• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Propos sillybins

La parobole de l'hyperbole ...

L'obscur objet du délire …

Souvent on me reproche quelques propos sibyllins, des formules alambiquées, des circonvolutions langagières qui ne sont pas accessibles au commun des lecteurs. Il se peut que la remarque soit pertinente et je vous prie d'excuser ce nécessaire brouillard qui nimbe parfois mes billets et mes récits. Il faut admettre que la prudence est la mère de toutes les vertus et qu'il y a dans cette vallée de larmes des gens disposés à saisir la justice pour un mot de travers.

Écrire c'est donc prendre un risque contre lequel l'écriveur compulsif doit se prémunir en avançant masqué. Ne croyez pas que le pseudonyme protège réellement notre aventurier de la franchise, notre explorateur de la vérité. Non, il est bien des manières de reconnaître l'auteur derrière son nom de vague ; la prévoyance impose bien d'autres précautions.

La plus élémentaire consiste à ne jamais nommer quiconque serait susceptible de vous nuire. C'est une évidence que je n'ai malheureusement pas toujours appliquée, et je le déplore amèrement. Les fâcheux de demain étant parfois les amis de la veille, il convient de ne jamais dévoiler ses sources tout autant que leurs instigateurs. Le vent tourne et la justice veille au grain plus qu'au beau temps !

La seconde disposition salutaire exige de ne pas localiser votre propos même si, la réputation allant, chacun devine facilement d'où vous parlez. L'imprécision est garante de tranquillité, l'omission de la localisation est la plus prudente des stratégies. Suggérer est permis, citer est interdit au pays des hypocrites et des plaideurs. Retenez la leçon et vous n'en serez que plus tranquille. Les avocats n'étant là, malheureusement, que pour servir les intérêts des fripouilles bien plus que ceux des honnêtes gens !

Ensuite, vous devez user de l'art du sous-entendu, de la litote et de tous les artifices que la langue met à votre disposition. Vous n'écrivez plus, vous dessinez un labyrinthe pour un écrit en arcane aux multiples clefs. Vous n'êtes d'ailleurs pas à l'abri de vous égarer vous-même dans les méandres de votre récit, dans les innombrables bifurcations que vous avez empruntées pour bien semer le trouble.

 

Si votre billet perd en clarté, ne songez pas à éclairer vos lecteurs. Votre lanterne ne sert qu'à vous-même ; chacun trouvera minuit à sa porte et c'est bien mieux ainsi. Vos propos abscons ouvrent d'autres portes qui ne vous sont pas destinées. C'est là l'art et la manière de ce qui a été conçu dans la dissimulation et exprimé dans la confusion. Chacun y apporte son grain de sel pour donner des éclairages nouveaux.

L'énigme intrigue, attire et incite à mener l'investigation. Le propos confus est plus garant de succès que la pensée limpide et la parole en toute franchise. Ce monde n'aime rien tant que les jocrisses, les hypocrites, les ésotériques à la petite semaine, les falsificateurs de la vérité. Laissez vos propos en suspens, éludez, prenez des raccourcis, des fausses routes et vous serez célébré pour la qualité de votre pensée, la profondeur de vos abysses. Plus vous serez illisible au premier abord, plus vous serez élevé au rang de grand de la prose.

Voilà, vous en savez assez pour prendre le clavier et éviter les chausse-trappes de la judiciarisation tout en vous élevant vers les sommets de l'intelligentsia confuse, moderne et merveilleusement inaccessible. Je viens de vous offrir un petit petit aperçu du possible, vous montrer la voie de l'obscure clarté de la langue écrite. À vos claviers : la route est tracée ; surtout ne l'empruntez pas. Allez sur vos propres pas, les byzantins n'écrivent pas tous dans le même registre sibyllin.

Obscurément vôtre.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • juluch juluch 5 août 2015 18:59

    Vive les labyrinthes 


    ne tombez pas du coté obscure de la force Nabum !  smiley



    • C'est Nabum C’est Nabum 5 août 2015 19:55

      @juluch

      Voilà bien un monde de moi inconnu !
      Ne craignez rien mon ami


    • Fergus Fergus 5 août 2015 20:38

      Bonsoir, C’est Nabum

      Etrange billet.

      Faut-il donc avancer toujours plus ou moins masqué ? Personnellement, je trouve cela dommage. Et je ne parle évidemment pas du pseudo, mais du fond des articles. J’avoue ne pas être sur cette ligne...

      Euh... je dirais plutôt « circonlocutions ».


      • C'est Nabum C’est Nabum 5 août 2015 20:49

        @Fergus

        Me serais-je trompé ?

        Mes propos doivent éviter les foudres de la justice
        L’ellipse s’impose ou l’éclipse menace !



      • Le p’tit Charles 6 août 2015 07:44

        A trop se regarder le nombril..on arrive plus à relever la tête.. !


        • C'est Nabum C’est Nabum 6 août 2015 08:06

          @Le p’tit Charles

          Regardez plus loin que le bout de votre nez ou de ce nombril qui n’est pas mien.

          La volonté n’est pas de parler de votre serviteur mais bien de tenir propos bien plus généraux.


        • Le p’tit Charles 6 août 2015 08:41

          @C’est Nabum....Touché..coulé.. !


        • C'est Nabum C’est Nabum 6 août 2015 08:50

          @Le p’tit Charles

          Je en comprends pas que l’on me reproche d’évoquer autrement des sujets qui ne sont pas nécessairement d’actualité. Les journaux papiers ont depuis longtemps ouvert leurs colonnes à des textes qui ne sont pas tous journalistiques.

          Je propose mes petites chroniques personnelles, je ne fais que les proposer et non les imposer. Chacun est libre de ses lectures, il me semble. Alors pourquoi me reprocher d’exister en marge de la pratique dominante ?

          Merci à vous et à Bernie pour votre franchise.


        • Le p’tit Charles 6 août 2015 09:19

          @C’est Nabum...J’aime beaucoup vos sujets..mais j« aime moins votre façon de »larmoyer" sur vous même tout le temps..Vouloir sans cesse passer pour un incompris..un persécuté de notre belle société..c’est dommage ça gâche vos articles (pour moi en tous les K..)

          Bonne journée...

        • C'est Nabum C’est Nabum 6 août 2015 10:41

          @Le p’tit Charles

          Je retiens la critique lorsqu’elle s’exprime ainsi

          Merci


        • Philippe Stephan Christian Deschamps 6 août 2015 10:25

          @C’est Nabum
          .
          On ne peut pas plaire a tout le monde,et chacun vois les choses au travers de ses propres
          filtres,nous sommes tous des extra-terrestre pour les autres.

          .
          J’ai laissé un puzzle en modération,mais les labyrinthes j’aime bien aussi comme jeux. smiley


          • C'est Nabum C’est Nabum 6 août 2015 18:49

            @Christian Deschamps

            J’aime les gens tolérants

            Merci


          • Loatse Loatse 6 août 2015 12:32

            Humpf, le gus qui a inventé les labyrinthes,il n’avait pas une dent contre quelqu’un ? Enfin c’est ce que je me disais, môme lorsque j’ai tenté l’aventure dans celui du jardin du bois de boulogne...


            Là c’était celui de Machiavel, ;) non seulement tu tournais en rond mais en plus tu te retrouvais régulièrement confronté à toi même, au moyen de glaces qui nous renvoyaient notre image... certains un peu plus pressés que les autres d’en sortir, courant, se les prenaient en pleine figure.. On entendait donc régulièrement des « boum »... plus ou moins forts avec bosse parfois...et des rires, généralement quand le copain se prenait un miroir en pleine face...

            Depuis ce jour, on me retrouve devant chaque labyrinthe, grimée bien sûr avec mon âne Onima chargé de boussoles, de petits cailloux blancs, de fils d’Ariane, des sécateurs pour les plus grands... Non loin d’une certaine Sybille qui tente de prévenir les innocents : « Tourner en rond, de cette empêcheuse, Méfiez vous ! » rèpète t’ elle avec quelques variantes aux candidats à la perdition... Evidemment, ceux ci à chaque fois lui rient au nez...

            Plus haut, Quelque part, entre enfer et paradis, les créateurs de ces salles de torture en plein air, me voyant gâcher leur éternel petit plaisir, trépignent... certains tout fraichement passés de vie à trépas se mettent à tourner sur eux même, desespérés...

            Un jour (que j’espère le plus lointain possible, tout de même) peut être irai- je leur proposer quelques toupies, celles que leur maman leur a toujours refusées....









            • C'est Nabum C’est Nabum 6 août 2015 18:50

              @Loatse

              En somme je vous casse les peids

              demain je vous promet de faire beaucoup plus drôle car j’en suis capable aussi


            • egos 6 août 2015 22:56

              @Loatse


              « le gus qui a inventé les labyrinthes » se nommait Dédale,

              et si ce n’est pas réellement lui il demeure de plus célèbre concepteur du dispositif en question,
              avec en prime, pr le candidat , en l’occurence Thésée envoyé là par son père, du risque (le Minotaure) de l’amour (Ariane) et la célébrité.

              Et vs ds votre bosquet du Bois de Boulogne, lieu non moins mythique, 
              qu’avez vs rencontré ?

            • karibo karibo 7 août 2015 13:05

              @ l’ auteur.

              Merci pour ce moment ☺.
              Une pépite si rare !

              • C'est Nabum C’est Nabum 7 août 2015 13:51

                @karibo

                De rien

                Vous savez les avis sont contrastés ici
                Vouloir aller sur d’autres chemins n’est pas chose aisée.

                Merci à vous


              • karibo karibo 7 août 2015 13:09

                Quant au choix de vos labyrinthes , kundalini serait-elle passée / la cathédrale de Chartres ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès