• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > L’été léger > Vertiges de libellule...

Vertiges de libellule...

JPEG

Une libellule virevolte dans le jardin : elle envahit l'espace de ses tourbillons de soie légère, de ses ascensions vertigineuses sur le bleu du ciel... 

Elle s'élance autour des pins, les enserre de sa danse satinée, les subjugue de son vol et de sa légéreté...

 

Silhouette gracile, fragile, elle peuple le jardin de ses arabesques sombres et lumineuses : elle remplit le monde de son ballet léger et subtil.

 

On la voir surgir sur le sommet des pins puis redescendre en à-pic vers le ras du sol : une danse circulaire s'organise autour des arbres qu'elle entoure de ses ailes diaprées si fines, si transparentes.

 

Tulle léger, tourbillonnant sur le ciel, soie subtile, elle piquette l'azur de ses envolées lumineuses.

 

Elle est la transparence même, elle est un éclat de lumière qui transperce l'espace... ailes dentelées brillantes, évanescentes dans un réseau de noirs, la libellule se laisse bercer dans l'air atone, elle effleure, elle boit l'essence des arbres de ses caresses duveteuses et légères...

 

Corps fuselé de bruns, piqûre d'épingle dans le ciel, nymphe subtile, elle parcourt mille fois le jardin de ses cercles vertigineux...

Amie des pins et des bois, dryade élancée et insaisissable, déesse des écorces, elle habite le jardin de ses vertiges de bruns.

 

Soudain, elle remonte vers le ciel comme transporté par l'air de l'été : danseuse délicate, aérienne, pleine de souplesse, elle rythme le temps et l'espace, elle transforme le jardin en une scène virevoltante, étourdissante.

 

Les arbres attendent : ils guettent l'approche et la danse de la nymphe, ils observent ce ballet de rêve...

 

La danseuse leur fait l'offrande de sa grâce, de son éclat, de sa transparence.

 

La danseuse leur livre son corps velouté, ses gestes graciles, sa liberté, elle qui franchit l'espace, elle qui bondit dans l'air puis se volatilise dans le jardin.

 

La libellule reapparaît soudain dans un tourbillon de vertiges, elle sublime le jardin de ses volutes inouies...

 

 

Le blog :

 

http://rosemar.over-blog.com/article-vertiges-de-libellule-120675850.html

 

 

Vidéos :

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Docteur Faustroll Lampion 29 juillet 14:35

    Les Belges aussi ont des vertiges dans les synagogues, surtout quand il s’agit des berges des ravins.



      • phan 29 juillet 16:26
        Vertiges de libellule...
        et bientôt libellule contre alien ...

        • rosemar rosemar 29 juillet 21:41

          @phan

          Et que dire de l’être humain, le plus terrible des prédateurs ?


        • phan 29 juillet 23:11

          @rosemar

          Aliens vs. Predator : c’est un beau film et un bon jeu vidéo ...

        • cyrus cyrus 29 juillet 23:22

          @rosemar

          https://www.nationalgeographic.fr/video/animaux/la-libellule-predateur-le-plus-efficace-du-botswana

          Crois mois une libellule d’ 1m de long poserais beaucoup de soucis a des soldat bien armé smiley

          elle percoit 200 image par seconde ce qui revient a ralentir le temps 10 fois smiley


        • rosemar rosemar 30 juillet 09:15

          @cyrus

          « Ses yeux immenses comptent chacun 30 000 facettes et lui confèrent une vision du monde en ultra-haute définition  » !

          Une merveille de la nature !


        • chantecler chantecler 30 juillet 09:39

          @rosemar
          D’ailleurs quand Monsieur libellule rencontre Mademoiselle libellule , il lui dit « t’as de beaux yeux tu sais avec des 60 0000 facettes et ta vision en ultra haute définition ! ».
          Par contre il se dit in petto ! « comme elle a rien dans le chou , je vais me la faire à tous les coups » !


        • rosemar rosemar 30 juillet 10:08

          @chantecler

          Très drôle ! MERCI !


        • cyrus cyrus 30 juillet 22:01

          @rosemar

          @cyrus

          « Ses yeux immenses comptent chacun 30 000 facettes et lui confèrent une vision du monde en ultra-haute définition » !

          Une merveille de la nature !

          des predateur feroce , je me souvient d’ un envol de reine a partir d’ une fourmiliere , les pauvre princesse ont eu la mal chance d’ etre attaquer par 3 libellule , ce fut un veritable carnage , les aile tombait comme des flocon de neige ...


        • Decouz 30 juillet 21:51

          La fréquence à partir de laquelle la vision humaine voit des images séparées comme un mouvement continu est de 60 images par seconde, la libellule de 300 images par seconde, ce qui en fait un des insectes les plus performants sous cet aspect, plus que la mouche (250 images/seconde), donc le mouvement d’un humain parait très lent à ces insectes.


          • Decouz 31 juillet 09:38

            @Decouz
            Pour le cinéma, pour avoir une impression de mouvement et dans l’obscurité, il suffit de 24 Hz pour la prise de vue, mais les images sont doublées lors de la projection, pour la TV c’est 60 Hz (du fait de la lumière présente), les premières images cinématographiques donnaient une impression de discontinuité parce que le défilement n’était que de 16 images par seconde.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité