• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Que faire du papier à l’ère du numérique–3rd round

Que faire du papier à l’ère du numérique–3rd round

On l’a vu à deux reprises (ici et par là bas), ce ne sont pas les solutions imaginatives qui manquent pour trouver des utilisations originales de livres condamnés à être numérisés. Celles que je m’apprête à vous présenter sont en plus extrêmement jolies. Elles ont toutes en commun d’utiliser les livres ou les liasses de papier comme matériau de sculpture (pourquoi, après tout, se casser le dos à taper sur du marbre ?) :

On commence fort avec l’œuvre très originale de Brian Dettmer. Cet artiste américain prend couteau, scalpels et autre objets coupants pour littéralement disséquer des ouvrages et exposer le sens qu’il peut leur trouver. Les images et mots du livres ne sont pas altérés, juste montrés de manière originale…


briandettmer1

 

briandettmer4

 

briandettmer66

 

Mais si les âmes sensibles sont choquées à l’idée de voir ces livres torturés dans les œuvres de Brian Dettmer, peut-être qu’elles trouveront celles d’Isaac Salazar moins cruelles. Il utilise en effet une technique proche de celle de l’Origami pour plier des centaines pages et réaliser ainsi des sculptures typographiques aux messages percutants :

 

Isaac Salazar, Book of Art

 

 

Isaac Salazar, Book of Art

 

Isaac Salazar, Book of Art

 

Isaac Salazar, Book of Art

 

On poursuit cette fois-ci avec les œuvres sur papier vierge de l’artiste Jeff Nishinaka qui vient de Los Angeles et réalise de jolies compositions 3D en pliant et collant des morceaux de papiers coupés :

 

 

On revient sur une approche proche de celle de Brian Dettmer mais où la portée du message peut paraitre plus poétique : il s’agit de la série des livres sous cloches de l’artiste Georgia Russell

 

 

 

 

Et ma préférée de la série…

 

Evolution and Natural Selection, Georgia Russell

 

Allez savoir pouquoi…

 

On finit avec un type de papier qui n’est pas près de disparaitre, le billet de banque, reste tout de même un fameux matériau pour réaliser des œuvres provoquantes. C’est ce qu’a démontré en tout cas le travail de l’artiste-tatoueur Scott Campbell en réalisant sa série ‘Noblesse oblige’ où des liasses de billets verts sculptées au laser dévoilent des bas-reliefs évocateurs :scott-campbell-noblesse-oblige-sculpture-paper-money-art-12

 

scott-campbell-noblesse-oblige-sculpture-paper-money-art-11

 

scott-campbell-noblesse-oblige-sculpture-paper-money-art-1

 

scott-campbell-noblesse-oblige-sculpture-paper-money-art-3

 

Liens :

Articles Fubiz sur Scott Campbell et Brian Dettmer

Article The Design Inspiration sur Jeff Nishinaka

Articles ebouquin sur Giorgia Russell et sur Isaac Salazar

 

et les sites des artistes :

Brian Dettmer

Scott Campbell

Jeff Nishinaka

Isaac Salazar

Georgia Russell


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Triodus Triodus 4 avril 2011 10:28

    Excellent Georgia Russell.

    Merci Taupo !


    • Yohan Yohan 4 avril 2011 17:06

      Un art, c’est sûr

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Taupo

Taupo
Voir ses articles







Palmarès


Derniers commentaires


Partenaires