• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > L’été léger > La plus belle perle qui soit

La plus belle perle qui soit

Le secret du secret le mieux gardé.

Le grand créateur, dans sa précipitation ou bien son immense misogynie avait quelque peu bâclé le chef-d’œuvre de sa création. S’il avait tenu compte des imperfections plastiques qu’il avait remarquées sur son brouillon, l’homme, il avait omis de penser à quelques petits détails qui ne pouvaient qu’échapper à ce vieux patriarche.

C’est ainsi que la femme en cette époque lointaine n’était pas tout à fait semblable à celle des époques plus récentes. Il lui manquait une parure, un petit secret qu’elle garderait jalousement pour jouir de la vie à l’identique de ceux qui se prennent pour les plus forts, les plus puissants, leurs seigneurs et maîtres.

C’est pourtant Janus, un de ceux-là qui s’émut un jour de n’être pas en mesure d’offrir à sa compagne ce qu’il jugeait normal de lui octroyer. Il s’en confia au seigneur des cieux, celui-ci étant resté accessible à la critique et ouvert aux remarques. Depuis, les choses ont bien changé, il est devenu inaccessible au commun des mortels, bardé qu’il est d’une pléiade de représentants, gardiens de la doctrine, tous absolument pas enclins à changer la donne.

L’homme aimait la Femme avec une majuscule, si l’alphabet avait été créé. Il les voulait toutes, les désirait mais plus que tout encore, souhaitait leur bonheur tout autant que leur satisfaction. Il en avait observé tant et tant, il se disait en son for intérieur qu’elles méritaient toutes une parure digne de leurs charmes immenses.

Il interrogea le maître des cieux, lui fit remarquer un peu vertement, qu’il avait manqué de constance et que la finition de la plus belle de ses créations manquait malgré tout de finitions. Le très grand acquiesça, il avait lui aussi, en dépit de qu’on pourrait croire aujourd’hui, un petit faible pour cette moitié de l’humanité. Il demanda à son quémandeur ce qu’il convenait de modifier pour parfaire ce chef d’œuvre.

Si Janus avait l’intuition de cette nouvelle parure, il n’avait pas l’esprit pratique pour deux sous. C’est ainsi qu’il se reposa sur ses compagnons pour qu’ils proposent ce qui pourrait embellir les femmes. Chacun y alla alors d’une suggestion, certaines fantaisistes, d’autres qui firent parfois leur chemin. C’est ainsi que l’un de ces mauvais diables suggéra qu’on leur bandât les pieds car il n’aimait rien tant que les femmes aux petits petons. Un autre proposa qu’on leur enserrât le cou d’anneaux successifs de manière à ce que leur tête s’éloigne de la ligne des épaules.

Les hommes sont capables de faire subir à leurs congénères les pires supplices, prétendant ainsi les rendre plus belles encore et désirables à leurs yeux pervers. Janus repoussait de telles idées qui étaient d’après lui, totalement à rebours de ses intentions réelles. Il se désespérait quand un pêcheur d’huîtres évoqua ces merveilleuses perles qui se cachent parfois dans ce bel écrin. Voilà une idée merveilleuse, elle était de nature à séduire ceux qui aimaient vraiment les femmes.

Mais où mettre la perle ? Le débat fit rage parmi cette noble assemblée de séducteurs. Les uns jugeant que trop souvent les femmes se faisaient tirer l’oreille avant que de céder à leurs avances, voulurent qu’une perle ornât le lobe de ce délicat pavillon. D’autres, ne pensant qu’à elles, préfèraient glisser la petite perle sur une aile du nez des demoiselles. Les propositions fusaient. Chacun y allant de son endroit préféré jusqu’à ce qu’un plus coquin voulut glisser le bijou dans le nombril des belles. Janus, se rendant compte que tous ces amis n’avaient qu’une idée en tête, se rincer l’œil, faire de la femme un simple objet de convoitise, laissa ces mauvais diables à leurs délires.

L’idée avait fait son chemin dans sa tête. Homme voluptueux, il avait désormais sa petite idée. Quoi de plus approprié pour une perle que le plus délicat des écrins ? Il en toucha deux mots au créateur qui se montra enthousiaste. C’est ainsi que les femmes eurent elles aussi accès au plaisir pourvu que leurs compagnons honorent avec délicatesse ce petit bijou, dissimulé en un endroit qu’on m’interdit de nommer ici.

L’homme et la femme pouvaient désormais partager de doux frissons et jouir tous deux des délices de l’amour. Hélas, il se trouve toujours de par le monde, des furieux, des monstres d’égoïsme, des sadiques et des fanatiques de la pire espèce pour priver des femmes de ce don du grand créateur. Puissent-ils un jour, être aussi privés de leur blason, ce plus bel arbre du verger, celui qui depuis toute éternité fait que l’homme aime à croquer la pomme.

Tendrement leur.

Documents joints à cet article

La plus belle perle qui soit

Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 août 2018 11:42

    La perle pour s’accomplir à paradoxalement d’un grain de sable, forcée de produire une dose plus élevée de nacre. Mais sur Agora hélas, moins de sable que de déchets. Alors, préservons le mystère. Il est déjà évident.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 août 2018 11:43

      Mon grain de sable est sur le « a ». Peut-être développera-t-il un perle ?


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 août 2018 12:02

        « UN » PEARL BUCK. Vent d’est, vent d’Ouest. Un chef-d’oeuvre enseveli dans les caisses des anciens greniers. Mais dans la Pléiade se trouve : FLEUR en FIOLE d’OR (Jin PING Mei). Roman érotique qui se cache parmi les RONCES chinoises. 


        • jef88 jef88 14 août 2018 12:44
          ENFIN !
          Une version de la genèse et de son évolution qui ouvre de bien jolies portes ......

          • C'est Nabum C’est Nabum 18 août 2018 11:18
            @jef88

            Pas toutes

          • juluch juluch 14 août 2018 13:46

            Vous vous laissez aller là Nabum...allons...voyons !!  smiley


            Clitoridiennement votre !!!

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 août 2018 13:51

              @juluch


              je trouve au contraire qu’il faut une SACRE courage pour mettre en avant le rappel du lieu d’où nous venons. Ce qui devrait nous contraindre à un peu d’humilité. 

            • C'est Nabum C’est Nabum 18 août 2018 11:13

              @juluch


              J’aime divaguer en pareil horizon

            • L'enfoiré L’enfoiré 14 août 2018 13:51
              Nabum bonjour,

               J’en parlais encore ce midi.
               Lors de groupements de personnes, les femmes se retrouver ensembles d’un côté et les hommes de l’autre.
               Les sujets de conversations ne sont pas les mêmes.
               L’homosexualité est pour certains une anormalité car ils ignorent ces faits que je viens d’énoncer.

              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 août 2018 13:56

                @L’enfoiré

                je ne sais si la plupart des homos connaissent grand chose à cet autre côté de la rive..... Vos propos ont le défaut de défendre ce qui aurait plutôt tendance à contrarier cette audace. Si l’homosexuel imagine parfaitement ce lieu, c’est en général pour le moquer tout en le magnifiant et lé survalorisant sachant qu’il rapporte un max de blé. 

              • L'enfoiré L’enfoiré 14 août 2018 14:16
                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Le problème avec votre raisonnement, c’est que vous ne voyez que le côté « sexe » dans une relation humaine.
                Je connais des gens de même sexe qui n’ont absolument pas cet esprit.
                Vous ne les verrez pas à la Gay Pride, par exemple.
                Contrarier cette audace ?
                Quelle audace ?
                Je ne vois aucune audace à l’homogénéité de penser de la même manière dans un genre particulier et singulier.
                Le max de blé ?
                Encore un lapsus lingua, d’après moi.
                Le blé se cultive de n’importe quelle manière avec un peu d’intelligence bien placée.


              • L'enfoiré L’enfoiré 14 août 2018 14:20

                Cet article « Un beau couple » d’un collègue Avox ne viendrait-il pas contrecarrer votre opinion


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 août 2018 14:27

                @L’enfoiré

                Vous pouvez faire ce que vous voulez. Le sexe, vous n’y échapperai pas. Même vos propos le mette en évidence. Personne de MEME SEXE. Et les autres. Vous me direz,...oui, mais il y a les bi. Bi quoi : sexuel,... A moins d’être un robot ou un ange, il ne pourra jamais échapper à l a la relation à l’autre. Si vous croisez quelqu’un dans le rue, son appartenance à un sexe dominera sa couleur de peau dans votre perception. 

              • L'enfoiré L’enfoiré 14 août 2018 16:37
                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                 Qui vous a dit que je ne suis pas un robot ?  smiley

              • L'enfoiré L’enfoiré 14 août 2018 16:46

                Un Winbot se fout complètement du sexe de celui qu’il rencontre... 


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 août 2018 16:49

                @L’enfoiré,


                je vous laisse dans votre matrice artificielle. Chacun son Eden,...

              • Dron 14 août 2018 18:35

                @L’enfoiré
                Ben oui c’est une refoulée du sexe , une privée d’amour , c’est pour ça qu’elle sévit toute la journée sur ce site . Pour elle reste plus que les sex toys.


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 août 2018 18:43

                @Dron

                mais oui, mais oui,...

              • C'est Nabum C’est Nabum 18 août 2018 11:14

                @L’enfoiré


                Je ne veux pas m’étendre sur ce sujet

              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 août 2018 15:21

                “Ce que l’on appelle la vie n’est qu’un bref épisode entre deux mystères, qui n’en font en fait qu’un seul.” Carl Jung.


                • ZXSpect ZXSpect 14 août 2018 18:34

                  Joliment et poétiquement dit.

                  Le « bouton de rose », la « friandise », le « bourgeon », la « mignardise », le « berlingot » et tant d’autres synonymes méritaient ce texte.

                  Puisse ce second compliment en deux jours ne m’attire pas les crachats de vos deux groupies principales.

                  https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/les-briseurs-de-silence-206759#forum5278913

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès