• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Ouvrages Agoravox > Moi Macron narcissiquement et perversement vôtre…

Moi Macron narcissiquement et perversement vôtre…

Moi Macron narcissiquement
et perversement vôtre…

Avertissement

Beaucoup diront que je manque de respect envers le président de la République et que c’est inadmissible. Pourtant, j’estime qu’il faut, tout simplement, appeler un chat ; un chat et un chien ; un chien. Qu’il ne faut pas tricher avec la vérité et qu’il faut la dire. On peut se tromper. Alors, on en débat en toute franchise. Alors, oui : comme monsieur Hervé Feron, maire de Tomblaine en Meurthe-et-Moselle qui s’expliqua d’une manière extrêmement claire sur le Grand débat ou Grand blabla :

— Je réclame le droit à un nécessaire devoir de désobéissance républicaine, à cause du grand respect que j’ai pour la fonction présidentielle et pour la République.

— Je réclame le droit d’écrire ce que j’écris parce que ce que j’écris est factuel, à moins qu’il me soit prouvé le contraire. Et ; si je me suis trompé, je suis prêt à faire amende honorable.

— Je réclame, le droit à l’impertinence, à cause, monsieur le président, de votre arrogance, de votre suffisance, de votre mépris du peuple, des jojos, des moins que rien, des Gaulois réfractaires… À cause de votre sanglante répression policière et de la violence qui en découle. À cause, de la division au sein du peuple que vous avez provoqué et que vous attisez en divisant pour mieux régner. Etc.

Alors, comme monsieur le maire, Hervé Feron, je dis comme lui : C’est toute cette violence attestée qui légitime, dans ce livre, mon irrévérence, mon impertinence, mon devoir de désobéissance républicaine.

Et je me permets de citer une pensée de George Orwell : « La liberté, c’est le droit de pouvoir dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre. » C’est par conséquent un droit que je revendique au nom de la liberté.

***

TABLE DES MATIERES

INTRODUCTION

CHAPITRE 1 – MACRON, SA BIOGRAPHIE

CHAPITRE 2 – MACRON BRIGITTE

CHAPITRE 3 – MACRON ET SA PENSEE COMPLEXE

CHAPITRE 4 – MACRON EST UN PERVERS NARCISSIQUE

CHAPITRE 5- MACRON EST UN MYTHOMANE

CHAPITRE 6 – MACRON EST UN SOCIOPATHE

CHAPITRE 7 – MACRON EST ATTEINT DU SYNDROME DE L’HUBRIS

CHAPITRE 8 – MACRON ET SES PETITES PHRASES

CHAPITRE 9 – MACRON POUR MIEUX LE CONNAITRE

CHAPITRE 10 – MACRON ET SA TECHNIQUE POUR MACRONERIES

CHAPITRE 11 – MACRON, L’ENA ET LES ENARQUES

CHAPITRE 12 – MACRON SEDUIT, UTILISE PUIS JETTE (OU TRAHIT)

CHAPITRE 13 – MACRON ET LE CASSE DE LA REPUBLIQUE

CHAPITRE 14 – LES MACRON, UN COUPLE AVIDE DE POUVOIR

CHAPITRE 15 – LE GRAND DEBAT OU GRAND BLABLA

CHAPITRE 16 – LE MONDIALISME ET LA MONDIALISATION

CHAPITRE17 – FRANÇOIS ASSELINEAU, L’EUROPE ET LE FREXIT

CHAPITRE 18 –LES ELECTIONS EUROPEENNES

CHAPITRE 19 – POURQUOI JE SUIS GILET JAUNE

CHAPITRE 20 – POURQUOI J’AI ADHERE A L’UPR

CHAPITRE 21 – COMME POUR SARKO, LES AFFAIRES A VENIR POUR MACRON

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

***

Mon nouveau livre du 04/08/2019

Actuellement édité sur AMAZON - 453 pages- Prix 19,95 € papier – Ebook 4,99€

***

Mon but

 

Par conséquent à travers ce livre, avant tout, j’ai voulu donner la parole :

— À ceux qui, à mon avis, déclarent la vérité envers et contre tous.

— Aux moins que rien, aux jojos, aux gaulois réfractaires (dont je fais partie et qu’avec fierté je m’en réclame) qui détiennent au fond de leur cœur et de leurs tripes cette sagesse populaire qui provient du tréfonds des âges et de l’âme humaine. Bien plus précieuse et pratique que celle des élites qui nous gouvernent. Ces moins que rien qui pourraient donner de précieuses leçons à tous les « je sais tout », « je suis tout » et « je possède tout ».

— Aux médias alternatifs, aux lanceurs d’alertes de tout poil, aux journalistes-reporters citoyens, à tous ces artistes créateurs d’affichettes, tracts, annonces humoristiques pleines de bons sens qui alimentent ce livre…

A vous toutes et tous : un grand… un immense merci !

À travers ce livre, j’ai voulu rendre hommage au peuple français, qui, comme dans la fable de La Fontaine « Le chêne et le roseau », est ce roseau qui plie et ne rompt pas et qui a vu de nombreux chênes tomber : foudroyés à ses pieds. Ce roseau qui plie et ne rompt pas qui est toujours là comme les Gilets jaunes qui l’expriment si puissamment dans leur chant fétiche :

« On est là, on est là ! Même si Macron ne le veut pas, nous on est là ! Pour l’honneur des travailleurs et pour un monde meilleur ! Même si Macron ne le veut pas, nous on est là ! »

J’ai voulu aussi écrire ce livre à la fois comme une biographie et un reportage : avec des photos, des images et ces fameuses affichettes avec leurs slogans, leurs pensées, « leurs impertinences républicaines », « leurs irrévérences », « leur devoir de désobéissance républicaine »… qui m’ont tellement amusé et appris. Je voulais partager tout ça avec vous…

Voilà…tout simplement et sincèrement !

***

Quatrième de couverture

Moi Macron, narcissiquement et perversement vôtre...

 Tout d’abord, l’auteur dresse le profil psychologique de Macron. Pour lui, c’est un pervers narcissique, un psychopathe, un mythomane. Un être atteint du syndrome de l’hybris ou de la démesure ou encore de la maladie du pouvoir qui rend fou. Il n’est pas psychiatre ou psychologue. Loin de là ! Cependant, considérant que tout effet résulte d’une cause, il se fait un devoir de remonter dans chaque cas de l’effet à la cause pour établir le diagnostic en accord avec des spécialistes. Ce sera au lecteur de conclure. Ensuite, l’auteur démontre que Macron a commis un braquage de la République et en décrit les différentes étapes que Bayrou, Collomb et Macron ont confirmé preuves à l’appui.

[1]Bayrou : « Si on s’allie Macron et moi, on fait sauter la banque. ». Voilà un propos d’un braqueur plutôt que d’un homme politique.

[2]Collomb : « Oui, c’est vrai, il y a l’aspect « Casse du siècle ». Ça ne s’est jamais vu dans la vie politique française. »

[3]Philippe Besson, le biographe de Macron, donne la parole au principal intéressé qui, au soir de la victoire, a dit perfidement : « On vient de réussir un braquage. C'est comme dans Ocean's Eleven, sauf qu'on était moins nombreux […] Faut dire que l’on connaissait le proprio et qu'on avait les plans. »

Par conséquent, ils savaient parfaitement de quoi ils parlaient. Il s’agit de voler, de piller, de braquer. On parle du « casse du siècle » du braquage de la République. Donc, il s’agit bien d’un « Coup d’État ». En douceur, mais bien réel.

Ensuite, l’auteur décrit un couple machiavélique avide de pouvoir avec le rôle prépondérant de Brigitte Macron dans l’ascension politique de son mari. L'auteur poursuit avec les Gilets jaunes et s’inscrit parmi eux de tout son cœur. Le grand débat ou grand blabla. La vérité sur la construction européenne et le Frexit. L’UPR, dont il devient adhérent, et François Asselineau. Les élections européennes. Le mondialisme et la mondialisation. Tous ces sujets sont également traités sans langue de bois simplement et sincèrement.

 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Le421 Le421 17 août 20:51

    Heu...

    Désolé.

    Hormis les sourds, aveugles ou imbéciles, on le savais.

    Pour bien des points, je l’avais écrit, moi, pauvre pedzouille du Périgord, avant qu’il soit élu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès