• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Les sorcières ont bon dos

Les sorcières ont bon dos

L'ULB et la ville de Bruxelles ont organisé une exposition sur les sorcières "Witches".

"Cette exposition vise à établir un dialogue entre les sorcières de hier et d'aujourd'hui. Elle désire questionner cette généalogie, la comprendre, mieux l'appréhender. Grâce à l'art, aux archives, au cinéma, à la danse, à la chanson, à la BD, à la performance et à un brin de magie, l'exposition "Witches" questionne la figure de la sorcière, en dessine la cartographie de son imaginaire, de sa représentation à travers les siècles et éprouve sa résonnance actuelle". Pas moins de 26 planches racontent cette histoire en mêlant des objets de toutes sortes pour le rappeler.

Il était une fois, la sorcellerie

L'histoire de la sorcellerie est basée sur la seule différence de sexe entre l'homme et la femme date déjà de l'Antiquité grecque et romaine. La magicienne Circé ensorcelle Ulysse dans le chant de l'Odyssée. De la Sibylle à Cassandre, de Médée à Mélusine, confondue aux sirènes, la femme considérée comme séductrice et maléfique, est liée au mouvement périodique du Soleil, de la vie et de la mort avec des capacités d'orienter l'avenir dans les Contes et les Fables romantiques. Le cinéma n'est pas en reste avec "Blanche-Neige et les Sept Nains" et avec la sorcière dans "La Belle au bois dormant". "Le Marteau des sorcières" d'Oscar Vavra évoque la Grande Chasse aux sorcières en Moravie avec un réalisme en échos aux purges dans les républiques socialistes.

Malleus Maleficarum, le "Marteau des sorcières" est un roman initialement traité par des dominicains Heinrich Kramer Institoris et Jacques Sprenger et publié à Strasbourg en 1486 ou 1487.

Le , le pape Innocent VIII fait paraître la bulle Summis desiderantes affectibus, mettant en garde contre la sorcellerie. 

Les sorcières auraient vendu leur âme au diable et donc étaient des criminelles de lèse-majesté divine alors que souvent seules, elles voulaient seulement apporter un contrepouvoir aux hommes et à la société moyenâgeuse. La suspicion populaire, les calomnies, les rumeurs des femmes elles-mêmes donnaient libre cours aux tribunaux séculaires de la chrétienté.

Hypocrisie manifeste des hommes et passivité des femmes du peuple.

Au Moyen-Âge et à la Renaissance, la chasse aux sorcières a condamné 80% des femmes dans des procès en sorcellerie par des hommes d'Église et théologiens qui distillent un discours misogyne au 15ème et 17ème siècles poussés par les épidémies de peste et désigne les femmes en boucs émissaires de tous ces maux envoyées par le diable. La démonologie détestent les femmes responsables de méfaits liés à la sexualité et à un savoir non officiel. Le Roman de la Rose et est le parangon de la littérature contre les femmes et "Epistre au Dieu d'amour" son antithèse. L'imaginaire du Sabbat agit les fantasmes sectaires et le pape Alexandre V veut y mettre un terme en incitant l'Inquisition contre les pratiques magiques et les danses considérées comme une folie féminine.

Entre 1560 et 1660, lors des grands procès de sorcellerie en Europe, 50.000 femmes sont brûlées vives en place de grève pour cause de satanisme et d'hérésie sous les yeux d'une population qui y assiste au supplice avec complicité.

La naissance du protestantisme n'arrange pas les choses.

En 1682, la décriminalisation par la sorcellerie trouve une fin à cette ambiance délétère par l'édit du Parlement de Paris. 

Cela n'empêche pas de laisser des traces dans l'imagination des générations à venir dans les Arts dans le théâtre, la danse et l'opéra. 

Entre février 1692 et mai 1693 dans plusieurs villages du Massachusetts proches de Salem, c'est encore la chasse aux sorcières la plus importante de l'histoire de l'Amérique du Nord. Elle est racontée dans les séries de procès des sorcières de Salem dans l'histoire coloniale. Elle entraîne l'arrestation d'une centaine de personnes et l'exécution de quatorze femmes et de six hommes.

On aime se faire peur. En 1862, "La Sorcière" devient une femme jeune, rebelle, éprise de liberté et émancipée. 

Au début du XXème siècle, la Scientia crée une femme nouvelle, objectivée à coup de morale répondant à des normes précisées par l'homme qui dit "montre toi et je te dirai qui tu es" avec une réponse discursive par la médecine et la psychiatrie. C'est le corps des vieilles femmes, faute de ne plus procréer, qui devient la sorcière mythologique des temps jadis. 

Le personnage de Mélusine passe de la fée à l'incarnation de nouvelles valeurs et d'une sexualité libérée chez Frans Hellens ou chez les surréalistes représentée comme sympathique dans les littératures du merveilleux. 

https://photos.google.com/share/AF1QipNlp-nCwh5_ZjdZF60HmcaG2er2VKXsfmMu-2U1iTT_MSfrTtz-g0sd-MRPpZVzyg?key=MzBXbFZaejBhWVFENTMzdGdEa3p4Y2dWUWdDaFZR

-----

"Sorcières ! Tremblez, elles sont de retour..." 

Est le titre du préambule à l'exposition.  Nous sommes les petites filles des sorcières que vous n'avez pas brûlé", clament-elles en 1968.

Si le 20ème siècle a connu deux guerres, il a aussi connu l'émancipation progressive des femmes qui deviennent des citoyennes comme les autres sans changer pour autant la société patriarcale. Mai 68, des féministes cassent les codes. Les femmes réclament le droit de parler, d'écrire, d'inventer et revendiquent le droit au plaisir et refusent les violences des hommes. Les sorcières renaissent de leurs cendres.

Les femmes assument et même revendiquent leur rôle de sorcière parfois dans le folklore et dans la vie de tous les jours en tant que guérisseuses, de Sages-Femmes, de cartomanciennes et d'écoféministes en passant ainsi du bûcher au piédestal de l'activisme dans un dispositif thérapeutique, cosmique comme résistance et contre-culture entre visible et invisible, sauvage et humain, politique et sacré, passé et futur. Les macralles en Wallonie représentent le New Age. Dès que la ménopause est déclanchée avec le fléchissement de la jeunesse et de la fertilité, les femmes sont méprisées et disqualifiées. Esther Ferrer avoue être vieille et moche, avec le droit de se mettre à poil comme une sorcière dans un retour avec la Nature. 

Merlin Stone est connue pour son livre "When God Was a Woman" dans lequel, elle crée un univers d'Amazones non dominé par un Dieu et un clergé misogyne mais par le culte de la Déesse. Des mouvances spirituelles dans le Wicca, naissent à sa suite avec Starhawk.

Le mouvement #MeToo en a remis une couche indélébile dans une sexualité libérée de la femme.

Anne Sylvestre chante "Une sorcière comme une autre".

La vague du redéploiement féministe festif et revendicateur des années des années 1970 engendre une remise en cause des normes sexuelles avec la libre contraception et le droit d'avorter. Le corps devient politique. La sorcière devient son emblème dans la sexualité et sa transgression sauvage et indomptée. 

Sigmund Freud a mis en lumière la constitution du psychisme humain fondatrice du "sexuel" en transformant les normes morales et religieuses en lois scientifiques. Cela n'empêche pas de garder l'idée qu'il n'existerait que dans un système de pensée hétérosexuel, conjugale, monogame, procréatrice et patriarcal.

Identité de genre, de pratique et d'orientation s'assujettit dans les chaumières bien-pensantes.

---------

Réflexions du Miroir 

On ne brûle plus les sorcières, ni même les livres, mais on brûle toujours les idées.

C'est fou comme l'être humain est un pantin fragile. Il fait le fier avec son libre arbitre, il nous tanne avec la liberté, mais dès qu'on lui dit que Dieu veut ceci, que sa mère veut cela, dès qu'une vieille sorcière arménienne lui donne un bout de papier, une soupe trop épicée, et lui dit que c'est son destin, y a rien à faire, il fonce".

A la base, il y a les religions qui ont créé cette croyance que la femme est inférieure à l'homme.

Toujours ce pécher originel créé par saint Augustin, probablement en 397, pour désigner l'état de péché dans lequel se trouve tout homme du fait de son origine à partir d'une race pécheresse ; et, ultérieurement, étendu au péché d'Adam, premier père de l'humanité et Eve, la fautive qui lui fait avaler la pomme du diable.

La semaine dernière, je lançais une invective à l'attention de "Mélusine ou la Robe de Saphir".

Elle s'est bien défendue sur Agoravox.fr.

Il faut dire que les présences féminines sur cette antenne sont assez rares. 

En Europe, le sexisme existe toujours et l'égalité des sexes est loin de transparaître aujourd'hui dans les actes :

Le billet "Paroles d'hommes" va à l'encontre de cette situation de cette ségrégation en mélangeant les sexes de l'androgyne.

En 2019, j'écrivais "Halloween se manifeste" en rappelant ce que cette fête païenne est censée apporter dans le folklore. La coutume continue et s'intensifie en grimant les fillettes en sorcières et les garçonnets en diables.

En 2014, le billet "Hallo Ween" avouait vouloir faire peur. Cette fête précède la fête des Saints et celle des morts pour faire un pied de nez à la mort. 

Peur sur l'écran - Toutes les vidéos en streaming | France tv

Nous sommes dans un monde d'émotions dans lequel la raison n'a plus cours.

Vendredi, Francis Huster était invité ce matin pour parler de Molière qui, avangardiste, faisait un éloge sexiste de la femme (podcast)


Aujourd'hui en Europe et ailleurs

L'Inde compte parmi les pays les plus dangereux pour les femmes. La dot pèse très lourd. Les mariages précoces et forcés réduisent la dot payée pour fêter les futurs époux.

La Chine a une tradition toujours patriarcale mêlée de confusionnisme qui donne à la femme un rôle de maternité.

Les boulots précaires et moins payés, le chômage se trouvent à majorité dans le monde féminin et minoritaire dans les instances de pouvoir avec la femme cloîtrée au foyer.

La France conquiert difficilement les plaisirs sans tabous dans le couple. 

C'est en Scandinavie que les mœurs égalitaires sont les plus exercées. La femme exerce des postes de direction dans la société et au sommet des Etats dans une véritable parité.  

Le matriarcat est surtout présent en Afrique subsaharienne et sous l'Équateur.

Les différences physiologiques entre les hommes et les femmes existent bel et bien. Les féminicides sont désormais reconnus comme crimes non passionnels.

Mais les femmes ne sont pas aussi faibles qu'on peut le penser. Dans les chasses préhistoriques, la femme présentée comme femme attendant le retour de l'homme devant des fourneaux est fausse.

Une femme qui dispose de la bourse, prennent la culotte et la direction du ménage bien plus souvent qu'on le croit.

Sur les réseaux sociaux, elle a appris à chasser le mâle, tandis qu'elle refuse d'être harcelée par lui dans la rue. Pas étonnant qu'elles reprennent du poil de la bête.

Il est vrai que si lui travaille et pense en mono, elle pense en multi sur sa station de travail, en même temps, en ajoutant l'idée d'aller chercher les gosses et de faire à manger le soir comme plat préparé à mettre dans le four micro-ondes.

Les sorcières, une idée sexiste dans cette constatation même si les sorcières ont bon dos ?

Absolument pas, Endora, la sorcière bien aimée qui n'a qu'à bouger le nez pour lancer un sortilège, je l'ai oubliée. 
Si on aime vraiment se faire peur, pour un Halloween climatique dans lequel on verrait nos pays à 50°C en 2050.

Photos et vidéo de l'exposition(lien)

Allusion


Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • wagos wagos 1er novembre 2021 20:12

    Etant gamin , c’est ce fameux film Blanche Neige qui m’a fait prendre conscience que j’avais des sentiments intimes plus forts que ceux de bouffer un carré de chocolat ou mettre le doigt dans le pot de confiture...

    C’était la Reine , cette grande brune sexy jalouse de Blanche Neige (que je trouvais mièvre et cruche)...mais cette brune m’excitait, il faut bien le dire, de plus elle se transformait en sorcière ( là j’avais la trouille ) depuis ces temps anciens où je découvrais mon corps, les grandes brunes minces me font penser du fond de moi même à ces Sorcières au point que dans mes rêves j’aspire à en trouver une....


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 1er novembre 2021 22:47

      @wagos
       Perso, j’ai retrouvé la série des « Ma sorcière bien-aimée » que l’expo ne rappelait pas.
       A partir de 1964, 254 épisodes en 8 ans. .
       Les séries d’aujourd’hui ne tiennent pas aussi longtemps. 


    • itzi bitsy Reptile 1er novembre 2021 23:06

      @guy 

      Note du troll de service : 
      je te fait pas la colection complete , mais si tu veut d’ autre "petit dessin n’ hesite pas a reclamer ...

      A+


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 08:07

      @Reptile troll de service,
        Un petit dessin ?
        Il faudrait que je connaisse le prénom de ce Reptile de service.
        Est-ce qu’il aura la tête du Sorcier et du Serpent blanc ?
        Est-ce Kaa dans le Livre de la jungle de Kipling ?
        Quand on m’adresse la parole par mon prénom, j’aime répondre de la même façon.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 09:25

      @wagos Toujours un histoire de miroir...Dans deux jours : HECATE (la sorcellerie est toujours liée aux phases da la lune). Nouvelle lune dans deux jours : les forces négatives domine (la lune voile le soleil et ne permet pas d’y voir clair). Bien qu’Hécate avait la réputation d’indiquer le chemin à ceux qui étaient perdu. Hécate ou Lilith, c’est la lune noire (notre karme, le passe, notre arbre généaligique) qui ne permet pas de voir clair (cette prte putride de notre passé). Le contraire, c’est la pleine Lune. Celle qui éclaire la terre de son aura (Diane). D’ailleurs, les loups garous (souvenez-vous du LUPUS GARUM dans le fameux album d’ASTERIX : la transitallique. Ils sortent sortent le jour de LA NOUVELLE LUNE. Lilith, c’est la GRANDE PROSTITUEE (qui confond sexe et argent (fèces), passons les cas où il s’agit de survie). De là le nom de lupanar...


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 09:41

      @Réflexions du Miroir sur le Caducée d’HERMES il y a deux serpents : un noir et un blanc (intrigant, Macron est serpent de feu et Brigitte serpent d’eau)....les force du mal et du bien qui s’opposent...Mais Hermes est les serpent ailé. QUETZALCOAL. Celui qui maîtrise et sublime ses instincts... sans les rejeter (PHARISIANISME), mais en le mutant... C’est du fumier que naissent le plus belles roses. Le new age. est dans l’involution, parce qu’il saute l’oeuvre au noir (les fèces, le carbone, la matière) pour allez direct vers le spirituale (genre Végan, mantras et bougie, dépouillement).. ;
      Mais au milieu des deux serpents, il y a le bâton d’AIRAIN-Moïse (les deux reins qui purifient) et produisent l’HARMONIAC. HARMONIUM ou mercure des philosophes.. La vénus purifiée...


    • itzi bitsy Reptile 2 novembre 2021 15:48

      @Réflexions du Miroir

      Simple négligence de ma part « reflexion du mirroir » .

      Le reptile aura plutot la tete d’ une EBE 

      Cyrus smiley


    • ETTORE ETTORE 1er novembre 2021 21:46

      Et pourtant « avant » une certaine « ecclésiastique », elle étaient belles et bien fées !

      Toujours assises languissantes, auprès d’une source ( de vie) ou une fontaine ( de jouvence), à revitaliser le passant, quitte à le transformer, en « prince charmant ».

      Mais bon, je vois que sur votre photo, elle n’as pas non plus le nez crochu, ni de pustules sur le corps !


      • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 1er novembre 2021 22:50

        @ETTORE
         Leur beauté a peut-être aussi créé leur perte.


      • itzi bitsy Reptile 1er novembre 2021 22:07

        Salut l’ enfoiré , il me semble que tu as laissé une coquille passé , le maleus n’ est pas un « roman »=fictif , mais bien un « traité »=science d’ extermination des sorciere .

        c’ est le mein kampft de l’ inquisition .

        merci pour l’ article .

        Malleus Maleficarum, le « Marteau des sorcières » est un roman initialement traité par des dominicains Heinrich Kramer Institoris et Jacques Sprenger et publié à Strasbourg en 1486 ou 1487.


        • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 1er novembre 2021 22:34

          @Reptile

          Exact. Un traité .  C’est le correcteur orthographique de gmail qui a cru bon d’ajouter le mot ’roman’, et je ne l’ai pas remarqué.... 
          Merci.


        • itzi bitsy Reptile 1er novembre 2021 23:04

          @Réflexions du Miroir

          oui c’ est farceur ces betes la , le mien me rajoute tout plein de faute que je fait jamais smiley ( la je ment comme un arracheur de dent)

          très bon article en tout cas , domage qu’ il ne te l’ ais pas sortit a temps en moderation ... 

          juste un peti manque a mon humble a vis que tu pourra rajouter si tu le souhaite , on ne parle pas beaucoup de la wicca , ou encore de certaine loge maconique comme les martiniste pour le coté « lumineux » 

          et si on plonge dans l’ horreur de l’ autre coté on as alister crowley et spike ...

          la vrai question est pourquoi , revienne ces pratique magique , on peut y voir un desaveux de la science moderne confisqué par des elites...

          Au plaisir guy


        • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 08:23

          @Reptile

          Pourquoi revenir à cas pratiques magiques ?
          Une planche de l’expo y répond.
          Pour voir les femmes devenir des citoyennes comme les autres.
          Le retour date des années 1970 après un mai 68 qui n’a pas relancé le débat et suffi pour changer la société patriarcale. D’où la vague de féminisme. Artistes, philosophes, enseignantes et ouvrières ont réclamé le droit de parler, d’écrire et de d’inventer pour déconstruire les catégories avec leur corps.
          La littérature écrite par des femmes a explosé.
          Les romans fantastiques, 
          Il suffit d’aller chez un libraire pour le constater. 
          Ce matin, à la radio, est repassé Kate Bush avec « Running Up That Hill » Elle a été appelée la « Sorcière du son ». Regarde encore ce clip, Walking the Witch
          J’ai écrit un billet à son sujet.

            


        • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 08:32

          L’impact de son premier 45 tours a été si puissant qu’il a dépassé les limites de la presse musicale. Bush est devenue à cette époque la femme la plus photographiée de Grande-Bretagne et laissait présager une suite à son expérience scénique.

          Au fil des années et de ses absences, Kate Bush est devenue l’objet d’un culte important. Son idolâtrie est allée crescendo au cours de ses retraites prolongées. Guy Garvey du groupe Elbow dit à son sujet qu’elle est devenue une légende non seulement de par son absence, mais également parce qu’elle a été aussi importante pour les musiciens qu’elle ne l’a été pour le public britannique. Elle fut aussi érigée très tôt au statut d’icône gay. La chanteuse est ainsi devenue, au fil des décennies, une véritable institution au Royaume-Uni


          Kate Bush a 63 ans aujourd’hui.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 10:14

          @Réflexions du Miroir j’adore Kate Busch mais place au-dessus Loreena Mc KENNIT...https://www.youtube.com/watch?v=d0FyOCrAx1A. Bien rousse comme les sorcières...


        • itzi bitsy Reptile 2 novembre 2021 15:34

          @Réflexions du Miroir

          Ca c’ est la version officielle qui asimile sorciere et archeo-feminisme .
          Comme tu est athée tu ne tient ni compte d’ une evntuelle magie .
          Ni de l’ influence de certaine secte , qui remplace la « magie » par l’ entraide et les reseaux de membre ...

          Sous cet axe la , on peut comprendre lest sorcier et sorcier autrement.
          Faudrais que tu lise le maleus qui sous couvert de recit magique , chasse aussi des secte politique qui risque de nuire a la puissance des clergé catholique et protestant .


        • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 16:42

          @Reptile,
           Je ne suis pas un fana de magie avec ses tours de passe-passe.
           Les tables qui bougent toutes seules par le spiritisme pour retrouver les ancêtres, si cela peut aider. La croyance peut aider passer des caps difficiles.
            Ce matin, j’écoutais Vinciane Depret 


        • itzi bitsy Reptile 2 novembre 2021 17:31

          @Réflexions du Miroir

          Et moi j’adore la magie du feu ....
          très spectaculaire et sans danger si tu connais bien tes carburant smiley

          la par contre il cache pas son briquet , domage la pierre suffit a allumer ... on peut donc decouper le reservoir et cacher l’ alumeur entre ses doigt ... effet garantie smiley

          Bien sur c’ est truqué , mais ce genre de tour a l’ epoque m’ aurais valus le bucher smiley

          Plus embetant , j’ ais croiser des gens avec des talent que je ne savait pas expliquer logiquement ( rebouteux , coupeur de feux , etc ) on trouvera peut etre plus tard une explication a l’ inexplicable ...


        • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 18:14

          @Reptile
          Pour Noël 2013, j’ai écrit un billet qui est plus complet sur ce sujet scabreux :
          « Le poids du secret » 


        • itzi bitsy Reptile 2 novembre 2021 18:35

          @Réflexions du Miroir
          je le lirais avec plaisir ...


        • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 19:12

          @Reptile
          Un cleptomane en puissance sur les bords qui se cache derrière des apparence de connaissances mais qui peut se transformer pour assouvir ses désirs.... 
          Il faut commencer par chercher l’origine d’un feu parmi les pompiers...
           smiley
           


        • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 19:15

          @Reptile,
           Pour Noël, en pleine période de trêves des confiseurs, de le sortir.
           Il ne faut pas manquer la vidéo de notre amuseur namurois, François Pirette. 




          • itzi bitsy Reptile 2 novembre 2021 04:51

            @Réflexions du Miroir
            ca c’ est la bonne question smiley


          • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 08:27

            @Reptile
            J’ai répondu ci-dessus.


          • Étirév 2 novembre 2021 03:32

            La Sorcière, sublime Prêtresse qui chantait le cantique de la Nature, l’inspiratrice des hommes, la grande consolatrice, Celle qui était la promesse et la miséricorde, Celle qui était la science et guérissait toutes les blessures, a été chassée du temple. L’ignorance a pris sa place et s’est faite orthodoxie. Alors, que va-t-elle devenir ? Qu’elle le veuille ou non, la voilà destinée à l’œuvre sourde des conspirations et au massacre.
            Après ce massacre de la Femme, qu’allait-il rester de la société humaine ?
            Il restait la Nature avec ses éternelles lois. Il restait la Femme… Déesse sans autels, Reine sans royaume, qui n’ose avouer sa royauté,… mais la prend quand même ! Mais toutes n’étaient pas des femmes fortes, des sorcières. Il y avait aussi les femmes faibles et amoureuses de l’homme perverti. Celles-là vont au prêtre, et ce sont les riches, les joyeuses, les heureuses, celles qui plaisent aux séducteurs par leurs complaisances.
            Mais les femmes fortes allaient à l’homme maudit, à celui que, par un paradoxe fréquent, le prêtre appelait « Satan », c’est-à-dire à l’homme vrai, grand et droit. Elles allaient donc au diable, elles se donnaient au diable, modeste, pauvre, déshérité comme elles. Ce sont eux qu’on appelle les bons hommes, on les prend en pitié parce qu’ils n’ont pas l’astuce et l’hypocrisie des grands seigneurs de l’Église. Ces naïfs sont restés fidèles à l’antique loi morale ; aussi, comme ils sont ridiculisés, avilis, meurtris, les pauvres grands bons hommes, et hués par le peuple abruti ! Mais qu’importe à ces hommes ce qu’on dit d’eux ? il leur reste la vraie femme, LA GRANDE, c’est-à-dire tout, et c’est cela qui, finalement, les fera triompher.


            • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 08:44

              @Étirév,
                Quelle est la sorcière qui fait parler d’elle aujourd’hui dans le cantique de la Nature ?
                Quelle est cette vraie femme ? 
                Elle est à Glasgow... Elle est suédoise.
                Greta Thunberg 
                Elle n’a encore que 18 ans.
                Le souffle nouveau vient de Scandinavie.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 09:03

              @Réflexions du Miroir Greta n’est pas dans la spiritualité et ne se fie qu’à la BIBLE DU GIEC....Rien à voir avec Jeanne d’ARC. Mais bon, elle secoue. Toujours HERMES : CE QUI EST EN HAUT EST COMME CE QUI EST EN BAS. C’est parce que le coeur des hommes s’est refroidi dans l’EGO : avarice, profit, prédation, moi ou l’autre que le climat à l’inverse se réchauffe. C’est en changeant les mentalités que le climat s’harmonisera... L’uni (vert) est le Miroir inverse qu’il tend aux hommes....Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers... 


            • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 09:48

              @Mélusine ou la Robe de Saphir. bonjour,
                Article cousu main parfaitement dans l’esprit féminin.
                Je me fous de la bible chrétienne officielle.
                En fait je me fous de toutes les bibles inventées par l’homme.
                Ma bible est conçue de vie, de sa maintenance.
                Mécréant de tellement de choses, si celle du Giec va dans le même sens, je n’ai pas de problème avec elle. 
                Il y a bien longtemps que j’ai écrit et réécrit à ce sujet.
                Déjà en 2007, en me plaçant en 2050, j’écrivais « Le bâton et plus beaucoup de carottes » 
                Un de nos derniers JT imaginait la vie invivable en France en 2050.
                Le changement de paradigme va casser les envies actuelles. 


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 11:41

              @Étirév
               Il est vrai que le soleil est important. Mais c’est sa réflexion sur la lune, intermédiaire entre la terre et le soleil (miroir sur la lune) qui illumine notre soleil intérieur.. Sans lune, pas de soleil... ni de terre... Il est vrai que la mère de THOT HERMES TRISMEGISTE ETAIT MAYA ou MAÏA (maëutique de Socrate dont la femme était une accoucheuse), celle qui a le miel (Mélusine, Mélior, le miel). C’est Maya qui accouche le verbe par THOT HERMES qui est un DIEU LUNAIRE. La femme celte, c’est du temps des mérovingiens qui avaient toujours des abeilles sur leur vêtements. Maya est dite aussi : l’illusion. Mélusine est bien sûr liée à LA PLEINE LUNE qui dissipe les illusions de la NOUVELLE. https://www.izneo.com/fr/bd/humour/melusine-985/contes-de-la-pleine-lune-2022


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 11:48

              @Étirév et d’ailleurs la lune et le mercure (cure de mer(e), Emeraude, eau de mer....est associé à la lune 

              • le Mercure : c’est l’expression de l’influence lunaire sur les éléments,

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 11:53

              Et d’ailleurs, les miroirs sont fabriqués avec du mercure et ont une couleur argentée.... La lune est d’argent et le soleil est d’OR. La Syzygie est la rencontre de l’ARGENT et de l’OR. Ou la lune et le soleil...


            • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 19:19

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
               Le Mercure.... 
              un sujet que le copain, Pasquale Nardone a traité récemment.. 


            • voxa 2 novembre 2021 08:14

              Les sorcières, ça existe encore.

              Elles ont justes changées de registre.

              Maintenant elles font toutes de la politique.

              Il suffit de suivre l’information pour s’en convaincre.


              • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 08:46

                @voxa,
                 Tout à fait.
                 La littérature passe progressivement des écrivains masculins aux écrivaines féminines.
                 Ce qui est marrant de constater c’est qu’on peut toujours lire « écrivain » pour désigner une femme.  


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 09:10

                @Réflexions du Miroir La réflexions de Voxa est une critique...


              • voxa 2 novembre 2021 09:49

                @Réflexions du Miroir

                Écrivain, écrivaine... quelle importance ???
                Beaucoup d’écrivaines, beaucoup d’écrivains, n’accouche que d’écrits vains.

                Seuls les sots accordent plus d’importance au flacon qu’a son contenu.

                ..


              • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 09:50

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Peut-être. Il a droit de critiquer comme n’importe qui d’applaudir.
                  La liberté d’expression fait partie d’un courant d’air dans les deux sens.


              • voxa 2 novembre 2021 09:51

                @voxa

                « n’accouche » au lieu de n’accouchent...

                C’est là un écrit vain.


              • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 09:59

                @voxa,
                  Je pense que vous n’avez pas encore compris l’utilité d’écrire.
                  Je suis un écri_vain comme les autres.
                  Jamais devant une page blanche.
                  Tout ce que j’écris est minutieusement préparé des jours, des semaines voire des mois à l’avance.
                  Tout se prépare en écrivant des idées dans un petit carnet qui me suit partout.
                  Je fais de la marche quotidienne, du vélo et du jogging le weekend.
                  Mais ce n’est pas pour faire du sport compétition. J’en ai rien à foutre de ma comparer à quelqu’un d’autre. Je m’arrête quand je veux pour écrire une nouvelle idée qui me passe par la tête sans prévenir.
                  Voyez-vous à quoi cela sert d’écrire ?
                  Pour être lue par après par les autres, mais aussi pour moi-même. 
                  Et me rappeler d’un instant du passé. 


              • voxa 2 novembre 2021 10:05

                @Réflexions du Miroir

                Vous écrivez sans doute bien, mais parfois je pense que vous lisez mal ou trop vite.


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 10:09

                @Réflexions du Miroir Avant de répondre à Voxa, un conseil. Allee voir son profil (pas de description) et ses commentaires aigris et haineux (un troll de plus mais version aigreur)... Sautons...


              • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 10:32

                @voxa,
                  A peut-être. C’est ce qu’on appelle l’interprétation de ce qu’on voit et ressent.
                  Le fait d’écrire bine ou mal n’a rien à voir avec l’affaire de l’écriture.
                  Il faut élaguer ce qui n’intéresse pas ou ce dont on ne connait rien pour pouvoir en parler en manque d’expérience personnelle.
                  Vous savez qui écrit trop vite ? Ce sont ceux qui tweetent sur tout et sur rien. 
                  Il y a la réalité photographique et des dizaines de vérités sur un même phénomène existentiel qui est régulé par ce qui est inné en vous de génération en génération et ce qui est acquis par votre propre expérience.


              • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 10:33

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                 Ceux qui ont une version aigreur, j’ai appris depuis tellement de temps à les manager et à les calmer.
                  Ne vous en faites pas. smiley


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 08:56

                Pour moi, il y a deux formes de sorcellerie : la BLANCHE (DIANE, la pleine lune), inspiré par l’évolution (la spiritualisation des instincts. Et la NOIRE (Lililth, Hécate, lune noire ou nouvelle lune cer elle ne reçoit pas la lumière du soleil), les jeteuses de sorts (Rousseau), dans le cycle d’involution, impregnée de haine, d’envie et de vengeance. Comme dans le jeune d’échev qui comme son nom l’indique conduit à l’échec...la meilleure voie est celle qui consiste à se balader entre les cases (Ëtre hors de la matrice asservisante du jeu de l’EGO). LE fil d’ARIANE qui permet de sortir de l’antre du Minotaure...... Thésée, certes ne lui en fut pas reconnaissant.. Mais c’est une autre histoire. En alchimie il y a trois ou même quatre évolutions : L’oeuvre au noir (carbonée et polluante actuelle), l’oeuvre au blanc (avec ses risque sanitaire,..NO VIRUS), l’oeuvre au jaune (le soleil, le soufre : virus, vérité, mise en lumière, vertu, le vert de l’émeraude) et l’oeuvre au rouge : celle d’ARIANE. L’œuvre au rouge est la réalisation du Grand Œuvre de l’alchimie. Selon les alchimistes, la Pierre se transforme alors en un cristal incorruptible resplendissant d’une teinte rubis au moyen d’un feu permettant la fusion de la matière et de l’esprit. C’est l’AURA de l’AURORE. Parfaitement illustrée dans cette période (scorpion, singe d’HADES et de la FORGE). Les forgerons de l’AURA. Quant le vil fer est travaillée, on perçoit différentes étapes : la noirceur, une fumée blanche, une lueur verte et au final quand le fer est rouge, il subite sa transmutation. L’ère du FER (KALI YUGA) se plie face au maître d’OEUVRE et le cuivre (vénus vil ou noble) de prendre une couleur dorée..Grâce bien sûr à sa spiritualisation : l’eau, qui humidifie pour passer de la voie courte (sèche) à la longue par la magie de l’eau. Et c’est ainsi que la Pierre (ROME) devient translucide comme le cristal ou vert émeraude... De l’illusion on passe à la lucidité...


                • voxa 2 novembre 2021 10:00

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  2eme couche :

                  Mélusine ou la Robe de Saphir l’écrivaine aux écrits vains.


                • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 10:35

                  @voxa
                    Vous êtes sûr qu’il faut écrire « écrivain » ou « écrivaine » ?
                    Un pseudo peut en cacher bien d’autres versions androgynes.


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 09:48

                  Remarquon que les romains détestent le chiffre XVII (l’étoile au tarot). Mélusine selon Breton dans ARCANE 17. Parce que l’anagramme de XVII donne : je suis mort. ROME-AMOR MOR-A. 


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 10:03

                    Macron vient de MACQUART ET MAKRALLE... JANUS A DOUBLE FACE. D’ailleurs il a un léger strabisme comme le diable au tarot.. Noublions par les sorciers : Gargamel face diabolo (MACHIAVEL)....Mélusine représente le lien entre les partie du bas : RABELAIS : Mélusine (andouillique) et le partie du haut (spirituelle). Parce que le haut a besoin du bas pour pousser...


                    • voxa 2 novembre 2021 10:16

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      Bon j’abandonne.
                      pas de 3eme couche.
                      Pour vos graffitis envahissants, quatre grains d’ellébore serait plus efficaces que le goudron.

                      ...



                    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 10:37

                      @voxa,
                        Elébore pour l’un, antidépresseur pour l’autre.
                        Chacune son truc en plumes ou à poil.  smiley


                    • voxa 2 novembre 2021 13:22

                      @Réflexions du Miroir

                      ...


                    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 18:30

                      @voxa
                       Voilà une signature que je connais depuis longtemps...
                       Mais c’est en général, après un texte un peu plus complet.


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 10:26

                      Mélusine ou la femme celte. Celle qui ne se bat pas contre les hommes, mais avec les hommes..... AUDREY FELLA. 


                      • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 novembre 2021 10:56

                        A voir sur ARTE, en pleine actualité H24

                        à écouter ce matin, la situation en Libye


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 11:57

                          @Réflexions du Miroir Ce n’est plus jésus sur LA CROIX. Mais la femme crucifiéé.... par le CLOU phallique..


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2021 15:48

                          Par contre l’écologiste Rousseau avec son homme déconstruit, jeteuse de sorts, me déplaît totalement...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité