• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Bienvenue à bord !

Bienvenue à bord !

Mesdames, Messieurs, bienvenue à bord du vol LM-7ID à destination de votre destination. Vous n'êtes pas sans savoir que prendre l'avion reste, de nos jours, une pratique assez inhabituelle et intimidante, et que l'espace disponible pour chaque voyageur, à bord de nos appareils, est, malheureusement, des plus réduits.

Il nous sera par conséquent impossible de vous garantir que votre expérience avec notre compagnie sera du plus haut niveau. Néanmoins, nous ferons notre possible pour assurer votre confort et votre bien être, minimiser les inconvénients que vous allez forcément rencontrer durant le vol, et répondre à toutes vos questions et demandes.

Quelques passagers ont eu la gentillesse de nous rapporter, avec la plus grande bienveillance, les incidents auxquels ils ont été confrontés lors de leur précédent vol. Par souci d'honnêteté envers notre clientèle, nous vous rapportons les faits qui nous ont été signalés.

Tout d'abord, le manque de place à bord de nos appareils. Il semblerait en effet que trop de sièges équipent les différentes zones de nos avions, en particulier en classe économique. Les passagers se sentent donc “serrés comme des sardines en boîte”, selon l'expression même de l'un de nos passagers.

Voyez ici, à bord de l'un de nos 747, en classe économie :

On nous a également signalé la malpolitesse de certains membres de l'équipage, qui se sont montré trop peu souriants et avenants durant le vol, en dépit des efforts effectués par les passagers eux-mêmes pour les dérider :

La nourriture servie à bord n'a pas non plus apporté entière satisfaction à notre clientèle, le pain manquant en effet dans les repas frugaux que nous avons servis :

Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour ce désagrément.

L'un de nos passagers a même dû faire remarquer à l'hôtesse, sous le regard hilare de son épouse qui, fort heureusement, a pris la situation avec humour, qu'elle l'avait trop peu servi et qu'il désirait un petit supplément de nourriture.

Certains enfants se sont ennuyés au point que nous avons chargé nos hôtesses de leur tenir compagnie tout en leur offrant une leçon de géographie.

Le Commandant de Bord lui même s'est prêté à l'exercice. Ici, nous le voyons donner à un petit garçon des précisions sur la trajectoire du vol :

Ce fut également le cas de la fillette de ce couple de vacanciers, que nous avons réussi à occuper en lui offrant gracieusement un jeu de dames.

Nous regrettons sincèrement de pas avoir su ni pu vous offrir de meilleures prestations en matière de service à la clientèle et d'attention portée à chacune et chacun, et nous nous excusons auprès des passagers lésés sur ce vol, ainsi que de tous les passagers de notre compagnie aérienne. Nous assumerons entièrement nos responsabilités. Personne ne devrait être traité de la sorte !

Cependant, nous remercions infiniment les passagers d'avoir fait preuve de la plus courtoise compréhension à notre égard en applaudissant chaleureusement une fois l'atterrissage effectué : nos passagers sont en effet conscients que cette phase du vol est la plus délicate et dangereuse !

En espérant avoir le plaisir de vous accueillir, malgré tout, de nouveau sur nos lignes, et en vous renouvelant nos sincères et profondes excuses, nous vous souhaitons un excellent séjour sur votre lieu de villégiature.

Bienvenue à bord du vol 7AC en direction de Bakou. Chez Minimumair, vous obtenez ce pour quoi vous avez payé ! Le traitement que nous offrons à nos passagers fait notre immense fierté !

"Vous aurez remarqué que le temps est un peu capricieux aujourd’hui et que le vent est contre nous. Nous allons donc effectuer un décollage raide et assez délicat. Tenez-vous à votre siège, c’est vendredi soir et je dois aller à un mariage." (1)

Certains passagers ayant vraiment abusé de notre hospitalité dans le passé, nous avons été contraints de durcir notre règlement. Voici donc, résumé pour vous, le règlement de bord, que vous êtes priés de respecter à la lettre, sous peine de sanction immédiate :

Nous sommes fiers de posséder des avions dans lesquels nous transportons un maximum de passagers. Cette performance est possible en profitant du moindre espace disponible pour rajouter des rangées de sièges supplémentaires. Il vous est donc demandé de ne pas tenter de façon égoïste, comme le font avec obstination certains passagers, d'allonger vos jambes pour (soi disant...) les détendre et "empêcher les problèmes circulatoires", ce qui pourrait incommoder votre voisin immédiat, placé dans le siège situé juste devant votre visage. N'oubliez pas qu'il a, comme vous, plus de dix heures à passer à bord de cet appareil !

Nous envisageons même d'éliminer purement et simplement tout siège dans l'avion, afin de permettre au plus grand nombre de bénéficier d'un vol bon marché.

Nous précisons que le visionnage du film mis à votre disposition est payant, et que ce film est choisi au hasard par le personnel de notre compagnie. Il ne sert donc à rien de vous plaindre si ce film est dans une langue qui vous est étrangère, où si le thème n'est pas à votre goût ! Vous vous croyez où ? Au cinéma peut-être ?

Il vous appartient de trouver par vos propres moyens un compartiment pour y déposer vos bagages à main. Les hôtesses, lorsqu'il y en a à bord, ne sont nullement habilitées à vous fournir un espace de stockage. De même, détenir un billet ne vous donne pas droit à disposer automatiquement d'un compartiment à bagage. Nous appliquons la vieille règle, bien normale, du "premier arrivé, premier servi".

Les passagers qui n'auront pas éteint leur téléphone portable durant le vol verront leur équipement immédiatement confisqué par le personnel de bord. Inutile de chercher à négocier avec l'hôtesse, elle ne vous répondra pas. Toutefois, nous souhaitons faire preuve de compréhension : l'usage de votre appareil étant indispensable à votre équilibre psychologique, nous accepterons de vous le restituer après l'atterrissage, contre paiement d'une amende forfaitaire de...

 

Nous sommes heureux de vous offrir, sans supplément de prix (contrairement aux pratiques de certaines compagnies aériennes douteuses...), un plateau repas où vous trouverez même les produits de vos marques préférées.

En fonction de nos vols et de leur durée moyenne, vous avez le choix entre :

Ca...

 

Ca...

 

Ou encore, sur les vols longs courriers, ça...

 

Ce type de plateaux, offrant un repas complet et équilibré, est réservé aux passagers de première classe.

 

Vous avez déjà compris qu'il faut s'acquitter d'un supplément pour l'enregistrement de vos bagages, pour pouvoir placer vos sacs à main dans le compartiment situé au dessus de votre siège, pour pouvoir utiliser le matériel vidéo, et pour vos boissons “extra”, c'est à dire non comprises dans votre repas.

Nous tenons à vous signaler que dorénavant, en raison de la quantité excessive de papier toilette utilisé par notre aimable clientèle, nous nous voyons dans l'obligation de vous demander une participation de... chaque fois que vous ferez usage de notre WC à bord de cet avion. Nous vous recommandons toutefois d'apporter votre propre papier toilette, la compagnie ne pouvant garantir un stock suffisant pour toute la durée du vol.

 

Une pelle et une balayette sont mises à disposition des passagers désirant nettoyer les miettes et autres détritus laissés sur le sol par le voyageur ayant précédemment occupé la place. Le personnel de notre compagnie n'est en effet pas tenu de nettoyer l'avion après un vol. Nous vous prions de bien vouloir les remettre sur leur socle mural après les avoir utilisées, un voyageur s'étant récemment plaint de ne pas parvenir à les retrouver.

 

Au cas où votre ceinture de sécurité ne fonctionnerait pas, nous vous remercions de bien vouloir appeler un membre de l'équipage, s'il est disponible et est prêt à vous aider, et non de chercher à la réparer vous même ! Merci !!

 

Enfin, la compagnie se réserve le droit de demander à un ou plusieurs passagers, pour toute raison qu'elle jugera valable, notamment en raison de surbooking, une pratique tout à fait normale et habituelle, de renoncer à son vol, et descendre de l'avion afin de prendre un quelconque vol suivant. Le fait de se trouver en possession d'un billet, dûment payé, pour le vol initial ne pourra être considéré comme un droit à voyager sur ce vol.

Tout passager qui refusera de se plier volontairement à cette exigence légitime de notre compagnie sera bien entendu évacué par nos agents de sécurité, par la force s'il le faut.

 

En vous souhaitant, une fois encore, un excellent voyage en notre compagnie, et en espérant vous revoir très bientôt sur nos lignes régulières.

 

 

(1) http://generationvoyage.fr/droles-annonces-avions/

 

Consulter : http://www.airlinequality.com/ pour lire les appréciations de passagers sur la qualité (parfois désastreuse) de leur vol. Notre "règlement", quoique parodié, en est souvent inspiré.

 

Source des photos :

25 Vintage Photos From The Glory Days Of Aviation

23 vintage photos from the glory days of aviation

 

http://edition.cnn.com/2015/12/15/aviation/gallery/vintage-airline-photos-golden-jet-age/

 

When plane food WAS first class

 

https://www.clublexus.com/forums/the-clubhouse/790723-airplane-seat-design-would-take-middle-seat-experience-to-new-lows-2.html

 

http://www.dailymail.co.uk/travel/travel_news/article-3239746/Dirty-nappies-gnarled-dirty-toenails-discarded-half-eaten-sandwiches-Latest-passenger-shaming-photos-disgusting-habits-air-travellers.html

 

Les photos de plateaux repas proviennent du site : http://www.airlinemeals.net ainsi que du site http://blog.hellotrip.com/fr/les-pires-plateaux-repas-en-avion/ et du site : http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/584/reader/reader.html# !preferred/1/package/584/pub/585/page/17

 

Les deux dernières illustrations sont des captures d'écran de la vidéo sur ce lien :

http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2017/04/11/l-evacuation-forcee-d-un-passager-d-un-vol-united-airlines-fait-scandale-aux-etats-unis_5109174_4832693.html

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • agent ananas agent ananas 13 avril 19:43

    Excellent ...

    Heureusement les avions du 11/9 n’étaient pas « surbookés », sinon les affreux terroristes auraient été débarqués manu militari et le cours de l’histoire aurait changé ...


    • phan 14 avril 08:17

      @agent ananas
      Avez vous vu la vidéo et la carte de l’embarquement de ces « affreux Jojo » ?


    • Jao Aliber 13 avril 20:50

      Je n’ai rien compris.


      • phan 14 avril 01:38

        @Jao Aliber
        Ce n’est qu’une lutte de classes (Business Class (1%) vs Economic Class (99%)) dans une compagnie aérienne du type United Workers Airlines : On embarque en tant que médecin, on débarque en tant que patient.
        Avez vous déjà voyagé sur une compagnie sans classe du type BAKOU Airlines ? On embarque en tant que patient, et on est impatient de débarquer .


      • Fergus Fergus 13 avril 22:09

        Bonsoir, Surya

        Voilà un article qui apporte un peu de détente dans un contexte politique plutôt lourd. Merci à vous pour cette parenthèse.

        Cela dit, le moins que l’on puisse dire est que l’évolution du transport aérien, pour quiconque n’est pas un nabab, est effectivement frappé au coin de la dégradation du service et de la transformation du client d’hier en « cochon de payant ».

        Dommage !


        • sls0 sls0 14 avril 02:25

          J’ai payé 200€ pour un vol de Santo Domingo à Bruxelles. Malgré mon 1m76 il me restait 10,5cm devant les genoux. Si j’ai envie de bien manger je vais au resto mais c’était correct surtout après 5 ans de cuisine dominicaine. Les films étaient payants. Si je veux regarder des films je les fous sur mon smartphone. J’ai préféré mettre des documentaires que je n’ai même pas regardé. Si je veux regarder un film je vais au ciné. Le personnel sympa, comme il y avait de la place on pouvait changer de place si on demandait. Rapide et efficace, j’ai papoté 30-40 minutes avec un hôtesse ils ont un peu de temps libre.

          Ben voilà un autre témoignage. Si on est souriant, les autres sont souriants. Si on est une tête de lard le voyage doit être plus chiant. Pour le folklore les lignes intérieures colombiennes sont pas mal. Dans tout les cas je mets moins de temps en avion qu’à pied ou à la rame.


          • phan 14 avril 08:39

            @sls0
            Il y avait 10 ans, la ligne intérieure tchèque (Brno-Prague) était un bus, la différence avec d’autres usagers c’était le plateau repas et le steward était le contrôleur.


          • Trelawney Trelawney 14 avril 08:21

            Bienvenue à bord du vol 7AC en direction de Bakou. 

            Si l’auteur veut faire de l’humour, il faut qu’il se renseigne un minimum sur la géographie locale. En effet, il existe plusieurs lignes Air France au départ de villes françaises (Lille Lyon, Orly, Nantes, Toulouse) à destination de Bakou. On les nomme « les ligne de la mer Caspienne »
            Tous les lundi matin, ces avions transportent les ingénieurs et techniciens français qui vont là où est le travail. C’est à dire dans à Bakou et autour.

            Comme on n’a pas les mêmes valeurs, je voyage toujours en jet, en Easyjet

            • sarcastelle sarcastelle 14 avril 14:51

              Et le DC-3 ? Est-il encore en service sur des lignes commerciales ? 


              • Deepnofin Deepnofin 14 avril 15:38

                "[...]en applaudissant chaleureusement une fois l’atterrissage effectué : nos passagers sont en effet conscients que cette phase du vol est la plus délicate et dangereuse !« 

                La plus délicate, j’en sais rien, mais la phase la plus dangereuse, et de loin, est celle du décollage, car l’avion est plein de kérosène, et aussi parce qu’en cas d’erreur (checklist baclée...) ou d’avarie, l’avion n’a presque aucune marge de manoeuvre une fois qu’il a atteint »V1" (le point de non-retour, celui où l’avion doit décoller sinon il se crache en bout de piste).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès