Arcadie dans le Port de bruxelles, film présenté au Club de l’Ecran où travaillit une demoiselle Neuville.
            Le nom de la jeune fille étant fréquent, Olga n’y voyait qu’une simple coïncidence un peu troublante, mais qui l’encougea à poursuivre ses recherches.
            A la sortie du musée, le jour se couche sur la ville encore éveillée. L’Ecran noir de la nuit offrait da transition de velours pourpre scintillante.

            Sur le chemin, Olga croise de pompiers qui dans de grands jets de couleurs roses et orangées repeignent les façaédes du boulevard. Au passage, ils éclaboussent la carrosserie de sa voiture ? Alors qu’elle en sort la tête pour se plaindre, elle aperçoit le peintre turner sur un nuage, près de la lune qui le gratifie d’un clin d’oeil complice et amusé, s’excusant de cette petite impertinence.

            • Jason Jason 16 novembre 18:07

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Dans l’onirique, le fantastique, le magique, tout le monde ne s’appelle pas Gabriel Garcia Marquez.

              Vous avez encore du chemin à faire. [sans jeu de mots...]

              P.S pour les vaches colorées voyez Suchard..


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 18:18

              @Jason


              j’écris en toute humilité. Juste pour laisser une trace. Quand Margot dégraffait son corps sage.... J’adore Marquès mais préfère encore Ernesto Sabato.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 18:42

              @Jason


              Et en plus, mon modeste « roman » est assez synchrone avec les articles de Nabum. C’est notre enfant de rêve.

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 17:51

              1958 était une année : chien de terre.


              • C'est Nabum C’est Nabum 16 novembre 17:55

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                La mienne quatre années après la vôtre sans doute


              • ysengrin ysengrin 16 novembre 17:58

                ah les chiennes .....


                elles s ’attaquent même aux enfants....



                • C'est Nabum C’est Nabum 16 novembre 18:00

                  @ysengrin

                  et à 40 ans on est une épave


                • ysengrin ysengrin 16 novembre 18:20

                  @C’est Nabum


                  et à cinquante je vous dis pas ...

                   tout juste 

                  bon à jeter aux chiens.....

                • ysengrin ysengrin 16 novembre 19:43
                  « Les chiens n’aiment pas le train »*

                  les vôtres ont surement la rage   

                  contre le train 

                  • C'est Nabum C’est Nabum 16 novembre 22:14

                    @ysengrin

                    ils ont une muselière


                  • ysengrin ysengrin 17 novembre 08:02

                    @C’est Nabum
                    Ou des oeillieres...... 


                  • C'est Nabum C’est Nabum 17 novembre 09:07

                    @ysengrin

                    ça c’est pour moi


                  • ysengrin ysengrin 17 novembre 14:46

                    @C’est Nabum
                    Ils préfèrent leur train train de sénateur 


                  • Bernie 2 Bernie 2 16 novembre 20:51

                    Moi je dis que la France devrait reprendre les essais nucléaires prématurément arrêtés par le président Chirac.

                    Enfin, encore au moins un. Et pour ne pas abimer une fois de plus un atoll de rêve, avec soleil et cocotiers, on devrait le faire sur Orléans, pile dans la rue en travaux de dubéret.

                    Quel soulagement cela serait, et pour une fois, il aurait servi à quelque chose.

                    Pour la France, les générations futures reconnaissantes.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 17 novembre 07:41

                      @Bernie 2

                      Vous irradiez de lucidité


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 21:02
                      Lyrics

                      J’passe pour une caravane
                      Pour un chien qui n’en démord pas
                      Le labyrinthe
                      Conduit l’homme habile
                      À des étreintes
                      Loin du réconfort

                      J’passe de sas en sas
                      Et mes visites s’espacent
                      Des ombres s’échinent
                      À me chercher des noises
                      Le plus clair de mon temps
                      Dans la chambre noire
                      De l’étuve au blizzard
                      Des coups de latte
                      Un baiser
                      Des coups de latte
                      Un baiser
                      Des coups de latte
                      Un baiser

                      J’passe sous silence mes avatars
                      J’passe sur tes frasques
                      M’obnubiler pourquoi
                      Pour un vasistas
                      Loin du réconfort

                      J’passe de sas en sas
                      Et mes visites s’espacent
                      Mes élans me courent et m’entraînent
                      Vers d’autres riveraines
                      Vers la grande inconnue
                      Loin du réconfort

                      J’passe de sas en sas
                      Et mes visites s’espacent
                      Des ombres s’échinent
                      À me chercher des noises
                      Le plus clair de mon temps
                      Dans la chambre noire
                      De l’étuve au blizzard
                      Des coups de latte
                      Un baiser
                      Des coups de latte
                      Un baiser
                      Des coups de latte
                      Un baiser


                      • C'est Nabum C’est Nabum 16 novembre 22:15

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        Excellent


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 21:09
                        Réponse au chien : « Chatte »rton d’Alfred de Vigny.

                        • Balamou Balamou 16 novembre 21:20

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                          Vain Dieu qu’elle est collante.


                        • Henry Canant Henry Canant 17 novembre 02:20

                          Nabum,

                          J’ai une intelligence qui est loin d’être comparable à la votre. Quotidiennement tes textes sont vulgarisés pour qu’ils soient compris de tous, mais là la barrière est personnelement placée trop haute.
                          Je n’y ai rien compris. Comme tu le sais, t’es mon Maitre à penser et je ne voudrais en aucun cas je perde ton verbe.
                          Je suis certain que tu te feras la violence de le réécrire de telle sorte que tes disciples puissent le comprendre.
                          Tout à Toi.




                          • C'est Nabum C’est Nabum 17 novembre 07:42

                            @Henry Canant

                            Dans le cas présent c’est volontaire


                          • titi 17 novembre 14:05
                            @L’auteur

                            Regardez les TER de provinces : ils transportent des sièges mais pas de voyageurs.

                            A part ceux qui ne paient pas leur billet personne ne prend le train .

                            C’est un moyen de locomotion du passé : pas assez flexible, pas assez fiable, trop cher.

                            Même en mettant en avant le développement durable : les voitures hybrides ou électriques seront prêtes bientôt, avec bientôt également la conduite autonome qui permettra de « faire autre chose » dans les bouchons.

                            Fini le train...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires