• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Ségoreine Loyal et Niklaus Art-Cosy

Ségoreine Loyal et Niklaus Art-Cosy

Amis poètes, bonjour. La campagne présidentielle bat son plein avec deux protagonistes surmédiatisés et un niveau de débat encore faible. Une petite fable pour raconter la situation en prenant du recul. Une histoire pas franchement gaie avec une fin pleine d’espoir.

Il était une fois il y a bien longtemps

Une enfant.

Elle s’appelait Ségoreine Loyal :

Quel nom amical !

Un jour qu’elle était grande,

Elle voulut devenir reine de France et de sa lande.

Elle écarta de sa lance ses rivaux alliés

Et parcourut le monde pour mieux l’apprécier.

Malheureusement sa langue fourcha

Dans des pays au-delà.

En Palestine, au Canada,

Elle provoqua remous et tracas.

Rentrée dans son pays natal,

Elle garda ce défaut oral

Confondant canons et artilleries,

Riches gens et gens démunis.

En plus, son célèbre bateleur,

Montebourde, plein d’ardeurs,

Fourcha, quel défaut,

Et fut mis au carreau.

Il était une fois, il y a bien longtemps

Un enfant.

Il s’appelait Niklaus Art-Cosy :

Quel nom gentil !

Un jour qu’il était grand

Il voulut devenir roi de France et de Nogent.

Il écarta de son épée ses rivaux alliés,

Et resta en France pour mieux la surveiller.

Malheureusement sa haute fonction

Prêtait à confusion.

S’en servait-il seulement

Pour des gestes élégants ?

S’en servait-il également

Pour ses enfants ?

Pour déstabiliser l’adversaire,

Avec une vérité sommaire ?

Et son grand-oncle Chirance,

A qui il devait allégeance,

Allait-il lui donner quitus

Pour le soutenir mordicus ?

Loyal et Art-Cosy

Commencèrent une campagne exagérée.

Contre l’autre, tous les coups furent permis

Mais les programmes oubliés.

Ségoreine et Niklaus

N’étaient encore que des gosses.

Relisez l’histoire de notre pays sacré :

Ni l’un ni l’autre n’y figure haut placé.

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé

Est certes possible.

Cependant en avril, pour l’un ou l’autre, le rêve pourrait se réaliser.

Tout est possible.

Il faudrait quand même peut-être,

Que la populace, moi en premier,

Arrête de suivre leur paraître,

Et les considère sur leurs idées.

Sans oublier tous les autres chevaliers

Encore en course pour régner.

Ils ont fière allure

Sur leur monture.

Et malgré les sondages,

Comme dit l’adage,

L’un d’eux pourrait gagner le gros lot

Au détriment de Niklaus et Ségo.

Amis poètes, bonsoir.

 

Statis


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • levoisin (---.---.84.10) 5 février 2007 12:56

    Bravo, mille fois bravo


    • LE CHAT LE CHAT 5 février 2007 13:16

      excellent ! les autres cavaliers arrivent avec j’osais Beauvais , j’en ai marre la peine , arrête l’ecuyer......... smiley


      • Jojo (---.---.246.51) 5 février 2007 15:17

        Excellent

        Un peu de poesie dans ce monde froid (qui se réchauffe...)

        c’est toujours plaisant !

        Jojo smiley


        • youpi (---.---.123.107) 6 février 2007 11:55

          Bravo pour ce poème sur Ségolène Royal et Nicolas Sarkosy. Il manque quelques questions comme : qui va obtenir les 500 signatures parmi les ’autres chevaliers’ et qui sera finalement le candidat du parti socialiste. Vivement les programmes pour discuter enfin sur l’essentiel.


          • (---.---.185.253) 6 février 2007 12:30

            Tres bien sauf que dire que Sarko n’a pas de programme me semble exagere quand on pense aux privileges, les petites retraitres, les heure sup, l’acces a la propriete, les cautions de l’etat, l’ecole, l’union libre, la discrimination positive. Ca fait deja beaucoup et tout cela est realisable sans toucher aux finances, il faut juste un peu de courage et dialoguer avec les syndicats


            • morrigan (---.---.218.170) 4 mars 2007 17:37

              Voilà Ségozy ! smiley Voilà Ségozy la pute de Babylone en personne ! La courtisane écarlate ! La Reine de tous les fornicateurs ! La grandes impostures personnifiée !

              Si Sarkolène pétait, il nous ferait croire que c’est du parfum ! Il nous pisserait dessus et prétendrait que c’est du nectar !

              Ségozy nous chierait dessus et dirait que c’est du Salami ! Son trône doré est un chiotte bouché ! smiley Servante au babeurre ! Tu as la peau du diable ! Et pourquoi ? Vu ce à quoi elle te sert ! la friction quotidienne finit par bruler ! Ton cul tanné râperait une queue à en faire un stylet !

              Je ne suis pas extrémiste ! Et je tuerai tous ceux qui oserons dire le contraire ! smiley

              En faites pour cette performance je me suis inspiré d’une oeuvre (résolument blasphématoire, et satirique) de Mills et Ledroit : « Le couvent des soeurs de sang », ce couplet s’adresse au départ à un personnage incarnant une caricature de la reine d’Angleterre , du Pape, et de tous les puissants résolument attachés à un conservatisme plus ou moins hypocrite...

              Au moins je donne une véritable occasion à ce ministre de l’intèrieur de dire sa phrase fétiche de bonne foi : « Je n’accepte pas votre discours... », ou à cette candidate oscillant entre Madonne et mère fouettard de parler de « Respect »... Après tout en qu’est ce qui le plus choquant, « La France tu l’aimes où tu ma quittes », « je suis contre...le mariage homosexuel...blabla » , ou alors « le string est appel au viol... », rien de tel que de déculpabiliser les violeur pour une « ardente » femme défenseur(défenseuse/défenseure) des droits des femmes...

              cia smiley


              • Statis Statis 25 avril 2007 12:47

                Oyez, oyez,

                Nicklaus et Ségoreine poursuivent leur chemin,

                jusqu’au 6 mai,

                jour du choix du meilleur ou du moins vilain.

                Ils ont tous deux bien bataillé,

                écartant le valeureux Baix-Roux.

                Mais ils tentent, pour l’emporter,

                de reprendre ses troupes sous leur joug.

                Statis

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires