• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Trouve-t-on de tout sur internet ?

Trouve-t-on de tout sur internet ?

L’armée l’avait créé pour optimiser le support de ses communications, dorénavant il est possible de l’utiliser pour trouver l’âme soeur.

Construction d’Hommes différents partageant un espace commun que chacun peut développer, internet reflète notre potentiel, et ce, sous toutes ses formes.

Aujourd’hui, je vous propose une petite visite guidée du net sur toutes ces choses les plus invraisemblables que l’on peut y trouver : de la diffusion musicale jusqu’à l’achat de roquettes nucléaires, l’anonymat conjugué avec une certaine distance matérielle permet à certains de monter des affaires reposantes sur des activités bien loin de ce qu’on pourrait soupçonner. 

Musique 

Au bord de la légalité. Traqué par les autorités constituantes des maisons de disque ; la tentation de réécouter le dernier morceau à la mode ou d’enrichir le contenu de son iPod a constamment entretenu ce combat.

C’est certainement d’ailleurs la pionnière en terme de cyber-lutte populaire. Rappelons le premier Napster qui proposait via le P2P un moyen de s’échanger gratuitement ses contenus musicaux. À suivi Morpheus, Kazaa, Azureus et bien d’autres. Fortement combattu, ces réseaux sont tous tombés pour passer la main aux réseaux « Streaming » tels que Deezer.com (Universal a déclaré que n’ayant aucun contrat avec Deezer, la diffusion de ses titres se faisait actuellement de manière totalement illégale http://fr.wikipedia.org/wiki/Deezer) ou encore Dilandau.com qui – pour ce dernier – permet de télécharger en direct download les musiques de votre choix (échappant donc à toute réglementation prévue par la loi Hadopi). 

Film

Les films ont également suivi la même trajectoire en se popularisant par le biais d’Émule ou de Mininova. Aujourd’hui ils rejoignent la musique sur des serveurs adaptés à leurs « morphologies » comme Megaupload.com (entreprise chinoise située sous l’étendard de l’empire du cyber-contrôle) qui ne possède pas de système de recherche de fichier interne ou Xvid. Les plus grands « diffuseurs » (qui publient les liens cachés sur lesdits serveurs vidéo) aujourd’hui sont Allostreaming pour le réseau francophone et watch-movies-online.tv pour les films en anglais.

L’alcool

Un certain nombre de sites proposent d’acheter des bouteilles d’alcool à des prix similaires pratiqués en magasin. On citera www.missionliquors.com ou encore www.drinkon.com

Ces sites sont surtout intéressants pour les jeunes américains encore mineurs (moins de 21 ans), les supermarchés français prodiguant de larges gammes de breuvage adapté aux besoins de la population. 

A noter que l’absinthe interdite en France depuis 1915 à cause de sa contenance en Thuyone (qui donna lieu a la création du Pastis en 1932 par Paul Ricard pour contourner l’interdit - http://fr.wikipedia.org/wiki/Spiritueux_aux_plantes_d%27absinthe) est légale en Espagne. Cette liqueur recherchée pour sa concentration (entre 45° et 90°) en alcool et ses effets secondaires, a entrainé la création d’entreprises mettant la frontière espagnole à portée de clic : http://www.rueverte.fr/product_info.php?products_id=581&utm_source=comparateurs&utm_medium=cpc&utm_campaign=leguide

Cigarette 

Niveau de prix comparable aux zones de Dutyfree des commerces en zone internationale, comptez environ $15 pour 10 paquets contenant 200 cigarettes au total. La livraison dépend du sérieux de l’annonceur et de sa localisation. Comptez environ trois à quatre semaines pour bestcigarettesshop.com qui promet de rembourser les taxes imposées par la douane en cas de saisi sur votre colis.

Autre site :

- http://www.cigarettes-online.biz/

- http://www.eurocheapcigarettes.com/

Prenez garde tout de même, si officiellement les produits ne sont pas de la contrefaçon, tous les lots ne semblent pas avoir la même qualité : sur certains forums, d’anciens clients dénonçaient la mauvaise qualité des produits dus probablement à une mauvaise conservation.

Stupéfiants ou produits dopants

Des plus classiques comme le cannabis aux plus loufoques comme les graines de LSA, une quantité incroyable de produits stupéfiants circulent sur internet et traversent nos « frontières ». Merci la poste. 

Graines de cannabis certifiées femelles pour vos plantations personnelles http://shayanashop.com/Cannabis_Seeds/Seeds_Female/pd-2131-1034-pm19/Dutch_Passion_Colour_Mix_1.aspx ou champignons hallucinogènes enrichissent les soirées de certains. Noter que le cannabis ne peut s’acheter directement prêt à la consommation (comprenez au sein du cyber espace).

Ces marchés parallèles s’orientent autour de drogues moins populaires comme les champignons hallucinogènes ou la mescaline qui bénéficient de la législation du pays exportateur parfois tolérante sur ces produits. Dès lors, les grands courants antidrogue focalisés principalement sur la cocaïne ou l’héroïne jouent un rôle plus nuancé dans cette distribution. 

La dangerosité de ces produits démontrée et la facilité déconcertante d’en obtenir, rappellent et renforcent l’importance du rôle préventif des familles pour protéger les plus jeunes. 

La livraison s’effectue entre deux à trois semaines et a, environ, 95% de chances d’atteindre notre boite à lettres**.

**Faits confirmés par Mr Frédéric Friscourt, formateur antidrogue à Grenoble.

Médicaments

La frontière entre médicament et drogue est tellement fine que si vous avez pris le temps de consulter les sites internet qui proposent les substances du précédent paragraphe, vous avez constaté qu’il propose également des médicaments : Xanax, Diantalvic, Prozac, Viagra, EPO. Leurs slogans : « EPO without prescription - buy EPO online - order EPO - Pack Size… »

Fait popularisé notamment par le dramatique décès de cette jeune habitante de Sevran (http://www.lepost.fr/article/2008/11/09/1320904_morte-apres-avoir-consomme-des-pillules-amaigrissantes-3-personnes-mises-en-examen.html) décédée après avoir ingérée des pilules amaigrissantes. D’après interpole, l’activité serait en croissance :

« 125 sites Internet illégaux proposant des faux médicaments, près de 1000 paquets et 160 000 pilules ont été saisis pendant l’opération*. Ces médicaments sont principalement des antiviraux, des médicaments amincissants, des produits dopants et des traitements contre les troubles érectiles. »

http://www.yourhealthypharmacy.com/o/n_drug/EPO.shtml

Le meilleur pour la fin

JPEG - 17.9 ko

Êtes-vous collectionneur ou scientifique ? De toute manière, cela ne fera pas de différence, une carte de crédit Visa vous permettra de vous procurer toute une gamme de produits radioactifs : Isotopes, extraits bruts d’uranium gradués selon leurs forces d’émission. 

Le site prévenant vous met en garde contre le danger que représente une mauvaise manipulation des extraits :

Like all radioactive samples sold by United Nuclear, the radiation levels measured are combined Beta and Gamma radiation. We never include Alpha radiation measurements as that produces a deceivingly high reading.

A certificate of accurate radiation measurement is included with all samples.

Due to the high radiation level, these samples are recommend only for scientific/research use, or professional collectors.Our Ultra High Level samples are the highest grade of Uranium ore found on Earth. Measuring over 60,000 CPM, these samples emit the highest level of radiation that can be obtained without special licensing from the Nuclear Regulatory Commission.Ultra High Level samples are the rarest Uranium ores. Like our Super High Level samples, they are only found in remote places around the globe, or very deep underground.

TRADUCTION : Comme tous extraits radioactifs vendus par United Nuclear, les niveaux de radiations mesurés prennent en compte les ondes Gamma et Beta. Nous n’incluons jamais la mesure des ondes Alpha faute de précisions. Un certificat des radiations mentionnées est inclus avec l’envoi de chaque extrait. 

Du très haut niveau de radiations, cet extrait est recommandé uniquement pour la recherche ou les collectionneurs professionnels. Notre minerai possède le plus haut taux de radioactivité qu’il est actuellement possible d’extraire. Mesuré à plus de 60,000 « CPM », cet extrait peut-être obtenu sans licence particulière de la commission du nucléaire du gouvernement américain. Ils constituent l’un des extraits les plus difficiles à obtenir uniquement dans des lieux isolés ou à des profondeurs extrêmes

Le site unitednuclear.com propose une gamme d’extraits d’uranium à contamination graduée ainsi que des extraits certifiés par l’impact de la première bombe nucléaire « Trinité ». 

Unitednuclear.com, société créée par le « scientifique » Bob Lazar (http://en.wikipedia.org/wiki/United_Nuclear#United_Nuclear) qui – selon ses dires – aurait travaillé pour une zone scientifique voisine de la populaire area-51. 

Défenseur de la théorie du complot extra-terrestre, il aurait au cours de ses travaux constatés les effets de l’élément 115 dont l’irradiation rendrait possible les technologies très avancées telles que l’anti-gravité, la production d’antimatière ou encore la téléportation.

JPEG - 26.8 ko
Aérogel
curiosité scientifique

Bob Lazar au parcours universitaire sujet à caution, a créé la petite entreprise unitednuclear.com qui commença à vendre des curiosités scientifiques telles que l’aérogel (consultez l’article Wikipédia). 

Il a été mis sur le devant de la scène, ainsi que son entreprise, après avoir vendu du polonium, le même qui a empoisonné l’ancien président ukrainien Viktor Iouchtchenko lors de son élection.

Irréel penserez-vous ? il est vrai que la présence d’une clientèle alimentant ce marché est a priori peu plausible. C’est ce que j’ai voulu tester en coopération avec mon université. Du transport aérien jusqu’à la bicyclette du facteur, la question est : Est-il réellement possible de faire traverser ce matériel jusqu’en France sans qu’aucun contrôle ne vienne stopper sans me questionner sur l’emploi de mon caillou rayonnant. À l’heure où cet article est publié, nous n’avons toujours pas eu la réponse.

Finalement

De mon point de vue, l’idée chinoise de contrôler le web n’est pas entièrement dénué de logique : Assistera t-on un jour à « tueuràgage.com » ou « achetervotrebébéafricainonline.biz »  ? Rappelons que Facebook http://asia.2803.com/chine/facebook-bloque-en-chine/ est banni du réseau chinois. Ce n’est surement pas le meilleur exemple, mais à ceux qui brandissent le drapeau des libertés, c’est bien au nom de cette liberté qu’aujourd’hui nous, les humains, on fait un peu n’importe quoi…

Il y aurait probablement la possibilité de compléter cette liste. Mais n’oublions pas que ces dangers ne sont que le reflet d’une société qui cherche à s’extraire de l’autorité (morale et/ou légale) pour profiter du bénéfice qu’elle peut en extraire ou pour y exprimer une nouvelle forme de liberté (second life ?). 

Internet c’est définitivement nous. Peut-être pas vous, mais votre voisin qui fait que les sites les plus consultés au monde sont les sites pornographiques.

*http://www.assurance-et-mutuelle.com/actualites-mutuelle-sante/20091124achat-de-medicaments-sur-internet.html


Moyenne des avis sur cet article :  2.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    



    • faxtronic faxtronic 22 janvier 2010 11:36

      non, pas de limite a la liberte d internet, meme au nom de principes moraux. Je rappelle que neanmoins, il est interdit d acheter une arme nucleaire pour un simple particulier, sous peine d une amende de 50 roupies


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 22 janvier 2010 12:06

        Bonjour FS,

        " Mais n’oublions pas que ces dangers ne sont que le reflet d’une société qui cherche à s’extraire de l’autorité (morale et/ou légale) pour profiter du bénéfice qu’elle peut en extraire ou pour y exprimer une nouvelle forme de liberté " Bien sur, dès que l’on fait appel à un pays où règnent d’autre lois que les nôtres, l’on agrandit d’autant l’éventail de nos droits de plus en plus restreints. Quand on voit la faculté des autorités à nous interdire jusqu’à l’usage de notre propre nature dans nos propres jardins afin de mieux nous faire entrer dans le grand marché, et ainsi pouvoir tout taxer au passage, il n’est pas étonnant qu’internet ouvre une grande porte sur ce nouveau monde enfin libre. Cette taxation recèle exactement du même principe du racket ou de l’intermédiaire qui sans toucher la moindre marchandise avec ses mains, vends d’un pays tiers les produits d’un pays esclave à ses clients d’un pays maitre du jeu. L’essentiel est de ne pas entrer dans cette foire infâme en plantant soi même chez soi le principal de nos besoins. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pour-en-finir-avec-la-drogue-57579

        Cordialement. L.S.


        • blob741 22 janvier 2010 12:06

          Bonjour, le lien de tueuràgage.com est mort, pouvez-vous remédier à ce problème svp, car je serai intéressé par le service du site.

          Cordialement.


          • peace06 22 janvier 2010 12:58

            « De mon point de vue, l’idée chinoise de contrôler le web n’est pas entièrement dénué de logique »
            Controler le Web = atteinte à la liberté !!!!!


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 janvier 2010 12:59

              En ce qui me concerne, internet c’est surtout Sveltana qui m’envoie pleins de mails pour qu’on fasse ami ami et bien plus parce qu’elle m’aimeuh pour du vrai et tout ça !

               smiley smiley smiley

              Le seul problème c’est que ne connais pas de Sveltana en vrai ...

              Je savais que j’étais super, mais à ce point là, ça me sidère !

               smiley smiley smiley

              Et en plus il y a même des liens à cliquer : pour les téméraires !

              Si quelqun veut ma place ... bsveta5@zrusmail.com mais si j’étais vous je serais hyper méfiant parce que ça sent le virus et le troyen à plein nez ...


              • PhilVite PhilVite 22 janvier 2010 13:00

                Je signale aussi le lien suivant :

                http://www.toutfairesauter.org

                ATTENTION, si vous cliquez sur ce lien la Terre sera pulvérisée ! je vous aurais prévenu.  :->


                • L'enfoiré L’enfoiré 22 janvier 2010 13:17

                  « On ne sait pas ce qu’on y cherche, mais on trouve ce qu’on ne cherche pas », déclarait Anne Roumanoff avec beaucoup d’humour mais tant de clairvoyance. smiley



                  • finael finael 22 janvier 2010 13:24


                    On trouve beaucoup de légendes sur Internet : Par exemple que son invention fut à l’origine à but militaire.

                    En fait l’A.R.P.A (Advanced Research Project Agency) avait pour objectif de financer le développement de projets technologiques de toutes sortes et pas seulement militaires. ARPANET reliait des universités, des centres de recherche comme le CERN, ....

                    Les réseaux sont nés en même temps que les ordinateurs, le premier fut le réseau de réservation de billets d’avion SAGE, mis en service en 1956 sur des ordinateurs de type IBM 7094.

                    Le but d’Arpanet était de faire communiquer des ordinateurs ayant des systèmes d’exploitation différents. Ce qui fut fait par l’emploi de la « commutation de paquets » (base aussi du réseau TRANSPAC) et de « protocoles » = « traducteurs ». Il n’a jamais été question d’envoyer des données militaires sur un tel réseau.

                    Par contre l’armée fut évidemment très intéressée par le fait d’employer des serveurs décentralisés. Aujourd’hui encore les armées utilisent de telles technologies sur des réseaux qui leur sont propres et ne sont pas reliés à des réseaux civils.

                    Ceci dit, et puisque tout un chacun peut le vérifier, je vous mets au défi de trouver du matériel radioactif via internet, sauf à être une institution spécialisée !

                    Et puisque on trouve tout sur internet, je vous propose ce lien sur l’élément 115 et ses fabuleuses propriétés.


                    • L'enfoiré L’enfoiré 22 janvier 2010 16:23

                      Finael,
                      Tout juste. Le lien de ton commentaire se trouve sur ma Gaufre.


                    • Halman Halman 22 janvier 2010 20:43

                      "Les réseaux sont nés en même temps que les ordinateurs, le premier fut le réseau de réservation de billets d’avion SAGE, mis en service en 1956 sur des ordinateurs de type IBM 7094."

                      Bin non Finael, les premiers ordinateurs comme le Manchester, l’Edsac, etc, sont de 1943 et à l’époque c’était le décryptage et le calcul mathématique et scientifique comme la fabrication de la bombe atomique du projet Manhattan, les calculs de trajectoires de fusées ou les nombres premiers et les tables logarithmiques qui les occupaient. Les réseaux on en parlait pas encore.


                    • Halman Halman 22 janvier 2010 20:45

                      Et le projet SAGE c’était pour gérer le contrôle du trafic aérien pour aider les contrôleurs.



                    • finael finael 22 janvier 2010 23:06

                      J’avais bien précisé que le réseau SAGE servait à la réservation de billets d’avion.

                      Pour ce qui est des réseaux, ils existaient avant même les premiers ordinateurs. Ils reliaient, entre autres des « tabulatrices » construites par IBM (dont le nom fut d’abord TBM (Tabulating Business Machines) changé en IBM en 1924. Dès 1890 ils ont permis de collationner en 6 semaines le résultat du recensement américain.

                      Le Manchester Mark I (programme Ultra) était programmé à distance. Il a effectivement servi à déchiffrer les messages Enigma. Il fut probablement mis en service dès 1941 (le secret n’est toujours pas levé) et a servi jusque dans les années 60.
                       
                      Le premier « ordinateur » américain fut l’ASCC (Automatic Sequence Controlled Calculator) ou « Harvard Mark I », créé par Aiken et mis en service en 43 et démantelé en 59. Cependant, à chaque calcul il fallait le reprogrammer en le cablant différemment. Il a servi au début au calul des trajectoires des obus de marine.

                      Ces machines étaient très spécialisées et ce n’est qu’à la fin 1945 qu’apparut l’ENIAC qui servit à mettre au point la bombe H.

                      Et il ne faut pas oublier les Z3 et Z4 de Konrad Zuse en Allemagne qui faisaient des calculs aérodynamiques dès 1941.

                      Ceci dit, à mon sens, le premier ordinateur fut la machine analytique de Charles Babbage créée en 1847. Bien qu’elle ne put fonctionner à cause de sa fragilité, une réplique en a été construite par les étudiants de l’université de Stockholm en 1995 qui fonctionna très bien.


                    • David Meyers 22 janvier 2010 13:35

                      On dirait du Lefebvre (le molosse de Talonettes)

                      « Attention, le loup va sortir de l’écran

                      Protégez-nous mon Dieu et protégez nos enfants. »

                      Un peu pueril

                      L’internet est un outil ni bon ni mauvais

                      Bien moins dangereux que les délires de nos gouvernants


                      • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 22 janvier 2010 14:03

                        « A noter que l’absinthe interdite en France depuis 1915 à cause de sa contenance en Thuyone...... »

                        J’en achète dans un commerce à pastis,à Marseille.
                        D’après le vendeur le moratoire est levé.


                        • Shaytan666 Shaytan666 22 janvier 2010 14:08

                          L’absinthe est de nouveau tout à fait légale en France comme en Belgique et ce depuis deux ou trois ans.
                          Avant j’achetais mes bouteilles au Portugal, je n’ai pas le talent de Toulouse Lautrec mais j’en bois autant que lui  smiley


                        • krolik krolik 22 janvier 2010 14:56

                          Les produits dits « nucléaires » sont une plaisanterie pour collectionneurs de curiosités.
                          L’uranium naturel n’est pas rare dans la nature, le Rhône en trimbale annuellement environ 300 tonnes... Alors un échantillon de quelques dizaines / centaines de grammes c’est vraiment du pipo. Et ce ce n’est pas avec cela que vous ferez une roquette nucléaire.
                          Avec du polonium c’est Litvinenko qui a été empoisonné à Londres et pas le Président ukrainien
                          Le polonium se vend bien, ce sont les industries papetières amércaines qui en achètent le plus. Une fois que le papier couché deux faces, calandré, glacé, découpé en feuille il est inmanipulable du fait de l’électricité statique. Son passage près d’une barre contenant un revêtement de polonium supprime le phénomène d’électricité statique et permet de le manipuler.
                          La demi-vie du Po-210 est de l’ordre (de mémoire) d’une centaine de jours. Ce qui laisse un temps raisonnable d’utilisation industrielle. Une fois trop vieux, transmuté naturellement en plomb il n’y a pas de précaution particulière à observer, si ce n’est la précaution habituelle pour la mise au rebut de qq milligrammes de plomb..
                          Mais de nombreux isotopes sont en vente libre dans la mesure où les quantités sont inférieures aux limites légles internationales. Limites légales qui sont définies pour l’Europe par la Directive « Radioprotection » publiée au JO des Communautés Euroépennes du 26 Juin 1996.
                          Une fois de plus les personnes qui n’y connaissent rien crient « au loup », et attirent l’oeil du péquin moyen par l’affichette du symbole de la radioactivité.
                          Venez trembler avec nous..... !!!!!! Bêtise d’ignorance quand tu nous tiens..
                          @+


                          • Lorenzo extremeño 22 janvier 2010 17:16

                            @ F. Salenko

                            en matiére de musique vous oubliez MUSIC ME, gratuit et légal, vous pouvez
                            acheter ou simplement écouter en toute liberté.
                            ceci n’est pas une pub,mais l’avis d’un utilisateur fan de musiques .

                            Cordialement.


                            • charles-edouard charles-edouard 22 janvier 2010 17:44

                               si en effet internet a beaucoup à offrir à qui sait ce qu’il cherche , le meme internet est aussi capable de compléter l’abrutissement de ceux et celles qui y naviguent sans boussole


                              • Corbeau 22 janvier 2010 21:19

                                @finael

                                Arpanet a été développé par des universitaires mais avec un financement de la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency).
                                La DARPA est une agence semblable à la DRET en France (Direction des Recherches et Etudes Techniques) c’est à dire un organisme de financement de recherches dépendant de l’armé. Son rôle, comme la DRET, était de promouvoir des recherches universitaires pouvant déboucher potentiellement sur des applications militaires. Arpanet était un projet susceptible de conduire à une technologie de transmission utilisable par l’armée et intéressante en ce sens que son architecture ramifiée la rendait moins vulnérable à des attaques ciblant des noeuds précis de la transmission.
                                On a tort de penser que le projet était ciblé pour une utilisation militaire comme on a tort de croire que les militaires n’y voyaient rien d’intéressant !
                                Arpanet a rapidement été dépassé par Bitnet, un réseau purement universitaire et développé avec le soutient financier d’IBM. Ses possibilités ont rapidement dépassé les enjeux purement militaires.

                                Donc à mon sens Wikipedia exagère en parlant de mythe comme on exagère en disant que le seul but du projet Arpanet était d’ordremilitaire.

                                Par ailleurs, internet est maintenant devenu pour les militaires - comme pour tout-un-chacun - un support de transmission essentiel, non ?

                                 


                                • finael finael 22 janvier 2010 23:13

                                  Oui c’est tout à fait ça. La seule correction est qu’au départ l’organisme s’appelait ARPA (d’où le nom d’Arpanet) avant de devenir le DARPA (en 69 si je me souviens bien).


                                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 janvier 2010 21:47

                                  Je ne résiste pas à vous montrer ce qu’on m’envoie par internet : qui a reçu la même ?

                                  bonjour !!! ca va ??? je m’appelle Svetlana. j’ai 29 ans.
                                  j’ai deja eu une mauvaise experience de parler avec les hommes dans l’internet. nous avons eu une correspondance exceptionnelle tres longtemps et je l’ai cru. j’ai l’habitude de croire les hommes mais cet homme a casse mon coeur. j’etais choquee et je ne savais pas ce que je devais faire. j’ai cesse a croire les hommes. j’ai commence a travailler ferme pour oublier tout. j’ai reussi a faire la cariere mais j’ai compris que la vie ce n’est pas le travail. je veux etre aimee et je veux offrir l’amour.
                                  je ne sais pas pourquoi je te dis ca j’ai regarde ton prifil et j’ai decide de t’ecrire.
                                  je deteste le mensonge et les jeux avec les gens. si tes intentions sont serieuses ecris moi slt.

                                  S’il vous plait repondre uniquement a mes e-mails personnalises : bsveta5@zrusmail.com

                                  C’est tellement beau qu’on dirait du Vilistia !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

F.Salenko

F.Salenko
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires