• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > David contre Goliath à Orléans Métropole

David contre Goliath à Orléans Métropole

L’ogre insatiable veut dévorer le petit Poucet

JPEG La politique locale a pris le parti de ressembler à un conte de fées dans lequel les mauvais diables auraient la fâcheuse idée de tenir systématiquement le haut du pavé. C’est sans doute pour permettre aux moqueurs de toutes natures de se gausser des uns tout en prenant partie pour les plus faibles. Notre nation aime s’amouracher des perdants sublimes, la popularité de Raymond Poulidor en fut la parfaite illustration.

C’est donc pour ne pas déroger à la règle que je prendrais faits et causes pour le bon maire de Bou, un coup de Coeur qui s’impose dans le marigot local. Il a souhaité défendre les couleurs des toutes petites communes, méticuleusement laminées par la grande cité dans un vaste ensemble qu’on nomme Métropole pour mieux leurrer les gogos.

Monsieur le petit Maire s’est dressé contre le rouleau compresseur de l'alliance tacite de la carpe et de la tortue. Il s’est présenté sans crier gare alors que tout avait soigneusement été organisé en sous-main, dans les alcôves d’un arrangement entre coquins. Pire même, comme le vote est secret, chacun y alla de sa mauvaise humeur en sanctionnant le vilain petit canard, l’impayable Flageolet qui passa à la trappe et se vit priver des subsides de la charge qu’on lui avait promise.

Le coup mit hors de lui l’instigateur d’un complot ourdi avec brio et gros sabots pour enfoncer plus encore les amis d’hier. La riposte ne tarda pas. L’ogre voulut dévorer tout cru le Petit Poucet, celui dont personne n’avait envisagé la présence. Au bout du Bou, il aurait dû rester quantité négligeable, figurant silencieux d’une comédie ben réglée, cocu consentant dans ce vaudeville politique.

Cette fois, c’est Flageolet en personne qui fut contraint de se cacher dans le placard. Il y attendit que les pressions et autres menaces finissent par décourager le malotru, avec la complicité d’un Président d’une prétendue gauche qui se moque autant de démocratie que de sa dernière chemise. Une démission arrachée par la force, une forme de viol électif que ne renierait pas le ministre de l’intérieur. La politique retrouvant soudain ses lettres de bassesse, celles qui en font la plus indigne des activités humaines.

Mal leur en prit, la publicité faite à l’outrage fit grand bruit. Le malheureux déchu fut rétabli dans ses droits légitimes par la vox-populi qui s’indignait qu’on puisse ainsi se prétendre démocrates et nier à ce point la valeur d’un suffrage. Pourtant, l’exemple du traité de Lisbonne rendant caduque un référendum aurait dû mettre la puce à l’oreille à tous les naïfs. Les compères et camarades de partis de ceux-là même qui avaient commis ce parjure étaient une fois encore à la manœuvre.

C’est au Préfet, représentant de l’État de se dépatouiller de cet imbroglio pitoyable. L’homme en digne représentant d’un état qui méprise le bon peuple, sera fort ennuyé. Si sa raison d’État penche vers Goliath : celui qui peut aisément et sans remords écraser ces misérables vermisseaux du peuple ; il lui faudra tenir compte de la légitimité de David Cœur de Lion, adoubé par les petits et les sans grande.

Le Préfet va manger sa casquette et se prépare à un terrible conflit de valeur. Puisse-t-il pour une fois, cesser d’être du côté de la cognée. J’en doute. La farce ne peut se satisfaire de s’achever de manière morale. Il n’en va jamais ainsi dans ce monde de margoulins et de fins tacticiens. Tout est couru d’avance pour que jamais ne puisse s’exprimer la voix d’en bas. Les opprimés doivent rester des faire-valoir dont la seule obligation est de la fermer ! Prenez donc bien garde à ne pas pousser le bouchon trop loin, il finira par sauter tant la colère est grande, messieurs les profiteurs et les magouilleurs !

Démocratiquement sien.


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Septime Sévère 31 juillet 15:59

    La nouvelle tendance : l’article codé. 

    Difficile de comprendre quelque chose sans être initié à la politique locale, mais ce qui est sûr, c’est que beaucoup d’élus du coin ne sont pas du bord cher à l’auteur, et ça, c’est inadmissible. 


    • C'est Nabum C’est Nabum 31 juillet 16:33

      @Septime Sévère

      Il le faut en ces temps de restriction sévère de la liberté d’expression


    • arthes arthes 31 juillet 16:50

      @C’est Nabum

      On ne peut pas dire  que votre liberté d’expression soit limitée ici sur avox, et ne craignez rien, vous êtes parfaitement dans les clous, personne ne vous jettera en zonzon pour vos aimables boniments.

      Sinon, moi non plus, j’ai pas capté grand chose quant à l’objet de vos querelles et magouilles locales, il y en a partout, vous découvrez la vie politique des communes  ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 31 juillet 17:17

      @arthes

      Vous ne connaissez pas les personnages réels

      Ils ont contraints un blogueur à vendre sa maison et à quitter le département
      Ces personnages disposent d’appuis au tribunal et de l’argent public pour traîner quelqu’un en justice
      Avec eux, la prudence est de mise


    • HELIOS HELIOS 31 juillet 16:52

      j’dois voir du mou dans le bulbe, il manque quelque chose pour comprendre.

      Ce maire aurait-il été démissionné puis réelu... que vient faire le traité de Lisbonne...

      bref, pas compris, j’ai l’impression d’être C. pourvu que ce soit effectivement une impression.


      • C'est Nabum C’est Nabum 31 juillet 17:18

        @HELIOS

        J’ouvre les portes de la curiosité
        La presse régionale vous éclairera


      • HELIOS HELIOS 31 juillet 23:34

        @C’est Nabum

        ...Oserai-je comprendre que certains de ses co-listiers auraient été répertoriés FN et cela aurait refilé des boutons a ce nouveau maire ? ? ? 
        Pourtant le FN, ce n’est pas le CoviR, avec les masques on cache tout, n’est-ce pas... l’humanisme et la démocratie s’arrete toujours là ou commence l’interet de ceux qui ne pensent pas comme vous.
        Un élu, a la majorité, est aussi le maire des gens qui ne pense pas comme lui et il se doit (le maire) d’en tenir compte.... y compris pour le FN.


      • C'est Nabum C’est Nabum 1er août 06:13

        @HELIOS

        Prenez garde, il y a de la dérive dans l’air


      • bidubiduA bidubiduA 31 juillet 23:35

        Cette histoire emberlificoté et incompréhensible.....

        Me fait penser à Brel

        Y a des gars qui voudraient bien avoir l’air

        Mais qu’ont pas l’ait du tout...


        • C'est Nabum C’est Nabum 1er août 06:14

          @bidubiduA

          Rassurez-vous, je le sais


        • Areole 1er août 00:03

          Peggy Sastre raconte que la lignée humaine qui a survécue et traversée les millénaires étaient était celle des singes pétochards. Les singes dominants bagarreurs et défenseurs de la tribu sont très rapidement éliminés. Seuls ceux qui s’éloignent des combats meurtriers peuvent espérer une nombreuse descendance en lutinant suffisamment longtemps les guenons (pétochardes par nature et un brin putassière par culture).

          Merci de nous rappeler nos origines peu glorieuses Nabum. Une chose est sûre ; vous survivrez.

          Au fait je n’ai compris que couic...


          • C'est Nabum C’est Nabum 1er août 06:14

            @Areole

            C’est donc réussi


          • ZXSpect ZXSpect 2 août 16:20

            .

            « Vous ne connaissez pas les personnages réels

            Ils ont contraints un blogueur à vendre sa maison et à quitter le département

            Ces personnages disposent d’appuis au tribunal et de l’argent public pour traîner quelqu’un en justice

            Avec eux, la prudence est de mise » nous dit le tremblant bonimenteur

            .

            Et vous pensez bien que « Ces personnages » se sentent menacés par les sous-entendus abscons du persifleur pusillanime. smiley

            .

            Les règles de modération et de publication sur AgoraVox sont bien absconses pour avoir laissé passer ce libelle codé et encore moins compréhensible au-delà d’Orléans smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité