• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

La Paillote

Infiniment différente …

Il est un endroit hors du temps et de l’effervescence de la ville, un lieu unique et bien heureux qui vous attend à la marge de la culture formatée et des représentations convenues. Vous risquez d'y perdre toute notion de temps et d’espace. Oubliez-vous un peu, acceptez de courir ce risque étrange, ne serait-ce que pour le temps d’une soirée. Rendez-vous sans attendre que l’été nous abandonne à la Paillotte, quai de Prague à Orléans.

Arno Méthivier y tient absolument, ce n’est pas une nouvelle guinguette qui débute là sa troisième saison en bord de Loire, sur la rive-sud, mais bien un espace culturel de plein air. Les nourritures de l’esprit y seront prépondérantes sans naturellement que les terrestres soient exclues du programme. Avec toute sa formidable équipe de bénévoles, il a su installer une bulle infiniment différente de ce qui se fait ailleurs, un endroit qui s’ouvre à la différence.

Une structure a été montée, un dôme de toile, pour se garantir des intempéries tout en proposant un merveilleux espace avec vue sur le plus beau panorama de la ville. La Petite Loire s’écoule tranquillement au pied de la cale, elle paresse et se prélasse, sans doute pour elle aussi profiter des rumeurs et des notes qui enveloppent cet endroit. Parfois, l’accordéon du Créateur vient ponctuer la soirée, lui octroyant alors cette magie hors du temps des mélodies tirées de l’âme.

La rumeur de la ville semble s’estomper pour que vous jouissiez de cette parenthèse enchantée. Chacun vient se ressourcer ici, profiter du cadre ou de la programmation, se perdre en contemplation, en méditation ou bien simplement se retrouver en amitié. Il y a comme un petit air de vacances avec le respect absolu de l’autre, de la nature et de cette convivialité qui change tout. On ne se bouscule pas, on se salue, on se rencontre, on discute, on abandonne le clavardage , percevant qu’ici, les masques tombent tout en laissant les grimaces habituelles hors de la place.

Si la programmation est établie, éclectique et décalée, il y a toujours place pour la surprise, la visite impromptue d’un artiste ou d’un poète, d’une musicienne ou d’une graphiste, de quelques fous joyeux qui s'immisceront là pour poursuivre la soirée, lui donner une nouvelle couleur. Rien n’est figé, tout est possible, tout est permis pourvu que cela se passe dans la bonne humeur.

Les habitués font place aux promeneurs qui découvrent avec surprise La Paillote. Des cyclistes de la Loire à vélo font halte, profitent de l’ambiance, en oublient de reprendre le chemin. Ils modifieront leur parcours pour revenir le lendemain. La Paillote déboussole les repères habituels, elle efface ce maudit temps contraint, elle dissout les obligations.

La programmation vous surprendra. Ceux qui n’ont pas leur place sur les scènes des guinguettes sur-vitaminées, déploieront leurs ailes de rêveurs, vous envelopperont de leurs mots et de leurs mélodies. Ce sont d’abord des artisans de la sensibilité, des sculpteurs de l’émotion, des inventeurs d’autres possibles. Les badauds se font chalands, les chalands se font public pour que le partage prenne tout son sens.

La Paillote, Arno l’a rêvée et tout en lui donnant corps grâce à la convergence de nombreuses énergies, il a oublié de l’extirper du pays des songes. Bulle intemporelle, elle n’a pas pour fonction de vous ouvrir les yeux, bien au contraire. Restez-là, posez-vous pour abolir le temps et les obligations du réel, les soucis du quotidien et les certitudes des idées formatées. Vous vous ferez passagers et acteurs d’une féérie imaginaire.

Vous pouvez tout aussi bien choisir de rester les pieds sur terre et le gosier en gourmandise. Libre à vous pourvu que vous ne réveilliez pas ceux qui côtoient les anges. Laissez-vous surprendre si le cœur vous en dit, allez à La Paillote, l’esprit libéré et les oreilles grandes ouvertes. Humez les parfums de la rivière, jouissez de la quiétude de l’endroit, profitez, l’été ne fait que commencer.

Extatiquement sien.

Documents joints à cet article

La Paillote

Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • juluch juluch 1er juin 16:49

    Vu sur FB les deux vidéos....commenté !!

    merci à vous !!


    • C'est Nabum C’est Nabum 3 juin 18:14

      @juluch

      J’espère que vous avez aimé


    • Areole 1er juin 17:01

      Oh ! merde ! Ils ont osé sortir les vieux des EHPAD pour les faire cuire sur les bords de Loire...


      • C'est Nabum C’est Nabum 3 juin 18:14

        @Areole

        Votre sens de l’humour a pris un coup de vieux


      • zygzornifle zygzornifle 3 juin 10:57

        Haaa

        La paillote de l’Élysée ou le locataire perd toute notion de temps et d’espace

        ....


        • C'est Nabum C’est Nabum 3 juin 18:13

          @zygzornifle

          Celle-là, il convient de la raser


        • Positronique 3 juin 13:02

          Quelle tristesse de voir que pour sortir un article tous les jours , le bonimenteur se répand sur des fadaises.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès