• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Quand Julliard rencontre Sarkozy, ça se passe au restaurant (...)

Quand Julliard rencontre Sarkozy, ça se passe au restaurant !

Certains soixante-huitards ne s’en remettront pas, mais il faudra qu’ils s’y fassent : on ne négocie plus de la même façon qu’il y a quarante ans !

C’est en tout cas le principal enseignement que l’on peut tirer de la rencontre qui a eu lieu lundi entre Nicolas Sarkozy et les représentants de l’ensemble des syndicats étudiants dans l’un des restaurant préféré du président.
Pourquoi jeter des pavés alors qu’on peut tranquillement manger une bavette autour d’une grande table ! Bruno Julliard, célèbre aficionados des couloirs républicains, était bien évidemment de la fête pour représenter les étudiants et peser de toutes ses forces dans ce dur moment face au président. L’exercice n’était pas des plus aisés. Mettez-vous plutôt à sa place et imaginez le stress qui a envahi le jeune homme lorsqu’il s’est posé dans sa tête ces questions : "quand-est-ce que je parle de la sélection en première année de fac ? Avant ou après la salade de foie gras ? Et l’autonomie des universités ? Je garde ça pour le dessert ?".
A côté, Daniel Cohn-Bendit avec ses barricades et ses gardes à vue, c’était de la gnognotte ! Aujourd’hui, la vie d’un jeune responsable syndical n’est donc pas des plus faciles.

Il faut s’y résigner, les temps changent et le président Sarkozy marque d’une façon très prononcée sa façon de faire de la politique. Si l’efficacité de la méthode ne sera connue que d’ici quelques mois, l’intégrité de celle-ci fait bel et bien débat.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 10 juillet 2007 10:12

    C’est pas Ségolène Royal qui aurait fait ça ! smiley


    • Djanel 10 juillet 2007 18:42

      A l’attention de Lerma porte-parole auto-proclamé du chef.

      « Ce n’est pas Ségolène qui aurait fait çà. »

      Ségolène, c’est du passé. Elle n’a pas su se hisser en leader de la gauche malgré sa propulsion comme candidate aux présidentielles. Elle est brillante par son absence. Demain, on ne reparlera plus d’elle.

      Quant à Sarkosy, il est temps qu’on lui rappelle la constitution. Qu’il aille au contact de la population, je n’y voie pas d’inconvénients mais ce n’est qu’une opération de marketing pour nous dire, je suis proche de vous.

      Le président, préside le conseil des ministres. C’est écrit ainsi dans la constitution. Il n’a donc rien à faire à fréquenter les bistrots même sur les Champs-Élysées. Qu’il aille se divertir dans des endroits pareils, il en a le droit comme n’importe quels autres français mais ce n’est qu’un loisir à titre privé. Rien d’officiel ne peut sortir de ce genre de réunion. Les responsables syndicaux devraient refuser d’y aller parce que la république n’est pas un bordel.

      Le gouvernement gouverne. C’est écrit ainsi dans la constitution. Il est souverain. C’est à dire qu’il doit décider de lui-même ce qu’il doit faire. Le Premier Ministre est responsable de la conduite du gouvernement devant cette assemblée nationale et non pas devant le président qui lui aussi nous représente à sa manière. La seule période en France où le gouvernement était responsable devant le président ce fut avec Pétain qui, je vous le rappelle, fut condamné à mort à la libération pour trahison envers la république et collaboration avec l’ennemi. Il fut gracié par de Gaule pour les services rendus à la France durant la première guerre mondiale à Verdun. Funeste destin que fut le sien en trahissant la république. Et encore aujourd’hui, nous devons payer moralement envers les juifs ses ordonnances qu’il promulgua en loi puisse que l’assemblée nationale s’était auto dissoute. Pétain a donc légiféré, détenant ainsi sur sa personne les trois pouvoirs. C’est à dire le pouvoir absolu. Le pouvoir royal.

      L’assemblée nationale est souveraine. Sa fonction dans la république, c’est de légiférer. La loi ne peut- être rédiger par aucune autre institution sinon le sénat en deuxième lecture le dernier mot revenant à l’assemblée. Le sénat ne sert pas à grand chose sinon examiner et amender les textes de loi qui reviennent nécessairement devant l’assemblée nationale en dernière lecture pour être retransmise au président qui les promulgue obligatoirement dans un délai fixé par la constitution. Monsieur Lermu si je me trompe quelque par dans ce que je viens de vous dire seriez vous capable de me débêtir. Oui alors lisez-moi jusqu’au bout si vous êtes courageux.

      L’assemblée nationale est souveraine, je me répète parce que c’est le fondement de la république. C’est une revendication des premiers moments de la révolution quand les états généraux après convocation ne voulurent pas s’en aller sans avoir légiféré pour séparer le pouvoir royal en deux personne distincte : l’exécutif, le roi et le législatif les représentants du peuple. La révolution est partie de ce moment là. Attention !!! ici, c’est dangereux, Monsieur Lerma, parce que la révolution engendra 25 ans de guerre et le cahot dans toute l’Europe avec Napoléon. Ca ne rigole plus.

      Alors pourquoi Monsieur Lerma ne dites-vous rien quand François Copé viole les principes même de la constitution en donnant des ordres aux députés de la majorité. De quel droit agit-il ainsi ? Parce que vous n’êtes qu’un veau qui avale tout en croyant pouvoir tout digérer. Quant à nous ne pouvons accepter plus longtemps, ces viols répétés de la constitution par l’UMP. Les députés sont souverains et doivent voter contre ou pour les lois en discussion en pensant qu’ils représentent non pas un parti mais des électeurs. Les député non pas le droit de n’être que des vassaux. Un peu plus de dignité Messieurs.

      Alors pour quoi Monsieur Lerma ne dites-vous rien quand Monsieur Sarkozy Président de la république par le choix des Français viole les principes de la séparation des pouvoirs. N’est-il pas entrain de légiférer en rédigeant une constitution européenne qu’il nome traité pour être conforme à la constitution. Il n’y a t’il pas de la perversité là dedans. La constitution européenne devrait donc être rédigée par l’assemblée nationale puisse que c’est une loi. Ca va bientôt remuer dans les brancards.

      Alors pourquoi Monsieur Lerma ne dites-vous rien quand on dit que les dossiers du gouvernement sont gérer par le président et que le Premier ministre n’est plus qu’à l’ombre de lui-même, qu’il est devenu un homme de paille qui servirait de fusible au cas où il y aurait un échec. C’est un viol de constitution. Une infraction aux lois suprêmes de la république. C’est écrit dans la constitution, le gouvernement gouverne, le Président ne peut-être que le spectateur de l’action gouvernementale. Rappeler vous les cohabitations. Le président Mitterrant a t’il pu empêcher Chirac de gouverner en 88. Le Président Chirac à son tour a t’il pu empêcher Jospin de gouverner. Non. Alors pourquoi Fillon se soumet-il ? Parce que c’est un faible et que l’ump trahit les idéaux du gaullisme. Ce sera tout pour aujourd’hui.


    • Djanel 10 juillet 2007 23:01

      Lerma n’est pas venu. Je quitte le forum pour y revenir plus tard


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 juillet 2007 03:59

      @ Djanel : Impeccable dans les faits. Maintenant, côté projets, ne serait-on pas mieux si un Président (Exécutif), proposeur des projets de loi à l’Assemblée, était, lorsque ces projets sont devenus lois, responsable lui et SES ministres devant celle-ci de leur exécution ?

      http://www.nouvellesociete.org/6.html

      Pierre JC Allard


    • Djanel 11 juillet 2007 18:07

      C’est une idée simple et réalisable mais il faut s’en méfier parce qu’elle touche à la constitution. Il faut admettre que la constitution est une loi organique. La réformer ou l’amender peut avoir des répercutions sur toutes les autres lois qui devront à leur tour être examinées pour les rendre conformes au nouveau texte constitutionnel. On prend donc le risque, quand on réforme une loi constitutionnelle de se retrouver devant un travail juridique énorme à accomplir. Est-ce que çà vaut le coup ?

      Je ne pense pas que la constitution gaullienne ait besoin d’être réformée. Je la trouve équilibrée. Cela fait déjà 50 ans qu’elle fonctionne. Nous avons connu différente cohabitation sans qu’il ait eu d’incident. Pourquoi voulez-vous que cela change ? Rendre le président responsable devant le parlement n’apporte rien de nouveau sinon qu’on aura détruit le siège du Premier ministre. Le président y perdrait sa quiétude et en plus il y aurait une rupture dans la très longue tradition républicaine Française.

      En plus des conflits risqueraient d’apparaître dans l’usage car le président élu au suffrage universel pourrait dire « je suis le représentant du peuple, j’agis légitiment en son nom et je ne céderai pas » et les députés pourraient affirmer la même chose avec autant légitimité et lui chercher des chicanes en disant « je ne suis pas d’accord avec vous, je vous censure. » Qui peut, dans ces conditions, sortir vainqueur d’un tel conflit ?

      Aujourd’hui et avec la constitution actuelle, le Premier ministre a le devoir quand il est censuré de démissionner et à la suite le président d’en nommer un autre acceptable pour les députés. Comme on dit on dit vulgairement : c’est le fusible qui a fonctionné. Ca marche très bien comme çà.


    • ExSam 10 juillet 2007 10:30

      Ce Julliard, moins il va pédaler plus vite, plus vite il ira moins loin. Et finira vieux avant François Hollande.


      • Guillaume Buffet Guillaume Buffet 10 juillet 2007 10:35

        Si je lis bien :
        - > Balancer des pavés = intégrité
        - > s’asseoir autour d’une table = corruption

        intéressante analyse qui m’en rappelle d’autres. Envoyons des bombes d’abord et négocions ensuite.

        Tristan, ne n’es tu pas demandé qui de Bruno ou Nicolas était le plus malin ? Savoir s’adapter au « terrain » de ses interlocuteurs peut être parfois très bénéfique.


        • ExSam 10 juillet 2007 10:55

          Buffet

          Merci M.Kouchner, brillante analyse.


        • Jherry 10 juillet 2007 13:19

          Il est vrai que le fait de balancer des pavés ou de manifester violemment, ou même de raler sans écouter les parties adverses n’a jamais fait progresser le débat ! De là à discuter autour d’un repas copieux dans un restaurant chic il faut pas abuser ! Le fait d’être autour d’un diner va fort probablement calmer les revendications des convives et ça, notre Président le sait bien. Quand on veut résoudre un problème on se met autour d’une table, dans une salle avec toutes les personnes concernées, on propose, on débat et on négocie.


        • Mango Mango 10 juillet 2007 14:32

          Tentative de corruption ou de destabilisation ?

          Je pencherais pour la deuxième solution : je ne sais pas de quel milieu est issu Mr. Julliard, mais être invité sur un « territoire » qui vous est étranger par un interlocuteur - et quasi adversaire- qui en est familier peut être un terrible handicap. Des discussions sans cesse interrompues par des clins d’yeux complices aux habitués, les coucous, les apartés, ... Le tout pendant que vous dépiautez votre homard !

          Julliard aurait dû refuser, ou lui proposer le resto U, le kebab du coin...

          Ou alors, il est à l’aise avec les codes de ce genre d’endroit et rien ne l’empêchera de balancer un pavé dans le velouté d’asperge smiley


        • JL JL 10 juillet 2007 18:28

          Julliard aurait dû refuser ? Refuse-t-on d’être reconnu par le président comme l’Interlocuteur des étudiants ? Celui qui ferait ça ne serait plus l’Interlocuteur. Je crois qu’on commence seulement à savoir ce qu’est le pouvoir personnel.


        • Mango Mango 10 juillet 2007 20:16

          @ JL : je voulais dire refuser l’invitation au resto chic dans lequel NS est un habitué. Je vois très bien ce dernier interrompre Julliard à tout bout de champ, dans le style Zébulon, pour embrasser l’un, bisouter l’autre, serrer la louche au 3ème...

          Vous ne le voyez pas, vous ? Comme si j’y étais !


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 juillet 2007 04:20

          @ Jherry. Vous évitez la seule question importante pour l’avenir de la France : Leuranguer a-t-il ou n’a-t-il pas signé le menu ? smiley

          PJCA http://www.nouvellesociete.org


        • snoopy86 10 juillet 2007 11:00

          le jeune Julliard, comme Julien Dray avant lui est beaucoup plus un apparatchik du Bobosocialisme qu’un leader étudiant.

          D’ici peu il pourrait bien participer à un gouvernement d’ouverture ou accepter la présidence (rémunérée) d’un quelconque comité Théodule.

          Il aurait tort de ne pas le faire. Il est brillant et charismatique ; une belle carrière politique s’ouvre trés tôt à lui...


          • bozz bozz 10 juillet 2007 14:59

            brillant ? comme tu y vas mon ami snoupyforme !faut pas exagérer c’est un tendre rejeton d’une maire socialiste qui croit faire plaisir à maman en lui emboitant le pas... mais attention, le niveau est différent entre manipuler des gogos estudiantins et manipuler un président de la République ! ils ne sont pas (encore ?) dans la même catégorie ! nous avons un poids coq semi-amateur face à un toutes catégories champion en titre !

            Juliard ne fera pas mieux ou moins bien que les autres... sa rhétorique est assez faiblarde puisque Sarkozy n’avait nullement l’intention de réformer en profondeur l’université (il a déjà lâché sur tous les points litigieux ! le fait de rester sourd au reste ne peut que conforter l’opinion dans sa conviction de sectarisme syndical estudiantin)


          • snoopy86 10 juillet 2007 15:45

            @ Bozz

            Ce n’est pas parce que je le trouve brillant et charismatique que je n’ai pas envie de lui coller une baffe de temps en temps...


          • Lilian Lilian 10 juillet 2007 15:55

            snoopy mdr, oui c’est tout à fait vrai, on peut trouver certaines qualités à des personnes dont d’autres aspects nous exaspère. ( Je ne parle pas de mon opinion sur Julliard là, mais d’une généralité). Mais sur agoravox, c’est parfois difficile de faire cette nuance. On vous catalogue au premier commentaire smiley


          • bozz bozz 10 juillet 2007 16:20

            hep hep hep, ne mesinterprétez pas mes propos ! pour moi Juliard n’a rien d’un étudiant brillant et charismatique, il parle pas mal mais c’est souvent une rhétorique vide de sens et souvent très peu constructive (bref nous avons l’impression d’entendre un énarque au mieux, un rejeton de science po au pire- comme le trésorier de son mouvement !)


          • snoopy86 10 juillet 2007 16:28

            @ Bozz

            Je te trouve un peu injuste. Si je suis d’accord avec toi sur le fonds, je trouve que c’est pour son âge un remarquable débateur. Il me rappelle précisément le jeune Sarko...


          • Lilian Lilian 10 juillet 2007 16:34

            Bon ben moi je suis d’accord avec bozz ( mais vous vous en doutiez smiley)


          • Juliette_H 1er août 2007 10:03

            @snoopy : « bref nous avons l’impression d’entendre un énarque au mieux, un rejeton de science po au pire- comme le trésorier de son mouvement ! » Je suis à Sciences-po (en province, hein, pas une parisienne) et je vous promets, on est pas tous imbus de nos petite personne que ces idiots qui n’ont pas vu de banc de fac depuis une éternité. Juste pour remettre les choses à leur place : Sciences-po attire pas mal de cons, mais pas QUE ça. smiley

            (Juillard, j’ai jamais pu l’encadrer, même quand on était du même côté dans les manifestations anti-CPE. Rien que de le voir ou l’entendre, et j’avais des envies de m’encarter à l’UMP)


          • Juliette_H 1er août 2007 10:28

            Oops, c’était pas pour snoopy mais pour bozz


          • Lilian Lilian 10 juillet 2007 12:10

            Bruno Julliard me fait l’effet d’un petit arriviste : parce qu’il parle bien et qu’il a été le symbole du mouvement étudiant, il a été mis au devant de la scène. Mais il ne croit absolument pas en ce qu’il dit, il veut se faire une place en politique et c’est tout. Il m’écoeure. J’ai honte que ce soit lui qui nous represente.(les étudiants).


            • ZEN ZEN 10 juillet 2007 12:20

              Sympa Sarko ! Il me tarde qu’il m’invite au McDo...


              • Lilian Lilian 10 juillet 2007 12:27

                moi, ça m’a fait rire. Je vous ai plussé...


              • Djanel 10 juillet 2007 19:36

                Pour lui torcher le cul que peux-tu faire d’autre avec adresse


              • maxim maxim 10 juillet 2007 12:37

                salut Zen ...... au Mac Do alors que le Fouquet’s est en face ou presque sur les Champs ( Elysées ) pour les non initiés .....

                demande toujours ,j’ai saisi le ministére de la justice pour un procés qui traine en longueur et ça marche ( ils ont pris en charge ma demarche immédiatement ...)

                pour l’invitation passe un SMS à Sarkosy ,tu proposes de partager l’addition ,au moment de payer tu dis « ah ça alors ,j’ai oublié ma Visa Gold en changeant de costard ...) et tu verras bon prince Nicolas dira » c’est ,rien ,laisse c’est ma tournée ...,si tu veux on peut faire un tour de yacht ,profites en il fait moche en ce moment et on ne peut même pas sortir le vélo ",et puis Nicolas est cycliste comme nous donc ,il n’est pas foncierement mauvais .......

                A + ami Zen .....


                • ZEN ZEN 10 juillet 2007 12:46

                  Salut Maxim,

                  Oui, j’ai pensé à ton histoire qui m’a bien fait rire..je la raconte parfois au copains. Hilarité assurée !

                  Allez, roulez !...


                • rem 10 juillet 2007 12:38

                  Bruno Julliard est avant tout un étudiant pour pouvoir être dans un syndicat étudiant. Il parle en son nom pour se montrer devant les caméras.

                  Il a l’air d’avoir un plan de carrière qui le ménera bien placé sur une liste PS dans quelque années. Puis viendront le parachutage dans une circonscription acquise à la gauche.


                  • NPM 10 juillet 2007 12:41

                    Il me semble d’ailleur que c’est un fils de je ne sais plus quel hiérarche du PS... Finira au sénat, ce petit, comme tout les étudiant qu’on fait chier un gouv de droit et envoyer à la casse leurs collégue étudiants : on ne fait de carriére sans casser quelques oeufs..


                  • ptitvinch 10 juillet 2007 13:03

                    Nous verrons bien le resultat des négos. smiley


                    • Vincent 10 juillet 2007 13:50

                      Si la méthode n’est pas efficace, au moins elle coûte moins cher,

                      y pas de vitrines à refaire, pas de centaine de CRS mobilisés, pas de chaussée ni de voiture incendiée, pas d’agressions, l’économie fonctionne.

                      De toute façon, lorsqu’il y a conflit nous finissons toujours ce conflit autour d’une table et nous nous efforçons de trouver des solutions.

                      Alors évitons l’affrontement stérile qui ne sert qu’à mettre en évidence le rapport de force.

                      Dans notre cas les Français ont votés à plus de 53% pour le nouveau président et ont installé une majorité à l’assemblée nationale, donc pourquoi encore discuter, s’agiter, être violent, cela ne sert à rien en ce moment.

                      D’autre part notre président applique un principe d’entreprise, sous traiter au lieu de faire soi même, je m’explique, s’il devait recevoir tous des gens à l’Elysée cela lui coûterait probablement plus cher par tête que de le faire au resto.

                      Enfin il fait de la pub gratuite pour le resto où il décide de manger, c’est bon pour le commerce.

                      Le syndicalisme que j’appelle primaire, c’est-à-dire d’opposition systématique a vécu pour moi, il est temps de passer à autre chose, au moins pour commencer.

                      Il sera toujours temps d’aller dessocler 3 ou 4 colonnes Morris et de former des barricades si d’aventure le p’tit gars de l’Elysée n’allait pas vraiment dans le bon sens.

                      Laissons lui pour l’instant le bénéfice du doute.......


                      • Lilian Lilian 10 juillet 2007 13:56

                        Je suis d’accord avec ça, je ne pense pas que la violence, la grève et la menace doivent etre les premieres réactions quand il y a conflit. Elles ne sont pas des solutions.

                        Mais ça n’empeche pas que je doute de la compétence, de la sincérité et de la déontologie de Bruno Julliard.

                        Je usi quand même contente qu’il y ai discussion.


                      • CAMBRONNE CAMBRONNE 10 juillet 2007 14:23

                        SALUT A TOUS

                        En un mot comme en cent vous nous cassez les burnes !

                        On discute pas on est facho on discute on tente de corrompre .

                        Le problême est que nôtre président est bien plus malin que vous tous et qu’il vous prend à contrepied tous les jours .

                        Salut et fraternité .


                        • Lilian Lilian 10 juillet 2007 14:40

                          En fait, c’est assez vrai comme commentaire smiley...


                        • snoopy86 10 juillet 2007 15:56

                          Ami Cambronne

                          A la lecture de cette intervention et de celle que vous avez faite sur un autre fil, je vous sens de fort mauvaise humeur...

                          Allez faire un tour sur les articles du jovial Gasty ou de Philippe Renève : ni Sarko, ni philo, ni islam, juste de l’humour...


                        • maxim maxim 10 juillet 2007 23:12

                          courage CAMBRONNE....

                          y’en a plein qu’on pas fait caca depuis l’élection de Sarkosy et ça commence à leur tendre le bide ......

                          il arriveront bien à se soulager un jour .........


                        • h. 11 juillet 2007 09:18

                          Et vous ne parlez pas de ses amis de sensibilite politique de gauche ... quant a ses amis gauchistes ...


                        • rem 12 juillet 2007 15:16

                          Julliard, futur sous secrétaire d’état au amphi dans le gouvernement fillon 3 ?

                          Je tiens le pari.


                        • Shrub Soley 10 juillet 2007 16:06

                          Je suis d’accord avec un certain nombre de commentaires, Sarkozy est plus malin que beaucoup d’autres. Pourtant j’aimerai pas être un manipulateur comme lui qui prend les francais (qui travaillent) pour des cons. On peut aussi être malin et ne pas abuser de son pouvoir sur les autres. Le faire une fois comme ici au resto c’est plutôt drôle, mais pour tout c’est vraiment lourd. Sinon, dans ce cas, réhabilitons les VRP pour vendre des systèmes de vidéo surveillance à des vieux qui n’ont pas la télé, des matelas à 10000 euros qui n’en valent que 500, etc ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires