• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Trois heures pour aller sur Mars !

Trois heures pour aller sur Mars !

  Trois heures pour aller sur Mars !

On nous à tous appris à l’école qu’il y avait une limite absolue à la vitesse d’un corps, qui est celle de la lumière, c’ est-à-dire 300 000km/sec. C’est extrêmement rapide à l’échelle de la Terre, mais devient terriblement lent à l’échelle interplanétaire. Peu importe, on nous a toujours dit qu’il n’était pas possible de franchir cette barrière de la vitesse de la lumière.

Or, un physicien autrichien, nommé Burkhard Heim a, dans les années 1950, commencé à réécrire les équations de la relativité générale d’Einstein dans un cadre quantique. Il en est arrivé à imaginer un espace à 6 dimensions, alors que celui d’Einstein est un espace quadri-dimentionnel ( les trois directions de l’espace plus le temps). Pour cela, il a introduit deux dimensions supplémentaires, la gravitation et l’électromagnétisme, qui sont liés entre eux. Je n’entrerai pas dans un détail que je ne serais pas à même de vous expliquer, mais sachez que sur la base de cette théorie, un champ électromagnétique tournant pourrait annuler la force de gravitation. Heim présenta sa théorie en 1957, puis passa à d’autres activités, frustré qu’il était par l’impossibilité de démontrer expérimentalement sa théorie.

Sa théorie fut reprise dans les années 1980 par un autre physicien autrichien,Walter Dröscher, qui imagina un univers à 8 dimensions, l’espace de Heim-Dröscher, en y rajoutant deux forces additionnelles, une force d’anti-gravitation répulsive analogue à celle des trous noirs de l’espace, et une autre force sous forme de couple de "gravitophotons", qui permettrait d’accélérer un vaisseau quelconque sans faire appel à une fusée.

Ces théories restent à prouver, et pour ce faire, il faudrait un énorme anneau en rotation autour d’une spire supraconductrice. Avec un courant intense dans la spire, les forces électromagnétiques peuvent équilibrer la force de gravitation de façon que l’anneau puisse flotter librement.

A me lire, vous pensez vous trouver dans un film d’anticipation, avec un vaisseau spatial qui passe dans l’hyperespace, accélère à toute vitesse puis redescend à destination dans l’espace "normal" pour atterrir. Vous avez déjà vu aussi, dans certains films, une station spatiale avec un axe et un anneau tournant autour de cet axe.

Les Etats-Unis travaillent sur ce type de moteur "hyperspatial", qui permettrait de franchir la distance Terre/Mars en 3 heures et mettrait 80 jours seulement pour une distance de 11 années-lumière. Le moteur créérait un intense champ magnétique qui permettrait au vaisseau spatial de glisser dans un espace différent, dans lequel la vitesse de la lumière dépasse les 300 000 km/s.

Bien entendu, la théorie sur laquelle sont basées ces études reste à prouver. On peut rêver, quand même...


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • (---.---.120.24) 20 janvier 2006 14:39

    N’y aurait-il pas une erreur dans les chiffres ? Si un appareil parcourait 11 années lumière en 80 jours, il mettrait bien moins de 3 heures pour aller jusque Mars à mon avis. La lumière du soleil mettant 8 minutes à nous parvenir, on atteindrait le soleil en quelques secondes au maximum, et donc pas beaucoup plus ou moins pour atteindre Mars en fonction de sa position de rotation relative à la notre.

    Enfin je dis ça...


    • ravachol (---.---.20.7) 20 janvier 2006 14:54

      bah non, pas tout a fait, faut l’temps qu’le moteur chauffe, qu’on passe la 1ere, la seconde, la 3eme... pis qu’on enleve le starter une fois sur la 2x2 voies ;-p


    • (---.---.152.115) 20 janvier 2006 16:01

      Ouais mais Sarko va trouver un moyen de mettre un radar sur Pluton, et je te raconte pas la prune !


    • polus (---.---.133.175) 20 janvier 2006 17:26

      Ils n’ont pas tout à fait tort : atteindre une vitetsse très élevée, certes, mais cela nécessite une accélération qui doit rester supportable, donc prenant du temps, ainsi qu’une décélération identique.


      • BB (---.---.82.61) 20 janvier 2006 20:17

        Bon encore une fois tu te fais mousser « ÇaDérange » et pour rien, enfin moi ca me dérange pas c’est aps ca qui vat t’envoyer sur mars !


        • Vrett (---.---.148.3) 20 janvier 2006 20:42

          Encore faudrait-il qu’un homme puisse supporter de telles vitesses. Si c’est pour arriver sur Mars comme un ravioli éventré....

          Tiens, moi je vais surenchérir : 10 dimensions ! Qui va trouver les deux prochaines ?


          • ester (---.---.143.165) 20 janvier 2006 22:11

            En fait, on en ait à onze !

            Si on se réfère à la théorie « M », une onzième dimension unificatrice nommée brane existerait. Cette dernière, véritable trame de l’univers serait la base sur laquelle l’ensemble de ses congénères dimensionnels « s’ancreraient ».

            Enfin... toute sauf une d’après une théorie complémentaire : le graviton...

            Cette particule vectrice de la gravité dont l’existence n’a pas encore été démontré expérimentalement serait différente des autres briques élémentaires de l’univers.

            Ces dernières sont dans la théorie des cordes, des dimensions repliées et ancrées à la brane (faites vous l’image d’une corde dont les deux extremités serait collées à un plan ). La vibration dimensionnelle de chacune des boucles ainsi formées donnerait les propriétés physiques des particules qu’elles forment dans le modèle classique.

            le graviton là-dedans ? Pour lui ça ne se passerait pas exactement comme ça...

            En effet cette dimension serait une corde enroulée sur elle même et non fixée à la brane (cas des 9 restantes).

            Grâce à cette propriété elle se disperserait en dehors de la brane ce qui expliquerait au passage la faiblesse de la force de gravité comparé aux autres forces élémentaires.

            Le trait de crayon sortirait de la feuille de papier en quelque sorte...

            vous vous y perdez ? moi aussi smiley

            enfin si cette théorie s’averait exacte elle ouvrirait au moins une porte immense à l’imagination... une particule libre de notre univers (brane) et pouvant se déplacer vers un autre...

            vous en rêviez ? La nature l’a peut être fait...


          • brch90 (---.---.9.221) 23 janvier 2006 14:56

            What for ?

            Aller sur Mars pour quoi faire ? ramasser des cailloux ? Europe - avec de l’eau ? - où autre part serait mieux ! Vous imaginez la vitesse des nouveux missiles lancés, pour protéger ses champs pétroliers, par l’armée US ? Même pas le temps à l’ordinateur de réagir ! 8-))


            • (---.---.208.38) 17 février 2006 09:20

              Ils n’auront pas besoin de petrol s’ils font ce type de moteur !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires