• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Soyons Francs...ou Gaulois ?

Soyons Francs...ou Gaulois ?

Nos ancêtres les Gaulois, affirment les livres d’histoire... mais alors, pourquoi sommes-nous appelés français, plutôt que Gaulois ?

Comment tout cela a commencé ?

Il faudrait donc tirer un trait sur Alésia et Vercingétorix pour comprendre comment nous en sommes arrivés là, car finalement, si la France a pris ce nom, elle ne le doit pas au célèbre chef gaulois, mais surtout à une certaine Clotilde.

Bien sûr, officiellement, la France devrait son nom à son premier roi, le mérovingien Clovis, lequel avait épousé une blonde d’origine scandinave, Clotilde, qui lui avait donné 4 enfants, Clotaire, Childebert, Clodomir, et une fille, Clotilde, dit « la jeune » appelée aussi Chrothieldis, ou Chrothilda.

Sous le règne de Clovis, ce qui allait s’appeler plus tard la France était divisé en deux clans, les Francs Ripuaires, du côté du Rhin, et les Francs Saliens, plutôt centrés sur la Belgique et la Hollande, dont Clovis était le roi, et, s’il faut en croire l’historien André Trabet, entre ses alliances et ses victoires, Clovis parvint à dominer l’ensemble des tribus qui occupaient une grande partie du territoire de la France actuelle.

Revenons un peu en arrière...

A la fin du 5ème siècle, Vienne était incorporé au royaume des Burgondes et son roi, un certain Gondebaud, n’était pas un tendre : il avait, entre autres, assassiné ses frères, Gondemar et Chilpéric II, roi de Lyon.

Il avait par contre épargné les 2 filles de Chilpéric, dont Clotilde, laquelle allait devenir l’épouse de Clovis.

Comme on le voit, l’unité du royaume de France était loin d’être une réalité.

On sait que Clotilde, très catholique, poursuivait le but de convertir son roi de mari à sa religion, et lors d’une bataille que Sigibert, allié de Clovis, menait contre le redoutable Alaman Chonodomar, Clovis s’étant engagé à devenir catholique, si le Dieu de Clotilde lui donnait la victoire...

Il fut vainqueur, mais attendit tout de même 3 années avant de tenir parole, et c’est ainsi que lors de son baptême, fut établi l’alliance de la royauté Franque, avec l’église catholique, alliance qui ne sera dissoute qu’en 1905, par la loi de séparation de l’église et de l’état, loi dont manifestement nos chefs d’état récents n’ont pas encore pris la mesure.

Dès lors, Clovis multiplie les victoires, franchit la Loire, tue de ses mains le roi Wisigoth Alaric II, allié des auvergnats... puis ira encore plus au Sud, jusqu’à Toulouse qu’il prendra en 508, faisant de Paris sa capitale, définissant ainsi l’ombre du contour de ce qui allait s’appeler France.

En résumé, Allié avec les burgondes, il est victorieux des Gallo-Romains, à Soisson..., des Wisigoths à Vouillé, et plus tard, des Alamans à Tolbiac. lien

Mais rien n’était fait...

Au décès de Clovis, Clotilde se retira à Tours, et pour mieux assoir le domaine Franc, envoya ses fils combattre Gondebaud, le burgonde roi de Vienne... elle n’avait pas oublié les crimes que ce dernier avait commis en tuant Chilpéric, son père.

les 4 fils de Clovis

L’esprit de vengeance qui animait Clotilde continua en effet après la mort de son époux, et s’exerça même après la mort de Gondebaud, en 516, contre les fils de celui-ci, Sigismond et Gondemar. lien

D’après Grégoire de Tours, elle aurait déclaré à ses fils « que je n’aie pas à me repentir, mes très chers enfants, de vous avoir nourris avec tendresse, partagez le ressentiment de mon injure, et mettez vos soins à venger la mort de mon père et de ma mère ». lien

Et c’est en réalité à Vézeronce, un petit village du Nord-Isère, que la bataille eut lieu, entre Francs et Burgondes, un certain 25 juin 524, bataille finalement emportée par les fils de Clotilde, dont Clodomir, même si celui-ci y trouva la mort, permettant ainsi, 10 ans plus tard, la réalité du royaume de France...

Clodomir

Les avis sont partagés sur l’issue de la bataille, certains donnant même la victoire au camp Burgonde, mais toujours est-il qu’au fur et à mesure des batailles qui suivirent, c’est le camp Franc qui l’emporta.

Si l’on fouille un peu plus dans le détail, la réalité est moins rose, et l’on s’aperçoit que la naissance de notre pays est pour le moins sanglante.

La douce Clotilde ayant pris sous sa protection Thibaud et Gonthier, les deux enfants de Clodomir, puisque ces derniers avaient perdu leur père, se trouva face à une cruelle alternative : Childebert, jaloux de ces 2 enfants, complota avec son frère Clotaire pour les faire disparaitre...

Après les avoir capturé, il envoya un émissaire à sa mère en lui proposant cette alternative : « voulait-elle qu’ils vécussent avec les cheveux coupés, ou qu’on les étranglât tous les deux ? ».

« S’ils ne doivent pas être élevés sur le trône, je préfère les voir morts que tondus »... répondit Clotilde.

Ils avaient 7 et 10 ans...et ils furent donc exécutés sans le moindre état d’âme, ni de leur protectrice, ni de leurs oncles...

Clotaire et Childebert avait un demi-frère, un certain Thierry, que Clovis avait eu de son 1er mariage, et celui-ci n’était pas un tendre non plus : jaloux de Clotaire, il tenta de le tuer lors d’une expédition...lien

Mais revenons à la bataille de Vézeronce.

Capturé par les Burgondes, Clodomir sera décapité, et sa tête sera exposée à la vue de tous.

Les corps de tous les soldats des 2 camps auraient été entassés dans un site au nord-ouest du village, et recouvert de terre, au lieu-dit « Mollard Coyne  ». lien

D’autres pensent qu’il s’agirait du tombeau de Clodomir.

En tout cas, c’est bien au Nord-Est de ce village, dans les marais de St Didier, qu’en 1872, un paysan trouva un casque de guerrier, qu’il utilisa d’abord pour abreuver ses poules... avant de le vendre à un brocanteur pour 2,50 Fr... Lequel le revendit à un certain Mr Bron, de Nivolas-Vermelle, qui le céda au Musée de Grenoble. lien

Affirmer que ce casque est bien celui de Clodomir serait présomptueux, mais il faut ajouter qu’il n’était pas banal : en fer et cuivre ciselé, portant des traces de dorure, on y voyait gravé sur le bandeau des oiseaux, des grappes de raisins, une croix, autant de symboles chrétiens. lien

Ce casque trône aujourd’hui dans le musée dauphinois de Grenoble. lien

Étonnant que malgré toutes ces rancœurs, ses assassinats entre proches, le royaume ne se soit pas disloqué...

Etonnant aussi que le rôle de l’épouse de Clovis, soit si peu médiatisé, aujourd’hui encore, tout comme celui de Vézeronce, village dans lequel existe encore un tumulus, sans la moindre protection, régulièrement pillé, et encore plus surprenant qu’aucune fouille officielle n'ait été réalisée sur ce site, alors que c’est bien là que la France est pratiquement née. lien

En effet, c’est bien à Clotilde, animée par sa tenace vengeance, que la France a pris le contour que l’on connait, pas si éloigné de celui d’aujourd’hui, grâce à la victoire de ses fils sur ceux de Gondebaud.

Récemment, quelques citoyens de Vézeronce, amateurs probablement d’histoire, ont décidé, en 2011, de faire revivre la légende de Clodomir, en organisant un festival tous les étés...même si le journal local, le « Dauphiné Libéré  » en l’occurrence, a commis une grosse bourde.

En annonçant la manifestation, le journal a fait de Clodomir le père de Clovis  ! lien

Comme dit mon vieil ami africain : « le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit  ».

Le dessin illustrant l’article est de Todd Lockwood

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Mais où est donc passé Hitler

Napoléon le menteur

La liste de Kersten

Robespierre, le mal aimé

Henri 4, l’envers du galant

Jeanne, une pucelle très convoitée

Le nez de Cléopâtre

Et si la Savoie redevenait italienne ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.76/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

116 réactions à cet article    


  • cyborg 22 août 2018 10:16

     
    « Il n’y avait pas de celte noir »
     
    =
     
    6 mois ferme
     
    Mieux être un dealer pour l’oligarchie mondialiste et ses valets du gaucho-écolo-comopolitisme. Après tout le dealer est l’ami de l’écolo et du gaucho, il le fournit en drogue, il est indispensable au jouir sans entrave.


    • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 10:29

      @cyborg
      tout semble bien obscur dans votre pensée, villistia


    • Montdragon Montdragon 22 août 2018 21:48

      @cyborg
      Merci au Japon d’avoir recueilli le résistant Le Lay.


    • zak5 zak5 22 août 2018 10:19

      Merci pour le sujet

      On disait dans les colonies aux petits arabes dans les écoles : vos ancêtre les gaulois, proposition radicale pour assimiler

      aujourd’hui on dit aux petits arabes dans les écoles françaises : vous êtes français (sous entendu vos ancêtres les francs)

      y a t il une différence ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 10:27

        @zak5
        merci de ce développement... 

        au sujet des arabes, ce serait oublier qu’après avoir colonisé l’afrique du nord, à l’époque NON arabe, mais habitée par des peuples nomades, les touaregs, et d’autres, les arabes ont colonisé l’Espagne, puis la France...jusqu’à la défaite à Poitiers...mais ils ont laissé beaucoup de traces positives sur leur passage, notamment la première université à Montpellier, je crois ?...

        La conquête arabe apportait les éléments d’un nouvel enthousiasme pour le savoir :

        • une langue que se forge et qui s’impose comme un instrument de communication internationale ;

           

        • un gouvernement fortement centralisé ;

           

        • une religion qui exalte la connaissance. Le Coran énonce que l’encre des savants est plus précieuse que le sang des martyrs.

           

        Le monde occidental manifesta une réserve, voire une hostilité, envers ces savoirs étrangers. Avant, à son tour, de se les approprier et de les enrichir.

        Aux grandes heures de la civilisation arabe (8e-13e siècle), les spécialisations disciplinaires sont encore incertaines et la soif de connaissances est telle que les savants pratiquent, au gré de leurs curiosités, la médecine et l’astronomie, l’alchimie et l’optique… Tous ne sont pas Arabes de naissance, mais c’est dans la langue de l’élite politique qu’ils expriment leurs découvertes.

        Les apports des Arabes à la civilisation se retrouvent dans les techniques, l’art, la philosophie... la suite ici

        dommage que nos livres d’histoire soient bien silencieux sur ce sujet ! smiley


      • cyborg 22 août 2018 10:27

        @zak5
        Le non-crétin, c’est à dire pas de gauche, sait distinguer français de l’ex-nation France, de franc du peuple germanique des francs. gaulois est un ensemble de peuples (arvernes etc.) de la civilisation celte
         
        Mais bon le gaucho limite toujours de plus en plus son vocabulaire, il supprime des mots, race, culture, civilisation, nation, etc, car le gaucho ne pense pas, il jouit seulement.
         


      • cyborg 22 août 2018 10:40

        Oh... la magnifique prière du collabo de l’oligarchie mondialiste ! smiley
         
        « 70% des citoyens turcs n’ont jamais lu les livres. » APA
        « 40 librairies en Algérie ! » Directeur CNL Algérie
         
         
        Les traducteurs de la philo et maths grecques du monde arabe étaient chrétiens, syriaques (araméens) et des païens sabéens (Irak) et juifs (tradition herméneutique forte), et le peu d’arabes traducteurs étaient chrétiens... smiley
        Avicenne, perse, a été oublié chez les musulmans dès son cercueil fermé, sa postérité fut ultérieur en Occident, au 19eme !
        Avérroes, andalou indigène, n’a eu aucune postérité non plus dans le monde sunnite, chez les chiites et soufistes un peu, adapté.
        Une madrassa sunnite ne fait pas de philoLes chiffres arabees sont indiens, l
         
         
         
        http://www.algerie-focus.com/2017/05/livre-nombre-de-librairies-algerie-ne-depasse-40/
        Hassan Bendif, directeur général du Centre national du livre (CNL)
         
        http://islamineurope.unblog.fr/2010/11/03/le-mythe-de-la-transmission-arabe-du-savoir-antique/


      • zak5 zak5 22 août 2018 10:44

        @olivier cabanel
        merci pour tout ce rappel même si je crois qu’aucun verset du coran ne dit que l’encre des savants est plus précieuse que le sang des martyrs, c’est plutôt un hadith et quand on parle de savants dans les hadiths, la quasi-totalité des musulmans comprennent théologiens

        par contre au sujet de l’encre, le Coran dit : Si la mer était une encre [pour écrire] les paroles de mon Seigneur, certes la mer s’épuiserait avant que ne soient épuisées les paroles de mon Seigneur, quand même Nous lui apporterions son équivalent comme renfort ».

        et ça il faut le rappeler aux musulmans qui croient qu’avec le Coran, Dieu n’a plus rien a dire

        si les occidentaux ignorent l’islam, les musulmans l’ignorent aussi

        ceci-dit vous n’avez absolument pas répondu a ma question


      • cyborg 22 août 2018 10:50

        La réécriture de l’Histoire par les collabos :
         
        1) ZEUS ÉTAIT NOIR smiley
        2) LES SOLDATS ROMAINS AUSSI ÉTAIENT NOIRS smiley
        3) ET ACHILLE BIEN SÛR !  smiley
        4) LA GRANDE BRETAGNE A ÉTÉ CIVILISÉE PAR LES NOIRS ROMAINS smiley
         
        J’attends avec impatience LOUIS XIV NOIR... de son vrai nom :
        Mohamed XIV 
         smiley 
         
        (1) http://variety.com/2017/tv/news/hakeem-kae-kazim-zeus-troy-fall-of-a-city-1202499836/
        (2) https://diversitymachtfrei.wordpress.com/2018/01/05/we-wuz-romanz/
        (3) http://metro.co.uk/2017/12/21/first-look-at-troy-fall-of-a-city-its-fit-for-a-king-7174850/
        (4) https://dailystormer.red/til-african-romans-built-britain/


      • zak5 zak5 22 août 2018 10:54

        @cyborg
        et la mosquée bleue d’ Istanbul a été construite avant la cathédrale Sainte Sophie

        ça te va comme ça le fachos ?


      • Passante Passante 22 août 2018 10:58
        @zak5

        oui zak mais l’histoire a presque donné raison a Olivier :
        car c’est précisément sur un seul hadîth concernant ces « savants »
        que khomeiny va appuyer son argumentaire en faveur de la révolution dès 65...
        or c’est la diffusion imprimée de cet argumentaire qui va gagner le match
        et tout cet argumentaire repose sur cette question des « savants » :

        à partir de là, précisément en tant que « savant »,
        khomeiny peut assumer la responsabilité de toute la oumma,
        et soudain le monarque du golfe est posé comme supercherie
        le reste s’ensuit.

      • zak5 zak5 22 août 2018 11:08

        @Passante
        c’est tout ce que vous avez a proposer au musulmans au 21e siècle, une théocratie ? vous êtes bien paternaliste je trouve


      • Passante Passante 22 août 2018 11:14
        @zak5

        le seul paternaliste dans le coin, il me semble que ce serait plutôt vous,
        précisément dans votre lecture sacrément biaisée... 
        je ne propose rien, je rapporte des faits,
        et votre acrobatie sophistique est un peu courte.

      • cathy cathy 22 août 2018 12:25

        @Robert Lavigue
        L’empire romain d’occident était en guerre contre l’empire romain d’orient ou byzance. Bien sûr, l’Orient nous envoyait des mercenaires africains, mais il n’y a pas eu de colonisation africaine. Ils venaient faire des razzias en brûlant et violant. Quand ils revenaient, ils emportaient avec eux le fruit des viols, cela faisait d’excellents mercenaires. 


      • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 13:06

        @Robert Lavigue
        ah ah ah...

        sacré lavigue
        vous ne changerez donc jamais... toujours à coté de la plaque.
        à ce demander comment vous faites ?
         smiley

      • hunter hunter 22 août 2018 14:45

        @cyborg


        L’URL (4) est mort !
        Le DS est en « .name » dorénavant !

        Adishatz

        H/

      • cyborg 22 août 2018 16:04

        @hunter le colonisé
         
        merci, donc là où
         
        les noirs romains firent la Grande Bretagne, à la grande admiration de Cabanel, le collabo du capitalo-mondialisme
         :
         
        https://dailystormer.name/til-african-romans-built-britain/


      • OMAR 22 août 2018 17:46
        Omar9

        Bonjour @olivier cabanel
        .
        Avez-vous entendu parler d’une alliance abassido-carolingienne ?
        .
        Je me suis permis cette légère mais appropriée digression devant ces intervenants suggérant leur douteuse francité, mais n’apportant aucun élément positif ou constructif à votre instructif article.
        .
        Leur évidente inculture fait qu’ils se sentent contraints de se manifester par le mépris et leur haine envers une communauté bien ciblée en sortant totalement du sujet traité..
        Aussi, pensent ils qu’en proutant ils feront sentir leur pestilentielle présence dans ce fil.
        .
        En lien ci-après, un mancus ou dinar en or du roi anglais Offa de Mercie (757-796), une copie des dinars du Califat Abbaside (774). Il porte à la fois l’inscription en latin OFFA REX et une inscription en arabe
        /File:Offa_king_of_Mercia_757_793_gold_dinar_copy_of_dinar_of_the_Abassid_Ca liphate_774.jpg

      • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 18:07

        @OMAR
        merci d’avoir apporté de l’eau à mon moulin, et ne vous inquiétez pas des quelques trolls qui tentent de jouer les intéressants, en étalant leur culture, comme on fait pour la confiture, quand on n’en a pas beaucoup...de la confiture bien sur !

        nier l’influence qu’ont eu les arabes sur le continent européen, tant pour leurs connaissances en math, et en médecine, pour ne parler que de ça, est totalement dénué de bon sens.
        à+

      • Montdragon Montdragon 22 août 2018 21:49

        @olivier cabanel
        Joyeux Aid dhimmi Cabanel, restez chez vous et achetez des munitions.


      • cyborg 22 août 2018 22:19

         
         
        Les 50 plus grands mathématiciens
         
         
        les 2 « arabes » Muhammad Ibn Mūsā al-Khuwārizmī et Omar al-Khayyám étaient perses...
         
         
        Cabanel c’est vraiment le perroquet des poncifs de la télé,bien dressé... Coco Banel  smiley


      • OMAR 23 août 2018 12:12
        Omar9
        .
        @bébert
        .
        Je ne suis pas arabe, et j’exècre au plus haut point, la politique que mènent ces bédouins, surtout dans le domaine de la propagation de leur rétrograde, intolérante et barbare wahhabisme et salafisme.
        .
        Mais force est de reconnaitre que malgré le vide technologique qu’ils présentent, ils ont construit leurs pays, et admirablement.
        .
        Aussi, si vous les visitiez, cela vous permettra de retrouver votre culture :
        https://oiseaurose.com/2015/04/01/visiter-dubai/

      • mmbbb 26 août 2018 14:14

        @zak5 cela s adressait aussi aux enfants des regions notamment la Savoie qui a ete rattachée a la France sous Napoleon III , Sous la III republique c est cette volonte de dire aux enfants vos ancetres sont des gaulois avaient aussi un but d unifier la nation Comme l irrédentisme italien dont l objectif etait d unir la nation. Les révolutionnaires faisaient references au gaulois , les nobles aux francs sous la III Rep puisque Clovis instaura la loi salique.


      • Séraphin Lampion Dr Faustroll 22 août 2018 10:36

        la carte présentée est anachronique au sens étymologique du terme, car elle ne correspond à aucune époque, et les frontières du royaume des francs étaient comme tous les autres territoires (dont le Barrois) : mouvantes.


        Mais s’il faut retenir ce qui a marqué la toponymie, les coutumes et les patois, la langue d’oïl correspondait grosso modo à ce qu’était la France et qui se réduisait à l’Ile-de -France actuelle, la région de Toulous n’ayant jamais été vraiment maitrisée par les seigneurs (saigneurs du nord) qui ont dû user de violences inouies pour imposer leur autorité non acceptée jusqu’à Philippe le Bel qui, lui, a vraiment créé un état cohérent.

        • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 13:05

          @Dr Faustroll
          anachronique vous même.

          au sens étymologique du terme
          la carte que j’ai proposé serait donc d’un autre âge ?
          et non... vous avez tout faux.
          voici quelques preuves du non anachronisme que vous dénoncez...
          ici  ou
          bref, vous avez tout faux.
          désolé
           smiley

        • HELIOS HELIOS 22 août 2018 16:08

          @Dr Faustroll

          Actuellement dans les pays d’amerique latine, pour ne pas répéter les même termes, on appelle souvent le président des français « el presidente galo ».. pas besoin de traduction....

        • Séraphin Lampion Dr Faustroll 22 août 2018 20:06

          @olivier cabanel

          Le seul royaume franc (et non pas français, mais qui a engendré le royaume de France - ile de France), a été l’Austrasie
           dont la capitale était Metz, région dans laquelle certains locuteurs continue à parler le Francique, la langue des Francs.La dynastie mérovingienne concerne d’ailleurs ce royaume dont on ne parle jamais, pas plus vous qu’un autre.Et pourquoi l’Austrasie est-elle exclue des mémoires des Français ? Parce que les revendications allemandes sur l’Alsace et la Lorraine germanophone se fondait sur cette histoire et cette culture germanique. A partir du moment où les Français ont voulu démontrer que Metz avait été de tous temps une ville française, toutes les falsifications historiques se sont enchainées pour aboutir à cet embrouillamini que vous nous servez aujourd’hui.


        • Séraphin Lampion Dr Faustroll 22 août 2018 20:56

          @HELIOS

          Et dans les pays du Maghreb on nous appelle les Roumis, c’est-à-dire les Romains.
          Qu’est-ce que ça prouve ?
          Nous, on appelle Allemands (petite tribu germanique des Alamans située vers l’Alsace), et les Britanniques appellent German un peuple qui s’intitule lui-même Deutsch.
          Finalement, ce sont les Africains qui ont raison. Ils nous appellent Toubabs : les singes au cul rouge.


        • Montdragon Montdragon 22 août 2018 21:52

          @Dr Faustroll

          Deutch

          Tudesque en français, todesco et tedschi chez les autres latins, par extension juifs allemands.
          Comme quoi dans 10 000 ans on pensera que les germains étaient juifs...sapristi.

        • Passante Passante 22 août 2018 10:37
          salut Olivier,

          les puissances de la vengeance familiale
          c’est exactement sur cette question que s’initie tout le théâtre grec
          et il le résout en négociation :
          ces puissances aveugles et sans retour continueront à veiller
          mais en sous-sol, et ne gouverneront plus

          avec Clotilde on est à l’étape où ils sont en plein dedans en prise avec ces forces,
          et cela se révèle comme créateur de nation

          le plus intéressant à mon sens demeure ceci
          (quoique je ne sais pas comment l’interpréter) :

          « mais il attendit tout de même 3 années avant de tenir parole »

          • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 10:55

            @Passante
            oui, il faut savoir que Clovis était sûr qu’il perdrait cette bataille, et il ne prenait donc pas trop de risques en promettant à Clotilde qu’il deviendrait catholique...pas de chance, il a gagné...mais il lui a fallu quelques années pour tenir sa promesse.

            probablement que Clotilde le lui rappelait tous les matins... ambiance.
             smiley
            merci de ton commentaire.

          • gaijin gaijin 22 août 2018 12:34

            @olivier cabanel
            " oui, il faut savoir que Clovis était sûr qu’il perdrait cette bataille, et il ne prenait donc pas trop de risques en promettant à Clotilde qu’il deviendrait catholique...pas de chance, il a gagné..."
            ce n’est pas simplement ça il y à un lien direct entre la religion et la victoire au combat c’est la promesse faite par yhwh au peuple juif ....( se rappeler que l’arche d’alliance est ce que nous pourrions appeler une arme de destruction massive ) et dans l’histoire chrétienne il y a déjà un monarque convertit sur le champ de bataille : constantin

            " En 312, Constantin défait l’empereur Maxence lors de la bataille du Pont Milvius et s’assure la maîtrise de l’Occident. Selon une chronique postérieure rapportée par l’évêque et hagiographe Eusèbe de Césarée, un chrisme flamboyant serait apparu dans le ciel et l’empereur aurait vu en songe la nuit même le Christ, qui lui aurait montré un chrisme en lui disant : « Par ce signe, tu vaincras » (In hoc signo vinces). C’est suite à cette apparition que Constantin aurait fait apposer sur l’étendard (labarum) et sur le bouclier de ses légionnaires un chrisme, formé des deux signes Khi (Χ) et Rhô (Ρ), premières lettres grecques du mot Christ.

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Constantin_Ier_(empereur_romain)

            pourtant a la lecture du nouveau testament on peine a imaginer un christ occupé a sanctifier des massacres ...........comprenne qui pourra ..........


          • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 13:09

            @gaijin
            c’est vrai que ce n’est pas simplement ça...

            je relevais seulement qu’il avait mis trois ans à tenir sa promesse.
            ceci dit, les développements que tu proposes sont passionnants.
            je n’oublie jamais que ce Christ avait chassé les marchands du temple à coup de pied au cul... 
             smiley
            faut croire qu’il ne tendait pas toujours la joue gauche...

          • gaijin gaijin 22 août 2018 10:42
            salut olivier
            « francs ou gaulois »
            c’est pas pareil .....les francs sont des barbares germains incultes alors que les gaulois avaient une vieille et riche culture , les francs ( mais aussi burgondes , wisigoths , allamands et autres ostrogoths ......) furent la base de ce qui sera la noblesse française ( d’où en partie la question de la transmission par le sang ) et les gaulois et les gaulois le « bas peuple »

            « Etonnant aussi que le rôle de l’épouse de Clovis, soit si peu médiatisé, aujourd’hui encore, »
            en effet il y à une cécité héritée du 19ème siècle sur le rôle des femmes dans l’histoire cécité entretenue en partie par les féministes qui campent sur l’image d’une femme perpétuelle victime de l’histoire depuis des millions d’années etc .....( alors que c’est surtout au 18 ème et 19ème siècle que la femme a été infériorisée )

            • Séraphin Lampion Dr Faustroll 22 août 2018 10:55

              @gaijin

              .« les francs sont des barbares germains incultes alors que les gaulois avaient une vieille et riche culture »

              n’importe quoi !
              les uns étaient de langues germaniques et les autres de langues celtes mais ni plus ni moins incultes les uns que les autres et même très proches culturelle ment, au point qu’on ne sait pas classer certaines tribus chez les uns ou chez les autres, en Belgique notamment

              vous avez intériorisé les inepties forgées par les idéologues officiels (abusivement qualifiés d’historiens) de Napoléon III pour stimuler un sentiment patriotique préparatoire à la guerre de 70, et repris par les hussards noirs de la troisième république pour préparer celle de 14

              vercingétorix et jeanne d’arc sont des fabrications bricolées qui datent de cette période, deux mythes modernes dont la fonction était de fournir des héros nationalistes à des populations dont l’homogénéité était problématique (patois dans les campagnes, poids des notables et de l’ancienne aristocratie toujours virulente)

              c’est dommage que l’école, au lieu de rétablir les faits, ait continué, même après la seconde guerre mondiale, à bourrer le crane des chère têtes blondes avec ce fatras nationaliste

            • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 10:56

              @gaijin
              oui, c’est bien ça que j’ai essayé de raconter !

              merci de ton commentaire.

            • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 10:59

              @Dr Faustroll
              je partage votre opinion au sujet de Jeanne d’arc...si vous en avez le temps, vous devriez découvrir l’article que je lui avait consacré, il y a quelques années...ici

              pour le reste...faut voir ! smiley

            • cyborg 22 août 2018 11:02

              @gaijin
              Crassologie, c.a.d gauchisme.
              Le vase de Soisson, mythe symbolique de la bascule du monde germain de la démocratie directe, du partage équitable du butin, d’Arménius vainqueur de Toteburg, voulant devenir roi exécuté par les chérusques etc.. rencontrant la république romaine élective, aboutit à la féodalité, et des germains finirent tout autant serfs que des gaulois. Pas de place pour tout le monde comme nobles (voir Ellul et son histoire du moyen-âge).
               
              Une histoire de rapport de production des haciendas dit le marxiste, et de chevalier en armure écrasant l’infanterie antique. Mais bon, un gaucho collabo de l’oligarchie mondialiste, c’est un capitalo-cosmopolitite benêt, pas un marxiste cultivé... smiley


            • gaijin gaijin 22 août 2018 11:04

              @Dr Faustroll

              « vous avez intériorisé les inepties forgées par les idéologues officiels (abusivement qualifiés d’historiens) de Napoléon III »
              pas le moins du monde , je m’appuie sur ce ce que je trouve de plus récent chez les archélogues et sur l’observation des faits : la culture des francs n’existe pas et la france du coup se construit sur un mélange de religion judéoromaine et de pseudo culture grecque ......
              alors que les gaulois étaient un peuple de cultivateurs-artisans les germains étaient principalement des pillards cette dépendance au pillage reste a l’heure actuelle une composante essentielle de notre culture ...( cad de notre économie vue que de culture il ne reste plus guère ...)

            • gaijin gaijin 22 août 2018 11:08

              @cyborg

              «  et des germains finirent tout autant serfs que des gaulois »
              bien sur mais l’inverse est il vrai ? ( des gaulois finirent ils autant nobles que les germains ? )

              il faudrait un vrai travail d’historien sur ce sujet .............

            • cyborg 22 août 2018 11:16

              @Dr Faustroll
              le gaucho capitalo-cosmopollte collabo, ignare, un pléonasme.
               
              On a retrouvé de la soie et de la porcelaine chinoise datant de l’Antiquité en Allemagne, un chaudron rituel en argent massif fait par les scythes, des vases grecques, des amphores romaines, des épées étrusques etc...


            • Séraphin Lampion Dr Faustroll 22 août 2018 11:21

              @Dr Faustroll

              d’ailleurs, à la même époque, les allemands ont fait pareil avec odin, les walkiries, les opéras de wagner et tout le tralala

              pour eux ce sont les germains qui sont porteurs des mêmes attributs de vous attribuez aux gaulois, et inversement

              faut arrêter !

            • Séraphin Lampion Dr Faustroll 22 août 2018 11:26

              « @gaijin

               »il faudrait un vrai travail d’historien sur ce sujet ............."


              je ne vous le fais pas dire
              mais ça existe, en plus,
              il suffit de lire les bons documents et non pas les mauels scolaires de 1950

            • cyborg 22 août 2018 11:33

              @gaijin
              Ellul histoire du moyen-âge, 12 volumes je crois (je connais car Clouscard, un marxiste, pas un gauchiste collabo, y fait beaucoup référence ds sa thèse, l’Être et le Code)
              Dans le monde antique, on respectait le sang, la lignée noble, même chez l’ennemi. De plus les premiers seigneurs francs, issus de leur tradition nomade sans propriété foncière des forêts germaniques, n’étaient pas très attachés à la terre, il préférait le rôle politique (de sénateur « romain ») laissant la bouse et les bouseux aux anciens nobles locaux, et squattant des fiefs. Avec le temps ils se sont fixés, et tout le monde n’a pas eu sa place. Alors seulement vient la noblesse héréditaire IXe je crois, (chez les germains antiques le chef de guerre est élu, provisoirement).
              C’est un bel exemple de dialectique structure de production / superstructure institution.
              Une ironie de la démocratie directe rencontrant la république élective finissant en oligarchie héréditaire. Une leçon pour Chouard.

               


            • Séraphin Lampion Dr Faustroll 22 août 2018 11:54

              @cyborg

              Clouscard est sans doute respectable, mais l’œuvre du maoiste inventeur du libéralisme libertaire datent des années 70 et s’appuyait sur des connaissances qui ont été remises en cause

              Lisez plutôt Jean-Paul Demoule

            • cyborg 22 août 2018 12:42

              @Dr Faustroll
              Clouscard c’est bien pour illustrer la dialectique marxisme quand on débute, mais après j’ai préféré Baudrillard notamment ses 3 bouquins (Ed Tel) les objets, les signes, la mort. Après je trouve Lukacs super, notamment son jeune Hegel, c’est ce que je lis en ce moment (et Kant, car faut s’y coller ! smiley ).
              Dans le genre histoire bachique des tribus antiques conquérantes, j’ai l’Occident de Spengler, pas eu encore le courage de m’y attaquer vraiment. Je lis pas trop de truc ethno-historique en soi, plutôt de l’histoire des idées qui utilise l’histoire comme substrat démonstratif de la dialectique (genre Hegel). Demoule connaît pas, apparemment pas un philosophe. Mais son histoire des indos européens, pourquoi pas. Mais ça va être déprimant qd on sait que les européens disparaissent : 30% de moins par génération avec une natalité de 1,4, une réussite des « intelligents » obliger d’importer leur peuple, tellement leur civilisation est décadente...


            • gaijin gaijin 22 août 2018 10:57
              @ tous
              dans un article sur clovis 7 commentaires sur 15 concernent : arabes , musulmans ..... ?!
              hé les mecs vous seriez pas un peu obsédés ?

              • gaijin gaijin 22 août 2018 10:57

                @gaijin
                et du coup bien sur le mien ça en fait un de plus ...... smiley


              • zak5 zak5 22 août 2018 11:21

                @gaijin
                il ne s’agit pas de clovis, mais du fait que l’on nomme les habitants de la France, français. Or l’auteur nous dis que être français vient du peuple franc

                et puis l’auteur c’est mis a nous rappelez les bienfaits de la conquête musulmane, il n’a pas répondu a ma question

                je trouve que c’est important de le signaler, donc l’obsession est de votre coté


              • Ben Schott 22 août 2018 11:28

                @zak5

                 
                Non non, c’est bien toi qui a amené le sujet sur le tapis :
                 

                 
                10:19

                Merci pour le sujet

                On disait dans les colonies aux petits arabes dans les écoles : vos ancêtre les gaulois, proposition radicale pour assimiler

                aujourd’hui on dit aux petits arabes dans les écoles françaises : vous êtes français (sous entendu vos ancêtres les francs)

                y a t il une différence ?

                 



              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 11:48

                Bonjour Cabanel. Ce sujet me passionne comme l’histoire. Ayant eu un grand-père qui s’appelait CLOTAIRE,...d’autres de ma famille : HILAIRE, IDESBALD, HERMES. Des prénoms qui remontent à très très loin. Je me sens belge, mais avant tout : CELTE,...Depuis la lecture de Jean Markale, il y a 25 ans. 


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 12:17

                  ce rêve fait en 2003 après le décès de mon père, alors que je ne savais même pas qui étaient les Burgondes et Burgraves, révélera-t-il un jour son sens profond ?PROLOGUE


                  Le batelier du Rupel*

                  Trois septembre 2003, Olga a rendez-vous avec la vie. Ses pas la transportent vers le canal de Bruxelles à proximité du port, au croisement des grands axes.
                  Dans l’angle aigu d’une grue flottante, le soleil s’extrait voluptueusement de la brume matinale excitant à son passage les odeurs citadines et « industrières ».
                  Le jour s’amarre lentement aux cordages des rares bateaux.
                  L’eau glauque du canal se vêt d’étincelles miroitantes. L’heure de son rendez-vous avec un libraire qui lui avait promis un livre lui laisse encore un quart d’heure de répit.
                  Un vagabond est allongé contre un muret, il semble suivre le passage des rares promeneurs empressés d’accomplir le rituel de leur journée.
                  Ses yeux d’un bleu profond émergent d’une forêt de barbe aux reflets de sable gris blanc et doré. Olga s’attarde un moment près du vieil homme, fascinée par l’intensité de son regard. Celui-ci semble contenir toute l’histoire du monde .
                  Au pied du vagabond, une valise en cuir arbore de nombreuses vignettes ramenées de lointains pays. Une huppe empaillée règne fièrement sur le bagage, bien décidée à en protéger le contenu.
                  Ni l’indigent, ni l’oiseau dont les plumes se soulèvent dans le vent de fraîcheur matinal ne semblent s’effaroucher de sa présence. Une connivence s’installe entre eux dans un pacte silencieux.
                  L’homme se met à divaguer. Seuls quelques mots s’échappent de son marmonnement et lui parviennent clairement : BURGONDE et BURGRAVE.

                  *le 4 juin 1477, Marie de Bourgogne, Reine de hongrie accorde un octroi autorisant le creusement d’un nouveau canal de Bruxelles au Rupel.




                • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 13:12

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  j’étais sur de te retrouver sur ce sujet, chère fée...


                • cathy cathy 22 août 2018 11:52

                  Olivier

                  votre titre est franc ou gaulois, mais vous ne répondez pas à la question !

                  Si Clotilde est scandinave, alors c’est une viking ou normande.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 13:14

                    @cathy
                    les historiens disent qu’elle « venait du continent scandinave »... 

                    finalement, les migrations que nous connaissons aujourd’hui n’ont cessé depuis la nuit des temps, ou presque...
                    mais pour en revenir à Clotilde, sans son acharnement de vengeance contre celui qui avait tué son père, et sans la bataille de Vézeronce, la France n’aurait peut être pas existé...

                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 12:18

                    suite :L’oiseau observe la jeune femme du coin de son oeil de verre qui semble cligner ingénieusement. Comme dans un flash, le rêve qu’Olga a fait cette nuit resurgit de sa mémoire. Elle prend l’inouïe décision de le raconter au vagabond qui certainement n’y comprendra pas grand-chose.


                    Dans ce rêve, la narratrice y rencontre André, son voisin dans la rue qu’elle habite, un vieil homme qui l’invite à contempler sa collection de tableaux.
                    L’un de ceux-ci attire plus particulièrement son attention. Il représente un bateau dans le port de Bruxelles, au début du siècle, un marinier est accoudé au bastingage. Sa chemise bleue émerge de la brume matinale. Une jolie femme sur le quai, portant un panier se dirige vers l’avant-plan. André explique alors que ces tableaux datent de l’époque de ses parents. Il n’a pas vraiment connu son père qui un jour à l’âge de trente ans a disparu sans que personne n’ait retrouvé ses traces. Avocat près de la basilique, il lui arrivait d’acheter d’acheter quelques toiles.
                    Intriguée, Olga s’approche de chaque tableau et s’amuse à imaginer que les sujets mais aussi plus subtilement le jeu des formes et des couleurs racontent une histoire, mais aussi donne des indices sur la disparition de son père. Elle lui fait part de ses réflexions. Il lui révèle alors qu’il s’appelle BURGONDE, ce qu’elle ignorait et que tous les tableaux sont signés BURGRAVE. Olga ne peut s’empêcher de penser à un personnage de vieux barbon à la gravité pompeuse. Pourtant les tableaux dans leur brumeuse mélancolie laissent deviner l’intensité colorée de l’émotion. Un jour BURGONDE a-t-il rencontré BURGRAVE pour ne former qu’un seul être ?
                    Elle conseille à André de garder précieusement ses tableaux parce qu’aucun expert en art même doué n’y découvrira le mystère que recèle chacun d’eux et quitte la maison de son voisin, le laissant à ses réflexions.

                    Son récit terminé, Olga observe le vagabond : il sourit.
                    Trop absorbée par son récit, elle n’a pas remarqué la disparition de l’oiseau. Seule une plume poussiéreuse nargue le vent qui tente de la chasser. Mais le libraire attend sa visite...



                    De retour, Olga ne voit plus le vagabond. Lui aussi est parti, laissant sa valise que la vieillesse ne lui permet plus de trimbaler. Intriguée, et prenant malgré tout quelque risques, elle décide de l’emporter.

                    Le port de Bruxelles ce matin dans la brume chatoyante et ensoleillée a presque un air de fête.
                    Durant le trajet du retour, Olga prend une grande décision : elle n’ouvrira pas la valise avant un an.

                    Le voyage peut commencer.

                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 12:19

                      s’il y eu bien un Vercingétorix. La Belgique a son pendant : AMBIORIX.


                      • Hecetuye howahkan 22 août 2018 12:27
                        Salut Olivier , bon j’ai vu sur la joli carte que je suis né en Armorique.....donc pas franc du collier...

                        et je me dis que cette chanson de brassens semble être d’une autre planète, que dis je d’un autre univers..mais peut etre la planete terre est elle la seule dans cet état...ce qui est tout à fait possible....l’enfer existerait donc ... smiley

                        le maître adore que nous soyons divisés sur tout..et que nous soyons surtout divisé, sinon il n’existerait plus ..c’est pour cela qu’il a fait croire à chacun que son avis avis une valeur inestimable = conflit garanti..

                        j’ai bien aimé le proverbe : le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit  ».

                        je te salue....

                        • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 13:16

                          @Hecetuye howahkan
                          j’aime tellement ce que tu écris.

                          merci

                        • Hecetuye howahkan 22 août 2018 18:36

                          @olivier cabanel


                          merci aussi..un rare compliment sur avox, je prends sans problèmes

                           smiley

                        • Emile Mourey Emile Mourey 22 août 2018 12:39

                          Excellent article. Félicitations pour ce travail de bénédictin.


                          J’ai, moi aussi, écrit quelques articles sur la rivalité entre Burgondes et Francs. Vous évoquez la bataille de Vézéronce de 524 qui vit la victoire des Burgondes quoiqu’on dise, mais, en réalité, c’est celle d’Augustodunum, dix ans plus tard, qui fut décisive avec la victoire des Francs. Comme je place cet Augustodunum à Mont-Saint-Vincent, la véritable Bibracte selon moi, et non à Autun, cela change tout. La découverte du trésor de Gourdon, position proche, va dans ce sens. Et cela va dans le sens d’un conflit principalement militaire entre des rois guerriers qui se disputent les capitales militaires situées sur les points forts du terrain tandis que les Gaulois des villes et des campagnes assistent, étonnés, à toutes ces turbulences... jusqu’au jour où Clovis se ralliera aux évêques gaulois... après avoir embrassé le culte de la burgonde Clotilde.

                          Nous sommes principalement les descendants des Gaulois.





                          • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 13:19

                            @Emile Mourey
                            je n’ai pas dis autre chose...puisque chacun sait que la victoire finale se jouera dix ans plus tard, mais celle de Vézeronce était, à mon humble avis, le marqueur...le point de départ...

                            c’est un peu ça que j’ai essayé de défendre.
                            merci de ton commentaire éclairé.

                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 12:52

                            Intéressant tous ces prénoms commençant par : « C ». Comme une racine : chrétienne ou celte. Francs Soit. SOIS FRANC. Rappelons-nous aussi la célébre pièce de théâtre de Hugo : Les Burgraves. Les uns (HUNS) ne vont pas sans les autres. https://fr.wikipedia.org/wiki/Kaamelott



                              • finael finael 22 août 2018 13:27

                                Une petite précision :


                                La population de la Gaule Gallo-Romaine au tournant des IVème - Vème siècles est estimée à 20 millions d’habitants.

                                Une étude génétique récente estime le nombre de nos ancêtres d’origine germanique à quelques milliers d’individus. Pour l’instant cette étude est unique et donc n’a pas été confirmée par d’autres comme il est d’usage dans les pratiques scientifiques.

                                Mais multiplions ce nombre par 10 ou même 100 cela ne fait au maximum que 10% de la population de l’époque ... alors oui ce sont bien « nos ancêtres les gaulois ».

                                D’autres s’insurgent que l’on apprenne « nos ancêtres les gaulois » à des élèves d’origine maghrébine (ou italienne, espagnole, polonaise, ...). Mais cela reste vrai pour 80% de la population actuelle et permet une assimilation qui n’a pas posé de problèmes jusqu’à ces derniers décennies.

                                Et s’ils croient qu’en Algérie on parle aux élèves de leurs ancêtres numides, vandales, berbères, kabyles ou touaregs ... ils se trompent !

                                • cathy cathy 22 août 2018 14:21

                                  @finael
                                  Les Vandales sont des germains. Ils se sont faits décimés très rapidement contre l’empire romain d’Orient. C’étaient surtout des soldats, on ne peut pas parler d’ancêtres à ce niveau là.


                                  Nous français, nous disons « nos cousins germains », alors que les espagnols, des wisigoths, mais anciennement celtes également, les celtibères, disent « hermanos » (frères) pour désigner les germains. 
                                  Chez les français, il est resté une culture celtique assez forte, d’ailleurs nous n’avons pas touché à la Bretagne, ni à la Normandie (viking). 

                                • finael finael 22 août 2018 15:15

                                  @cathy

                                  Je sais bien que les vandales faisaient partie des peuples germaniques, quant à « décimer » cela veut dire tuer 1 sur 10 smiley

                                  Les Ibères font partie des populations proto-historiques (ainsi que leur roi légendaire Tartessus), comme très probablement les basques en France et les Ligures en Italie. Les celtibères sont le mélange des ibères et des celtes.

                                  Si les Francs se sont installés en Gaule, les Wisigoths se sont installés en Espagne (et dans le sud de la France jusqu’à Toulouse).

                                  Il est effectivement resté en France une forte culture et empreinte génétique celte et non, les autres immigrations n’ont pratiquement laissé aucune trace génétique jusqu’à ces dernières décennies.

                                  Une anecdote : Mon ex venait d’un village près de Romilly sur Seine et les habitants de son village et des villages environnant ont tendance à avoir des yeux plutôt bridés et un teint olivâtre, certains ont sur la fesse une tache traditionnellement appelée « tache mogole ». Effectivement la bataille des « Champs Catalauniques » a eut lieu tout près et il semble vraisemblable qu’une partie des Huns aient fait souche.

                                  Il ne faut pas oublier que pendant des millénaires les mariages étaient largement endogamiques : on se mariait avait un conjoint de son village ou d’un village voisin, bref du « pays », d’où l’expression « c’est un pays à moi »

                                • finael finael 22 août 2018 15:37

                                  @cathy

                                  Pour étendre à d’autres pays :Peu de gens savent que la Prusse Orientale (aujourd’hui polonaise) a été en partie peuplée de réfugiés huguenots fuyant la révocation de l’édit de Nantes et que bon nombre d’officiers allemands (comme Guderian d’origine mi-française mi arménienne) qui nous ont écrasé en 1940 avaient des ancêtres français.quelques exemples :


                                  • Lothar von Arnauld de la Perière
                                  • Walter Chales de Baulieu
                                  • Walter von Reichenau
                                  • Karl Von Le Suire
                                  • ....

                                • cathy cathy 22 août 2018 15:53

                                  @finael
                                  Un véritable massacre entre fratries.


                                • titi 23 août 2018 00:29

                                  @finael


                                  Avez vous des sources pour l’estimation des 20 millions d’habitants pour la Gaule ?

                                  De mémoire, dans les années 80 (Atlas of world population history) on estimait à 26 millions pour l’ensemble de l’Empire à son apogée, soit en 200 après JC, avant les invasions.
                                  Dont 5,5 millions seulement pour la Gaule.

                                  Les invasions barbares ne consistaient pas en l’invasion d’armées en marche : c’est tout un peuple que se déplace, les hommes, les femmes, les enfants.

                                  En -100, les romains arrêtent les Cimbres et les Teutons : ils les massacre jusqu’au dernier.
                                  A partir du 3ème siècle, les romains ne massacrent plus. Lorsqu’ils arrêtent des barbares ils les fédèrent => les guerriers sont intégrés dans l’armée romaine, et les populations sont invitées à se fixer pour combler les vides créés par les invasions. Ils deviennent des « lètes »

                                  A partir du 4ème siècle, il y a tellement de barbares dans l’armée romaine que la taille minimale est diminuée pour ratisser large et facilité l’enrôlement de « romains ». Les mariages mixtes sont interdits.

                                  Les germains ont pris la place des gaulois au moins dans les campagnes.






                                • À rebours 22 août 2018 14:25
                                  Il y a eu des populations proto-historiques et ensuite des Celtes de Gaule. Et des Romains. Ca a donné une fusion profitable et même les Francs ont préféré s’y assimiler plutôt que de tout raser. On a eu des passages de Hongrois ou de Bulgares mais seuls les Normands ont fini par rester.

                                  Ces gens là ont produit mille ans de civilisation dans son jus. C’est ce que nous sommes quand nous sommes Français de souche même si l’on nous dit que nous n’existons pas. Se revendiquer des Gaulois ou des Francs permet aux mondialistes de nous nier car nous ne sommes ni les uns ni les autres. Et tout Français de souche a bien quelques ancêtres d’Europe centrale.

                                  De la même manière les Anglais de souche sont des populations proto-historiques, des Celtes, un peu de Romains, des Angles, des Saxons, des Vikings.

                                  Le Français de souche diminue au sein de la population française. Il se pose la question bien réelle de raconter à cette population qui sont ses ancêtres. Cela pose un problème technique. Qu’on a choisi de résoudre par le mythe. La France aurait toujours été un pays de flux migratoires. Ce qui, quand on connaît les moyens de transport au Moyen-Âge, et la manière dont les terres étaient tenues, est particulièrement risible.

                                  Les populations qui vivent en Egypte admettent ne pas savoir où sont passés les anciens Egyptiens.


                                  C’est ce que les nouveaux habitants de la France ont de plus objectif à faire. Comme le Scythe, le Français aura disparu en laissant de l’art.

                                  • Emile Mourey Emile Mourey 22 août 2018 15:41

                                    @À rebours


                                     Vous dites : La France aurait toujours été un pays de flux migratoires. Ce qui, quand on connaît les moyens de transport au Moyen-Âge, et la manière dont les terres étaient tenues, est particulièrement risible.

                                    Sauf mauvaise interprétation de ma part, je comprends que cette affirmation de flux migratoires est risible. Je suis d’accord. Pour moi, les Burgondes, les Francs, sont des populations militaires extérieures, aux effectifs limités, appelées en renfort par des cités gauloises divisées. Il s’agit d’une immigration limitée qui s’est arrêtée lorsque notre pays a réalisé son unité avec Clovis et les évêques gaulois... se protégeant ensuite par des frontières. J’ai fait des recherches généalogiques. Plus je remonte dans le temps, je ne trouve que des paysans attachés à leur terre gauloise, puis quelques rares italiens, polonais..
                                     
                                    Une immigration qui est repartie à la hausse lorsque Giscard, sous la pression de Raffarin, a étendu l’octroi de la nationalité française aux familles des musulmans que le grand capital avait fait venir en France pour faire baisser le coût du travail.

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 18:09

                                    @À rebours
                                    pourquoi pas ?...

                                    je trouve intéressante votre analyse,
                                    ceci dit, l’article était surtout destiné à faire un peu de lumière sur Clotilde et surtout sur ce village ignoré de 99% des français, alors qu’il est pas loin d’être à l’origine de pas mal de choses.

                                  • Séraphin Lampion Dr Faustroll 22 août 2018 20:23

                                    @Emile Mourey

                                    Vous me surprenez, M. Mourey !


                                    Les peuples européens , et les Celtes comme les autres, n’ont pas arrêté de bouger sur de très grandes distances avec femmes et enfants, armes et bagages jusqu’à ce que les Romains y mettent le hola pour des rasions de contrôle en prétextant la sécurité et en invoquant la pax romana.

                                    Vous qui êtes si pointilleux sur les textes de César, vous êtes bien placé pour savoir que son intervention décisive a été déclenchée pour stopper la migration des Helvètes, mais aussi des Rauraques, des Boiens, des Lataubices et des Tulinges qui voulaient s’installer dans la région de Bordeaux alors qu’il étaient à ce moment là du côté de Genève. 

                                    En plus, tout ce monde a été stoppé (et les migrations pré-historiques du même coup) à la Bataille de Bibracte. Ca devrait vous rappelr quelque chose, Bibracte, non ?

                                  • À rebours 22 août 2018 20:25

                                    @Emile Mourey


                                    Presque toutes les populations qui ont fait les Français viennent d’ailleurs. Encore que les Basques soient peut-être des populations proto-historiques, peu importe. Mais les populations se sont fixées. Peut-être y a t-il eu quelques paysannes engrossées par des Wisigoths. Ou des Maures avant 732.
                                    Mais après les Normands je ne vois pas que les Français aient massivement renouvelé leur population par invasion ou immigration, les immigrations frontalières ayant été absorbées sans qu’on en parle.

                                    C’est ce que nient les mondialistes pour construire le nouveau mythe des origines.

                                    Et effectivement on ne trouve dans nos généalogies que des paysans attachés à leur terre française avec parfois un Tchèque ramené avec les campagnes de Napoléon ou un Belge séduit par notre grand-mère.

                                    Vous avez raison sur l’immigration légale. Mais il y a aussi le fait qu’aujourd’hui vous avez de grandes métropoles densément peuplées. Si vous êtes un immigré clandestin vous pouvez vous y réfugier, vous y cacher. Les ressources sont abondantes vous pouvez survivre comme vous pouvez avec les miettes et construire des bidonvilles. C’est un fait moderne. Vous n’auriez pas pu en l’an 1100.
                                     





                                     

                                  • Emile Mourey Emile Mourey 23 août 2018 00:57

                                    @Dr Faustroll


                                    Oui, je voulais seulement fustiger nos responsables politiques qui justifient leur laxisme en prétendant que la France a été une terre d’immigration de tous temps.

                                    Voyez le commentaire suivant d’A Rebours : Mais après les Normands je ne vois pas que les Français aient massivement renouvelé leur population par invasion ou immigration, les immigrations frontalières ayant été absorbées sans qu’on en parle. 

                                    Quant à Bibracte, je crie toujours dans le désert qu’on ne comprendra rien aux origines de la France tant qu’on placera la capitale éduenne au mont Beuvray.

                                  • hunter hunter 22 août 2018 14:52
                                    Pourquoi les commentaires de Jeekes, qui remettaient un peu à leur place la rombière MOLRDS, ainsi que mes encouragements à Jeekes, ont-ils disparu ?

                                    Si on critique l’échappée de l’asile, on se fait dégager, c’est ça les nouvelles règles ?

                                    Donc je reprends ce que disait Jeeks : « mais OSEF ! » à l’attention de celle qui raconte sa vie fantasmée, à longueur de fils.

                                    La liberté d’expression progresse tous les jours ici, c’est merveilleux.

                                    Adishatz

                                    H/

                                    • Macondo Macondo 22 août 2018 15:14

                                      Bonjour Olivier. Merci pour ce partage d’un moment de l’histoire - domaine privilégié où il ne sert strictement à rien d’avoir un avis et de le promouvoir si le facteur temps est linéaire. Ca repose ...


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 15:26

                                        @Macondo
                                        bien vu !

                                        merci

                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 15:18

                                        Préférant toujours la langue comme lien que les territoires (Camus, mon pays, c’est ma langue). Gaule et francs furent liés dès l’origine : Gallia reste un nom de la France dans le grec moderne (Γαλλία) et le latin moderne (à côté des alternatives Francia et Francogallia). Gallia \ˈgal.li.a\ féminin

                                        1. (Latin classique) Gaule, pays qui pour les Romains correspond à :
                                          1. Gallia Transalpina, contrée correspondant à la vallée du Rhône, la Provincia Narbonensis, au Massif central et à la vallée de la Loire (le bassin de la Garonne faisant partie de l’Aquitania), délimitée au nord par la Belgica.
                                            • Gallia est omnis divisa in partes tres quarum unam incolunt Belgae, aliam Aquitani, tertiam qui ipsorum lingua Celtae, nostra Galli appellantur. César BG

                                        • hunter hunter 22 août 2018 15:35

                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.


                                          OSEF !

                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 15:20

                                          Question : que vient faire le flamand, plus proche de l’allemand, en BELGICA ??


                                          • hunter hunter 22 août 2018 15:34

                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.


                                            Livres d’histoire, ça vous parle ?

                                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 15:42

                                            @hunter

                                            Je n’ai pas la traductions de vos allusions absconces. On m’a souvent reprochée de l’être. De la difficulté d’échanger ou de commenter sur Agora. Entre le texte longuement argumenté (et barbant pour certains, même envahissant par la longueur) et l’échange verbal direct, qui se multiplie, plus proche de la communication. Difficile de trouver le juste milieu. Un autre style devrait être imaginé. 

                                          • hunter hunter 22 août 2018 16:08

                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.


                                            Auriez-vous l’indolence de ne pas chercher sur le web...comme vous me le disiez il y a peu...

                                            Tapez OSEF sur gogole....Acronyme : it stands for « On S’En Fout » !

                                            Vos digressions égo-centrées et hors-sujet, comme le disait Jeekes, censuré, On S’En Fout !

                                            Faîtes un blog, parlez de vous, fumez un spliff, et soignez vos chevilles, elles doivent être très gonflées..pas besoin d’aller chez un praticien, puisque selon vos délires, « ils vous demandent des conseils » ( exaction tirée d’un de vos nombreux délires...)

                                            Vous avez sans doute un remède....demandez à l’un de vos nombreux ex, que vous évoquer en permanence...bientôt vous allez aussi peut-être nous décrire les « gimmicks » sexuels de chacun d’eux ?

                                            Je sais ue vous avez les faveurs d’Olivier, donc que je serai sans doute censuré...c’est pratique ce nouveau système pour vous, vous pouvez ratiociner à loisirs devant vos petits prétendants qui jappent de bonheur comme des toutous....

                                            Mais sachez qu’il y a des gens que vous emmerdez, et même s’ils sont censurés, parfois on arrive à vous l’exprimer.

                                            Arrêtez de vous prendre pour le nombril de la planète, les cimetières sont plein de gens qui comme vous, se sont crus indispensables au bon équilibre de la planète !


                                            Adishatz

                                            H/


                                          • Jeekes Jeekes 22 août 2018 16:30

                                            @hunter

                                             
                                            Bah vous perdez votre temps.
                                             
                                            ’’Met l’usine ou la robe qui sent pire’’ est totalement hermétique à toute logique.
                                            Elle est enfermée dans son petit monde virtuel et s’auto-intoxique à se faire croire que ses niaiseries intéressent le monde entier.
                                             
                                            Je le lui ais déjà dit ailleurs, elle est juste pitoyable.
                                             
                                            Quand à cabanel (au canada) que peut-on attendre d’un mec qui affirme qu’un guidon de moto est un volant et qui n’accepte aucune critique.
                                            Même quand elles sont amplement justifiées.
                                            A ce stade il est bien pire que rose-marie. Et pourtant, on a déjà une ’’master’’.
                                             
                                            Entre melons hypertrophiés on se soutient et peut importe qu’on se comprenne, qu’on ait tort ou raison...
                                            Ce n’est, après tout, que leur raison de vivre et de se faire croire qu’ils existent !
                                             
                                            A plus.
                                             

                                             


                                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 16:43

                                            @Jeekes


                                            Attention, je connais le sens profond du message chrétiens. Un jour, qui approche, les derniers seront les premiers,... Je n’ai pas vécu jusqu’à ce jour, la cheville pourtant ultra fine,..pour ne pas connaître ce moment. smiley. autrement ,franchement, comme dans l’article de Nabum, vu l’état du monde actuel, mieux vaut le passage de l’ANKOU. .

                                          • hunter hunter 22 août 2018 18:13

                                            @Mélusine ou la Robe de Sap


                                            Un peu facile non ?

                                            vous n’avez pas autre chose de plus réel, de plus concret, de plus solide ?

                                            autre chose que vos fantasmes personnels et votre monde imaginaire, votre astrologie de bistrot, vos copiés/collés de chez Wiki, vos bouquins ésotériques que vous n’avez pas lu.... !

                                            Pauvre dingue va ! j’ignorais que les institutions psychiatriques en Belgique donnaient accès à l’internet !

                                            Adishatz

                                            H/

                                          • hunter hunter 22 août 2018 18:15

                                            @Jeekes


                                            Vous avez raison en fin de compte !
                                            Je vais arrêter de « persécuter » cette pauvre femme, et la laisser dans ses pauvres histoires...

                                            Adishatz

                                            H/

                                          • Étirév 22 août 2018 17:34

                                            L’histoire du pays sur lequel nous vivons et qui s’appelle actuellement la France, la Belgique, et la Grande-Bretagne, a eu quatre périodes très distinctes les unes des autres :
                                            1° La première époque fut la période celtique ou pré-celtique ; l’âge divin (féminin).
                                            2° La seconde fut la période gauloise, que les historiens appellent l’âge du fer. C’est le millénaire qui précéda notre ère ; l’âge héroïque (masculin).
                                            3° La période gallo-romaine.
                                            4° La période franque.
                                            Notre pays a accompli, à travers ces périodes diverses, tout le cycle de l’évolution humaine.
                                            Dans le premier âge, l’âge heureux de la jeunesse humaine, une civilisation grandiose régna ; ce fut l’âge d’or, résultant partout de la première organisation sociale basée sur la Gynécocratie (représentée par la Maîtresse ou la Reine), de la première organisation religieuse basée sur la Théogonie (représentée par la Déesse), et de la première organisation familiale basée sur le Matriarcat (représentée par la Mère). Ce fut l’époque celtique et pré-celtique.
                                            Dans l’âge suivant se produisit la première révolte de l’homme contre le régime féminin.
                                            Chez les Celtes, c’est l’âge du fer qui commence. L’homme dispute à la femme sa suprématie ; c’est la révolte des Gaulois (masculinistes), combattant les Celtes et leur disputant le pouvoir.
                                            Vient ensuite l’âge de la décadence qui livre la Gaule à la puissance romaine.
                                            Et cela se termine dans la quatrième période, l’âge de la corruption qui résulte partout du règne de la Force triomphante. (Comme cela est si vrai aujourd’hui)
                                            LE TEMPS DES GAULOIS
                                            Les historiens appellent cette époque l’âge du fer. Ils la divisent en deux sous-périodes.
                                            La première, qui s’étend depuis l’apparition du fer en Europe (vers ,1’an 900) jusqu’aux environs de 500, s’appelle civilisation hallstattienne, du nom d’une nécropole célèbre, Hallstatt, située dans l’ancienne Norique, actuellement en Haute-Autriche (Dottin, Ant. celt., p. 42).
                                            La seconde est l’époque de la Tène, ainsi nommée d’une sorte de blockhaus sur le lac de Neuchâtel ; c’est le second âge du fer, où les progrès de la métallurgie développent à la fois l’industrie et le commerce extérieur, et qui s’étend de 500 au début du 1er siècle de notre ère.
                                            La monnaie apparaît. On construit des Oppida. C’est à cette époque que se rattache la civilisation décrite dans les épopées irlandaises du cycle d’Ulster.
                                            INVASION DES GAULOIS
                                            C’est plusieurs siècles après le schisme de Ram que nous voyons les Gaulois envahir la terre celtique. Henri Martin les représente comme des hordes venues d’Asie. Il dit : « C’étaient les sujets nomades ou errants qui ne cultivaient pas la terre et qui étaient de la famille des Touraniens, des Tartares et des Russes moscovites, et ces Scythes étaient conduits par des guerriers aryens de notre race qui avaient pris leur coutume.
                                            «  Les Kymris cédèrent devant le flot envahissant, et la plupart d’entre eux s’en allèrent en corps de nation vers le nord et vers le couchant et passèrent jusque dans l’île qui reçut d’eux le nom de Bretagne ( l’Angleterre).
                                            « Il y eut de grandes luttes et de grandes mêlées entre les anciens Celtes et les nouveaux Gaulois.  »
                                            Henri Martin nous parle d’une émigration qui eut lieu 8 ou 9 siècles avant notre ère. Il dit : « Les Bretons de France et d’Angleterre sont un rameau de la souche des Kymris. On croit que des tribus de ces Kymris ou de ces Bretons s’étaient déjà mises en marche vers l’Occident 8 ou 9 siècles avant notre ère, avec un autre peuple, leur allié, nommé Vénète, duquel descendent les gens de Vannes en Bretagne et de Nord-Galles en Angleterre. Les Vénitiens et les Slaves sont issus d’une autre branche de ces Vénètes, qui n’ont pas pris la langue celtique des Gaulois comme ont fait les Vénètes de Vannes et de Galles.  »
                                            Les Gaulois qui envahirent la Celtide furent d’abord appelés Kalata, mot qui signifie « qui marche en conquérant ».
                                            Dans ces invasions de peuples révoltés contre l’ancien régime qui représente l’ordre et le travail régulier, les nations établies sous la loi maternelle sont en infériorité évidente et ne peuvent pas lutter contre les envahisseurs qui les attaquent en grands corps d’armée.
                                            Les peuples féministes ne sont pas organisés pour la lutte, ils sont répartis sur la terre en tribus qui se soutiennent faiblement les unes les autres.
                                            Les Gaulois gagnèrent donc le dessus dans le nord et dans l’ouest de la grande Celtide. Les anciens habitants restèrent maîtres dans le centre, dans l’est et dans le midi.
                                            Mais la terre qu’ils avaient été contraints de partager avec les nouveaux venus leur sembla désormais trop étroite, et 300.000 des anciens Celtes partirent avec leurs femmes et leurs enfants pour aller conquérir des terres nouvelles.
                                            La moitié passa le Rhin, traversa la grande forêt dont la Forêt Noire d’aujourd’hui n’est plus qu’un faible débris et s’établit dans la région du Danube, depuis les monts Carpathes jusqu’à la mer Adriatique, c’est-à-dire depuis la Pologne jusqu’à la Dalmatie.
                                            C’est du mot Kymris que provient le nom altéré de la fameuse presqu’île de Crimée.
                                            ORIGINE DU MOT GAULOIS
                                            Plusieurs étymologies ont été données. Voici celle qui est proposée par Fabre d’Olivet (L’Etat social, t. II, p. 244).
                                            Le vieux mot français ost signifie un peuple, une multitude armée ; il s’écrit ask, osk ou esk. Le mot armée en dérive.
                                            Le mot wander, réuni au radical esk, signifie un peuple errant ou égaré. Il vient du primitif wand, tourbillon. De cette dernière racine se sont formés le saxon, l’anglais, l’allemand wind, le français vent et le latin ventus. Du radical Osk (un peuple) dérive notre terminaison moderne ois. On disait autrefois Gôl-osk ou Ghol-land-isk pour Gaulois ou Hollandais (Ghol, bas ; land, pays ; osk, peuple). Et cela voulait dire peuples des terres basses. Pôl-land-ost est devenu Polonais, peuples des hautes terres.
                                            Gaule est formé de Gallia, corruption de Wallia.
                                            Les Grecs et les Romains n’ont pas la lettre W dans leur écriture, ce sont eux qui ont changé les mots celtiques en remplaçant les noms commençant par W par des noms commençant par un g ou par un v simple. C’est ainsi que Wallia, Wallon sont devenus Gallia. Wallia dérive de Wallien, Wal-land ou Wel-land. Les Allemands disent Welsch-Land, Walsch-Land ; tout cela signifie bon pays, pays heureux.
                                            Wal-halla signifie paradis.
                                            Les Scandinaves ont toujours donné à la France le nom de Wal-land.
                                            Les Romains désignent les Celtes par le nom de Galli, ceux d’Occident comme ceux d’Asie Mineure.
                                            Gallus, d’après W. Stokes, signifierait « étranger ». (Dottin, Ant. celt., p. 14, note.)
                                            Les Gaulois sont appelés Galathoi par les Grecs. On a cherché la racine du mot galathoi dans gala (lait), alors qu’il fallait la chercher dans gala (galanterie) ; la terminaison thoi l’indique, c’était le culte du divin.
                                            C’est pour imiter l’oiseau phénix qui est un emblème féminin et aussi la colombe de Vénus que les Gaulois prendront pour emblème un coq (gallus), qui est un symbole masculin. Ils vont pratiquer le système du renversement, qui consiste à mettre au masculin ce que les Celtes avaient mis au féminin. Mais le coq sera mal vu, ses partisans seront appelés des coquins.
                                            C’est ainsi que, à ceux qui leur montraient que l’ancienne Wallia était le pays heureux, ils opposaient la Gaule comme étant le bon pays, le pays heureux.
                                            Gallia apparaît pour la première fois dans les Origines de Caton, vers l’année 168 avant notre ère.
                                            La Province fut appelée « Gallia Bracata ». Le nom de Celtes, qu’il faut prononcer Keltes, était une appellation qui désignait la supériorité. Il resta pour désigner les réguliers du régime primitif. Mais ceux qui s’étaient révoltés contre la loi morale étaient désignés sous le nom de Scythes, qui signifiait, au contraire, les impurs, les réprouvés. Cependant, les Scythes étaient des descendants des Kymris. Donc les Celtes et les Scythes n’étaient au début qu’un même peuple boréen, désigné différemment pour les louer par les uns, pour les réprouver par les autres.
                                            Il n’est donc pas étonnant que l’on ait fait confusion entre Celtes et Gaulois ; ce n’est pas une différence de race qui les sépare, c’est surtout une différence de vie morale.
                                            Les Grecs et les Romains, qui ont toujours confondu les Celtes et les Gaulois, parce que les uns et les autres venaient du Nord, désignent les Gaulois de la mer du Nord par le mot Cimmériens.

                                            Les Grecs faisaient sur eux et sur leur pays mille récits contradictoires et tantôt les redoutaient comme les fils de la nuit et les protégés des dieux infernaux (les Déesses pour les misogynes), tantôt les célébraient comme ayant propagé jusqu’en Grèce le culte du Dieu de la lumière et de la poésie (Hemœra), que les masculinistes confondront avec Apollon. Les Grecs ne distinguaient pas entre les Celtes et les Gaulois.

                                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 20:21

                                              @Étirév


                                              Très intéressant. Mais étant plutôt du côté d’HERMES. je préfère ne pas éloigner l’homme de cette histoire. Trop complexe,...Mais dans LE MAAT la déesse est bien : UNE FEMME., mais incarnant la LOI du père.....

                                            • Étirév 22 août 2018 17:36

                                              LES FRANCS
                                              Après le départ des Romains, la Gaule fut envahie par des étrangers qui y apportèrent un nouveau ferment de révolte masculine.
                                              C’est ainsi que, vers l’an 241, on trouve tout à coup des peuples du Nord appelés Francs.
                                              Ce mot n’appartenait à aucune langue du pays. Il venait de frei et signifiait les fracasseurs, ceux que rien n’arrête.
                                              Mais les Francs comprennent deux peuples et deux partis : les Francs-Saliens (masculinistes), ainsi nommés parce qu’ils viennent de l’Yssel ou Sala, et les Francs-Ripuaires (féministes), qui viennent des bords du Rhin, de Cologne et d’une partie de la Belgique.
                                              Leurs chefs avaient un Roi suprême, ou roi inamovible, qui n’était autre qu’une Reine.
                                              Leurs prêtres étaient supérieurs aux chefs (petits rois), mais ils obéissaient au Roi des Rois (la Reine), appelé « si-nist ».
                                              Voyons ce qu’était ce Roi des Rois.
                                              Le mot gone signifie femme (Théogonie, Divinité féminine). C’est chez les Celtes que nous allons trouver l’origine de ce mot « gone » et de ses dérivés.
                                              L’histoire des Celtes nous dit que ce « Roi des Rois », le Roi permanent, inamovible (c’est-à-dire la Reine), s’appelait « ist », continu (qui avance, supérieur). C’est la supériorité naturelle que donne le sexe, l’avance dans l’évolution de la fille sur le garçon.
                                              En même temps, les petits rois qui étaient révocables portaient le nom de Cunic (Cun-ic.) ; ce sont ceux-là qui étaient des hommes.
                                              La terminaison « ic » servait à former des diminutifs. On prononçait aussi Conic ou Konig, et c’est de là que sont sortis les noms Konig, King, Koning, Kong.
                                              C’est donc un diminutif de cun, con ou gone, qui désignait la Femme. Ce qui prouve que c’est bien d’elle qu’il s’agit, c’est qu’on nous dira que cun signifie l’aimable, l’élue (le vase d’élection).
                                              Le mot latin cuniculus (lapin) vient de cun-ic-ulus (mon petit lapin), petit mignon. Cun-ic a fait en espagnol con-ejo. Ce mot est connu comme étant celtibère et se retrouve dans la symbolique de l’Ibérie.
                                              L’histoire nous dira que Gondioc, le Roi des Rois, le sinist, qu’il faut écrire cyn-ist, franchit le Rhin à la tête de 80.000 burgondes (Francs-Ripuaires). Or Gondioc n’est pas un nom, c’est un titre comme Brenn. Ce mot, formé de gone et dioc, signifie surveillant, inspecteur, conducteur (de là doge et duc).
                                              Gondioc est donc l’intendant de gone, celui qui agit sous les ordres de gone (Dioc, duc, c’est le lieutenant de la Reine, le gérant, le ménager de gone, et de gonic on fait gérance).
                                              Gondioc se retrouve en breton dans Goni-dec.
                                              Dans le Cornouailles, c’est Gonidoc, qui devient tioc, dioc. Et de tioc les Anglais font till, cultiver, parce que la culture de l’esprit se confond avec la culture de la terre, et alors gones signifiera cultiver et gôn plaine arable (gonys, cultiver la terre).
                                              Toutes les mythologies des hommes ont confondu la Femme et la terre ; de là la façon dont le symbolisme avait représenté les sexes, montrant le féminin comme ce qui est plat (d’où plaine) et le masculin comme ce qui est saillant (d’où l’idée de colline, montagne), et ce mot saillant se retrouve dans salien, le parti masculiniste, alors que le parti féministe (plat) sera appelé ripuaire.
                                              Donc, gone, pour les symbolistes, devient la plaine cultivable, et, si nous ne connaissions cette interprétation donnée par ceux qui ont voulu cacher l’histoire réelle, nous ne comprendrions rien à leurs explications.
                                              Ainsi, M. Oscar Vignon nous dit que Gondimar vient de gone et moor ou mawr et que oic signifie le major de la plaine. Donc, cela veut dire « le major de la Femme ». En effet, dans Gondyn-maor, nous trouvons gon, femme, dyn, homme, et maor, major.
                                              Dans Con-ty, major de la maison, majordome (ti signifie demeure). Le major-dome, c’est le major de la Dame (la Domina latine).
                                              Des noms qui ont une étymologie féministe sont restés comme Con-dillac, Con-dorcet, Gon-dinet (dinet, petit homme) (1).
                                              Les Burgondes, qui sont les primitifs Bourguignons, se disaient Bor-gon-dyn (bor, gras, gone, femme, dyn, homme).
                                              Bor-gogne a fait Bourgogne. Et gogne (de gone) a fait gonia (chez les Grecs gunè). Les Latins en feront cognât (parenté par les femmes).
                                              Le mot allemand Kunst, art, est mis pour Kun-ist (Kun, c’est Cun), mot qui signifie agrément suprême ou suprêmement agréable.
                                              Donc, l’allemand vient du celte en grande partie.
                                              Les petits roitelets sont appelés Al-ber (Al-bert), et aussi Beral et Ber-ic (l’article après), ce qui signifie le petitot, le petitpetit.
                                              De Ber-ber, les Latins ont fait bar-bar.
                                              Autre preuve que l’allemand dérive du celte : Wall-halla, assemblée de tous les Gaulois, est resté en allemand l’assemblée des dieux.
                                              Toutes les Déesses portent des noms celtiques comme dans le panthéon Scandinave.
                                              (1) Dans les antiques ballades des 2 Bretagnes, on chante le monarque des temps primitifs, qu’on appelle Cone, Conan ou Codon. La ville saxonne de Caen s’appelle de son nom primitif Cathom ; de là sont venus Cathare, Catherine. Conan Mériadec, c’est l’affidé de Mériam ou Myriam (auteure de la loi d’Israël, Ha-Thora).
                                              Fin du 4ème siècle et début du Moyen-Age


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 18:11

                                                @Étirév
                                                merci de ces précisions tout à fait remarquables.


                                              • finael finael 22 août 2018 19:48

                                                @Étirév

                                                 smiley  smiley

                                                On nage en plein délire !

                                                La nom de « Francs » vient de la racine germanique « Freï » qui signifie « libre » En anglais ça donne « free »

                                                D’ailleurs même en français on peut en retrouver l’étymologie dans des expressions comme port franc, ville franche, franchise, etc ...

                                                Je ne sais pas si vous devriez consulter un linguiste ou un psychiatre .

                                              • gaijin gaijin 23 août 2018 07:33

                                                @finael
                                                sur ce coup étirev a raison :
                                                "Franc (latinisé en francus) désigne plus tard l’homme libre (fin du VIe siècle), mais ce n’est que par un glissement de sens postérieur, un adjectif tiré du nom propre6. Les étymologistes anciens le font dériver du latin, soit de ferox, ferocis « féroce », soit de frangere « briser, détruire ». Ce nom pourrait aussi remonter au germanique commun *frankō « javelot, lance », attesté dans le vieil anglais franca et le vieux norrois frakka, ce qui supposerait que la ligue franque aurait tiré son nom d’une arme totémique à l’instar des Saxons et leur saxe « épée courte »7. D’autres y voient un allomorphe nasalisé de l’adjectif *frakaz « audacieux, effronté, hardi », continué par le m. néerl. vrak, le v. angl. frǣc, le frison occ. frak, le vx. norvégien frakkr et le suédois régional fräk8. Une série à -e- (cf. néerl. vrek, all. frech, vx. norr. frekkr6) s’explique par l’apophonie8. Pourtant, sur le plan phonétique, une nasalisation spontanée de /ak/ à /ank/ ferait difficulté[réf. nécessaire]."
                                                https://fr.wikipedia.org/wiki/Francs


                                              • finael finael 23 août 2018 08:54

                                                @gaijin

                                                Oui, il y a des gens qui n’ont que wikipédia comme source ... d’autres lisent, mais on peut retrouver sur internet des extraits du Littré :


                                                « Lat. Francus, nom de cette peuplade germanique, qui devint aussi l’appellation de l’homme libre  ; dans l’anc. h. allem. il est sous la forme franco. Ce mot de francus est d’origine obscure. Diefenbach, le trouvant aussi dans le celtique, croit qu’il vient de là  ; J. Grimm y voit un dérivé de la racine gothique freis, allem. mod. frei, libre  ; d’autres le rattachent à l’anglo-saxon. franca, javelot »

                                                L’origine gothique étant la plus ancienne et la seule compatible avec les exemples que j’ai donné et celle qui renvoie à l’anglais free . C’est d’ailleurs aussi l’avis de mon ami prof de linguistique.

                                                Je sais, il devient difficile de trouver des gens de culture livresque plutôt que wikipédiesque.

                                              • gaijin gaijin 23 août 2018 12:11

                                                @finael

                                                «  il devient difficile de trouver des gens de culture livresque plutôt que wikipédiesque. »
                                                on fait ce peut avec ce qu’on a et wiki c’est mieux que rien et d’ailleurs pas étranger aussi a votre explication .....
                                                cela dit je comprends vos regrets mais un avis quelque peu étayé comme celui que vous venez de proposer est plus digne d’intérêt qu’un sec « c’est n’importe quoi »

                                              • BA 22 août 2018 17:58
                                                A propos de l’union de tout un continent :

                                                A propos des bisounours qui unifient tout un continent :

                                                Au XXIe siècle, les peuples barbares vont envahir l’Union Européenne, qui est déjà en pleine décadence. Les peuples barbares vont complètement disloquer l’Union Européenne.


                                                Au Ve siècle, les peuples barbares ont envahi l’Empire romain, qui était déjà en pleine décadence. Les peuples barbares ont complètement disloqué l’Empire romain.


                                                Ils ont créé des nouveaux royaumes barbares :


                                                En vert, au nord-ouest de l’Espagne, le Royaume des Suèves.

                                                En gris clair, le Royaume des Wisigoths.

                                                En rose foncé, le Royaume des Burgondes.

                                                En vert clair, le Royaume d’Odoacre.

                                                En bleu, le Royaume des Ostrogoths.

                                                En marron, le Royaume des Gépides.

                                                En gris foncé, le Royaume des Ruges.

                                                En orange, le Royaume des Alamans.

                                                En violet, le Royaume des Francs.

                                                Etc.


                                                https://fr.wikipedia.org/wiki/Royaumes_barbares#/media/File:Europe_and_the_Near_East_at_476_AD.png


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 18:10

                                                  @BA
                                                  merci de ces judicieuses précisions.


                                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 20:24

                                                  Le jour où les femmes intégreront leur part masculine et les hommes l’inverse : HERMES TRISMEGISTE : LA PAIX ENFIN DESCENDRA SUR TERRE. A un forgeron dont le nom de famille signifiait : LA PIERRE DE LA PAIX,...


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 22 août 2018 20:46

                                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                    probablement, et là, c’est pas gagné !

                                                    c’est pourtant pas compliqué de comprendre que chaque femme a une part de masculinité, et que chaque homme a une part de féminité...

                                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 20:59

                                                    @olivier cabanel


                                                    Cela éviterait considérablement les dérives paranoïaques de part et d’autres. N’ayant plus à craindre en l’autre cette part inconnue de soi-même. C’est pas gagné. Effectivement.

                                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 20:56

                                                    La montagne peut symboliser les hommes, mais aussi : les seins. La Suisse est plutôt perçue comme une mère allaitante : vaches, produits lactés,...mais froide et distante,.... Il est intéressant de jouer avec la symbolique, mais ce n’est pas aussi tranché comme le voudrait Etirev. Un train peut en cacher un autre. Je viens juste d’évoquer la girafe. si féminine dans son allure. Mais phallique par la longueur de son cou. Doit-on tuer tous les animaux violents : crocodiles, tigres, requins,...,


                                                    • Ben Schott 23 août 2018 06:53

                                                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                       
                                                      « Je viens juste d’évoquer la girafe. si féminine dans son allure. Mais phallique par la longueur de son cou. »
                                                       
                                                      A noter que la nature est bien faite ! Si son cou est aussi long, c’est parce que le mâle girafe est TBM !
                                                       
                                                      Le phoque, très intéressant aussi !
                                                       


                                                    • hebum hebum 22 août 2018 21:07

                                                      Bonjour,


                                                      J’ajoute, puis-ce-qu’on me le permet, que le roi Clovis fait parti tout autant du roman national français qu’allemand en temps que « fondateur ». 

                                                       « Etonnant aussi que le rôle de l’épouse de Clovis, soit si peu médiatisé, aujourd’hui encore ». Telement de dynasties, tellement de roi, de reines !

                                                      ++


                                                      • hebum hebum 22 août 2018 21:21

                                                        Ha !


                                                        J’ai trouvé une liste de liste de rois, et une liste de reines, mais on peut pas « edit » :(

                                                        ++

                                                      • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 22 août 2018 22:51
                                                        Nos ancêtres les gaulois. Bien sûr que si ! Les francs sont venus plus tard et n’ont pas tué tous les gaulois ; ils se sont mélangés.
                                                        On peut dire après Clovis les Frangaulois !
                                                        Aujourd’hui les bienpensants m’interdisent ……...

                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2018 07:25

                                                          @yapadekkoaqba
                                                          pas mal vu !

                                                           smiley

                                                        • gaijin gaijin 23 août 2018 07:36

                                                          @yapadekkoaqba

                                                          « Frangaulois ! »
                                                          ou bien les gaufrancs 
                                                          et leur femmes les gaufrettes .....

                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2018 13:40

                                                          @gaijin
                                                           smiley



                                                        • BA 23 août 2018 07:38

                                                          Rien, ni personne, ne peut vaincre la démographie.


                                                          Rien, ni personne, ne peut empêcher l’Afrique de venir en Europe.


                                                          C’est le principe des vases communicants : la population africaine va venir se déverser en Europe.


                                                          C’est comme au Ve siècle : les grandes migrations ont disloqué l’Empire romain, qui était déjà en pleine décadence. Au Ve siècle, les grandes migrations ont provoqué l’anarchie et le chaos.


                                                          Au XXIe siècle, les grandes migrations vont disloquer l’Union Européenne, qui est déjà en pleine décadence. Au XXIe siècle, les grandes migrations vont provoquer l’anarchie et le chaos.


                                                          Projection médiane de la population selon l’Organisation des Nations Unies :


                                                          L’Europe fait de moins en moins d’enfants. L’Europe va voir sa population passer de 740 à 650 millions d’habitants.


                                                          L’Afrique sub-saharienne, c’est le contraire. La population de l’Afrique sub-saharienne va exploser : elle va passer de 960 millions d’habitants à 4 milliards d’habitants.


                                                          L’Afrique tire la croissance démographique mondiale.


                                                          https://www.alternatives-economiques.fr/vers-une-planete-a-11-milliards-dhumains/00085550


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2018 13:39

                                                            @BA
                                                            ça me parait tenir debout !


                                                          • jojocanard 24 août 2018 23:18
                                                            Merci pour cet article intéressant. Une de mes nièces s’appelle Clothilde et j’avais vaguement derrière la tête que c’était un nom de reine de cette époque... sans jamais aller vérifier.

                                                            Je doute que ma soeur ait fait exprès vu le côté violent du personnage ^^ mais ça ajoute un petit peu de sel je trouve.

                                                            • JBL1960 JBL1960 26 août 2018 14:17

                                                              En somme, nos ancêtres gaulois étaient des sauvages aussi peu avancés que le sont à l’heure actuelle, beaucoup de nègres en Afrique. […] Aujourd’hui, quand les soldats français ou anglais se battent contre des nègres africains, ils finissent toujours par les vaincre, car ils ont sur eux l’avantage d’avoir de meilleures armes. De même les soldats romains qui envahirent la Gaule devaient finir par battre les Gaulois, car ils étaient beaucoup mieux armés.” (Gustave Hervé et Gaston Clemendot, “Histoire de France, cours élémentaire et moyen”, 1904)

                                                              Impressionnant non ? Demoule poursuit en citant un extrait de l’arrêté ministériel du 15 août 2008 sur les programmes d’histoire au primaire et au secondaire et explique :

                                                              “Moralité : les petits Français n’entendrons jamais parler des Gaulois au collège, ni après d’ailleurs. L’histoire officielle commence bien avec la Gaule romanisée…

                                                              Nos ancêtres les… Germains ? Faisons un peu d’histoire, ça nous changera !

                                                              Après Clovis Roi des Francs : Déjà dans ce billet sur « Nos ancêtres les Gaulois » :

                                                              Précisions sur Charlemagne ; Karl des Grosse, couronné à Aix la Chapelle ou Aachen !

                                                              Il y a aussi une autre histoire de France racontée par Alain Guillerm en appui de son livre « Le Défi Celtique » Société celtique, société gauloise : société contre l’État en version PDF que j’ai réalisée en collaboration avec R71 et effectivement, tout comme Zinn, on découvre une autre histoire... de France et de l’Europe Celte, en fait voir cette CARTE



                                                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 août 2018 15:50

                                                                Ne cherchez pas. La véritable histoire est celle de l’historien belge : KURTH GODEFROID. traduit par : DIEU DE LA PAIX. OU FRIEDLING,....https://fr.wikipedia.org/wiki/Godefroid_Kurth

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès