• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Notre Plat pays

Point de vin, même pour la messe.

Notre territoire peut s'enorgueillir de disposer de ce qui fut le grenier à blé du royaume. La chose ne devrait cependant être trop ébruitée, il se pourrait que l'ogre des Carpates ne jette son dévolu sur cette riche plaine où les paysans d'autrefois aimaient à se protéger les pieds avec des chaussettes russes. Il se peut que Vladimir y voit là un motif suffisant pour en réclamer l’annexion. Si par malheur, il lui venait aux oreilles que la culture des fleurs de crochus pour extraire le safran reprenait de sa vigueur d'antan, il n'en faudrait pas plus pour qu'il vienne se sucrer au pays de la betterave.

Si mon propos semble incohérent c'est qu'il est difficile de prendre de la hauteur pour décrire ce plat pays dans lequel le regard s'évade à perte de vue. Fort heureusement, pour distraire l'automobiliste sous la menace d'une somnolence presque certaine, la brusque éruption des éoliennes est venue apporter un petit vent de fraîcheur dans ce paysage morne. Quand à prétendre qu'elles apportent aussi un peu d'eau à mon moulin à paroles, ce serait faire peu de cas de la ponction excessive que l'agriculture intensive s'autorise dans l'immense nappe de Beauce.

Mais revenons à nos moutons, ceux de Beauce que la production de céréales et de betteraves est venue leur manger la laine sur le dos. La richesse jadis de ces terres chargées de limons et de marnes n'est plus à démontrée. L'appétit des céréaliers et celui plus récent des betteraviers ont taillé des croupières à ces pauvres agneaux qui après le remembrement durent plier pâturage afin de s'exiler en Nouvelle-Zélande

Le loup ayant depuis plus d'un siècle et demi cessé de semer la terreur et de nourrir les veillées au coin du feu, il n'y avait plus rien à se mettre sur la dent pour raconter ce territoire aux mains d'une agriculture soucieuse d'enrichir l'industrie phytosanitaire. Qu'il ne soit plus guère possible d'y boire de l'eau de robinet, n'est qu'un petit effet collatéral. Il eut été possible de mettre un grand peu de vin dans cette eau si la culture de la vigne avait résisté aux exigences fiscales des moines d'Orléans, ce qui ne fut hélas pas le cas.

Le chapitre de Sainte-Croix se trouva fort contrarié, au XIII° siècle quand la Beauce se couvrit de vignobles. Si pour dire la messe, le vin est indispensable, c'est en fort petite quantité. Point n'était donc besoin de sacrifier les substantiels bénéfices de la dîme que rapportait le blé au détriment d'une taxe sur le vin de moins bon rapport. Les moines en dépit d'un vœu d'abstinence ont toujours été à cheval sur les rapports, d'où la fameuse position du missionnaire fiscal.

C'est donc le blé qui rapportait le maximum d'oseille dans ce curieux pays. Il est bien délicat de faire fructifier son capital en dehors des silos qui sont devenus, au fil du temps cet autre relief qui sert de point de repère. La vie pouvait ainsi se poursuivre jusqu'à ce que les terres devinssent totalement stériles à force de pousser toujours plus les rendements, quand un nouveau débouché vint faire mousser la gourmandise locale.

La bière ayant le vent en poupe, elle donna un bon petit coup de pompe pour relancer une industrie locale qui manquait de gaz. Le Reinheitsgebot ou « loi de pureté de la bière » qui vit le jour en 1516 en Bavière fut la plus ancienne loi de protection du consommateur. Édictée par Guillaume IV de Bavière, elle précisait alors les ingrédients autorisés dans une bière : du houblon, de l’orge (ou du froment pour les bières blanches), de l'eau… et rien d’autre ! La levure n’est pas mentionnée car on ignorait son existence à cette époque. Cette loi désormais bafouée, on peut y ajouter toute sorte d'ingrédients pour constituer un produit spécifique qui attirera le chaland et permettra de faire son beurre. La Beauce n'échappe pas à ce grand flot de bières qui couvrent nos campagnes.

Ne sachant plus quoi raconter sur ce charmant territoire, j'ai bien peur qu'en toute logique géographique, ce texte ne tombe à plat. Je vous laisse donc à la contemplation du paysage sans qu'il soit nécessaire de lever les yeux au ciel.

 

Illustrations de Louis-Joseph SOULAS

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Lynwec 30 septembre 09:45

    La contamination est grave, même un auteur habituellement détaché des querelles mondialistes se sent obligé d’y aller de sa petite pique russophobe, c’est dire . Ma femme ( elle a mauvais esprit mais prétend que ce serait mon influence) me souffle que ce premier paragraphe serait un signe de sous-traitance par un autre auteur, spécialisé dans la botanique et la poésie, ainsi que dans l’indignation politique à sens unique, j’ai des doutes mais sait-on jamais ...

    Que dire de plus à propos de cette supposition selon laquelle Vladimir pourrait être intéressé par un plat pays en perdition organisée....sinon qu’elle tombe à plat.

    A force de saboter l’autonomie alimentaire de notre pays, nos traîtres d’en haut voudraient bien parvenir à ce que les nôtres, de plats, soient vides mais gardons le moral et n’en faisons pas tout un plat .


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 septembre 10:13

      @Lynwec, le plat pays, ce sont les flamand( ROSE). Et pour le moment en Belgique, les envahisseurs ce sont eux. Flamand obligatoire pour les wallons.... Gavés comme des Oies.... Leur devise : Flanders Technologie.... Si vous aimez, c’est votre choix......


    • Lynwec 30 septembre 10:22

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Le plat pays, c’est aussi les régions nord-pas de calais où les seules montagnes sont les fameux terrils des mines et en fait, toutes les régions de grandes plaines, par extension .
      Ce n’est pas que la Belgique même si Brel l’a laissé entendre avec talent .


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 septembre 16:11

      @Lynwec Les belges maintenant vont sur les plages armoricaines... Je suis Picarde. Et née près du mont de l’Enclus (la montagne des Ardennes flamandes...) et wallones cornegidouille...


    • C'est Nabum C’est Nabum 2 octobre 08:12

      @Lynwec

      Vous manquez de distance


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 septembre 09:58

      BREL : Avec de l’Italie qui descendrait l’Escaut
      Avec Frida la Blonde quand elle devient Margot
      Quand les fils de novembre nous reviennent en mai
      Quand la plaine est fumante et tremble sous juillet
      Quand le vent est au rire quand le vent est au blé
      Quand le vent est au sud écoutez-le chanter
      Le plat pays qui est le mien. S’appeler BREL et être du signe du bélier. Face à la balance, le signe de Poutine, mon coeur balance. en Belgique, ce sont les fla« mouche » qui ont accueilli les UkrHAINInens. Normal, il font partie de la Haine V. A. Que ne voit la similitude entre la Belgique et ce qui se passe en russie ? Ou la guerre des deux roses : entre York et Lancaster. Amusant car les Lancaster avaient un brelge a leut tête (Rosh signifie Russe et tête...) : Jean de Gand...... Pourquoi le Touge et le Noir ne sépousent-ils pas (livre de chevet de Macron). Pour la guerre des deux Roses, ils ont choisi les Tudor. Moulin tu dors. Ils ont marié le rouge et le blanc...... Normal, Tudor signifie : DON DE DIEU. Dieu est lumière et n’a que faire du noir et des ténèbres....


      • C'est Nabum C’est Nabum 2 octobre 08:13

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Merci


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 septembre 10:07

        Quand l’eau se rajoute au vin, cela donne du rosé..... Du blanc et du rouge..... Le blanc est signe de paix.. Mais l’emblème des tudor ne mélange pas les deux couleur. Peut-être qu’en prenant du recul, le yeux finissent par voir du Rose...... Un jous après que Saint-Michel ait combattu le dragon. 29 septembre. Le signe du bélier est aussi associé à le tête..... Quant à la balance, c’est la plume d’autruche ou le Maât. Autruche mâle avec ses plumes blanches visibles. Brel (bélier, mars, le sang : ils écoutent leur cheveux pousset et chantent : PAIX au vietnam) contre Brassens (Balance : Mourir pour de idées d’accord, mais de mort lente. Bah au final, les deux sont décédés d’un cancer.... 


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 septembre 10:19

          Le signe de la balance (Poutine). Signe d’harmonie et de paix. Etonnant non !!!!!! Poutine a raison : jamais le mur de Berlin n’aurait dû tomber. C’est à ce moment que la guerre économique et technologique a commencé.... 1989. Sale période de déclin « pour tous ».... l’axe du mal n’est pas celui que l’on imagine....


          • juluch juluch 30 septembre 11:40

            Le plat pays qui est le mien chantait le grand Jacques....


            • C'est Nabum C’est Nabum 2 octobre 08:13

              @juluch

              Le mien est différent


            • TSS (...tologue) 1er octobre 09:30

              il reste encore 2 petits vignobles :

              Orleans et Clery st andré... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité