• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Mon village en Utopie

Mon village en Utopie

Sans attendre les lendemains qui chantent, des citoyens innovants ont décidé de prendre les devants, et aux 4 coins du monde, les initiatives se multiplient dans tous les domaines.

Nombreux sont déjà ceux qui connaissent le S.E.L. (service des échanges locaux) fonctionnant déjà depuis de nombreuses années, et qui est en quelque sorte un troc « revisité ».

Association type loi 1901, le SEL a pour objet de développer la solidarité entre tous ses membres, favorisant la circulation de l’information entre eux, aussi bien à l’intérieur de la structure qu’à l’extérieur. lien

Ils s’appellent entre eux les « selistes » et leur « domaine de compétence » est très large : un seliste peut offrir un gâteau à celui qui répare son meuble, ou garder le chat de celui l’initie à résoudre des problèmes informatiques, un autre peut donner des livres à celui qui lui apporte un soutien scolaire, ou danser pour celui qui lui apporte des fleurs.

Sur ce lien, la carte des SEL en France.

Et puis il y a le SOL  : cette organisation dont les états généraux se sont tenus au mois de juin 2011 a été lancé le 7 octobre 2011 à Lyon. lien

Bien sur les « utopistes » n’ont pas encore totalement abandonné l’idée de se passer d’argent, mais il existe déjà des « banques solidaires ».

Il s’agit de remettre de l’éthique dans la finance, en plaçant son argent dans des projets permettant un développement durable, et pour ne pas se tromper de cible, le label Finansol garanti la sincérité de la banque. lien

Question énergie, le temps est au changement et aujourd’hui, on n’est plus obligé de choisir fatalement EDF, on peut s’inscrire chez Enercoop, fournisseur d’électricité verte.

C’est aujourd’hui le seul fournisseur capable de s’approvisionner directement, et à 100%, chez les producteurs en énergies propres et renouvelables. lien

Sur le même chapitre, les « viveurs d’utopie » choisissent bien sur l’énergie autrement, produisant et consommant sur place celle qu’ils fabriquent.

C’est le moment de rappeler qu’en France, pour 270 MTEP (millions tonnes équivalent pétrole) d’énergie produite, seulement 150 MTEP arrivent en fin de compte chez le consommateur, ce qui signifie que, si l’on consomme sur place l’énergie produite, on pourrait se passer de 120 MTEP, en répondant à nos besoins, provoquant ainsi la fermeture de tous les réacteurs nucléaires du pays.

En effet, un réacteur nucléaire produit 1,72 mtep/an, et les 58 réacteurs de notre pays produisent  100 mtep/an. lien

L’utopie a même son festival, dans le village de « Touchatou-bon-a-rien » avec ses 2 chapiteaux, ses concerts, dans un esprit d’autonomie, avec des débats portant sur « le rêve, l’utopie, la paresse… » lien

Mais c’est aussi dans l’organisation de la vie de tous les jours, de l’habitation, que le village des possibles est en train de naitre un peu partout dans le monde.

Allons à la rencontre par exemple de Sylvain Teysson, s’installant pour 3 mois d’hiver et 3 mois de printemps, dans une cabane solitaire, avec une centaine de bouquins, au bord du lac Baïkal, afin de vivre une forme de méditation, entre écriture, pêche, et coupe de bois, et dont l’aventure a fait l’objet d’un film « l’ultime liberté  », diffusé sur France 5 le 9 septembre dernier. vidéo

La vie dans une cabane en tente plus d’un, comme Emma qui s’est débarrassé de tous ses instruments ménagers devenus inutiles, puisque sa cabane était dépourvue d’électricité et qui raconte les 4 ans de bonheur qu’elle a vécu, avant de se décider à vivre dans sa maison bioclimatique de bois et de paille. lien

A voir aussi l’expérience vécu depuis 10 ans par Flo et Mika, cet architecte amoureux des arbres au point d’y installer un lieu de vie, équipé de 12 lits « trampolines », ponts suspendus, serres de verre, à l’aide de bambous, de branches, de cordages. lien

Coté énergie, l’imagination est au pouvoir : si l’on peut s’amuser de cette machine à laver actionnée à la force des mollets, (lien) on peut s’intéresser à une sono, bien pratique pour les manifs, puisqu’il n’est plus besoin d’avoir un groupe électrogène bruyant et polluant pour fournir de l’énergie.

Elle sera l’une des vedettes de la manifestation anti centrale nucléaire du Bugey le 15 octobre 2011 à partir de 13h30 devant la vieille et dangereuse centrale.

Ici, le programme de la manifestation.

DAvignon à Bordeaux, en passant par Dunkerque, Rennes, Strasbourg, et Toulouse, la lutte antinucléaire sera à l’honneur ce jour là.

Le photovoltaïque est aussi dans la place, et avec une simple mallette, rechargée grâce à des panneaux photovoltaïques, vous êtes assurés, pour une somme modique, de pouvoir consommer 350 Watt pendant 2 heures, la remorque photovoltaïque en propose 400 Watts pendant 10 heures. lien

J’ai d’ailleurs donné le premier concert photovoltaïque dans les années 90, sur la plage du lac de Paladru. lien

Mais au-delà de la nourriture intellectuelle, il y a la nourriture tout court, et là aussi, l’imagination va son train, avec les jardins partagés.

On en trouve aux quatre coins du pays, et c’est l’occasion de produire sa propre nourriture, mais aussi d’organiser des manifestations conviviales et citoyennes : troc aux plantes, repas de quartier (lien) et sur le Potiblog, on peut valoriser ses surplus de jardin.

Sur ce lien, on découvre comment organiser un jardin partagé, (ici leur charte) et le 8 octobre est leur jour dans toute la France. lien

Ces jardins partagés peuvent se trouver en plein cœur des villes, comme dans le quartier écolo Eden Bio, à Paris dans le 20ème arrondissement, (lien) ou à Lyon par exemple, ou un jardin partagé bio vient de se créer au pied des immeubles, ce qui change agréablement et utilement des tristes pelouses habituelles. lien

De fil en aiguille, certains décideurs originaux ont décidé de remplacer les arbres d’ornements que l’on trouve habituellement dans les villes, par des arbres fruitiers, afin, comme à Genève, (lien) de renforcer la biodiversité. lien

Quittons les villes pour la campagne où l’utopie fleurit elle aussi, comme dans les fermes collectives autogérées, animées par la volonté militante d’une « auto organisation collective » : elles produisent des aliments exempts d’engrais chimiques, de pesticides, d’OGM, favorisant les espèces anciennes, pour leur propre consommation, ou pour la vente directe, évitant les dérives productivistes. lien

Ce n’est pas un phénomène franco-français, puisqu’en Espagne, une petite ville de 2670 habitants a vu le jour il y a 30 ans dans la région de SévilleMarinaleda. lien

Les habitants y ont construit leur maison sur des terrains fournis par la Mairie, et ils payent à vie, un loyer de 15 € mensuels.

Antoine Chao en a fait un reportage : depuis 1978 ce village ne connait ni promoteurs, ni chômeurs, ni policiers, ni banquiers et les habitants y pratiquent la démocratie directe, celle que défendent les indignés espagnols. lien

Près de 200 de ces indignés sont arrivés à Bruxelles, dans l’attente de milliers d’autres qui devraient les rejoindre d’ici le 15 octobre au milieu d’un quasi silence médiatique, subissant les agressions régulière de la police partout ou ils passent pourtant pacifiquement. lien

Ils auront leur festival « prends ta place » le 16 octobre au Parc Gerland à Lyon. lien

Mais revenons à Marinaleda.

Les 1200 hectares de terre de la commune appartiennent à ceux qui la cultivent, et toutes les questions de gestion sont soumises au référendum populaire.

En 7 épisodes d’une dizaine de minutes, découvrez la vie de ce village hors du commun.

Cette « utopie vers la paix  » à été le sujet de l’émission culte de Daniel Mermet, « là-bas si j’y suis ». lien

Les écovillages, écolonies, et autres écolieux se multiplient et sur ce lien découvrez leur réseau : ils ont même leur journal.

Le projet Amopie n’a qu’un seul objectif de croissance : celle du bonheur.

La question transport n’est pas absente de la préoccupation des « utopistes », et le covoiturage en est l’une des facettes : il permet de se déplacer en partageant les frais de transport, et sur ce lien, organisez votre déplacement.

Mais on peut aller au delà, avec comme but l’autarcie, (lien) se préparant par exemple à une vie sans pétrole en 5 ans.

Michel Wautelet, professeur à l’université de Mons-Hainaut est l’auteur du livre «  vivement 2050 : comment nous vivrons (peut être) demain  » aux éditions l’Harmattan.

Il y regarde le pétrole par le petit bout de la lorgnette, envisageant une vie sans pétrole, c'est-à-dire sans plastique, et les conséquences en sont insoupçonnables : plus de fibres synthétiques, des cosmétiques différents, d’autres façons de se chauffer, et on y découvre qu’il faut 5 litres de pétrole pour amener dans votre magasin préféré un seul kiwi provenant de Nouvelle Zélande. vidéo

Son livre est consultable en ligne sur ce lien.

Fort heureusement, il y a d’autres façons d’obtenir du carburant, comme par exemple le méthane issu de l’activité humaine. Dans cet article, on apprend comment l’on pourrait théoriquement fabriquer suffisamment de méthane pour faire tourner tous les véhicules du pays, poids lourds y compris.

Alors comme dit souvent mon vieil ami africain : « les utopies d’hier seront les réalités de demain ».

L’image illustrant l’article provient de « claj.infini.fr »

Merci à Corinne Py pour son aide efficace


Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

112 réactions à cet article    


  • joletaxi 11 octobre 2011 09:45

    Cabanel


    qu’est-ce que c’est que cette embrouille ?
    Votre devoir sacré est de nous dire où se trouve le corium de Fuku
    Tout l’hémisphère nord est menacé, et vous nous amusez avec vos contes pour enfants turbulents.
    Les réacteurs de Fuku sont maintenant sous les 85°, vomissant des tonnes de vapeurs maléfiques, car personne n’a oublié cette percée sublime dans les lois de la thermo :

    100° c’est bien au dela de la température d’ébullition de l’eau


    premier principe de thermocabanilstique.

    Alors au boulot Cabanel, notre inspecteur gadget,vous avez un monde à sauver.




    • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 13:49

      mon petit jo,

      vous êtes affligeant,
      vous avez sous les yeux des solutions pour changer votre manière de vivre, sans attendre les lendemain qui chantent (ou déchantent) et vous venez nous embeter avec des histoires de corium, dont vous savez bien que la suite s’annonce à grand pas, avec des nouvelles malheureusement mauvaises, voire très mauvaises.
      alors chaque chose en son temps,
      allez en paix, et finissez moi ce sacré chateau de sable.
       smiley

    • Robert GIL ROBERT GIL 11 octobre 2011 15:47

      enfin en altitude l’eau bout a moins de 90%, donc l’eau bout mais les pates ne cuissent pas !!!
      Plus serieusement il faut oeut-etre revoir notre maniere de comsommer,C’est a dire de ne produire que ce qui est vraiment utile, et délaisser les activités socialement inutiles. Il faut développer les activités sociales vitales (eau, énergie, santé, éducation, transport …) dans un service public universel. Il faut laisser les pays du sud développer leurs cultures vivrières locales au détriment des cultures d’exportation. Il faut réduire le transport de marchandises, en relocalisant les industries. Il faut une agriculture de proximité, sans OGM, sans pesticide et respectueuse de la nature.Voir :
      http://2ccr.unblog.fr/2011/01/03/de-quoi-avons-nous-besoin/


    • De la hauteur 11 octobre 2011 15:47

      A ce demandés si joletaxi n’est pas l’ombres obscure d’Olivier.
      Quand Olivier dit oui, on est sur que joletaxi va dire non.
      Dans ce cas Olivier va sans doute faire l’apologie du nucléaire pour révéler que notre joletaxi d’être un anti nucléaire convaincue ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 17:38

      Robert,

      pas mieux,
      je partage et remercie.
      au lieu de faire de la charité, souvent insidieuse, avec les pays qui ont faim, apprenons leur à pécher, comme disait mon vieil ami africain,
      mais surtout, cessons de piller leurs ressources, pour le seul bénéfice de quelques despotes autoproclamés.

    • foufouille foufouille 11 octobre 2011 10:07

      la plupart de ces iniatives ne fonctionnent pas (ou mal comme les sel), ou sont reserves aux csp+



      • traboule traboule 11 octobre 2011 11:49

        Putain t ’es lourd avec tes 50 euros de materiel... en plus il faut bien plus de 50 euros, je parle en tant qu’ adepte de la culture indoor.



      • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 13:51

        foufouille

        pas d’accord, pour une fois,
        désolé.
        tu devrais regarder ça de plus près, de beaucoup plus près, avant de jeter le bébé avec l’eau du bain.
         smiley

      • foufouille foufouille 11 octobre 2011 15:53

        ca fait des annees que je suis ca
        les sel ont des problemes de bons d’echanges important
        les ecovillages sont soit tres cher, soit tres demandeur de benevoles
        etc


      • ichris31 11 octobre 2011 19:35

        Les 50 euros, c’est pour planter des pommiers ?


      • Raymond SAMUEL paconform 11 octobre 2011 10:37

        C’est vrai que la concedntration de rigolos est considérable dans ces structures. Mais il n’y a pas que des rigolos, et les participants pourraient bien provenir d’une majorité de personnes efficaces quand ceux-là s’apercevront que le salut est dans ces perspectives.


        • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 13:53

          paconform

          bien sur, il y aura toujours quelques innocents pour gacher la fête, mais ça fait partie du jeu.
          les idées développées par ces « utopistes » sont belles, et une voie royale s’offre.
          n’attendons pas demain pour nous y mettre.
          merci de votre commentaire.
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 13:56

          gelone

          bien évidemment, le bio pur et dur n’existe nulle part, puisque la pollution aérienne radioactive ou autre se déplace au gré des vents.
          ce qui n’empêche pas de limiter les dangers, et de manger le plus sain possible.
          enfin, c’est vous qui voyez.
           smiley

        • dom y loulou dom y loulou 11 octobre 2011 15:29

          ah non Gelone, depuis l’obolix la pollution atmosphérique n’est plus un problème... d’ailleurs si vous en mettez un dans votre région à 25 mètres du sol il n’y aura plus de pollution atmosphérique

          essayez au lieu de dénigrer
          vlable pour toutes les perspectives aternatives à la machine que vous entretenez pour qu’elle vous étrangle
          et qui manifestement vous tait TOUTE BONNE NOUVELLE
          elles n’ont pas droit de cité les bonnes nouvelles ou les idées de retour de civilisation... dans les journaux 
          et des gens comme vous, toujours à nous ramener à ces normalités qui n’existent pas, nulle part, vous nous imposez cette réalité du technoglobe, qui est une couche fine et superficielle de barbarie posée sur notre réalité comme une chape de plomb parfaitement déshumanisante
          si vous préférez ne voir qu’elle de la vie c’est dommage... pour vous

          bonne journée et merci Olivier, bel article.

        • al.terre.natif 11 octobre 2011 17:59

          « En mangeant des fruits et des légumes cultivés là où la concentration de substances polluantes est la plus forte, ben voyons... »

          Et oui ... en effet, tu penses peut être que cet endroit ou tu vie peut être (sinon ou tant de gens vivent) est vraiment malsain, mauvais, et que les légumes qui vont pousser ici seront plus malsain que des légumes arrosés aux pesticides ...
          Mais tu vie en ville ? toi, pas tes légumes, toi, moi, les autres urbains ... si c’est si mauvais pour les légumes ... remet en cause la notion de ville ....
          Sinon, et bien, oui, c’est mieux que de ne rien faire ou d’attendre la révolution devant sa télé (ou son ordi hein, je suis pas sectaire ;))


        • Walid Haïdar 16 octobre 2011 13:26

          Marc, savez-vous que les abeilles ont un taux de mortalité plus fort à la campagne qu’à la ville ?


          Par conséquent vos préjugés sur le bio des villes ne tiennent pas. Les végétaux des villes sont certainement agressés par les pollutions des voitures entre autres, mais surtout.

          La conclusion n’est pas forcément l’absurdité du bio des villes, mais peut-être l’absurdité de la voiture à pétrole, ce vieux machin qui pue et pulule.

          Jardin bio en ville, déchets revalorisés : méthane+compost, production et consommation en cycle, moins de travail, moins de pollution, bouffe moins chère, vie meilleure...

          Mais pourquoi faire simple ? continuons à rouler dans les embouteillages, à soigner nos asthmes découlant de la pollution, à pomper du pétrole pour rouler et fabriquer des emballages...

          Mais le plus dramatique dans tout cela c’est encore qu’on gâche une ressource (le pétrole) avec laquelle on peut faire des choses fabuleuses, on la gâche en la brûlant pour rouler.

          C’est STUPIDE comme un fasciste tout ça...

        • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 13:58

          orion

          au dela de toutes les mauvaises nouvelles, j’avais envie de donner matière à espérer.
          alors voila, c’est fait.
          ce n’est bien sur qu’un début.
          merci de ton commentaire.
          au fait je travaille sur ce qui se passe actuellement au niveau volcans et tout le tremblement,
          si tu as des infos...
           smiley

        • gaijin gaijin 11 octobre 2011 11:38

          salut a tous
          bravo pour l’article
          a coté des utopies « organisées » qui nous sont présentées il y a une autre possibilité :
          vivre en utopiste
          maintenant !
          ce que l’on pourrait appeler l’utopie sauvage
          principe de base : refusez que l’on vous dise quoi penser et comment vivre agissez
          si par exemple il vous prend l’envie incongrue et périlleuse de sourire a votre caissière de super marché et de parler a votre voisin faites le
          donnez ce qui ne vous sert a rien ( temps perdu vieux objets etc .....)
          chacun peu trouver une énorme quantité de petits actes en apparence anodins qui pourraient transformer notre monde
          commencez et vous découvrirez qu’il y a dans ce monde d’autres lois que celles qui régissent les plans comptables ........
          mais ce monde ne changera pas si vous individuellement et unilatéralement ne changez pas


          • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 13:59

            gaijin

            je partage et remercie sincèrement
             smiley

          • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 14:00

            Selena

            c’"est vraiment très sympa
            au plaisir d’échanger à nouveau.
             smiley

          • Frabri 11 octobre 2011 12:20

            « Un seliste peut offrir un gâteau à celui qui lui répare son meuble » ça c’est du troc, mais dans les sels il n’y a pas que du troc puisqu’il y a des monnaies locales. Chaque sel a sa monnaie qui peut s’appeler « grains de sel », « truffes », « sourires », « piafs », « châtaignes »...etc pour reprendre les nom indiqués dans le lien que vous proposez.
            Et avec ces monnaies locales dans les sels on peut se procurer de l’alimentation, des objets, des vêtements, des massages, des cours pour adultes ou enfants, de l’hébergement, de l’aide en informatique, du covoiturage...etc

            Comme mode habitation légère il y a aussi les yourtes

            http://yurtao.canalblog.com/

            Et comme mode de vie alternatif on a le documentaire de Pierre Carles « Volem rien foutre al paîs »

            http://www.dailymotion.com/video/x5g7s1_volem-rien-foutre-al-pais-1_tech


            • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 13:47

              Frabri

              je savais que les lecteurs y mettraient leur grain de sel,
              conscient qu’il y avait tant a dire,
              et je te remercie d’y avoir participé.
               smiley

            • jpm jpm 11 octobre 2011 15:55

              Le vrai probleme des SEL ou du troc a l´echelon local, c´est que ca peut paraitre solidaire a l´echelon local, entres amis et entre voisins, mais pas du tout a l´echelon national. En effet, cela permet de legaliser une sorte de travail au noir, sans impots et sans charges sociales, mais cela ne dispense pas ses acteurs de beneficier des services publics payes par les autres. C´est pour cela qu´il faut consommer du Sel avec beaucoup de moderation... et uniquement dan le cadre d´un regime tres local smiley En cas d´abus manifeste, il est normal que le fisc et les urssafs viennent vous rappeler a l´ordre.

              Orion a raison, le Revenu Universel est probablement l´une des solutions les plus prometteuses et les plus equitables pour revenir a une meilleure redistribution des richesses.


            • jpm jpm 11 octobre 2011 16:58

              Orion, tu sais que tu preches un convaincu smiley Alors continuons de faire decouvrir ce Revenu Universel... et peut etre qu´un jour prochain... lorsque l´idee sera mure... elle deviendra realite. Enfin, la plus grosse diffculte sur ce forum restera de convaincre JL de l´utilite sociale d´un Revenu Universel et inconditionel, distribue a chacun et cumulable aves les autres revenus, en contrepartie d´une hausse de l´imposition sur ces autres revenus. Je dois bien reconnaitre que jusque maintenant cela n´a pas vraiment ete un succes... mais je ne desespere pas smiley


            • babadjinew babadjinew 11 octobre 2011 12:47

              Bon article pour rappeler que certains n’ont pas attendu d’être au pied du mur pour résister(s’indigner) et construire des alternatives. Il nous faut maintenant imaginer des échelles plus vastes.


              Merci pour les nombreux liens. Dommage que certaines dates ce superposent 

              • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 14:02

                babadjinews

                oui, ça bouge de tous les cotés, alors fatalement les bonnes initiatives arrivent toutes en même temps,
                merci de ton commentaire.
                 smiley

              • joletaxi 11 octobre 2011 12:52

                c’est pour des découvertes comme celles-ci que la lecture de Avox devrait être obligatoire :


                Après l’eau qui bout à 30 ° voici une nouvelle découverte dont l’importance va révolutionner nos rapports humains:la monnaie

                « Un seliste peut offrir un gâteau à celui qui lui répare son meuble » ça c’est du troc, mais dans les sels il n’y a pas que du troc puisqu’il y a des monnaies locales. Chaque sel a sa monnaie qui peut s’appeler « grains de sel », « truffes », « sourires », « piafs », « châtaignes »...etc pour reprendre les nom indiqués dans le lien que vous proposez. 
                Et avec ces monnaies locales dans les sels on peut se procurer de l’alimentation, des objets, des vêtements, des massages, des cours pour adultes ou enfants, de l’hébergement, de l’aide en informatique, du covoiturage...etc


                Comment l’homme n’a-t-il pas tout de suite perçu les énormes avantages de cette solution ultime ?
                Merc i aux décroissants et autres « cintrés »

                Un jour ils découvriront le crédit, la société par actions etc...

                Je trépigne d’impatience à la venue de ce monde enchanteur.

                • gaijin gaijin 11 octobre 2011 13:01

                  vous oubliez un « détail » la monnaie des sels ne passe ni par les banques ni par les gouvernements
                  a multiplier ce genre d’initiatives il se peut que les gens finissent par comprendre qu’ils se font rouler dans la farine par nos soit disant élites ......
                  mais je vous l’accorde vous êtes un excellent contre exemple .....


                • babadjinew babadjinew 11 octobre 2011 13:03

                  Ce système de sel marche tellement bien qu’il y a quelques années il failli être détruit, par.......

                  Le FISC. En effet celui ci estimait qu’il devrait d’une manière ou d’une autre y récupérer des billes. Z’ont pas été d’accord du coté SEL.....

                  Bref ceci pour dire que vos propos pour le moins débiles et crétins, n’ont pas lieux d’être quant au sel, mais je présuppose que cela doit être idem sur bien d’autres sujets......

                   

                • francesca2 francesca2 11 octobre 2011 13:17

                  @joeletaxi, si sceptique

                  en plus avec la monnaie de sel on payera les emplois de l’épicerie intelligente de R-esiston

                  Tous ensemble nous pouvons changer le monde, peut-être.


                • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 14:04

                  jo

                  ce monde vous appartient,
                  il vous suffit de le faire vivre.
                  sortez des ornières de vos certitudes, la vie vrai n’est pas celle que vous croyiez.
                  vous n’allez pas passer le reste de celle ci a construire des chateaux de sable, et défendre l’indéfendable ?
                   smiley

                • oncle archibald 11 octobre 2011 14:52

                  Surtout il faut faire le choix fondamental : une société juste et régie par des lois ou bien le far-west avec celui qui a les plus gros poings qui fout sur la gueule des autres.


                • lavabo 11 octobre 2011 12:59

                  L’utopie c’est cabanel et ses maboulovoxiens decouvrant et acceptant les lois de la physique smiley smiley


                  • Kalki Kalki 11 octobre 2011 13:17

                    Ah un capitaliste qui n’a pas encore compris l’abondance de tout, d’énergie de matière

                    et de connerie capitaliste


                  • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 14:05

                    lavabo

                    disons que j’aime mieux mon utopie que votre triste réalité, et n’en parlons plus ?
                     smiley

                  • lavabo 11 octobre 2011 14:41

                    Qu’est ce qu’il raconte celui-la ?????????


                  • lavabo 11 octobre 2011 14:49

                    desole commentaire mal place ca s’adressait a kalki.

                    Olivier, je vais etre serieux une fois et une seule. En ecrivant des articles vous prenez une enorme responsabilite. Je c omprends votre combat pour plus d’ecologuie et un monde plus responsable. En cela nous ne sommes pas vraiment eloigne. Cependant, vos references sont quelquefois farfelues et pire non digne de confiance (par ex. une video sur youtube n’a jamais et n’aura jamais lieu de verite scientifique). En faisant cela vous vous privez et pas seulement vous mais les mouvements ecologiques en general, d’un public plus large.....
                    fin


                  • dom y loulou dom y loulou 11 octobre 2011 15:37

                    vous ne parlez tout de même pa de la version officielle wall streetienne du 11 septembre si ?


                    parce que si vous vous complaisez avec ces fous qui ont changé toutes les règles interntionales jusqu’aux règles sur l’or

                    plus rien n’a de logique que celle d’enrichir les banqueroute des lords rothschild et leurs valets de wall street en vous ruinant

                    donc si vous voulez continuer à perdre coeur et cerveau avec ces gens libre à vous.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 17:35

                    lavabo,

                    désolé, mais cette intervention ne m’a pas paru plus sérieuse que les autres.
                     smiley

                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 11 octobre 2011 13:39

                    Slu à tous et Joletaxium,

                    celui qui nous garantit que, avec la meilleure formule le nuc assure un avenir radieux pour 5.000 ans...Je prends tout de suite des actions en bourse si il me garantit un taux positif en espérant qu’on échappera à l’accident nucléaire et donc bancaire... http://www.agoravox.fr/actualites/info-locale/article/comment-l-industrie-nucleaire-101491

                    En tous cas, Olivier, ton article est une mine de solutions dont la courbe garantit une courbe verte, là où le nuc plonge dans le rouge après chaque grippe...c’est aussi une mine de graines d’espoir pour survivre mieux avec moins.
                     
                    Sylvain Tesson, l’homme dont le yeux ont vu le blizzard et s’en sont amandés, à la recherche de soi même et des limites à repousser pour mieux connaitre et ne pas appréhender le vide sidéral et temporel.

                    Olivier, tu es un tesson dans la chaussure de certains, a+.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 14:06

                      lisa

                      je partage, et remercie.
                      au fait, tu viens à Bugey ?
                      j’y serais avec quelques chansons.
                       smiley

                    • joletaxi 11 octobre 2011 14:22

                      Mais dites-moi, il se peut que bientôt, un « homme nouveau » de Bordeaux, pourra échanger des « sourires » avec des « coquillettes » d’un Milanais ?

                      Ce serait génial non ?

                      On ne passe par les banques ,ça c’est génial.
                      Comme ça, pas de problèmes avec toutes ces inventions diaboliques.Une bonne paire de chaussettes en poil de chèvre sous le lit,elle est là la banque.

                      C’est chouette de pouvoir rester en enfance.
                      Moi qui fais des châteaux de sable, je vois souvent des petites filles faire commerce sur la plage,c’est touchant.
                      Il faut fumer quoi pour jouer à ces trucs débiles ?

                      • Lisbeth Ker Carradec Lisbeth Ker Carradec 11 octobre 2011 14:50

                        Qu’est ce qui vous offusque, en fait, dans ce qui est proposé par l’article ?
                        Tant qu’à émettre des réserves (euphémisme diplomatique), pourquoi ne pas étayer et tenter de démontrer autrement que par des borborygmes outragés (qui font ressembler votre désaccord à de l’aigreur plus qu’à de l’idée...) que ce mouvement de sécession est nul/inconcevable/irréaliste et j’en passe....parce que là, on comprend bien que vous n’etes pas d’accord, mais en fait, on comprend pas pourquoi....

                        C’est chouette de pouvoir rester en enfance.

                        Parce qu’etre grand, c’est forcément accepter de claquer la tune qu’on a pas en crédits revolving..... ?

                        On ne passe par les banques ,ça c’est génial.
                        Comme ça, pas de problèmes avec toutes ces inventions diaboliques.Une bonne paire de chaussettes en poil de chèvre sous le lit,elle est là la banque.

                        Le jour où votre banquier vous dira, désolé vous avez effectivement X euros sur votre compte, mais nous on n’a plus l’argent nécessaire pour vous les verser en monnaie sonnante et trébuchante, vous jeterez un regard nostalgique sur vos chaussettes vides...

                      • joletaxi 11 octobre 2011 15:12

                        Vous vivez dans quel monde ?


                        Car se mettre en marge de la société est certes une démarche courageuse, mais il faut alors en supporter toutes les conséquences.
                        On ne peut militer pour une autre société, et manifester pour un RMI universel.
                        Et pour faire fonctionner toutes nos infrastructures, il faut que des gens se lèvent le matin pour aller bosser, pour de l’argent, du vrai.
                        Vos « idées » ne sont rien d’autre qu’un détournement au préjudice de la société en général.
                        Quand je bosse, je cotise, je paie des taxes,je dépose de l’argent(très peu hélas) dans une banque, que d’autres vont pouvoir emprunter pour monter une entreprise qui fera travailler d’autres, qui cotiseront etc...
                        Les banquiers sont des voleurs ?
                        Nous sommes bien d’accord.
                        Les assureurs aussi ?
                        bien sur
                        les médecins ?
                        ben oui, vivre du malheur qui vous frappe.
                        les avocats ?
                        quelle question !
                        les agriculteurs ?
                        c’est pas nouveau

                        Reste plus que vous d’honnête.
                        c’est ce que j’avais compris.

                      • Lisbeth Ker Carradec Lisbeth Ker Carradec 11 octobre 2011 15:48


                        Vos « idées » ne sont rien d’autre qu’un détournement au préjudice de la société en général.
                        Quand je bosse, je cotise, je paie des taxes,je dépose de l’argent(très peu hélas) dans une banque, que d’autres vont pouvoir emprunter pour monter une entreprise qui fera travailler d’autres, qui cotiseront etc...

                        Vous ne comprenez pas, en fait...

                        Ce systeme que vous décrivez parfaitement, et qui a pu réellement faire le bonheur et la satiété de deux générations tant qu’il était en bonne santé, est maintenant en train de crever. Il est actuellement en soins palliatifs, on lui insuffle des médocs pour le maintenir le plus longtemps possible, mais on le guérira pas.
                        A la place, on vous propose des solutions simples, humaines, sensées, non basées sur les memes outrances et les memes abus que l’ancien systeme à l’agonie, des solutions jeunes et pleine de vie et de bon sens, et vous, vous réclamez à cors et à cris qu’on refoute une dose de morphine à l’ancien systeme et qu’on le laisse sous respirateur artificiel jusqu’à épuisement du dernier médecin vaillant à ses cotés.
                        Bien sûr, entre les années 60 et 80, ce systeme que vous défendez a su répondre, dans les grandes largeurs, à la majeure partie des besoins de la société industrialisée. Bien sur, à cette époque là, il n’était pas question de défier l’hégémonie bancaire et passer outre son joug pour entreprendre car quasiment tous les efforts de croissance était couronnés de succès.
                        Tout ça n’est absolument plus le cas actuellement.
                        Moi, quand je bosse, effectivement je cotise, je paie des taxes, mais je n’ai meme plus assez d’argent pour manger à la cantine de mon entreprise le midi une fois le loyer et la bouffe payés. Alors le fait que d’autres puissent emprunter sur les agios de mon découvert toujours grandissant, pour monter une entreprise qui en fera travailler d’autres, excusez du peu, mais c’est pas l’urgence....l’urgence, c’est comment trouver le moyen pour que chacun bouffe à sa faim. Et la mise en communauté des savoir faire, c’est pas plus con qu’autre chose, et ça a au moins le mérite d’etre une proposition quand vous, vous n’en émettez aucune.


                      • dom y loulou dom y loulou 11 octobre 2011 15:50

                        votre « société » de multinationales descend dans les abysses et rien ne pourra plus arrêter sa course folle vers la mort


                        si vous voulez rester dans ce train fou et contribuer à ses massacres, restez-y

                        rendez-vous seulement compte que ce que vous faites est de décrire, selon la programmation mentale reçue dans ce train fou, les gens qui sont en-dehors, dans les paysages que vous ne faites que traverser tandis que le train les détruit sur sa course, vous rigolez d’eux, eux, l’humanité et toutes ses tribus et c’est vous le dénaturé qui êtes assis dans le train pour les enfers des financiers de la shoa. 

                      • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 17:01

                        dis donc jo,

                        ceux qui ont planqué leur pécule dans une chaussettes doivent bien se marrer aujourd’hui, au moment ou les banques disent « on ferme, allez vous en ».
                         smiley

                      • kane85 kane85 11 octobre 2011 14:25

                        Merci Olivier

                        Bon article qui a pour énorme avantage de donner des solutions et d’être optimiste !

                        Il y a aussi les échanges de savoir : l’un apprends à l’autre comment tailler un arbre par exemple. Pendant que l’autre apprends à une troisième personne un peu d’informatique et ainsi de suite...

                        Efficace et pas cher ! J’ai, de cette manière, eu le bonheur d’apprendre l’apiculture pendant que j’échangeais des cours de cuisine et d’informatique...

                        Parce que le futur c’est aussi la connaissance !


                        • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 17:05

                          kane

                          oui, bien sur les échanges de savoir,
                          ce dimanche je participais à une expo mycologique, et on y organise des « visites guidées » : on prend des groupes de 20/30 personnes, et on leur fait faire le tour des tables en faisant gouter, sentir, toucher les champignons...
                          merci de ton commentaire.
                           smiley

                        • oncle archibald 11 octobre 2011 14:46

                          Le Sel, le sol, le troc, les foires à la brocante, sont des initiatives qui paraissent de prime abord charmantes et conviviales mais ... Et oui il y a non pas un mais plusieurs mais ...

                          Le mais c’est d’abord que les foires à la brocante d’envergure sont aussi les lieux ou s’écoulent force objets dont la provenance est plus que douteuse, soit qu’ils aient été volés, soit qu’ils soient neufs arrivés en France par des filières douteuses, ou « tombés du camion » et que le terme de brocante ne soit pas applicable, commerce illicite étant beaucoup plus approprié.

                          L’autre grand mais c’est l’absence de TVA, de taxe professionnelle, en bref de tout impot et de toute charge sociale sur ces transactions dont certains font profession occulte. 

                          Que la maigre retraite des vieux travailleurs soit amputée de la CSG et que des gougnafiers plus malins que les autres vivent totalement en marge de la société pour ce qui est de contribuer à la collecte des ressources, ça ne me convient pas du tout.

                          Encore un mais pour les mêmes qui biaisent le paiement de l’impot mais sont au premier rang des manifs pour revendiquer que les soins ne sont pas bien remboursés, que les écoles n’ont pas assez d’enseignants, que le RMI est ridiculement bas, etc etc ..

                          Dans un pays qui se veut libre et juste, que je revendique, il ne faut pas accepter qu’on traverse en dehors des passages cloutés.

                           Et ne venez surtout pas me dire que c’est d’en haut que viennent les mauvais exemples. Je le sais, j’en suis d’accord, il faut cravater tous les fraudeurs .. D’abord ceux qui fraudent beaucoup avec l’aide d’experts comptables, d’avocats spécialisés et de banquiers peu regardants. Mais aussi ceux qui fraudent moins ou même peu, car ils sont très nombreux, ce qui finit par faire des sommes, et surtout ce qui fait ressentir une injustice, si ce mot a encore du sens, à ceux qui marchent droit et sont sans cesse en train de faire des chèques, monstrueux par rapport à leurs revenus, au trésor public.

                          • babadjinew babadjinew 11 octobre 2011 16:13

                            Je comprend fort bien votre indignation, et je vous rejoint sur un point ce système ne fonctionne plus ! Il laisse trop de personnes sur le pavée.


                            Maintenant, que voulez vous que fassent ces personnes ? Qu’elles attendent dociles dans un coin que l’on viennent leurs proposer un CUI à 7h par semaine ? Ou qu’elles ce construisent grâces aux ruines de ce système qui plus ne fonctionne des portes de sorties.

                            Ces initiatives sont bien plus positives que le suicide, la dépression, la révolte.

                            Par contre à mon sens, vous n’avez pas encore compris, que le monde honnête que vous semblez défendre n’existe plus ! En tous les cas plus pour tous le monde, et bientôt plus pour personnes. Quand à vos impôts, a l’heure ou ces mots sont posé ils passent de vos poches (votre travail) directement dans l’une des poches du 1% en tous les cas pour 40% d’entre eux. Idem sur chacun de vos actes de consommations.

                            Alors oui quelque chose va très mal quand un pays riche laisse sur le carreaux 8 Millions d’individus. Alors n’inverser pas le rôle, les uns cherchent un chemin de survit plutôt intelligemment, les autres s’en mettent pleins les poches sans le moindre scrupule et de surcroît sans rien faire du tout !. INDIGNER VOUS !   

                          • gaijin gaijin 11 octobre 2011 16:31

                            vous assimilez les intiatives de type sel a du vol ?
                            si on échange des services sans passer par une transaction financière c’est malhonnète ?

                            vouloir culpabiliser ceux qui se tournent vers des alternatives est tout simplement indécent

                            ou alors ok mais on commence a nettoyer par le haut
                            première mesure : test de drogue et d’alcool a l’assemblée nationnale et au conseil des ministre
                            deuxième : saisie des capitaux placés dans les paradis fiscaux

                            après ça je n’engage a ne plus jamais traverser en dehors des clous ça marche ?


                          • al.terre.natif 11 octobre 2011 17:07

                            Mais ... mais pour comprendre ces initiatives, il faut comprendre d’où proviens la situation actuelle ou au moins quel outil mène à cette situation. Je parles de l’argent.
                            Le principe de foires d’échange SEL n’est pas, comme vous semblez le penser, de satisfaire son propre pouvoir d’achat en contournant les impôts et taxes, ou bien un lieu génial pour refourguer des objets volés. Non, ce type de rassemblement à une tout autre ambition : ne pas passer par l’argent pour vivre, lorsque ce n’est pas nécessaire... Récupérer un objet que quelqu’un va jeter n’est pas du tout une escroquerie aux impôts. De même échanger un coup de main avec un autre SELidaire, n’est pas un détournement d’argent publique, ni même un manque de responsabilité citoyenne.

                            Vous savez quel est le premier impôt ? La TVA !! ne pas payer cet impot en consommant ses propres produits, en faisant de la récupération et de la remise à neuf à partir du vieux n’est pas une esquive à nos devoirs citoyens !

                            Vous parlez de maigres retraites, mais une retraité qui manque de moyen et qui participe à un SEL aura plus de chance de trouver un complément matériel, alimentaire, sans être un « poids » supplémentaire pour les autres citoyens de notre pays.

                            Quant à votre dernier « mais » sur les fraudeurs qui sont les premiers aux manifs, passons sur le coté « argumentPasTrèsSolide », j’aimerais vous poser une question :
                            Pensez vous que quelqu’un qui a décidé de vivre sans argent puisse payer ses impôts en donnant de son temps personnel pour la communauté par exemple ? Non, actuellement ce n’est pas possible. Et pourtant, qu’y aurait-il de mal à ça ?
                            Vous courrez (nous courrons) après l’argent, pour vivre (égoïstement d’abord, pour son propre confort, celui des proches) mais aussi pour le reste de notre communauté nationale. Mais pourquoi courir ? Le point de vue de ces personnes que vous décriez (sans les connaître ?) est beaucoup plus reposant, même pour vous : construire et travailler utilement, pour soi, mais aussi la communauté, sans passer par l’intermédiaire de l’argent, ou au moins de n’utiliser cet outil que lorsque c’est indispensable.

                            D’en haut viennent les mauvais exemple, donc par définition, il ne faut pas suivre ces exemples. Et d’en haut, on nous encourage (c’est un peu faible comme terme) à ne fonctionner qu’avec l’argent, et toujours avec un argent plus lointain et global !

                            Je suis sûr que vous auriez de magnifiques idées constructives, si vous vous penchiez sur ces problématiques avec un oeil nouveau ;)


                          • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 17:10

                            cher oncle,

                            vous devez être un peu marseillais, poussé à l’exagération, car s’il arrive que dans une brocante/vide grenier des objets volés apparaissent, ce n’est quand même qu’une minorité.
                            si on trouve une fraise pourrie dans un panier, on ne jette pas toute la récolte...
                            et puis dans cette société ou les uns et les autres ont perdu leur travail, parce que leur entreprise fait travailler des petits chinois, comment leur en vouloir de gagner quelques centimes en vendant des objets trouvés dans leur grenier ?

                          • oncle archibald 11 octobre 2011 17:58

                            Cabanel avez vous une idée de l’argent qui s’échange en 48 heures sur la grande braderie de Lille ? Croyez vous qu’il n’y a là que quelques particuliers qui se débarassent d’objets dont ils ne veulent plus ? Pas de « brocanteurs-revendeurs » d’objets dont il vaut mieux ne pas connaitre la provenance ?? Que doit penser de ces méthodes le mec réglo qui est antiquaire ou brocanteur « pro » avec loyer, charges sociales, patente, TVA, ISR ..

                            Je maintiens il faut faire un choix : ou bien une société avec des règles et on les respecte tous, ou bien le far-west avec des mecs qui font « leur loi » et d’autres qui les subissent. Moi j’ai choisi, je suis cohérent et logique, et je ne supporte pas les fraudeurs, une fois encore quels qu’ils soient.
                            Merde on veut plus d’hopitaux, plus d’instits, plus de services publics qui fonctionnent, ^lus d’aides pour les plus en rade oui ou non .. Si c’est oui j’ai raison.

                          • oncle archibald 11 octobre 2011 18:02

                            « Pensez vous que quelqu’un qui a décidé de vivre sans argent puisse payer ses impôts en donnant de son temps personnel pour la communauté par exemple ? Non, actuellement ce n’est pas possible. Et pourtant, qu’y aurait-il de mal à ça ? »


                            Comment compteriez vous le temps qu’il doit donner en échange de la contribution qu’il doit ? Vous seriez bel et bien obligé re réinventer une « monnaie » qui s’appelerait l’heure de travail .. Je ne vois pas la différence entre recevoir une somme en paiement de ses services te la redonner en impôts ...C’est jouer sur les mots, rien d’autre, et d’ailleurs dans les « communautés d’échange » il existe bien une équivalence .. Sinon je donne un cours de dessin pendant une heure au fils du menuisier et je demande à son père de me refaire ma cuisine. L’argent est plus neutre, moins discutable.

                          • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 18:05

                            cher oncle,

                            j’aime bien chiner dans les brocantes, et c’est un domaine que je connais particulièrement bien, étant moi meme organisateur d’un évènement de ce type dans mon village, une fois l’an,
                            je vous assure que le tableau apocalyptique que vous nous proposez est légèrement exagéré, 
                            ce qui n’empêche que je reconnais que dans quelques cas, il y a effectivement des objets volés qui apparaissent,
                            mais c’est aussi un endroit ou l’on peut faire d’étonnantes affaires...
                            un ami est tombé un jour sur 12 authentiques gravures d’albrecht Durer, authentifiées par Christies (j’y étais avec lui le jour de l’expertise)
                            bon, ça n’arrive pas tout les jours, 
                            mais j’ai moi même trouvé au milieu d’outils rouillés, un vase signé Emile Gallé, et ce n’était pas une copie...
                             smiley

                          • oncle archibald 11 octobre 2011 18:28

                            Et alors ? vous trouvez moral d’acheter l’or au prix du plâtre et le cigare au prix du mégot ? Le mec inculte qui possédait un Gallé trouvait peut être ce « vieux vase » bien moche sans rien savoir de sa valeur, idem pour les lithos de Durer .. Cocufier comme ça un pauvre mec sur un coin de foire je ne trouve pas ça très .. non pas très ... disons solidaire ! A l’inverse il y a ceux qui ont du meuble neuf de bas étage, qui le laissent se mouiller dans le jardin pendant six mois, qui tirent dessus avec des cartouches de gros sel pour faire « les cussous » et qui recirent le tout pour en faire une « vieillerie authentique » .. J’aime pas la triche, j’aime pas les entubeurs .. J’ai connu un mec qui a vendu de « vielles assiettes décoratives » qui étaient accrochées au mur de la cuisine de sa mère à un brocanteur sur la base d’un ou deux euros pièce et qui a eu la surprise d’en voir quelques unes dans la vitrine d’un antiquaire chic à 800 euros l’unité ... Je ne trouve pas qu’il faille abuser de la crédulité des mecs incultes.


                          • oncle archibald 11 octobre 2011 19:27

                            Gaijin : « vous assimilez les intiatives de type sel a du vol »

                            Pas à du vol mais à un changement radical de société dont je suis sur que vous ne voulez pas .. Si vous voulez continuer à avoir des soins à peu près bien couverts par des assurances, des instits dans les écoles et des routes entretenues, il faut mettre du pognon dans la marmite commune sinon vous lésez les pauvres cons qui marchent droit et le font à votre place .. Ils paient leur part plus la votre .. Si ça n’est pas du vol qualifié ca ressemble quand même à une arnaque majeure.

                            Le jour ou en même temps que vos « échanges de service » vous organiserez l’école chez vous, que lorsque vous erez malade vous irez mettre sur votre bobo des toiles d’araignées enduites d’huile d(’olive comme l’a recommandé votre voisin, alors là ok vous serez dans les clous.

                          • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 2011 09:51

                            cher oncle

                            il m’arrive lors de mes visites en brocante d’être approché par un exposant qui me demande conseil sur le prix qu’il doit mettre sur tel ou tel objet, et je me fais un plaisir de lui donner conseil, mais lorsque la personne se moque bien de la valeur de ce qu’il vend, je ne vois pas pourquoi je me priverais d’une bonne affaire.
                             smiley

                          • gaijin gaijin 12 octobre 2011 09:54

                            oncle archibald
                            vous n’avez aucune idée de ce que je veux a titre personnel
                            ne présumez donc pas trop .......
                            je n’aime pas parler de moi ( parce que derrière un écran on peut bien inventer n’importe quoi )
                            mais puisque vous m’interpellez de la sorte :
                            j’ai participé quelques années a un projet alternatif avant de revenir dans le cadre social
                            Alors que je ne demandais pas mieux que de travailler tranquille dans mon entreprise en payant des cotisations pour les autres et pour une retraite que je ne toucherai jamais ( tout en consacrant le reste de ma vie a des considérations...... autres ) j’ai été ajusté. 
                            libre de mon temps je me suis reconvertit dans les médecines dites parallèles .....
                            pour répondre a vos autres questions il se trouve que précisément je me suis investit a titre bénévole dans l’ éducation et que je ne trouve pas inutile de soigner a titre gratuit les gens qui n’ont pas les moyens ( ce que j’appelle la solidarité directe )

                            je comprend par ailleurs votre point de vue et si le monde était tel qu’on nous l’ apprend a l’école je serais d’accord avec vous
                            mais d’égalité et de fraternité il n’y a guère qu’au fronton de ces églises républicaines que l’on appelle des mairies quand a la liberté c’est lorsqu’on essaye de s’en servir que l’on s’ aperçoit a quel point il nous en reste peu ......

                            je vous suppose d’une génération plus avancée que la mienne probablement a la retraite
                            si c’est le cas n’oubliez pas que c’est ma génération et encore plus la suivante qui vont devoir payer pour vos utopies a vous ......
                            croissance illimité et exponentielle (années 70 )
                            créer de la richesse en s’endettant ( années 80 )
                            désindustrialisons la france elle va devenir le réservoir des cerveaux ( années 90 )
                            etc
                            permettez moi donc d’avoir les miennes et de militer pour elles
                            et dites vous bien que si je ne veut pas de votre monde c’est parce qu’ en en premier lieu il n’a pas voulu de moi


                          • gaijin gaijin 12 octobre 2011 11:42

                            orion
                            bravo que la force soit avec toi
                            bien sur les sel ne peuvent pas remplacer le système actuel par un tour de baguette magique
                            mais si tout ça ne finit pas dans grand foutoir il n’est pas impossible que se développe des communautés de pauvres n’ayant pas accès a l’argent officiel
                            c’est une des conséquences possible de la mondialisation : la disparation de fait des états et le retour contraint a un communautarisme restreint
                            actuellement la société est en train de se déliter en de multiples sous couches ( a ce titre l’article d’olivier sur les morlocks était très significatif )
                            la médecine puisqu’on en parle est déjà a plusieurs vitesses c’est étonnant de voir que les gens qui n’ont pas les moyens d’ accéder a des mutuelles se tournent vers la médecine alternative pour se soigner ......
                            coluche disait les riches ont a manger et les pauvres l’ appétit
                            c’est pareil les riches ont la santé et les moyens de se soigner et les pauvres le reste ......


                          • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 2011 13:27

                            ami jedi que la force t’accompagne.

                             smiley

                          • joletaxi 11 octobre 2011 15:00

                            @Cabanel


                            mon petit jo,

                            vous êtes affligeant,
                            vous avez sous les yeux des solutions pour changer votre manière de vivre,

                            Mais où diable avez-vous vu que je voulais changer de vie ?
                            La société dans laquelle je vis me convient parfaitement.
                            Si vous voulez vous aller vivre dans une yourte, dans un placard à balais, dans une grotte, cela ne me fait ni chaud ni froid,je m’en tape royalement.
                            Que vous trouviez cela génial,que vous en fassiez la promo, c’est votre droit.
                            Mais arrêtez de vous ériger en modèle,c’est à la fois ridicule et puéril.
                            Le monde n’est pas en danger d’aucunes sortes.
                            Et les gens qui voient poindre une chance de sortir de la misère n’ont d’autres aspirations que de m’imiter(à mes dépends,par la mondialisation, mais c’est bien de partager non ?),les chinois sont devenus les premiers constructeurs automobiles, vous savez ce machin à 4 roues, qui pue, et qui ne saurait égaler en facilité, confort, disponibilité, coût, les transports en commun.

                            Faites votre popote, et de grâce, lâchez-nous avec vos sentences de prophète de seconde zone.


                            Mince, une usine de méthanisation qui pète(pas de victimes, pas comme les concombres bio, heureusement) et qui révèle un scandale financier...


                            tu m’étonnes...

                            sinon, ce corium, ça chauffe toujours ?

                            • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 17:15

                              jo,

                              le monde n’est pas en danger ?
                              ah bon, merci de me rassurer
                              il ne s’est donc rien passé à fukushima, pas de millions de particules radioactives qui ne s’en échappent, faisant le tour du monde, préparant des centaines de milliers de cancers pour les années à venir.
                              quand aux « concombres bio », vous ne suivez pas bien l’actualité, puisque l’on sait aujourd’hui que le virus venait d’Egypte.
                              alors ça vous sert à quoi de lire des articles sur un cite journalistique citoyen ?
                              vous avez raison, restez donc à peaufiner votre chateau de sable.
                               smiley

                            • Marco07 12 octobre 2011 20:05

                              Cabanel, c’est vos estimations, mais je vous rappelle que vous avez un passé assez laborieux avec les chiffres... Millions de particules et centaines de milliers de cancer.

                              Dixit notre Cabanelologue statisticien épidémiologiste plombier charcutier.....

                              Gros bisous

                            • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 07:39

                              marco

                              je confirme mes chiffres, 
                              les sources proposées sont indéniables, et j’en ai donné mainte fois les liens,
                              quand à vos « bisous », ils me rappellent ceux que les mafiosi faisaient avant de régler leur compte aux embrassés, vous pouvez donc les garder.
                               smiley

                            • Marco07 13 octobre 2011 15:57

                              Comment confirmer des chiffres qui ne veulent absolument rien dire ?

                              Quelles particules radioactives ? (par exemple)... Votre lien entre le ratio particules radioactives et décès (qui apparemment chez vous ne varient absolument pas en fonction de la météo ou de la concentration, de la nature des particules etc)

                              Balancer des centaines de milliers et des millions à droite et à gauche c’est bien beau, mais pas précis pour un rond.


                              Je persiste, gros bisous.

                            • al.terre.natif 11 octobre 2011 16:43

                              Merci pour ce condensé d’informations très enrichissantes.
                              C’est toujours un grand plaisir d’avoir des informations constructives et alternative dans notre monde saturé d’inutile et de strictement conforme ...

                              J’en ajoute quelques unes pour les locaux de bordeaux :
                              Terres d’Adeles est une AMAP sur Pessac, qui propose également des petites parcelles dans le cadre de « l’école des jardins » pour cultivateurs en manque de place et de compétences...

                              Quant aux commentaires peu constructifs, il suffi de voter en négatif et ne plus y faire attention ;)

                              Enfin, lorsque vous dites « Bien sur les « utopistes » n’ont pas encore totalement abandonné l’idée de se passer d’argent », et bien j’ai le plaisir de vous contredire. Bien sûr, ce ne sont que des tentatives plutôt isolées encore, mais qui proposent de vraies alternatives !! Je penses à l’exemple de Mark Boyle qui à passé 1 an sans argent, et qui à écrit un livre depuis « Moneyless Man » (ou « Homme sans argent »), et vie actuellement dans une communauté sans argent appelée « Freeconomy comunity » (ou à peu près « Communauté de l’économie libre »).
                              Allez voir son site (en anglais), son expérience est très intéressante.

                              Argent : valeur de référence pour tout échange entre être humain. Est devenu la seule valeur utilisable depuis que le temps personnel de chaque être humain s’échange contre l’argent.
                              Temps : vraie valeur de référence. Seule valeur vraiment universelle et équitablement répartie entre les êtres humains. Malgré sa répartition équitable, cette valeur est différente entre chaque être humain, en fonction des choix qu’il fait dans sa vie de tous les jours. : chacun à le pouvoir d’augmenter la valeur de son temps par ses actions. Devrait redevenir la seule valeur ayant de l’importance au yeux de chacun (et de tous).


                              • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 17:16

                                al terre natif

                                merci de ces infos supplémentaires, et de vos encouragements
                                à +
                                 smiley

                              • Robert GIL ROBERT GIL 11 octobre 2011 16:53

                                voici un article qui jette les bases d’une monnaie alternative nationale qui mettrait un peu de SEL dans notre vie( ceci est un essai et est donc perfectible) :

                                http://2ccr.unblog.fr/2011/03/13/une-monnaie-alternative-le-franc/


                                • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 17:19

                                  Robert,

                                  le franc ? bon, on s’est fait avoir une première fois avec l’euro, 
                                  la parité illusoire de conversion avec le franc nous a fait payer la baguette de pain 6 fois plus cher, et s’ils reviennent au franc, on va se faire bais...euh avoir une deuxième fois.
                                  c’est peut être ce qu’on appelle la « monnaie de singe » ?
                                   smiley

                                • Robert GIL ROBERT GIL 11 octobre 2011 17:49

                                  cette monnaie alternative je l’ai appelé Franc mais on peut l’appeler comme on veut, je pense simplement que c’est une façon pour l’etat de se réapproprier une partie de la création monétaire (c’est peut-etre pas trés clair dans mon article) et de s’en servir pour certains grands travaux.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 17:58

                                  Robert,

                                  ok, je vais le relire...
                                  promis.
                                   smiley

                                • oncle archibald 11 octobre 2011 19:35

                                  Oui c’est sur et une fois que vous aurez fixé la parité entre « le franc » et l’euro vous aurez inventé l’eau tiède !! C’est total débile votre truc. Sa seule utilité c’est de créer non pas en dehors de la société mais dans la société une « zone franche » avec une « monnaie à vous » et une activité sans TVA sans prélèvements sociaux sans ISR qui vous convient si bien.


                                  Tant qu’il y aura des cons pour payer à votre place l’instit et les médecins de l’hosto tout ira bien .. 

                                • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 2011 13:28

                                  cher oncle,

                                  vous n’avez manifestement pas compris l’utilité et la logique RU.
                                  que faire ?
                                  réflechissez, et on en reparle ?
                                   smiley

                                • symbiosis symbiosis 11 octobre 2011 16:57

                                  Joe le taxi, strontium pulvérulent a de nouveau lâché ses fétides et infantiles émanations soufrées....

                                  Joe le taxi est une espèce de Don Quichote du système, moulé par le système qui navigue sur des sites dans lesquelles ses élucubrations paraissent totalement ridicules et dérisoires.

                                  Je te verrais bien dans Charlie Hebdo, bouffon systémique, je te verrais bien dans cette feuille de choux atlantiste, otanienne et opportuniste, mais sur Agoravox, je te trouve un peu en décalage, bouffon...


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 17:21

                                    symbiosis

                                    faut pas en vouloir à Jo, il vit encore dans un vieux monde, et ne s’est même pas rendu compte que celui ci avait changé...
                                    pensée émue pour cet homme attardé pour lequel le nucléaire reste la panacée.
                                    merci de votre commentaire.
                                     smiley

                                  • joletaxi 11 octobre 2011 17:38

                                    @ symbiosis


                                    d’habitude je fais gaffe de ne pas poser le pied dans un étron, mais je ferai cette fois une exception
                                    le bouffon, lui, il a trouvé sa place dans cette société,il a fait son chemin, il roule en 4X4 quand ça lui chante, ou dans un cabriolet quand il fait beau,il ne loge pas dans un placard,et il n’a pas de questions à se poser comment il va se chauffer cet hiver, ni comment il va bouffer, et il vous em....

                                    Cabanel

                                    le monde n’est pas en danger ?
                                    ah bon, merci de me rassurer

                                    Ou bien, vous êtes idiot, ou bien c’est pour vous un fond de commerce millénariste.

                                    Fuku est à ce stade un non événement, malgré vos espoirs sans cesse étalés ici.
                                    Des particules, naturelles ou non, l’humanité s’en prend depuis des millénaires, et jamais dans son histoire, l’espérance de vie,de qualité de surcroit ,n’a été aussi appréciable,vous en êtes l’illustration.

                                    Vous êtes antinuc « de base » et c’est votre droit.
                                    Mentir, déformer, amalgamer ,exagérer ne rend pas service à votre cause.

                                    Et une fois pour toutes, je me fiche éperdument comment le courant qui jaillit quand je pousse sur le bouton a été fabriqué,nucléaire, charbon, crottes de biques.
                                    L’important c’est que nous disposions d’une énergie abondante et si possible peu chère, car c’est vital pour nos sociétés développées.
                                    Et jusqu’à pas très longtemps,c’était le cas.
                                    Depuis, des olibrius « je sais tour » se sont ingéniés à détruire ce modèle.
                                    Alors je vais pas m’apitoyer sur la file aux restos du coeur.
                                    Vous vouliez une société frugale, vous vomissez la société de consommation, l’industrie,le commerce, et bien vous y êtes.
                                    D’autres pas aussi malins et intelligents que vous vont prendre votre place ;c’est déjà bien parti.
                                    Bravo


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 17:53

                                      jo le taxi

                                      y va pas du tout
                                      sa pensée ?c’est pas ça.
                                      y marche pas au soda
                                      il boit du jaune
                                      connait pas charlie parker
                                      connait qu’les bars
                                      l’est toujours noir
                                      fait d’la peine
                                      jamais il ne brille
                                      il s’affaisse
                                      l’est clinique joe
                                      il est gaga
                                      l’est vraiment pas très beau

                                      pour la musique, c’est là
                                      je n’ai fait que changer quelques paroles
                                      amuse toi bien...

                                       smiley


                                    • lavabo 11 octobre 2011 18:09

                                      Te fatigue pas Jo, on est ici dans la secte verte, celle des gens qui ont tout compris et qui ont raison


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 2011 07:04

                                      lavabo

                                      vous faites une grossière erreur.
                                      on n’est jamais sur d’avoir raison, mais disons que lorsque je vois ce que j’écrivais il y a plus de 30 ans, les faits hélas me donnent raison.
                                      ceci dit, je n’ai pas la « science infuse », et il m’arrive de me tromper, ce que je reconnais sans difficulté comme vous avez pu le constater sur de nombreux articles.
                                      merci de tenter l’objectivité, elle seule permet le dialogue.
                                       smiley


                                      • foufouille foufouille 11 octobre 2011 18:25

                                        les legumes hydroponiques, ca ressemble a du plastique comme au super


                                      • dogon dogon 11 octobre 2011 17:48

                                        Bonjour Olivier,

                                        Il est bon parfois d’avoir des articles alternatifs qui permettent de réfléchir par soi-même en suivant les liens.

                                        Je ne parviens toujours pas à t’expédier cet article qui parle d’énergie libre à partir du vortex aqueux mais je pense que tu pourras trouver par toi-même (il est de Pierre de Châtillon, un américain).

                                        Mais, toujours en rapport avec l’énergis libre, j’ai aussi trouvé ça :

                                        http://www.lepost.fr/article/2011/10/05/2606327_un-physicien-en-colere-parle-d-energie-libre.html

                                        Bien à toi


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 17:56

                                          merci dogon

                                          le physicien en colère a fait le tour du web, et je l’ai déjà reçu plusieurs fois, mais c’est toujours agréable de le relire,
                                          merci
                                          j’avance doucement sur les énergies libres, 
                                          c’est pour bientot.
                                          à+
                                           smiley

                                        • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 18:11

                                          @ tous,

                                          dans la série « rions un peu », je viens de recevoir ça :

                                          LE DÉCALOGUE DE NOTRE SOCIÉTÉ Notre société est ainsi faite :>
                                          > > 1- Le pauvre : il travaille>
                                          > > 2- Le riche : il exploite le 1>
                                          > > 3- Le soldat : il défend les deux>
                                          > > 4- Le contribuable : il paye pour les trois>
                                          > > 5- Le vagabond : il se repose pour les quatre>
                                          > > 6- Le poivrot : il boit pour les cinq>
                                          > > 7- Le banquier : il escroque les six>
                                          > > 8- L’avocat : il trompe les sept>
                                          > > 9- Le médecin : il tue les huit>
                                          > > 10- Le croquemort : il enterre les neuf>
                                          > > 11- Et le politique : il vit des dix !>


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 11 octobre 2011 18:13

                                            @ tous

                                            une action en cours contre les paradis fiscaux, pour ceux que ça intéresse :

                                            • info-bourse.net 11 octobre 2011 18:19

                                              MES, le nouveau dictateur européen

                                              http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=rFTbIGahzhU#t=22s

                                              C’EST GRAVE FAITES CIRCULER.



                                                • Papybom Papybom 11 octobre 2011 18:43

                                                  Bonsoir Olivier,

                                                  Pardonnez mon audace, je viens chez vous distribuer une affiche.

                                                  Un peu de pub, comme dans les grandes surfaces.

                                                  Un article, dans le rayon « Modération » arrivera Dimanche en péremption !

                                                  Les consignes de vote ne sont valables que pour le deuxième tour des primaires.

                                                  Le site Agoravox n’affichant (pas encore) la Date Limite de Publication, comme la D.L.C sur les produits frais, information gratuite.

                                                  Pour votre article, comme toujours chez vous : ils sont riches, savoureux et onctueux. Les produits de votre terroir et de votre savoir-faire, mériteraient (faute de D.L.C) la mention A.O.C.

                                                  Article Obligatoirement Consommable.

                                                  Cordialement.


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 2011 07:06

                                                    Papybom

                                                    pas de soucis,
                                                    j’irais voir cet article, sachant d’avance qu’il fera le bonheur de plusieurs, 
                                                    votre humour décalé et plein de verve devrait faire encore quelques heureux.
                                                    cordialement aussi.
                                                     smiley

                                                  • joletaxi 11 octobre 2011 18:51

                                                    Cabanel


                                                    encore une cata à mettre à votre tête de gondole ;vite un article là-dessus 

                                                    il y a un trou dans la couche d’ozone gigantesque au dessus de l’arctique, du jamais vu.
                                                    Pourtant, grâce à la vigilance des écolos, on avait pris des mesures drastiques, établi une administration « verte » bien financée, etc.
                                                    Tout cela à coûté un pont, et coûte toujours bonbon, mais pas de bol, le trou en antarctique s’en tape copieusement, et voilà que l’arctique s’y met.
                                                    On nous aurait raconté des bobards ?
                                                    Pas à dire, les écolos sont spécialistes des idioties dispendieuses.
                                                    Normal, c’est jamais eux qui paient, c’est les gens qui bossent

                                                    • symbiosis symbiosis 11 octobre 2011 19:45

                                                      Hé ! bouffon systémique, quand on prétend s’exprimer en public, tu devrais savoir qu’on ne dit pas, « des mesures drastiques », c’est grossier et ça ne veut rien dire, mais des mesures draconiennes.

                                                      Mais on ne peut pas demander à un soudard de faire preuve d’élégance dans sa syntaxe.


                                                    • oncle archibald 11 octobre 2011 19:47

                                                      Nicole Cheverney vous faites une fixette et une attaque ad hominem sur jo le taxi. que savez vous de lui pour le juger ? Savez vous si en plus de payer ses impots il ne donne pas de ce qui lui reste à des ONG charitables ? Qu’est ce que c’est que cette façon de présumer des qualités et des défauts d’un mec que l’on ne connait pas.

                                                      Pour en revenir au sujet je dis et je maintiens que l’article de Cabanel n’a rien de rafraichissant sauf ce coté « bonhomme » et « gentillet » de l« échange direct. Une société organisée ne peut pas vivre sans qu’il y ait des prélèvements et ceux qui organisent à grande échelle ces »échanges« se mettent »hors jeu« alors que je ne doute pas qu’ils revendiquent en tête de cortège contre le manque d’instits et de medecins hospitaliers etc etc.. C’est de l’arnaque. 

                                                      Notre société irait parfaitement bien si tout le monde payait ses impots et si cette manne commune n’était pas gaspillée. Or avec d’un coté les potes à sarko et leurs boucliers fiscaux, de l’autre une foultitude de mecs qui font du black, plus personne ne met du pognon dans la marmite et ceux qui le font »réglo" sont les dindons de la farce.

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 2011 07:10

                                                      jo

                                                      et c’est maintenant que vous le découvrez ?
                                                      et non seulement le trou dans la couche d’ozone s’élargit au fur et à mesure du temps qui passe, mais il existe une autre brèche que j’ai signalé dans un article récent,
                                                      large comme plusieurs fois la terre, elle est dans la couche électro magnétique qui nous protège des rayonnements magnétiques du soleil.
                                                      et puis il doit y avoir une autre brèche ?
                                                      laquelle ?
                                                      devinez.
                                                      vous êtes concerné.
                                                       smiley

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 2011 09:53

                                                      merci Nicole de votre commentaire sympa,

                                                      pour jo, je désespère de le voir s’ouvrir au débat, et pour cette raison, je l’envoie (avec d’autres) finir son chateau de sable.
                                                      mais il n’en fait qu’à sa tête.
                                                       smiley

                                                    • joletaxi 11 octobre 2011 22:02

                                                      tiens, je me suis encore fait une copine !


                                                      je ne sais pas , mais je vous sens agressive, peut-être un peu jalouse ?

                                                      Heureusement, les plaisirs de gens qui ont des moyens sont dérisoires, futiles ,à la limite imbéciles.
                                                      Arpenter les rues sans un clou, en faisant les poubelles, est bien plus enrichissant.

                                                      Et quel accomplissement de vivre dans une yourte en hiver,cela fouette l’intelec.
                                                      Rien à voir avec un bel appart, bien chaud,devant un bon feu ouvert.
                                                      Ca ,c’est réservé aux crétins.
                                                      Cela me rappelle Jean Yan, qui expliquait qu’il préférait de loin jouer dans un film où il est étendu dans un transat au bord d’une piscine,le sein d’une jolie fille dans la main, que de jouer le mineur en grève au fond d’un taudis sordide.

                                                       « J’ai de la chance, je ne suis pas au chômage, je gagne correctement ma vie, je peux me payer le superflu lorsque d’autres ont beaucoup moins de chance, »

                                                      vous avez tout compris.
                                                      ce qu’il faut, c’est de la chance,d’abord de la chance, et surtout et encore de la chance.
                                                      Et la chance cela ne se partage pas.
                                                      Bien sur il faut bosser, il faut être sérieux, il faut en vouloir, mais il faut surtout de la chance.

                                                      Après, ce qu’il faut, c’est que d’un point de vue sociétal, l’état, c-a-d, nous, on s’arrange pour partager un peu de cette chance qu’ont certains.
                                                      C’est là que cela ne fonctionne pas généralement.
                                                      Mais c’est en partageant un peu, ou même pas mal, de ce que la réussite apporte à certains qui ont de la chance,que la situation s’améliore pour le plus grand nombre.
                                                      Et ce n’est certainement pas en fustigeant la réussite, qui crée des richesses, que l’on a la moindre chance de supprimer la pauvreté.

                                                      Avez-vous la moindre idée de ce que coûtent à nos entreprises les « conneries » du développement durable chères à nos écolos.
                                                      Avez-vous la moindre idée des transferts énormes de richesses vers la Chine par exemple, qui se font au nom de la lutte contre cette escroquerie du réchauffement climatique ?
                                                      Les ouvriers de Chertal sont en grève car on va sans doute fermer la dernière ligne à chaud du bassin, et ils seront à la rue.
                                                      mais dans le même temps, la région a acquit sur fonds publics des crédits carbone,pour tenter de maintenir cette activité.
                                                      On est « cocus » des 2 côtés.
                                                      Et les exemples sont innombrables.Une étude très bien documentée montre que chaque emploi « vert » créé, l’est aux dépends de 2,5 emplois en général.
                                                      Aux USA, les commissions se multiplient pour dénoncer cette gabegie, qui désindustrialise le pays.

                                                      Alors il faut rester logique.

                                                      Vous voulez suivre les préceptes des gourous« verts » qui jusqu’ici se sont trompés sur tout,il vous faut en subir les conséquences.
                                                      Vous voulez fermer les centrales nucléaires ? Bonne idée.
                                                      Même en Allemagne, on commence à faire les comptes.Mais ne venez pas vous plaindre si comme en Irlande, 30% de la population est en grave difficulté et incapable de payer sa note d’électricité.
                                                      Vous ne voulez pas de la société de consommation, de l’industrie, des banques.
                                                      grand bien vous fasse, et tant pis si les fins de mois sont difficiles.
                                                      D’ailleurs Araine Walter est partisane d’instituer des tickets de rationnement.

                                                      cabanel vous explique que c’est une réelle opportunité de vous enrichir moralement et intellectuellement de se passer de toutes ces choses imbéciles qui font le bonheur des idiots qui ont des moyens.
                                                      Alors ,mais de quoi vous plaignez-vous ?
                                                      Moi je suis un crétin, un drogué de la société de conso, à la limite une ordure.
                                                      mais je n’ai peut-être pas eu la chance d’avoir été doté de plus de 2 neurones(le peut-être est de trop, vous aurez rectifié)
                                                      Il faut m’aider.

                                                      Vous vous cantonnez dans la caricature,cela vous arrange bien.
                                                      Mais je n’ai pas d’exemples de « dictatures du peuple » qui n’aie été un drame pour sa population.
                                                      Et laissez-moi encore vous conter cette anecdote :
                                                      je lis ici en permanence les pires horreurs sur les USA, l’anniversaire du 11/9 a été l’occasion des pires « saletés » sur ce grand pays.
                                                      A une époque, j’avais une petite amie américaine dont les parents travaillaient ici.
                                                      A chaque occasion, j’y allais de critiques bien senties sur ces salauds d’américains.
                                                      Un jour, son père m’a pris à part.Il m’a dit : Jo je te considère comme un garçon intelligent(quel crétin !).Tu vas accompagner ma fille aux USA pour Thanksgiving dans la famille.Et comme tu es un garçon intelligent, je parie que tu ne reviendras pas.
                                                      malheureusement, cela ne s’est pas fait, et je n’ai compris que bien plus tard, quand je suis parti aux USA combien il avait raison.

                                                      Et cerise sur la gâteau, je ne partage pas.



                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 2011 07:12

                                                        jo,

                                                        c’est étonnant chez vous cette faculté à chercher la souffrance.
                                                        un peu maso ?

                                                      • TyRex TyRex 11 octobre 2011 22:35

                                                        Un mot :

                                                        Bravo !


                                                        • efarista efarista 12 octobre 2011 00:28

                                                          réseau d’échange de savoirs, le Foresco
                                                          http://www.google.com/search?q=reseau+d%27%C3%A9change+de+savoir&ie=utf-8&oe=utf-8&lr=lang_fr

                                                          Excellent post. Merci. Je plussoie


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 2011 07:13

                                                            efarista

                                                            merci de ce lien, et de vos encouragements...
                                                            d’autant que sur la page google proposée, il y a des tas d’autres opportunités.
                                                             smiley

                                                          • Atlantis Atlantis 12 octobre 2011 01:29

                                                            @cabanel : j’ai voté contre votre article. j’ai tendance à aimer vos articles, mais là, à mes yeux vous faites une faute majeure (répétée assez régulièrement ceci dit).

                                                            "Chaque médaille a un revers. Ignorer cette réalité nous condamne à nous enchainer à ce revers. Et rien de plus dur que de briser les chaines que l’on s’est fabriqué soi-même.« 

                                                            Tout ce que vous mentionnez dans votre article expose volontairement un seul coté de la pièce. Tout ce qui est exposé a montré ses limites et/ou escroqueries (totale ou partielle), sur la base de l’omission justement. Enfin, si vous cherchez ce qui peut changer notre monde c’est pas compliqué, il suffit d’enlever les lois fondamentales qui »interdisent de" et qui protègent le système, pour les remplacer par des devoirs moraux. Oui, le révisionnisme doit être plus qu’un droit mais un devoir. Oui, l’appel au boycott doit plus qu’un droit mais un devoir. Oui, être payé autrement que par virement sur un compte bancaire doit être plus qu’un droit mais un devoir. Oui, la possibilité de choisir sa monnaie doit plus qu’un droit mais un devoir. Et ainsi de suite. Tout le reste n’est que perte de temps.


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 2011 07:15

                                                              Atlantis,

                                                              bien sur toute médaille à son revers, 
                                                              mais je n’ai fait que proposer un moyen de vivre une autre société, sans attendre des lendemains souriants,
                                                              ceci dit, la fin de votre commentaire me sied comme un gant
                                                              merci.
                                                               smiley

                                                            • De la hauteur 12 octobre 2011 01:33

                                                              A Olivier, c’est réconfortant de voir qui y a pleine initiative en cour, malheureusement tant que nous avons pas compris que la politique telle est conduite aujourd’hui de droite conne de gauche , il y peut d’espoir que ses initiative soit viable Ils sont tous tues un jour où l’autre, si ce n’est pas directement dans l’œuf
                                                              Donc il y a un problème en France c’est l’assujettissement de l’Économie sur le politique qui tue tous inisative réel, et l’autre fait c’est que la société civile na pas droit au chapitre

                                                              Tant que cela durera toute ces initiatives elles sont en réalités éphémères et ne sont pas en réalités une véritable momification de cette société mortifère.


                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 2011 07:16

                                                                de la hauteur,

                                                                d’autant que j’ai surement oublié beaucoup d’autres pistes possibles, comme on a pu le constater en lisant les propositions faites par de nombreux commentateurs.
                                                                merci de ton commentaire.
                                                                 smiley

                                                              • Jean Lannes Christopher Lings 12 octobre 2011 09:52

                                                                Intéressant tout ça merci


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 2011 13:34

                                                                  orion

                                                                  je suis en chantier sur le sujet (l’article devrait s’appeler « l’agonie des autruches ») 
                                                                  au programme volcans et tout le tremblement, avec surtout une piqure de rappel sur le scandaleux étouffoir médiatique posé la dessus.
                                                                  à+
                                                                  demain, c’est récré : je propose une « histoire de fromage »
                                                                  elle risque d’en énerver quelques uns ?
                                                                  les autres devraient bien s’amuser.


                                                                  • SergeL SergeL 12 octobre 2011 14:18

                                                                    Beaucoup de gens croient que l’utopie c’est l’impossible, c’est l’irréalisable. Mais non, grammaticalement, c’est tout simplement l’irréalisé. J’accepte donc d’être qualifié d’utopiste, car l’utopie d’aujourd’hui sera peut- être la réalité de demain.

                                                                    Théodore MONOD


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès