• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > EELV/nucléaire : Allez, encore un tout p’tit effort !

EELV/nucléaire : Allez, encore un tout p’tit effort !

On ne va pas s’en plaindre : quand par bonheur une personnalité EELV replace publiquement le nucléaire au sein de ses préoccupations politiques, c’est notre cœur à tous qui aussitôt se réchauffe. La chose est suffisamment rare pour qu’elle mérite d’être soulignée lorsque celle-ci survient.

Ainsi, hier, Denis Baupin, vice président EELV de l’Assemblée nationale, a bien essayé de faire voter un amendement au projet de loi sur les retraites qui prenne en compte le risque d’exposition aux radionucléides des travailleurs du nucléaire et la pénibilité de ce travail pour le moins objectivement stressant. Las, cet amendement a été rejeté.

Contrit par cet échec, il s’est néanmoins fendu aussitôt d’un communiqué dénonçant celui-ci : Retraite – Rejet de l’amendement « Grand Central » : Double peine pour les Travailleurs du nucléaire. Ainsi l’abattement résigné des élus EELV n’est aujourd’hui apparemment plus de mise. Battu, non soutenu, ou constatant l’indifférence des élus dont la défense des plus démunis devrait être le crédo, l’élu EELV désormais réagi. Sans toutefois accuser qui que ce soit, et en particulier ses alliés « socialistes ». Courageux mais pas téméraire, tel cependant doit se contenter d’apparaitre l’élu écolo renaissant à la vie. A la vie citoyenne.

Denis Baupin n’aurait-il pas encore assimilé ce qu’une récente actualité aurait dû lui apprendre ? N’a-t-il pas observé que désormais dans les allées du Pouvoir, un représentant EELV peut se permettre les rebellions les plus audacieuses, sans risque pour lui, ni plus pour son parti ? A-t-il pensé avoir vécu un songe, et un songe des plus doux, quand il a constaté que sa Cécile pouvait s’autoriser la plus étonnante rebuffade sans se voir opposer autre chose qu’un simple rappel à la solidarité gouvernementale ? Une rebuffade impunie, à l’inverse de son ex-collègue du ministère jumeau de l’écot-au-logis, quand bien même cette rébellion éclipsait la courageuse montée au front du dépérissement productif et néanmoins industriel de son Président au beau panache blanc, et se trouvait perfidement prolongée par le tweet assassin de son vindicatif compagnon ? Mais non Denis, tu n’as point rêvé ! Tout ceci a réellement existé ! Et tu n’avais aucunement à te préoccuper des éventuelles retombées, si tu t’étais autorisé à pourfendre la veulerie de tes camarades fauxcialistes !

Alors donc tu t’es contenté de peu… Mais d’un peu qui a néanmoins le mérite d’exister ! Et c’est bien mieux qu’il n’y a pas si longtemps !

Alors toutes nos félicitations.

Mais la prochaine fois n’hésite pas ! Encore un tout petit effort.

Car oui très sûrement désormais, sache bien le, convaincs-t-en, vous avez tous acquis à EELV le statut, sinon d’indésirables, très visiblement en tout cas celui très envié d’invirables !


Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Bulgroz 11 octobre 2013 10:08

    Les verts ne représentent rien dans le peuple de France qui rejette massivement ces sectaires cyniques uniquement intéressés par les avantages liés au pouvoir.

    Par contre, ils sont sur-représentés beaucoup dans les media de gauche. et cela reste un problème qu’il faudra trancher..


    • Patrick Samba Patrick Samba 11 octobre 2013 11:05

      gros bull, et la dissection elle se fera comment ? A la guillotine ? Dans ce cas ça ne serait pas très moderne ou de haute volée technologique pour un pronuc. On fait toujours dans la finesse apparemment...


    • Bulgroz 11 octobre 2013 12:12

      Monsieur Samba,

      Qui vous autorise à me traiter de « gros bull » ?

      Votre statut d’ antinucléaire peut être ?

      Dites moi tout sur votre CV qui vous permet d’insulter publiquement ceux qui commentent.


    • Patrick Samba Patrick Samba 11 octobre 2013 12:21

      « insulter » ??? Voyons Bulgroz, Zorglub, Gros bull, décidément quels excès de langage ! L’excès, et encore l’excès, une des meilleures qualités partagées des pronuc...


    • Patrick Samba Patrick Samba 11 octobre 2013 10:51

      Bonjour !

      Allez, encore un tout p’tit effort Denis Baupin, et vous parviendrez à fermer Fessenheim... immédiatement !

      A EELV en effet, l’immédiateté se compte en mois. Très exactement, à ce jour, 6 mois...

      Tandis qu’au Québec, on a conservé le sens des mots. Quand on dit « immédiatement » c’est immédiatement.... Le Québec ferme son unique centrale nucléaire et dit non au gaz de schiste - WikiStrike.com


      • Patrick Samba Patrick Samba 11 octobre 2013 11:07

         pardon, 18 mois !!!


      • alinea Alinea 11 octobre 2013 11:00

        Je pense au contraire que les écologistes représentent beaucoup dans le peuple français ; en revanche ils n’ont pas trouvé leur représentant ! c’est la panade depuis le début !
        Si le Fde G éclatait, le PG pourrait être ce parti écolo de gauche ! mais bon..
        Quant à ceux qui ont des responsabilités au gouvernement, comme on dit, ils ont dû perdre leurs convictions au fur et à mesure que leurs ambitions s’exauçaient !
        Ceci est tellement habituel qu’on en vient à se dire que c’est naturel ! Bien sûr ça n’arrange pas nos affaires !!


        • Patrick Samba Patrick Samba 11 octobre 2013 11:21

          Bonjour Alinea,

          tout à fait d’accord, à la nuance près qu’il ne faut pas désespérer de l’évolution du PC. Et à défaut d’une évolution politique positive, une évolution amincissante ; ça serait tellement bon pour leur ligne...


        • Patrick Samba Patrick Samba 11 octobre 2013 11:27

          et ça n’arrange apparemment pas les affaires des salariés du nucléaire : " CFDT DAMPIERRE @CFDTDAMPIERRE

          12 h @Denis_Baupin Déception et colère...encore une fois comme avec le précédent gouvernement les travailleurs du nucléaire sont ignorés... "

          Ils vont finir par se fâcher....

          Il y a des précédents récents : Le journal de la grêve des salariés Océ et Exirys


        • amipb amipb 11 octobre 2013 13:07

          Effectivement, la sensibilité écologiste va grandissante dans la population française, et ce ne sont pas les dérapages quotidiens à Fukushima qui changeront la tendance.

          Dommage qu’EELV devienne en grande parti un ramassis d’arrivistes pastèque, préférant avoir et rester au pouvoir plutôt que de faire preuve de valeurs morales dignes et de... défendre l’environnement !


        • jef88 jef88 11 octobre 2013 12:03

          Le nucléaire d’EELV ?
          un noyau de zélus bien payés qui s’accrochent à un fromage juteux (maroile ou munster)
          en tout cas cela se sent ! ! !


          • Onecinikiou 11 octobre 2013 15:45

            Quand est-ce que les « écolos » nous diront PAR QUOI de plus efficient au niveau énergétique, moins couteux financièrement, et plus soucieux de l’environnement en terme d’émission de CO2 comptent-ils remplacer les 400TWh d’électricité produits l’an dernier par nos centrales nucléaires ? 


            • jnpri 11 octobre 2013 21:34

              Question intéressante !
              c’est marrant y a pas de réponse !


            • Patrick Samba Patrick Samba 11 octobre 2013 23:12

              on ne va tout de même pas répété mille fois les mêmes arguments ! Faut suivre un peu !

              Bon allez, tout d’abord qui a parlé d’arrêter tous les réacteurs en l’espace d’une année ? On aimerait bien, mais heureusement la situation n’est pas celle du Japon. Et là-bas c’est en 6 mois qu’ils les ont arrêtés les 52 réacteurs.
              Pour le reste, la substitution de l’électricité d’origine nucléaire, sachez pour commencer qu’ils leur a suffi au Japon d’effectuer des économies d’électricité. Comme quoi ils gaspillaient ! Ensuite si l’on veut de nouveau gaspiller il faut développer les énergies renouvelables. C’est pas simple ?


            • Onecinikiou 12 octobre 2013 02:50

              Malheureusement mon cher tout n’est pas si simple. Derrière votre discours en effet simpliste, comme de prévisible, vous faites abstraction de considérations majeurs. 


              Commençons par vous rappeler que les allemands réalisent actuellement, du fait notamment de leur décision d’arrêter la filière nucléaire, un effort considérable d’investissement dans les énergies renouvelables (on parle de 500 milliards d’€ dors et déjà dépensés), qu’il sont en passe d’avoir près du quart de l’électricité produite à partir de ces énergies, mais que dans le même temps, ceci expliquant cela, leur facture énergétique à bondi au point de voir le prix du KW allemand être le double de celui français.

              De surcroit, sans que dans le même temps nous observions une baisse sensible des émissions de CO2 puisque les allemands en ont rejeté l’année dernière 2% de plus que l’année précédente ! Ce qui confine à l’aberration la plus totale.

              Cela pour une simple et bonne raison mon cher, que vous sauriez si vous connaissiez un tant soit peu vos dossiers : les énergies dites renouvelables type éolien et photovoltaïque, de loin les plus développées à l’heure actuelle (hydroélectricité mise à part), sont des énergies par nature intermittentes dont la production est par conséquent aléatoire. Que cela nécessite de doubler les infrastructures de production par du fossile à démarrage rapide (gaz principalement) afin de palier cette intermittence. Que cela coûte un pognon pas possible et va qui plus est d’évidence à l’encontre du but recherché prétendument par nos écolos de salon : la baisse des émissions de CO2. 

              Que le facteur de charge de ces renouvelables est ridiculement bas (au mieux 25% pour l’éolien, 15% pour le photovoltaïque) comparativement aux centrales thermiques et singulièrement à celles nucléaires (80%), ce qui veut dire que pour un même volume d’électricité produit il faut installer une capacité en puissance nominale 3 à 5 fois supérieur. Ce qui la encore surenchérit gravement le coût des infrastructures et explique les dérapages budgétaires allemands qui n’en sont qu’au début, et vont aller croissants. 

              Savez-vous par exemple que le champ d’éoliennes offshore de 3000 MW de puissance nominale et dont la concession à été accordée l’année dernière en Bretagne/Normandie est prévu de coûter 10 milliards d’€ ? Soit plus que l’EPR de Flamanville ? Sans compter le facteur de charge bien évidemment, ce dont se garde de faire généralement nos journalistes stipendies et fanatises sur ces questions ! 

              Cela veut dire qu’en réalité ce champ éolien va débiter sur une année le quart de sa puissance nominale, soit aux alentours de 750 MW. Quant l’EPR toujours sera, lui, près de 1300 MW (80% de 1600 MW, soit sa puissance nominale), et ce pour un coût inférieur ! Avec pratiquement 0 tonnes de CO2 d’émission !

              Mais ou sont nos tartuffes d’escroclogistes pour dénoncer cette gabegie financière, industrielle et finalement écologique !!!

              Il va sans dire que je vous mets au défi, vous ou n’importe qui d’autres, de démontrer que mes assertions sont fausses ou approximatives... Auquel cas il faudra bien admettre un jour la supercherie integrale du discours écologiste officiel.

            • Patrick Samba Patrick Samba 13 octobre 2013 20:36

              « je vous mets au défi, vous ou n’importe qui d’autres, de démontrer que mes assertions sont fausses ou approximatives »

              Défi ? Où y-a-t-il défi ?
              Vos informations ne sont peut-être pas fausses ou approximatives, mais c’est votre analyse qui ne tient pas un instant la route.
              La meilleure preuve que vous puissiez donner d’être à coté de la plaque c’est que votre premier post demande par quoi on peut remplacer l’énergie nucléaire, sous-entendu il n’y a aucune autre source sérieuse, tandis que votre second post répond à votre question. Et vous détailler alors les énergies renouvelables !!!

              Pour les rejeter parce qu’elles seraient trop chères. Et un accident nucléaire ça coûte combien ? J’espère que vous connaissez la réponse, sinon c’est risqué de lancer un défi. Enfin... un défi réel.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires