• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > L’été léger > Pourquoi les plus belles ne sont pas pour moi ?

Pourquoi les plus belles ne sont pas pour moi ?

Ou quand le processus évolutionnaire culturel se heurte à celui d'adaptation à l'environnement et le vainc.

En promenant mes guêtres en vacances dans une petite ex-république soviétique, j'ai été hébergé dans une pension locale dans un village encore plus local dans des conditions on ne peut plus locales.

C'était d'ailleurs le but recherché.

La tenancière de ce lieu était une magnifique matrone de 35 ans environ.

Elle nous a servi un dîner succulent pendant que mon regard concupiscent s'enroulait autour de ses appâts opulents. De la porte de sa cuisine qui s'entrouvrait à chacun de ses passages on pouvait apercevoir son mari attablé qui se faisait aussi servir par elle.

Une foule d'idées se sont enchaînées dont il vaut mieux que je ne vous livre que la fin.

Comment ce mari dont la grâce de pachyderme n'avait d'égale que l'appétit dudit animal, avait-il diantre pu mettre la main (si j'ose dire) sur une telle beauté ?

Un défaut ? Non, rien de visible.

Un défaut caché alors ? Etait-elle idiote ou bègue ? Non. Les mots s 'écoulaient de façon harmonieuse et intelligente de sa bouche.

Plutôt que de lancer cette réflexion de façon négative ne fallait-il pas penser de façon positive ou mieux encore de façon différente ?

Une pensée en entraînant une autre me vint à l'esprit une théorie inspirée grandement par  ce MOOC sur « Les Origines de l'Homme » et ce d'autant plus vite qu'une foule d'exemples me venait naturellement à l'esprit.

Plus une groupe d'individu (les chercheurs parlent de population maintenant) est isolé plus il favorise sa survie via un ensemble de caractéristiques lui permettant de mieux vivre dans son environnement.

Un individu de ce groupe aura tout intérêt à se reproduire avec un autre membre de ce groupe afin de de s'assurer que que ces caractéristiques bénéfiques soient propagées.

Prenons l'exemple de l'altitude.

Certaines populations humaines au Tibet et dans les Andes se sont bien adaptées au manque d’oxygène (hypoxie) en haute altitude. Cette adaptation biologique à une évolution culturelle de l'environnement (le fait d'habiter en altitude) est génétique et pourtant ce sont des gènes différents qui ont été sélectionnés concernant ces deux types de populations.

La transmission génétique de cette adaptation ne se fera que si les deux partenaires sont issus du même groupe génétique. Un andain qui se reproduirait avec un non-andain ou un tibétain avec un non-tibétain prendrait un grand risque évolutif s'il souhaite fonder une famille en haute montagne ! l'hypoxie étant extrêmement problématique pour le commun des mortels comme l'expose très bien Christine DIEU-CAMBREZY dans sa thèse de doctorat datant de 1990.

Le revers de la médaille bien connu -pour continuer à filer la métaphore montagnarde- est la consanguinité, phénomène bien étudié et popularisé dans l'expression « crétin des Alpes ».

Entre ces deux extrêmes il faut choisir. Et spontanément -et j'insiste dessus- les intéressés puisent leur partenaire dans ce groupe génétique tout en éloignant soigneusement toute parentèle proche.

Autrement dit chercher ni trop loin mais ni trop près. On retrouve ici la notion de compromis dans le processus évolutionnaire.

Un autre exemple nous vient de la tolérance au lactose.

Revenons à ma platureuse matrone.

Dans ce type de société, de population le critère de beauté est bien un avantage évolutif mais pèse relativement peu eu égard à celui précédemment décrit. L'impétrant à sûrement dû batailler ferme afin de conquérir sa belle.

Mais beaucoup moins s'il avait dû affronter le reste du monde...

Dans nos sociétés qui grâce aux médias mettent en concurrence un pays entier, quand ce n'est pas la planète entière, il ne peux plus lutter. Et ceci pour deux raisons.

La première parce qu'il ne se bat plus dans la même catégorie.

Là où il jouait en Régional3, il devra évoluer en National1 ou même en Ligue des Champions. Si à l'échelle d'un village un talent de joyeux boute-en-train permet de se créer une certaine notoriété lors des repas de famille élargie, il en faut beaucoup plus pour tenir une heure à l'Olympia et faire la nique à Gaspard Proust.

De même que savoir gratouiller quelques notes sur une guitare et de massacrer Hallelujah de Leonard Cohen lors d'un Noël en famille avec Papy, Mamy et toute la famille élargie, vous propulse d'emblée comme l'EL MARIACHI de la famille mais ne vous ouvrira sûrement pas les portes de la Nouvelle Star.

La deuxième étant qu'il ne pratiquera plus la même discipline.

Là où il excellait dans le rugby (l'adaptation à l'altitude par ex.) en régional3, il devra jouer au foot (l'adaptation culturelle à la mondialisation) en National1. Son avantage qui était l'appartenance à un groupe génétique précis n'en est plus un puisque la belle pourra s'établir partout dans le monde dans un univers standardisé, l'argent tenant actuellement à lui seul le haut du pavé des différentes stratégies évolutionnistes (sélection « naturelle », ou par le camouflage, le parasitisme, la symbiose, le partenariat, la compétition...).

Et la sublime camarade de classe qui vous a tenu en haleine pendant toute votre scolarité et à laquelle vous n'osiez pas transmettre le poème d'amour enflammé écrit avec votre sang ne sera pas pour vous. Elle sait parfaitement que son physique lui assurera bien mieux et attendra que le fils de famille (ou du moins le rêve-t-elle) vienne la cueillir.

Marcel Pagnol le fit si bien dire par la bouche de son héros Topaze que je ne résiste pas au plaisir de vous livrer cet extrait final de l'Acte 4, Scène 4

TOPAZE

    Tu as vu des femmes qui aiment les pauvres ?

TAMISE

    Tu ne vas me dire qu'elles font toutes le même calcul ?

TOPAZE

    Non. Je dis qu'en général elles préfèrent les hommes qui ont de l'argent, ou qui sont capables d'en gagner...Et c'est naturel. Aux temps préhistoriques, pendant que les hommes dépeçaient la bête abattue et s'en disputaient les lambeaux, les femmes regardaient de loin... Et quand les mâles se dispersaient, en emportant chacun sa part, sais-tu ce que faisaient les femmes ? Elles suivaient amoureusement celui qui avait le plus gros bifteck.

 

Non. Décidément les plus belles ne sont pas pour moi !


Moyenne des avis sur cet article :  2.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 août 08:25

    tous les généticiens savent que la publication d’une carte génétique (qui faciliterait la préventions de bien des maladies) est impossible, car il deviendrait évident qu’une forte proportion de lapopulation ne porte pas les gènes du gars qui a reconnu l’enfant.

    Les couples sont formés pour des questions sociales d’alliances de familles et de promotion, la contrepartie, c’est que si tous les cocus aveint des clocehttes... on ne s’entendrait plus.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 août 09:19

      @Séraphin Lampion

      PS : l’auteur pourrait aussi se poser la question de savoir pourquoi les Ferrari et les Lamborghini sont toujours conduites par des beaufs avec des ray-bans et des lunettes de soleil !


    • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 10:14

      @Séraphin Lampion
      ....« car il deviendrait évident qu’une forte proportion de lapopulation ».....

      D’après ma mémoire et d’après un article récent cette forte population ne représenterait que 3 à 4 % des enfants reconnus. Ce qui je vous l’accorde est déjà beaucoup trop si vous êtes directement concerné !

      Comme une autre étude prétend que 15 % des femmes sont infidèles et que 30 % des hommes le sont aussi alors pour obtenir le chiffre de 3 à 4 %, les partenaires des couples infidèle doivent prendre beaucoup de précautions !


    • Abou Antoun Abou Antoun 2 août 20:42

      @Séraphin Lampion
      C’est pourquoi la généalogie n’est qu’une perte de temps.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 20:49

      @Abou Antoun

      Salut. Mouais mais regarder comment sa mère a tournée est toujours utile .


    • Ruut Ruut 5 août 10:08

      @Séraphin Lampion
      Parceque c’est des locations .....
       :)


    • tashrin 2 août 09:22

      ... ou la sacro sainte concurrence libre et non faussée (!) déclinée dans le domaine matrimonial

      Ah les ravages de la mondialisation


      • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 10:16

        @tashrin
        Excellente synthèse !


      • titi 2 août 14:24

        @Michael Gulaputih

        C’est l’analyse de Houellebecq dans « Extension du domaine de la lutte »


      • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 14:41

        @titi
        Je n’ai pas lu le livre. Mais la fiche Wikipédia -que je viens juste de consulter me donne envie de voir le film qui en est tiré.
        Merci pour avoir meublé ma soirée !


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 14:47

        @titi

        Houellebecq est un branleur...c’est son drame.


      • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 19:20

        @titi
        Je viens de finir « Whatever ».
        Déprimant...
        Mais j’ai bien retrouvé ce que vous vouliez dire.


      • titi 2 août 23:25

        @Aita Pea Pea

        Le roman « plateforme » laisse penser le contraire : voyageur plus que branleur :)


      • Paul Leleu 2 août 23:42

        @Aita Pea Pea

        « Houellebecq est un branleur...c’est son drame. » ...

        assez d’accord !


      • machin 2 août 09:39

        Si tout bien compris :

        Toutes des salopes.

        (Sauf ma mère qui était un sainte femme.)

        Alors, que dire de l’homme, brouillon de la femme d’après la genèse ?


        • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 10:50

          Si tout bien compris : Tout mal compris

          ***

          Toutes des salopes. Où lu ça ?

          ***

          (Sauf ma mère qui était un sainte femme.) Où parler mère dans article ?

          ***

          Alors, que dire de l’homme, brouillon de la femme d’après la genèse ?

          Dites-nous tout de l’homme...

          Car dans la Genèse (il est de tradition de citer les textes sacrés avec une majuscule par ex. la Torah, le Talmud, le Coran, la Bible avec une majuscule, ainsi que les noms des extraits : le traité Yoma, la sourate de la vache Al Baquara, les versets 21 à 23 de Genèse 2) je n’ai que ça :

          Alors l’Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme. Et l’homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! on l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme.…



        • Traroth Traroth 2 août 14:44

          @Michael Gulaputih
          Ah il faut assumer, un peu, quand même...

          Votre article affirme très haut et très fort une vénalité des femmes. C’est bien l’idée reprise dans ce commentaire, en plus vulgaire et en y ajoutant l’exception maternelle traditionnelle.


        • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 14:58

          @Traroth
          Je vois que je n’ai pas réussi à faire passer le message évolutionnaire. Je n’aurai pas dû l’enrober de gaudriole.
          Les femmes ne sont pas vénales. Elles (comme les hommes d’ailleurs) subissent la pression de la sélection culturelle liée à leur environnement. Comment leur en vouloir de choisir la meilleure stratégie qu’elles ont à leur disposition afin d’optimiser la survie de leur descendance ?
          J’avais voulu mettre en lumière que dorénavant l’éventail des stratégies se raréfie face à la domination sans partage de celle liée à l’argent roi directement lié à la mondialisation.
          Damned ! 
          Mais merci de votre commentaire !


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 15:03

          @Michael Gulaputih

          Z’avez découvre l’eau chaude ...



        • machin 2 août 20:38

          @Michael Gulaputih

          « i tout bien compris : Tout mal compris »

          1) Dieu créa l’homme...
          .
          2)
           Ensuite après s’être fait la main sur l’homme brouillon, il créa la femme...
          .
          3)
          Par distraction il ne dota pas équitablement toutes ses créatures d’intelligence et d’humour, dons indissociables l’un de l’autre, pour les empêcher de se prendre au sérieux.
          .
          4) On lui doit aussi l’étalement de la confiture en cas de pénurie...
           Mais c’est une autre histoire encore plus triste.

          .


        • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 22:48

          @machin

          Des références pour vos citations ?
          Puisées dans « 2 siècles d’humour allemand » peut-être ?


        • machin 3 août 06:17

          @Michael Gulaputih

          "Puisées dans « 2 siècles d’humour allemand » peut-être ?

          "

          mais, tres cher, l’humour allemand, existe, croyez le.

          mais encore faut-il le comprendre...


        • Traroth Traroth 6 août 13:57

          @Michael Gulaputih
          Que vous cherchiez à enrober vos propos sexistes dans une théorie évolutionnisto-pipo ne change rien. Si vous expliquez la vénalité que vous attribuez aux femmes par l’évolution ou la pression culturelle, ça ne change rien à cette imputation, ça tente de l’expliquer. Expliquer et contredire sont deux choses différentes que beaucoup de gens passent leur temps à confondre.


        • Decouz 2 août 09:44

          Peut-être était il simplement riche ou baisait il bien ou avait quelque chose, vous voyez quoi qui plaisait particulièrement à la dame, ou des talents poétiques ou tout ça à la fois.


          • Decouz 2 août 09:50

            @Decouz
            Ce qui n’empêche pas d’avoir des amants plus séduisants à coté.


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 août 10:16

            @Decouz

            c’est un bon résumé d’« Anna Karénine », un peu court, mais pareil, e, fait !


          • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 11:03

            @Decouz
            Riche ? 
            Non la maison ne l’était pas. Donc on peut en déduire que lui non plus.
            *
            baisait bien ?
            Est-ce encore un critère à 35 ans après plus de 15 ans de mariage (supposé) ? Pour moi non. D’autant que comme vous le suggérez dans votre post suivant qu’il est tjrs possible de voir ailleurs.
            *
            quelque chose... ?
            Sûrement sinon elle ne l’aurait pas épousé. C’est justement là le point.
            Et ce quelque chose est directement lié à sa perception de l’avantage évolutif qu’elle trouve à se reproduire avec cet homme. Et c’est sa perception que la mondialisation est en train de lui changer ou tout du moins pour la prochaine génération.


          • Paul Leleu 2 août 23:49

            @Michael Gulaputih

            bof... elle manque peut-être simplement d’imagination ou de désir... faut pas idéaliser les femmes même quand elles sont belles...

            d’ailleurs l’inverse est vrai... vous avez des mecs canons qui se mettent avec des filles pas possibles... la beauté n’est pas forcément facile à vivre, car vous êtes entouré de relations fausses et de solicitations superficielles...

            peut-être que cet homme l’aime profondément, réellement... sans avoir besoin d’être riche, poète ou baiseur...

            il peut y avoir plein de raisons.... et surtout d’enchevetrements complexes... on ne saura jamais

            mais reconnaissez que vous avez été attiré par sa plastique et que vous avez fantasmé sa personnalité... n’avez vous jamais vécu des malentdus profonds vous-mêmes, où une femme vous prenait pour ce que vous n’étiez pas ? et projetait sur vous des desseins à côté de la plaque ?


          • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 11:24

            J’ai reçu en modération un commentaire qui m’a laissé sans voix. Je vous le livre ici car même si j’écris sous pseudo, je signe mes commentaires en modération.

            J’espère que la personne aura le courage de se manifester et de revendiquer son envolée lyrique.

            Et même si elle ne le fait pas je la remercie quand même car elle a pris la peine de s’infliger un pensum (de fort belle facture ma foi) de 325 mots articulés en 7 paragraphes.

            Pour paraphraser l’inénarrable Gilles Legendre, j’ai été trop intelligent, trop subtil, trop technique dans mon article et ai cru bon de revêtir mon propos d’un vernis rabelaisien dont je n’ai su transmettre au lecteur l’indication de s’en abstraire pour n’en saisir que la substantifique moelle (pour ceux qui en sont encore au premier degré ceci est de l’autodérision).

            1er août 2019 à 18h08min Pourquoi les plus belles ne sont pas pour moi ?

            quelle misogynie et quel billet bourré de poncifs, quand même ! Vous ne le connaissiez pas ce type, vous ne saviez rien de lui, à part qu’il avait une sale gueule, mais tant pis, ça vous a suffit pour passer en mode gros beauf et à le juger sans même savoir qui c’était . Et puis, la référence au bobo Gaspard Proust, je suis étonné qu’avec de telles références vous ayez fait un bide...j’ai envie de dire : PROUT !

            Vous vous rendez compte que vous essentialisez les femmes ? Avez vous ne serait-ce que tenté de (réellement) discuter avec quelqu’un du sexe opposé ? J’ai bien dit RÉELLEMENT hein, pas en pensant juste à tirer votre coup...

            Essayez, vous verrez : parait même que ça marche ! Vous verrez qu’il y en a des vénales (COMME LES MECS) et qu’il y en a des honnêtes aussi (si, si, jvous jure c’est vrai !!!)

            Vous voulez un scoop ? Je suis pas un adonis, loin de là, mais j’ai toujours vécu avec des femmes parfois très belles, parfois beaucoup moins (du moins selon les canons de beauté actuels) mais vous savez quoi ? Je m’en cogne, car à chaque fois c’était très bien, parce que je ne voyais pas juste une paire de nichons, ou un cul. J’aime bien le cerveau qui va avec, aussi. C’est un tout, quoi. Je me rappelle même avoir largué ce que vous définiriez sans doute comme "une magnifique matrone", parce qu’elle avait un cerveau aussi vide que ses seins étaient pleins...

            Conclusion :quel dommage que cette (belle) femme se soit attaché à quelqu’un de pareil...et ne vous ait même pas regardé ! Toutes les mêmes, hein ! Surtout, ne vous remettez pas en question...surtout, oubliez qu’on est au XXIe siècle, et plus au temps de Pagnol...

            Et puis de grâce, passez en mode manuel, ça vous soulagera le temps de passer à autre chose


            • pemile pemile 2 août 11:33

              @Michael Gulaputih « J’ai reçu en modération un commentaire qui m’a laissé sans voix. »

              Le commentaire est agressif mais n’en reste pas moins plus pertinent que votre article qui lui, « m’a laissé sans voix » !


            • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 11:41

              @Michael Gulaputih

              Non décidément je n’avais pas réussi à faire passer de façon humoristique cette magnifique leçon d’Evelyne Heyer
              https://www.sfecologie.org/regard/r75-oct-2017-e-heyer-evolution-humaine/
              *
              La prochaine fois j’écrirais un article où je me contenterais de citer in extenso les travaux d’autres auteurs. Ce sera mieux pour tous.


            • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 11:54

              @pemile
              Je vous remercie de votre analyse.
              Pourriez-vous développer et m’indiquer ce qui vous a laissé sans voix ?
              *
              D’ailleurs pourriez-vous m’expliquer que personne, absolument personne ne répond à vos commentaires ?
              J’ai la désagréable impression de répondre à un robot.
              *
              Ceci est un essai afin de voir si votre compteur de réponses s’incrémente.


            • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 11:59

              @pemile
              Compteur toujours à zéro !
              Qu’en déduire ? Que derrière cet avatar se cache un stagiaire, un bot destiné à faire du trafic ?
              C’est du Orwell cette histoire. Je me délecte...


            • pemile pemile 2 août 12:03

              @Michael Gulaputih « Pourriez-vous développer et m’indiquer ce qui vous a laissé sans voix ? »

              Votre analyse qui se limite à notre cerveau reptilien ?

              Votre méconnaissance des femmes et des couples ?

              « D’ailleurs pourriez-vous m’expliquer que personne, absolument personne ne répond à vos commentaires ? »

              La contradiction sur avox génère pas mal de fuite ?

              « J’ai la désagréable impression de répondre à un robot. »

              Vous surestimez les IA ! Vous avez lu le dernier livre de Bernard Minier « M, le bord de l’abime » sur l’évolution des « agents conversationnels »


            • pemile pemile 2 août 12:05

              @Michael Gulaputih « Qu’en déduire ? Que derrière cet avatar se cache un stagiaire, un bot destiné à faire du trafic ? C’est du Orwell cette histoire. Je me délecte »

               smiley


            • Xenozoid 2 août 12:09

              @pemile

              une personne peut être un robot dans le sens répêter répêter et toujours revenire a des sujet répêtés et pré-enregistrés (comme la fifi,qui me fait penser a un robot)


            • pemile pemile 2 août 12:17

              @Xenozoid "une personne peut être un robot dans le sens répêter répêter et toujours revenire a des sujet répêtés et pré-enregistrés (comme la fifi,qui me fait penser a un robot)« 

              Oui, mais c’est plutôt des cas de »petits soldats" monomaniaques, non ?

              Et fifi est au moins plus cohérente que Doctorix ! smiley


            • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 12:22

              @pemile
              Non je ne l’ai pas lu. Mais cela a l’air intéressant. Merci pour la référence.

              Mais compteur toujours à zéro.
              Fuite mémoire peut-être ?



            • pemile pemile 2 août 12:31

              @Michael Gulaputih « Mais cela a l’air intéressant. Merci pour la référence. »

              Ca se lit comme un thriller, mais l’auteur matrise le sujet, se base sur l’état réel de l’IA et du bigdata, et l’ouvrage ne contient pas trop d’erreurs techniques.


            • pemile pemile 2 août 12:33

              @Michael Gulaputih « Mais compteur toujours à zéro. Fuite mémoire peut-être ? »

              A quel compteur vous faites allusion ??


            • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 12:40

              @pemile
              Votre profil
              *
              *

              Tableau de bordRédactionDepuisArticles publiésCommentaires postésCommentaires reçus
              L’inscription093710
              1 mois01600
              5 jours0390

            • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 12:42

              @Michael Gulaputih

              Tableau de bordRédactionDepuisArticles publiésCommentaires postésCommentaires reçus
              L’inscription093710
              1 mois01600
              5 jours0390

            • Xenozoid 2 août 15:25

              @pemile

               »petits soldats" monomaniaques

              j’ai déja mis une fois mais il a été viré par des petits robots


            • machin 2 août 20:53

              @Michael Gulaputih

              « Ce sera mieux pour tous.  »

              Effectivement.
              Ne vous essayez pas à l’humour, ce n’est pas votre truc.

              .


            • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 22:51

              @machin

              En quoi ai-je besoin de votre satisfecit ?
              Vous vous exprimez es qualité... ?


            • Paul Leleu 3 août 00:45

              @Michael Gulaputih

              franchement, il parle agressivement mais il n’a pas entièrement tort sur le fond... beaucoup d’hommes voient les femmes uniquement à travers l’extérieur érotique... l’inverse est vrai aussi d’ailleurs... et en fait (sauf exception) c’est pas hyper agréable d’être utilisé comme un sex-toy et vu à travers un pur prisme auto-érotique de l’autre...


            • pemile pemile 3 août 11:47

              @Michael Gulaputih « Votre profil »

              Le compteur de commentaires reçus est lié aux articles publiés.


            • machin 3 août 11:56

              @Michael Gulaputih

              En quoi ai-je besoin de votre satisfecit ?
              Vous vous exprimez es qualité... ?

              pardonnez moi... c’était tout juste un constat.


            • amiaplacidus amiaplacidus 2 août 11:55

              Cette phrase

              "...Le revers de la médaille bien connu -pour continuer à filer la métaphore montagnarde- est la consanguinité, phénomène bien étudié et popularisé dans l’expression « crétin des Alpes ». ".

              démoli tout prétention à une approche scientifique de votre article.

              On sait, depuis au moins 100 ans que la consanguinité n’est pas la cause du crétinisme. Le crétin des Alpes souffrait d’un manque d’iode dans son alimentation. Dès les années 1920, Il a suffit d’ajouter du iode dans le sel de cuisine pour faire disparaître le crétinisme alpin.

              Cela n’exonère pas pour autant la consanguinité d’être vecteur de tares héréditaires.


              • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 12:08

                @amiaplacidus
                1/ Aurai-je la moindre prétention scientifique que je ne publierai pas ici.
                2/ Aurai-je la moindre prétention scientifique que je n’aurai pas glissé cet article sous la rubrique « Eté léger »
                3/ Non l’ajout d’iode ne résoud pas le crétinisme de ceux qui en sont atteint. Il ne permet qu’à la future mère de fortement diminuer les chances d’avoir un enfant atteint du crétinisme.


              • Pascal L 2 août 13:36

                @amiaplacidus
                Il me semble que parmi les causes dans les Alpes, il y a aussi l’eau qui est très acide dans les massifs granitique. Elle absorbe le plomb des canalisations et provoque le saturnisme.
                La consanguinité a également des effets sur l’intelligence, mais cela se manifeste autrement. Nous observons que dans les pays qui acceptent le mariage entre cousins, le QI moyen est nettement plus faible et quelques maladies sont nettement plus fréquentes que la moyenne. Mais le QI n’est qu’un symptôme et d’autres facteurs, notamment culturels, peuvent également intervenir.


              • marmor 2 août 12:41

                Mr Gulaputih, le point d’interrogation à votre titre devrait vous donner des réponses selon votre article. C’est vrai, pourquoi les plus belles ne sont pas pour vous ? Beau sujet d’introspection, ça vous évitera de soliloquer sur les raison qui l’ont fait choisir son mec ! Et dites vous que selon les vieux proverbes toujours biens vrais, « l’amour est aveugle » ça peut vous ouvrir des horizons ………….


                • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 12:52

                  @marmor
                  Je déteste la méchanceté gratuite. Mais au vu des réactions j’aurais dû effectivement intituler l’article :
                  Pourquoi les plus belles ne sont pas pour vous, lecteur d’Agoravox ?
                  *
                  Et pour enfoncer le clou j’aurai dû aussi écrire : Pourquoi j’écris sur Agoravox (ainsi que la plupart des auteurs de ce site) ?
                  *
                  C’est vrai je me pose la question. Rien à faire ce mois d’Août.
                  Il pleut et il fait moche. Les enfants sont partis. Ma femme aussi...
                  Au secours je me meurs...seul...
                  Un seul like et je ne me suicide pas !


                • Ouam Ouam 5 août 04:25

                  @Michael Gulaputih

                  « Les enfants sont partis. Ma femme aussi... »
                  raison de plus pour profiter... et.....à donf ! smiley


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 13:34

                  Gainsbourg malgré sa gueule a foutu au bout de sa queue la plupart des plus jolies actrices de son époque...j’dis ça j’dis rien. Et des femmes magnifiques il y en a plein, même dans mon bled de province.


                  • Clocel Clocel 2 août 15:18

                    @Aita Pea Pea

                    Ouais, mais Gainsbar, c’était un démonte pneu ! smiley


                  • Clocel Clocel 2 août 15:16

                    Ah... Le fait est, que le type qui n’a pas de caillasse et qui n’est pas monté comme un poney... Il est à plaindre...


                    • Xenozoid 2 août 15:22

                      parce que les femmes aiment les cochons ?


                      • Ouam Ouam 5 août 04:27

                        @Xenozoid
                        « parce que les femmes aiment les cochons ? »

                        Question ou affirmation (le «  ? »)
                        Il faut dire que l’animal est bien « doté »
                        Un regret dans ce questionnement (lol)


                      • Xenozoid 5 août 19:52

                        @Ouam

                        je pensais a la chanson bien francaise de janeton et sa faucille,je suis trop français surement,c’est un animale aussi le français


                      • zygzornifle zygzornifle 2 août 16:39

                        Faut en laisser un peu pour les autres .....


                        • SATURNE SATURNE 2 août 17:01

                          @ l’auteur,

                          En toute honnêteté ( et cela n’est pas de l’ironie), je me demande si vous avez choisi le bon site pour faire dans la finesse, la nuance et le 2 eme degré....


                          • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 19:28

                            @SATURNE
                            Ahhhhhhh
                            Enfin une brise fraîche. Merci SATURNE !
                            *
                            Je me posais la question justement.
                            Pourtant certains articles m’avaient laissé augurer du contraire.


                          • Canefidel Canefidel 2 août 17:44

                            On ne peut qu’admirer le produit de la délibération particulièrement savante d’une modération parfaitement « citoyenne »


                            • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 19:39

                              @Canefidel
                              Cela fleure bon l’insulte voilée et parfaitement déguisée matinée de private joke. Merci d’avoir aiguisé votre plume et de l’avoir trempé dans....
                              Soyez fidèle à votre canne plutôt qu’à votre chien.


                            • machin 2 août 21:05

                              @Michael Gulaputih

                              Ne soyez pas amer.
                              En vous lisant je me suis senti intelligent.
                              Et c’est très rare...

                              Merci.


                            • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 22:54

                              @machin
                              *
                              Si je le suis... d’avoir crée ce sentiment si fugace chez vous.
                              Adieu et merci aussi.


                            • machin 3 août 06:54

                              @Michael Gulaputih

                              Je crois bien que vous confondez amour, humour, esprit, et concours de bites...

                              À notre âge, avec les affres de notre prostate, c’est ridicule de vouloir faire pipi plus loin que le bout de nos chaussures surtout quand elles sont beaucoup, beaucoup, trop grandes...

                              Mais je suis certain qu’on vous l’a déjà fait remarquer.


                            • Désintox Désintox 2 août 17:44

                              Intéressant. Il me semble cependant que l’expression « crétin des Alpes » venait plutôt des problèmes de thyroïde induits par le manque d’iode.


                              • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 19:35

                                @Désintox
                                Vous avez tout à fait raison.
                                Études sur les causes du crétinisme et du goître endémique 
                                par le Dr J.
                                Saint-Lager, Jean (18 67)
                                J’ai fait un amalgame entre la dégénérescence consanguine constatée dans les vallées reculées des montagnes et le crétinisme dû à un manque d’iode, les deux sévissant quasi dans le même biotope.


                              • Sozenz 2 août 20:33

                                analysons . avatar photo : crapaud avec bouteille de picrate et fromage le fromage couleur marron ne devait pas être dispo avec le crapaud et la bouteille )

                                description : Septique de nature

                                Fainéant par inclination

                                Retraité par chance

                                J’ai travaillé chez son concurrent

                                photo d article . robe de mariée qui ressemble à une robe de princesse et veste masculine qui elle aussi pourrait faire penser à une veste princière .

                                 j ai besoin de donner des explicatoins où ça saute tout de suite aux yeux de tout le monde ? 

                                 je suis pliée en deux


                                • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 2 août 20:47

                                  @Sozenz
                                  https://www.agoravox.fr/commentaire5281793

                                  Redressez-vous ma chère et éclairez ma lanterne, je suis tout ouïe.


                                • Paul Leleu 3 août 01:15

                                  @Sozenz

                                  vous donnez peut-être une clef de la réponse... pas par rapport à l’auteur, mais par rapport à la femme en question... ça rejoint ce que je dis plus haut « elle manque peut-être d’imagination »...

                                  d’après l’auteur, elle est mal mariée... adoptons cette hypothèse (car au fond on n’en sait rien, bien-sûr). A ce moment, c’est elle qui peut se demander : « pourquoi les plus beaux ne sont pas pour moi ? » ... car elle pourrait vivre avec un beau jeune homme intelligent moderne et qui s’aiment mutuellement...

                                  je répondrais (selon ma modeste expérience) que beaucoup de femmes ont les mêmes conceptions extrêmement ringardes que vous décrivez, mais sur les hommes... Et quand tu es un beau mec, jeune, cultivé et sympa, tu n’a pas forcément envie de te transformer en aubergiste ringard pour une pimbêche... qui plaque sur toi plein d’exigences débiles et ringardes (du genre, tu assures, tu gagnes de l’argent, tu me protèges, tu casses la gueule à tes concurrents, etc... et que tu t’enfermes avec moi dans une petite vie minable au fond d’une province à servir des omelettes et regarder la télé)

                                  ça explique selon moi pourquoi des jolies femmes (ringardes et sans imagination) restent leur vie avec des vieux cons pas beaux... les beaux mecs ont fui


                                • Agafia Agafia 4 août 23:21

                                  @Sozenz

                                  Une magnifique tenue de mariage pour couple caucasien.

                                  La veste est une  tcherkeska (черкеска) habit traditionnel caucasien et cosaque.


                                • Ouam Ouam 5 août 03:36

                                  @Paul Leleu
                                  "...je répondrais (selon ma modeste expérience) que beaucoup de femmes ont les mêmes conceptions extrêmement ringardes que vous décrivez, mais sur les hommes...
                                  Et quand tu es un beau mec, jeune, cultivé et sympa, tu n’a pas forcément envie de te transformer en aubergiste ringard pour une pimbêche... qui plaque sur toi plein d’exigences débiles et ringardes (du genre, tu assures, tu gagnes de l’argent, tu me protèges, tu casses la gueule à tes concurrents, etc... et que tu t’enfermes avec moi dans une petite vie minable au fond d’une province à servir des omelettes et regarder la télé)« 

                                   
                                  C’est tellement juste ce que tu explique sur les hommes qui prennent un peu soin d’euxs, et qui veulent vivre un peu, une telle description est un repoussoir ultime.

                                   »ça explique selon moi pourquoi des jolies femmes (ringardes et sans imagination) restent leur vie avec des vieux cons pas beaux... les beaux mecs ont fui« 

                                  Les vieux cons pas beaux finalement récuperent le »deuxième choix« , et cela remet bien en cause le critère de beauté distillé par une certaine presse (ou médias).

                                  Une »cage dorée« restera toujours une »cage"... et l’oiseau adore plus que tout la liberté, sinon il ne fera qu’agoniser à petit feu et perdra sa superbe
                                  (idem pour ces dames)


                                • Ouam Ouam 5 août 04:01

                                  @Michael Gulaputih
                                  "https://www.agoravox.fr/commentaire5281793

                                  « j ai besoin de donner des explicatoins où ça saute tout de suite aux yeux de tout le monde ?

                                  je suis pliée en deux »


                                  Redressez-vous ma chère et éclairez ma lanterne, je suis tout ouïe"

                                   

                                  bon on va se la tenter autrement... et te répondre par un autre bias
                                   
                                  En fait la question à te poser (si tu le veut bien sur, je ne suis ni juge ni psy)
                                  est « OU » se situe ton plus grand regret et « OU » est situé aussi le seuil de tes certitudes...
                                  C’est pas tres clair pour toi ?

                                  Bon dans ta psyché une femme (ta projection mentale décrite de la reussite du male dans ta description) correspondais t’elle réellement à tes ambitions ?
                                  Finalement en est tu si sur ? (la c’est la BONNE question à TE poser)
                                  Voir le commentaire de Paul si tu ne me comprends toujours pas

                                  Tu n’a pas atteint ton but, alors qu’il est tout a fait possible (déploiement de moyens), cherche en la cause.
                                  Sauf si le « but » de ta deception n’est pas en fait celui que tu desirais....
                                  d’ou l’échec et la projection idéalisée que finalement tu ne souhaites pas tant que ca atteindre .

                                  C’est un peu lorsqu’on pratique un marathon, on se prépare pendant un temps infini, on s’entraine et une fois au bout on se demande quel etais on but.

                                  La seule chose interessante et motivante est le fait d’exécuter le marathon,
                                  pas second but cad la « récompense de l’arrivée » car au final cela change quoi dans ta vie à part un bref moment d’égo et de satisfaction,
                                  surtout si celui ci de plus se termine derriere des barreaux dorés incrustés de diamants...

                                  Voulais tu en payer le prix ? (exprimé encore autrement)
                                   
                                  Si tu ne comprends toujours pas, désolé....j’suis à mon max .....
                                  le point godwin est dépassé...
                                  Je passe la main à qui souhaite reprendre...,
                                  mais normalement cela ne devrais pas etre nécéssaire...


                                • arthes arthes 5 août 11:34

                                  @Agafia

                                  Toutafait...C’est peut être un truc de filles d’avoir remarqué cela, mais le choix de la photo est bien vu, tcherkeska avec la cartouchière, Caucase, ça donne envie de se replonger dans les aventures caucasienne de « Un héros de notre temps » 


                                • Agafia Agafia 5 août 21:57

                                  @arthes

                                  « Le prisonnier du Caucase »... Version Pouchkine, Tolstoï, Lermontov ou Makanine... 
                                  et mon homme qui dort quelque part, là-bas dans les montagnes...


                                • tobor tobor 5 août 22:05

                                  @Ouam
                                  Il ne s’est en effet pas tapé la belle femme parce qu’il est « lui ».
                                  Un autre aurait tout plaqué pour s’installer dans le coin et commencer une stratégie de rapprochement, en aurait fait le point central de son existence. Certains y arrivent à l’usure mais il faut d’autant la détermination.


                                • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 11 août 12:44

                                  @Agafia
                                  Bravo pour avoir trouvé ! +1


                                • zygzornifle zygzornifle 3 août 08:36
                                  Pourquoi les plus belles ne sont pas pour moi ?

                                  Parce qu’elles sont lesbiennes ....


                                  • Paul Leleu 3 août 14:29

                                    @zygzornifle

                                    bah... c’est vrai aussi que les plus beaux mecs sont gays... en tous cas c’est courant... pourquoi ils iraient se fatiguer à s’asservir avec une femme ? ils préfèrent être libre...


                                  • Ruut Ruut 5 août 10:15

                                    @Paul Leleu
                                    En quoi la superficialité est-ce un signe de beauté ?
                                    On n’attend pas d’un homme qu’il soit juste beau et physiquement Photoshopé.
                                    Il doit être autonome et débrouillard.
                                    Le reste c’est juste un attrape mouche. (Être juste beau et physiquement Photoshopé)


                                  • zygzornifle zygzornifle 3 août 13:32

                                    Pourquoi les plus belles ne sont pas pour moi ?

                                    Parce qu’elles sont végan et refusent la pénétration de l’andouillette de Troie dans leur anatomie ....


                                    • meaculpa99 4 août 12:33

                                      @auteur

                                      Merci pour l’article sympa à lire. Je me rappelle d’un collègue d’origine marocaine qui m’expliquait que dans son pays, les plus belles allaient systématiquement avec les plus riches. Sauf une qui s’était mise avec un « miséreux », ce qui le laissait réellement perplexe tellement cela lui semblait illogique. Il s’en moquait d’ailleurs en disant la voir passer de temps en temps à l’arrière de la mobylette de son mari... Il y a donc quelques rares exceptions.


                                      • tobor tobor 5 août 00:36

                                        @l’auteur
                                        Peut-être qu’effectivement, un retraité sceptique incliné vers la fainéantise n’est pas l’appât idéal ?
                                        .
                                        Mais alors, ce pluriel !!! Pourquoi faudrait-il que vous vous tapiez les plus belles ? Une n’aurait déjà pas été si mal ! « Pourquoi la plus belle ne fût pas pour moi ? » Est déjà une question suffisamment débile, à laquelle existent des millions de réponses potentielles. Vous n’étiez pas là au bon moment ou vous n’avez pas su y faire ou... ou... ?
                                        .
                                        Je connais quelques très jolies femmes, genre les gens se retournent et la drague, elle connaissent ; une très libertaire activiste devenue mère, une musicienne qui fait escort les week-ends, une mathématicienne qui a en permanence de courtes relations, une cinéaste extravagante qui se met la tête au cube en soirée, ... Chacune est complètement différente, singulière. Le critère de la beauté, de l’intelligence ou de la bonté du mâle est toute relative pour chaque beauté, selon ses instincts ou son conditionnement. Il n’y a donc rien à chercher comme entrave que chez soi. Le scénario que se fait le mâle quant à s’imaginer idéal aux côté de celle qui représente l’idéal du plus grand nombre à peu de chance de toucher à la réalité...
                                        .
                                        Perso, je me suis vite rendu compte que ça doit être un calvaire d’être en couple avec une trop belle (trouble en anglais), qu’on est pris dans un système de concurrence permanent. Surtout avec les potes mais avec le monde entier en fait. Au cours de ma vie, je suis petit-à-petit passé de ’me faire choisir’ à ’choisir’ celle que je désire, ça n’a pas été sans peine mais c’est beaucoup mieux ( :


                                        • Agafia Agafia 5 août 04:33

                                          Bonjour,

                                          Selon votre description , vous seriez : septique de nature....

                                          Quel choc !! ^^ Spécialiste de la fosse ? ^^


                                          • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 11 août 12:46

                                            @Agafia
                                            Un demi-bravo car charade à tiroir ! +0.5


                                          • arthes arthes 5 août 09:36

                                            @l’ auteur

                                            Merci pour cet article !!!

                                            Qui m a, comme il a été déjà écrit laissée sans voix.

                                            Merci car, j ai vraiment apprécié la quasi totalité des réactions, y compris celle de la notification du redacteur/ modérateur qui détaille bien sa pensee, réactions qui émanent de la part des hommes, et ainsi, les regards que nous jetons sur nous même (les remises en questions) et sur le désir de couple et sur le sexe opposé ont sacrément evolues...Depuis le monde de Pagnol.

                                            Je n ai rien à rajouter, sauf que Rabelais est bien plus drôle et plus fin , votre prisme je le trouve use et dépasse, a côté de la plaque...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès