• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Seul dans la grande ville

Seul dans la grande ville

L’histoire se passe dans une tour de verre. Une tour encore en construction qui atteindra 310 mètre de haut quand elle sera terminée. Ce sera le plus haut gratte-ciel d’Europe.

sgard2.jpgCette tour est située au coeur de Londres. Grande et fine pointe qui s’élance dans le ciel comme un ornement gothique, elle est dans la ligne de l’architecture « Flèches et mâts » typique de la capitale anglaise.

Les travaux avancent et plus de la moitié de la structure est déjà montée. Comme toute construction elle est interdite au public et inaccessible en cas d’absence des ouvriers. Inaccessible ? Pas hermétique en tous cas.

Car un visiteur inattendu a squatté le 72e étage pendant environ deux semaines. Un visiteur comme on en voit de plus en plus dans les villes : un petit renard. Il mangeait les reste de repas des ouvriers, qui l’ont baptisé Roméo.

shard1.jpgPerdu seul dans la ville, il était monté dans cette tour et avait élu domicile ! Pensez : le gîte et le couvert gratuitement, c’est une belle aubaine. Les services vétérinaire l’ont finalement capturé.

« Emmené dans un centre de soins pour animaux, Romeo a subi quelques contrôles médicaux mais aussi une petite leçon de savoir-vivre avant d’être relâché : « Nous lui avons expliqué que si les renards étaient destinés à vivre au 72ème étage, ils auraient des ailes, raconte Ted Burden, le fondateur du centre pour animaux de Wallington. Nous pensons qu’il a saisi le message : quand nous l’avons relâché dans les rues de Bermondsey dans la nuit de dimanche, il a jeté un œil à la tour puis est parti dans la direction opposée. »

On sait que les renards s’enhardissent de plus en plus à l’intérieur des villes et y creusent même leur terriers. Certains se laissent un peu apprivoiser et vont dormir dans la litière du chien ou se prélasser sur les pelouses des jardins (billet et photos ici). Mais ils ne sont pas inoffensifs. Car bien que le renard préfère ne pas se frotter aux humains, il peut des bébés, s’il a faim. Il peut aussi attaquer un adulte s’il se sent menacé.

L’histoire de Roméo, le renard qui habitait en solo dans la future plus haute tour d’Europe, est néanmoins délicieuse. La rencontre du monde sauvage et de la civilisation a quelque chose de fascinant.

C’est la belle histoire de la semaine.

Une courte vidéo pour illustrer cette histoire : un montage avec la future tour de verre terminée.


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • 2102kcnarF 2 mars 2011 16:11

    Je ne comprends pas la détestation du renard ... il y a même des ours pour faire les poubelles des scandinaves .

    Un film : Le renard et l’enfant * ...


    • hommelibre hommelibre 2 mars 2011 17:56

      Oui film magnifique. Et le renard, quel bel animal !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires