• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Place aux musiciens

Il y aura un CD à Noël

Comme les grands …

10505128_731323910258910_888868796821552715_o.jpg

Jour de fête nationale ; la Bou Sol a choisi le 14 juillet pour enregistrer son disque. La belle aventure que voilà qui met un point d'orgue à une année riche en nouveautés, en compositions et en spectacles qui lui ont ouvert les portes du succès à l'échelle du canton ! Une année pleine qui a fait basculer dans le monde étrange des créateurs, ce groupe qui jusque-là, reprenait les grands classiques de la chanson de mer et de Loire ….

Tout avait commencé par un soir de pleine lune, un bivouac sur une île de Loire. L'équipage de la Sterne avait pris à son bord quelques passagers, curieux de partager une soirée en compagnie de ces drôles de marins d'eau douce. Le voyage fut épique, la canicule d'alors poussant les passagers à abuser singulièrement de la « dive » bouteille.

10506998_731686256889342_290075129642937823_o.jpg

Il n'en fallut pas plus pour que la soirée prenne des allures de bacchanale navale, digne de la réputation, pas toujours usurpée, qu'on prête volontiers aux mariniers. Forçant quelque peu le folklore, nous en faisions des tonnes pour complaire à nos passagers d'un jour. Le repas sur une île fut un moment merveilleux, les musiciens étaient sous le charme …

Mais la nuit venue, ils voulurent regagner la terre ferme afin de retrouver un lit plus douillet pour leur pauvre dos brisé par des années de scène. Le capitaine, bon prince, accepta de les reconduire sur la rive. On ne peut contraindre des gueux à partager les nuits exaltées des seigneurs de l'eau ! C'est du moins ainsi que nous présentions immodestement la chose !

10255323_731669653557669_2985784647957657518_o.jpg

C'est au retour sur la berge que débuta la véritable aventure du disque. D'une toue sablière à la terre ferme, il n'y a qu'un pas à franchir. Celui-ci fut sans doute trop grand pour le chanteur du groupe qui sombra dans le ridicule et les eaux profondes de la rivière. Heureusement, il fut sauvé de justesse, rattrapé par une barbe qui faisait une prise opportune pour ses sauveteurs ….

De cette soirée mémorable, une première chanson est née : « La guitare au fil de l'eau ! » Elle vint rejoindre les trois morceaux originaux qu'avaient déjà créés nos deux lascars, flanqués d'un comparse sans doute pas assez hardi pour être de la partie ! L'histoire pouvait commencer : d'autres chansons allaient naître ; certaines furent adoptées par le groupe, d'autres sont en attente d'une autre aventure …

JPEG

Notre première sortie commune se fit là-même où Casimir faillit sombrer. C'est au port de La Binette que se déroula la première collaboration entre le groupe et le bonimenteur. C'était le 3 septembre, il y a moins d'une année, c'était hier ... Le Festival de Loire passa par là, La Bou Sol s'y produisit sans le « berlaudiaud » qui n'était pas forcément le bienvenu en Orléans : une petite ombre au tableau qui restera à jamais une blessure pour votre serviteur.

Puis les concerts se succédèrent. Les chansons naissaient ; le répertoire devenait de plus en plus spécifique au groupe. Les contes trouvaient un écho parmi le public. Seule la Sacem se refusait à reconnaître l'auteur et le mélodiste. Des complications à n'en plus finir, des demandes rejetées à cause de compléments sans cesse plus complexes pour différer une inscription qui ne se ferait jamais. Il n'est pas simple d'être reconnu par un organisme, plus soucieux d'encaisser les dividendes, que d'ouvrir ses portes aux petits nouveaux. La suite se passerait donc sans ces gens si peu accueillants !

1487675_731669366891031_4234653622060296912_o.jpg

Il fallut établir un programme, choisir les créations qui allaient avoir l'honneur de l'enregistrement, repousser celles qui demandent encore trop de travail ou qui ne sont pas jugées dignes de figurer sur cette galette, bâton de maréchal du groupe. Il y eut bien des discussions, bien des désaccords, des fâcheries et des réconciliations. La vie d'un groupe est aussi tumultueuse que les variations de notre Loire …

Puis il y eut le débat : « Quelle place donner au Bonimenteur ? » La question au début ne soulevait que ma seule réprobation. Le disque ne peut se permettre de donner place au conte ; j'avais, en effet, l'expérience de deux groupes qui avaient voulu mêler chansons et histoires sur un CD. Bien vite, je le sais , l'auditeur se lasse du récit. Il me fallut batailler pour convaincre mes amis musiciens de l'inopportunité de ma présence sur la galette. Le disque est l'affaire exclusive des musiciens et ne peut en rien restituer l'ambiance si particulière de nos concerts.

10507045_731669296891038_8790468161434637890_o.jpg

Alors, l'évidence est apparue à tous. Mes camarades sont en studio, je me suis contenté d'être en cuisine pour les recevoir au mitan de leur épreuve. À l'heure où j'écris ce récit, ils sont certainement encore en action. Je n'ai pas souhaité les accompagner. C'est leur histoire, leur aventure. Ils doivent la vivre entre mélomanes. Je n'aurais apporté que perturbation et pression dans cet exercice, si difficile, qu'il apparaît déjà qu'une journée ne sera pas suffisante pour boucler le programme.

Qu'importe, le mouvement est lancé. Un jour sans doute, avant la fin de l'année civile peut-être, le rêve deviendra réalité, le CD sortira de presse. Je pense à mes amis, découvrant le chemin qu'ils ont encore à accomplir pour atteindre, non pas la perfection, mais seulement une qualité conforme avec la terrible exigence de l'exercice. Je suis de tout cœur avec eux tout en étant comme vous, un simple auditeur, qui devra encore patienter quelques mois pour découvrir la galette.

10557761_731626666895301_7025316024348614020_o.jpg

Patiemment leur.

Sur les photographies, prises par « Pirate de Loire » uniquement l'après-midi, notre Capitaine est déjà retourné sur sa rivière avec son violon.

 

10495856_731669426891025_387956751692714896_o.jpg

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires