• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ma pomme

Balade contée à travers les vergers

À croquer à pleine dents.

Voilà bien un sujet qui peut s’avérer consensuel quoiqu’à bien y regarder de plus près, le risque soit grand de rencontrer quelques pépins. La pomme se croque ou se pèle, se met en quatre dans les quartiers, vous tombe sur le sommet du crâne si vous avez la bosse de la physique. La pomme s’affiche sur votre ordinateur si vous n’êtes pas adhérent du PC. La pomme vous renvoie au pêcher originel pour celui qui ne sait pas reconnaître les arbres.

La pomme est le fruit par excellence. On la tape dans les caves de tuffeau, on la presse pour en extraire le jus qui deviendra cidre, on la cuit, on la renverse chez les sœurs Tatin, on la prépare en rémoulade avec du sucre pour les jeunes enfants. La pomme se caramélise ou se « chocolatise », se flambe ou se déguste au couteau. Elle fut, le temps d’un campagne électorale, symbole d’une nation fière de ses racines.

Depuis, le pommier a perdu ses racines celtes. Il est vrai que chez nos amis gaulois, elle trônait en majesté sur les autels pour symboliser la renaissance, la mort, la sagesse, la pureté. Les fleurs de pommiers décoraient la couche des nouveaux époux pour les encourager à croquer la pomme. Mais ne le dites pas au candidat haut comme trois pommes : il ignore tout de cette culture qu’il prétend avoir adoptée en devenant Français. Il est vrai qu’il confond aisément compote et marmelade ; l’essentiel pour lui étant de passer à la caisse …

La pomme a subi bien des misères pour une faute de traduction. Le fruit défendu est devenu la pomme dans la bouche d'Ève et la gorge d’Adam. Les langues de vipères ne manqueront pas de pointer du doigt la responsabilité de la donzelle et voilà tout à trac la pomme de discorde qui s’immisce dans le propos. Les latinistes savent que « pomum » signifie fruit et non cette innocente pomme qui ne demandait pas à supporter le poids de toutes nos turpitudes. Chacun porte sa croix : celle de la pomme en la circonstance est particulièrement lourde chez les catholiques.

Chez les Grecs, ce n'est pas Ève qui a été envoyée goûter à d’étranges pratiques même si la pomme n’a pas toujours bonne presse et symbolise la tentation, la convoitise quand elle se fait pomme d’or. Elle sème la discorde par l’entremise d’Eris qui la confie à la plus belle. Blanche-Neige et son miroir ne faisant que reprendre la formule tout en succombant à la ruse de la sorcière. Venus serait ainsi le modèle de l’amie des sept nains jusqu’à ce qu’un prince charmant lui chante enfin la pomme (conter fleurette).

La pomme trouve toute sa place dans les légendes. Elle annonce le mariage, la fertilité, la générosité. Elle est ronde et charnue, elle est rouge de confusion ou verte de jeunesse. Elle se fait cible pour un archer suisse, elle reste parfois en travers de la gorge. Suivre ses pérégrinations n’est pas de la tarte. On la trouve partout, dans toutes les cultures.

Pour Maurice Chevalier « ma Pomme, c’est moi, j'suis plus heureux qu'un roi ». Un souvenir trop ancien pour les plus jeunes. Bonne pomme, je ne peux leur en vouloir : pour eux, la grosse pomme ne peut être que New-York. La pomme finit par me faire tourner la tête. À l'instar des dieux de l’Olympe j’ai sans doute abusé de ce nectar qu'est le Calvados.

Rassurez-vous, je ne me suis pas fichu de votre poire avec ce texte curieux. Dimanche j’anime une balade contée à travers les vergers de Semoy. Il me fallait réviser un peu et vous m’avez permis de le faire en votre compagnie. La Pomme, la Poire et le Coing seront de la fête. Je glisse quelques-uns de ces fruits succulents dans mon panier.

Si vous voulez bien me suivre, sachez que je ne vous mène pas en bateau : le pommier était une essence prohibée pour construire un navire. Réputé arbre dont on fait les cercueils, il était tabou sur l’eau. Cette superstition celte vous laisse déconfits. Je ne compte pas non plus vous rouler. Nous ne ferons que des pas en avant. Prenez garde : dimanche il risque de geler. La pomme n’en sera que meilleure !

Pommeraiment vôtre

cropped-logo.png

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • le mosellan (---.---.21.121) 16 octobre 2016 19:19

    gamin ma mere nous faisait des pommes au four.un vrai delice pour mes soeurs et moi


    • C'est Nabum C’est Nabum 16 octobre 2016 21:37

      @le mosellan

      La pomme se fait de mille et une manières c’est bien pourquoi elle est héroïne de fable


    • Pomme de Reinette 16 octobre 2016 20:05

      Coucou !  smiley


      • C'est Nabum C’est Nabum 16 octobre 2016 21:37

        @Pomme de Reinette

        Moi c’est pomme d’Api


      • Pomme de Reinette 16 octobre 2016 22:51

        @C’est Nabum

         smiley


      • C'est Nabum C’est Nabum 17 octobre 2016 07:28

        @Pomme de Reinette

        Croquons la de concert


      • Pomme de Reinette 17 octobre 2016 09:17

        @C’est Nabum

        C’est la saison. Avec du miel, c’est excellent !
         smiley


      • C'est Nabum C’est Nabum 18 octobre 2016 07:21

        @Pomme de Reinette

        Un peu de douceur dans ce monde de brutes ...

        Merci ma reinette


      • fred.foyn 17 octobre 2016 06:55

        « Une pomme qui n’est pas issue de l’Agriculture Biologique subit en moyenne 36 traitements chimiques. »...

        Les pesticides agricoles utilisés pour la culture de pommes traditionnels sont des perturbateurs endocriniens, vous pouvez les ingérer sous forme de résidus de traitement des fruits et légumes.
        On estime que plus de la moitié des fruits et des légumes produits par l’agriculture intensive en France contiennent des pesticides.

        « Ces pesticides posent un véritable problème de santé publique, et pas seulement pour les utilisateurs qui sont les plus exposés, mais aussi pour la population générale. En effet, les effets de faibles quantités de pesticides , en mélange, pendant des périodes longues posent de nombreux problèmes de santé. L’épidémiologie nous montre ainsi que les personnes exposées aux pesticides ont plus de risque de développer de nombreuses maladies que les autres : Cancer, malformations congénitales, problèmes d’infertilité, problèmes neurologiques ou encore système immunitaire affaibli sont plus fréquent chez eux ! »

        Face à cette menace, une seule solution : il faut évaluer d’avantage les pesticides dans le domaine de l’agriculture pour interdire à priori tout ceux qui présentent un potentiel toxique pour l’Homme.


        • C'est Nabum C’est Nabum 17 octobre 2016 07:29

          @fred.foyn

          Hélas !

          C’est pour quoi j’achète mes pommes chez des producteurs que je connais et qui sont responsables


        • ENZOLIGARK 17 octobre 2016 08:13

          @C’est Nabum ... , ... ici , a la campagne ... on vous les donne par kilos  ! [ ... Prenez tout qu ’ il a dit dedouchka ... ! . БingOOOO  !!! . ... АФФ ИСС ...


        • ENZOLIGARK 17 octobre 2016 08:16

          @fred.foyn ... , Bonghjornu ... , ... Land Of Confusion [ Music / VIDEO бy Genesis ... ] . ... Bona Ghjurnata ... . ... АФФ ИСС ...


        • C'est Nabum C’est Nabum 17 octobre 2016 12:04

          @ENZOLIGARK

          Tant qu’il y a de bonnes pommes !


        • Rincevent Rincevent 18 octobre 2016 00:30

          @fred.foyn

          S’il n’y avait que les pommes. Juste derrière, le raisin. Que Choisir a lancé un beau pavé dans la mare du monde viticole : https://www.quechoisir.org/enquete-vins-la-peste-soit-des-pesticides-n5111/

          Personnellement, je ne bois plus que bio, ce qui m’a amené à redécouvrir des vins « vrais », pas tripatouillés depuis la vigne jusqu’à la mise en bouteille. et que foufouille, s’il passe par ici, ne vienne pas me dire que c’est inabordable : je viens de déguster un Pacherenc blanc sec à 7,50 €, une petite merveille !


        • juluch juluch 17 octobre 2016 09:42

          « Manger des pommes » nous avez dit Jacques Chirac lors de sa campagne présidentiel.... smiley


          Les pommes sont de tres bon coupe faim quand on veut éviter de grignoter.

          Merci Nabum

          • C'est Nabum C’est Nabum 17 octobre 2016 12:05

            @juluch

            C’est donc un texte coupe-faim


          • Hector Hector 17 octobre 2016 09:56

            Sans oublier le très classique : Pom, pom, pom, pom --- Pom, pom pom pom de notre ami Ludwig.
            Mes amitiés.


            • C'est Nabum C’est Nabum 17 octobre 2016 12:05

              @Hector

              En musique donc


            • Abou Antoun Abou Antoun 17 octobre 2016 11:02

              Certes il y a la pomme d’amour, mais il y a aussi la pomme de discorde.
              Et pourquoi négligez vous la pomme de douche ?
              Je ne parle évidemment pas des grandes absentes, la pomme de terre et la pomme d’or de notre sœur latine.


              • C'est Nabum C’est Nabum 17 octobre 2016 12:06

                @Abou Antoun

                La pomme de douche m’est quotidienne
                Je suis au régime humide avec elle


              • velosolex velosolex 17 octobre 2016 14:15

                Bonjour

                Tout cela est bel et bien beau, mais comme l’a fait remarqué Fred, gare aux pestiicides
                La pomme que donnait Eve n’avait rien à voir avec la saloperie que vous mangerez à la cantine. 
                Vu dernièrement au JT de la 2, je sais, pas une référence, un reportage très véreux sur la pomme, où la question posée, était : La pomme aujourd’hui est elle aussi bonne que jadis. 
                La réponse n’a pas été donné....A votre avis ?....
                La novlangue consistait à citer deux pommes : La pomme bio, et la pomme « traditionnelle ». 
                La pomme traditionnelle étant la pomme trafiquée, aux 36 traitement susceptibles de vous donner un Parkinson...M’enfin, les clients du supermarché faisant la promo n’hésitaient pas à morde dans ces pommes traitées, non lavées non épluchées
                Et dire qu’il y a des gens qui me disent que je prend des risques quand je fais du vélo sans casque....
                ON nous prend vraiment pour des pommes. Il en est des pommes comme du reste. Votre santé dépend de ce que vous mangez.
                 Méfiez vous des imitations, et des filles et des pommes aux joues trop rouges. 


                • C'est Nabum C’est Nabum 17 octobre 2016 15:40

                  @velosolex

                  Monsanto a voulu m’empoissonner mais j’ai fait appel au chevalier Bayer
                  Pas de quartier a-t-il crié !

                  Mais c’est ma pomme qui a pris et pour moi ce fut la déconfiture


                • Abou Antoun Abou Antoun 17 octobre 2016 16:05

                  @velosolex
                  Le plus étonnant dans la pomme Auchan ou Carrefour, c’est le calibrage. Mais comment font-ils ?
                  J’ai un pommier (reinette grise du Canada, mais en fait English Golden Russet). Bon an mal an l’arbre me donne chaque année quelques centaines de fruits qui se gardent 4 ou 5 mois dans un endroit sombre sec et frais. Mais enfin parmi toutes ces pommes il n’y en a pas deux pareilles, on pourrait donner un nom à chacune d’elles.
                  Comment font-ils ?


                • rocla+ rocla+ 17 octobre 2016 16:13

                  @Abou Anton



                  le chef arboriculteur c ’ est Garcimore ... smiley


                • velosolex velosolex 17 octobre 2016 16:24

                  @Abou Antoun
                  J’ai travaillé l’été jadis dans une expédition à Cavaillon...Les fruits étaient calibrés sur les tapis roulant, après que le maraîcher ai fait une première sélection. Bien sûrs aussi maquillées et aussi fadasses et insipides que des starlettes montant l’escalier du festiival de cannées.... 

                  Stockés ensuite dans des frigos avant de partir aux quatre coins....Le nombre de variétés de pommes en un siècle, comme pour tout le reste a été divisé au moins par dix. 
                  Chaque région avait ses spécificités, et ses fruits « calibrées », en rapport avec les exigences du temps et de la terre. Ainsi adaptés pour faire face aux prédateurs. Les quelques poules picorant au pied assurant le reste de la défense.
                  Mais nous parlons là d’un autre calibrage. Il me semble d’ailleurs que nous vivons en des temps de grand calibrage, sous la conduite de cucurbitacées à qui la tête a un peu enflé..... Orwell aurait peut être bien écrit maintenant la fermes des fruits, pommes et poires unis dans le même combat...
                  Cet après midi j’ai fait une compote de reinette des fruits ramassés sous l’arbre. Les miens tiendront à peu près jusqu’à noël, ensuite je vais chez un producteur bio, à 20 kilos mètre de chez moi, le cageot sur le porte bagage de la moto, ou du vélo de préférence, afin de rester bio jusqu’au bout. 

                • Aristide Aristide 17 octobre 2016 16:30

                  @velosolex


                  Et internet il marche à la pomme bio ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires