• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

La chasse au trésor

JPEG

Aventure en pleine nature.

Il suffit parfois de quelques réminiscences, d’un récit tombé du ciel ou bien du hasard pour déclencher l’envie irrésistible de remonter le temps, d’aller sur les traces de ses ancêtres. C’est en évoquant le moulin de son grand-père que notre ami Jean Christophe a mis en branle ce désir de retrouver l’endroit où naquit cet homme qui enchanta son enfance.

Pour nous imprégner du personnage, pour nous donner l’envie de le suivre si cela avait été nécessaire, il ressortit de l’armoire le portrait du bonhomme, le jour de son mariage, fier comme un paon breton au bras de sa charmante épouse. Il découvrit encore le diplôme attestant que Joseph avait à 98 ans, pour sa participation à la grande guerre, hérité d’une légion d’honneur,, arrivée bien tardivement pour lui alors que les canailles se l’accordent sans aucun mérite en pleine force de l’âge.

Cette insulte faite à la longue liste des camarades de Joseph qui furent couchés sur le monument aux morts de Dinéault, nous allions la rattraper en redonnant vie à ce passé lointain avant la déflagration folle de ce siècle qui naissait. Nous nous équipâmes de pied en cap pour affronter les broussailles, la petite rivière, les ronces et les parasites. Les vacanciers se grimaient en explorateurs, pour partir à la recherche de ruines au creux d’un vallon devenu impénétrable.

Il fallut tout d’abord cerner la zone à explorer. Les souvenirs des récits du vieil homme n’étaient pas imprécis mais dénués de la localisation GPS de notre époque. Le petit fils du facteur avait besoin d’une longitude et d’une latitude pour nous mener dans le secteur d’investigation. Faute de ces indispensables données, il fallait se résoudre à suivre le cours d’eau dans un secteur délimité par une mémoire imprécise.

Nous trouvions plus exaltant d’agir ainsi, nous n’osions l’avouer à celui qui n’avait qu’une idée en tête, retrouver le moulin de son grand-père. Nous approchâmes du périmètre supposé en voiture. La petite route ne laissait guère de place pour garer les véhicules. Les bords de celle-ci, couverts de fougères et de ronces laissaient encore moins de possibilité de pénétrer dans le petit vallon. Ce fut la première quête …

Fort heureusement, l’un de nous s’était équipé d’un coupe-coupe qui fut de toute première utilité pour tailler un passage dans ce mur végétal. Nous nous engouffrions à sa suite, dans la mystérieuse forêt, ce n’était pas Brocéliande mais qu’importe, pour nous, le rêve et le mystère étaient au rendez-vous.

Nous trouvâmes tout d’abord un petit affluent du Garvan, ce ruisseau sur lequel le moulin était installé. Jean-Christophe, tout heureux de disposer de son indispensable réseau dans cet imbroglio d’arbres et de végétaux entremêlés, trouva une carte qui confirmait la proximité de la confluence. Nous approchions du but semble-t-il.

Il nous fallait bifurquer vers l’ouest pour trouver le ruisseau en question. Nous nous enfoncions dans un inextricable entrelacement de plantes, nous piquant, devant parfois éviter un arbre couché par une tempête. C’est alors qu’un cri retenti : « Il y a un mur ! ». Nous venions de découvrir, miraculeusement intact, le four à pain et à lin du moulin.

Certes, il était désormais couvert de végétation. Quelques arbustes poussaient sur son dôme que Jean-Christophe se promit de venir arracher afin de préserver encore cette magnifique construction. Car, son foyer est encore en parfait état, il suffirait de presque rien pour que fume à nouveau ce témoin de la vie de la communauté de la rivière. Quelle émotion !

Nous étions tout près du but. Le bruit de l’eau qui coule nous mena à proximité des ruines. Celles-ci, éparses, attestaient de la présence de plusieurs bâtiments qu’il était difficile de repérer, tant le temps avait laissé peu de choses en place. Une fenêtre, une petite lucarne avait échappé aux outrages de l’abandon, elle témoignait de la localisation de la partie habitée du moulin.

Ce fut alors une nouvelle aventure, la reconstitution supposée du fonctionnement du moulin. La rivière n’étant pas immédiatement contre lui, où était la captation de l’eau, où se situait le canal d’acheminement, par où rejoignait-il la rivière ? L’examen du relief, les pierres manifestement placées là par l’homme nous permirent de nous constituer une représentation approximative de l’installation. Il ne nous manquait que l’endroit où l’eau était captée.

Nous remontâmes la rivière, sacrifiant chaussures et pantalons pour tenter de découvrir une bonde ou bien un indice plus subtil. Nous n'avions la plupart du temps de l’eau que jusqu’au mollet quand souvent la rivière s’accordait une boucle dans laquelle, nous en avions jusqu’à mi-cuisse. Souvent, nous devions sortir de son lit, des arbres nous faisant barrage. Enfin, une boucle plus en amont présentait un étrange prolongement. Un petit tunnel laissait à croire que de l’eau s’y engouffrait autrefois.

C’est du moins ce que nous avions envie de croire même si ensuite, peu de traces nous permirent d’étoffer cette hypothèse. Mouillés, griffés, couverts de végétaux accrochés à nos cheveux, nous avions découvert notre trésor. Une joie enfantine, un bonheur que nous partagions tous, même si nous n’avions pas connu le gars Joseph. L’aventure n’a pas besoin d’exotisme, elle est parfois à quelques pas de là où l’on réside.

Explorateurement vôtre.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 12:37

    Le propre des trésors est de ne se révéler qu’à ceux qui le méritent,... 

    • Il est dit dans l’évangile : Amassez- vous des trésors que les vers et la rouille ne puissent point gâter et que les voleurs ne puissent point dérober. - Le trésor des miséricordes divines.

    • C'est Nabum C’est Nabum 22 août 2018 14:21
      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Seriez vous vous aussi un trésor inaccessible ?

    • juluch juluch 22 août 2018 12:58

      Le genre d’exploration que j’adore !!


      La redécouverte de vieux lieux habités !

      Ici un Moulin !

      Merci pour le partage Nabum !!
       smiley

      • C'est Nabum C’est Nabum 22 août 2018 14:22
        @juluch

        Quelques égratignures qui en valaient bien la peine

      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 13:08

        Uranus a de toute façon fait son entrée dans le signe du taureau (celui des trésors, associé à la maison 2, celle de l’or de la terre, matériel ou spirituel). Mes chers amls, mieux vaut s’y préparer. Taureau, terroir, origine, amour de la terre des origine. Et Uranus : la révolution,...mais ici AU SERVICE de la terre nature,....


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 17:52

          @bébert


          Les femmes dit-on ont cette capacité que n’ont pas les hommes, de pouvoir faire de nombreuses choses en même temps. entourée d’amis, ils s’occupent du reste,...Pour moi, c’est le nirvana. quand on n’a plus rien à prouver, on peut faire tout ce qui nous plaît. Mais pas question de regarder : les feux de l’amour. On ne change pas avec l’âge. Active suis et le resterai,.. ;

        • Henry Canant Henry Canant 22 août 2018 18:10

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Comment t’arrives tu sur la bite d’amarrage. Est ce bon ?


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 18:22

          @Henry Canant


          il est temps pour vous trouver une femme et de l’aimer vraiment. Vous aurai au moins réussi quelque chose dans votre vie,..le reste,...on est vite mort, vous savez,.. ;

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 18:57

          @Jean Neymar


          ah bon, vous êtes Henry Canant. C’est le rayon farces et attrappes sur Agora. Vous savez, j’avais une relation d’étude, vraiment moche : cheveux gras, grosses, boutonneuse et bien, elle a rencontré son prince charmant. elle s’est donnée le genre motarde, communiste et tout et tout. Et, elle a tiré le Jack-pot. 

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 19:32

          @Jean Neymar


          1954, comme moi. on m’en donne 55,...quelle date,... ?

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 20:28

          @Jean Neymar

          il n’empêche. Vous avez une sensibilité très féminine. la meilleure manière de conquérir une femme. J’en ai croisé des bouilles dans votre style. Et alors,....

        • Bernie 2 Bernie 2 22 août 2018 23:03

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.


          Si vous faites des petits les ( ah zut, faut pas dire goliots, ça effraye. Quoique que mamie valstar en a vu d’autres ) amis, vous m’en gardez un né un 23 sous la lune.

          @ Jean Neymar
          T’as vu même avec ton avatar bien vilain, mamie écarte déjà ses cuisses.

        • Bernie 2 Bernie 2 22 août 2018 23:07

          @Bernie 2


          Les pustules photoshop sont vraiment énormes, mais ça marche. 3 litres de bière et tu peux buriner la demi belle soeur de kasparov. Enjoy !

        • Ben Schott 23 août 2018 06:32

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

           
          « J’en ai croisé des bouilles dans votre style. Et alors,.... »
           
           


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 août 2018 11:19

          @Ben Schott


          On dirait Colombo, mais pas tout à fait. Comme le film nullard que je fus forcée de supporter hier soir. La bouille du gars était presque celle d’un des mes acteurs préféré : https://www.indiewire.com/2012/06/simon-says-the-roberto-benigni-problem-133982/. Mais pas tout à fait. Je déconseille totalement. DARK STORM (plus tempête dans un verre d’eau qu’arme apocalyptique : genre et j’te capture la « matière noire » pour détruire les centrales nucléaires,...sans faire de dégât). 


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 19:53

            @Jean Neymar

            J’adore lire ce site sur le chamanisme qui est très bien fait. J’avoue avoir une passion pour le saumon. à une certaine époque, je ne me nourrissais que de celui-ci. Me permettant de me passer de tout le reste,....UNE personne a vécu toute sa vie en ne mangeant que du chocolat. https://www.luminessens.org/single-post/2016/06/22/Le-saumon. Mais la girafe est ma préférée. Le mouvement pour s’abreuver et d’un beauté absolue.quelle prouesse pour survivre,... https://www.google.be/search?q=giraffe+s%27abreuvant&num=20&newwindow=1&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=B1cxYgioium1dM%253A%252CnpXKEeoUMnCN4M%252C_&usg=AFrqEzdBhRL7f_9OYvMql_x_HyLWQqsWqg&sa=X&ved=2ahUKEwjq-MrgnIHdAhUnApoKHf94D8wQ9QEwAXoECAUQBg#imgrc=p3wKaM2zLEZN4M :

          • gueule de bois 23 août 2018 00:58

            @Jean Neymar

            La girafe est mon animal préféré
            Pour la peigner ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès