• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Extraits d’ouvrages > Fermeture programmée du job board du service public de l’emploi (...)

Fermeture programmée du job board du service public de l’emploi américain

L’America’s Job Bank, qui est en plus ou moins l’équivalent d’anpe.fr aux Etats-Unis, est appelée à fermer en juin 2007. C’est évidemment une très mauvaise nouvelle pour le service public de l’emploi américain, déjà bien peu développé.

J’ai rédigé pour la Chronique internationale de l’IRES un article sur cet événement, à partir de différents billets publiés sur le blog e-recrutement au fil de l’actualité. Vous trouverez ci-après l’introduction de l’article, ainsi que des liens vers la version complète au format pdf et vers une note complémentaire sur la manière dont une association d’employeurs, DirectEmployers, tente de se poser en solution alternative “d’intérêt général”.

"La fin programmée de l’America’s Job Bank, étape importante dans l’affaiblissement du service public de l’emploi aux Etats-Unis", Chronique internationale de l’IRES, n° 102, septembre 2006.

Introduction :

Aux Etats-Unis, le service public de placement revêt deux caractéristiques qui le distinguent de beaucoup d’autres pays de l’OCDE : il repose sur une structure très décentralisée qui varie notablement selon les Etats et, bien que les situations soient de ce fait assez inégales au sein du pays, il ne dispose en moyenne que de faibles ressources, au mieux stagnantes au cours de la dernière décennie et souvent en baisse.

C’est notamment pour cette raison que le service public de placement américain a concentré l’essentiel de ses efforts sur l’information à destination de ses "clients" (candidats et recruteurs), laissant de côté les interventions plus structurantes et plus coûteuses auprès des demandeurs d’emploi. Le développement des dispositifs de libre-service a ainsi été privilégié dans les années quatre-vingt-dix, notamment en mobilisant les technologies de l’information et de la communication.

Dans la deuxième moitié de la décennie, Internet a permis de centraliser à moindre coût les informations sur l’offre et la demande de travail recueillies dans les quelque deux mille services emploi des Etats et de les rendre facilement accessibles depuis un simple ordinateur connecté. Baptisé America’s Job Bank (littéralement « banque de l’emploi de l’Amérique »), ce dispositif largement automatisé a rapidement pris une place très importante au sein d’un service public de placement soumis à des contraintes budgétaires fortes et à des politiques de limitation des effectifs. L’annonce par l’administration fédérale de sa prochaine fermeture est donc un coup particulièrement dur porté au service public de l’emploi américain.

Liens :


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • gem (---.---.117.250) 18 octobre 2006 15:51

    bof... quand on a lu ça on ne sait rien de plus que dans le titre et le chapeau. Vraiment bof...

    qu’est-ce qu’on en a f.. du « service public américain de l’emploi » ? Il valait quoi, ce service ? est-il utile ? est-il seul sur le créneau ? d’une effcicatité notable pour certains segments ? etc. Aucune des question vraiment importantes n’a la moindre réponse...


    • Yannick Yannick 18 octobre 2006 17:07

      Avant de poster un commentaire constructif, il peut être utile de consulter les liens en fin de billet...


      • Yannick Yannick 18 octobre 2006 17:10

        Précision supplémentaire : ce billet est publié dans la catégorie « extraits d’ouvrages » (voir en haut à droite)


        • Jean-Pierre (---.---.118.164) 18 octobre 2006 23:32

          Les commentaires sur Agoravox sont parfois d’une rare stupidité... C’est un sujet qui mérite une discussion sérieuse : imaginez que le site de l’ANPE ou de l’APEC disparaissent en France pour laisser place aux seuls sites privés... Or ce que se passent aux Etas-Unis est souvent annonciateur des événements à venir en France, ou en tout cas, de la tendance. Les liens signalés sont excellents et fournissent des analyses en profondeur sur un sujet dont personne n’a parlé en France ni sur les blogs ni dans les médias traditionnels. Merci à l’auteur !


          • gigi432 (---.---.67.183) 19 octobre 2006 00:31

            si c’est comme l’ANPE, ils font bien de le fermer. La différence entre eux et nous, c’est que les américains ont les 2 pieds sur terre et nous on a les 2 pieds dans la merde.

            ah si l’ANPE crée des emplois ... ceux de ses salariés à VIE. z’avez déjà vu quelqu’un viré de l’ANPE vous ?

            l’ANPE ne sert strictement à rien, une invention soviétique.


            • nic (---.---.118.164) 19 octobre 2006 22:11

              Si vous aviez lu le papier vous auriez compris que ça n’a pas grand chose avec l’ANPE... Mais non, ce qui vous intéresse, visiblement, ce n’est que cracher sur l’ANPE et ses salariés.


            • loga (---.---.136.40) 31 octobre 2006 19:38

              il y a aussi l APEC en plus de l ANPE.

              Il ya une évolution dans le recrutement dans les grosses boites

              Les emplois « d ouvriers » (ce n est pas péjoratif) sont de plus en plus sous traités soit auprés d artisans ou de sociétés intérimaire .Avantage moins de soucis dans gestion du personnel .

              Pour les autres ,de plus en plus l utilisation d internet ,complete les services proposés par l ANPE et l APEC. Internet = rapidité de contact et facilité de comparaison par rapport a une grille de poste par exemple.Il y a aprés l entretien normal .

              De part une de mes fonctions dans ma carriére j ai utlisé le savoir faire de ces organismes par rapport aux profils recherchés et ca marche .


              • (---.---.21.32) 22 novembre 2006 06:32

                Le jour où l’ANPE fermera, cela voudra dire que le pays ira mieux. Ils ont de la chance ces américains.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires