• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Philippe de Villiers imprime ses livres en Hongrie

Philippe de Villiers imprime ses livres en Hongrie

Quand il est sorti, voilà un mois, le livre de Philippe de Villiers a fait sensation. Les mosquées de Roissy (Albin Michel) dénonçait l’infiltration du grand aéroport international par des militants islamistes radicaux. A l’appui, l’auteur publiait des fac-similés de rapports dont l’origine comme le sérieux ont été par la suite contestés.

Voici trois semaines environ, Philippe de Villiers a souhaité pouvoir venir reparler, un matin, du livre et de son contenu. Après une occasion manquée, à cause de l’affaire Clearstream, le rendez-vous s’est concrétisé aujourd’hui, à 7h50, sur RTL.

Il faut distinguer dans le propos de Philippe de Villiers ce qui fait polémique - la présence d’éléments islamistes radicaux parmi le personnel de Roissy - de ce qui correspond à une préoccupation ou à un fantasme, chacun choisira son terme, dans les profondeurs de la société française. La peur de l’islam, de sa progression, sont une donnée repérée depuis longtemps. Le thème, davantage que le sujet, est rarement abordé, pour la seule raison que traiter des religions dans le débat public est infiniment difficile. Du coup, le sentiment s’est installé d’un tabou que Philippe de Villiers se flatte de briser, avec un certain succès selon lui, repérable plutôt grâce à la vente des livres que par sa progression dans les sondages.

Sur le fond, le débat reste entier. Que certains éléments utilisent la religion, l’islam donc, pour mener une action explicitement dirigée contre les institutions de la République ou la culture occidentale au sens large, est une évidence. Quant à en évaluer l’ampleur, c’est beaucoup plus délicat. Philippe de Villiers le fait avec l’exagération de qui veut obtenir les suffrages de ses concitoyens. Il n’est pas sûr qu’un sociologue ou un enquêteur méthodique décrirait le phénomène avec la même charge angoissante.

A propos du livre lui-même, cette curiosité : il a été imprimé en Hongrie. Pourquoi ? Pour préserver le secret, affirme son éditeur. Cocasse, tout de même, pour un auteur qui ne cesse de dénoncer les méfaits d’une Europe marchande. Saisi de cette contradiction, ce matin, au micro de RTL, Philippe de Villiers s’en est sorti en affirmant en substance qu’il aimait beaucoup les Hongrois. Bien vu, et bravo les Hongrois...


Moyenne des avis sur cet article :  2.58/5   (286 votes)




Réagissez à l'article

314 réactions à cet article    


  • Marsupilami (---.---.223.205) 24 mai 2006 12:49

    Ouaf !

    Le problème de l’Islamisme n’est ni de gauche ni de droite. En réalité, les protagonistes de cette confrontation sont l’Etat républicain et laïc d’une part, et une religion théocratique et intolérante de l’autre.

    Il est scandaleux que ce problème qui transcende les clivages politiques soit instrumentalisé, d’une part par l’extrême-droite xénophobe, de l’autre par l’extrême-gauche décervelée, et enfin par un Nicolas Sarkozy qui flirte avec le communautarisme et les islamistes de l’UOIF.

    Il devient urgent que tous les vrais démocrates de droite et de gauche se mettent d’accord pour traiter ce grave problème avec toute la rigueur implacable qui s’impose. Sur ce sujet, les sociaux-démocrates du PS ou les chrétiens-démocrates de l’UDF ne réagissent que par un silence assourdissant ou en proposant des mesurettes ridicules.

    S’ils ne font aucune proposition concrète, humaniste mais sans aucun angélisme, pour traiter aussi rapidement que possible ce problème de civilisation fondamental, alors ce sera l’extrême-droite qui sera élue pour le faire.

    Et alors, BONJOUR LE CAUCHEMAR !

    Houba houba grrr...


    • Leonard (---.---.36.15) 24 mai 2006 13:10

      Bien dit Marsupilami. Mettre le terme de religion sur l’islam est un gagure. Ce n’est qu’un sous ensemble de ce que represente l’islam tout comme en donne un dimention politique. Ce sont des sous ensemble de cette culture qui ne se melange pas avec la notre.

      L’islam regit tout a la fois : la vie sociale, politique, militaire, medicale et tout ce qui en fait une culture fermee au sens stricte. Elle est incompatible avec nos valeurs occidentales. Avoir une part de cette population qui augmente regulierement tous les jours en occident fait grossir l’incompatibilite qui existe entre eux et nous. On arrive a un point ou ces problemes prennent suffisement de place aux niveaux politique, sociale et culturel qu’il est urgent de se mettre les mains dans la merde et triller tout ce qui ne va pas. De Villier fait parti de ces gents la.

      Il n’y aucune forme de racisme dans ce discours, ou alors beaucoup de francais qui braillent au rascisme(1)des qu’on parle des musulmans sont aussi rasciste(1) envers les chretiens puisqu’il ne les defendent pas.

      (1) : Etre islamophobe n’est pas du racisme. l’islam ne refere pas a une race.


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 13:33

      J’avais fait remarquer à Marsu que je trouvais bizarre qu’il condamne l’Islam et non les musulmans (qui sont les pratiquants de l’Islam). Je remarque qu’il a fait attention ce coup-ci en parlant d’« islamisme » même si c’est plus long à taper smiley.

      Le problème de l’Islam est déjà le fait qu’il n’est pas structuré, à l’inverse de l’Eglise catholique. Il n’y a pas de hiérarchisation claire, d’interlocuteur précis. Si on veut faire une réforme et qui dérangent les catholiques, on convoque la pape, ou à défaut Lustiger, son représentant en France. Par contre, s’il s’agit d’une réforme touchant à l’Islam, c’est plus délicat... A la limite, le mérite de Sarko, c’est d’avoir essayé de structurer un peu l’Islam avec la création du CFCM. Bon, je dis ’essayé’ parce qu’il y a eu cessession et d’autres structures parallèles comme l’UOIF. Objectivement, ils ne servent pas à grand’chose, d’ailleurs, Lustiger non plus ne sert pas à grand’chose quand il est consulté. Mais au moins, cela permet de savoir ’ce que veulent les musulmans’. Enfin, cela devrait car visiblement, le CFCM et l’UOIF ne souhaitent pas la même chose smiley.

      Là où on a sérieusement merdé :
      - Déjà, il n’aurait dû y avoir qu’une seule association représentative de l’Islam de France, et la plus modérée possible. Sarko ne devrait donc négocier qu’avec le CFCM et snober les fanatiques de l’UOIF. Je ne dis pas qu’il n’y a pas d’intégristes non plus au CFCM, mais c’est rigolo cette manie qu’on a en France de créer systèmatiquement plusieurs groupes (syndicats, indépendantistes...) pour au final défendre à peu près la même chose. Surtout que c’est un peu comme dans la Vie de Brian : à la fin, les mouvements se battent entre eux plutôt que de s’intéresser à leur origine...
      - Ensuite, c’est vrai, il a fallu le 11 septembre pour qu’on se rende compte que dans l’Islam, il y avait des tarés sévères. Bon, d’accord, il y a aussi des tarés chez les cathos, les athées, les agnostiques, etc... Mais il y a aussi une nébuleuse financière qui arme ces tarés. En un sens, marsu, la France n’est pas si en retard que cela, elle est même en avance par rapport aux Britanniques par exemple, vu qu’aucune banque lié Al Quaïda n’est installé en France.
      - Et pis il y a ces manies en France des rivalités personnelles qui plombent le travail supposé des ministères, au-delà de tout angélisme. Chevénement avait émis l’idée de l’encadrement d’un Islam ’de France’ (opposé à l’Islam ’en France’), d’ailleurs Sarko ne s’est pas gêné pour reprendre l’idée de la création du CFCM. Malheureusement, il n’a pas voulu fermer sa gueule, on l’a remplacé par un Vaillant autant à l’aise place Bauveau que Douste Blazy au quai d’Orsay, puis ensuite alternance à toi à moi entre Sarko et Galouzeau, je t’aime moi non plus, qui ont passé plus de temps à se pourrir (mal) l’un et l’autre et à soigner leur comm’ qu’à faire leur métier.


    • Caro (---.---.240.214) 24 mai 2006 13:37

      >L’islam regit tout a la fois : la vie sociale, politique, >militaire, medicale et tout ce qui en fait une culture >fermee au sens stricte.

      C’est la définition de l’islamisme que tu es en train de donner. Pas celle de l’islam.

      >Elle est incompatible avec nos valeurs occidentales.

      La démonstration ?

      C’est l’islamisme qui est incompatible avec la démocratie et nos valeurs occidentales. L’islam n’est pas plus incompatible que le christianisme ou le judaïsme. Relis les textes sacrés de la bible et de la torah : infériorisation des femmes, lapidation des femmes adultères, condamnation à mort des homosexuels ... Est-ce que les chrétiens et les juifs posent tous problème en France ? Non. C’est uniquement les intégristes qui posent problème. Voir les évangélistes aux USA et les ultra-orthodoxes en Israël.

      >Il n’y aucune forme de racisme dans ce discours, ou alors >beaucoup de francais qui braillent au rascisme(1)des >qu’on parle des musulmans sont aussi rasciste(1) envers >les chretiens puisqu’il ne les defendent pas.

      Ton raisonnement utilise les mêmes mécanismes que le racisme. Tu assimiles un musulman à quelqu’un d’obligatoirement « incompatible » avec l’occident. Tu condamnes l’ensemble des musulmans sans aucune distinction. En son temps, le Ku Klux Klan, qui prônait l’apartheid, ne disait pas mieux à propos des noirs.


    • (---.---.38.140) 24 mai 2006 14:41

      @ caro Pourquoi il n’y a pas de démocratie dans le monde musulman ?


    • Caro (---.---.240.214) 24 mai 2006 14:59

      Très bonne question !

      Caroline Fourest l’explique très bien dans son livre « Tirs croisés » Je t’invite à lire le résumé que j’en ai fait sur : http://www.niputesnisoumises.net/article-2651768.html

      En espérant répondre à ta question,


    • Marsupilami (---.---.46.237) 24 mai 2006 15:05

      @ Ludovic

      « J’avais fait remarquer à Marsu que je trouvais bizarre qu’il condamne l’Islam et non les musulmans (qui sont les pratiquants de l’Islam). Je remarque qu’il a fait attention ce coup-ci en parlant d’ »islamisme« même si c’est plus long à taper ».

      Je n’ai nullement « fait attention ce coup-ci », car je n’ai pas changé d’avis. Je te répète ce que je t’avais répondu dans un autre fil de discussion : la religion des musulmans, c’est l’Islam, et celle des islamistes, c’est aussi l’Islam, et les islamistes exercent objectivement une fonction de leadership dans la communauté musulmane. L’islam n’est pas une religion modérée (et pour cela il doit être combattu et étroitement contrôlé), mais il existe des musulmans modérés, mais on ne les entend guère, y compris sur Agoravox (il n’y en a qu’une, Ka). Par contre les islamistes s’y expriment d’abondance, et l’un d’eux a même sorti cette phrase texto : « La laïcité est un terme typiquement français qui veut dire merderie et connerie. Il consiste à emmerder les peuples et les annimaliser », ce qui constitue une déclaration de guerre à l’Etat républicain et laïc.

      Si j’ai parlé des islamistes, c’est que c’est par eux qu’il faut commencer, et vite, avant qu’ils ne contaminent tous les musulmans. Après, il faudra s’occuper de l’Islam en général, et ce ne sera pas une partie de plaisir.

      A propos de l’UOIF et du CFCM : l’erreur des divers ministres de droite ou de gauche a été de croire qu’on pouvait autoritairement, de l’extérieur, obliger les multiples sectes sunnites à se fédérer en une unique institution représentative qui ressemblerait à l’Eglise catholique fortement hiérarchisée et très unitaire. Ce qui équivalait quasiment à les sommer d’avoir un clergé hiérarchisé, alors que cette notion est absolument étrangère au sunnisme. D’ailleurs on a vu ce que ça a donné : une pétaudière haineuse où se déchirent des islamistes de divers obédiences.

      La solution n’est donc pas là. Elle est d’obliger les islamistes, sous peine d’expulsion, de respecter les lois de l’Etat laîc et républicain, les droits de l’Homme... et ceux de la femme. Pour ce faire, il faudrait obliger toutes les associations musulmanes à s’inscrire officiellement à une sorte de bureau du culte musulman dépendant du ministère de l’Intérieur, créer une brigade d’enquêteurs spécialisés allant régulièrement sonder le terrain pour voir ce qui s’y passe, et réformer la loi sur la nationalité pour pouvoir expulser manu militari tous ceux qui contreviendraient aux lois de l’Etat laîc, aux droits de l’Homme et à ceux de la femme.

      Pour les musulmans modérés (dont un grand nombre serait sans aucun doute soulagé par de telles mesures), pas de problème : qu’ils prient Allah, mangent hallal et fassent leurs fêtes religieuses. Tant qu’ils ne cherchent pas à s’imposer.

      Houba houba !


    • Mathieu (---.---.212.160) 24 mai 2006 15:15

      @ Leonard,

      « Il n’y aucune forme de racisme dans ce discours, ou alors beaucoup de francais qui braillent au rascisme(1)des qu’on parle des musulmans sont aussi rasciste(1) envers les chretiens puisqu’il ne les defendent pas. »

      De quoi devrions nous défendrent les chrétiens et surtout pourquoi ? Je vous rappelle que nous faisons partie d’une république laïque, ce qui ne veut pas dire anti-islamique. LA France ne doit pas être plus chrétienne qu’islamique Il est évident que certains chrétiens ne sont pas des modèles de tolérances et que le nombre croissant des musulmans les dérange (De Villiers en est le parfait exemple) mais ils doivent faire avec, en France chacun a le droit de pratiquer la religion qu’il veut tant que ça n’empiète pas sur celle des autres, ces valabla pour tout le monde, chrétien comme muslman.


    • Marsupilami (---.---.46.237) 24 mai 2006 15:36

      Ouaf !

      Les vrais chrétiens (les croyants et pratiquants) ne sont plus qu’une petite secte en France, et ils n’ont plus les moyens d’emmerder le monde. La majorité des français est objectivement soit athée, soit agnostique, soit vaguement déiste. Donc ce que tu dis n’a rien à voir avec le problème.

      Houba houba !


    • Mathieu (---.---.212.160) 24 mai 2006 15:48

      Enfin, ils ont quand même le moyens de faire passer une loi sur l’aspect positif de la colonisation et d’emmerder les couples homosexuels pour qu’ils n’aient ni le droit à l’adoption ni au marriage.


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 15:49

      « Si j’ai parlé des islamistes, c’est que c’est par eux qu’il faut commencer, et vite, avant qu’ils ne contaminent tous les musulmans. Après, il faudra s’occuper de l’Islam en général, et ce ne sera pas une partie de plaisir. »

      Ca veut dire quoi, s’occupper de l’Islam en général ??? Censurer le Coran ??? Imposer les discours des immams ???

      Si je compare aux chrétiens et aux juifs, la Bible et la Torah possèdent aussi des passages très répressifs mais ce ne sont pas ses passages les plus marquants (enfin, sauf chez galilée, mais lui, il a une version de la Torah un peu particulière smiley). Enfin, comme le soulignait je ne sais plus qui, il y a aussi aux Etats-Unis des problèmes d’intégristes chrétiens qui ont du mal à comprendre la liberté d’expression (en Italie aussi, cf. l’autodafé organisé du Da Vinci Code). Bon, ce qu’on a dit en 1905 aux cathos : tu fais ce que tu veux dans ton église, ou dans tout autre rassemblement de cathos mais en public tu t’écrases. Il est temps de faire au moins ce deal avec l’Islam, et la loi sur les signes ostentatoires n’est pas une loi gadget (même si en pratique, elle a du mal à se faire appliquer...).


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 15:58

      « Enfin, ils ont quand même le moyens de faire passer une loi sur l’aspect positif de la colonisation et d’emmerder les couples homosexuels pour qu’ils n’aient ni le droit à l’adoption ni au marriage. »

      C’est un brin manichéen (les cathos ne se sont pas prononcés sur la loi sur la colonisation ou alors j’ai raté un épisode). L’Eglise catholique est hostile au mariage homosexuel et le fait savoir. Bon, ensuite, il y a des cathos occasionnels qui s’amuse à revendiquer leurs points de vue à toute occasion, mais bon, on trouve toujours plus royaliste que le roi. J’ai pas vu beaucoup de soutanes dans les fouteurs de merde du mariage de Bègles, et on peut être hostile au mariage homosexuel (ce qui n’est pas forcèment de l’homophobie) sans être catho. On compare souvent Boutin et De Villiers, et je ne suis pas d’accord du tout. La première est une catho qui effectivement souhaite appliquer le programme du pape, inclus au niveau de la tolérance des autres religions, elle a juste du mal à rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu smiley. De Villiers, lui, c’est un hypocrite qui se cache derrière un paravent religieux pour se donner bonne conscience.


    • Marsupilami (---.---.46.237) 24 mai 2006 16:25

      @ Ludovic

      Je suis bien d’accord. L’Ancien Testament hébraïque est parsemé de massacres, de tueries et d’appels au meurtre. Ce n’est pas le cas dans les Evangiles chrétiens, ce qui n’a pas empêché les cathos de massacrer à tour de bras au nom du Christ. Bon.

      Mais le problème est ailleurs. La Bible et les évangiles ne sont pas la Parole Sacrée de Dieu directement versée dans les oreilles de Muhammad 1er, mais des récits prophétiques, des interprétations humaines de ce qui est censé être la parole de Dieu pour les croyants.

      De ce fait, dans la Bible comme dans les évangiles, une large place est faite, au moins virtuellement, au doute, à la réfulation, aux commentaires divers, à l’actualisation, et que sais-je encore. Dans le cas du Coran, ce n’est pas possible : c’est la Parole de Dieu lui-même, définitive, une fois pour toutes, incontestable, et les Hadiths (commentaires post-coraniques) ne sont que des vaticinations et ratiocinations à partir du Coran.

      Le Coran n’est donc pas réformable : ce serait un sacrilège pour les musulmans. La meilleure preuve, c’est que les rares intellectuels musulmans qui songent à réformer l’Islam cherchent leurs références pour ce faire dans... le Coran (il y avait un excellent dossier là-dessus dans un récent Courrier International.

      C’est sans doute ce qui a permis au judaïsme et au christianisme d’évoluer.

      D’un autre point de vue, l’ère de la domination catho est terminée en France : ils ne peuvent plus nous faire chier, sinon à la marge, en interdisant une pub par-ci par-là : rien de bien grave. L’Islam c’est autre chose : les islamistes peuvent et veulent nour faire chier, et il est clair que notre réponse doit être un NON catégorique et musclé. On s’est débarrassé de la dictature catho, c’est pas pour se laisser empoisonner la vie par la dictature islamique.

      Ceci dit, pour répondre à ta première question : il est évident qu’on ne peut pas supprimer l’Islam. C’est irréaliste, impossible. On ne peut pas supprimer une religion. Les communistes et les Khmers rouges ont essayé : ils ont complètement échoué. Mais on peut cantonner sévèrement l’Islam, le forcer à rester exclusivement dans la sphère privée, et être impitoyable quand il ne respecte pas, contraint et forcé, les lois de la République, les droits de l’Homme et ceux des femmes. Et là je me répète : une révision du code de la nationalité permettant des expulsions s’impose.

      A part ça lis la citation de Malraux que j’ai postée plus bas dans ce fil de discussion : on va pas rigoler...

      Houba houba grrr...


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 16:57

      « On s’est débarrassé de la dictature catho, c’est pas pour se laisser empoisonner la vie par la dictature islamique. »

      C’est aussi ce que je pense smiley.

      « Ceci dit, pour répondre à ta première question : il est évident qu’on ne peut pas supprimer l’Islam. C’est irréaliste, impossible. On ne peut pas supprimer une religion. Les communistes et les Khmers rouges ont essayé : ils ont complètement échoué. Mais on peut cantonner sévèrement l’Islam, le forcer à rester exclusivement dans la sphère privée, et être impitoyable quand il ne respecte pas, contraint et forcé, les lois de la République, les droits de l’Homme et ceux des femmes. Et là je me répète : une révision du code de la nationalité permettant des expulsions s’impose. »

      Euh, expulsion ou incarcération ??? Les Soviètiques ont expulsé Soljenitsine (pas sûr de l’orthographe), résultat des courses : il a continué sa critique du système en Europe. Si on expulse un fanatique, rien ne peut l’empêcher de faire son prêche depuis l’étranger, surtout à l’heure d’internet !!!

      Il me semble que l’incitation à la haine communautaire est un délit, une application stricte de cette loi devrait suffire... (L’expulsion ne devant être un moyen que si cela peut permettre d’éviter un incident diplomatique...).


    • Mathieu (---.---.212.160) 24 mai 2006 17:53

      @Ludovic

      La loi sur l’aspect positif de la colonisation a été ptoposée par un député ultra catholique (je ne me souviens pas de son nom). Mais je n’ai jamais dit que tous les catholiques étaient intolérants (comme les musulmans d’ailleurs) et que seul eux l’étaient.

      Par ailleurs je suis complètement d’accord avec vous, il faut faire avec les musulmans ce que nous avons fait avec les catholiques, leur dire qu’ils ont tout à fait le droit de pratiquer leur religion mais de faire ça en respect des autres et de garder cette pratique pour eux, ce que font déjà nombreux musulmans en France (mais forcément ce n’est pas ceux-là qu’on entend)


    • Marsupilami (---.---.169.189) 24 mai 2006 18:19

      @ Ludovic

      Ouaf !

      Relis le texte de Malraux sur l’Islam : le mal est fait, il faut donc faire avec, le contenir.

      J’ai bien dit « expulsion » et pas « incarcération ». Dans ce domaine, je suis partisan de la realpolitik. Les islamistes basés sur le territoire français veulent semer leur souk haineux et faire appliquer la charia en France ? Expulsion manu militari dans le pays islamiste de leur choix. Vue la démographie musulmane en Europe et la montée en puissance de l’islamisme, il faudrait construire des prisons gigantesques pour les contrevenants aux lois républicaines, aux droits de l’Homme et de la femme.

      En les expulsant manu militari, ils pourraient s’épanouir dans un de ces pays de rêve dont ils rêvent, où la charia règne au son des harangues des muezzin, plutôt que de croupir en taule et de coûter cher aux contribuables infidèles.

      De toutes façons, où qu’ils soient, ils prêcheront la haine et l’intolérance. Alors qu’il ne le fassent pas en France (et plus largement en Europe.

      Et en plus, il y a un intervenant qui a foutu la merde sur ce fil en tapant un truc trop long sans espaces. Il devrait aussi être expulsé, rogntudjuuu...

      Houba houba grrr.

      E


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 18:35

      "En les expulsant manu militari, ils pourraient s’épanouir dans un de ces pays de rêve dont ils rêvent, où la charia règne au son des harangues des muezzin, plutôt que de croupir en taule et de coûter cher aux contribuables infidèles.

      De toutes façons, où qu’ils soient, ils prêcheront la haine et l’intolérance. Alors qu’il ne le fassent pas en France (et plus largement en Europe."

      Ce n’est pas du tout une bonne idée. Si on concentre tous les tarés du monde dans le même pays, ça craint. Surtout si le pays en question s’appelle l’Arabie Saoudite, par exemple, le pélerinage à la Mecque peut être un bon moyen pour eux de se ’répandre’. Et pis, avec Internet, les idéologies se propagent très vite, vous devriez le savoir.

      Actuellement, on les incarcère, et là aussi, effectivement, il y a une grosse couille dans le potage. Car en les incarcérant avec des détenus de droit commun, on leur offre l’opportunité de faire des adeptes. La prison est un bonlieu de formation des intégristes. Ou alors en QHS.

      Mais bon, c’est quand même techniquement difficile de mettre en oeuvre des solutions ’dures’ pour des maux ’mineurs’, à savoir propos tandencieux, et incitation à la haine raciale. A moins de trouver un chef d’inculpation sévère comme violence conjugale où je ne sais trop quoi... Sur le coup, c’est vous que je trouve idéaliste, marsu smiley.


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 18:36

      Et ils peuvent prêcher en France depuis l’étranger grâce à un tout nouvel outil : l’Internet !


    • Daniel Milan (---.---.168.127) 24 mai 2006 19:30

      Marsu, l’athée, défendant les évangiles. C’est bandant !...


    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 25 mai 2006 11:10

      « Et là je me répète : une révision du code de la nationalité permettant des expulsions s’impose. »

      Où ça ? s’ils sont français, rien ne dit qu’ils soient acceptés ou acceptables ailleurs ; c’est donc d’abord notre problème et non celui d’autres états ; pourquoi pas, alors, en Afganisthan du Sud avec le Talibans ou en Iran (mais il est vrai que chez nous ils sont plutôt sunnites et qu’ils détestent les chiites qui le leur rendent bien).

      C’est pourquoi, je ne comprends rien à cette proposition farfelue, sinon qu’il faudrait s’en débarrasser sur d’autres états et populations chez lesquels nous aurons tôt ou tard à intervenir dans des conditions encore moins favorables pour lutter contre l’isamisme terroriste qu’ils ne manqueraient pas de renforcer. Le terrosisme islamiste n’est pas un problème national, mais bel et bien international (ainsi que leur stratégie) et je ne vois pas en quoi des expulsions dans des territoires encore plus incontrôlables le réduirait. À moins de créer des territoires transformés en camps de concentration hors la loi, sinon hors état, comme sur l’ile de Cuba, lequel exemple n’a pas démontré son efficacité politique indissociable de sa légitimité internationale, c’est la moins que l’on puisse dire

      Il n’ y a pas d’états qui pourraient réduire plus efficacement leur malfaisance que les nôtres.


    • Fabrice (---.---.166.108) 27 mai 2006 14:04

      Par contre chez les chrétiens, on ne se sent pas obligé de respecter les préceptes de la bible. Bien peu font référence à la bible ce qui n’est pas le cas des musulmans


    • Anna (---.---.149.213) 24 mai 2006 13:22

      Philippe de Villiers n’exagère pas, il est encore en-dessous de la vérité.


      • Simo (---.---.46.1) 24 mai 2006 13:27

        • Simo (---.---.46.1) 24 mai 2006 13:36

          Je trouve l’article sérieux et intéressant. Verser dans les fantasmes et attiser l’isalamophobie comme le fait Philippe de Villiers est une voie dangeureuse, l’essentiel pour les français étant de défendre les valeurs fondamentales de le République, lesquelles sont parfaitement compatibles avec l’Islam. Il ne faut pas oublier que le christianisme et l’Islam ont les mêmes origines géographiques et spirituelles, du coup rien n’interdit une intégration harmonieuse de la nouvelle religion en France.


          • (---.---.38.140) 24 mai 2006 14:52

            @ simo

            l’islam n’est pas la version orientale du christianisme catholique. Sa version orientale est l’orthodoxie. Malheureusement, car je souhaiterais le contraire, il semble qu’en Irak, en Palestine, en Egypte, en Turquie, ou les chretiens n’ont pas a justifier leur présence puisque présents avant les musulmans, cela semble plus facile a dire qu’à faire... QUE LES HOMMES S’AIMENT EN FRERES CAR ILS SONT TOUS HOMMES AVANT D’ETRE AUTRE CHOSE


          • Ben (---.---.242.93) 24 mai 2006 13:39

            L’islam est autocratique et non démocratique. La conscience personnelle n’existe pas car tout est remis entre les mains de Dieu. Lisez les haddiths et le coran, tout est décidé par Dieu et par lui seul.

            A vous de juger pour la suite de l’histoire.

            Ceci dit De villiers peut imprimer ses livres ou il veut sauf en France ..


            • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 13:44

              De Villiers pose une bonne question et apporte une mauvaise réponse. On peut effectivement se demander si les personnes employées de l’aéroport de Paris, majoritairement ressortissantes des quartiers dits sensibles (ce que je ne critique pas du tout, c’est normal qu’un aéroport fasse travailler les jeunes chômeurs de la région), ne peuvent pas être influençable par des fondamentalistes. D’ailleurs, je ne parle pas forcèment de musulman car il existe aussi des jeunes nés de milieux non musulmans qui se sont fait entraîner dans la spirale du fondamentalisme. Ensuite, l’aéroport de Paris est le moins sûr d’Europe... au niveau du vol des bagages. Donc, oui, au niveau sécuritaire, il y a quelques failles...

              Maintenant, c’est le problème dans tout entretien d’embauche, on n’est pas à l’abri de recruter un taré... Mais on peut adopter des règles de sécurité pour se prémunir de tout risque majeur. Et en matière de terrorisme, les aéroports de Paris font plutôt bien leur boulot, vu qu’aucune attaque terroriste n’a réussi au sein de l’aéroport de Paris. Je ne dis pas qu’aucune attaque n’a jamais été tenté : De Villiers fantasme sur une note de la DST parlant d’une tentative d’attentat déjoué visant un vol Saoudien mais je me demande si les Allemands, Anglais, Espagnols, Italiens, n’ont pas non plus eu à déjouer ce type d’attentats. Les aéroports sont des cibles privilégiés pour les terroristes, si ce fait vous fait peur, ne prenez jamais l’avion...

              Ah oui, je repense aussi à un truc curieux concernant ce livre, et je ne sais pas si l’auteur de cet article a posé la question au vicomte : De Villiers se targue d’avoir une multitude de notes ultraconfidentielles de la DST en sa possession. Si ces notes sont confidentielles, que font-elles entre ses mains (Rondot les a oublié dans le métro ?) ??? Et pourquoi s’amuse-t-il à divulguer au public des notes appartenant au secret d’Etat ???


              • Marsupilami (---.---.46.237) 24 mai 2006 15:14

                @ Ludovic

                Le Canard Enchaîné a démontré, preuves à l’appui, que les prétendus documents de la DST du Vicomte c’était du pipo.

                En fait, De Villiers s’est contenté de faire un gros coup de bourrage de crâne : islamiste + avion = 11 septembre 2001 made in France. Ce type est vraiment lamentable et pas sérieux.

                L’éradication de l’islamisme doit se faire avec rigueur et sang-froid, pas avec des méthodes demagogiques et émotionnelles pareilles...

                Houba houba grrr...


              • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 15:39

                Oh, les documents du vicomte sont des faux, tout de suite l’hypothèse simpliste !!!

                Je vous remercie, marsu, j’allais faire comme dans ’La lettre volée’ de Poe, oublier de parler de la solution la plus évidente... L’attitude du vicomte est exécrable, certes, mais d’un autre côté quand une rumeur prend, c’est qu’elle se base sur des faits. En l’occurence le vicomte a relié la couleur de peau des agents au sol des aéroports de Roissy à un risque potentiel d’invasion terroriste...

                Ceci dit, il y a des risques d’attentats terroristes dans tous lieux publics. Qui peuvent être anticipé, déjoué. Quoiqu’il en soit, le fait que certains attentats auraient échoués doit évidememnt faire partie du secret défense... Imaginez qu’un terroriste tombe sur un livre qui relate toutes les failles de sécurité des aéroports de France... En un sens, heureusement que le livre du chouan est pipeau !


              • Daniel Milan (---.---.168.141) 25 mai 2006 10:22

                Est-ce que t’as prévu d’instaurer des camps ordure sioniste !


              • Bulgroz (---.---.83.190) 24 mai 2006 13:54

                Simo,

                « rien n’interdit une intégration harmonieuse de la nouvelle religion en France. »

                Ben, oui, les Français c’est connu, sont pour la nouveauté, il n’y a qu’à voir le développement de la TNT.

                Une nouvelle nouveauté c’est chic, ya ka donner nos églises vides aux musulmans, c’est vrai quoi, elles ont vides.

                Par contre, il ya un hic, il va falloir virer les juifs de France, car les juifs, c‘est connu, sont des envieux et ca colle pas du tout avec les bons principes humanistes de l’islam..

                « Saudi Astronomer Sheik Mud’ath Al-Makati Warns Muslims Against Being Like the Jews : One of the evils of envy is that the envious person is like the Jews, may Allah forgive us. A believing Muslim does not like and would never want to bear any resemblance to the Jews. Moreover, the believer distances himself from Jewish morals. He distances himself from Jewish traits, and he distances himself from being like the Jews. The envious person may end up being like the Jews without being aware of this, may Allah forgive us. In this case, he bears a great resemblance to the Jews. Why ? Because envy is a Jewish custom, and because envy is a Jewish moral value.”.


                • Nico (---.---.244.143) 24 mai 2006 13:56

                  Maintenant le débat est : Quel place pour l’islam et les musulmans dans la société ?

                  Comment « intégrer » cette religion au sein de notre pays.

                  Il ne faut pas oublier que notre pays ,même s’il est laïque, a vécu environs 2000 ans sous l’influence du christianisme.


                  • Bulgroz (---.---.83.190) 24 mai 2006 14:14

                    Quelle place pour l’Islam dans notre société ? Ben, je dirais une grande place, une très très grande place et il faudra que nous soyons très ouverts d’esprit. Prenons le problème des sodomistes, par exemple, saurons nous traiter le problème avec tant de discernement que les musulmans ? saurons nous traiter les pédés avec tant d’acuité et d’humanisme ?

                    Un élément de réflexion sur le sujet tant crucial de savoir si les ¨Pédés, il faut les flageller, leur jeter des pierres, les pendre oui tout simplement les jeter du haut de ma montagne : with Saudi cleric ’Abd Al-Qader Shiba Al-Hamad, a teacher at the Al-Nabawi Mosque in Al-Madina. The interview was aired on channel 1 of the Saudi TV on January 27, 2005 : Sheik ’Abd Al-Qader Shiba Al-Hamad : [Homosexuality] is a great corruption. A great corruption. Our Lord was not satisfied - when He tortured the tribe of Lot - with merely killing or burning them. Since what they do goes against human nature, [the Koran says], « We turned the city upside down and rained upon them brimstones hard as clay. » Therefore, the jurisprudents among the Prophet’s companions disagreed upon what should be done to anyone who commits sodomy. Some hadiths, in Bulough Al-Maram and other places, say : « Anyone who is caught committing sodomy »... This even appears in Bulough Al-Maram - although this requires further study. « Anyone caught committing sodomy - kill both sodomizer and sodomized. » However, when the Prophet’s companions received word that some in Greater Syria were committing this heinous crime, they disagreed about what to do. They couldn’t even imagine that one of their own could commit such an act - one the first believers. When word came from Syria, the Prophet’s companions convened and wondered what to do. One group said that they must be punished according to the punishment for fornication : A fornicator who was a virgin is flogged, and a non-virgin fornicator is stoned. A second group said, no. Let’s put them... Let’s behead them by sword - both his neck and hers... The man’s neck... I mean the necks of both men are cut with a sword. Then they are placed on a coffin, and the coffin is burned. Their coffin is burned after they were killed. A third group said : Neither this way nor that. Let’s climb to the top of the highest mountain and roll them down the mountain until they are killed, just like when Allah turned [Sodom and Gomorrah] upside down..

                    Oui, saurons nous intégrer cette nouvelle religion ? En serons nous dignes ?.


                  • miaou (---.---.8.175) 24 mai 2006 14:05

                    La confusion entre racisme anti-arabe et islamophobie reste fréquente ; il est clair que, même si l’un peut s’arc-bouter sur l’autre ou constituer le dérivatif de l’autre, il s’agit de 2 notions fort différentes : tout arabe n’est pas musulman (il y en a des chrétiens, des agnostiques, des athées...) et tout musulman n’est pas arabe (il y en a des perses, des indonésiens...).

                    Mais surtout, l’islamophobie est la critique de l’Islam , et à ce titre, est tout à fait respectable. Cette critique ne peut se reposer sur telle ou telle action (positive ou négative) de tel ou tel ou tel musulman ou groupe de musulmans, mais sur les textes qui en constituent la doctrine. Et là, surprise, on assiste au paradoxe que la plus récente des grandes religions du monde est aussi en même temps la plus archaïque et la plus éloignée de la modernité (la biographie de Mahomet, l’homme proposé en modèle, est absolument terrifiante) A un tel point d’ailleurs qu’attendre une éventuelle réforme (dans le sens adaptation à la modernité) de l’Islam est purement illusoire. L’Islam a été construit pour servir de machine de guerre ; on ne peut l’instrumentaliser, c’est lui qui instrumentalise.

                    L’islam, contrairement à d’autres religions, comporte dans ces fondements même un programme politique, et devrait donc pouvoir, à ce titre, être discuté sans tabou aucun dans l’espace politique. Comme certains l’on déjà remarqué, la laïcité, notion malheureusment assez floue et ambiguë, constitue paradoxalement une entrave dans cette démarche de clarification, l’étiquette religieuse de l’Islam posant une sorte d’interdit qui n’a pas lieu d’être


                    • Mathieu (---.---.212.160) 24 mai 2006 15:05

                      « Mais surtout, l’islamophobie est la critique de l’Islam »

                      L’islamophobie n’est pas la critique de l’Islam mais la peur de tout ce qui touche à l’Islam, ce n’est pas vraiment la même chose.


                    • Marsupilami (---.---.46.237) 24 mai 2006 15:21

                      Ouaf !

                      Disons que l’islamophobie est la version émotionnelle de la critique idéologique de l’Islam. L’Homme étant à la fois un être d’affects et de raison, les deux peuvent cohabiter selon des proportions variables selon les individus.

                      Houba houba !


                    • (---.---.38.140) 24 mai 2006 16:02

                      @ mathieu

                      Critique = peur ? Critique = racisme ?


                    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 16:11

                      Ben, éthymologiquement, une phobie, c’est une peur...


                    • Mathieu (---.---.212.160) 24 mai 2006 16:24

                      Non justement, on ne peu pas critiquer constructivement en étant victime de la peur ou du racisme. De Villiers le montre très bien.


                    • (---.---.38.140) 24 mai 2006 16:35

                      Tout a fait cela vient du mot grec « PHOBIA » qui signifie « peur ».

                      Tout comme le mot « xenophobie », signifie peur de l’etranger du mot grec XENOS (etranger)


                    • Marsupilami (---.---.46.237) 24 mai 2006 16:41

                      @ Matthieu

                      « Critique = peur ? Critique = racisme ? »

                      Qu’est-ce que ça veut dire ? Le racisme n’a rien à voir dans cette affaire, sinon chez les demeurés (qui sont malheureusement légion). Comme l’a bien dit Ludovic, phobie = peur. La peur est une réaction émotionnelle devant ce qui est perçu comme un danger. Elle est légitime et peut être salvatrice. La critique, c’est autre chose : on décortique le Coran de fond en comble et on pointe où ça craint, et ça craint énormément, puis on fait le procès intellectuel.

                      La plupart des gens étant incapables de faire ce genre de critique rationnelle, ils réagissent par la peur. C’est comme ça et on n’y peut rien : c’est la nature humaine telle qu’elle est ici et maintenant. Et moi-même, qui suis plutôt rationnel, je reconnais bien volontiers que l’Islamisme me fait peur... mais une peur contrôlée par la raison : pas question de laisser l’émotionnel déborder devant ce genre de très grave problème de société et de civilisation.

                      A part ça, d’accord avec toi sur De Villiers : ce sinistre guignol démagogique joue exclusivement sur la peur.

                      Houba houba !


                    • (---.---.38.140) 24 mai 2006 16:46

                      @ Mathieu Tout dépend de ton degré de connaissance du sujet.

                      Les resistants pendant la guerre avaient peur des nazis ? En connaissant tres bien leur ideologie,devaient ils etre dispensés de faire la moindre critique ?

                      J’aurais pu prendre d’autres exemples... Tout cela pour te dire que ton raisonnement ne tient pas debout.


                    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 17:01

                      @marsu : IP ***27.38.140, ça ne te rappelle rien ??? Devines, y a bulgroz, alors qui est-ce qui manque ???


                    • Mathieu (---.---.212.160) 24 mai 2006 17:36

                      "@ Mathieu Tout dépend de ton degré de connaissance du sujet.

                      Les resistants pendant la guerre avaient peur des nazis ? En connaissant tres bien leur ideologie,devaient ils etre dispensés de faire la moindre critique ?

                      J’aurais pu prendre d’autres exemples... Tout cela pour te dire que ton raisonnement ne tient pas debout."

                      Les résistantsont combattu les nazis parce qu’ils les avaient envahis et qu’ils pensaient qu’ils étaient un danger pour l’humanité.

                      De Villiers pensent la même chose des musulmans (enfin au moins au niveau de la France) mais je pense pas que la comparaison soit très bonne ni très gratifiante pour les résistants. Tout le monde connait la peur mais il ne faut pas la laisser influencer ces jugements.


                    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 17:37

                      Disons pour préciser ce que dit Mathieu, on ne peut pas critiquer constructivement en se basant uniquement sur des peurs, des rumeurs, et des on-dit. Au moins, la critique de marsu est intéressante car il a lu le Coran, on sait donc sur quoi il se base.

                      Il ne se base pas sur le JT de Jean-Pierre Pernaut ou sur des conversations entendues à l’apéro smiley.


                    • Daniel Milan (---.---.168.127) 24 mai 2006 17:49

                      Cher Ludovic, A moins que votre commentaire ne soit à prendre au second degré,(comme je le pense !) parce que je ne vois pas du tout en quoi la lecture du Coran par Marsu serait une référence. ! Par ailleurs, je ne vois pas en quoi l’Islam serait une « doctrine ». Je remarque que les pires saloperies infondées peuvent être dites sur les forums, alors que l’on ne peut dire aucune vérité à propos du judaïsme ! Pourtant, l’islam nous est infiniment plus proche que le judaïsme et le judéo-christianisme auxquels je me sens viscéralement étranger !


                    • (---.---.215.93) 24 mai 2006 17:55

                      Ludovic « Au moins, la critique de marsu est intéressante car il a lu le Coran, on sait donc sur quoi il se base. »

                      on est mal barré, ce texte à la disposition d’un esprit fragilisé par le rejet, c’est pas dangereux ça ?


                    • (---.---.215.93) 24 mai 2006 18:03

                      ludovic soyons sérieux,la seule chose démasquée par cette « lecture » c’est « la haute » intensité dont fait preuve marsu pour parler de l’islam sur les forums : quelqu’un qui avait déjà des idées recues, qui reverse ces mêmes idées à des personnes déjà persuadées par ces mêmes idées reçues, seule condition pour s’assurer de la bonne réception de son « message » au près de certains esprits. toi avoir compris ?


                    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 18:41

                      Sincèrement, non, je ne le pense pas. Disons que je lui ai fait la remarque qu’un athée intégriste pourrait cracher de la même manoère sur toutes les religions quelles qu’elle soit (et si j’en parle ainsi, c’est parce que quelqu’un m’a fait la remarque). Marsu est un poil paranoïaque mais il a raison sur plusieurs points. Oui, la loi 1905 a du mal à être appliquée vis à vis de l’Islam alors que la plupart des musulmans n’en ont rien à foutre d’un traitement particulier. Oui, il y a un intégrisme qui existe en France, et des terroristes ’made in France’ et on doit se poser des questions du ’comment cela se fait-il ?’. Oui, il y a des cas de famille musulmanes qui continuent de pratiquer le mariage forcé et de traiter la femme comme moins que rien. Et oui, c’est assez souvent lié à une lecture assez sûrement biaisé du Coran.

                      Je ne mets pas tous les musulmans dans le même panier. Mais je pense que les islamistes qui poussent d’autres musulmans à se radicaliser (même si il ne faut pas déconner non plus, tous les musulmans ne sont pas des futurs Moussaoui) doivent être effectivement mis hors d’état de nuire.


                    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 25 mai 2006 11:24

                      « Mais surtout, l’islamophobie est la critique de l’Islam »

                      Pas du tout : une phobie est une peur haineuse, aveugle et irrationnelle , pas une critique raisonnable, discursive, précisément ciblée et respectueuse de qui on s’adresse !

                      Le nazisme n’est en rien une critique de la religion juive, mais l’expression de la haine phobique des juifs en général, religieux ou non, comme l’isamophobie est l’expression de la haine des croyants musulmans en général, intégristes ou non.

                      Liberté d’expresion et islamophobie


                    • CAMBRONNE (---.---.192.15) 24 mai 2006 15:20

                      Il me semble que les commentaires sont hors du sujet qui est : philippe de Villiers imprime ses livres en Hongrie .

                      Beaucoup de publications sont imprimées à l’étranger , pour des raisons économiques , mais surtout pour être libre de publier sans passer par la censure du syndicat du livre ( Communiste ).

                      On est donc reparti sur le sujet brulant de l’islamisme qu’il ne faudrait pas confondre avec l’islam qui est toute de tolérance , d’amour , de magnanimité , bla bla . Mais combien de temps va t’on nous enfumer avec ça ?

                      Est ce de Villiers qui fait du mal à l’islam ou Ben Laden , ou Moussaoui ( Le Français , vous savez , celui qui a raté l’avion ) ou Tarik Rhamadan , avec ses airs de faux cul ? ou le président de la république islamique d’Iran , dont j’ai oublié le nom ?

                      Allez Mesdames et Messieurs , défenseurs de l’islam , commencez par condamner , sans ambiguïté tous vos mauvais prophêtes et nous en reparlerons .

                      Le général De Gaulle que tout le monde s’accorde à reconnaitre comme un visionnaire est devenu un partisan de l’indépendance de l’Algérie quand il a compris que l’intégration des musulmans était impossible . Je cite ses propos rapportés par Alain Pierrefitte , tirés du livre de Jacques MARSEILLE « Du bon usage de la révolution en France »

                      « Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! les Musulmans , vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés , avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! Ceux qui pronent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont trés savants . Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment , ils se sépareront de nouveau . Les Arabes sont des Arabes , les français sont des Français . Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans , qui demain seront vingt millions et aprés demain quarante . Si nous faisions l’intégration , si tous les Arabes et berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empécherait t’on de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey les deux Eglises mais Colombey les deux Mosquées . »

                      Interessant non ?

                      L’Algérie est indépendante comme l’a voulu De Gaulle , mais le problême existe . Nous en sommes au bas mot à six millions de Musulmans ... Que l’on puisse au moins essayer de controler les flux migratoires me parait un minimum .

                      Je ne prends pas à mon compte tous les propos du Général , qui sont un chouia méprisants , mais ils sont globalement pleins de bon sens .


                      • Marsupilami (---.---.46.237) 24 mai 2006 15:26

                        Ouaf !

                        Le début est limite raciste mais le reste est pas mal. En complément voici ce que disait André Malraux, qui a été ministre de la culture de De Gaulle, en 1956 :

                        La nature d’une civilisation, c’est ce qui s’agrège autour d’une religion. Notre civilisation est incapable de construire un temple ou un tombeau. Elle sera contrainte de trouver sa valeur fondamentale, ou elle se décomposera.

                        C’est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique. Sous-estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l’islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine. Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles. À l’origine de la révolution marxiste, on croyait pouvoir endiguer le courant par des solutions partielles. Ni le christianisme, ni les organisations patronales ou ouvrières n’ont trouvé la réponse. De même aujourd’hui, le monde occidental ne semble guère préparé à affronter le problème de l’islam.

                        En théorie, la solution paraît d’ailleurs extrêmement difficile. Peut-être serait-elle possible en pratique si, pour nous borner à l’aspect français de la question, celle-ci était pensée et appliquée par un véritable homme d’Etat. Les données actuelles du problème portent à croire que des formes variées de dictature musulmane vont s’établir successivement à travers le monde arabe. Quand je dis “musulmane”, je pense moins aux structures religieuses qu’aux structures temporelles découlant de la doctrine de Mahomet. Dès maintenant, le sultan du Maroc est dépassé et Bourguiba ne conservera le pouvoir qu’en devenant une sorte de dictateur. Peut-être des solutions partielles auraient-elles suffi à endiguer le courant de l’islam, si elles avaient été appliquées à temps. Actuellement, il est trop tard !

                        Les “misérables” ont d’ailleurs peu à perdre. Ils préféreront conserver leur misère à l’intérieur d’une communauté musulmane. Leur sort sans doute restera inchangé. Nous avons d’eux une conception trop occidentale. Aux bienfaits que nous prétendons pouvoir leur apporter, ils préféreront l’avenir de leur race. L’Afrique noire ne restera pas longtemps insensible à ce processus. Tout ce que nous pouvons faire, c’est prendre conscience de la gravité du phénomène et tenter d’en retarder l’évolution".

                        Prophétique, non ?

                        Houba houba !


                      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 16:10

                        Le texte de Malraux est plus intéressant que le discours de De Gaulle (parce que, De Gaulle, il a été un peu opportuniste sur ce coup-là... En 1958, il était contre l’indépendance d’une Algérie qu’on possédait depuis 100 ans, à peine 4 ans plus tard, il déclare la cohabitation incompatible alors que les pieds noirs étaient pas forcèment d’accord sur ce coup-là...).


                      • (---.---.215.93) 24 mai 2006 16:30

                        De Gaulle a dit aussi « les Français sont des veaux »

                        oui un vrai visionnaire


                      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 17:02

                        De Gaulle a dit aussi à Massu : "Alors, Massu, toujours aussi con ?
                        - Eh oui, toujours gaulliste, mon général !"


                      • (---.---.215.93) 24 mai 2006 17:24

                        non, c’est ma formule trouvez vous en une autre. copieur


                      • Bulgroz (---.---.35.73) 24 mai 2006 18:51

                        Tout à fait d’accord, Marsu, nous sommes dans l’urgence et arrêter de faire de l’intellectualisme.

                        Nous n’allons pas renvoyer des masses de gens, c’est mission impossible, il faut trier les nouveaux entrants :

                        - Entrer illégalement en France est illégal, régularisation impossible et retour dans son pays d’origine.
                        - Mise en place d’un contrat d’adhésion aux valeurs républicaines à signer sur place dans les consulats des pays d’origine. Stages et tests sur ce que sont ces fameuses valeurs républicaines seront organisés sur place par des organismes agrées par les consulats et non nécessairement français.
                        - Ce contrat d’adhésion comportera des points, en les perdant en totalité, on retourne dans son pays.
                        - Un contrat d’adhésion (un 2ième) sera également signé par ceux qui demandent la nationalité Française. Ce contrat également à points courra 10 ans.

                        Cela présuppose un changement de statut de la nationalité Française (pas de droit du sang), car il faudra bien renvoyer au pays ceux qui auront signé un contrat et qui s’en contrefichent ensuite.

                        J’ ajoute que, le plus grave, à mon avis, serait que si aucun parti politique ne s’engage clairement sur ces 2 problèmes que sont l’immigration et l’islamisation, alors au 2ième tour, nous aurons Lepen et Devilliers


                      • Daniel Milan (---.---.168.127) 24 mai 2006 19:11

                        Je veux bien qu’on parle de « l’islamisation » (imaginaire)...Mais à condition qu’on parle de la main-mise sur les institutions de la République par nos « bons » communautaristes intouchables et des complicités qu’ils bénéficient ! C’est normal que je me lâche aussi, après tout ce que je lis comme conneries contre l’Islam !


                      • Antoine (---.---.226.176) 24 mai 2006 19:28

                        Excellent texte !


                      • Bulgroz (---.---.85.30) 24 mai 2006 19:33

                        Daniel Milan,

                        « Mais à condition qu’on parle de la main-mise sur les institutions de la République par nos »bons« communautaristes intouchables et des complicités qu’ils bénéficient ! » dites vous.

                        De quelles main mises parlez vous ?


                      • Daniel Milan (---.---.168.127) 24 mai 2006 19:43

                        Des Bretons sur potée Auvergnate ! A votre avis ?


                      • Bulgroz (---.---.85.30) 24 mai 2006 19:54

                        Daniel Milan

                        Ma question était sérieuse, tant pis, je mourrai idiot.


                      • CAMBRONNE (---.---.102.89) 25 mai 2006 09:27

                        @MARSUPILAMI

                        Trés bien l’article de Malreau . Je suis d’accord avec vous sur l’aspect raciste des propos du grand Charles , mais quelle vision . J’ai du mérite à le reconnaitre car à l’époque j’étais un farouche défenseur de l’Algérie française et pas Gaulliste du tout .


                      • CAMBRONNE (---.---.102.89) 25 mai 2006 09:43

                        @Ludovic Charpentier

                        Je ne pense pas que De Gaulle ait été opportuniste sur ce coup, il est à peu prés certain , en recoupant les mémoires de ses interlocuteurs , dont Alain Pierrefitte , qu’il a dissimulé le fond de sa pensée sur le Problême algérien . Les propos que j’ai cité , ne sont pas tirés d’un discours , car personne n’aurait supporté d’entendre cela , mais de conversations privées entre De Gaulle et Pierrfitte . Cette dissimulation a été efficace pour sa politique , mais elle a fait de sacrés dégats chez les hommes qui ont cru en lui , Français d’origine et français de souche Nord Africaine ( C’était le terme de l’époque en abrégé FSNA ) En découlérent , le Putch des militaires du 22 Avril 1961 , la création de l’OAS et en final le massacre de milliers de Harkis par le FLN de Messieurs Boutteflika , Boumédienne et j’en passe ...


                      • CAMBRONNE (---.---.49.40) 25 mai 2006 09:49

                        @ Bulgroz

                        Et moi , je pue ?


                      • CAMBRONNE (---.---.49.40) 25 mai 2006 09:53

                        @ip ...

                        DeGaulle à un de ses collaborateurs qui disait : Mort aux cons a répondu : Vaste programme .

                        Et il y en a encore en réserve .


                      • Bulgroz (---.---.8.183) 25 mai 2006 10:03

                        Cambronne,

                        Désolé, je ne comprends pas, vous vous trompez de personne.


                      • Aline (---.---.187.88) 25 mai 2006 10:07

                        La déclaration de De Gaulle n’est absolument pas raciste, elle est tout simplement lucide et visionnaire quand on voit ce qui se passe aujourd’hui.

                        Les peuples différents ne sont pas faits pour vivre ensemble : dans l’Histoire, cela s’est toujours très mal terminé et on ne voit pas pourquoi cela changerai subitement aujourd’hui.


                      • CAMBRONNE (---.---.49.40) 25 mai 2006 10:09

                        @Bulgroz

                        J’oubliais de vous dire que vos interventions me plaisent dans l’ensemble et que vos propositions tiennent la route . Il faut connaitre le parcours d’un ouvrier portugais pour s’installer en Suisse ( Au moins trois séjours avec contrats à durée limitée , pour s’installer et faire venir sa famille .) pour réaliser que la France est une passoire . Il faut absolument rétablir ou établir le droit du sang . Les Allemands de la Volga , isolés depuis des siècles , sont rentré chez eux , sans problême , ils étaient allemands , même s’ils étaient de nationalité soviètique .. Les Juifs Ethiopiens sont rentré chez eux ( non sans difficulté ) Pourquoi les comoriennes viennent elles accoucher à Mayotte,et de nombreuses Maghgrébinne en France ?

                        A bientot Bulgroz


                      • Antoine (---.---.235.194) 25 mai 2006 17:56

                        « établir le droit du sang » ?????

                        Ecusez-moi, Monsieur Bulgroz, mais cette affirmation est suspecte.


                      • Antoine (---.---.235.194) 25 mai 2006 18:02

                        Je viens de relire ce fil de discussion, il me semble que l’on s’est bien égaréS et bien déviés de l’article initiant le fil.

                        Moi, itou, mais il faut bien dire que cet « Islam n’est qu’un produit dérivé » d’une autre querelle, bref passons, mme si cela n’enlève rien à l’intérêt des prises de positions des uns et des autres

                        De Villiers et ses impressions hongroises ? Flop de politique politicienne, phase de marketing pub politique brinquebalant ?


                      • ka (---.---.30.12) 25 mai 2006 18:11

                        Le hors-sujet c’est monnaie courante sur Agoravox. C’est comme quand un élève portugais de 3ème vous parle de sa grand-mère dans une dissertation sur « les poilus ».


                      • Marsupilami (---.---.34.252) 25 mai 2006 18:24

                        Ouaf !

                        Excellent Ka ma musulmette voilée préférée. Toi tu n’es jamais hors sujet.

                        Je t’embrasse électroniquement.

                        Houba houba !


                      • ka (---.---.30.12) 25 mai 2006 18:31

                        Et moi je t’embrasse marsupilamicalement.

                        Houba houba !


                      • (---.---.61.148) 24 mai 2006 15:35

                        Il est bien évident que ce ne sont pas les Arabes qui posent question, c’est l’Islam en tant que religion (quelle que soit l’origine génétique des pratiquants).

                        Effectivement comme il est dit plus haut l’Islam est plus encore un programme politique qu’une religion. Le côté religieux en est un prétexte et une arme de propagande, la manière d’enrôler les plus faibles. Certes, il en est de même pour beaucoup d’autres religions, le Catholicisme y compris. Mais on a maintenant réussi à débarasser du poids politique de ce dernier après bien des combats, et à le reléguer au simple niveau de culte.

                        Il s’agit d’un problème de choix de société (beaucoup plus qu’avec le clivage gauche/droite traditionnel) et ce n’est plus quelque chose qui concerne « les autres » uniquement. L’Islam est chez nous et il est temps de savoir si nous voulons accepter ses règles et les respecter, ou les rejeter.

                        C’est dans ce contexte que s’inscrit la lecture de l’ouvrage de PdV. Pousser ses adversaires politiques à décrédibiliser son livre est facile, c’est jouer sur la corde sensible et ça peut rapporter gros à ceux qui tirent les ficelles. Pas tellement aux adversaires qui se décrédibilisent aussi en refusant de voir un danger. A qui cela profite-t-il actuellement de diviser pour régner ?

                        L’Islam est avant tout un choix de société (et non un petit culte qu’on peut pratiquer chez soi sans déranger les voisins) et il fait donc partie de l’arène politique à part entière.


                        • Caro (---.---.240.214) 24 mai 2006 16:42

                          Au Sénégal, il y a une majorité de musulmans (80% de la population il me semble)

                          Pourtant, les musulmans s’entendent très bien avec le reste de la population. Pourquoi donc ?


                        • Marsupilami (---.---.46.237) 24 mai 2006 17:13

                          Ouaf !

                          C’est pas 80 % mais 90 % et les musulmans de ce coin là sont encore relativement tranquilles quoique... il faut lire ceci.

                          Houba houba !


                        • ka (---.---.30.12) 24 mai 2006 17:18

                          Tiens tiens je ne connaissais pas ces autocollants. Tu crois que je peux les commander via internet. Je suis sûre que ça pètera sur les murs de ma chambre.



                        • Marsupilami (---.---.169.189) 24 mai 2006 18:47

                          @ Ka

                          Salut Ka ma musulmette voilée préférée. Ton intervention est un rayon de soleil dans cette grisaille convulsive.

                          Merci d’être ce que tu es, encore une fois.

                          Houba houba !


                        • Air 1 (---.---.20.2) 24 mai 2006 15:44

                          Oui, le problème n’est pas le peuple arabe, c’est bien entendu l’islam, quil soit en afrique, en asie. Partout ou il y a islam il y a des problemes. Cette religion est dangereuse tout le monde le sait, donc pourquoi vouloir tout le tps etre politiquement correct. Il est pas question de tous se faire insulter et de se faire menacer sans lever le petit doigt. Maintenant avec le probleme du nucléaire iranien les gens commencent apres le 11 septembre et ce nouvel evenement a peut etre se dire que les islamistes sont un poil dangereux !


                          • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 16:04

                            Enfin, ceci dit, Hitler n’était pas musulman non plus. Des tarés il y en a de partout, en Iran, ils ont élu un dingue, mais ils ne sont pas les seuls, et Bush qui possède la plus grosse armée du monde et qui est capable d’enclencher une guerre sans l’aval de l’ONU me fait encore plus peur que le taré en question (qui même s’il est taré, sait pertinemment que s’il envoie une bombe atomique, il va se prendre la réplique au centuple...).


                          • (---.---.38.140) 24 mai 2006 16:27

                            A ma connaissance, hitler ne s’est jamais réclamé, du christianisme comme étant le fondement de l’ideologie nazie.


                          • Marsupilami (---.---.46.237) 24 mai 2006 16:50

                            @ Ludovic

                            Bush et sa clique c’est pas la joie, mais les évangélistes et néocons étasuniens ne se font pas exploser dans des bus ou des avions pleins de civils innocents, et ne répandent pas une culture de la haine. Il y a quand même une petite différence.


                          • (---.---.215.93) 24 mai 2006 16:52

                            le fondement de l’ideologie nazie était l’antijudaisme chrétien


                          • (---.---.215.93) 24 mai 2006 16:56

                            par Marsupilami (IP:xxx.x94.46.237) le 24 mai 2006 à 16H50 Bush et sa clique c’est pas la joie, mais les évangélistes et néocons étasuniens ne se font pas exploser dans des bus ou des avions pleins de civils innocents, et ne répandent pas une culture de la haine. Il y a quand même une petite différence."

                            ah bon ? les irakiens et les palestiniens ne comptent pas ?


                          • (---.---.123.107) 24 mai 2006 17:03

                            les civils irakiens sont tués par des terroristes musulmans non américains et les américians ne font rien du tout aux palestiniens à part leur envoyer des centaines de millions de dollars d’aide humanitaire.


                          • Marsupilami (---.---.46.237) 24 mai 2006 17:05

                            Ouaf !

                            « Le fondement de l’ideologie nazie était l’antijudaisme chrétien ».

                            Ça c’est une belle connerie. Lis plutôt ces déclarations de Hitler pour t’en convaincre. On enquête, on se renseigne avant de débiter de telles âneries.

                            Les irakiens et les palestiniens ? C’est pas mon problème, c’est celui des musulmans de ces coins-là. Ils s’entretuent et personne ne les y oblige.

                            Houba houba grrr...


                          • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 17:06

                            @ marsu : ben oui, il y a une différence de moyens. J’imagine mal le prez Iranien et ses potes aller se faire exploser dans un bus, ils vont laisser ça éventuellement à plus pauvre qu’eux. Intégristes, bien sûr, cons, quand même pas... Mais comme l’a fait remarquer mon prédécesseur, c’est pas parce que Bush & con dispose du summum de l’artillerie qu’ils arrivent à louper des civils. Tu sais que certains néocons avaient incendier les cinés qui projetaient ’La dernière tentation du Christ’ ????


                          • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 17:08

                            « les civils irakiens sont tués par des terroristes musulmans »

                            Il y a aussi quelques civils qui ont morflé sous des bombes qui ne leur étaient pas destinés. La guerre propre et chirurgicale, on y croit pas trop, où alors ils ont oublié l’anesthésie...


                          • Marsupilami (---.---.46.237) 24 mai 2006 17:22

                            Ouaf !

                            Il y a quelques sacrés demeurés chez les bigots cowboys, mais ils ne se font pas exploser dans des bus ou des avions.

                            Irak : la guerre, gross malheur. Les cowboys néocons s’y sont pris comme des manches. Mais au final, ça ne m’étonnerait pas que le maximum de morts soient causés par la guerre civile - ou plutôt religieuse - sunnite-chiite, qui aurait de toutes façons un jour explosé dans ce coin ravagé par la connerie religieuse, cowboys ou pas, l’Irak n’ayant toujours été qu’une fiction post-coloniale gérée par des dictateurs musulmans débiles et sanguinaires.

                            Houba houba grrr...


                          • (---.---.215.93) 24 mai 2006 17:27

                            marsu « Il y a quelques sacrés demeurés chez les bigots cowboys, mais ils ne se font pas exploser dans des bus ou des avions. »

                            ils sont sacrément malins d’en charger les autres. une guerre civile « habitée » par des mercenaires payés à prix d’or. quoi même google ne t’a pas appris cela ?


                          • Marsupilami (---.---.46.237) 24 mai 2006 17:32

                            Ouaf !

                            Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Je VOMIS les néocons étasuniens et leur politique internationale à la gribouille. Ça te va ?

                            Houba houba !


                          • (---.---.215.93) 24 mai 2006 17:32

                            (IP:xxx.x67.123.107) le 24 mai 2006 à 17H03 les civils irakiens sont tués par des terroristes musulmans non américains et les américians ne font rien du tout aux palestiniens à part leur envoyer des centaines de millions de dollars d’aide humanitaire."

                            beaucoup de « terroristes musulmans »se sont révélés être des mercenaires quand à l’« aide humanitaire » américaine tu m’en diras tant. t’es sûr que tu vois la différence entre la théorie, la pratique et le langage double ?


                          • Daniel Milan (---.---.168.127) 24 mai 2006 17:34

                            Je me demande si un livre intitulé « les synagogues de la République juive » pourrait sortir en France ?. Ne voyez là aucun antisémitisme dans mes propos, mais seulement une simple question... provocatrice, peut-être, comme peut l’être le torchon de de Villiers ?


                          • (---.---.215.93) 24 mai 2006 17:37

                            marsu Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Je VOMIS les néocons étasuniens et leur politique internationale à la gribouille. Ça te va ?"

                            c bien je vois que tu suis


                          • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 17:42

                            « Irak : la guerre, gross malheur. Les cowboys néocons s’y sont pris comme des manches. Mais au final, ça ne m’étonnerait pas que le maximum de morts soient causés par la guerre civile - ou plutôt religieuse - sunnite-chiite, qui aurait de toutes façons un jour explosé dans ce coin ravagé par la connerie religieuse, cowboys ou pas, l’Irak n’ayant toujours été qu’une fiction post-coloniale gérée par des dictateurs musulmans débiles et sanguinaires. »

                            Bush senior avait toute la légitimité pour renverser Saddam en 1991 mais il ne l’a pas fait. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il avait le choix entre une dictature, ou la guerre civile. Bush junior vient d’expérimenter l’option 2...


                          • (---.---.123.107) 24 mai 2006 17:57

                            On les a payé combien tes mercenaires pour qu’ils acceptent de se faire exploser dans des attentats suicides ???

                            Donne une source fiable pour étayer tes propos, j’ai jamais entendu dire que les bombes et les massacres en irak étaient l’oeuvre de mercenaires.... Par contre al qaida revendique bcp d’attentats suicides ! Et il y a visiblement des massacres entre chiites et sunnites. Sérieusement qui massacre le plus les civils irakiens aujourd’hui, en mai 2005 ????? Les soldats américains ? Les mercenaires occidentaux ? Les terroristes musulmans ? va te renseigner ! Quand aux civils palestiniens alors là dis moi combien ont été blessés cette semaine par des américains et combien l’ont été par les tirs de leurs frères palestiniens ??? Ils se tirent dessus entre eux tes palestiniens !


                          • (---.---.215.93) 24 mai 2006 18:12

                            vous savez les règles du « jeu » moyen oriental ne sont pas de mon fait. c’est comme ça c’est tout. renseigne toi mieux est le seul conseil que je pourrais te donner et tiens puisque j’y suis, un deuxième, fais un tri parmi tes préjugés car le propre d’une idée reçue est justement de se passer d’essayer de penser.


                          • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 25 mai 2006 11:46

                            Le problème historique du nazisme n’est pas celui des convictions personnelles d’Hitler mais est celui de savoir comment son anti-sémitisme paranoïaque a-t-il pu faire masse, y compris chez la majorité des chrétiens protestants et catholiques en Allemagne.

                            Un des élements de réponse (et non le seul) c’est que l’antisémitisme était déjà très populaire sous la forme de la condamnation chrétienne pendant de siècles du peuple déicide (crime suprême pour un croyant). Relisez les textes canoniques et papals, jusqu’au concile Vatican 2 (et encore ce n’est pas très clair) ainsi que ceux de Luther. Hitler a su surfer sur la vague pour trahir ce qu’aujourd’hui (et cela n’a pas toujours été le cas) on présente comme le message évangélique de réconciliation entre tous les hommes.


                          • Antoine (---.---.235.194) 25 mai 2006 17:54

                            oui vous avez en partie raison, mais il y a autre que la France ne connait pas, l’esprit de groupe germain.

                            Il y a des histoires incroyables qui se sont déroulées en Bavière pendant le régime nazi.

                            Difficile pour l’esprit latin de tjrs bien comprendre.


                          • Le plombier polonais (---.---.218.193) 24 mai 2006 16:58

                            De Villiers imprime ses livres en Hongrie... c’est tout de même savoureux de la part du porte-drapeau des détracteurs de l’Europe, de l’homme qui s’insurge contre les délocalisations et ses méfaits néfastes sur l’emploi en France... « faîtes ce que je dis (en l’occurence la plupart du temps un torrent d’inepties) et pas ce que je fais », voilà ce que devrait être sa devise. Cela ne vaut même pas la peine de discuter sur le fond de ses déclarations, cet individu n’est absolument pas crédible, il le démontre une fois de plus.


                            • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 17:03

                              Ah mais non, mais c’est pas pour des raisons financières, c’est pour des raisons de confidentialité !!!

                              Ah bon, ça aussi, ça passe pas ????


                            • zoï (---.---.58.60) 24 mai 2006 17:13

                              Bravo pour le plombier Polonais, je voulais aussi réagir sur ce point contre le tartufesque vicomte.


                            • (---.---.123.107) 24 mai 2006 17:32

                              C débile comme argument : du même genre on pourrait dire : Tous les français qui ne roulent pas en renault ou peugeot devraient être démis de leur droit de vote car ils ne soutiennent pas les marques nationales !


                            • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 17:46

                              Non mais ce qui est débile, c’est de critiquer l’Europe des technocrates, de faire imprimer ses livres à l’étranger parce que c’est moins cher en profitant de l’Europe des technocrates, et ensuite de prétendre que c’est pour des raisons de confidentialité. Ce n’est pas une question de ’patriotisme économique’. Pour reprendre votre exemple, De Villiers, c’est un gars qui dit que Peugeot c’est de la merde et qu’on devrait rouler en Renault et qui roule en... Peugeot parce que c’est moins cher. Du coup c’est pas très crédible...


                            • Stephane73 (---.---.230.213) 24 mai 2006 17:49

                              Villiers n’est pas un Français comme un autre.

                              C’est un homme politique qui a passé la campagne du référendum européen à nous assommer avec les « plombiers polonais » et les « électriciens lituaniens » et qui a contribué à donner une image détestable de la France en Europe centrale et orientale. A ce titre, c’est effectivement sacrément culotté d’aller imprimer ses livres en Hongrie.

                              Il s’est pris les pieds dans son populisme, si j’ose dire.


                            • (---.---.215.93) 24 mai 2006 17:15

                              @ marsu « Les irakiens et les palestiniens ? C’est pas mon problème »

                              la réponse se suffit à elle-même.

                              Quand à l’idéologie nazie, tu ne comprendras pas et tu n’avanceras pas si tu nies son fondement chrétien. cherche... oui oui même google pourra t’apprendre au moins cela.


                              • Marsupilami (---.---.46.237) 24 mai 2006 17:28

                                Ouaf !

                                N’importe quoi. J’ai fait un lien sur des textes de Hitler tirés de Mein Kampf vitupérant contre le christianisme et tu me dis de faire des recherches ? Fais-les toi-même et si tu as un minimum d’honnêteté intellectuelle (ce qui me semble improbable) tu te rendras compte que tu racontes des âneries.

                                A ce propos, ce problème des relations entre christianisme et nazisme a été traité assez profondément sur un fil de discussion d’Agoravox. Cherche et tu trouveras.

                                Houba houba grrr...


                              • Senatus populusque (Courouve) Courouve 24 mai 2006 18:08

                                Le lien concerne des propos rapportés par Rausching, et non Mein Kampf.

                                Michel Onfray dit dans son Traité d’athéologie : « Dans Mon combat, il [Hitler] renvoie explicitement - page 306 de la traduction française aux Nouvelles Éditions Latines - au fouet, donc au passage de Jean (Évangile, II, 15]), le seul à donner ce détail, pour dire quel christianisme il défend : le vrai christianisme (p. 306) avec sa foi apodictique (p. 451) - ses propres expressions ... » (P 201 du Traité d’athéologie.

                                Michel Onfray fait fort bien d’attirer l’attention sur ces passages peu connus de l’œuvre d’Adolf Hitler. Dans l’encyclique Fides et ratio, Jean-Paul II mettait en cause « diverses formes d’humanisme athée, philosophiquement structurées, qui ont présenté la foi comme nocive et aliénante pour le développement de la pleine rationalité. Elles n’ont pas eu peur de se faire passer pour de nouvelles religions, constituant le fondement de projets qui, sur le plan politique et social, ont abouti à des systèmes totalitaires traumatisants pour l’humanité. »

                                Mais du côté d’Adolf Hitler, on valorisait la foi, comme le montrent les passages suivants :

                                Page 306 (MK, I, 11) : « Son esprit [celui du Juif] est aussi profondément étranger au vrai christianisme que son caractère l’était, il y a deux mille ans, au grand fondateur de la nouvelle doctrine. Il faut reconnaître que celui-ci n’a jamais fait mystère de l’opinion qu’il avait du peuple juif, qu’il a usé, lorsqu’il le fallut, même du fouet pour chasser du temple du Seigneur cet adversaire de toute humanité, qui, alors comme il le fit toujours, ne voyait dans la religion qu’un moyen de faire des affaires. »

                                Page 378 (MK, II, 1) : « Naturellement, dans la définition tout à fait générale du mot « religieux » sont incluses des notions ou des convictions fondamentales, par exemple celles de l’immortalité de l’âme, la vie éternelle, l’existence d’un être supérieur, etc. Mais toutes ces pensées, quelque persuasion qu’elles exercent sur l’individu, demeurent soumises à son examen critique et à des alternatives d’acceptations et de refus, jusqu’au jour où la foi apodictique prend force de loi sur le sentiment et sur la raison. La foi est l’instrument qui bat la brêche et fraie le chemin à la reconnaissance des conceptions religieuses fondamentales. »

                                Page 452 (MK, II, 5) : « Le christianisme non plus [comme le marxisme] n’a pas pu se contenter d’élever ses propres autels, il lui fallait procéder à la destructions des autels païens. Seule, cette intolérance fanatique devait créer la foi apodictique ; elle en était une condition première absolue. [...] Une doctrine pleine de la plus infernale intolérance ne sera brisée que par la doctrine qui lui opposera le même esprit, qui luttera avec la même âpre volonté et qui, par surcroît, portera en elle-même une pensée nouvelle pure et absolument conforme à la vérité. »


                              • Marsupilami (---.---.169.189) 24 mai 2006 18:30

                                @ Courouve

                                - Lien Rausching : autant pour moi : j’ai été un peu vite et je comptais mettre un lien vers Mein Kampf, ce que j’ai oublié de faire. Merci pour la rectification.

                                Traité d’athéologie de Onfray. Il ne raconte pratiquement que des conneries sur ce sujet. On en avait déjà discuté sur le fil de discussion que je mentionnais, donc je n’y reviens pas.

                                Houba houba !


                              • Antoine (---.---.226.176) 24 mai 2006 23:07

                                @ Courouve

                                Peu importe les références possibles que Hilter aurait faites au christianisme pour construire sa théorie batarde...

                                les faits montrent que les théories ne résistent pas aux faits historiques avérés, les nazis ont décapité des chrétiens de Bavière à la hache...car ils étaient chrétiens et ont refusé les theories nazies.


                              • zoï (---.---.58.60) 24 mai 2006 17:27

                                Tout le monde ou presque fustige l’Islam, mais personne ne pointe le fait que la France est le principal allié occidental des Mollah Iraniens. Il faudrait voir un peu à harmoniser les discours et la pratique, car cela nous rend plus méprisables que les fous de Dieu qui,eux, sont cohérents dans leurs détestations... Et je n’ai pas souvenir que monsieur de Villiers est dit grand chose contre la théocratie Iranienne, mais peut-être trouve-t-il des charmes érotiques au tchador quand il est porté à Téhéran...


                                • (---.---.215.93) 24 mai 2006 17:46

                                  il a un discours qui sert à justifier l’action qu’il mène en période pré électorale et toute théorie s’appuie, se nourrit, justifie une praxis...sinon à quoi bon parler...toutes les théories du monde défendent une façon de vivre contre une autre.


                                • simplet simplet 24 mai 2006 17:47

                                  il doit trouver du charme à n’IMPORTE quel gadget musulman à partir du moment ou celà est porté très très ( mais alors très ) loin de chez lui..

                                  Il y a des arguments de gens d’habitude modérés qui ( celà reste mon avis ) sont de plus en plus emballés par des théories de catastrophisme musulman... faudrait pas tout mélanger, et les principaux gugus qui se sont fait exploser dans des avions ou des bus faudrait voir pourquoi ils ont lancé ses combats perdus d’avance... ( je ne cautionne ni la violence ni les ultras religieux mais TOUS les musulmans n’ont pas de vision éxtrémiste... )

                                  ou alors j’ai vraiment du bol d’en connaître des modérés ( ah bah oui j fréquente pas Tarik Ramadan ou Daniel Milan... )

                                  houba houba pppfffuuuiiiiit !


                                • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 17:47

                                  Tout à fait. Et puis, il faudra aussi qu’au niveau international on se pose la question de savoir qui finance le terrorisme... Sans argent, ils iront pas bien loin...


                                • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 17:52

                                  @simplet : marsu a lu le Coran (ce qui fait montre d’une bien meilleure ouverture d’esprit que d’autres), et ce qu’il en a lu le choque. On peut comprendre que l’interprétation littérale de celui-ci puisse faire peur, au même titre du reste que les interprétation littérales de tout texte religieux. Bon, maintenant, je troouve qu’il catastrophise un peu trop par moment, dans la mesure où en France, on a une capote anti-zélés, à savoir la loi 1905. Encore faudrait-il qu’on l’applique, là où Sarko proposerait de la réformer. Bon, remarques, ça dépend de la réforme, si c’est pour éviter que l’Islam soit financé par le banquier de Ben Laden, ça peut se comprendre. Mais quand je vois le merdier qu’a provoqué Sarko en essayant de créer des organismes d’interlocuteurs, qu’il ne touche surtout pas à la loi 1905 !!!!


                                • Daniel Milan (---.---.168.127) 24 mai 2006 18:02

                                  Votre commentaire, là, manque d’objectivité. Je ne vois pas comment on peut se permettre d’associer Islam et terrorisme et financement du terrorisme. Je suis très surpris de tels propos de votre part, d’autant que j’ai cru comprendre que vous étiez le modérateur du site. Ce que vous n’acceptez pas pour le judaïsme infiniment plus fondé, vous ne devez l’accepter au sujet de l’"Islam !


                                • (---.---.215.93) 24 mai 2006 18:06

                                  ludovic soyons sérieux,la seule chose démasquée par cette « lecture » c’est « la haute » intensité dont fait preuve marsu pour parler de l’islam sur les forums : quelqu’un qui avait déjà des idées recues, qui reverse ces mêmes idées à des personnes déjà persuadées par ces mêmes idées reçues, seule condition pour s’assurer de la bonne réception de son « message » au près de certains esprits. toi avoir compris ?


                                • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 18:46

                                  Ecoutez Daniel Milan, je sais que vous votre (petit) problème, c’est la banque Rottschild, mais moi, mon (gros) problème, c’est comment un timbré comme Ben Laden a pu amasser un milliard de dollar dans une banque de la City de Londres. Et la question qui fâche : il vient d’où, ce blé ? Oh peut-être de quelques pétrodollars qui ont échappé de quelques mains juives, catholiques, agnostiques, deci, delà...


                                • (---.---.71.67) 24 mai 2006 20:23

                                  ...musulmannes, arabes....


                                • Marsupilami (---.---.185.46) 24 mai 2006 21:59

                                  Ouaf !

                                  Mais vous faites chier les mecs. J’ai lu le Coran, c’est pas un exploit, juste une expérience ingrate genre se taper Proust (un JUIF, à l’attention du nazislamiste Daniel-chacal Milan). Quand on a lu cette connerie, on est atterré, point-barre et y a pas de quoi en faire un fromage. Tout le monde peut lire le Coran sur internet (dans diverses traductions de préférence) et se faire une opiniion personnelle (ce qui ne veut pas dire narcissique, au cas où quelques demeurés individualistes-narcissiques ayant besoin de causer liraient ce post perdu dans l’immensité de la blogosphère individualisto-narssicico-décervelée le « penseraient »).

                                  Le réel vous attend. Il n’est pas blogosphérique.

                                  Houba houba !


                                • Serge (---.---.1.121) 24 mai 2006 18:29

                                  Article fielleux écrit par un chantre du politiquement correct, journaliste à RTL et à LCI.

                                  Rien à en tirer, rien de nouveau, des insinuations ans preuves.


                                  • le plombier polonais (---.---.80.150) 24 mai 2006 22:14

                                    « fielleux » est un adjectif qui définit davantage le fou de Vendée que Monsieur Apathie.


                                  • simplet simplet 24 mai 2006 18:29

                                    @ Ludovic Charpentier : le lire est une bonne chose, mais partir avec des préjugés et utiliser chaque verset ( satanique... ) pour s’en persuader c’est comme de ne pas le lire et de s’en faire une idée... Je crois savoir que le coran est rempli de paraboles, d’images de métaphores... à chacun de les interprèter comme bon lui semble non ???

                                    si Marsu est agnostique, de lire le coran ce n’est que pour renforcer son argumentaire vu qu’il ne pourra jamais croire en Dieu...

                                    par contre je ne parlai pas que de lui, mais il fait parti de ces gens qui étaient ouverts et pragmatiques à mon arrivée sur ce forum et je trouve que son discours s’est endurcit... comme celui d’autres dont je partage souvent les idées ( sauf celles préconcues sur les musulmans... )


                                    • Marsupilami (---.---.169.189) 24 mai 2006 18:42

                                      Ouaf !

                                      J’ai lu le Coran pour me documenter, c’est tout. Il est intéressant de connaître le texte mythique fondateur pour plus d’un milliard d’êtres humains, non ? J’ai aussi lu la Bible, les évangiles, les actes des apôtres, pleins de bouquins de théologie, la Bhagavad Gita, le Livre des morts tibétains et des tas d’autres trucs de ce genre pour savoir par moi-même.

                                      Et je te rappelle si je suis très dur avec l’Islam, je ne suis pas avec les musulmans que je côtoie quotidiennement : j’habite près d’un marché en plein air où ils sont très nombreux, et dans mon bistro préféré ils sont nombreux aussi. Enfin, ce sont plutôt des ex-musulmans, en majorité berbères, presque tous athées ou agnostiques, quelques-uns seulement se déclarant être musulmans... non pratiquants (ça compte !), et je bois des canons avec eux, ce sont des potes, on discute de tout sans problème, et personne n’a l’idée de s’empailler sur la Palestine.

                                      Je n’ai donc aucune haine, mais aussi aucun complexe pour aborder ce genre de problème...

                                      Houba houba !


                                    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 24 mai 2006 18:51

                                      Je pense que Marsu parle plus librement aussi qu’à ces débuts, il faut prendre un peu des gants parce qu’à force, on finit par se retrouver à cautionner l’incautionnable.

                                      Ceci dit, je suis un peu d’accord aussi avec simplet : un texte religieux doit être étudié avec précaution et pas uniquement de manière littérale... Sinon, il n’y aurait pas autant de divergences au sein de l’islam actuel. La religion, c’est un peu comme la politique : les plus modérés noient leurs discours dans un magma inintelligible, au final, seul les plus extrêmistes finissent par se faire entendre... Tiens, j’avais vu une fois un sondage rigolo : il y a autant de cathos pratiquants (4%) qui votent De Villiers... que PCF. c’est amusant, ça prouve que le radicalisme, et ben ça marche pas des masses...


                                    • Marsupilami (---.---.169.189) 24 mai 2006 19:01

                                      Ouaf !

                                      @ Ludovic

                                      Il n’y a pas de mystère en la matière. Depuis le début de mes interventions, je prépare systématiquement le terrain, entre provocations et pédagogie, pour que ce nécéssaire et fondamental débat puisse avoir lieu sereinement, c’est-à-dire loin de tout racisme, de toute xénophobie et de toute extrême-droite.

                                      La mayonnaise commence à prendre.

                                      Houba houba !


                                    • simplet simplet 24 mai 2006 19:05

                                      @ marsu,

                                      en lisant ce post la, tu me reconfortes sur ton coté open... mais à lire tous tes posts précedents, ce n’est pas le même langage que tu utilises... c’est pourquoi je me posai des questions...

                                      enfin ce que j’en dis moi...


                                    • Marsupilami (---.---.185.46) 24 mai 2006 21:41

                                      Ouaf !

                                      Tu en penses ce que tu veux. Moi j’essaie d’ouvrir des perspectives réalistes et humanistes qui essaient de passer par-dessus le mur de la connerie. Après, chacun fait ce qu’il lui plait... en tant que citoyen responsable de préférence.

                                      Houba houba !


                                    • Daniel Milan (---.---.168.127) 24 mai 2006 19:23

                                      de Villiers brille par son « intelligence » !... Un marsu en plus nuisant !


                                      • Salami & Loukoum (---.---.59.41) 24 mai 2006 19:47

                                        Voici Daniel Milan croqué en plein prêche islamique


                                        • Daniel Milan (---.---.168.127) 24 mai 2006 20:26

                                          Vos amis y sont croqués !


                                        • Marsupilami (---.---.185.46) 24 mai 2006 22:27

                                          Ouaf !

                                          Nazislamiste Daniel-chacal Milan, tu pues la haine.

                                          Et je t’en remet une dose ;

                                          Commentaire : le grand Mufti de Jérusalem saluant les troupes hitlériennes.

                                          Houba houba grrr...


                                        • Salami & Loukoum (---.---.186.86) 24 mai 2006 23:03

                                          « Le Grand Mufti de Jerusalem salue les volontaires musulmans bosniaques de la Waffen SS »


                                        • (---.---.215.93) 25 mai 2006 00:55

                                          je retrouve ces memes rumeurs et toujours la même photo un peu partout sur différents forums et surtout sur les sites sionistes. Je ne suis pas étonnée, encore moins par les propagandistes zélés qui se dépêchent de les relayer partout ou ils peuvent les refourguer. D’abord qu’est ce qui vous gêne tant et que voulez vous prouver ? en cette periode d’occupation barbare, (1930 1940) le joug francais et britanique n’avait rien à envier aux nazis en terme de soif expansionniste et de pratiques inhumaines (le plus grand poète irlandais avait la même « sympathie » pour les Allemands, son pays étant occupé par les britannqiues).

                                          Mais quand bien meme il y aurait eu de la part de certains dignitaires arabes le désir de lancer un appel à l’aide en direction allemande je n’y verrais absolument rien d’incongru, dans la mesure où pour la très grande majorité des peuples (occupés/arabes ou non) de ce monde il ne pouvait y avoir de différence entre l’Allemagne, la France, et la Grande bretagne des années 1930 vu leurs communes avidités d’annexions criminelles et de sauvagerie à l’égard de ceux qu’ils appelaient « les indigènes » et dont la vie n’avait pas la moindre importance.

                                          En sommes, nul besoin de préciser aux toujours mêmes détracteurs qu’il n’était pas nécessaire d’adhérer à quelques idéologies que ce soit pourvu d’etre libéré de la tyrannie britannique et francaise, car permettez moi l’expression, le choix cornélien entre la peste et le choléra etait de fait !

                                          autrement plus fondamental,lisez le point de vue d’Hannah Arendt sur la collaboration de Juifs à la Shoah dans « Eichmann à Jérusalem, rapport sur la banalité du mal » Folio Histoire, Gallimard 1997.

                                          après, trouvez dans « Le Sionisme et le Troisième Reich » de Mark Weber : Les Sionistes proposent une alliance militaire avec Hitler, des alliances autrement plus scandaleuses. Shamir fut interrogé sur la proposition [faite aux Allemands] de 1941 de la part de la Hagana, il confirma qu’il était au courant de la proposition d’alliance faite par son organisation, avec l’Allemagne en guerre.

                                          et n’oubliez pas l’histoire de l’UGIF : La tragédie de la collaboration de juifs avec le fascisme.

                                          pour finir pensez à Arad, le conseiller de Sharon qui fut conseiller du néonazi Tudor sans que personne ne s’en émeuve.

                                          ce ne sont que qulques pistes... Il doit y en avoir d’autres... On veut une histoire sans tâche en oubliant que tous les hommes se valent. Mais quand on veut absolument blanchir les uns et en salir d’autres, ben il reste l’histoire et celle-là elle restera écrite sur du granit, même si pour le moment elle est encore occultée...

                                          vous remuez la m....e, ben vous êtes servis...


                                        • Daniel Milan (---.---.168.127) 25 mai 2006 01:03

                                          Vous avez parfaitement raison et je partage vos vues !


                                        • Salami & Loukoum (---.---.49.89) 25 mai 2006 01:36

                                          « le joug francais et britanique n’avait rien à envier aux nazis »

                                          C’est une honte ; quel négationnisme à vomir !

                                          Quant aux contacts entre les sionistes et les nazis, ils étaient destinés tout simplement à tenter de sauver les juifs d’Europe.

                                          Ces tentatives ont été des échecs en raison - entre autres - des conditions exhorbitantes posées par les nazis.

                                          Vos propos sont à vomir. Ils ne m’étonnent pas : ce sont les mensonges habituels des nazislamistes.

                                          Quant aux photos mises par Marsupilami, elles sont bien réelles, ce sont des documents historiques et il y a des quantités d’autres.

                                          Sachez tous que 50 000 SS musulmans d’Europe, bosniaques, albanais et aussi 10 000 musulmans turkmènes se sont portés volontaires avec les nazis.

                                          Les événements ne l’ont pas permis mais Himmler, chef des SS et le Grand Mufti de Jérusalem préparaient une opération pour exterminer les juifs vivant en Israel. La défaite de l’Afrika Korps de Rommel a annullé l’opération.


                                        • Daniel Milan (---.---.168.127) 25 mai 2006 01:41

                                          Çà va Loukoum arrête de nous coller ta merde sioniste. Elle ne trompe plus personne. T’es en déphasage avec ce que la rue pense !


                                        • Soldat du Sanssouci (---.---.115.129) 25 mai 2006 02:46

                                          Les merites de l’armee Hongroise-[Autrichien] depuis 1914 soit-il avant 1956[Nagi VS GoMulka et cetera] contre les Russes ou soit-il apres 1956 en relation avec Monsieur P. de Villiers je ne peux pas brievement traiter dans un discours mais corriger tres vite les propositions subjectivistes des Sionistes : L’ordre principal du corps d’Afrique Allemand et de son Commandant,Ernst Rommel[Stuttgart], etait comme dans la premiere guerre Mondial - Rommel etait charge en Slovenie & Roumanie - d’approvisioner & de securiser les ressources du Petrol au Moyen Orient et le but du guerre entier de l’armee Allemande pas exclusivement en Afrique & du Ernst Rommel etait de liberer la citadelle Tchechene Grosni avec son petrol meme dans les caves des batiments de cette cite Grosni & le peuple des Tschetschenes de l’oppression & de la deportation par Dschugaschwili[Stalin].


                                        • Antoine (---.---.226.176) 24 mai 2006 22:21

                                          Remarque première, depuis le 11 septembre le monde arabe et l’islam en particulier a rempli toute la sphère bruissante de l’espace public. Je dois bien avouer que cela me gonfle et je reste poli. Cela me gonfle car malheureusement le monde de l’Islam nous pose un défi dont on se passerait bien, d’autres défis plus passionnants nous attendent selon moi.

                                          Remarque seconde, le 11 septembre peut être considéré à tort ou a raison comme une déclaration de guerre à l’Occident et aux relations fortes qu’entretiennent les européens et les nord-américains, ainsi mme que les sud américains puisque tout ce continent a été peuplé d’européens suite aux grandes découvertes.

                                          Faut-il avoir peur de l’Islam tel qu’il se présente actuellement, pour moi la réponse est oui. Faut-il pour cela entretenir la haine :non.

                                          Monsieur le Marsupial défend ses idées et je trouve qu’il le fait très bien. Pour l’ensemble de son propos qui prône la fermeté, je dis oui aussi. Mon expérience personnelle que je n’ai pas envie de dévoiler ici, me fait penser qu’à coup sûr nous ne mesurons pas assez le danger du réveil de cet islam là, celui que nous voyons maintenant.

                                          Mon premier réflexe après le 11 septembre, comme beaucoup d’autres personnes qui comme moi, sont de culture chrétienne, a été de supprimer mon sentiment de dégout par l’ouverture que suggére mon empathie personnelle pour les autres et donc de suivre une piste de compréhension qui soit celle de la complémentarité religieuse ou du partage des valeurs communes aux deux cultures ; de trouver une explication a la violence islamiste en piochant ds ce qui rassemble et non ds ce qui divise.

                                          Je me suis vite rendu compte, que ce n’était pas possible en l’état des choses (Je me souviens d’un certain voyage en Afrique sahélienne et de la visite d’une école coranique ds laquelle sur les murs étaient écrits des slogans anti-occidentaux servant a endoctriner des enfants, ce qui m’a profondément choqué). L’éducation à la haine, n’est pas en Occident, elle se trouve rampante ds les officines de religieux aberrants. Rentré, en Europe, je me suis dit :« On va les avoir sur le cul » (Je sais, l’expression est triviale, mais elle dit bien ce qu’elle veut dire). Quelques années plus tard, mon pressentiment s’est donc confirmé et l’inimaginable s’est produit.

                                          L’islam semble en l’état des choses ne pas pouvoir apprehender la laicité, son discours a fondement theocratique ne dissociera pas la visée politique et religieuse, comme toute idéologie totalisante et téléologique est de s’imposer pour régir les esprits et les coeurs. Les gens éclairés de tous les bords qu’ils soient devraient prendre conscience que c’est inacceptable.

                                          Je ne suis pas un spécialiste du Coran, mais mme une lecture furtive permet assez vite de remarquer les contradictions flagrante et pfois mme schizoïdes qu’il contient et s’il fallait faire des comparaisons peu flatteuses, cela m’a fait penser aux texte de Ron Hubbard qui contiennent un verbiage visant plus à courcircuiter le cerveau (lavage de cerveau, par exemple, ou comme dirait un neurologue, fatiguer le cerveau afin de le mettre en contradiction avec lui mme).

                                          Dire qu’un texte doit être compris à travers l’exegèse est sans doute vrai, dire qu’il faut décortiquer pour comprendre, c’est vrai aussi, mais je crains l’excuse des relectures érudites qui finirait par cette justification si souvent employée pour imposer une vision unilatérale :"Attendez, on va vous expliquer, quand vous aurez compris et surtout si vous approfondissez, vous verrez vous comprendrez". Il m’a toujours semblé que ce qui doit être dit clairement se livre avec limpidité et que la compréhension s’en trouve ainsi facilitée (les lettrés sans doute employent parfois entre eux un langage spécialisé mais ne communiquent pas forcement uniquement sous des formes de style célées pour le simple).

                                          Beaucoup des personnes qui sont d’origine arabes et surtout des femmes, souffrent de la situation actuelle, a la fois post coloniale et identitaire. Mais ce qui m’est apparu en parlant avec des personnes d’origine arabe et de culture islamique c’est cette contradiction entre la nostalgie du Grand Islam, des formes plus ou moins réussies du pan-arabisme jadis et de leur situation personnelle qui lorsqu’elle se révèle avec sincérité fait état d’une souffrance liée aux pratiques socio-culturelles et aux aliénations qu’elles suppose.Il m’apparait que comme être humain, je ne puis que souhaiter l’émancipation des autres et de même manière, je ne puis que souhaiter que d’ autres humains estimables puissent se débarasser des fardeaux qui les oppriment et les culpabilisent.

                                          L’islam qui voudrait avoir des menées tyranniques ds nos contrées, de rassembler un troupeau de croyants dont la fidélité religieuse serait prétexte à une fidélité d’un projet conquérant doit être rejeté par les amoureux de la liberté. Il ne s’agit pas d’empêcher les gens de pratiquer leur spiritualité mais de faire comprendre qu’il ne leur appartient pas d’imposer par la force ou la séduction malsaine, ce qu’ils croient.

                                          Le débat né du 11 septembre ne fait que commencer. Il s’inscrit aussi bien plus à l’international et bien des éléments nous échappent, des enjeux importants se profilent derrière les apparences, je ne crois pas que l’on me contredira sur ce point.

                                          Mais que pouvons - nous faire ? La politique américaine, je ne veux pas la juger, je n’en ai pas les moyens conceptuels car ce n’est pas mon propos quotidien. Cependant, il faut bien dire que le projet étasunien du Grand Moyen Orient sert leur désir de pacification(désir réel et aussi calculé : il s’agit d’assurer les approvisonnements pétroliers). Il suppose aussi un scénario que les européens devraient accepter (car les européens n’auraient d’ailleurs pas le choix et à y bien réfléchir l’avons - nous ?). Nous sommes nous européen assis au balcon et nous assistons à des redécoupages géo-politiques et malheureusement nous serons peut être obligés de les subir et je pense particulièrement à l’entrée de la Turquie ds l’Union qui pourrait suite à l’Atlantisme qui prévaut depuis la guerre 40-45 satisfaire pleinement les Etats- Unis comme prélude à leur espérance du Grand-Moyen Orient et de la paix entre Israel et l’Etat palestinien. D’autant qu’il semble acquis maintenant que seule la Chine retiendra à l’avenir toute leur attention.

                                          Pour en revenir, à ce qui préoccupe l’auteur de l’article servant de base à ce fil de discussion, on voit bien que Monsieur P. de Villiers fait de la politique franco-française et patriotique (ce qu’il a le courage de dire car qui ose encore se dire patriote de nos jours ?) et que son objectif est de défendre son pré - carré, c’est de bonne guerre pour un homme politique. Comme dit Monsieur le Marsupial, ces attitudes politiques là ne servent pas une résolution réelle de ce qui semble bien préoccupant, un désir d’islamiser l’occident au motif que des musulmans s’y sont installés.

                                          Pour ma part, pour employer une formule, je hais la haine, je hais la violence. Mais je ne supporterai pas non plus une passivité sous l’oripeau d’un humanisme à la petite semaine ou bien l’indulgence paternaliste du minimum confortable qui ne voudrait pas s’engager à réfléchir honnètement sur un islam morbide et agressif. Et pour ajouter en ces temps troublés que comme occidental fier et libre, je ne pourrai accepter non plus que l’on tente de m’en priver, de ma liberté. Je crois aussi en mes valeurs et je sais qu’elles sont les fruits des générations qui m’ont précédé.Et j’ai le droit de les défendre, et mme parfois, le devoir. Et je sais aussi que comme citoyen, j’ai aussi des devoirs et je les accepte car je sais aussi qu’ils sont le résultat de la lutte sociale et politique de ceux et celles qui nous ont précédé.

                                          Je m’égare sans doute et surement, je m’emporte, mais il faut bien dire que depuis 5 ans, le « No future » à l’air de bien prendreson aise en Europe tant les incertitudes et les disillusions s’intallent . Passons.

                                          Je ne crois pas que l’Islam a une place en Europe si cette réligion n’accepte pas notre héritage démocratique et social. Je refuse l’obscurantisme et les pratiques archaïques aliénantes, je refuse que les lois (républicaines ou des autres pays européens) puissent souffrir d’exception au motif de la différence mal comprise. Je refuse de me sentir menacé car je ne menace personne.

                                          NB : Je signale pour les esprits chagrins que je ne suis pas un politique et que l’expression de ma vérité du moment ne sert pas mes opinions militantes mais mon appartenance à la culture européenne que j’aime.


                                          • Marsupilami (---.---.185.46) 24 mai 2006 22:32

                                            Ouaf !

                                            Bravo Antoine, tu commences à te rendre compte qu’ill y a un gros problème...

                                            Houba houballah !


                                          • Antoine (---.---.226.176) 24 mai 2006 22:40

                                            Marsu, le gros problème il y a longtemps que je le subodore, mais je suis comme un normand qui prend son temps

                                             smiley)


                                          • Marsupilami (---.---.185.46) 24 mai 2006 22:48

                                            Ouaf !

                                            A chacun son nez. Le mien a reniflé plein d’odeurs nauséabondes au fil de voyages et de lectures. L’essentiel est probablement de se méfier des fausses nasales.

                                            Houba houba !


                                          • Daniel Milan (---.---.168.127) 25 mai 2006 01:06

                                            Toujours là le raciste sioniste qui pue !


                                          • Kelsaltan (---.---.178.45) 25 mai 2006 10:33

                                            @Antoine,

                                            Contribution impeccable de sobriété et de justesse, en ce qui me concerne j’ai rarement lu mieux dans les fils de commentaires sur ce sujet.


                                          • Bulgroz (---.---.8.183) 25 mai 2006 10:50

                                            Excellent, Antoine, discours réaliste, sensé et humain.

                                            Pour ma part, je retiens particulièrement ce paragraphe :

                                            Pour ma part, pour employer une formule, je hais la haine, je hais la violence. Mais je ne supporterai pas non plus une passivité sous l’oripeau d’un humanisme à la petite semaine ou bien l’indulgence paternaliste du minimum confortable qui ne voudrait pas s’engager à réfléchir honnètement sur un islam morbide et agressif. Et pour ajouter en ces temps troublés que comme occidental fier et libre, je ne pourrai accepter non plus que l’on tente de m’en priver, de ma liberté. Je crois aussi en mes valeurs et je sais qu’elles sont les fruits des générations qui m’ont précédé.Et j’ai le droit de les défendre, et mme parfois, le devoir. Et je sais aussi que comme citoyen, j’ai aussi des devoirs et je les accepte car je sais aussi qu’ils sont le résultat de la lutte sociale et politique de ceux et celles qui nous ont précédé.


                                          • Antoine (---.---.235.194) 25 mai 2006 13:27

                                            @Monsieur Bulgroz

                                            Je sors un peu de ma réserve habituelle (je peux être très secondaire) mais j’en ai assez des scénarios que l’on nous concocte et qui serait un déni de l’intelligence occidentale.

                                            Je précise qu’il n’y a rien de plus horripilant que le « foutoir » sémantique et comportemental auquel nous assistons aujourd’hui.

                                            J’ai peur de passer pour un « vieux (que je ne suis pas encore) con » qui se plaindrait du temps jadis alors que tout simplement je ne désespère pas d’une Europe se relevant enfin des tourments que le siècle passé lui a infligé (entre autres).


                                          • Antoine (---.---.235.194) 25 mai 2006 13:34

                                            @Monsieur Kelsaltan

                                            Merci,Monsieur Kelsaltan, pour votre appréciation.


                                          • Jojo2 (---.---.156.221) 24 mai 2006 22:35

                                            Hongrie au scandale ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès