• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Une haute idée de lui-même

Une haute idée de lui-même

Pour en finir avec la Segpa

La fatuité érigée en principe

Ce monsieur a une idée si élevée de lui-même qu'il ne daigne pas user sa salive à converser avec des êtres inférieurs. Quand il prend la parole, plus exactement quand il coupe celle des autres, faute naturellement de les écouter, il se drape d'importance. Ce qu'il a à déclarer ne saurait subir la plus petite attente ; il est si imprégné de la grandeur de sa mission, qu'il en oublie d'accorder ne fût-ce qu'une once d'attention aux autres : ces subalternes qui, d'après lui, sont de si peu d'intérêt.

Il en impose ; du moins les premiers temps, avant que ne se lézarde la belle façade, que ne se brise la statue du Commandeur. C'est alors qu'on découvre un champ de ruines et des produits factices derrière la vitrine. Monsieur n'est qu'un phraseur, un beau parleur incapable de mettre en action ses propres paroles.

Il pérore pour mieux dissimuler sa vacuité ; il aurait pu être vendeur ou homme politique, marchand de rêves et d'illusions. Hélas, il ne fait nullement rêver ; son discours est négatif, méchant, sans espoir pour ceux dont il a la charge. Il a ce talent sidérant de concilier mépris et dédain, dissimulation et mensonge, tromperie et tricherie. Entre les discours et les actes, il y a un tel fossé, que rien ne peut sauver ce pauvre homme du naufrage.

Hélas, il y conduit les élèves dont il a la charge. Il leur offre, à longueur d'année, le spectacle de sa seule logorrhée irrépressible et de sa totale fatuité. Il fait de ses cours une formidable machine à régression, un incroyable cumul de considérations oiseuses sur tout et surtout sur presque rien. Il se raconte, il se met en scène, il se fait comédien d'un théâtre sans histoire, d'un contenu sans consistance.

Marchand d'illusions, il détruit le désir chez des élèves qui font souvent le choix d'aller dans son groupe pour y tuer le temps, n'y rien faire à longueur de journée. Puis, ils découvrent bien trop tard que les heures paraissent longues quand il faut se contenter de regarder les aiguilles de l'horloge. Fort heureusement, notre personnage a la délicatesse d'arriver systématiquement en retard, matin et soir, et trouve le moyen de prolonger à loisir les récréations. Ainsi, il sauve de précieuses minutes de l'ennui qui colle à ses basques.

Ce monsieur a une si haute considération de sa fonction qu'il n'accorde pas une minute supplémentaire à ce noble métier. Il file à la première sonnerie, allant jusqu'à exiger,pour des raisons qu'il couvre d'un silence confortable, son départ au terme de la première heure d'un conseil de classe. Il doit être le seul à avoir ainsi des obligations si impérieuses qu'il ne lui est jamais possible d'accorder une minute de plus de son précieux temps.

Naturellement, quand une sortie de classe déborde sur l'emploi du temps ordinaire, il ne peut en être. Il se défile, fuit, garde secret le mystère de cette attitude à lui imposée qui non seulement exaspère ses collègues mais encore donne un exemple désastreux à ses élèves. Qu'importe, puisqu'il a sa conscience, celle qui lui autorise toutes ces entorses à la mission de service public qui devrait être la nôtre.

Comment lui dire à quel point son attitude m'exaspère, qu'elle remet en cause ce que je crois de notre métier, qu'elle va à l'encontre de ce que devrait être notre comportement, fait d'humilité et d'écoute ? Me revient alors en tête la réflexion des élèves qui m'ont évoqué le passage de ce Monsieur si important en visite de stage. Ils m'avouèrent avoir eu honte d'un discours si pompeux que les patrons eux-mêmes en furent étourdis et lassés.

Il est face à moi alors que je termine ce portrait tout juste ébauché. Il vient d'utiliser un vocable savant, un anglicisme de comptoir qui le place au-dessus du commun des mortels. C'est du moins ainsi sans doute qu'il voit les choses, à l'envers de ce que je peux comprendre, moi l'imbécile de base , si loin de son statut.

Je me gausse en mon for intérieur. Je suis heureux de quitter ce lieu rien qu'à l'idée de ne plus me ronger les sangs devant ses manières pédantes, de ne plus battre la semelle lors de ses retards, de ne plus ronger mon frein quand il nous quitte, nimbé d'une aura presque divine. Que ce monsieur poursuive ainsi, persuadé qu'il est de son excellence, de sa pertinence, de son talent sans égal ! Je le laisse poursuivre ainsi sa route. Il a la chance de ne pas avoir de doute ; il avance certain de son infaillibilité, de son talent, de sa grandeur. Je le plains bien moins que je ne plains ces pauvres élèves, contraints de le supporter ainsi dans ce rôle qui lui va comme un gant de crin.

Insupportablement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • marmor 17 juillet 2014 10:51

    Le premier paragraphe me laisse à penser que l’on va se régaler d’une diatribe envers un personnage connu, politicien, vedette ou tueur en série... Que nenni ! Juste un collègue !
    Croyez vous qu’Av soit l’espace tout désigné pour régler des comptes personnels ?
    Personnellement, je trouve difficile de porter un jugement aussi lapidaire sur un personnage dont on découvre l’existence ce jour et dont on aura tout oublié tout à l’heure, et surtout dont on se fout royalement ! Il semblerait que sa pédanterie n’ait d’égal que votre modestie.....


    • kalachnikov lermontov 17 juillet 2014 10:56

      Mauvais procès de votre part, il est question d’un type, d’un archétype, pas seulement présent dans l’En.


    • C'est Nabum C’est Nabum 18 juillet 2014 08:34

      marmor


      Excellente remarque mon ami
      Abonnez vous à Gala
      La vie des himbles n’a aucun intérêt, pensez à les supprimer

    • soi même 17 juillet 2014 12:17

      Il y a pas à chercher très loin, c’est un archétype humain, avec un peut d’honnêteté, on peut reconnaître cela me concerne aussi !
      Le fait de le dénoncer chez les autres, est ’il un gage que en est exempté ?
      D’après vous pourquoi, l’on rencontre tellement de personnalité ( personnelle) sur ce site ?
      Aussi bien dans les articles que dans les réactions ?


      • C'est Nabum C’est Nabum 18 juillet 2014 08:36

        soi même


        Merci d’être un peu plus ouvert que notre ami Marmor
        Sans doute veut-il son portrait !

      • gaijin gaijin 17 juillet 2014 12:50

        pour le retour a la baffothérapie ?
        c’était le soi disant le dernier argument des imbéciles mais ça avait au moins le mérite de faire fermer leur gueules aux cuistres et aux pédants .......
        notre époque soi disant plus civilisée a sombré dans le paraitre , la posture creuse et l’hypocrisie hurlante
        on trouve hélas ce genre d’individus partout : a des postes de cadres dans les entreprises, dans la politique, derrière des bureaux dans les administrations ......
        http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fimages.ya-too.com%2Fart%2Fp-t%2Fp-t-cpschtr-08.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.ya-too.com%2Ffr-bd-Carte-postale-Les-Schtroumpfs-schtroumpf-a-lunettes-_70403.php&h=874&w=612&tbnid=VRnKuod746_6dM%3A&zoom=1&docid=vJ92_F_InPMIWM&ei=cKnHU5TVFJDJsQTjnoHIDQ&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=669&page=3&start=29&ndsp=18&ved=0CJ4BEK0DMCU

        ahh la baffothérapie .......c’était le bon temps ........ smiley


        • C'est Nabum C’est Nabum 18 juillet 2014 08:37

           gaijin


          Comment savez vous qu’une année durant je me suis retenu de lui fiche mon poing dans la figure au nom des élèves et de l’idée que je me fais de ce métier ?

        • mmbbb 17 juillet 2014 12:59

          ah cela existe a l education nationale ? Diantre Simperio devrait lire ce compte rendu


          • mmbbb 17 juillet 2014 15:19

            Vous m’avez pris pour un con et au moins ce commentaire met en exergue certains travers de professeurs comme je l’avais notifie lors d’un precedent commentaire sur la faiblesse de l’enseignement de certains enseignants Vous etes comme certains dans ce media tres imbu de votre personne et vous lancez des anathemes comme si vous etiez omniscient et vous portez un jugement de valeur sur des personnes dont vous ne connaissez pas le parcours et dont vous avez un mepris total Je suis sur de plus que vous etes de gauche ce qui demontre votre tolerance et votre empathie Les gens de gauche sont souvent pire que les gens de droite ; je les connais tres bien PS je passe souvent devant le Lycee du parc a Lyon ecole preparatoire le cursus de ces eleves n’ a pas ete chaotique Les profs dans cet etablissement ne sont pas moyens ils doivent assumer d’autant plus que l’enseignement s’adresse a une certaine elite Francois Revel fut un eleve de cet etablissement A contrario a l’education nationale le niveau est tres inegale CQFD Comme je l’ai dit j’aurais aime suivre ma scolarite dans l’enseignement prive Ma collegue de travail a mis ses enfants dans le prive c’est une selection par l’argent que je n’avais pas Quoi qu’il en soit je vous reponds par une argumentation et non pas par une invective une interjection agressive A bon entendeur


          • L'enfoiré L’enfoiré 17 juillet 2014 17:23

            Bonjour mmbbb et sam,


             Amusant votre échange, je dirais même plus : très amusant.
             Pas pour la recherche du plus représentatif mais pour la dérive gauche-droite typique de l’esprit français qui vous anime.
             Comme si c’était un parti pris caractéristique d’une position politique.
             Le narcissisme n’a rien, mais alors rien à voir avec une position politique.
             Réfléchissez et vous le constaterez de vous-même.
             Dans l’article que je mentionne plus après, il y a les deux cas, un personnage de droite et un socialiste.  .

          • mmbbb 17 juillet 2014 19:41

            moi cela ne m’amuse pas Samperio m’avait mouche sur l education nationale Quant a la question gauche droite je vous ferais simplement remarque que les profs comme la bourgeoisie socialiste font tout pour mettre leurs rejetons dans des etablissements corrects( modifiaction de la carte scolaire ) Je l’ai deja dit quant N sarkosy est venu a la Crois Rousse il a ete conspue Mais voila la croix rousse est un quartier bo bo ou la mixite sociale est limitee Je l’ai connais ils votent soss mais ne voudraient pas trop que la scolarite de leurs gamins soient pertubees Des exemples j en ai a la pelle si cela vous interresse mais je n’aime pas l’hypocresie et pour etre francs je prefere les personnes de droite, elles sont moins tordues font moins chier les gens avec des therories sociales sont plus francs du collier comme on dit a la campagne Avant tout je suis un pragmatique, je tire les lecons des experiences vecues et des tordus de gauche j’en ai connu L education nationale est devenu un foutoir et si vous voulez mon point de vue lisez le rapport de la rapport de la cour des comptes et les divers rapports sur l educations nationale La gauche cela fait tres longtemps que j’en ai rien a cirer J’ai vote Sarko par depit en 2012 quant a la droite republicaine ? Mais tout ceci ne m’amuse guere et je crois que je mettrai fin a la lecture de ce media


          • L'enfoiré L’enfoiré 18 juillet 2014 08:48

            « Mais tout ceci ne m’amuse guere et je crois que je mettrai fin a la lecture de ce media »


             smiley smiley
            Je reste aussi sur ma position amusée. La vengeance est un plat qui se mange froid, mais il faut trouver les bonnes techniques à sa vengeance et considérer un article à la fois. Quant à Sarko, la gauche et la droite française, rien à cirer, je ne suis pas français. Capito ?« Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait. », disait G. Torriano 

          • non667 17 juillet 2014 14:32

            c’est de la fontaine ou molière ?


            • L'enfoiré L’enfoiré 17 juillet 2014 17:13
              Bonjour Nabum,

              Dans cette description, on sent que c’est du vécu.
              Il faudrait, en douce, en pointant quelqu’un d’autre, montrer ce texte au vrai « intéressé »..
              Sa réaction serait intéressante.
              Maladie qui s’appelle « Trouble de la personnalité narcissique ».
              Peu s’en rendent compte.
              Des psychopathes existent en grand nombre incognito.
              Cela se manifeste de différentes manières, moins évidentes.
              Faites le test incorporé dans ce billet
              Visualisez la vidéo mentionnée dans son chapeau... 


              • C'est Nabum C’est Nabum 18 juillet 2014 08:41

                 L’enfoiré


                Il le lira puisqu’il était lecteur de mes billets. Ce sera sans doute la dernière fois et il m’insultera sans se rendre compte qu’il est ainsi.

                C’est un danger et tousles adultes sérieux pensent la même chose que moi à son égard. Curieusement, les nouveaux arrivants se laissent toujours prendre par son discours jusqu’à ce qu’il finisse par leur faire une crasse, car c’est plus fort que lui

              • L'enfoiré L’enfoiré 17 juillet 2014 17:35
                Bonjour Nabum,

                Dans cette description, on sent que c’est du vécu.
                Il faudrait, en douce, en pointant quelqu’un d’autre, montrer ce texte au vrai « intéressé »..
                Sa réaction serait intéressante.
                Maladie qui s’appelle « Trouble de la personnalité narcissique ».
                Peu s’en rendent compte.
                Des psychopathes existent en grand nombre incognito.
                Cela se manifeste de différentes manières, moins évidentes.
                Faites le test incorporé dans ce billet
                Visualisez la vidéo mentionnée dans son chapeau... 


                • L'enfoiré L’enfoiré 17 juillet 2014 17:38

                  Désolé pour la répétition. Une entourloupe de mon PC.

                  Une petite remarque sur la caricature du Chat qui a été choisie. Ce ne doit pas avoir été l’idée initiale de Philippe Geluck, de caricaturer cela dans son dessin
                  A mon avis, bien entendu smiley.

                • Fergus Fergus 17 juillet 2014 18:15

                  Bonjour, C’est Nabum.

                  Rappelons en passant que Sarkozy a parlé de « fatitude » pour « fatuité » durant la campagne de 2012, ce qui ne lui a valu que très peu de railleries des médias alors que Royal a été durablement moquée sur tout le territoire pour une faute strictement analogue : « bravitude » pour « bravoure ». Injustice du traitement médiatique !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires


Partenaires