• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Crise d’ancien régime

Crise d’ancien régime

Dresseur de table.

L’art ménager demeure un mystère tant il est aisé de se prendre les pieds dans ceux de la table. J’avoue ne plus rien comprendre à tout ce tintouin que font les dresseurs de table qui ne perdent jamais l’occasion de nous en mettre plein la vue alors qu’une simple mise en bouche serait suffisante. Mais si les voyeurs n’en perdent pas une miette, les amoureux de la simplicité se demandent souvent ce qu’est devenue la bonne Franquette !

Mais revenons à cette curieuse pratique qui a de quoi troubler les simples d’esprits. S’il est vrai que le fouet a sa place lors des repas de fêtes, il reste le plus souvent en cuisine, se contentant de battre les œufs en neige alors que Noël se fête habituellement au balcon. Passons outre cet anachronisme, ce n’est pas le pire dans une société où désormais, il n’y a plus de saison surtout pour un réveillon.

Je sais, vous allez encore m’accuser de ramener ma fraise hors de propos. Vous aimez les voyages en avion, surtout quand il s’agit de mettre dans vos assiettes des produits venus de très loin. C’est sans doute pourquoi vos tables ont besoin de se mettre au diapason de cette débauche d’énergie et que vous faites appel au terrifiant dresseur de table, alors qu’il suffit de l’apprivoiser aimablement.

L’homme va couvrir la nappe de mille et un objets, tous plus sophistiqués les uns que les autres après avoir, installé au centre de ce magnifique plateau un chemin pour vous perdre. Nouveau venu dans le décorum, le chemin de table est le paradigme de l’inutile au milieu du superfétatoire. La vaisselle avance à couvert dans cette forêt de verres et de chandelles, le plat prend du relief, la coupe ne choisit pas son vainqueur et la cruche ne fait plus l’idiote !

Tout obéit au doigt et à l’œil à un maître d'hôtel qui joue les majordomes. La chose devient si confuse que le malheureux convive est contraint de suivre un plan de table pour retrouver sa place. Le dresseur se faisant parfois coquin et s’amusant à vouloir jouer les entremetteurs, non point avec une recette à sa guise mais bien en mariant les uns avec les autres. Sucrée s’installera à côté de Salé, Aigre découvrira Douce, Sûre se trouvant en face d’Acide.

Il convient cependant de ne pas avaler tout ce que vous propose ce diable d’homme. La table est d’abord une œuvre d’art, faite pour les yeux. Vous resterez sur votre faim, le clinquant n’est pas roboratif. Il vise simplement à vous mettre mal à l’aise, à vous placer sur la réserve. Devant tant de petits ustensiles, vous y perdez votre latin de cuisine, ne sachant jamais quoi porter à votre bouche. Il est indispensable de suivre les cours de la baronne de Rotschild (ou de son banquier) pour sortir sans encombre de ce traquenard.

Vous allez en souper des manières distinguées, toutes celles qui nous interdiront d’user des deux instruments les plus commodes que le grand créateur a conçu pour vous sustenter : vos mains, fort judicieusement équipées de doigts. Mais malheur à qui use de ce stratagème, il sera hélas, immédiatement mis à l’index. Le réveillon étant un exercice de style bien plus qu’une longue et fastidieuse mise en bouche.

Vous allez devoir trinquer, minauder, converser tout en suivant le protocole et en évitant de salir la nappe. La table dressée n’est qu’un leurre. À tout moment, elle peut devenir sauvage, vous pousser à commettre la faute, la cruelle maladresse qui transformera votre soirée en catastrophe mondaine. Vous ferez tache si vous succombez à votre légendaire dyspraxie. Si le mot est élégant dans les conversations, il convient pourtant de ne jamais le mettre en pratique dans de telles assemblées.

Vous resterez donc sur vos gardes, le petit doigt toujours en érection car c’est ainsi qu’on vous a conseillé de singer cette belle assemblée, ces gens déguisés en pingouins quand justement leur mode de vie menace l’espèce. Pour sortir la tête haute de cette redoutable épreuve, je ne puis que vous conseiller de ne pas ouvrir la bouche, de vous tenir coi et surtout pas à carreaux. C’est sans doute paradoxal mais rien n’est plus pertinent dans cette société d’ancien régime …

Manièrement leur.

Documents joints à cet article

Crise d'ancien régime

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • cathy cathy 4 janvier 12:33

    ils en ont aussi contre Rothschild : 

    https://www.youtube.com/watch?v=cBiHJxGxz1g


    • C'est Nabum C’est Nabum 4 janvier 13:25

      @cathy

      Nous en avons contre le sommet de pyramide



      • C'est Nabum C’est Nabum 4 janvier 14:29

        @machin

        Rien ...

        Les institutions ont été pensées pour abolir le peuple

        Le peuple a bien le droit d’abolir les élus


      • Sergio Sergio 4 janvier 15:58

        « ....  fort judicieusement équipées de doigts ... »

        Un conseil, quand vous serrez la main à Mr Macron, comptez vos doigt, ..... avant !


        • C'est Nabum C’est Nabum 4 janvier 17:33

          @Sergio

          Trop tard

          J’ai été mis à l’index


        • juluch juluch 4 janvier 17:44

          le service et la décoration de table à la Française....tout un état d’esprit.

          Une table joliment décorée c’est sympas, après il faut enlever pour poser les plats sinon ça va gêner.


          • C'est Nabum C’est Nabum 4 janvier 19:55

            @juluch

            J’en rajoute des tonnes
            Bon repas l’ami


          • exocet exocet 4 janvier 23:23

            Bonjour, Cenabum

            vous aussi vous en semblez pas trop apprécier de manger dans un univers guindé.

            .

            je n’ai pas vraiment les moyens de manger dans un restaurant trois étoiles, mais l’idée du sommelier passant derrière et attendant pour resservir du vin me fait frémir....je crois bien que ceux qui jouissent de ce genre de situation sont des moitié pervers moitié invalides de haute naissance, complexés par leur inutilité sociale, incapables définitivement de s’assumer, de faire le ménage chez eux, de laver leur propre linge, de faire la cuisine, de débarrasser la table....

            .

            Tout à fait perdus sans la bonne, la cuisinière... « gens de maison » qui travaillent double pour que ces hautes anomalies sociales n’aient surtout pas à se remuer la couenne.

            .

            chez les Khmers rouges, les gens comme ça ils les ont envoyés aux champs ou à l’usine se ressourcer dans le sain effort, dans l’ascèse du travail manuel. Ainsi leur esprit perverti par le farniente a pu finir par se redresser, ces volontés mollassonnes et capricieuses par se muscler, ces consciences amoindries se sont éveillées au sens moral, ces corps bouffis par le trop manger ont pu se muscler.

            .

            Que ne suivrions nous cet exemple, dans notre pays....

            .

            Bonne et heureuse année, Cenabum !


            • C'est Nabum C’est Nabum 5 janvier 07:00

              @exocet

              Freluquet refuse de m’inviter
              J’aurais pourtant quelques contes à lui offrir avant que de casser la vaisselle


            • machin 5 janvier 07:01

              @exocet


              Au chômage toute l’hostellerie... la gastronomie...

              Au chômage aussi, les grands crus puisque que le beauf de base, n’a pas les moyens et/ou préfère le pinard...

              Au chômage aussi l’art, les musées, les bibliothèques…

              C’est inutile puisque moi, j’aime pas...

              Puisque moi, j’y vais pas...
              Au chômage !

              Que dire de la grammaire...

              de l’orthographe…

              de la tête de veau...

              de la danse classique...
              de l’opéra...
              des chants grégoriens...
              du foie gras ou de la peinture moderne puisqu’il y a des gens qui détestent cela ?

              Au chômage les stades, le tour de France ?
               Noooooooooooooooon !!!!
              Faut quand même pas déconner.

              Chacun ses mauvais gouts et si vous n’aimer pas, n’en dégouttez pas les autres.


            • C'est Nabum C’est Nabum 5 janvier 07:01

              @machin

              Vous aimez donc à ce point les inégalités


            • machin 5 janvier 08:35

              @C’est Nabum

              Curieuse réflexion de la part d’un nanti à un autre nanti.
              La différence plus que probable entre nous, c’est que moi j’ai pleinement conscience d’être un nanti.(notion très relative)
              Pire, je n’ai même pas mauvaise conscience. J’ai même tout fait pour le devenir.
              Ce qui ne m’empêche pas de soutenir activement (selon mon âge et mes moyens) les gilets jaunes...
              .
              Pas vous ?

              .
              PS :
              Ne confondez-vous pas nivellement pas le bas et justice sociale ?
              Le nivellement par le bas lui, est un suicide sociétal.


            • C'est Nabum C’est Nabum 5 janvier 09:43

              @machin

              Je ne suis pas nanti mon cher et votre propos désobligeant méritait réplique du même ton


            • baldis30 5 janvier 10:08

              @C’est Nabum
              bonjour,
              Refuseriez-vous la qualité au lieu de la partager .. ?
              La sortie c’est vers le haut et non par les bas-fonds et les culs de basse-fosse !
              La sortie c’est Rembrandt ou Liszt , pas les tags de Jack Lang ou les borborygmes d’Halliday !

              La sortie .. c’est celle de la misère qu’elle qu’en soit la forme et le domaine ... !
               
              Vous choisissez l’art de l’illusion face à celui de la maîtrise ... gardez vos illusions ... !


            • machin 5 janvier 11:02

              @C’est Nabum

              Je ne vois pas très bien ce qu’il y avait de désobligeant dans mon propos...

              À moins que vous n’ayez la tête un peu enflée et sottement chatouilleuse...
              C’est un peu à la mode, chez les plumitifs rémanents et prétentieux qui mènent peu à peu Agora à sa déshérence.

              Là, c’est clairement désobligeant, mais j’assume, comme j’assume d’être, comparativement un nanti. (réplique du même ton)

              PS :
              Comme on fait son lit on se couche.
              On dresse la table comme l’on mange.


            • C'est Nabum C’est Nabum 5 janvier 11:11

              @machin

              Il m’a semblé l’être
              Mes écrits ne semblent pas vous plaire
              qu’y puis-je ?


            • nono le simplet nono le simplet 5 janvier 05:30

              ah...

              même s’il est vrai que j’aimerais manger une fois dans un trois étoiles (mais pas n’importe lequel) rien ne vaut, surtout en cette saison, un bon pot au feu ou un ragout de mouton ou encore un bœuf bourguignon accompagné d’un Irouleguy ou d’un Pacherench du Vic Bilh dans des assiettes ordinaires mais avec des copains ... à la bonne franquette ...

              un dimanche de ce mois, non encore définitivement fixé, avec quelques voisins nous allons faire ce genre de repas ... puis jouer aux cartes ... en toute convivialité


              • C'est Nabum C’est Nabum 5 janvier 07:02

                @nono le simplet

                Merci l’ami

                Oublions les grincheux qui vivent sur le dos des pauvres


              • machin 6 janvier 07:51

                @nono le simplet

                un bœuf bourguignon accompagné d’un Irouleguy ou d’un Pacherench du Vic Bilh

                Ah... les nouvelles régions !!
                Ainsi la Bourgogne s’étend maintenant jusqu’au pays basque...

                Qu’importe le flacon, Il faut varier ses plaisirs.
                Il y a un temps pour l’étiquette, et un temps pour la bonne franquette...
                .


              • Shaw-Shaw Shawford 5 janvier 11:41

                @C’est Nabum

                Et vous, vous l’écrivez à l’nsu de votre plein gré en poussant le curseur de Houellebecq d’une surprenante façon !

                ----------------------

                Vous défilez pas sur Orléans cet am ? Trop populo pour vous ? smiley smiley smiley

                Moi j’y vais, vrai de vrai de vrai cette fois-ci !

                Bonne journée


              • C'est Nabum C’est Nabum 5 janvier 12:05

                @Shawford

                Quel honneur dont je ne suis pas digne


              • Shaw-Shaw Shawford 5 janvier 18:56

                @C’est Nabum

                Soyez parfaitement moyen, y’a pas d’autre voie pour atteindre le juste milieu de la vie, de l’espace et du temps !

                Bref, changez rien !

                Continuez par contre à bien préparer le canoë, car quand on y embarquera pour une rêverie ligérienne accompagnés de vraies Déesses, ce sera bel et bien à vous de bien tenir la barre tout seul comme un grand.
                Moi je butinerai la mienne de mon côté peinard... si vous me faîtes pas tomber à la baille. smiley smiley
                Ce fleuve est impétueux, c’est à tout le moins ce que j’ai appris en vous lisant, n’est-ce pas ? smiley smiley


              • machin 6 janvier 07:38

                @Shawford

                Je n’aime pas trop les smileys, mais vous avez raison...

                Ça passe mieux, la vérité est plus digeste.


              • Shaw-Shaw Shawford 6 janvier 07:47

                @machin

                Yep !

                Et si cette enflure de Carlo REVELLI a bien enregistré depuis 13 ans la liste de tous ceux dont je veux pouvoir disposer, je n’aurai(s) même plus besoin d’écrire... tout en devenant plus lisible que jamais !

                Étonnant, non ? Dirait Monsieur Cyclopède !

                Bonne journée !


              • C'est Nabum C’est Nabum 6 janvier 18:54

                @Shawford

                Moyen, c’est bien trop pour moi


              • Shaw-Shaw Shawford 6 janvier 19:00

                @C’est Nabum

                Dans ce cas, trouvez un capitaine pour le Canoë, vous ferez comme d’hab à nous conter la Loire.

                J’espère juste que ça soûlera pas ma déesse ! smiley smiley


              •  «  Crise d’ancien régime »

                 

                Curieusement c’est à la suite d’une récente crise que je me suis mis au régime vichy .... oups  ! je voulais dire St Yorsavafor  !

                 Bonne année Nabum  !_ !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès