• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Quelques flocons

En guise de tarte à la crème

Quelques flocons tombent sur la ville et chacun de s’extasier, de filmer l'événement, de relater l’aventure sur les réseaux sociaux et dans la presse comme si la chose était extraordinaire, unique, magnifique. Il est vrai que ces hivers derniers le flocon se fit rare dans nos régions, qu’il refusa obstinément de nous accorder quelques heures son joli manteau blanc. Mais pourquoi tant d’empressement à proclamer à tous ce que chacun peut constater par lui-même en regardant par la fenêtre ?

La neige a quelque chose de l’enfance, surtout en cette période précédant Noël, dans nos contrées éloignées des massifs montagneux. Elle porte cette magie sur laquelle les commerçants s’amusent à glisser pour nous faire prendre des vessies pour des guirlandes. Les chalets des marchés de la nativité se parent de décors blancs et neigeux, la grande roue cherche à percer les nuages pour que tombent les délicats petits flocons, une piste artificielle de luge ou bien une patinoire renvoient immanquablement à cet imaginaire cotonneux.

Il faut annoncer la venue du Messie tout aussi bien que ce décor merveilleux qui s’envolera le temps de le dire à la face du monde éberlué. Les grands enfants sont sous le charme, les petits réclament leur part de boules et de cabrioles, de bonhomme et de glissade et pourtant ils n’auront rien car tout ceci n’était qu’éphémère. Qu’importe, le rêve est passé et chacun a pu s’imaginer vivre par anticipation l’arrivée du traîneau et des cadeaux.

Que les mêmes précipitations surviennent en janvier ou en février et il en irait tout autrement. Ce ne serait alors que plaintes et jérémiades, inquiétudes d’automobilistes ou bien récits de naufragés de la route. Les témoignages tomberaient pour décrire le désarroi de celui qui se trouve prisonnier des congères ou qui est contraint de se réfugier dans un gymnase. L’effet boule de neige serait tout autre et les journaux feraient alors assaut de dossiers pour évoquer les actes de solidarité, la bravoure des équipes de salage, l’incurie des pouvoirs publics à anticiper le phénomène.

C’est ainsi, il y a des saisons pour tout et surtout pour la neige. Avant Noël elle est pain béni et garantie d’un retour à la tradition, celle qui, il faut bien le reconnaître sous nos latitudes, est excessivement rare. Qui se souvient véritablement de fêtes de la nativité sous le tapis blanc ? La chose est plutôt rare et pourtant elle nous est vendue pour déclencher l’acte d’achat chez les plus frileux et le délire consumériste chez tous les autres. Je ne vois que ça comme explication plausible à ce délire météorologique.

Que Pâques se passe au balcon et laisse fondre les œufs qui seront chocolat, ce n’est pas encore notre affaire. Chaque grand rendez-vous a besoin de son folklore, bien relayé par des médias aux ordres des marchands et des gogos toujours plus disposés à tomber dans tous les panneaux qu’on leur présente. D’ailleurs, il convient d’en inventer de nouveaux comme ce vendredi noir d’une telle stupidité qu’il faut bien reconnaître que la décadence est déjà entamée, dans des esprits de plus en plus dénués de raison.

Il y a du brouillard dans les consciences, de la buée pour retirer toute lucidité, du givre dans les cerveaux et des charbons ardents dans les porte-monnaies. Le consommateur est toujours prêt à faire feu, à se précipiter à la moindre sollicitation pourvu qu’elle soit de nature totalement vaine et inutile. C’est la loi d’un système qui fait la pluie et le beau temps et qui reste en état d’alerte permanente pour tirer profit même d’une pauvre averse de neige.

Sommes-nous à ce point dénaturés pour réagir de la sorte ? Je le crains et m’en amuse à présent car il convient de rire de ces travers qui conduisent notre pauvre planète dans l’impasse. Tandis que la banquise fond, la neige d’un soir joue les étoiles filantes d’une actualité totalement focalisée sur l’insipide, la vacuité et le dérisoire. Tout va bien, la guerre nucléaire est à nos portes en Corée et vous avez les yeux rivés sur quelques flocons de neige. Qui vous décillera les yeux ?

Enneigement vôtre.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Choucas Choucas 4 décembre 2017 10:05

     
    Qui regardent la tété à part les gogochons multiethniqués crétinisés  ?
     
    Luchini récite du Muray
     
    La bobo gogochonne verte, antiraciste, sans-frontièriste, équitable durable climatiiiik, bisounours... en Amazonie... rencontre « Chance pour Boobaland » ...
     
    Fendart


    • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2017 10:29

      @Choucas

      Les éloges se précipitent !


    • Choucas Choucas 4 décembre 2017 13:52

       
      Pour les non-gogochons (donc qui ne biberonne pas à la tété où au « Le merdia »)  :
       
      Vidéos très bien de cours de philo, socio, psycho : M-Editer
       
      https://www.youtube.com/watch?v=Vy27zTVyqVA&list=PL2d4vA4vfs79o-a5ULFoKOqbM6A5arTNs
       
      La nursery des caillons (petits gogochons en patois souchien) s’étend
      https://www.youtube.com/watch?v=feSlci6SlrA
       
      Chers djihadistes à La Baudruche
      https://www.youtube.com/watch?v=rQHhbhNkwhQ

       
      « Le concept crée, la vertu branle le gogochon » Hegel


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 2017 10:24

      Ma Folcoche de belle-mère me servait des flocons d’avoine dans de l’eau au petit déjeuner. Il est vrai que née une année cheval de bois et le mois de décembre, cela me convenait parfaitement,....


      • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2017 10:30

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Chez nous on dit souvent
        On n’est pas là pour peser le l’avoine ...

        Manière de refuser l’inaction


      • JC_Lavau JC_Lavau 4 décembre 2017 11:46

        Cette année, je n’ai pas encore pu sortir les skis et partir le long du canal, comme en 2010.


        Bref, C’est parce que ça se réchauffe qu’il fait plus froid !

        • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2017 12:34

          @JC_Lavau

          Nul réchauffement mais un dérèglement qu’il convient de taire

          à vos bâtons


        • JC_Lavau JC_Lavau 4 décembre 2017 15:53

          @C’est Nabum. Quoi ? Pas de réchauffement ? Mais malheureux, NKM te traite de « connard » ! Et Alain Lipietz te traite de « criminel ».


        • juluch juluch 4 décembre 2017 12:49

          Sur Marseille et sa région aussi....je peux m’en passer !


          Quand ça tient ici c’est la merde plus rien ne circule et plus personne ne va au taff....la catastrophe !!

          merci Nabum !!

          • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2017 12:52

            @juluch

            Avec les impondérables on fait contre mauvaise fortune bon cœur

            de toute manière il n’est rien à faire d’autre


          • oncle archibald 4 décembre 2017 16:23

            @C’est Nabum : puisque nous avons l’honneur et l’avantage (?) de voir sur nos routes des poids lourds conduits par des hommes habitués au froid et à la neige, des Polonais, des Bulgares, des suédois, nous devrons aussi nous habituer à nous faire invectiver par lesdits chauffeurs pour ne pas savoir entretenir nos routes en hiver avec des moyens permettant de continuer à rouler. Ils sont complètement stupéfaits de voir 5 cm de neige paralyser totalement la circulation !


          • Robert Lavigue Robert Lavigue 4 décembre 2017 13:05

            Et dire qu’il aurait pu pleuvoir ! Quand ça veut pas, ça veut pas...

            PS : Plus qu’une vingtaine de billets de retard sur Dugué. C’est jouable avant la fin de l’année. Maintenez le rythme, qu’importe le contenu.


            • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2017 13:19

              @Robert Lavigue

              Ouvrez le parapluie


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 2017 13:45

              Le flocon c’est un peu con, sauf au microscope, il ressemble à une étoile.


              • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2017 16:49

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Je ne suis qu’un flocon sans microscope


              • Henry Canant Henry Canant 4 décembre 2017 13:49

                Nabum,


                Tombe la neige
                Rosemar ne viendra pas ce soir
                Tombe la neige
                Et mon coeur s’habille de noir
                Ce soyeux cortege
                Tout en larmes blanches
                L’oiseau sur la branche
                Pleure le sortilegeRosemar ne viendras pas ce soir
                Me crie mon désespoir
                Mais tombe la neige
                Impassible manegeTombe la neige
                Rosemar ne viendras pas ce soir
                Tombe la neige
                Tout est blanc de dsespoir
                Triste certitude
                Le froid et l’absence
                Cet odieux silence
                Blanche solitudeTu ne viendras pas ce soir
                Me crie mon désespoir
                Mais tombe la neige
                Impassible manege


                • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2017 16:22

                  @Henry Canant

                  Vous voila poète


                • Bernie 2 Bernie 2 4 décembre 2017 13:59

                  chacun de s’extasier, de filmer l’événement, de relater l’aventure sur les réseaux sociaux et dans la presse comme si la chose était extraordinaire, unique, magnifique.

                  Ne leurs jetez pas la pierre, vous êtes bien en train de faire un billet insignifiant sur l’insignifiance.

                  Ils n’atteindront pas vos sommets aventureux de vous ne sachant pas faire la lessive pendant que madame est en vacances.


                  • Robert Lavigue Robert Lavigue 4 décembre 2017 14:56

                    @Bernie 2

                    C’est pas pareil !
                    Cabot de la Loire, LUI, est extraordinaire, unique et magnifique. Et s’il ne parlait pas de lui, qui le ferait . Hein !

                    Ce n’est qu’à cause de malveillants comme vous que cet auteur (plus de 2 000 billets selon médiapart) n’est pas reconnu à sa juste valeur commerciale.


                  • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2017 16:23

                    @Bernie 2

                    Je ne peux écrire que de la place qui est mienne


                  • Henry Canant Henry Canant 4 décembre 2017 16:55

                    Nabum,


                    Qu’en est-Il de ton opération promotionnelle ?

                    Tes lecteurs sont tous en attente d’en connaître la réponse et c’est ton devoir d’en faire part. Un article à ce sujet aurait été plus circonstancié que celui sur la neige.

                    Admirativement ton.

                    • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2017 17:11

                      @Henry Canant

                      Patience


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 2017 19:07

                      https://www.youtube.com/watch?v=dCX9n8jJiMc.&nbsp ;Paroles de Il Neige Sur Liège

                      Il neige il neige sur Liège 
                      Et la neige sur Liège pour neiger met des gants 
                      Il neige il neige sur Liège 
                      Croissant noir de la Meuse sur le front d’un clown blanc 
                      Il est brisé le cri 
                      Des heures et des oiseaux
                      Des enfants à cerceaux
                      Et du noir et du gris
                      Il neige il neige sur Liège
                      Que le fleuve traverse sans bruit

                      Il neige il neige sur Liège
                      Et tant tourne la neige entre le ciel et Liège
                      Qu’on ne sait plus s’il neige s’il neige sur Liège
                      Ou si c’est Liège qui neige vers le ciel
                      Et la neige marie
                      Les amants débutants
                      Les amants promenant
                      Sur le carré blanchi
                      Il neige il neige sur Liège
                      Que le fleuve transporte sans bruit

                      Ce soir ce soir il neige sur mes rêves et sur Liège
                      Que le fleuve transperce sans bruit


                      • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2017 20:50

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        Mieux que le chanteur Belge Adamo


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 2017 21:03

                        @C’est Nabum

                        Je confirme. Le père d’Olivier l’a rencontré ainsi que jackie Ickx. Autant le premier est antipathique autant le second est sympa. Le seul bon album d’Adamo fut celui de 2003 (Zanzibar). Mais il fut guidé par plus talentueux que lui.

                      • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2017 21:17

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        Vous fréquentez les vedettes
                        Je vais devoir faire une effort


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 2017 19:13

                        Anagramme léger de génie.


                        • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2017 20:51

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          Hélas je n’en suis pas un


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 2017 19:26

                          Brel, Brassens, Barbara, Bashung. Le « B » engendre le « C » de chanson. Certains sont laissés à quai. Ferré, Ferrat,,...le Fer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès