• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Un Trésor d’un coup de pioche

Un Trésor d’un coup de pioche

Le 28 mars 2007, en creusant une tranchée dans une maison du XV siècle, un jeune maçon a mis à jour à Montrichard (Loir et Cher) un prestigieux trésor : Des pièces en or et en argent.

L’inventeur du trésor (c’est l’appellation convenue pour définir celui qui trouve un trésor) s’appelle Paulo, il a 27 ans, et a pu garder la moitié du trésor, conformément à la loi, ce qui représente tout de même 104 pièces d’or et 182 pièces d’argent datant de la Renaissance.

Or l’intérêt de cette découverte n’est pas tant dû à la quantité d’or et d’argent, mais plutôt à son état remarquable de conservation : les pièces étaient dans un pot, bien à l’abri enterré dans le sol de la maison.

Cela provoque une importante plus value, et suite à l’expertise réalisée par le département des Monnaies, des Médailles et Antiques, l’heureux propriétaire a décidé de vendre son trésor aux enchères.

Elles auront lieu le 6 juin prochain au Château de Cheverny.

Nul doute que la vente va atteindre des sommets, car les pièces vont être vendues une à une.

Les plus anciennes datent de François 1er, et Louis XIII.

Celles qui sont en argent peuvent atteindre 200 €, celles en or dépasser plusieurs milliers d’€, et les experts estiment que la barre des 300 000 euros sera allègrement dépassée. (Ce qui ne représente que la moitié du trésor, puisque l’autre bénéficiaire, en l’occurrence le propriétaire de la maison, a gardé l’autre partie).

Le trésor de Bazas (Gironde) fut découvert en 2004 de la même manière que celui de Montrichard.

Il était de même nature : des pièces d’or et d’argent, et tout comme à Montrichard, les pièces étaient cachées dans 2 petits pots d’environ 10 cm de haut.

157 pièces d’or dans le premier, et dans le second des pièces d’argent.

Le tout a été vendu aux enchères le 29 octobre 2005 et a atteint des sommets :

Un seul « Dobla » d’or de Burgos a été adjugé à 24 000 €., ce qui laisse rêveur.

En 2007, 500 000 pièces d’argent, et des centaines de pièces d’or furent découvertes par Odyssey Marine Exploration, dans l’épave du « Black Swan » (nom de code de l’opération).

Ce trésor détrônera sans aucun doute le trésor de l’Atocha estimé à 400 millions de dollars, et découvert par Mel Fisher en 1985.

Alors qui découvrira le prochain trésor, puisqu’il en reste de par le monde environ 7000 répertoriés ?

Qui découvrira par exemple, le Trésor des Incas enfoui par 300 petits mètres de fond, au cœur du lac Titicaca ?

L’histoire veut qu’Atahualpa, le chef Inca, retenu prisonnier par Pizarro, soit libéré en échange d’une rançon peu commune : une pièce de 35 mètres carrés devant être remplie d’or.

Or, Atahualpa fut malgré tout exécuté, et les Incas pour se venger coulèrent tout simplement le bateau qui contenait le trésor au milieu du lac Titicaca.

Une expédition infructueuse a été menée récemment par Jean Jacques Cousteau.

Sans aller si loin, intéressons nous au trésor de Napoléon.

Lors des cent jours, et de son retour commencé le 2 mars 1815, il emprunta un chemin étroit et escarpé des Hautes Alpes, par le col des Lèques pour rejoindre Grenoble.

Or dans un sentier escarpé, qui longeait la rivière l’Asse, un ane perdit l’équilibre et trouva une fin tragique, emportant avec lui une partie du trésor de Napoléon, lequel doit se trouver encore au fond de l’eau.

A l’inverse de Napoléon, c’est lors de sa fuite que Louis XVI déposa une partie de son trèsor à l’Abbaye d’Orval, à Montmédy, sous la bonne garde des moines.

Hélas pour lui, sa fuite comme on le sait s’acheva à Varennes.

Lorsque les républicains, en 1793, envahirent l’Abbaye, les moines enfouirent précipitamment ce trésor, (en y ajoutant leur propre trésor !), dans leur domaine de Gérouville, et quittèrent d’urgence les lieux.

Ce trésor s’y trouve encore.

Pour connaître tous ces lieux, il vous suffit d’acheter un de ces livres à succès qui les évoquent.

Et ce qui est certain, c’est que les auteurs de ces livres s’enrichiront à coup sûr, sans même avoir besoin de chercher l’un de ces trésors.

Car comme disait un vieil ami africain :

« Seul le vieil éléphant sait ou trouver l’eau ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 26 mai 2009 13:19

    superbe , la monnaie . Moi ,je viens d’en récupérer une autre......


    • Louisiane 26 mai 2009 13:27

      Une pièce de 1 euro ? Ca fait mesquin pour le personnage. Il est vrai que le même trucage avec un billet de 500 euros aurait pris trop de place !


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 mai 2009 16:30

      au Chat,
      merci de cette image,
      je suis surpris que le prez ait proposé ce geste avec sa main,
      perso, j’aurais fermé le poing et dressé uniquement le majeur...
      ce qui serait plus en harmonie avec ce qu’il pense de nous..
      à+


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 mai 2009 16:42

      louisiane,
      à propos, une histoire circule sur internet
      sarko, borloo, fillon sont dans un avion, un avion de tourisme, et le pilote et le copilote leur font faire le tour de la propriété, la France...
      a un moment, sarko sort une liasse de billets de 500 de sa poche et dit aux autres :
      regardez, si je jette un de ces billets par le hublot, et qu’un francais le trouve, çà fera un heureux.
      fillon rétorque : au lieu d’un billet de 500, moi je jetterais 10 billets de 50...çà ferait 50 heureux,
      et borlo ajoute, « encore mieux, moi je jetterais 100 billets de 5 euros, çà ferait 100 heureux.
      à ce moment le copilote dit au copilote » et nous si on balançait ces trois enfoirés par la fenetre, çà ferait 60 millions d’heureux".


    • Louisiane 26 mai 2009 13:24

      Très bon article !
      Un petit rectificatif local : le col des Lecques se situe dans les Alpes de Haute Provence (Basses Alpes pour les plus anciens).
      D’autre part, avis aux chercheurs de trésors : l’Asse, comme toute rivière de montagne est sujette à de fortes crues en cas de pluies. Allez donc chercher le trésor de Napoléon du côté de la Durance, voire de la Méditerranée. Vous aurez autant de chance de le retrouver que celui des Cathares ou celui des Templiers (n’en déplaise à Benjamin Gates !)
      C’est sûr que les livres sur le sujet font baver d’envie et donneraient des idées à des Indiana Jones en herbe (qui a tendance à tout casser sur son passage !) Malheureusement, tout ceci n’est motivé que par l’appât du gain et non par l’Histoire.
      Aussi, la conclusion de notre ami Cabanel sur le trésor que représentent de telles éditions semble bien plus réaliste que la découverte fortuite d’un pot plein de pièces d’or.
      Il ne reste plus qu’à nous mettre à l’ouvrage.


      • olivier cabanel olivier cabanel 26 mai 2009 17:24

        Louisiane,
        merci du rectificatif,
        bien sur, ces rivières connaissent des crues importantes, mais vu le poids de l’or, et les anfractuosités du fond, on peut imaginer que l’or soit toujours là...
        en tout cas, ce qui est certain, c’est qu’il faudrait que les « indiana jones » d’occasion prennent quelques cours d’archéologie pour ne pas faire trop de dégats lorsqu’ils font leurs recherches, comme tu le dis très justement.


      • Internaute Internaute 26 mai 2009 14:25

        Jolie découverte et belle leçon d’économie. L’or et l’argent sont les seules monnaies qui soient une réserve de valeur. A 700 ans d’écart, un petit pot achète encore deux belles maisons.

        Que vaudront la monnaie papier de 600.000 euros en l’an 2709 ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 26 mai 2009 17:27

          à l’internaute,
          bien vu,
          évidemment les billets d’aujourd’hui ne seront plus que cendre et poussière dans 7 siècles,
          qu’attend donc sarko pour fondre une de ses gourmettes et nous proposer de la monnaie en or ? plutot que ces bouts de papiers qui perdent leur valeur jour après jour...


        • eugène wermelinger eugène wermelinger 26 mai 2009 16:45


          En somme il vient de se faire des c... en or, et ce n’est pas fini :

          copier-coller des éditions Agora : 

          Une hausse d’une ampleur historique est sur le point de propulser les cours
          du métal jaune à 3 000 $ - voici comment en profiter...

           

          Cher investisseur,

          Ce que je vais vous révéler aujourd’hui est loin d’être un scoop - en fait, je vais même vous faire profiter d’une sagesse populaire qui se transmet de génération en génération !

          Mon grand-père l’a transmise à mon père... qui me l’a transmise à son tour - et je suis sûre que vous aussi, quelqu’un vous a conseillé un jour cette forme d’investissement bien particulière.


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 mai 2009 17:33

            Eugène,
            merci du conseil,
            il faut donc acheter de l’or.
            encore faudrait-il que sarko nous en laisse un peu...
            pour l’instant, il n’a pas l’air très disposé à le faire, et ses cadeaux sont limités à ces amis dans le besoin : Hallyday, et quelques autres.
            il parait que Johnny va recevoir un million d’euros pour sa prestation du 14 juillet,
            bel exemple de citoyenneté pour cet « artiste » qui se planque lui et sa fortune en suisse, et qui va s’enrichir avec nos sous le jour de la commémoration de la prise de la bastille.
            je crois que je vais lancer un appel au boycott.


          • eugène wermelinger eugène wermelinger 26 mai 2009 20:09

            Mon Pov’ Olivier, tu peux faire appel à un cow-boy, mais le boycott est interdit par la loi !

            Quant’à acheter de l’or, cela devient très problématique et hyper taxé par le ...cowboy en chef. et ses alcooliques ... ou acolytes ? Je n’ai pas le temps de chercher dans le dico. 
            Sauf pour ses potes bien sûr ...
            Et je n’ai pas l’impression que ni toi ni moi n’en faisions partie. 
            En attendant je t’envoie mes amitiés, en espérant ne pas te « barber ». 

          • Emile Red Emile Red 27 mai 2009 13:31

            Mon cher Olivier,

            Vous oubliez un peu vite que, alors qu’il était sinistre des finances, notre bon apotre de la Rollex à pédale et du yacht à réaction a vendu tous les bijoux de famille, enfin de notre famille pas de la sienne...

            La Banque de France est lessivée, fauchée, ratiboisée, mais aucune crainte nos descendances futures trouveront bien une petite bourse, dans quelques siècles, au cours de fouilles à l’interieur d’une carlingue d’Airbus A 330 siglée RF.

            En effet l’Omnipotent vient de toucher un de ses nouveaux joujoux cette semaine, le temps qu’il passe à Mérignac pour se faire une beauté et notre Grandiloquence pourra aller avec sa moitié et nonobstante seconde, si ce n’est troisième, roucouler parmi les cumulus et nimbus.

            Lui, d’habitude si prolixe, tomberait des nues s’il venait à s’écraser (pour une fois et une seule dernière)...


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 mai 2009 20:54

            Eugène,
            barbé par Eugène ?
            surement pas !
            en tout cas, mon idée sur le 14 juillet se peaufine,
            peut-etre bien que je vais tenter quelque chose, en espérant un sursaut citoyen...
            on verra,
            à+
            et amitiés aussi...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires