• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Premières voitures de location écologiques

Premières voitures de location écologiques

Premières voitures de location écologiques

Si vous allez à Los Angeles, vous pourrez dorénavant louer une VW Beetle qui marche entièrement au bio-carburant (huile végétale recyclée). Pour 199$ la semaine, vous pourrez rouler au "biodiesel".

Ce biodiesel n’est disponible qu’à une seule pompe à Los Angeles, et coûte 91 cents du litre (au lieu de 26 cents du litre pour de l’essence normale). Mais, avec un plein, ces voitures peuvent rouler entre 600 et 1200 km.

Saluons cette bonne initiative, même si, pour l’instant, il n’y a que quatre de ces voitures qui soient disponibles.

Seul petit effet secondaire : certains clients trouvent que le pot d’échappement de la voiture sent le popcorn, les frites ou les beignets ...

Pour en savoir plus :
1. Bio-Beetle Eco Rental Cars (site officiel)
2. Bio-diesel car rental opens in world’s car capital (Yahoo News)

Crédit photo : Bio-Beetle


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Antoine (---.---.31.20) 3 mars 2006 11:49

    Bonjour,

    Il ne faut pas aller si loin, en Allemagne et mme en France c’est possible.


    • JanOks (---.---.254.173) 3 mars 2006 13:11

      >il ne faut pas aller si loin, en Allemagne et mme en France c’est possible. Des détails svp, il ne suffit pas de dire ceci est possible mais donnez au moins un lien, une indication au lieu de parler dans le vide, parceque ça tout le monde peut le faire.


      • Antoine (---.---.31.20) 3 mars 2006 14:39

        Bonjour,

        Je n’ai pas de lien internet sous la main pour vous les communiquer, concernant ce sujet.

        Mais sachez qu’en Allemagne vous pouvez faire modifier techniquement votre voiture pour rouler au bio - diesel ou a l’huile de colza. Des stations service proposent ces produits, c’est courant. Au moins trois sociétés allemandes proposent des kits de transformation des moteurs diesels pour rouler à l’huile végatale (Je crois me souvenir du nom d’une d’entre elle, Elbet, sous réserve de confirmation).

        En France, je crois me souvenir de Vanergol . Tapez « moteur au colza ou tournesol » sur Google, vous allez avoir du choix

         smiley


      • (---.---.115.51) 3 mars 2006 13:26

        VW_-= : AMAG Fanta  : site d’une groupe musique "Die phantastischen 4" qui font depuis un ans en Allemagne le pub pour le Bio-VW.


        • chaki (---.---.26.134) 3 mars 2006 13:53

          le biocarburant est encore trop cher pour que les consommateurs l’adopte,il faut dire a l’etat de supprimer les taxes sur ce carburant peut etre dans ce cas la,je préférerai sentir la friture


          • Luc Luc 3 mars 2006 19:38

            Oui, je sais qu’il est déjà possible de rouler au bio-carburant en France et en Allemagne. Pour plus de détails, voir l’article l’huile végétale carburant que j’avais publié le 5 mai 2005, et où vous trouverez tous les liens nécessaires.

            Le première que je saluais ici, c’est qu’on peut louer une voiture à biocarburant.

            Si à votre connaissance, il existe en France et en Allemagne des sociétés de locations de voitures qui vous proposent des voitures à bio-carburants, faites-le moi savoir. Ca m’intéresse.


            • Antoine (---.---.31.20) 3 mars 2006 20:31

              Bonsoir Luc,

              A ma connaissance, pas encore en Europe. Par contre on pourrait s’étonner qu’il n’y en ait pas encore.

              Que voilà un beau projet economique et commercial à entreprendre. Innover ....

              J’ai eu l’occasion de lire la directive européenne sur ces matière, elle est très positive et donc rien ne viendrait empêcher de lancer une projet de cette sorte.

              Evidemment la loi stipule que tout carburant est soumis aux accises et tva mais en cette matière la directive parle de défiscalisation et donc....

              C’est la volonté de faire quelque chose qui manque.

              Je pense mme que le prix de location d’une voiture bio-carburant pourrait concurrencer les prix proposés aux us.

              PS : je sais, il ne faut pas donner des idées aux autres...

              ps2 : il existe en France au moins deux usines qui fabriquent du diester comme adjuvant à l’essence sans plomb (réaction chimique a l’alcool et a la soude).

              Mais on peut employer des huiles végétales pures pour faire tourner un moteur, d’ailleurs Diesel a conçu son moteur à l’origine pour tourner a l’huile de lin.

              L’armée française des colonies d’afrique faisait tourner des moteurs lents à l’huile de palme.


            • Antoine (---.---.31.20) 3 mars 2006 20:33

              OK, je viens de visiter votre site....bien documenté

              bon succès à vous, car c’est un sujet très intéressant


            • Pierre (---.---.28.158) 3 mars 2006 23:49

              Bonsoir
              En effet cela peut-être intéressant d’utiliser les bio-carburants, mais il y aura toujours une polution : il faut bien le produire, donc utiliser des véhicules dans les champs, ajouter des engrais... Il me semble que cette soluion ne soit pas la meilleur !
              A+


              • Luc Luc 4 mars 2006 07:19

                Bonne remarque. Mais, s’il est possible d’utiliser la permaculture, cet argument tombe. Plus besoin de labourer ou d’utiliser des engrais, etc ...

                Autre lien intéressant : permacultivons !, qui est le portail de la permaculture au Québec.

                Il faut vraiment que nous changions nos mentalités. Et pas que sur le carburant.


              • Kof kof (---.---.204.235) 4 mars 2006 00:01

                Ecologiques ??? Vraiment ? Un « incendie de poêle à frire » est il écologique ? La combustion selon le procédé diesel des huiles végétales génère t’elle des goudrons aussi dangereux que ceux engendrés par le fuel dans les mêmes conditions ? Les odeurs de friture traduisent elles uniquement la présence d’arômes sans danger ? Ne faudrait il pas privilégier les carburants très raffinés (essences, éthanol, gaz) comme source d’énergie des véhicules en ville ? Ne faut il pas raffiner les carburants hors des villes dans des raffineries ultraperformantes plutôt que de « cramer » des carburants sales, mal carburés, dans des moteurs imprécis qui déversent leur crasse le long des trottoirs ?. Le porte monnaie aura t’ils toujours la priorité sur la réduction des dangers pour la santé ?


                • Luc Luc 4 mars 2006 07:24

                  Première remarque, il n’y a pas de souffre dans l’huile végétale ce qui élimine la première particule cancérigène associée au gasoil.

                  Mais surtout, l’intérêt d’utiliser des huiles végétales, c’est qu’elles ont été fabriquées avec le carbone contenu dans l’air. La combustion des huiles végétales n’ajoutent donc pas de carbone dans l’atmosphère à la différence des carburants fossiles.


                • kof kof (---.---.204.235) 4 mars 2006 08:13

                  Bien sur, qu’il faut réduire les émissions de CO2. Mais, tant le carbone que le CO2 sont familiers au corps humain. L’atome de carbone est le composant fondamental du corps humain. Le CO2 nous est familier : on en fabrique des m3 dans nos propres poumons. Ce qui rends la combustion diesel dangereuse, c’est une chimie - mal dosée - à haute température - à haute pression. De nombreuses molécules complexes sont produites : des goudrons, des « matières plastiques », sous forme de microparticules. De l’avis de kof kof, il vaut mieux limiter les moteurs d’automobiles à 100 CV (pour réduire les émissions de CO2), ET favoriser les carburants raffinés, et bien sur les nouvelles technologies (hybrides, piles a combustibles) pour ne pas transformer nos enfants, « diésélistes passifs », en tristes « fumeurs de gaz d’échappement ».


                • Sylvio (---.---.158.255) 4 mars 2006 09:57

                  Kof kof, vous semblez avoir une image toute faite des bio-carburants. Les avez-vous essayer ou avez vu quelqu’un roulez avec ?

                  Oui la combustion de bio-carburants rejettent autant de CO2 que le diesel ou l’essence.

                  Non la combustion de bio-carburant rejettent plus de « crasses ». Les bio-carburants ne rejettent pas de Souffre et beaucoup moins de produits toxiques que l’essence ou le diesel. Il ne faut pas croire que le raffinage qu’effectue Total sur des millions de litres est « propre » et filtre tous ce qui est « crasseux ». Les pétroliers auront beaux changer leur logo pour les passer du rouge au vert et balancer des spots de pub plein de « vive la terre », « vive le bien être » super hypocrite, ils n’en restent que le raffinage sert uniquement à séparer les huiles lourdes et les essences plus légères (je ne connais pas les termes exacts) du pétroles et non à le « purifier ».

                  En outre, l’extraction du pétrole, son raffinage, son transport sont aussi beaucoup plus couteux en énergie que la culture du Colza, son raffinage et son transport (tout serait fait en France voir localement). C’est aussi une manière de diversifier nos dépendances énérgétiques (les bio-carburants ne peuvent pas contre remplacer seul les carburants à base de pétrole) et c’est une manière de donner du travail (et beaucoup de revenu) à notre agriculture qui est pas très en forme.

                  Les gazs d’échappement des moteurs diesel ou essence ne sentent pas la rose mais à force on s’est « habitué » à cette odeur bien pire qu’une odeur de friture. Ces gazs sont très sale, le CO2 ne laisse pas de trace noire, passez un mouchoir blanc devant votre sortie d’échappement, vous verrez sa couleur au bout de 10s... Mais évidement, si on se fit au belle publicité des pétroliers et des constructeurs auto, les voitures rejetteraient presque de l’air « plus blanc que blanc ».

                  http://www.lalibre.be/salonauto06/carburant.html


                • kof kof (---.---.204.235) 5 mars 2006 10:38

                  Mon propos est de mettre en cause le procede de combustion DIESEL, et non pas les biocarburants. Je prefererai voir bruler les huiles vegetales dans des centrales thermique performantes et choisir l’ethanol comme biocarburant de vehicules disposants de systemes d’allumage et de dosage caburant-comburant precis. L’idee est de ne pas emettre des microparticules toxiques dans les lieux de vie de humains. Il vaut mieux sauver la planete ET notre peau. Le diesel produit moins de CO2 certe, mais il fait de nous d’impuissants « fumeurs » de goudrons. Ne vaut il pas mieux 5% de CO2 en plus et de l’air moins charge en poussieres funestes ? Quand l’ideologie fait des ravages ! (bio y’a bon).


                • gael (---.---.119.188) 5 mars 2006 11:58

                  Si les bio carburants ont l’immense avantage d’avoir un bilan carbone nul (pas si sûr !) pour l’atmosphere il ne faut pas perdre de vue que ca ne peut pas être LA solution au problème des transports. La raison est assez simple : meme en convertissant toute les surfaces agricoles du territoire francais en champ pour la fabrication d’huile végétale, cela ne suffirai pas pour remplacer l’ensemble du petrole que nous consommons dans nos voitures ! Conclusion, sauf miracle technologique, la diminution de notre mobilité est indispensable. Pour plus d’info sur le sujet, je conseille la lecture de cette page : http://www.manicore.com/documentation/carb_agri.html Et de tout le site en général.


                  • Christopje (---.---.8.175) 8 mars 2006 23:35

                    Louee une voiture écologique c’est dèjà possible à Strasbourg : http://www.autotrement.com

                    Une partie de leur flotte carbure au GNV.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires