• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Où étiez vous le 11 septembre 2001 ?

Où étiez vous le 11 septembre 2001 ?

Le titanic à New York, 1998, huile sur toile 160 x 100cms

 

Où étiez vous le 11 septembre 2001 ? Vous vous en souvenez certainement, il y a des dates qu'on oublie pas. C'est comme le jour où l'homme a marché sur la lune, pour ceux qui sont assez vieux pour l'avoir vécu. J'avais 9 ans à l'époque, et nous étions en vacances avec mes parents dans les Alpes, à cet endroit, pas de télévision. Une dame âgée nous a alors invités pour l'occasion à regarder l'événement retransmis en direct, comme le 11 septembre 2001, mais en noir et blanc, sixties obligent.

Les Etats Unis ont le chic pour les événements à l'impact extraordinaire, qu'eux seul peuvent réaliser, volontairement ou involontairement. Mais il ne s'agit pas ici de discuter une énième fois sur les véritables responsables du carnage. Quel que soit le groupe de criminels qui ont organisé, planifié de sang froid la mort de plus de 3000 personnes, ces gens là existent et honte sur eux.

Pour en revenir au 11 septembre 2001, ce jour là, en tant que peintre, j'exposais à Marseille dans la galerie ''Provence Art Culture & Création'', située au 31, grand rue, du 5 au 30 septembre 2001. Pour l'occasion, j'avais présenté des toiles récentes, mais aussi des tableaux datant de quelques années. Dont un, intitulé ''Twins Towers 98'' qui faisait partie d'une série sur New York, toiles que j'avais réalisées entre juin et juillet 1998, et présentées au public lors d'une exposition personnelle en Mairie des 6 & 8èmes arrondissements de Marseille ; du 6 au 14 août 1998. Une vidéo a été tournée lors du vernissage, le 6 août 1998, visible ici, qui atteste de la date de réalisation des tableaux.

Twins Towers 98, huile sur toile, environ 70 x 60 cms

 

Donc, le 11 septembre 2001, cette toile représentant les Twins Towers était posée dans la vitrine de la galerie sur un chevalet décoratif. Sur cette toile, chaque tour est découpée de façon arbitraire dans un des angles. Du fait du décalage horaire, les événement du 11 septembre furent retransmis en France vers 15 heures, le responsable de la galerie, déjà âgé et décédé depuis ouvrit sa galerie à peu près au même moment, sans être au courant des attentats.

 

 

 

 

 

Jacqueline Chalory, mère du peintre devant la galerie Provence, Art, Culture & Création, photo prise le 8 septembre 2001, remarquer le tableau à gauche dans la vitrine.

 

Dans l'après midi, plusieurs personnes entrèrent dans la galerie et signifièrent au galeriste que les tours en vitrine n'existaient plus, détruites. À cette époque, l'hyper-centre de Marseille était encombré de marginaux et consommateurs de substances psychotropes en tous genre, modifiant leur perception de la réalité. Le galeriste n'accorda aucune foi au racontars de ces égarés titubants, ces outlaws mal habillés, aux allures décalées dans ce lieu ''culturel'', d'ordinaire achalandé de bobos et touristes propres sur eux.

Ce n'est que le lendemain, en revoyant ''Twins Towers 98'', que le marchand de tableaux comprit le sens des phrases déclamées par les ''intrus'' de la veille, sortes de terroristes par procuration, qui s'étaient fait un plaisir d'annoncer la nouvelle au galeriste bourgeois. Il est clair que ces personnes n'auraient jamais franchi le seuil de la galerie en temps normal. Le responsable de la galerie, choqué, a alors retiré le tableau de la vitrine, par respect me dira-t-il plus tard.

Cet après midi de chien là, j'étais chez moi, quant une amie m'a téléphoné pour me dire que quelque chose de grave s'était passé à New York. Le premier attentat venait de se produire, et les programmes hertziens étaient suspendus pour laisser la place à l'événement incroyable, impensable. J'allumai la tv et j'assistais en direct au deuxième crash. Sonné par les images hallucinantes, je n'ai pas réalisé sur l'instant la correspondance entre mon tableau et les crashes.

Ce n'est qu 'en revoyant les films amateurs montrant les avions suicides, surtout le deuxième, découpant les immeubles, quasiment sous les mêmes angles que j'avais imaginés plus de 3 ans avant, que je compris l'étrangeté et les correspondances incroyables du dessin de 1998. Depuis, ce tableau a été exposé de nombreuses fois, et il ne manque pas ''d'interpeller'' les visiteurs. Deux autres des tableaux de la série présentent aussi, avec le recul des sortes de ''stigmates visionnaires''.

Depuis juillet 2011, cette série de toiles est visible au .New York 911 National Memorial Museum : http://registry.national911memorial.org/view_artist À l'occasion du 11ème ''anniversaire'' de ce sombre événement, je viens de terminer un ouvrage intitulé 3 éphémérides, pour les trois ans séparant la réalisation des tableaux et les attentats de septembre 2001. Celui ci sera disponible en format Kindle Amazon dans un premier temps, dès le 11 septembre 2012, si toutefois la conversion du fichier numérique et des images se déroule correctement.

J'ai essayé dans 3 éphémérides, à travers un parallèle entre la physique quantique et ses mystères, qui remettent en question notamment le rapport de cause à effet, de réhabiliter le ''paranormal'', le mystère. Peut être que ce que nous trouvons inexplicable obéit à des lois précises, mais que nous ne comprenons pas, avec notre logique cartésienne et réductrice. La Contrafactualité par exemple est considérée par le magazine ''New Scientist'', comme une des 7 merveilles du monde quantique. En gros, la contrafactualité est une loi prouvée qui montre que des événements qui ne se sont pas produits, affectent et décident du résultat d'une expérience. On peut dire ici que la contrafactualité s'applique concrètement au tableau Twin Towers 98, les événements du 11 septembre 2001, bien que ne s'étant pas encore produits, et pour cause, en été 1998, ont décidé de l'apparence finale de cette toile, qui possède 2 ''stigmates'' quasiment aux endroits précis où les avions suicides ont terminé leur course folle*

couverture 3 éphémérides

*pour coller à la réalité, il faut inverser à 180° les vidéos ou photos des crashes réels, comme dans un miroir, mais la coïncidence reste étonnante

Video autres tableaux


Moyenne des avis sur cet article :  3.05/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Piere CHALORY Piere Chalory 11 septembre 2012 09:55

    Bonjour à tous, juste une mise au point, d’abord je ne prétends pas être médium ou voyant, même si, comme tout le monde, j’ai eu quelques rêves prémonitoires. En ce qui concerne mon opinion sur le 11 septembre, à l’époque de l’événement, les images étaient tellement violentes que choqué, j’ai adhéré à la version officielle.


    Depuis j’ai réfléchi, notamment en ce qui concerne le Wtc 7, le 3ème immeuble qui s’est écroulé sans qu’aucun avion ne l’ai touché. À l’époque, si je me souviens bien, les journalistes mainstream ont déclarés que le souffle du à l’effondrement des tours jumelles a suffi à en faire écrouler une troisième ! Vous avez dit bizarre ?

    • robin 11 septembre 2012 13:32

       les journalistes mainstream ont déclarés que le souffle du à l’effondrement des tours jumelles a suffi à en faire écrouler une troisième ! Vous avez dit bizarre ?

      A ce stade c’est pire, ils ne reculent devant rien pour prendre les gens pour des abrutis.

      Et que dire de la voyance extralucide de la journaliste de la BBC qui a annoncé la chute de la tour 7 20 minutes avant qu’elle se produise, fort de café aussi non ?.....MDR !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 septembre 2012 10:21

      Je viens d’avoir une idée géniale :

       

      Y a qu’à dire que, le 11 septembre à New York, c’était les américains eux-mêmes qui avaient organisé l’attentat, et que l’islam n’y était pour rien.

       

      Comme ça, la phrase idiote de Jean-Marie Le Clézio paraîtra très intelligente :

       

       »le visage de l’antisémitisme est aujourd’hui celui de l’islamophobie"

       

      http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20120905.OBS1344/la-lugubre-elucubration-de-richard-millet.html

       

      Faut pas laisser notre prix Nobel de littérature sombrer dans le ridicule.


      • Ariane Walter Ariane Walter 11 septembre 2012 12:08

        merci régnier,

        comme quoi des personnes mal intentionnées peuvent nous faire découvrir de belles choses.
        je n’avais pas lu ce superbe article de Le Clézio. Tellement juste. En voici un extrait.

        La question du multiculturalisme, qui semble obséder si fort certains de nos politiques et quelques-uns de nos prétendus philosophes, est une question déjà caduque. Nous vivons dans un monde de rencontres, de mélanges et de remises en cause. Les mélanges et les flux migratoires existent depuis toujours, ils sont même à l’origine de la race humaine (la seule race). Le multiculturel tel qu’on le nomme en ce moment n’est plus suffisant. Il fabrique des ghettos, isole les cultures et favorise le durcissement de leurs radicalismes.

        Le seul espoir que nous ayons n’est pas dans une nostalgie d’on ne sait quelle pureté originelle - complètement illusoire si l’on pense aux métissages qui ont créé la France ou la Norvège mais dans l’ouverture vers l’interculturel. La littérature est un des moyens de cet échange, la littérature est un creuset où se fondent les courants venus des quatre coins de l’histoire. Mais rêver d’une identité nationale figée est un leurre. Dans la rencontre des cultures et des civilisations, chaque apport a son importance, et nous ne pouvons demander à personne de renoncer à la moindre part de son héritage.


      • philouie 11 septembre 2012 13:03

        Y a qu’à dire que, le 11 septembre à New York, c’était les américains eux-mêmes qui avaient organisé l’attentat, et que l’islam n’y était pour rien.

        C’est dingue, vous croyez que c’est les américains eux mêmes qui ont tué tous ces américains ?

        Mais pourquoi auraient-ils fait ça ?


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 septembre 2012 14:32

        Merci Ariane. C’est toujours gratifiant d’être félicité par ses pairs… et mairs (je suppose que ça s’écrit comme ça)

        …….

        Merci philouie de souligner. J’étais trop vague, et Ariane n’avait pas tout compris.


      • OMAR 11 septembre 2012 19:59

        Omar 33

        Philouie : « C’est dingue, vous croyez que c’est les américains eux mêmes qui ont tué tous ces américains  ? »

        Que des dictateurs comme Kaddafi ou Saddal Hussein incitent au massacrent de leur propre peuple ; quoi de plus normal, c’est des arabes, voyons !!!!!

        Mais que ce psychopathe de G. W. Bush en fasse autant, non c’est pas possible...
        C’est scandaleux, condamnable et dingue d’y penser

        Car la manipulation, les complots, la folie meurtrière, la barbarie, c’est l’apanage des musulmans, et eux seulement....

        Raigner,
         Une sérieuse étude généalogique a permis de découvrir que Breivik  est d’origine arabe...
        Alors, content ?


      • njama njama 11 septembre 2012 21:28

        schweizer.ch

        feriez bien de pas trop abuser du whisky ... c’est pas bon pour les neurones.


      • Loatse Loatse 11 septembre 2012 11:08

        Bonjour

        Vos toiles sont superbes et très parlantes.. mais je n’en suis guère étonnée..

        Pastelliste, une quinzaine de jours avant le 11 septembre, j’ai ressenti un malaise, comme une violence, une agressivité sans aucun objet... qui m’a poussé à prendre mes batonnets, mon bloc papier afin de me débarasser de cette sensation oppressante...

        Sans aucune recherche artistique, j’ai jeté sur la toile des tours calcinées qui s’entremêlaient devant un ciel embrasé... au premier plan un canon... le tout était plutôt horrible, un paysage de désolation...

        Dans la foulée j’ai dessiné (craché je dirai) une grande spirale traversée d’un sabre... Dans ma tête ce mot « jihad »... Aussi est ce le titre que j’ai donné à ce dessin...

        Le tout ne m’a pas pris plus de 5 minutes...

        La colère inexpliquée qui m’habitait alors m’a quittée au dernier trait de pastel... j’étais comme épuisée mais libérée de ce sentiment de haine qui ne m’appartenait pas..

        15 jours après, les tours s’effondraient... Mais je n’ai pas fait la relation immédiatement, sous le choc..

        C’est surtout le deuxième dessin qui m’a toujours fait douter de la version reopen... 

        Ce projet existait déjà dans l’esprit des terroristes et lorsque nous l’avons peint ou rêvé nous n’avons fait que puiser dans l’inconscient collectif, Certains l’ont rêvé, d’autres l’ont « exorcisé » de leur esprit en le couchant sur la toile...

        Ce 11 septembre 2001, à l’heure ou les journaux télévisés diffusaient les faits, j’ai réagi comme nombre d’entre nous... Stupéfaction, incompréhension, peine immense pour toutes ces victimes.. mes dessins dormaient sous leur papier cristal.. inutiles..






        • joletaxi 11 septembre 2012 11:25

          bonjour Loaste

          j’ai remarqué une fissure dans un mur de ma maison, et après avoir étoffé mes connaissances en mécanique rationnelle dans les commentaires des articles de Reopen et autres sur le sujet, je suis très inquiet.

          Vous ne ressentez rien de particulier ?

          merci d’avance


        • Piere CHALORY Piere Chalory 11 septembre 2012 11:34

          Bonjour Loatse,


          Merci de votre commentaire, oui, souvent les artistes ont une sensibilité exacerbée, qui leur permet de naviguer dans les espaces de l’inconscient, collectif ou non. Moebius, récemment décédé disait ; pour créer des oeuvres de science fiction, il faut ’’dépasser le seuil de la conscience’’. 

          ps : l’ebook 3 éphémérides vient d’être mis en ligne sur Kindle Amazon : 


        • mortelune mortelune 11 septembre 2012 11:54

          @Loatse

          Je reprend une de vos phrases en la modifiant un peu pour donner un peu de vraisemblance à vos propos.
          « Ce projet existait déjà dans l’esprit des ’mondialistes’ et lorsque nous l’avons peint ou rêvé nous n’avons fait que puiser dans l’inconscient collectif, Certains l’ont rêvé, d’autres l’ont »exorcisé" de leur esprit en le couchant sur la toile...

          Amitiés !

        • Loatse Loatse 11 septembre 2012 12:12

          Bonjour Joe

           Est ce réellement une fissure ou bien une conjecture spéculative dans le cadre de la théorie de la gravité quantique ? un nologramme bourré de nano thermite ?  smiley

          parce que là j’y vois que dalle...

          (faudrait pas me confondre avec madame irma nan mé ho !)


        • njama njama 11 septembre 2012 12:14

          Bonjour Loatse
          C’est surtout le deuxième dessin qui m’a toujours fait douter de la version reopen...

          et lorsque nous l’avons peint ou rêvé nous n’avons fait que puiser dans l’inconscient collectif,

          En 2001, le « jihad » existait déjà très largement à l’époque dans l’inconscient collectif, les moudjahiddins, c’était pas une nouveauté. Le péril « islamique » n’a fait que remplacer le péril « communiste » à la fin des années 80 (chute du mur de Berlin, 9 novembre 89).
          Les afghans avaient d’ailleurs réussi (avec l’aide US et saoudienne) à se débarrasser de « l’Armée Rouge » après 10 ans de guerre (décembre 1979 à février 1989), un combat contre un titan en quelque sorte, ce qui n’est pas sans laisser de traces (admirations, ou craintes ...) dans l’imaginaire collectif.

          j’ai dessiné (craché je dirai) une grande spirale traversée d’un sabre...
          une prémonition peut-être de la VO, l’arme criminelle ... au centre d’un vortex * de « sentiment de haine qui ne m’appartenait pas ... »
          * voir la signification artistique ICI

          Moins d’un mois après les attentats, le 8 octobre 2001, les US bombardent en représailles l’Afghanistan sans mandat de l’ONU, et sans fournir la moindre preuve de la culpabilité de Ben Laden et de ses sbires.


        • joletaxi 11 septembre 2012 12:23

          @Loaste

          depuis que je lis certains articles sur Avox, je dois dire que je n’ai plus aucune certitude.

          Par contre,ce dont je suis sur, c’est que je dois repeindre une chambre, et que vous semblez avoir des talents dans le domaine ?

          Bon je dis ça et j’dis rien hein......


        • Loatse Loatse 11 septembre 2012 12:56

          merci njama, pour la signification du « vortex »... lequel d’après votre lien ouvre le champ des possibles à plein d’interprétations en relation avec l’espace-temps, une autre dimension), 

          j’exprime juste ce que j’ai ressenti, de ce que j’ai écris et dessiné dans une espèce de sentiment d’urgence qui me poussait à me débarasser de quelque chose de malsain, de mauvais qui m’oppressait...

          Le reste ressort de l’analyse politique... ou se mêlent les intérêts et enjeux financiers et religieux...et c’est plutôt complexe...


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 septembre 2012 14:49


          Mais heureusement, Loatse, que tout ça n’existe que dans « l’inconscient collectif » et qu’aucun « jihad », jamais, ne donnera lieu à une chose pareille dans la réalité.

           

          Chacun  »exorcise" comme il peut. Prenons exemple sur Jean-Marie Le Clézio et Ariane qui ont parfaitement su, après Thierry Meyssan,  « exorciser » l’effroyable imposture dans la littérature.


        • mortelune mortelune 13 septembre 2012 02:39

          @ Loatse

          Pastelliste, une quinzaine de jours avant le 11 septembre, j’ai ressenti un malaise, comme une violence, une agressivité sans aucun objet... qui m’a poussé à prendre mes batonnets, mon bloc papier afin de me débarasser de cette sensation oppressante..."

          Qu’est devenue votre oeuvre d’art ? Elle a pris une roquette ’terroriste’ en plein dans le mille ? Vous m’avez l’air d’être un drôle de farfelu en tout cas. 
           


        • Gérard Luçon Gerard Lucon 11 septembre 2012 11:36

          J’etais a la redaction du journal satyrique roumain « Academia Catavencu », nous preparions une operation de solidarite entre la Roumanie et le Senegal ... un collegue est entre dans notre piece et nous a dit « branchez la tele, vite » ... nous avons alors vu en direct les deux tours dont l’une deja avait de la fumee epaisse, puis nous avons vu quelque chose que nous avons cru etre une mouche sur l’objectif, cette mouche s’est ecrasee sur la 2eme tour ... nous avons alors compris que c’etait un moment « historique ! »

          Et nous voyons depuis les consequences avec le retour en force des puissances coloniales dans les pays « a fort potentiel mineral ».


          • Erwan 11 septembre 2012 11:43

            Bonjour,
            Moi ce jour là je fêtais mes deux ans de mariage !!
            quel spectacle !! deux bougies soufflées rien que pour nous.....


            • amipb amipb 11 septembre 2012 19:31

              Et 2977 morts... Difficile d’y voir la moindre réjouissance.

              Espérons que les responsables derrière tout cela seront mis derrière les barreaux un jour.


            • loxias loxias 11 septembre 2012 11:55

              Bonjour,

              Merci pour ce papier et bravo pour votre toile. Le 11 septembre 2001 j’étais au centre de sécurité incendie du Parlement européen de Strasbourg (il n’y avait pas de session à ce moment). Nous avons dû mettre les drapeaux en berne, et je me rappelle que le bruit courait que les parlementaires à Bruxelle étaient tous sortis affolés de leur bâtiment. Finalement quand j’y repense, rien ne prouvait qu’on n’allait pas être nous aussi attaqués, mais c’est surtout les jours suivant qui craignaient , vu qu’on recevait des lettres anonymes avec de la farine dedans (l’anthrax est plus dur à trouver, apparemment !)

              Au suivant !


              • Leo Le Sage 11 septembre 2012 12:00

                @AUTEUR/Piere Chalory
                Vous dites :
                « Où étiez vous le 11 septembre 2001 ? » [...]
                1/ Je n’ai pas lu votre article.
                2/ Bizaremment, j’étais chez moi et curieusement ce jour là j’ai eu cette étrange idée d’allumer le poste téléviseur...
                On voyait en direct les tours attaqués...
                Ensuite on avait l’impression d’une entreprise de démolition...

                PS : votre nom est Piere avec un seul « r » ? C’est original...

                 
                Cordialement

                Leo Le Sage
                (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                • Hervé Hum Hervé Hum 11 septembre 2012 12:04

                  En ce jour du 11/09/2001 cela faisait exactement 11 jours que j avais débarqué à Cayenne en Guyanne. Je me souviens que dès le lendemain nous étions 4, rencontrés au café « la bodéga » à boire une bière et déjà à disserter sur le fait que cet attentat avait été planifié par les Bush et consort. Mon hypothèse était moins radicale que mes camarades en cela que je considérait que les services secrets s’étaient contentés d ouvrir un boulevard aux terroristes.

                  La particularité de cet attentat est que je découvrit les twins towers en même temps que leur destruction !


                  • Ariane Walter Ariane Walter 11 septembre 2012 12:04

                    j’étais sur un terrain de golf,me baladant pieds nus, pendant que mon copain jouait et tout à coup, j’en ai eu marre et je suis rentrée chez ma fille.Elle m’a dit « viens voir ».
                    Toute la journée je suis restée devant la télé.
                    La mise en scène était tellement horrible, macabre, je pensais à ces gens dans les avions. le plus terrible était ceux qui se jetainet des fenêtres.
                    Mais je ne savais pas que cette histoire était encore plus horrible. Inside job.
                    Et depuis ce jour, nous tombons lentement du ciel de nos anciennes nations, enflammées par l’impérialisme Zunien.

                    Il a vraiment dit ça Le Clezio ?
                    Chapeau, mec.


                    • njama njama 11 septembre 2012 12:26

                      Bonjour Ariane

                      je pensais à ces gens dans les avions.

                      C’est ce à quoi on pense bien naturellement. Nos pensées s’ordonnent pour donner du sens aux apparences.
                      Ces avions n’étaient peut-être que des drones (c’est parfaitement possible compte-tenu des technologies, - ce n’est pas le sujet de l’article -). Au final, je préférerais que ce soient des drones ... et pas de passagers/otages/ victimes.


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 septembre 2012 15:05

                      Ariane.

                       

                      Soyez respectueuse, s’il vous plaît. Le Clézio n’est pas « un mec », c’est un prix Nobel. Allez voir dans les meilleurs dicos la définition du prix Nobel, et vous comprendrez que vous devez admirer tout ce qu’il écrit :

                       

                      Prix Nobel : papier vaccin extrêmement rare qui immunise pour l’éternité, contre le risque de dire des bêtises, l’écrivain immortel auquel il est remis solennellement par l’Académie suédoise à Stockholm.


                    • Ariane Walter Ariane Walter 11 septembre 2012 16:58

                      Justement, non ; je n’apprécie pas tout ce qu’il écrit. certains de ses romans sont rasoirs ; il ne sait pas, comme un grand romancier, créer des personnages qu’on n’oublie pas ; il est plus poète.

                      mais son article est superbe. il comprend parfaitement la complexité de notre monde.


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 septembre 2012 17:52

                      Ariane

                       

                      Peut-être que vous ne faites pas semblant et que, réellement, vous n’avez pas compris que, dans l’article dont vous donnez des extraits, il y a aussi cette tarte à la crème que je vous demandais de lire aussi  :

                       

                      LE VISAGE DE L’ANTISÉMITISME EST AUJOURD’HUI CELUI DE L’ISLAMOPHOBIE

                       

                      Ce que je dis sans détour c’est que cette phrase n’est pas seulement une sottise mais qu’elle est écoeurante, odieuse, et qu’elle rabaisse son auteur prix Nobel au niveau des pires antisémites, aujourd’hui repartis en campagne sous l’uniforme de « l’antisionisme ».

                       

                      Pour être plus clair encore : les actes criminels commis aujourd’hui partout dans le monde au nom du Dieu de l’islam font que l’islamophobie est parfaitement justifiée.

                       

                      Et il est tout à fait dégueulasse d’inverser la réalité et de comparer l’islamophobie à l’ignoble antisémitisme qui a conduit des millions de juifs dans les chambres à gaz.

                       

                      Est-ce, cette fois, assez clair ?


                    • joelim joelim 11 septembre 2012 21:55

                      Oui, c’est vrai que les musuls irakiens ont été très agressifs avec l’armée de libération du pays pas du tout religieux qu’est la Zunie (j’aime bien l’expression copyright AW).  smiley 


                    • joletaxi 11 septembre 2012 12:17

                      me baladant pieds nus,

                      qui pourrait encore douter que ce soit un « inside job » ?
                      si c’est pas une preuve ça ?


                      • Ariane Walter Ariane Walter 11 septembre 2012 12:36

                        je sais que tu aimes être à mes pieds et que c’est le genre de détail qui allait te retenir !!! bingo !


                      • joletaxi 11 septembre 2012 13:00

                        et oui, le diable est dans le détail

                        pieds nus sur un terrain de golf, cela a une signification .
                        Pieds nus dans son salon sur de la moquette de chez S. maclou, cela ne veut rien dire, mais sur un terrain de golf....on comprend mieux.
                        Si en plus le terrain de golf se trouve dans un goulag libéral, tout devient clair, c’est un complot


                      • francesca2 francesca2 11 septembre 2012 13:04

                        Ben oui...on ne la lui fait pas à la petite Ariane...


                      • tf1Goupie 11 septembre 2012 13:10

                        c’est vrai qu’elle avait même prévu que Mélenchon serait Président, c’est vous dire si Walter est une voix qui fait référence.


                      • joletaxi 11 septembre 2012 13:15

                        il ne l’est pas ?

                        c’est un complot !


                      • Ariane Walter Ariane Walter 11 septembre 2012 17:01

                        ahahahaa !!! merci. j’ai bien ri !
                        Mais est-ce que vous savez que marcher sur la terre donne de l’énergie ?


                      • Ariane Walter Ariane Walter 11 septembre 2012 17:02

                        Pieds nus sur la terre !! Bien sûr !


                      • njama njama 11 septembre 2012 21:18

                        Pieds nus sur la terre !! Bien sûr !

                        ça n’a pas la même signification pour tout le monde Ariane smiley

                        *** smiley


                      • paoum 11 septembre 2012 12:34

                        j’était dans un appart avec un new-yorkais à paris...j’ai vu le deuxième avion en direct percuter la tour, puis en voyant la première tour s’écrouler, je me suis dit « c’est pas possible que ça s’écroule comme ça ! il y a un os ! » s’en est ensuivi une discussion tendue avec cet américain...
                        à l’écroulement de la deuxième, puis de le troisième tour ( j’ai tout vu en direct), j’étais édifié.

                        on entendait les journaleux parler d’explosions dans les tours et franchement, tout pauvre gars que je suis, je n’ai pas cru une seconde que les tours se soient écroulées sur leurs bases à cause des avions....la troisième, j’en ai parlé autour de moi pendant des mois et je fus estomaqué que personne ne connaisse ni son existence ni son sort, les gens me prenaient pour un taré !

                        j’ai surtout eu peur de la guerre qui s’ensuivrait... smiley 


                        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 11 septembre 2012 12:41

                          Ce jour-là mes collègues de l’époque m’attendaient depuis deux heures en réunion dans une salle sans PC, sans TV et où les portables ne passaient pas. De mon coté j’ai cessé de rédiger le texte de mon intervention quand j’ai vu ce qui se déroulait à NY.

                          Je ne vous raconte pas leurs têtes quand je suis entré dans la salle pour annoncer que les deux tours du WTC étaient pulvérisées, que le Pentagone était en flamme et qu’on venait d’évacuer Manhattan et la Maison Blanche...


                          • njama njama 11 septembre 2012 13:19

                            Où étiez vous le 11 septembre 2001 ?
                            dans la catégorie insolite ...

                            “Je suis descendue du 96e au 78e étage. D’un coup, j’ai entendu une femme crier : “Il y a un autre avion.” Les gens ont commencé à hurler, ensuite j’ai senti une forte pression, tout l’air de mes poumons était aspiré”

                            Une chose est sûre maintenant, Tania Head alias Alicia Esteve Head n’était pas dans le World Trade Center comme elle le prétendit pendant plusieurs années.
                            L’Imposteur du 11 septembre


                            • njama njama 11 septembre 2012 13:57

                              @ l’auteur
                              Sur cette toile, chaque tour est découpée de façon arbitraire dans un des angles.

                              C’est un détail qui m’interpelle dans votre toile, car passée « l’émotion » de cette actualité macabre, je m’étais dit très vite que si l’objectif visé était d’atteindre à titre de démonstration un symbole de la puissance américaine, il y avait bien d’autres cibles que les Twin Towers.
                              Il n’y avait que l’embarras du choix, ICI ou encore plus symboliquement ICI 
                              Pourquoi les Twins ?
                              DEUX avions pour toucher à un symbole, c’est se compliquer beaucoup la vie, c’est énormément et inutilement multiplier les risques que la préparation en soit révélée par maladresses, inadvertances, avant de pouvoir être exécutée, tant cette opération militaire est complexe.

                               


                              • Piere CHALORY Piere Chalory 11 septembre 2012 16:17

                                Bonjour Njama


                                En aucun cas il n’était question ’’d’atteindre un quelconque symbole américain’’, quand j’ai peint cette série de toile, entre juin et juillet 1998, je voyais New York comme ça, point. Par ailleurs je n’ai rien contre les américains. 

                                D’autre part les preuves de la date de réalisation de ces toiles existent, et seront utilisées contre toute personne mettant en doute la véracité de cette histoire, sous la forme d’une procédure en diffamation.

                                C’est votre droit de penser ce que vous voulez. 

                              • njama njama 11 septembre 2012 17:12

                                Désolé Piere Chalory, je me suis peut-être mal exprimé, ou vous m’avez mal lu. Je vous précise ma pensée :

                                car (le 11 sept 2001) passée « l’émotion » de cette actualité macabre, je m’étais dit très vite que si l’objectif visé (par ceux ??? qui avaient mené cette opération ) était d’atteindre à titre de démonstration un symbole de la puissance américaine ...

                                Aucun lien donc avec votre toile, si ce n’est l’analogie entre un trait de similitude picturale [chaque tour est découpée de façon arbitraire dans un des angles] et, que au moins dans mon esprit, (presque) chaque grande tour de New-York aurait pu être une cible . D’où ma question, pourquoi les Twins ??? et se compliquer la vie.
                                Une seule cible suffisait pour faire une démonstration de force ...

                                Je ne soulevais pas d’ambiguïté sur la chronologie, cette toile est bien présente au vernissage du 6 août 1998 à Marseille comme on le voit dans la vidéo.


                              • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 11 septembre 2012 14:12

                                peinture de névropathe incurable, ça fout la trouille tant de publicité pour autant de médiocrité !


                                « Se croire un artiste, c’est déjà être un artiste » - Francis Lalanne chanteur horripilant


                                • njama njama 11 septembre 2012 14:26

                                  @ Ronald Thatcher
                                  commentaire d’une médiocrité affligeante smiley


                                • njama njama 11 septembre 2012 14:47

                                  « Je n’ai pas envie de me prendre la tête. C’est troublant. Et en même temps, ce n’est pas troublant, car c’est logique. Quand je préparais Le Sommeil du monstre (1998), je m’imprégnais d’informations et d’analyses, je parlais avec beaucoup de reporters. L’ensemble de ces renseignements a créé une prémonition. J’ai fantasmé sur le futur en projetant la réalité yougoslave à l’échelle du monde dans 30-40 ans. Ce mélange de nationalisme et de religion débouche sur une internationale obscurantiste qui succède à l’internationale communiste. Ce sont les Talibans, destruction de la pensée, destruction des symboles, les Bouddha. Les obscurantistes faisaient sauter la tour Eiffel et des buildings de New York dans Le Sommeil du monstre, trois ans après, c’étaient les deux tours. Quant à Eugenics qui s’élève à la place des places des deux tours, on était en mars 2001, à six mois du 11 septembre quand les infographistes de Duran qui ont fait la modélisation de Manhattan m’ont demandé où je voulais placer le building de Eugenics. Comme elles dépassaient, j’ai dit à la place des deux tours. Et on les a virées devant moi, en tapotant sur un clavier. »
                                  Enki Bilal

                                  OEuvres prémonitoires La Libre Belgique 17/03/2004


                                • njama njama 11 septembre 2012 14:51

                                  Prémonition de la guerre civile de Dali
                                  tableau peint 6 mois avant la guerre civile de juillet 1936


                                • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 11 septembre 2012 17:38

                                  ben dis donc !


                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 septembre 2012 18:22

                                  ben Ronald 

                                  Faut pas vous étonner

                                  Pour un peintre qui s’entremélange les pinceaux, dans l’Espagne "qui s’entretue elle-même« , »un être mi homme, mi femme, mi monstre mi vivant qui s’entre tue" c’est parfaitement plausible. 


                                • tiloo87 tiloo87 11 septembre 2012 14:34

                                  J’étais au boulot avec mon collègue, Webmaster comme moi à l’époque, connectés en permanence sur internet.
                                  C’est lui qui est tombé sur les premières images, et je me souviens que j’ai soutenu que c’était un « fake », surtout à l’écroulement de la première : on ne voyait que de la fumée et tout celà paraissait inpossible.
                                  Le soir, à l’heure de la fermeture du bistrot (c’était un vendredi...), on a pu boire plusieurs tournées offertes « pour fêter ça » (« vous en rêviez, Benne La Denne l’à fait » etc...), ce qui était le sentiment majoritaire en France sur le moment !


                                  • Menouar ben Yahya 11 septembre 2012 16:53

                                    Difficile d’échapper aux images des tours en flammes, elles tournaient en boucles. Le temps s’était arrêté, on venait de tuer des Américains par centaines, 11 septembre une date qui n’a aucun sens à l’époque au Congo par exemple. La valeur intrinsèque de l’Homme n’existe pas !


                                    11 Septembre 2001 ! Un jour comme un autre au Congo avec ses centaines de milliers de cadavres, 3 000 000 de morts en six ans, une moyenne de 50 000 morts/jour ! Ce n’est pas de ce lieu et de cette guerre anti-médiatique, dont il s’agit, ni des corps pourrissants de négros faméliques et superfétatoires mais ceux utiles de ricains obèses, potentiellement capable de dépenser du dollar, des euros et toutes les monnaies du monde et de surcroît, cotisants à l’assurance vieillesse ainsi qu’à diverses assurances même celles sur sa propre mort.
                                     Quel gâchis ! Des vies qui méritaient d’être vécu, des vies ou la joie l’emporte sur la peine, non pas de ces vies ou on n’a pas le moindre sous à dépenser, ces misérables êtres faméliques, sans valeur, sans avenir, sans ripailles, ni rafting, ni stretching…

                                    • Piere CHALORY Piere Chalory 11 septembre 2012 20:34

                                      Bonjour Menouar,


                                      Vous avez hélas tellement raison, l’axe du bien subjectif, du pouvoir militaire, semble décider de nos vies ici bas

                                    • Menouar ben Yahya 12 septembre 2012 09:38
                                      Si le chiffre de 3000 000 de morts au Congo en six ans de guerre est vrai, celui de 50 000 jours est lui totalement fantasque ! J’aurais pu faire une erreur en rajoutant un zéro mais là encore le chiffre de 5000 morts/jours aurait été tout aussi fantasque. Ca étaie mon propos pour dire que la vie n’a aucune valeur intrinsèque, il y a des vies qui valent si peu qu’elles peuvent disparaitre par centaines de milliers sans que cela offusque notre hyper sensibilité d’homme civilisé.
                                      Pour en revenir à la sensibilité artistique, je crois que l’on peut lui faire dire après coup, ce que l’on veut ! On peut se regarder le nombril est crier au génie mais c’est l’Histoire qui décide ! Vos tableaux vont se vendre à prix d’or, vous transformant du coup en homme de votre temps, un homme moderne qui doit produire de l’argent, le plus possible pour se réaliser, votre œuvre n’est pas terminé, vous venez sur la toile pour continuer à être un homme de votre temps, en cela rien d’exceptionnel ! La sensibilité artistique dit à mon sens une réalité intérieure et sans l’attentat contre les tours, vous vous seriez certainement perdu en conjectures pour dire ce que ces croquis exprimaient pour vous, si toutefois on vous l’avez demandé ? ( Mon cynisme vise plus la fatuité humaine que vous directement )


                                    • Piere CHALORY Piere Chalory 12 septembre 2012 10:42

                                      Bonjour Menouar


                                      il est clair qu’arrivé à un certain niveau, les chiffres ne signifient plus grand chose. Peut on chiffrer le prix d’une vie ? combien de dollars ? Mais il est vrai que certains morts sont plus ’’cotés’’ que d’autres.Pour revenir à cette série de tableaux sur New York, à l’époque, le jour du vernissage quelqu’un m’a dit en voyant le tableau des Twins Towers : ’’c’est New York qui s’effondre’’, mais moi je ne voyais pas du tout cette toile comme négative pour New York, c’était une simple ’’déstructuration’’ avec couleurs poussées ’’à fond’,’ comme dans presque toutes mes toiles, qui déclenchent des réactions très diverses, il n’est qu’à lire les commentaires ici, qui passent de ’’vos toiles sont superbes’’, ’’bravo pour votre toile’’, à ’’peintre névropathe irrécupérable’’, ou autres ’’amabilités’’, mais je suis habitué à ce genre de réactions. 

                                      Sans vous dévoiler mon cv, je peux vous dire que j’ai déjà remporté de nombreux prix internationaux, et vendu certaines toiles assez cher. Le jour du vernissage, j’ai vendu 2 toiles de la série sur New York, heureusement, malheureusement, les deux seules qui ne présentaient aucune caractéristique ’’visionnaire’’. Depuis, on m’a offert pour la toile Twins Tower 98’’ des sommes qui en surprendraient certains, mais dans l’immédiat je n’ai pas l’intention de les vendre à un particulier. 

                                      Les conservateurs du musée New Yorkais situé à Ground Zéro, les ont jugées en tout cas suffisamment interessantes pour les intégrer à leur musée virtuel. Je compte organiser une exposition à New York bientôt, où je pense que les américains les apprécieront à leur ’’juste valeur’’

                                    • kettner 11 septembre 2012 18:03

                                      Au taf

                                      pas très loin d’AZF sans me douter que 10 jours plus tard j’allais me manger un remake du 11 en live .


                                      • barrere 11 septembre 2012 21:07

                                        moi j’étais dans la voiture de joe le taxi. je m’en souviens. Il avait la radio allumée et quand ils l’ont annoncé il a arreté le taxi et a allumé son briquet en sautant de joie sur le capot et hurlant en yiddish . J’étais en retard , je lui ai payé la course et ai continué en métro ...........


                                        • CHIMERE 11 septembre 2012 21:29

                                          Le 11 septembre 2001,cela fasait déja quinze jours que je me la coulais douce à Hell-Ville,Madagascar.


                                          J’avais mouillé dans le port,au beau milieu des boutres,

                                          J’y étais arrrivé sur mon voilier qui etait autant ma maison,que mon moyen de voyager.Etant comme d’habitude,peu fortuné,j’avais décidé de cette escale dans ce pays ou les mécaniciens sont des magiciens,pour réparer la machine à pétrole installée au coeur de mon esquif,et qui m’avait donné beaucoup de fil à retordre depuis plusieurs mois.

                                          Ce vieux moteur diésel,de fabrication Suédoise,avait depuis longtemps dépassé la limite d’age raisonnable,mais les Malgaches savent refaire n’importe quelle piece mécanique à partir de ce qu’ils récupèrent ici ou là.

                                          J’étais donc à fond de cale,ce 11 septembre 2001,et vers 16 heures,heure locale,j’avais terminer de tout remonter.

                                          Je donnais donc un coup de démarreur,et,comme par magie,la machine s’ébroua et se mit à pétarader.

                                          Ce succès me donna une envie subite de déguster une THB bien glacée.

                                          Je sautais donc dans la barque qui me servait d’annexe et souquais ferme en direction du quai.

                                          A peine à terre,je réquisitionnai un taxi 4L,avec pour unique consigne de m’amener au « colonial »,un bar qui se situait près du « cratère ».

                                          Il y avait dans ce bar une télévision satellite.

                                          Lorsque j’en franchis le pas,mon regard se porta sur l’ecran où une tour s’effondrait sur elle même.

                                          Je suis,depuis,resté convaincu d’avoir déclenché le 9/11 en redonnant vie à une machine à pétrole,un jour,au fond d’un port Malgache...





                                          • njama njama 11 septembre 2012 22:28

                                            le tableau prémonitoire

                                            Le FMI
                                            Huile sur toile

                                            Une oeuvre réalisée par Dominique Malabry, peintre réaliste basé à la Rochelle

                                            « C’est une pure coïncidence. On m’a demandé de faire en 2009 une exposition sur la thématique de l’info. Et comme pour moi, le FMI déshabille l’Afrique et que [...] a une réputation sulfureuse, j’ai fait un parallèle... Mais je ne juge pas, c’était simplement pour me marrer » explique l’artiste par téléphone à Next. Une pure coïncidence, donc. Concours de circonstances ...

                                            « Une semaine après le scandale, je devais faire une exposition à La Rochelle, et on a refusé que j’expose le tableau parce qu’il était de mauvais goût, vu les faits... Je leur ai dit “c’est tout ou rien”. J’ai donc fait l’expo dans mon coin » nous dévoile l’auteur du tableau.

                                            http://next.liberation.fr/arts ... le-tableau-premonitoire


                                            • njama njama 11 septembre 2012 22:47

                                              Manhattan sous les flammes, une année avant les attentats du 11 septembre 2001 ...

                                              en 2000, l’artiste espagnol Jean-Marie Chica-Ventura peint Manhattan en feu.

                                              ou ici : Vision prémonitoire : les peintres lisent-ils dans le marc de café ?
                                              (« voir l’album » dans la page)


                                              • morice morice 12 septembre 2012 01:53

                                                ils sont de vous les tableaux ?


                                                Oui ?

                                                Et vous n’avez jamais songé à arrêter la peinture ?

                                                Ou vous comptez intégrer le Guiness Book à la page horreurs peintes ?

                                                Finalement ; les ruines du WTC sont plus belles.


                                                question de goût, hein, vous allez dire.... 


                                                • njama njama 12 septembre 2012 11:19

                                                  Vous êtes déçu Morice ?

                                                  il manque les avions sur la toile du peintre ... c’est ça ?

                                                  faites un petit effort tout de même, les œuvres « prémonitoires » ça existe, si, si ... , mais dans votre cas je crois que certaines vous intéressent plus que d’autres.


                                                • mortelune mortelune 13 septembre 2012 02:48

                                                  « les œuvres »prémonitoires« ça existe, si, si ... »


                                                  Cela voudrait donc dire que le futur est écrit, c’est ça ?
                                                  Si le futur est écrit il est écrit par qui donc ? 
                                                  A moins de croire à un monde quantique votre affirmation n’a aucun sens et ça c’est écrit aussi (par moi). L’humanité a besoin de catastrophes apocalyptiques > elle invente le réchauffement climatique, elle a aussi besoin de rêve > elle invente l’univers quantique. Moi j’ai besoin d’un peu d’argent > personne n’invente rien... dommage !

                                                • ©HIBROX ©HIBROX 12 septembre 2012 03:42

                                                  Woaow ! Ca pique les yeux vos croûtes. Dites-moi z’êtes pas Marseillais j’espère ? Parce qu’ici des peintureux du Dimanche on en a tellement qu’on ne sais plus quoi en foutre...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès