• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Battre la breloque

Battre la breloque

Ça nous pend au nez

Le moral en berne, la vie sociale en capilotade, la bonne heure prohibée, la convivialité hors la loi, les distractions délictuelles, l’obsession sanitaire frisant l’hystérie collective, jamais dans la population il y a pléthore d’états dépressifs. Battre la breloque semble être le terme le plus adéquat pour une situation qui modifie radicalement notre rapport au temps, à l’espoir et aux loisirs tout en faisant peser une sourde menace sur la santé.

Mais gare, si l’esprit part en quenouille, la tête en vrille et la raison en tonneau, plus rien ne viendra entraver les dégâts du monstre sournois. C’est même à croire que c’est là l’objectif du pouvoir qui entend remettre les pendules à l’heure en supprimant toutes les libertés individuelles, progressivement, inexorablement, méthodiquement. À bien y regarder, ce plongeon vers le passé s’accompagne du retour en grâce des expressions et références obsolètes parmi nos élus nationaux, devenus les vedettes exclusives des chaînes de télévision alarmistes et entêtantes.

Il faut du reste féliciter nos responsables pour ce choix judicieux dans leur communication de crise. Les spécialistes du vidage de cerveau leur ont largement préparé le terrain. C’est donc en territoire conquis grâce à monsieur Cachesexe, prince de la ruralité de salon qu’ils viennent parachever le travail, usant de tous les artifices et les conseils dénichés dans le petit manuel du conditionnement de masse. Le si inventif Joseph Goebbels a fait des émules dans la haute administration tricolore.

Filer le bourdon dans un crâne vide permet de raisonner mais hélas ce n’est que le bruit de la cloche qui menace de se faire glas de la Démocratie. Les ministres et le premier d’entre eux en tête se griment désormais en marchand de mouron, semant la mauvaise graine de la terreur dans des esprits déboussolés.

Lampe à huile, couvre-feux, pandémie, confinement, contre-danse, attestation, dérogation et délation, l’arsenal ne cesse de s'étoffer pour dissimuler les carences d’un état Jacobin qui est incapable de penser des mesures au plus près du terrain. Nous vivons à l’heure de la Capitale et de son armée de hauts-fonctionnaires qui en dépit de leurs diplômes ont depuis longtemps perdu le bon sens, celui qui s’acquiert en restant les pieds sur terre et non dans les ministères.

Au bilan des courses, Boris Cyrulnik en personne lance des avertissements sur les risques psychologiques et psychiatriques pour la population. Quand on connait l’état de délabrement de ce secteur particulier de l'hôpital public, encore plus en état de délabrement que son grand frère, il y a tout lieu de s’inquiéter dans une nation qui va en prime connaître la récession, le chômage, la baisse des revenus (il faut qu’un jour quelqu’un paie et ce ne sont jamais les plus riches qui mettent la main à la poche), nous avons tout lieu de nous tourner les sangs.

Cerise sur le fardeau, les artistes, ceux qui apportent habituellement un peu de joie, d’évasion, de bonne humeur et de liberté ont tellement souffert qu’ils seront moins nombreux sans doute pour vous remonter le moral. Il se peut que ce coup porté aux saltimbanques ne soit pas innocent. Leur folie douce avait de quoi déplaire à ce pouvoir autoritaire. Les condamner au silence c’était assurer le coup de la contagion dépressive.

Et si au lieu de battre la breloque nous prenions notre destin en main, retrouvant vigueur, combativité et esprit de rébellion pour mettre à la raison Freluquet et ses sbires, ses experts, ses vassaux, son conseil de défense et leurs médias complices. Remonter les pendules pour éviter que sonne la dernière heure de la démocratie ne sonne. Il n’y a plus une minute à perdre car croyez-moi, ils ont encore plus d’un tour d’aiguilles dans leur mallette sanitaire. De quoi nous faire devenir tous dingues …

Aliénationnement leur.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Gégène Gégène 4 février 12:18

    pas de quoi nous en chier une pendule non plus !


    • C'est Nabum C’est Nabum 5 février 07:03

      @Gégène

      C’est bien le sens de ce billet 


    • Je lisais ce matin un cas vraiment sordide : Bon c’est du Dardenne (les frères) pas du de Funès. Un couple en dépression décide de se suicider. Le compagnon infirmier dans un centre pour déprimés (prière de ne pas rire,.) malheureusement rate son coup et risque d’en prendre à perpète. Et en plus cinq enfants dans le désespoir... c’est tellement noir que cela risque en plus de faire monter le niveau du racisme... 


      • C'est Nabum C’est Nabum 5 février 07:03

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Tous les niveaux montent 


      • troletbuse troletbuse 4 février 14:39

        Les Français méritent la dictature qui va leur tomber sur la gueule. Tous ces mouille-culs, sans-couilles, chia-culottes l’auront bien cherché.

        La Suisse pourrait nous attaquer. Tous iraient aux abris.

        Ce matin, allait boire mon coup à un bistrot sur une place, une connaissance me reconnaît et la première question, une qui ne viendrait même pas à l’esprit, qu’il me demande :« T’es encore là, tu n’as pas attrapé cette saloperie ? »

        Une question idiote bien sur vu que je suis la, bien vivant et lui aussi.

        J’ai répondu ;’Quoi, cette connerie ?« 

        Sa compagne, bien masquée, me dit :’Faut aller voir à l’hôpital, 400 en réanimations »

        Pas de chance,on n’a pas le droit d’entrer à l’hôpital et surtout en réa. Ils ont du entendre la propagande à la télé régionale.

        Avant de clore la discussion je leur ai lancé ;« La pandémie, c’est pas sur, mais la dictature, vous l’aurez ».

        Que peut-on faire avec des idiotes pareils, bornés et tremblants de trouille n’ayant qu’une pensée à l’esprit : le Covid.


        • I.A. 4 février 18:08

          @troletbuse

          Pour la plupart, oui, ils la méritent...


        • Germain de Colandon Germain de Colandon 4 février 22:18

          @troletbuse

          Référons-nous à Verlaine :

          Suis-je né trop tôt ou trop tard ?
          Qu’est-ce que je fais en ce monde ?
          Ô vous tous ma peine est profonde
          Priez pour le pauvre Gaspard !

          Macron, pâle dictateur et terroriste à la petite semaine - Le Drakkar furibard !! (canalblog.com)


        • troletbuse troletbuse 4 février 22:54

          @Germain de Colandon
          Comme je n’ai jamais été un fan de poésie, je ne savais que Moustaki l’avait mis en musique. Merci


        • troletbuse troletbuse 4 février 22:56

          @troletbuse
          Pour le blog également


        • C'est Nabum C’est Nabum 5 février 07:04

          @troletbuse

          Vous êtes lucide 


        • troletbuse troletbuse 5 février 09:03

          @C’est Nabum
          Lucide mais pas trans  smiley
          D’un autre côté, j’ai pas bien compris le sens de votre « lucide »


        • troletbuse troletbuse 5 février 09:07

          @troletbuse
          Je me suis mal exprimé. J’aurais du dire : Je ne savais pas que la chanson, Gaspard de Moustaki, était un poème de Verlaine.


        • placide21 5 février 09:26

          @troletbuse
          Le COVID c’est le symptôme de ceux qui n’ont pas le courage de mettre la télé à sa place : la déchetterie .


        • troletbuse troletbuse 5 février 10:36

          @placide21
          Tout à fait. Des larbins con sentants.
          Et le jeunes regardent les séries télévisées bien orientées


        • I.A. 4 février 18:24

          Ben alors, C’est Nabum... ?! Va falloir remonter la pente, là ! Faut pas se laisser aller !!

          Tenez, pour vous remonter le moral, un petit conte pour complotistes :

          La tribu des Tamalous a déclaré la guerre aux GaisLurons.

          Jean-François Tamalou, grand marabout par-devant Covid l’éternel, ordonne au Chevalier Trogneux de la Macronnite* de porter le masque et le fer au cœur des Pays-de-Joyeuse-Santé.

          Il lui dit comme ça « Je ne suis pas bien portant ! J’ai la rate qui se dilate, j’ai le foie qu’est pas droit… ! Va, mon Bon Soldat, rendre malade et piquer le reste de la planète en mon débile honneur ! Ma date de péremption est dépassée depuis longtemps, va, cours, vole et nous venge ! »

          À ces paroles, le Chevalier Trogneux tente de réfléchir, formant des pensées en colimaçon qui finissent par lui donner le tournis. Parvenu au terme définitif de cette spirale pensive, il déclare : « Sus aux GaisLurons, aux JoyeuxDrilles et à tous les BienPortants de l’univers ! »

          La guerre fit peu de morts, mais de nombreux fous. Les primitifs Tamalou affrontèrent les BienPortants à coups de gestes-barrière, de gels hydroalcooliques, et de bâillons, de couvres-feux et de confinements – par vagues successives...

          C’est ainsi que tous les GaisLurons de France, les JoyeuxDrilles de Navarre et autres insupportables BienPortants du royaume, devinrent de vulnérables Tamalous…

          On peut aujourd’hui les entendre chanter tous en chœur, avec le grand marabout périmé et son Soldat Trogneux de la Macronnite : « J’ai le pylore qui se colore, j’ai le gosier anémié, l’estomac bien trop bas… ! J’ai tellement mal partout que je ne sais plus où j’ai mal, si c’est moi, si c’est toi, ou si c’est lui qui a si mal ! Mais moi, j’ai mal où ? J’ai mal où ?

          * Inflammation du mac-ron (reliquat organique inutile de la République Fiévreuse [ancienne République Française]). Il existe deux formes de macronnite : aiguë, ou chronique. Il s’agit ici de la forme chronique, qui n’est autre qu’une maladie neurodégénérative incurable.


          • C'est Nabum C’est Nabum 5 février 07:04

            @I.A.

            Je ne peux remonter la pente tant que les tir-fesses ne sont pas équipés du test chinois 


          • troletbuse troletbuse 5 février 10:38

            @C’est Nabum
            Pourquoi, ils ont mis un thermomètre connecté sur le support qui passe derrière les fesses ?  smiley


          • troletbuse troletbuse 5 février 10:41

            @troletbuse
            Et un gode connecté sur les télésièges.
            C’est plus délicat pour les télécabines et téléphériques. Ce doit être pour cela que Micron a interdit les remontées. Il les autorisera quand tout sera équipé et il ira au ski pour tester.  smiley


          • I.A. 4 février 18:29

            Au fait : plutôt bien, la photo de Jean Fervex ! Sans doute sa réponse à une proposition de test et de vaccin...


            • Le421... Résistant Le421 4 février 19:06

              @I.A.
              Moi, j’avais pensé à « Jean Durex », mais bon...  smiley


            • C'est Nabum C’est Nabum 5 février 07:05

              @I.A.

              Vous m’expliquerez 


            • troletbuse troletbuse 5 février 10:45

              @Le421
              Durex et gosse amer  smiley
              C’est quand la capote cède.
              https://www.beaute-test.com/gossamer_extra_durex.php?listeavis=1


            • Jjanloup Jjanloup 4 février 20:30

              Bonsoir Nabum,

              Une charmante qui réagit...

              https://www.youtube.com/watch?v=vQqILOtZC40


              • C'est Nabum C’est Nabum 5 février 07:05

                @Jjanloup

                Merci 


              • June June 4 février 20:38

                Oui le but de cette oligarchie est d’amener au suicide collectif. Qu’ils aillent se pendre par les couilles tous ces membres du gouvernement


                • troletbuse troletbuse 4 février 20:42

                  @June
                  Encore faudrait-il qu’ils en aient.
                  A part Grivois, on n’en a pas vu beaucoup d’autres 
                  Dans le trio élyséen, Micron, Attal, Sejourné, il en faut au moins un smiley


                • C'est Nabum C’est Nabum 5 février 07:05

                  @June

                  Les cas se multiplient et même des enfants passent à l’acte 


                • June June 5 février 09:42

                  @C’est Nabum
                  C’est bien ça le pire


                • zygzornifle zygzornifle 5 février 08:37
                  Battre la breloque

                  Pourtant je ne l’ai pas vu mettre la main dans son slip .....


                  • zygzornifle zygzornifle 5 février 08:43

                    Quand on rentre dans un gouvernement, celui la ou un autre, il est vivement conseillé sous peine d’expulsion de laisser son cerveau au vestiaire.

                    Le président a une télécommande avec un récepteur de relié a la moelle épinière de chacun des membres de son gouvernement pour pouvoir le piloter a distance ....  


                    • Francis, agnotologue Francis 5 février 10:03

                      Joli instantané. Très signifiant : voilà un premier ministre qui a de la suite dans les idées de son président..


                      • Albert123 5 février 11:57

                        « les artistes, ceux qui apportent habituellement un peu de joie, d’évasion, de bonne humeur et de liberté ont tellement souffert qu’ils seront moins nombreux sans doute pour vous remonter le moral. »


                        bof le ramassis de déglingués médiocres qui constituent le gros des troupes de ce que vous osez encore appeler artistes ne m’apporte plus rien depuis un bail,


                        « Il se peut que ce coup porté aux saltimbanques ne soit pas innocent. Leur folie douce avait de quoi déplaire à ce pouvoir autoritaire. Les condamner au silence c’était assurer le coup de la contagion dépressive. »


                        la blague, le seul qui les dérange vraiment et ce depuis 2004 c’est Dieudonné, les autres sont des suces boules de 1ere catégorie n’attendant qu’une seule chose : passer un dimanche chez Drucker pour cracher en coeur sur les GJ et nous dire de rester confiner chez nous en bon collabo qu’ils ont toujours été.


                        On se passe sans problème de ces « artistes » et de leur élucubration de gauchiasses « progressistes » adulescents coupés du réel et du peuple.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité