• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Faim de série

La nouvelle assuétude.

JPEG Je sais ! Je réagis sans doute bien tard à cette tendance qui frise désormais le raz-de-marée. Mais je dois à la vérité de me confesser devant vous : « Je suis un mauvais citoyen du Monde. J’implore votre pardon. Je ne regarde jamais une série que ce soit à la télévision qui semble disparaître progressivement des écrans radars ou bien à l’image de tout un chacun, sur la toile. »

Que faut-il comprendre à cette nouvelle manière d’abrutir une population déjà bien abîmée par les expériences passées, les chaînes d’information continue et autres sous produits culturels diffusés et promus par tous les bénéficiaires d’une mondialisation du mercantilisme et de la sottise ? Il est bien compliqué de décrypter leurs motivations à moins qu’il ne s’agisse de faire des humains des moutons bêlants, gardés non plus par des chiens de bergers mais par des écrans qui ont même la responsabilité d’avoir en permanence sur eux.

Big Brother doit se frotter les mains. Il a des victimes consentantes, des gens qui se disent même heureux de leur sort. Ils n’ont plus faim de savoir, de culture, de réflexion. Il leur faut se gaver de sensationnel, de palpitant, de belles histoires à l’eau de rose, tout ce qui au bout du compte, les écarte de la contestation d’un système destiné à laminer l’espèce humaine et la vie sur la Planète par la même occasion.

La faim de séries suppose le déstockage massif des neurones, la braderie gigantesque du débat, la liquidation des grands classiques du théâtre et de la littérature. Toujours plus bas, le nivellement est une forme d'écrasement collectif, de liquidation totale et définitive de la pensée. Après les séries le déluge sans que quiconque ne lève le petit doigt pour tenter d’inverser l'inéluctable catastrophe !

Rassurez-vous, personne n’échappe à la chose. Vos enfants ont depuis longtemps inoculé le virus mortel. Ce sont mêmes eux qui vous ont conduits dans le gouffre. Pour faire jeune, pour être branchés, vous avez suivi le mouvement tels les moutons de l’espiègle Panurge, envoyant tout le troupeau de son adversaire dans les flots.

La civilisation se noie et tout le monde saute à l’eau, non pas pour tenter de sauver quelques personnes mais pour se jeter dans la gueule des requins qui organisent le carnage. Le clap de fin est proche désormais, toutes les conditions sont réunies pour envoyer dans les oubliettes de l’histoire les restes de l’Homo Sapiens.

La sagesse n’est plus de ce Monde. La grande braderie tourne à la liquidation de l’espèce. Derrière les écrans, des armes de destruction massive du libre arbitre, de la pensée et de la réflexion. Le grand programme qui lave plus blanc est en fait un conditionnement fabuleux. Tout y participe à commencer par la drogue d’intoxication massive : le sport.

Les tenants de l'éradication de l’humanité ont trouvé qu’avec le football les choses n’allaient pas assez vite. Les Séries sont venues au secours de ce grand dessein. Plus besoin de débat sur le dérèglement climatique ni même de propositions sur la transition écologique. On amuse encore la foule avec des mesurettes inutiles, des promesses fallacieuses tandis qu’elle se colle derrière ses écrans pour éviter de voir la réalité en face.

La fiction est devenue le quotidien de chacun. Un Océan de béatitude baigne cette espèce qui se noie à tout jamais. Les philosophes se désolent, plus personne ne les écoute. Les intellectuels en désespoir de cause font l’apologie de la nouvelle ère numérique, du tout écran. L’effet de Serre en somme, la grande combustion finale.

Vous avez faim de séries. Rassurez-vous, le clap de fin est pour bientôt et celui-là sera Universel. Il n’y aura pas de suite au prochain épisode, ni plus de saison d’ailleurs. Bâfrez-vous bien tant qu’il en est encore temps, la fin des temps est prévue dans le synopsis.

Sériellement vôtre.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 12:51

    Vivant proche de cinéastes, ne pas confondre feuilleton (comme l’était Belphégor,...) et Série. Le premier comme la lecture de Fantomas nous introduisaient dans l’imaginaire, la série avait pour objectif d’appâter le spectateur comme une drogue. Dallas en fut le plus bel exemple (les américains sont très doués à ce jeu consistant à souffler le chaud et le froid et maintenir en haleine,....).


    • C'est Nabum C’est Nabum 13 décembre 2018 18:20

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Je suis confus


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 12:53

      bonjour Nabum, c’est évident et la société consumériste, c’est le Tonneau des Danaïdes, l’être humain étant incapable d’une jouissance « noble » (lire c’est de l’argent perdu) compense leur vide intérieur par de fausses idoles. Que je redoute les fêtes de noël. En général durant cette période je m’arrange pour éviter de sortir. Mais la majorité des individus sont « vides » et ont besoin d’imaginer la vie des autres (mariage de Diana, Dallas...), de se bouger, de faire des rencontres sans lendemain. Il est évident qu’une telle société repose sur un socle de sable qui s’enfonce progressivement,....


      • Sozenz 11 décembre 2018 14:25

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        l’être humain étant incapable d’une jouissance « noble »

        vous êtes un être humain aussi ?
        je demande cela car vous avez l air tellement au dessus des autres ...
        Vous seule et le Monde. Ce doit etre horrible d’ avoir été incarné si parfaite dans un monde si glauque .. ;


      • Gollum Gollum 11 décembre 2018 14:33

        @Sozenz

        je demande cela car vous avez l air tellement au dessus des autres ...
        Vous seule et le Monde. Ce doit etre horrible d’ avoir été incarné si parfaite dans un monde si glauque .. ;

        Non, non Mélu est heureuse ! Chaque matin elle se mire dans son beau miroir et... Mais vous connaissez le suite.. smiley


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 14:50

        @Gollum

        Certainement pas dans l’écran d’un téléviseur, mais celui de mes rêves. Autrement intéressants. Un ami m’avait raconté cette anecdote amusante et « jouissive ». A Bruxelles à l’époque, existait un cinéma (si je n’aime pas les séries, c’est le contraire pour les bons films) où l’ouvreuse était également la personne qui plaçait la bobine et l’allumait tout en distribuant ensuite les eskimos. Moyenne de fréquentation : deux ou trois personnes.....


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 14:54

        @Sozenz

        Parfaite OH GUENON. Mais mes défaut je les savoure comme des qualités. La perfection, quelle horreur,....


      • Decouz 11 décembre 2018 14:34

        arf (ou ouaf), je découvre tardivement Columbo, je me suis toujours méfié des séries, mais c’est plus fin ! que je croyais.

        ah attendez msieur j’ai oublié quelque chose


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 14:52

          @Decouz

          Oui, colombo c’est différent. Mais comme j’ai jeté mon téléviseur depuis 2002,...


        • Balkanicus 11 décembre 2018 14:54

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Vous auroez pu regarder ou vous l avez jete !

          Depuis je boite de la main gauche !


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 14:57

          @Balkanicus

          en plus, c’était un lourd. normalement, vous ne seriez plus là. Autre anecdote. Un proche se promenant en ville vois tomber devant lui un suicidé,....Ce qui rappelle une de ces autres morts stupides. Un mari de se jeter par le fenêtre et de tuer sa femme qui sortait faire ses courses,...Authentique.


        • Balkanicus 11 décembre 2018 15:13

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Et arrivant au paradis, la femme a dis a son mari :

          Tu pouvais pas te passer de moi !


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 15:23

          @Balkanicus

          Rappelez vous ce film Génial : Magnolia. Hélas en anglais : https://www.youtube.com/watch?v=Ec51smvcsDY


        • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 11 décembre 2018 15:50

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          « Mais comme j’ai jeté mon téléviseur depuis 2002,... »

          Soit, c’est un mensonge, soit, c’est de la pure connerie : Se priver de reportages passionnants sur les animaux, les pays et leurs peuples, sous prétexte de Bourdin, Affatie, Elkrief, Ruquier, Hanouna et autres Drucker, est un non-sens absolu. Ou un snobisme de crétin(e)


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 16:30

          j’ai une grand écran plat qui me permet de voir les émissions d’ARTE pour les infos : France Info et France 24. Largement suffisant


        • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 11 décembre 2018 16:56

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Un écran plat, c’est aussi une télé.

          Pour ce quiest informations, la télévision suisse romande suffit amplement, dès lors qu’il s’agit d’être tenu au courant des essentiels. ARTE, pour moi, est une officine intello assez prétentiuse et détestable, dont je retiens la rubrique « Voyages et Découvertes ». Quand au reste, je ne peux guère citer que les chaînes « Animaux », « Trek » et « Planète »


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 17:50

          @Cateaufoncel3

          C’est la différence entre humains qui fait la richesse humaine. Ruquier passe aussi en radio. Disons que j’ai fait un grand élagage bien nécessaire (l’affaire Dutroux et les télé-réalité ont donne un coup final à la télévision version passée)


        • C'est Nabum C’est Nabum 13 décembre 2018 18:21

          @Decouz

          Puisque vous le dites


        • Ruut Ruut 12 décembre 2018 08:26

          Le problème avec les séries, c’est que comme avec toutes les drogues a un moment il y a sevrage par saturation.

          Et vue le faible niveau de qualité des dernières qui se plagies les unes aux autres, il y a de plus en plus un goût de déjà vu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès