• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Les voyages immobiles

Les voyages immobiles

L’anthropologue Jérémy Narby était parti en Amazonie, il y a 30 ans, afin de d’étudier comment les Indiens géraient leur patrimoine, et il est revenu avec des révélations sur une pratique qu’il connaissait mal : le chamanisme.

Lorsque, à l’âge de 25 ans, le jeune anthropologue est parti à la rencontre des indiens d’Amazonie, c’était pour vérifier les déclarations de nombreux économistes, convaincus que les indiens ne savaient pas gérer les ressources qu’ils avaient à portée de main.

Pétrole, or, plantes rares, bois précieux, c’est la richesse incontestable de la forêt amazonienne, et les puissances internationales avaient décidé de gérer toutes ces richesses.

Vivant au milieu d’une tribu indienne, le scientifique va constater que, contrairement à ce que les industriels mondiaux affirmaient, les indiens géraient parfaitement les richesses qui étaient les leurs, mais il va aussi découvrir le chamanisme.

A la question lancinante qu’il posait aux indiens rencontrés : « comment avez-vous découvert les vertus des plantes que vous utilisez pour vous soigner ? », il obtenait inlassablement la même réponse : « les esprits, les entités, de la forêt nous ont guidés dans ces connaissances »…

Peu à peu, il découvrit que ces connaissances venaient des chamanes, et que ceux-ci pour les découvrir, utilisaient un mélange hallucinogène qui leur permettait, affirmaient-ils, d’entrer en contact avec ces fameuses entités. lien

C’est à ce moment qu’il décida de tenter une expérience chamanique, en prenant l’Ayahuasca, préparation réalisée par les chamanes grâce aux feuilles d’un petit buisson banal, qui contient du DMT (diméthyltryptamine) qui mélangé à une liane permet une action sur les récepteurs neuroniques. lien

Dans une vidéo il raconte l’expérience : « j’ai commencé à voir avec les yeux fermés toutes sortes d’image kaléidoscopiques assez rapidement remplacées par d’immenses serpents fluorescents d’environ 15 mètres de long et d’un mètre de haut que je voyais même en ouvrant les yeux (…) et ces serpents ont commencé à m’expliquer des choses pénibles à entendre à propos de ma personne, dans un langage télépathique qui semblait traverser mon front, et la première chose qu’ils m’ont dit est : tu n’est qu’un tout petit être humain et je pouvais voir en les regardant que tout cela était vrai (…) je pensais connaitre la réalité (…) et je présupposais que ce dont ces indiens me parlaient n’existait pas. J’ai donc pu voir que mon regard sur le monde était d’une arrogance sans fond (…) je me suis levé, j’ai enjambé ces serpents en leur présentant mes plus humbles excuses et j’ai commencé à vomir des couleurs (…) finalement après quelques ablutions j’ai regagné le cercle où le chaman chantait encore ses mélodies et je me suis rassis sur les ailes de sa mélodie et vécu dans mes visions la sortie de mon propre corps, catapulté en dehors de mon corps, une fusée, et je me suis retrouvé à des centaines de kilomètres au dessus de la planète, qui était toute blanche, recouverte de glaces, (et je vous assure que je n’avais jamais entendu parler du fait qu’au début, la planète était couverte de glace, et les scientifiques en parlent maintenant, disant qu’il y a 700 millions d’années, c’était le cas), suite de quoi, l’Ayahuasquéro a changé sa mélodie, et je me suis retrouvé dans mon corps,(…) et ensuite ça a juste continué avec des centaines de milliers d’images (…)les nervures de mes mains humaines qui se superposaient avec les nervures d’une feuille verte, le message visuel étant : c’est la même matière (…) l’impression globale étant comme être dans une machine à laver pendant 3 heures. Le lendemain, j’ai essayé de faire sens de cette expérience, et d’un coté ça confirmait ce que les indiens m’avaient dit (…) que je faisais partie de la nature. D’ailleurs je suis allé au bord de la rivière, pour me rafraichir, j’ai pris une feuille verte qui poussait là, je l’ai mis à la lumière du soleil et c’était littéralement vrai, les nervures d’une feuille et les nervures d’une main se ressemblaient (…) cette expérience était comme une réconciliation avec la nature, et c’est la première fois au cours de ma vie que j’avais ce sentiment là, avec le sentiment que ce que j’avais appris était fait sur mesure pour moi ». vidéo

Pourtant, un an plus tard, lorsqu’il retourna dans son université, il passa sous silence cette expérience, doutant qu’il puisse être pris au sérieux, craignant que cela ne fasse de l’ombre à la thèse qu’il préparait, thèse qui lui permit d’ailleurs de devenir une année plus tard, docteur en anthropologie.

Il avait pourtant compris, grâce à cette expérience, qu’il y avait deux réalités, celle que nous connaissons, et celle de l’autre monde, affirmant qu’au moins 70 peuples utilisent ces plantes pour découvrir ces « entités », regrettant que peu d’anthropologues se soient penchés sur la question, même si aujourd’hui, ils sont nombreux à avoir fait cette expérience, en en tirant les mêmes conclusions.

De Carlos Castaneda, à Luis Sépulveda, en passant par le chanteur Christophe Willem, la journaliste Odile Chabrillac, le globe trotteur Ryan le Sacado, et beaucoup d’autres, même s’ils étaient conscient du risque réel encouru lorsqu’on tente cette expérience, ils ont sensiblement donné un témoignage identique à celui de Jérémy Narby.

Pour lui, le chamane est une sorte de lien entre ce monde invisible, et le notre, capable de « devenir » animal, plante… considérant que toutes les espèces, plantes, animaux, sont comme les humains, comprenant que le chaman est une sorte « d’ambassadeur » entre toutes ces espèces, et affirmant que tout est relié : humains, animaux, plantes…comme si nous étions tous « construits » sur le même modèle, sortes de déclinaisons de la vie.

Le chamane va donc « négocier » avec les puissances végétales et animales, afin de récolter des informations, sur les vertus des plantes.

L’anthropologue est aujourd’hui convaincu que ces « esprits/entités » sont partout, y compris dans nos corps, mais sur un autre niveau, et si pour notre esprit rationnel, les esprits sont immatériels, ce n’est pas l’avis des indiens.

Il est convaincu aussi que la plante est « un être » puisqu’elle nous met en contact avec ce monde invisible, ajoutant qu’aujourd’hui, toutes les convictions scientifiques que nous avions sur les plantes, et les différences qu’elles ont avec nous, fondent « comme neige au soleil ». lien

Et quid de ces « plantes qui font rêver », comme le Yagé, qui permettrait d’après Barriga Villalba, de l’Université de Bogota, et qui, d’après les Incas permettait d’acquérir le don de prophétie et de clairvoyance ? lien

Il reste pourtant une question, car si les chamanes connaissent aujourd’hui, grâce à l’Ayahuasca les vertus de nombreuses plantes, que se soit pour guérir, se nourrir, ou toute autre utilisation, qui leur a communiqué un jour la méthode pour faire cet Ayahuasca ?

C’est aussi l’occasion de rappeler que toutes les mauvaises herbes ne le sont plus lorsqu’on découvre leurs propriétés. lien

Grâce entre autres à l’Arabidopsis, beaucoup de scientifiques aujourd’hui confirment que les plantes ne sont pas si différentes de nous…lien

On sait qu’elles peuvent être carnivores, (vidéo) ou « sensitives », comme le Mimosa Pudica, dont les feuilles se replient les unes contre les autres lorsqu’on les touche (lien), ce que confirme le célèbre botaniste Jadgadish Chandra Bose qui affirmait que l’absence de système nerveux chez les plantes n’empêchait pas qu’elles aient une sensibilité (lien), et ce qu’approuve un autre célèbre botaniste, Jean Marie Pelt, évoquant les expériences menées par Cleve Backster qui les utilisait pour détecter les mensonges, (lien) que d’autres se déplacent comme par exemple ces palétuviers qui changent lentement leur centre d’intérêt par rapport à leur environnement, (lien) ou le fuliga septica, ce champignon vivement coloré qui se déplace de plusieurs millimètres par jour…vidéo

Et quid de ces acacias qui se préviennent les uns les autres lorsqu’un prédateur herbivore agresse l’un des leurs, produisant à ce moment plus de tanin, qui dans un premier temps rend les feuilles peu appétissantes, puis indigeste, et enfin létale, éliminant alors les brouteurs qui insisteraient ? lien

En résumé, les plantes sont sensibles, elles communiquent entre-elles, elles se déplacent, et s’il faut en croire l’expérience chamanique de Jérémy Narby, elles nous parlent aussi, elles peuvent nous guérir, nous faire rêver, et nous faire découvrir un monde tel que nous ne l’imaginions pas.

Lyall Watson écrivait dans son « histoire naturelle du surnaturel » : «  trop souvent nous ne voyons que ce que nous nous attendons à voir, et notre vision du monde se trouve restreinte par les œillères d’une expérience limitée  » (lien) à quoi répondait en écho Victor Hugo : « la vérité est comme le soleil, elle fait tout voir, et ne se laisse pas regarder ».

Steve jobs conseillait : « votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la votre. Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire  ». lien

Comme dit mon vieil ami africain : « le monde est sombre quand on garde les yeux fermés ».

L’image illustrant l’article provient de « lesacados.com »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Ce merveilleux 6ème sens

Ces tout petits humains

La leçon de Tchernobyl

A l’oreille des feuilles

Fiers d’être bourguignons


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

123 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 28 février 2014 10:44

    salut olivier
    Il reste pourtant une question, car si les chamanes connaissent aujourd’hui, grâce à l’Ayahuasca les vertus de nombreuses plantes, que se soit pour guérir, se nourrir, ou toute autre utilisation, qui leur a communiqué un jour la méthode pour faire cet Ayahuasca ?

    l’ ayahuasca ( ou autre chose ) n’est qu’un facilitateur qui va permettre d’accéder a des capacités endormies du psychisme humain.
    évidemment nécessaire pour un anthropologue qui ne va pas accepter de consacrer sa vie a la connaissance de lui même en tant qu’être humain ( faut rester entre gens sérieux tout de même ) mais pas du tout nécessaire pour de rares individus qui naissent avec des prédispositions a percevoir autrement le monde

    il faut noter que les différents psychotropes : café, chocolat, tabac........
    ont toujours été utilisés dans les civilisation traditionnelles ( cad reposant sur une tradition de la culture de l’humain ) pour l’ouverture de la conscience et pour la guérison.
    notre société étant la seule à ne les autoriser que pour usage récréatif et auto destructeur ....


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 février 2014 10:58

      gaijin

      effectivement, on oublie souvent que le café, le chocolat, le tabac, et d’autres sont aussi des psychotropes...
      je m’interroge aussi sur ces nombreux cas d’accidents, chocs subis au cerveau, qui ont changé complètement les facultés d’individus : serait-il possible que ces chocs aient permis de créer des connections qui, comme tu le dit, étaient « endormies »...

    • Neymare Neymare 28 février 2014 11:22

      « serait-il possible que ces chocs aient permis de créer des connections qui, comme tu le dit, étaient « endormies »... »
      Ce n’est pas tant des connexions que des organes qui sont endormis. L’homme utilise ses 5 sens pour appréhender ce monde, mais lorsqu’on est mort, forcément, ces 5 sens viennent à manquer. Un autre sens prend le relai, qui est en quelque sorte un outil de perception et de traitement de l’information. Encore actif chez le petit enfant, il est comme tous les organes et « s’atrophie » quand on ne l’utilise pas. Il existe néanmoins des méthodes pour le réactiver, et ainsi avoir accès à une réalité plus subtile que celle qui est perceptible par les 5 sens.
      Cet organe (3ieme oeil, 6ieme sens, ou autre) fait partie de ce monde subtil, il ne peut donc etre décrit en terme anatomique meme si certains pensent que la glande pinéale ferait partie de ce complexe.
      Lorsqu’il est réactivé chez l’homme, cet « organe » va récupérer de l’information qui est toujours adapté à notre niveau de développement psychique (comme mentionné par l’auteur qui parle de messages adaptés à lui meme), car on accède a un monde d’information fortement structuré et intelligent


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 février 2014 11:30

      Neymare

      en phase avec ce commentaire, je partage et remercie.
      mais je continue à m’interroger sur ces connections qui se « remettrait » en place, suite à un choc...
      le cas Haruki Murakami en est l’illustration : un balle de base ball semble être à l’origine de sa carrière d’écrivain comme je l’expliquais dans un article déjà ancien. lien
      tout comme le cas d’Edgar Cayce...

    • Neymare Neymare 28 février 2014 11:40

      Je ne pense pas que ce soit le choc en lui meme : nombre de personnes ayant subit des pertes de connaissance ou coma accèdent au monde subtil, beaucoup ne s’en rappellent pas, mais chez ceux qui s’en souviennent il y a effectivement « réactivation » de leur moi intime et donc de ses capacités (au moins transitoirement).
      La personne que nous sommes dans cette vie n’est qu’un personnage que nous jouons dans ce monde, le véritable soi est toujours là en arrière plan et influe (plus ou moins selon les personnes) sur notre vie, c’est à dire, que nous avons toujours nos capacités « transcendantes », mais on s’en rend rarement compte car on n’est pas conscient : la réalité physique et en particulier les pensées du mental ordinaire nous cache cette réalité plus subtile, c’est en fait nos pensées qui créent le monde tel qu’on le perçoit.
      Supprimer la pensée, calmer le mental, et les choses subtiles réapparaitront et vous guideront vers l’éveil du véritable « moi ».
      La seconde raison pour laquelle on n’en a pas conscience est que l’on ne sait pas que ça existe : cette seconde raison est balayée lorsque vous avez une expérience transcendante (dans ce genre d’expérience ce que vous voyez est « vrai » vous le savez intimement, et notre monde matériel apparait comme une illusion, une sorte de reve)


    • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 28 février 2014 11:41

      Passionnant, merci....la photo mon avatar qui est archie fire lame deer, est un chaman Indien sioux Lakota , que j’ai rencontré deux fois avec d’autres personnes lors d’un tour d’Europe qu’il faisait en famille pour parler de sa culture...et aussi bien sur de la propension dans leur culture d’essayer toute sorte de plante ou moyen permettant d’ ouvrir le cerveau...
      sweat lodge et hutte de guérison furent au « programme » gratuit, pour certains ce fut un jeune de 4 jours, longue conversation sur la nature, sur le chamanisme sur Mère nature etc etc avec ce dernier conseil avant de partir : moi je vous dis cela, mais a vous de trouver par vous même votre propre chemin .

      De ce que je connais par expérience donc pas en théorie, utiliser des plantes est un chemin , il existe aussi une (plusieurs ??) possibilité autre qui est un catalyseur mental , qui est ce qui se cache derriere la souffrance psychologique humaine, qui est un symptome qui indique que erreur de chemin il y a, et qui est aussi un catalyseur d’ouverture du cerveau...qui va alors se mettre a fonctionner comme il le devrait, qui va alors découvrir ce qui etait jusqu’à là inconscient, qui va montrer les erreurs et problèmes stockés au delà de la portée de notre pensée analytique habituelle(moi je), pseudo génies compris sont dans le même bateau , et qui en montrant l’origine des problèmes va les résoudre sans que « je » intervienne du tout...déjà là on est au delà de la pensée ordinaire ,la science est incluse pour moi dans la pensée ordinaire ...

      Ce qui est a-normal est que dans de tels moments on se retrouve en présence d’une énergie étrange, « belle » , pacifique etc et et et....la question du sens de la vie ne se pose pas du tout dans un tel moment qui est une sorte de bénédiction d’être vivant, pas la bénédiction enfantine des pseudo religions bien sur...je n’en dis pas plus ,car ici les mots ont perdu leur capacité a dire, le contenu de ces moment ne peut que se vivre, il ne peut être répété ni transmis, on ne peut que évoquer le fait que cela fut..par contre il est possible de parler de ce qui peut créer de tels moments, mais je dois dire que la volonté est un obstacle absolu à ce chemin....« je » n’aura jamais accés a ce chemin...d’où la nécessité d’ouvrir le cerveau entier ..je parle à partir d’eperiences, pas à partir de lectures, ou de croyances , n’y voyez pas là arrogance qu’il n’y a pas, il s’agit juste de dire des faits qui se sont passé ,au plus prés de ce que les mots permettent.

      Ceci a déclenché ce qui s’appelle kundalini entre autre...et là il fut clair comme le jours que le cerveau qui ne marche plus est un récepteur.....de quoi donc ?....quoi je ne sais pas,mais la nature de ce je ne sais pas est en paix , unie....comme relié à ?... tout ? je ne sais pas si c’est relié à tout, mais ce pourrait être quelque chose de ce genre..c’est d’une beauté saisssante ,mais dans de tels moments il n’y a rien d’extraordinaire, on est passé de l’autre coté de ce miroir ,là ou les mots ordinaires ne servent a rien...et sans chercher on apprends tout seul des choses....comme des remèdes pour certains, etc ,c’est sans fin je pense......vivre est le miracle, à l’état de veille ordinaire que nous connaissons la vie n’est pas..d’ou le désastre du à la souffrance de cette non vie..

      Il est clair que tout cela sollicite une autre partie du cerveau voir tout le cerveau, je pourrais aller dans ce sujet mais là par contre cela nécessite une place et un temps qui ne va pas avec ce format internet ....juste pour dire, apres de tels moments qui sont au delà de l’ordinaire ou la peur, la souffrance et tout le reste ont disparu , ou l’intensité de la vie est ressentie tres profondément et alors malgré le fait que ce soit si « énorme », lorsque cela part ,n’est plus, il n’y a strictement aucune frustration..et là j’ai saisis pourquoi, c’est parce que la partie habituelle du cerveau ne vit pas cela, elle n’est qu’ un témoin tres tres lointain de ce qui se passe, ma pensée ordinaire (moi je) ne peut connaitre le contenu de ces moments, mais elle ressent que c’est là quand même, c’est une autre partie du cerveau qui le peut et c’est cette partie que le chaman réveille pour lui même par les plantes...

      Tou le monde , sans le savoir des fois, a connu de tels moments + ou - forts en intensité.....le déja vu, la compréhension instantanée d’un problème qui le résouts, cette sensation que vivre est le miracle( je ne parle pas de gain ici bien sur), ce bien être « étrange qui vous tombe dessus, cette divination des choses des fois, etc etc il y a tant de moments comme çà....

      mais la description directe en est impossible....
      Ces moments sont insaisissables, non reproductible par la volonté , non maitrisable, ils ont leur propres »vies« , et bien sur sont dans une autre dimension que le désir de gain, de profit,d’accumuler , la peur de demain , et même la peur du au refus de mourir qui indique en fait que le soucis principal de ma vie est la continuité à tout prix....or ceci est illusion, n’existe pas ...mais les mots et l’étude de mots ne suffisent pas, ce chemin personnel doit être réel, sinon c’est du vent...je vais comprendre mon ordinateur qui ne peut à lui tout seul assumer le fait de vivre, car lui son domaine c’est la survie..
      pour un humain cet ordinateur qui dit »je" ne suffit pas ,par contre pour un animal ça le fait car Mère nature est derriere......n’essayons pas de comprendre avec notre vision intellectuelle déformée le mental animal, .. !!! plantage assuré ! s

      si l’humain a un futur radicalement différent ce sera , pour moi, quelque part par là....pas besoin de guru, de maitre , de chefs etc , des amis ouverts qui écoutent par contre si....avec cet état d’esprit le business a disparu....on coopère, on aide, on partage tout, et ca marchera forcement ,car au fond ceci est la nature des chose...que l’on a perdu depuis des milliers d’années .
      PS : sur les plantes, comme tu le mentionnes Olivier, je n’ai pas d’expériences.....

      merci du sujet ......... smiley


    • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 28 février 2014 11:49

      dans de tels moments , on ne compare pas, n’évalue pas, il n’y a aucune hiérarchie etc etc..mais de ceci on ne s’en rends compte que lorsque cette « énergie étrange » n’est plus.

      Lorsque ceci se « produit », tout va de soi..................je ne parle pas de moments isolé , je parle de moments de ce genre au milieur de la foule,dans un endroit bruyant, noir de monde , pollué, on n’et pas au sommet de l’Himalaya à Bali, ou ailleurs mais totalement dans la vie ordinaire..

      tu as du noter le il n’y a plus de hiérarchie.........la solution radicale pour nous est bien sur par là....car ceci implique que tout est égal.........donc uni.............


    • gaijin gaijin 28 février 2014 12:28

      hotah
      oui le cerveau est un récepteur ( qu’on en soit conscient ou pas )
      ensuite récepteur de quoi ? ben ça dépend mon capitaine ......
      chacun décide s’il se branche sur tf1 ou autre chose

      les plantes permettent de mettre le psychisme ( je préfère parler de psychisme que de cerveau ) en état de réceptivité ( et peut être de favoriser le réception de certains canaux ça je n’ai pas expérimenté ma drogue a moi c’est l’oxygène ........) ensuite c’est l’esprit du shaman qui oriente la conscience ( ou notre propre esprit )

      olivier
      des coups sur la tête ???
      si tu veut ça doit être possible mais ça paraît aléatoire comme méthode
      en cas de besoin je suis a ta disposition ( du coté du manche )
      http://www.google.fr/imgres?start=83&newwindow=1&hl=fr&biw=1227&bih=576&tbm=isch&tbnid=U5i6wBRMu9lHzM%3A&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.forum-algerie.com%2Factualite-internationale%2F47651-filtrage-internet-liran-realise-un-exploit.html&docid=AX-O55liY1N0qM&imgurl=http%3A%2F%2F3.bp.blogspot.com%2F_B_NubOCYEUA%2FS8Y6_6dHaCI%2FAAAAAAAAAcM%2Fgh8lCjSyA5Y%2Fs1600%2Fmassue.jpg&w=396&h=365&ei=T3IQU9D4MaHg4QSi9IGoDQ&zoom=1&iact=rc&dur=1113&page=4&ndsp=23&ved=0CAkQrQMwAThk
      mais tu a plus de chance de te retrouver « a la masse qu’autre chose »
       smiley
      sinon oui je pense que c’est possible des chocs peuvent produire des effets ( sic ) qu’ils soient physiques, chimiques ( les plantes ) ou psychologiques ......


    • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 28 février 2014 12:45

      Salut gaijin

      je te cite : oui le cerveau est un récepteur ( qu’on en soit conscient ou pas )
      ensuite récepteur de quoi ? ben ça dépend mon capitaine ......
      chacun décide s’il se branche sur tf1 ou autre chose.

      Je fais exprès de poser la question « le cerveau est récepteur de quoi »sans y mettre aucune réponse...parce que ce qui se passe dans un tel moment, ne se définit pas, on a depassé le stade de la définition qui n’a strictement mais alors strictement aucun intérêt..alors revenu à une pensée normale on pourrait avoir la tentation d’évoquer dieu, l’univers, pour parler de ce « quoi »...etc etc mais non, ce quoi est inconnu, insaisissable ,non personnel, au delà de la possibilité d’être définit par nous , on ne peut qu’etre ou pas à son contact, contact au sujet duquel je ne decide rien du tout...ceci se passe sans « mon » agrément, ma décision ..ce « je » auquel en général on ne connait rien car réfléchir, penser analyser ce sujet n’amène strictement rien , ce je est le problème majeur...
      donc juste pour dire que de ce que je connais par expérience , je ne décide de rien du tout.

      A que ciao smiley



    • gaijin gaijin 28 février 2014 14:50

      hotah
      chouette enfin un truc ou on n’est pas d’accord smiley
      « Je fais exprès de poser la question ... »
      je me doute et moi j’ai fait exprès d’y répondre smiley
      au delà de la boutade mon propos est très sérieux,
      s’ouvrir ( avant de passer au plan cosmique ou l’individualité effectivement n’existe pas ) commence par le concret :
      les lectures que l’on a, les choses que l’on regarde ...même mes paroles que l’on prononce, tout cela est le premier niveau et tout cela remplit le psychisme .....
      le prépare en quelque sorte a recevoir certaines informations et pas d’autres
      ( d’où la parabole de la tasse )
      le semblable attire le semblable c’est une manière de « régler » le récepteur ......

      sur un autre plan dans l’expérience guidée le shaman chante ......pourquoi ?
      pourquoi les gens qui prennent des produits a usage récréatif n’ apprennent ’il rien sur les plantes, la spiritualité ....
      le shaman chante pour guider la conscience ( la sienne et celle de celui qu’il guide )

      quand dans mon dojo je salue les maitres défunts ça n’a rien a voir avec le respect : je me met en réceptivité de ce qui peut m’être transmit ( et ça marche )
      c’est mon expérience

      mais j’ai aussi expérimenté ce dont tu parle : le truc qui arrive comme ça hors de tout contexte et de toute démarche ......


    • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 28 février 2014 15:22

      sur un autre plan dans l’expérience guidée le shaman chante ......pourquoi ?pourquoi les gens qui prennent des produits a usage récréatif n’ apprennent ’il rien sur les plantes, la spiritualité ....
      le shaman chante pour guider la conscience ( la sienne et celle de celui qu’il guide )

      quand dans mon dojo je salue les maitres défunts ça n’a rien a voir avec le respect : je me met en réceptivité de ce qui peut m’être transmit ( et ça marche )
      c’est mon expérience

      mais j’ai aussi expérimenté ce dont tu parle : le truc qui arrive comme ça hors de tout contexte et de toute démarche .....
      =============================================
      Salut ma poule smiley

      alors comme ça on n’est pas d’accord , enfin comme tu dis smiley

      Je n’ai pas d’expérience de ce que tu décris par contre...j’en comprends les mots mais c’est tout en ce qui me concerne...Je suis incapable d’orienter une transmission en clair...je ne suis que capable , et encore le mot est un peu trop fort, de créer indirectement des conditions éventuelles et encore , qui vont amener, sans que j’en ai aucune emprise dessus, une sorte de «  »révélation«  » au hasard Balthazar, soit de problèmes inconscient qui sont alors résolus, soit du fonctionnement de l’ordinateur personnel (moi) et de ses tres graves dangers , soit de + en + de révélations de désirs, espoirs, peurs, refus, etc etc...qui mis a la lumière sont comprises,vues, et disparaissent+ cette sorte de présence étrange par moment,mais à un niveau modeste quoique si en paix........Par exemple il m’a été donné de voir tous les tenants et aboutissant de la compétition qui d’ailleurs est une élimination , alors j’en ai fini avec ca pour de bon.....donc avec le business etc etc...j’arrête mais tu vois ou on arrive, à un changement radical....bien sur....mais j’insiste tres lourdement, ce changement n’est pas œuvre de ma volonté mais le résultat indirect de la connaissance de soi même(désolé ca parle trop peu) .....punaise on dirait du krishnamurti smiley.....cela dit ca n’est pas copié...........

      sinon, je me fais une retraite marche-calme bientôt en juin ici.............tu connais.... ??


    • gaijin gaijin 28 février 2014 15:48

      si bien sur ça me parle
      ma démarche a la base c’était la recherche de la conscience avec comme unique leit motiv : je suis quoi ?
      j’ai découvert ( le plus souvent involontairement ) pas mal de trucs planqués dans les coins ......
      je repasse ce soir


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 février 2014 16:31

      Neymare

      mais un coma n’est-il pas une forme de choc ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 février 2014 16:37

      howahkan

      merci pour toutes ces contributions.
      je suis vraiment comblé, et je pense que les lecteurs le sont aussi.
      c’est aussi l’une des raisons pour lesquelles j’ai proposé cet article.
      c’est vraiment très enrichissant.

    • Shawford Shawford43 28 février 2014 16:40

      Que jamais je te vois essayer de vivre au dessus de tes moyens, à savoir particulièrement limités en apparence, Olivier.


      Peut être à de ces jours, le plus loin possible, en l’état.

    • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 28 février 2014 18:07

      Merci également Olivier, le sujet s’y prête totalement bien sur....

      Je m’en vais relire ton sujet pour bien revoir les liens qui m’intéressent......

      kenavo ar wouez all.........c’est du Breton smiley


    • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 28 février 2014 19:07

      ok gaijin, on se retrouve............


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 février 2014 11:16

      Jouratous,
      « des chamanes, et que ceux-ci pour les découvrir, utilisaient un mélange hallucinogène qui leur permettait, » c’est de cette façon qu’Aldous Huxley s’est inspiré de son meilleur des mondes, décrite dans les portes de la perception. Wells aussi surement pour 1984...les internautes virulents qui n’apportent aucune conscience aux observateurs assidus et vigilants dans notre genre et qui n’attribuent que le qualificatif d’inconnu à notre statut, ignorent notre combat et aussi la source de notre vision chamanique de l’avenir.
      D’ailleurs, en coupant une orchidée en deux parties symétriques, on peut observer que le cœur de la fleur a exactement la forme d’un fœtus...
      " il passa sous silence cette expérience, doutant qu’il puisse être pris au sérieux, craignant que cela ne fasse de l’ombre à la thèse qu’il préparait " il en est de même pour toi sauf que tu ne crains rien...n’est ce pas ?
      allez, salut à toi l’indien.


      • olivier cabanel olivier cabanel 28 février 2014 11:25

        bonjour Lisa

        je ne crains rien ?
        pas sur !
        je ne serais pas surpris de voir quelques rationalistes pur et dur venir sur ce fil pour tenter de me faire passer pour un « doux allumé », mais qu’importe, ce qui compte, c’est le débat, le dialogue...
        merci de ton commentaire.
         smiley

      • pens4sy pens4sy 28 février 2014 11:40

        Merci@ l’auteur

        C’est un vaste et beau sujet dont on pourrait discuter une nuit entière smiley
        Je connais plusieurs personnes qui ont expérimenté la DMT ou « Spirit Molecule » et leurs récits sont étonnants : distorsion du temps, de l’espace, sortie du corps, sensations de vécu, etc...
        Le cerveau humain est un système très puissant qui n’est utilisé qu’a sa frange.
        C’est aussi pourquoi il intéresse tant les « maîtres du monde » et qu’ils aspirent a robotiser l’être humain.
        La spiritualité est une des voies qui mène a l’activation des synapses chimiques du cerveau.
        La censure et la contrainte (physique ou mentale), au contraire, atténuent leur efficacité.

        En tout cas merci pour cette ouverture a la réflexion.


        • olivier cabanel olivier cabanel 28 février 2014 12:00

          pens4sy

          oui, je crois que c’est exactement ça...
          d’une part, effectivement, nous n’utilisons qu’une minuscule part des capacités de notre cerveau, et d’autre part les moyens pour développer notre potentiel passent par la spiritualité, et pas seulement...
          en tout cas, merci de ce commentaire, je le partage.


        • soi même 28 février 2014 12:47

          Sacré Olivier , il redécouvre la pierre à feux !
          (ces « esprits/entités » sont partout, y compris dans nos corps, mais sur un autre niveau, et si pour notre esprit rationnel, les esprits sont immatériels ) heureusement, il y a toute une littérature sur le sujet, car je devais si non me contenté d’un article du Reader’s Digest cocoté par Olivier , l’autodidacte anthropologue !
          Il y a boire et à manger dans ton article, tous bien sûr n’est pas faux, mais présenté, comme si nous avions pas aussi des faits de cette nature .
          Il suffit de relire les conte traditionnel, pour se rendre compte que cela était encore très vivace au débuts du xx° siècles dans nos contrés.
          Qui de vous n’a pas entendue parler d’un rebouteux, etc.

          Au font pour lutté contre notre acculturation ancestral, rien de mieux que d’aller vers l’exotique pour retrouver un semblant de racine.
          Sacré Chaman , ton article dans ton genre c’est une perle, je préfère Mauss et Lévy Strauss sur le sujet, que le rêve hypnotique de ton anthropologue drogué.
          Car quand, on connaît l’arrière plan de se genre d’initiation, on évite de la pratiquée.

                                                                                    



            • Shawford Shawford43 28 février 2014 12:51

              Une VIP here ? Quelle chance smiley




            • olivier cabanel olivier cabanel 28 février 2014 15:06

              merci Vipère

              un documentaire très complet.


            • olivier cabanel olivier cabanel 28 février 2014 15:07

              soi même

              ils sont de la même école que toi... écrire la foi avec un e !
               smiley
              quel manque de sérieux.

            • soi même 28 février 2014 19:01

              Bof, votre remarque est du pinaillage de collégien !


            • bakerstreet bakerstreet 28 février 2014 17:10

              La bicyclette vous donne ce genre de vision. 

              Seule la crevaison d’un pneu, vous fait redescendre sur terre !

              • olivier cabanel olivier cabanel 28 février 2014 17:31

                bakerstreet

                oui, exemple parfait.
                c’est en tout cas une métaphore qui ne manque pas de selle.

              • Xenozoid Xenozoid 28 février 2014 17:13

                moi j’ais fait plusieur fois des voyages tres mobile,qui m’ont dôter d’un bouclier en bétont,contre tous ceux qui savent .mieux,le fait de parler plusieurs langues me donne un avantage,que je n’aurais pas eut sans bouger mon cul...ou sans poser de questions,il est clair , qu’il n’y a pas de « vérité ».ce qui est sure sont les mensonges a profusion.la loi de l’ordre ,et l’ordre établit,mon voyage imobile comme le mobile, me dirige a l’absurde

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires