• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Caniculingus

 

Langues de feu.

 

Est-ce le relâchement estival qui impose son rythme et sa manière d'évoquer l'air du temps ? Celui-ci à n'en pas douter ouvre l'ère du caniculingus. Les langues de vipère se font un malin plaisir de perdre leur sang-froid, de préparer leur mue afin d'aborder au mieux les cataclysmes promis. Chacun y allant de sa prophétie pour mettre le feu aux esprits.

Le mercure a supplanté le plomb, lequel pourtant se complait à assommer le malheureux qui veut s'aventurer sous un soleil éponyme. Seuls les marchands de climatiseurs se frottent les mains, ils transforment la calamité en Or en attendant l'embrasement des cours. Les courbes ne cessent de monter, d'atteindre des pics de chaleur tandis que les glaciers fondent comme neige au soleil.

Les estivants se ruent sur les marchands de glace qui font leur beurre tandis que les terrasses ne désemplissent pas. Boire, s'hydrater, s'asperger, s'humidifier alimentent les conversations tandis que les alertes orange sèment la consternation dans les flashs d'information. L'expert en climatologie a supplanté l'épistémologiste qui se drape dans sa dignité outragée. Voilà des professions qui bien qu'ayant le vent en poupe sont depuis quelque temps en surchauffe.

Les chalands affrontent la fournaise au petit matin, cherchant les coins ombragés quand les aménageurs urbains ont daigné laisser des arbres dans leur périmètre d'invention. Ces derniers préfèrent de très loin ériger des centres commerciaux qui reçoivent les badauds en mal de climatisation. Le commerce tire profit de ce détournement de sens.

Les points d'eau sont en ébullition. La foule vient se presser dans ces ultimes refuges pourvu qu'ils soient artificiels. Les rivières touchent le fond, l'eau déserte leurs cours pour aller se réfugier dans les piscines privatives qui font le plein de privilégiés. Le chacun pour soi est en marche tandis que les plus fortunés naviguent à vue sur leurs yachts énergivores et que les plus crétins des humains, font vrombir leurs jets-skis pour devancer l'explosion finale.

Le réchauffement a des allures de dérèglement, la folie gagne les esprits tandis qu'il demeure des irréductibles pour expliquer que cette fournaise n'est que foutaise, propos absurdes de pessimistes indécrottables, incapables de prendre un peu de hauteur. Qu'importe du reste l'opinion que l'on défend, l'essentiel est de gloser sur la chose. Plus les esprits s'échauffent, plus le poisson est noyé.

Un monde cul par-dessus tête se focalise sur le sujet brûlant de l'heure, le nez dans le guidon et la langue toute disposée à répéter en boucle les âneries du moment. Chacun y allant de son petit refrain pour donner son avis sans rien modifier à son comportement. On suppute, on subodore, on extrapole les sacrifices à venir pour sauver ce qui pourra l'être encore avant que de réclamer une hausse des salaires pour continuer comme si de rien n'était à brûler les chandelles par tous les bouts.

Les adeptes du caniculingus ne se pénètrent pas de la nécessité de transformations radicales. Ils changent à la marge leurs comportement adoptant le tout électrique sans chercher à mesurer les conséquences dramatiques de tous ces équipements qui viennent gonfler encore notre pillage des ressources terrestres. L'essentiel pour eux est de disposer de ce certificat de bonne conduite que leur donne leurs immondes batteries.

Plus la menace se précise, plus les comportements sont inappropriés. La course en avant a même connu une formidable accélération. Plus ça chauffe, moins on s'oriente vers la sagesse. Le caniculingus n'est qu'une forme suicidaire de la langue de feu, celle qui brûle tout sur son passage, ne laissant que désolation et cendres. Les feux de forêt ne sont à ce titre que le prologue de l'embrasement général.

À contre-feu.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 21 juillet 09:54

    Bel exercice de style ! smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 15:05

      @Clocel

      Merci
      Ce n’est que ça naturellement 


    • Clocel Clocel 21 juillet 09:56

      Z’avez oublié les caniculbénis !


      • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 15:06

        @Clocel

        Séant vous les honorez


      • Clark Kent Séraphin Lampion 21 juillet 10:13

        « …le nez dans le guidon et la langue toute disposée à répéter en boucle les âneries du moment »

        Avec le 45 ou le 51, la langue est dans l’anis, mais avec le 69, le nez est dans… ? ( autre chose que le guidon de toute façon !)


        • charlyposte charlyposte 21 juillet 11:22

          @Séraphin Lampion
          Imagine la suite après un bon et long rail sur une table à rallonge ! smiley


        • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 15:06

          @Séraphin Lampion

          Vous avez l’art de la précision 


        • troletbuse troletbuse 21 juillet 10:29

          Je pense que c’est pour les femmes chaudes, hein ?


          • Clark Kent Séraphin Lampion 21 juillet 10:44

            @troletbuse

            Il n’y a pas de femmes frigides, ce sont les mauvaises langues qui croient ça !


          • charlyposte charlyposte 21 juillet 11:23

            @Séraphin Lampion
            Sans la retourner 7 fois dans la bouche ?


          • troletbuse troletbuse 21 juillet 13:49

            @Séraphin Lampion
            Faux, tu connais Frigide Barjot !
            Pour les femmes chaudes, toujours avoir un thermomètre sur soi afin d’éviter les brûlures de langue. smiley



          • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 15:07

            @troletbuse

            Pas queue ....


          • Hommage au drapeau belge dont c’est la fête. Noir jaune rouge.... Les diables rouges auront le dernier mot. On cuira comm en enfer... La Belgique a le plus de décès du covid par millions d’habitants. Et à la rentrée on recrute des retraités et des chômeurs pour rempacer les soignants qui se sont barrés à cause de l’in« flamma »tion covidienne. Normal, c’est la BAAAAAL gique. qui vénère de Dieu du vice.


            • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 15:07

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Indospensable 


            • En Belgique on s’encule comme des ROIS. Poelvoorde.... 


              • charlyposte charlyposte 21 juillet 11:29

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                Les Congolaises hantent encore les couloirs politiques devenues tellement populaires à ce jour ! trouons-les toutes...dieu reconnaîtra les rescapées ! smiley


              • Peu de Pays connaissent la belgique. Mais tout le monde connaît Dutroux. Scorpion ascendant scorpion. Gare à Pluton, le dieu l’enfer... et aux morpions.


                • Ils n’auraient pas dû appeler gaylampion : variole du singe. Il se caractérise par un cul très rouge...


                  • Clark Kent Séraphin Lampion 21 juillet 15:49

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    « Ils n’auraient pas dû appeler gaylampion : variole du singe. Il se caractérise par un cul très rouge... »

                    Dans certains pays africains, les européens sont baptisés « toubabs », qui est, dans la langue concernée, le nom du singe au cul rouge

                    je crois que je vais changer de pseudo...


                  • Xenozoid Xenozoid 21 juillet 16:07

                    que faire pendant ce temps ,aux pays bas les médias donnent des conseils

                    jours       V S D L M
                    Barbeq     8 10 9 9 8
                    vélo        8 8 9 9 8
                    Golf       10 10 10 10 10
                    Terrasse    8 10 9 9 8
                    pêche      10 9 9 10 10
                    marche au front 1 0 0 0 0

                    BIENTOT COVID REVIENDRA

                    J’ai vu le loup, le renard et la belette
                    J’ai vu le loup et le renard danser
                    J’ai vu le loup, le renard et la belette
                    J’ai vu le loup et le renard danser

                    Je les ai vue taper leurs mains
                    Je les ai vue taper leurs mains
                    Je les ai vue taper leurs pieds
                    Je les ai vue taper leurs pieds

                    Je les ai vue qu’ils s’embrassaient
                    Je les ai vue qu’ils s’embrassaient
                    Je les ai vue qu’ils se caressaient
                    Je les ai vue qu’ils se caressaient

                    Je les ai vue avec une enfant
                    Je les ai vue avec une enfant
                    Merci bon dieu c’était pas la mienne
                    Merci bon dieu c’était pas la mienne

                    version quebecquoise



                    • juluch juluch 26 juillet 11:15

                      le titre m’a surpris au début.. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires


Publicité