• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > De pape en pape

De pape en pape

 Rome n'est plus dans Rome
                       Pape ou pas pape ? on a des doutes.
    L'enthousiasme réformiste du prélat argentin débutant, ce pape à part, se heurte à des obstacles prévisibles, mais qu'il avait minimisés.
 Autour de lui, on freine des quatre fers. Les monsignori font de la résistance. Pas seulement à la Curie. La pourpre cardinalice s'enferre dans des traditions d'un autre âge, des habitudes aristocratiques, souvent une vie mondaine dissolue, alors que la maison brûle, que la chrétienté se réduit à grande vitesse à peau de chagrin. Une atmosphère de putsch.

  On dit François déprimé. On murmure qu'il songerait même à faire ses valises. Ce n'est pas Barbarin qui lui succédera, mais plutôt sans doute un jeune évêque au style plus macronien.  Une disrupture est nécessaire dans la baraque usée par les siècles malgré les salons dorés. La monarchie ecclésiale vit-elle ses dernières heures ?
  De plus, le torchon brûle entre Benoît le bavarois reclus et François, le latin battant. La question du célibat des prêtres, d'origine tardive, n'est pas seulement en question dans les papamachies actuelles.
 Qui l'emportera ? On n'est pas dans Netflix. C'est pas du cinéma. Même si c'est une querelle sur des queues de cerises.
  Serait-ce le prodrome d'une nouvelle dyarchie ? Voire d'un schisme, que le très jésuite pontife, plus très souverain, dit ne pas redouter. Les tradis ne renoncent pas.
  Faudrait-il mettre sur le trône un autre pape, voire un antipape pour gérer la zizanie ambiante ? Faut-il réhabiliter Avignon ?
 Ce schisme, qui ne serait pas le premier, ce pape à part ne le craint pas...aux USA ou ailleurs.
   Les cancans vont bon train. Certains parlent d'effondrement. L'enquête Sodoma a fait trembler les colonnades du Bernin et on ne peut plus cacher les récentes affaires financières. Horresco referens !
 Les Ecuries d'Augias se révèlent impossibles à nettoyer.
  Les finances sont douteuses, les scandales de toutes sortes viennent au grand jour.
     Le pape vient de nommer le diable une femme à de hautes responsabilités au Vatican. Est-ce une anticipation de l'accession au trône pontifical de papesses pour demain ? Comme Jeanne ?
  Porqué no ? Un peu de douceur ne nuirait pas dans cet univers cadenassé et impitoyable, quoique feutré et compassé.
     Les voies du Saint Patron sont impénétrables...si elles existent.


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    



    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 janvier 14:50

      Le pape François est le pape qui va à la perdition comme je l’ai démontré (mais a été censuré par Agoravox) dans la prophétie d’Apocalypse 17 :11.

      Le Grand Roi à la verge de fer qui doit venir le remplacera.


      • Zozo canal histrionique 18 janvier 14:58

        @Daniel PIGNARD

        Yep !

        Mais gaffe à ce que @nqtv plagiat pas le strip à la grande SOPHIE !!!!!

        Zou Galles & Nets !


      • Zozo canal histrionique 18 janvier 15:01

        @« Olivier CABANEL »

        T’as intérêt à être de mes quatre convives de ce soir, buddy !

        🤞🐲


      • folamour folamour 18 janvier 20:01

        @Daniel PIGNARD
        .
        Si je vous comprends bien
        .

        Le pape François est le pape qui va à la perdition comme je l’ai démontré (mais a été censuré par Agoravox) dans la prophétie d’Apocalypse 17 :11.

        Le Grand Roi à la verge de fer qui doit venir le remplacera.


        Nous allons vivre sous le règne du grand roi Bite en fer
        .
        S’cusez Pignard mais le nom a été déjà pris par DSK


      • Jonas Jonas 18 janvier 15:27

        Au cours des siècles, les matérialistes et humanistes ont voulu s’affranchir de la Parole Divine et façonner un homme nouveau en faisant table rase du passé, ce qui a donné naissance à de multiples courant idéologiques.
        On peut citer principalement l’humanisme, le protestantisme, le jansénisme, la franc-maçonnerie, le communisme, le nazisme qui ont tenté depuis des siècles de détruire l’Esprit Saint de l’Église catholique.
        Cet esprit humaniste a trouvé son aboutissement dans le concile Vatican II.
        En ayant la faiblesse de suivre ces courants de pensée matérialistes, les dignitaires du concile Vatican II ont considéré qu’il était nécessaire de réformer le dogme, car il ne correspondrait plus au contexte historique et à la modernisation des sociétés, liée au progrès technique, économique et social. 
        Le concile Vatican II prétend que le dogme institué par les Papes depuis des siècles peut maintenant être modifié au gré des vents, des modes et des courants idéologiques du moment, il n’y aurait donc plus de vérité révélée par la Parole du Christ.

        Or, le dogme catholique ne peut être réformé, car l’Église est en dehors du Monde terrestre, c’est la cité de Dieu, son rôle est de guider les hommes vers la voie du Christ, et ne pas céder aux diverses idéologies impies créées par l’homme, qui le détourne du chemin de Dieu, et donc du Salut.

        Monseigneur Lefebvre dévoile l’imposture du Concile Vatican II.


        • folamour folamour 18 janvier 16:35

          @Jonas
          .
          Voyons...
          vous ne risquez rien .... ;
          votre armée est immense , vous pouvez toujours compter , par delà le Vatican, sa maison fondatrice de Jérusalem et ses variantes en franchise Gilbert Bourdinesques

          • sur la grande masse des prétendus athées qui croient toujours à la résurrection des corps,

          • qu’accompagnent les convertis de la Révélation qui ne sont pas différents de ceux du transporteur de La Mecque ,

          • auxquels vous pouvez rajouter les innombrables du bouddhisme falsifié en religion salutiste par les Lamas....

          .
          De véritables athées matérialistes récalcitrants à toute magie , illumination , dormition transfiguration et apparition ...il y en a si peu ....
          .
          Vous pouvez dormir tranquille dans votre fantasme de Papa Noël créateur et juge.

        • Jonas Jonas 18 janvier 17:45

          @folamour

          Non, car Jésus a dit :
          « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »
          Jean 14:6


        • njama njama 18 janvier 18:41

          @Jonas
          Ce verset est à la source du sectarisme chrétien car sorti de son contexte.
          Je = le chemin, la vérité, le vie. (sujet / attribut)
          Je = moi
          Qu’est que le chemin ? l’enseignement, la loi (thorah), la pénitence (se repentir, s’amender, ne plus pécher)
          le chemin conduit (conduira) vers le « vrai », à la vérité, discernement, impeccabilité (antonyme de peccable, en théologie : Du lat. médiév. peccabilis « capable de pécher, pécheur » , dér. du lat. class. peccare « pécher »), sérénité d’âme...
          et être dans le « vrai », la vérité, (re)conduit à la Vie (Adamique)
          alors faire de la croyance en la divinité de Jésus (acte de foi) le chemin ne veut rien dire.
          D’ailleurs le début du chapitre (14/2) dit « Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. »
          Nul ne vient au Père (à Dieu) que par moi, veut dire par le chemin...


        • Odin Odin 19 janvier 12:12

          @Jonas

          Bonjour,

          Merci pour le lien. Avec Vatican II, l’église catholique s’est dévoyée pour suivre le chemin maçonnique qu’elle combattait, à juste raison, par le passé, le résultat :

          « LE MONDIALISME

          Le libéralisme est le moteur de la puissance économique, du monde de l’argent, favorisant la réduction des hommes à de simples consommateurs lambda interchangeables, sans histoire, sans identités, sans valeurs spirituelles.

          Les nations, la famille, les valeurs patriotiques, religieuses, culturelles et identitaires, le sens de l’honneur, deviennent alors des obstacles à la puissance de l’économie de marché, une entrave à la libre circulation des biens et des hommes, car ils freinent l’uniformisation et le formatage des esprits désirés par les constructeurs de la Tour de Babel »

           

          « Le libéralisme a entamé la destruction de la cellule familiale pluriséculaire instaurée par l’Église catholique dans la civilisation européenne, vue qu’elle n’a plus à être composée d’un couple homme/femme, par la légalisation du mariage pour tous.
          Cela ouvre la porte à la marchandisation des corps et des êtres humains, vu qu’un couple homoparental ne peut naturellement avoir d’enfants. 
          Une victoire des droits de l’homme donc, de l’individualisme et de l’égoïsme, au détriment des droits naturels de l’enfant à avoir un père et une mère.
          La médecine sort alors de son cadre légal, car elle exerce ses actes non plus pour sauver des vies, mais pour soumettre l’enfant à l’expérimentation en laboratoire »


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 janvier 10:11

          @Jonas

          “le protestantisme” ne s’est absolument pas affranchi de la parole divine au moins à ses débuts, il s’en est au contraire rapproché à cause des déviations du catholicisme, notamment le culte à la vierge et aux saints et les indulgences au détriment du seul culte à Dieu révélé dans la personne de son Fils.

          « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, » (1 Tim 2 :5)

          Vous avez cité : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »
          Jean 14:6

          Pourquoi dévier de ce chemin, de la vérité et de la vie ?


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 janvier 10:19

          @Odin

          « Les nations, la famille, les valeurs patriotiques, religieuses, culturelles et identitaires, le sens de l’honneur, deviennent alors des obstacles à la puissance de l’économie de marché, une entrave à la libre circulation des biens et des hommes, car ils freinent l’uniformisation et le formatage des esprits désirés par les constructeurs de la Tour de Babel »

           

          Oui, Pascale Escary en a expliqué le processus :

          https://www.agoravox.fr/commentaire5642128


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 18 janvier 16:44

          Un officier est entouré de sous-officiers, mais un marin n’est pas forcément entouré de sous marins, alors pôurquoi qu’un pape, il serait pas entouré de sous-papes ? Hein ?


          • JL JL 19 janvier 13:14

            @Séraphin Lampion
             
            sous-pape c’est un joli sous-titre pour un sous-fifre pontifical.


          • L'Astronome L’Astronome 18 janvier 17:19

             

            Allez zou, du changement, et à toute papeur, pardon à toute vapeur (le lapsus calami est dû au fait que je me disais que le pape a peur).

             .

             


            • JL JL 19 janvier 13:15

              @L’Astronome
               
              il faut que tout change pour que rien ne change. ça fera bien durer encore un millénaire.


            • Attila Attila 19 janvier 18:58

              De pape en pape :

              Quel pape est mort d’un cancer de la prostate ?

               Le pape Pie 7.

              Quel pape a été appelé à régner ?

               Le pape Pie 11.

              .


              • Olivier 20 janvier 11:16

                Ce qui est sûr, c’est que le pontificat de M. Bergoglio aura été l’un des plus catastrophiques pour l’église.

                Voilà 6 ans qu’il court après la reconnaissance des médias bien-pensants, parlant des migrants, du réchauffement climatique, des homosexuels, de la pollution, etc., bref de tout sauf de Dieu, ce qui est si ne m’abuse sa fonction première. Ajoutons des hérésies et des apostasies qui auraient le faire expulser de son poste depuis belle lurette. Sa dernière est de se réconcilier avec les luthériens malgré que ceux-ci insultent la papauté depuis des siècles, après avoir fait ami-ami avec les musulmans qui ont génocidé les communautés chrétiennes d’orient, sans un mot de condamnation de sa part bien sûr.

                Pas étonnant que les églises et les séminaires continuent de se vider — Mais peut-être est-ce l’objectif caché de M. Bergoglio ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès