• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Dénonciation de crime

Dénonciation de crime

J'ai entendu dire que "ne pas dénoncer un crime est un délit".

Partant de ce principe, je me dois alors de raconter ce que j'ai vu et entendu, car le crime est grave et les victimes fort nombreuses. Et le pire est que le (ou les) coupable (s) courent toujours, protégés par une sorte de Loi du silence qui nuit à l'éclatement de la vérité... et qui laisse entrevoir que le pire est à venir.

Cela remonte à longtemps déjà, et nous sommes pourtant nombreux à pouvoir témoigner : les preuves sont accablantes et incontestables, et visibles par tout un chacun. Mais c'est que les personnes engagées sont des personnages de la plus haute importance, et qu'en faire tomber un, cela signifierait en faire tomber plusieurs... enfin je pense.

Car si les crimes sont évidents, et les coupables clairement identifiables, les commanditaires sont plus difficiles à atteindre. Il apparaît dans ce dossier que de nombreuses plaintes ont déjà été déposées, mais apparemment aucune d'entre elles n'a abouti, ni même été suivie d'effets.

Cette affaire, si elle venait à apparaître au grand jour, serait sans doute susceptible de choquer durablement toute la population, et remettrait peut-être en cause toutes les valeurs sur lequel notre pauvre monde s'est fondé (ou assis, le mot est juste aussi). Enfin en théorie. Car les criminels en question, de nombreuses victimes les connaissent sans le savoir. Mais il apparaît qu'aucun des responsables n'a jamais été clairement dénoncé, et qu'aucun membre de cette sombre affaire n'ai jamais été ni inquiété, ni même jugé ; et que malheureusement, il y ait peu de chances pour qu'il en soit ainsi.

Avant d'aller plus loin dans mes accusations, je voudrais dire combien ma démarche est dangereuse et peut conduire à faire éclater une vérité qui rangerait le formidable "débat de fond" amorcé pour la présidentielle à l'état d'anecdote. Mais puisque la Loi me l'impose, alors il faudra bien m'y soumettre.

Cette affaire concerne donc des actes hautement répréhensibles par cette même Loi, et engage la vie et la mort de milliers, voire de millions de personnes sur cette planète. et je connais le coupable. Et son nom, je vais vous le dire, car ni Monsieur Ferry ni personne n'osera sans doute aller si loin...

Alors je me lance, à mes risques et périls  : j'accuse l'Argent (est-ce un pseudonyme, un acronyme ?) d'être le plus grand criminel que la terre ait jamais porté, et je prétends pouvoir en apporter la preuve à qui me le demandera .

Derrière ce nom "Argent"se cachent les pires exactions que les hommes ont fait subir, depuis des siècles, à d'autres hommes censés être leurs frères. Derrière ce nom se cache un système mafieux dont les ramifications parcourent toute la planète, et dont le réseau peut atteindre des milliers de gens en un instant : guerres, famines, climat, meurtres, vols, licenciements, exploitation, destruction, l'Argent est le plus grand criminel que notre Terre ait jamais eu, car il est devenu le Dictateur Universel. Il impose aux hommes de se battre entre eux (on appelle ça la concurrence) pour parvenir à intégrer une sorte de "secte" obscure appelée "les riches", mais il n'y a pas de place pour tout le monde. Ceux qui ne se soumettent pas à Sa loi son condamnés à rester dans la misère, car la secte des "riches" est toute puissante. Insaisissables, protégés par des lois qu'Il achète, ses Ministres les Gouvernants sont Ses hommes de mains, et sont coupables de s'être soumis à la volonté d'un pouvoir qui n'a comme seul objectif que de s'auto-entretenir en provoquant partout où il passe la misère, la peur, la haine et la mort.

Mais "la loi des riches" entre en contradiction totale avec LA Loi, celle qui se doit de respecter l'esprit de la "Déclaration Universelle des droits de l'Homme et du Citoyen" dans laquelle on considère que les hommes naissent libres et égaux en droit, ou que chacun a droit à la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression. Outrepasser ces droits est un crime car il pousse, directement ou indirectement, aux pires extrémités citées plus haut, et que tout le monde peut en constater les effets sur les Hommes. 

Il fallait bien le dénoncer, car il faudra bien un jour que ces criminels soient jugés, et condamnés. Mais qui voudra bien recevoir la plainte ?

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • JL JL 6 juin 2011 10:45

    Caleb Irri,

    vous vous trompez de coupable : le coupable ce n’est pas l’argent, ce sont les riches ! Nuance.


    • caleb irri 6 juin 2011 23:13

      @ JL

      oui, mais.... qu’est-ce qui fait qu’il y ait des riches et des pauvres ? L’argent !


    • Jacques Raffin Jacques Raffin 6 juin 2011 17:41

      L’article 221-5 du Code Pénal énonce que : « Le fait d’attenter à la vie d’autrui par l’emploi ou l’administration de substances de nature à entraîner la mort constitue un empoisonnement. L’empoisonnement est puni de trente ans de réclusion criminelle. »

      On estime le tabac responsable de 10 % des décès annuels sur la planète.

      Mieux que les guerres…

      Et le tabac, c’est pourquoi ?

      Pour faire de l’argent.


      • xray 6 juin 2011 21:07


        Les réseaux français 
        En France, il existe des réseaux pour alimenter, en femmes modestes, les perversions de ces personnages « importants ». 


        Dans ces réseaux, figurent des flics, des magistrats, etc. 
        Les victimes n’ont pas intérêt à porter plainte. Ces affaires de mœurs sont toujours étouffer au niveau des Préfets. 

        LA MAIN DU PRÉFET, quatrième partie  
        Page 211,  « Le toubib interdit et la grosse affaire de mœurs » 
        http://mondehypocrite.midiblogs.com/files/cd_Le_Pr%C3%A9fet_29_12_05_b_pages_de_169_%C3%A0_241.2.doc 




          • Bobby Bobby 6 juin 2011 23:15

            Nous vivons effectivement dans une ploutocratie. Insidieuse, elle corrompt tous les aspects de notre vie... et le modèle de société que nous avons imposé, partout dans le monde, sans presque nous en rendre compte, en est maintenant au stade de non retour.

            Tout ou presque, porte à croire que nos sociétés aveuglées par un « toujours plus » que ne renierait pas Monsieur François de Closset, continueront à encenser les outils qui oppriment les peuples...

            J’ose espérer que ceux-ci ouvriront les yeux avant d’atteindre des profondeurs.... trop abyssales.


            • jako jako 7 juin 2011 14:23

              Bonjour Caleb, moi je ne le placerais pas en parodie , ou alors c’est là le vari deuxième degrès ?
              Merci à vous

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires