• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Fabius - Elkabbach – Syrie : Interview « choc » sur « EuropeHein ? (...)

Fabius - Elkabbach – Syrie : Interview « choc » sur « EuropeHein ? »

 

Fabius - Elkabbach – Syrie :

L’interview « choc »

« Les Grands-Rendez-vous d'EuropeHein ?  » (1)

 
 

Notre photo exclusive : Conseil de défense « très secret » : François Léotard (ndlr : le maçon de Fréjus préparerait-il une Opex via le Kosovo ?), Laurent Fabius et François Hollande se demandent comment « éparpiller la Syrie façon puzzle » en présence de Carla Bruni-Sarkozy. On distingue de dos Superman, invité informel pour régler les questions de logistique.

 
 

E - Bonjour M. Fabius, vous êtes ministre de la Défense, et aujourd’hui vous avez le délicat dossier de la Syrie sur votre Aïepad. Comment-vous êtes vous mis dans un tel… pardonnez-moi l’expression… « merdier » ?

F - Vous savez, ce n’est pas de ma faute ! Ce sont nos amis pétroliers texans, les Bushs, avec leurs groupies intégristes néo-conservateurs à fausse-barbe démocratique qui ont commencé. J’dis à fausse barbe, en mêm’ temps j’dis rien… on a les mêmes intégristes en France alors…

 

Donc, la Syrie… mais alors, c’est-à-dire, et c’est donc pourquoi… au fait ?

 

E – C’est quand même un sacré, pardonnez-moi l’expression, « merdier » non ?…

F – Laissez-moi d’abord vous expliquer. Pas sûr que vous soyez au courant M. Elkabbach... ces choses-là ne sont que sur internet vous savez… Le Général Wesley Clark a répété en public à plusieurs reprises juste après le 11-Septembre que les Usa attaqueraient 7 pays dans les années qui allaient suivre. A part l’Iran, le compte est bon, Syrie inclue ! Et depuis, comme mon facétieux prédécesseur Roland Dumas vient de le confier à la chaine LCP, ce sont les Anglais qui ont préparé « l’éparpillement de la Syrie façon puzzle ». Vous pouvez le croire, lui ! Même si plus personne ne l’écoute, ce qui va de paire en général (soupirs). Il fallait juste trouver des pigeons crédibles. Et c’est là que j’entre en scène, comme les US en Afghanistan avec leurs talibans, sauf que nous c’est encore plus groovy. On est allé recruter direct chez AlQaïda, et on a mis sous leurs ordres quelques énervés du bocal trouvés sur place histoire de faire « démocratique », le tout badgé "ASL". La Maison Blanche les avait un peu laissé tomber, vu que dans le monde (mais pas dans Le Monde) les américains se font jeter de partout… et bingo, on fait carton plein dans nos anciennes colonies ! 

E – Vous ne faites pas confiance à notre armée ?

F – Mais si pardi ! Mais pas pour aller se faire tuer. Vous rigolez ou quoi ? Les français ne supporteraient pas. Par contre les exercices militaires, ça OK. Comme « Southern Mistral  », mené conjointement avec la Royal Navy et qui démarra… le jour même de l’invasion de la Libye, appelée elle « opération Harmattan » et soutenue par l’US NAVY. Ce fut aussi un entraînement idéal en vue de l’invasion de la Syrie… même si la flotte russe nous donne un peu de fil à retordre depuis le début. Et aussi l’exercice « Eager Lion 2013 » en Jordanie, au sud de la Syrie, avec des F16 et des Patriots qui vont rester sur place, ça prépare très bien le terrain. Ils font cela tous les ans depuis qu’on a décidé de flanquer Assad par terre. (Ndlr. lion se dit assad en arabe…). Au fait… Avez-vous remarqué ? Il y a toujours des exercices militaires juste avant les guerres ou les attentats… des fois c’est même pendant… troublant, non ?

 

Shake it up baby, now… let’s twist and shout !

 

E - Comment se passent les opérations sur le terrain ? Il semble que M. Assad soit en passe de remporter la victoire après Al Qousseir, non ?

F – Notre agenda ne s’embarrasse pas de ce genre de « détail ». Il fallait « gazer Assad » dans les médias pour choquer l’opinion américaine… Donc non… tout se passe plutôt bien… (sourire entendu) Bibi et Tayyib font un peu dans le freestyle version « éléphant dans un magasin de porcelaine », mais bon, on est habitués... Et Morsi a fait du chemin. Nos amis les frères musulmans d’Egypte, on les adore ! Ils ferment leur ambassade à Damas. Elle nous servait de base secrète, mais bon, on ne peut pas tout avoir… L’Arabie saoudite va envoyer des missiles sol-air MANPAD comme ceux que les Américains avaient donné aux talibans dans les années1980. Et la Jordanie a dit qu’elle était prête à faire la guerre à Assad. De quoi distraire son peuple de faire la révolution. Et puis nous recrutons nos propres terroristes au Mali et en Libye… bon, on les fait courir un peu, pour la forme , ils arrivent fin-prêts pour tuer tout le monde… 

E - M. le ministre, votre décision récente d’armer les rebelles semble ne pas susciter du tout du tout l’enthousiasme du peuple français. Les sondages officiels montrent que 62% des Français sont contre. Comment comptez-vous les convaincre ?

F – Mais ?... grâce à vous bien sûr M. Elkabbach ! (rires d’autosatisfaction, partagés par le journaliste qui renverse son micro tant il est subjugué…) Non... plus sérieusement, vous savez M. Elkabbach, nos sondages très secrets montrent que l’écrasante majorité des Français se fout totalement de la politique étrangère, François n’en a même pas parlé lors du débat présidentiel… alors ça laisse une certaine marge de décision, n’est-ce-pas ? 

E – Mmhhhh… c’est pas un peu anti-démocratique ce pouvoir exécutif en roue libre ?

F – J’vous sens pas convaincu là... Alors soit, admettons que ces sondages disent vrai… eh bien… rassurez-vous : un bon Pujadas bien ficelé (sourire en coin), et je remets les pendules à l’heure devant 6 à 9 millions de français d’un coup (rires nerveux mais pas tant que ça)… ajoutez des tribunes libres dans Le Monde pour envoyer des signaux aux potes de la diaspora atlantiste ( en aparté : personne de censé ne lit plus Le Monde hahaha… il se racle la gorge)… non, vous voyez, je ne suis pas inquiet… il faut rester entre gens sérieux et crédibles, et ne pas accorder trop d’importance au peuple. Et puis à force de le sonder, il va finir par en avoir plein le c… pardonnez-moi l’expression !

 

Oups… un souci en régie me glisse-t-on dans l’oreillette !

 

E- Bien sûr M. le ministre. Loin de moi cette idée débile. Vos collègues européens sont néanmoins dans la même situation d’après leurs propres sondages officiels. 80% des Allemands, 78% des Anglais, et même 69% des Américains … Leurs peuples sont aussi contre armer les rebelles à une écrasante majorité … vous en pensez quoi ?

F – C’est sûr qu’à Londres, les manifestations monstres de 2003 contre la guerre en Irak leur sont restées en travers de la gorge (rires étouffés)… leur presse est aussi moins bien dressée que la presse française –je remercie MM. Sarkozy et Kouchner-Ockrent au passage pour l’immense travail qu’ils ont accompli de ce point de vue- (2). Sur la Syrie, M. Cameron a même été récemment chahuté par le Daily Telegraph, vous rendez-vous compte ? Imaginez la même chose ici dans Libération ? ou Le Monde ? Quelle blague ! Bon, ce ne sera pas la première fois que nous nous mettons l’opinion du peuple à dos… souvenez-vous du traité constitutionnel de Rome en 2005, ou de l’invasion de la Libye. Tous les peuples à qui on a demandé leur avis étaient contre. Mais le gaz syrien (le vrai), le gazoduc Iran-Irak-Syrie, sans oubller pétrole, gaz et marché iranien… « On ne peut pas plaire à tout le monde » n’est-ce-pas M. Elkabbach ?

 
 
Regardez-bien… hop… c’est du sarin de Tartarin !
 
 

E - Venons en aux preuves d’utilisation de gaz toxique par l’armée de Bachar… là aussi, les Russes, la commission d’enquête de l’ONU, des experts américains, le maire de Londres, l’archevêque de York, le gouvernement syrien et quelques pays indisciplinés tels que l’Irak et la Turquie (mais personne en France) mettent en doute vos « preuves » et accusent les rebelles de préparer et utiliser aussi du gaz sarin. Vous leur répondez quoi ? 

F – Non mais… M. Elkabbach… vous n’avez pas bien lu le journal Le Monde ! « Le Monde ne détient pas la preuve irréfutable d'un recours à des armes chimiques en Syrie ». Remy et Van der Stock n’ont jamais rien dit de tél. Ce sont des ripoux, mais pas des menteurs (Fabius éternue ). 

E – A vos souhaits M. le ministre.

F - Nous n’avons aucune preuve. Je vous le répète ici : nous n’avons aucune certitude. Aucune chaine de traçabilité à valeur judiciaire. Rien qui tienne devant le TPI de La Haye. Pensez-donc… si nous l’avions, cela fait longtemps qu’elle aurait fait le tour de la planète en recommandé avec AR et qu’Assad aurait les boyaux à l’air ! Soyons sérieux là aussi… Nous n’avons que de très très, mais vraiment très fortes présomptions, si proches d’être des preuves, surtout de la façon dont nous les présentons, que pour de simples journalistes « chiens de garde  » comme vous (Elkabbach pâlit un peu), cela suffira pour qu’ils aboient « oui, ce sont bien des preuves ». Comprenez-vous M. Elkabboche, pardon, kabbache ?

 
 
« Les Doux Salopards ». Journal de 20H00 France 2 le 4 juin 2013
« oui M. le ministre, pour nous ça gaze… merci M. le ministre, à ce soir, oui…  »
 
E – Euuuhhh… tout de même, il y a les échantillons d’urine…

F - … oui… comme au "Tour de France" mais là c’est le "Tour de Syrie" (il pouffe de rire) . Allons Jean Pierre, souvenez-vous… Nous avons déjà fait le coup des fausses preuves : fausses couveuses du Koweït, fausses fioles d'anthrax (ndlr : voir photo RT), fausses grottes high-tech de Tora Bora, fausses ADM en Irak, faux nombre de chars devant Benghazi (200 pour BHL, 4 pour nos pilotes de Rafales et 6 avec les satellites russes), fausse livraison de « Viagra »® aux soldats de Kadhafi....

gaz sarin : un parfum de déjà vu...

là on est plutôt revenu à une version « 11-Septembre light » : des preuves invisibles et inodores… comme le sarin, quoi (gloussements)… Après le 11-Septembre, on a eu droit aux « preuves accablantes » de la culpabilité de Ben Laden, la fameuse « overwhelming evidence » de Ari Fleisher (ndlr. porte-parole de G. Bush le 11-9-2001) qui voulait tout publier quasiment sur le champ dis-donc, tempéré par Rice le lendemain qui a dit qu’on allait réfléchir quand on les montrerait, puis Bush et Blair qui ont juré les avoir vues… entretemps 12 ans plus tard on attend toujours, et le principal suspect a été jeté –sans être vu- au fond de l’eau sans balise de détresse ! Alors cette fois-ci, hein, vous comprenez… on a dû faire un petit effort de plus pour essayer de faire taire les 30% de sondages qui nous manquent… et on a fait circuler des vrais échantillons, mais non traçables judiciairement (broken chain of custody), pas grave … Mais encore une fois, jamais je n’ai dit que nous avions des preuves. Ni François d’ailleurs. Faut pas nous prendre pour des cons non plus ! Relisez. 

E – Pourtant nos amis américains vous ont emboité le pas (même si le conservateur Pat Buchanan parle de false flag provoqué comme l'incident du Tonkin) et parlent eux de « ligne rouge dépassée »… c’est donc qu’une étape basée sur des certitudes a bien été franchie, non ?

 

« Le Maitre de Guerre » « you improvise, you adapt, you domine »

 

F – Vous chinoisez, là ! Obama a voulu faire bien pire : un false-flag catastrophe pour le mettre sur le dos d’Assad (vous connaissez les yankees… ils y vont à fond ! faut les retenir). Mais bon stop… nous sommes entre gens de bonne compagnie, pas entre agents du renseignement, n’est-ce-pas ? Et laissons le Tonkin aux universitaires. Ressasser le passé ne sert à rien aujourd'hui. Assad a du bol d’être en face de types comme nous, aussi précautionneux avant de le massacrer. Le problème d’Obama, c’est qu’il n’avait pas de « breaking news  », il lui fallait un truc « nouveau », branché, classe… par exemple du luxe « made in France », en peau retournée de crocodile du quai d’Orsay … alors nous nous sommes mis d’accord avec lui, quelques experts en com’ et quelques chefs de l’ASL infiltrés depuis le début par nos services de renseignement, pour que des journalistes - Tartarins (je ne dis pas ça pour vous, hein !) tombent sur des cas « bizarres ». Bon, on n’a pas réussi à obtenir des films de smartphones, ni de témoignages convaincants, ni de symptômes indubitables et caractéristiques, ni de reportage vidéo crédible… celui du Monde a un petit côté « Club Med » que personnellement je trouve raté, avec une déco de ruines et des tags trop propres, mais de toute façon nous ne montrerons pas des vraies preuves, juste du vernis transparent pour faire joli, comme pour Ben Laden, et surtout pas à l’ONU ni aux Russes, ces traîtres à la doxa ultra-libérale atlantiste, ces empêcheurs de tuer en rond (regard noir de M. Fabius qui mordille le capuchon de son stylo Montblanc). Et rappelez-vous la devise des Marines américains : « You improvise, you adapt, you domine  ». (Rires sarcastiques) 

E – Et que pensez-vous des propositions de l’Iran qui serait médiateur…

F – Ah ne me parlez pas de l’Iran, je croyais que nous nous étions bien mis d’accord avant cette interview M. Elkabbach… J’ai refusé deux fois de rencontrer leur ministre des Affaires étrangères, vous n’allez pas m’apprendre l’art de la diplomatie avec les représentants légitimes d’un pays de 75 millions de pestiférés dont le Président roulait en Peugeot® 504 poussiéreuse et illégale, et s’habillait en Tergal®, si ? Nous avons bien l’intention de « rayer la Syrie de la carte  », et l’Iran après si possible. Allons allons… je vous en prie, ne nous trompons pas d’interlocuteur ! 

E – M. le ministre, l’Iran est, et restera un problème tant que nous n’aurons pas accès à son marché de 75 millions de futurs endettés et ses réserves de gaz qu’elle ose vendre à l’Inde et la Chine sans passer par le dollar c’est bien (Elkabbach éternue) cela ?…  

F – A vos souhaits… Peugeot a perdu 2 usines à cause de l’Iran qui n’obéit pas aux USA, et maintenant ils font fabriquer nos pièces de rechange en Chine… le parc Peugeot à entretenir en Iran, ce sont 1,5 millions de véhicules… Des traitres, voilà tout. Il faut absolument les arrêter avant qu’ils ne déstabilisent la France. C’est aussi pour cette raison que l’OTAN veut installer des bases en Syrie. Pour encercler l’Iran déjà encerclée par des dizaines de bases US, encerclée par le bouclier satellitaire US, encerclée par l’armée saoudienne qui est la plus moderne du monde avec Israël, encerclée par la Vème flotte dans le Détroit d’Ormuz, et encerclée par la force de protection navale des chalutiers industriels français et espagnols qui pillent le Golfe d’Aden. 

E – Oui certes. Mais l’Iran annonce vouloir envoyer 4000 hommes, et la Russie disposerait de 50 000 volontaires russo-ukrainiens. Poutine reparle de ses S300 . C’est l’escalade. Ne vaudrait-il pas mieux négocier une transition avec le peuple syrien de Syrie, favorable désormais à 90% à Assad ? 

F – Mais on s’en tape du peuple syrien ! Ce qui compte, c’est l’image que nous en donnons aux occidentaux. Et nous ne sommes pas en guerre Dieu merci. Encore une fois, tout se déroule comme prévu. Songez M. Elkabbach que nos filières d’acheminement de djihadistes depuis le Sahara libyen et la lisière du Niger et du Mali sont inépuisables ! Bon... nous essayons de ne pas en tuer trop, pour les repousser le long de la frontière algérienne vers la Libye (nous en avons profité pour repérer les lieux au moment des largages à nos « rebelles » libyens du Djebel Nefoussa au sud de Tripoli) d’où nos C130 Hercules non identifiés les acheminent vers le Kosovo pour les former ou la Turquie pour les jeter en pâture à Assad ou en faire de la chair à attentats. Mine de rien, nous donnons du travail à des désœuvrés, c’est aussi cela notre combat pour la démocratie. Et les 72 vierges ils les veulent tout de suite. Et ce sont des CDI super bien payés, même si les avantages sociaux sont réduits : pas d’assurance-vie ni de complémentaire-santé. A l’américaine, quoi. Mais ça marche. Il y a tellement de crèves-la-dalle là-bas (on a tout fait pour) que l’ANPE locale (nos services spéciaux) est débordée…

 
 
 
10 décembre 2009…
« un petit faux-pas pour l’homme, un grand faux-pas pour l’humanité. »
 

E – Certains esprits ridicules j’en conviens, pensent qu’on devrait décerner à Assad le prix Nobel de la paix car en 2 ans, il a vraiment entrepris le nettoyage du terrorisme islamique dans tout le Moyen-Orient. Un vrai aspirateur, non ?

F – Ah non M. Elkabbach, là vous faites erreur, les légions d’honneur, les prix nobels de la paix, les comptes off shore garnis, c’est uniquement pour ceux qui ont prouvé qu’ils étaient capables de faire la guerre, de la gagner, mais surtout d’enrichir leurs copains en foutant tout par terre avec au minimum 50 000 civils morts pour rien, sauf pour les télés et les cocktails de la nomenklatura atlantiste. C’est le tarif. Sarkozy a monté la barre récemment, vous êtes au courant j’espère ? Mais dans le cas d’Assad, pas de bol… nous avons décidé que ce tocard a perdu. En plus il fait attention à épargner son peuple et ses soldats conscrits, car les forces engagées sont très loin d’épuiser les ressources de l’armée syrienne… il fait dans la dentelle mieux que personne… vous imaginez les américains dans ce « merdier » comme vous dites… quel carnage ? Alors… encore moins ! 

E – Oui ça nous sommes bien d’accord, mais pour le terrorisme ?

F – Vous êtes agaçant M. Elkabbach ! Pour nettoyer avant pillage, nos armées ne sont pas adaptées à ces guerres, et personne ne parle arabe ou farsi ou pachtoune ou perse ou que sais-je… on dirait qu’ils le font exprès eux aussi, avec tous leurs dialectes à la noix ! En plus ils sont capables de mourir pour une idée et pas nous, vu que nos soldats eux non plus n’ont jamais cru qu’on allait là-bas pour « la démocratie »… bon, y en a qui reviennent déboussolés, même avec la prime de 13 000 euros pour 6 mois d’Opex. Je voudrais vous y voir ! Et puis, 12 années de chaos passées à déplacer des montagnes vides, souffler dans du sable chaud ou glacé et bouffer du caillou, ça vous mine comme Cayenne… 

E – Que pensez-vous de la position de Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah (en aparté : c’est au Liban, M. Le ministre), qui a dit : « Nous serons partout où nous devons être » ? N’est-ce pas une parole de terroriste qui prend en otage le gouvernement libanais de Michel Sleiman et l’armée régulière libanaise ?

F – Il ne faut rien exagérer M. Elkabbach, après tout, des experts du renseignement français tiennent en haute estime le chef du Hezbollah, et nos propres réseaux atlantistes prennent bien en otage nos propres armées, puisque le peuple, dans toute l’Europe, est à 80 % contre ce que nous faisons. Nous ne sommes après tout que des Hezbollahs puissance 10 du côté des réseaux atlantistes et non du peuple, c’est tout… (M. Fabius se retient de pouffer de rire, et M. Elkabbach ne sait quoi en penser, offrant un regard vide). Non, plus simplement, M. Nasralaya, euh… Naslaraya… 

La Syrie c'est comme l'Iran chers dirigeants du monde,
on va les "éparpiller façon puzzle"....
(photo : tribune de l'ONU, jeudi 27 septembre 2012. Bibi et l'Iran)
 
E – Nasrallah…

F – Oui, pardon, Nasrayah, permet de diaboliser un peu plus Assad, et de donner une bonne raison à Netanyahou de mobiliser ses gamins et s’amuser à leur faire faire ce qu’il aime le plus : déraper et massacrer. Nous n’allons pas nous en plaindre… Bon… faudra juste faire gaffe que Bibi n’exagère pas. En janvier 2009, juste avant qu’Obama ne fasse main basse sur la Bible, Kouchner-Ockrent je vous le rappelle, a été obligé de faire comprendre à France-Télévision® et ARTE® qu’il fallait vite balancer 5 ou 6 docus sur la Shoah pour que son histoire de « plomb durci » ne nous pète pas tous à la figure ! Ca avait choqué plein de gens à l’époque… vous vous souvenez ? On était limite sur ce coup-là ! 

E – Nous ne parlons pas de ces sujets sur « Europe hein ? » de cette façon M. le ministre, avec tout le respect que je vous dois, veuillez vous excusez ! 

F – Pas la peine, les programmes des chaines sont là pour prouver la recrudescence de docus « holocaustiens » à cette époque là, que voulez-vous, c’est banal. Nous faisons bien la même chose avec les armes chimiques en Syrie aujourd’hui pour masquer les busheries des rebelles que nous minimisons, même si ça frise parfois le négationnisme… 

E – (livide) Bon… une page de duplicité, et on revient sur le plateau du Groland… pardon, d’ « Europe hein ? » pour la suite de ce qu’il faut bien appeler les « confessions d’un enfant du diner du siècle »… 

[... 27 spots plus tard…. dont 7 payés par des marques du groupe « Lagardère - Active » basé à Monaco, 5 auto-promos de la radio et 2 pseudo campagnes d’ONG dont une financée par Lagardère] 

E – (Elkabbach qui pense être hors ligne) … oui c’est sûr, on va monter au capital de « CTW7-interactive » , ca devrait booster l’action, tu en prendrais combien ? … mmhhh… ah ! bien… Voilà… si vous êtes encore là chers auditeurs, nous sommes donc avec M. Laurent Fabius et nous analysons la situation… où déjà ? ah oui, en Syrie… M. le ministre, allez-vous envoyer des armes en Turquie pour soutenir la rébellion populaire face aux forces de répression armées d’Erdogan ?

F – François et moi avons confiance en la capacité de négociation de Tayyip ! Et nous tenons au projet immobilier où un groupe français du CAC40 s’est positionné avec de bonnes chances d’implantation. Ces "lieux de vie commerciaux" sont plus faciles à contrôler qu’un vaste parc boisé coûteux à surveiller… donc pas de panique, les manifestants n’ont manifestement pas compris l’intérêt de bétonner la place. Erdogan est patient. Nous avons bien eu Haussmann qui a su tirer la leçon des Communards et a rasé la moitié de Paris pour tracer ses avenues faciles à défendre. Il faut bien que jeunesse se passe (sourires attendris et connivence émue d’Elkabbach) ! 

E – Ah…je vois que l’heure passe… merci M. le ministre pour ces éclairages à visées. J’imagine que les jours à venir vont être chargés ? 

F – Oui c’est sûr… je m’envole avec François pour le G8 (ndlr. voir carte postale ci-après) chai plus où ce week-end. Enfin...je crois... Puis au retour lundi j'en profite pour faire un crochet par Guernesey, où j’ai des amis banquiers. On redécolle en soirée et je dîne avec Le Drian pour racler les fonds de tiroir et envoyer tout ce qu’on peut aux djihadistes, pardon, euh... à l’opposition démocratique de la Syrie-libre de faire ce qu’elle veut du moment qu’elle adhère à l’OTAN et au dollar-euro… On a aussi appelé nos fournisseurs israéliens pour dévier une livraison de caisses de munitions et de gaz lacrymogènes vers la Turquie. Quand je vous dis qu’on gère…. 

 

 

 12 3.. soleil ! (enfin... pas à Enniskillen)
note : France, Allemagne et Russie sont engagés
dans les négociations d'extension russe du "3ème pack énergétique"
depuis décembre 2012 et ça coince... d'où le service minimum sur la photo ?
 
 

Source : agence ARP, « Agence de Réinformation du Peuple  »


 

(1) Cet article est bien sûr un PASTICHE IMAGINAIRE. j’écoutais ce matin dimanche 16 juin 2013 sur Europe 1 les billevesées de M. Raffarin interrogé par un Elkabbach patelin, et cela m’a donné la rage pour « ré-informer et rire un peu » sur des sujets autrement plus graves. Après tout, depuis 2 ans nos médias de masse diabolisent un chef d’état légitime et ses alliés, doutent de la capacité d’hommes et femmes comme vous et moi, citoyens de Syrie qui seraient incapables d’agir pour le bien de leur pays… 2 années de propagande qu’il nous faudrait gober chaque jour avec la bénédiction des intriguants du quai d’Orsay ? Il n’y a pas de mots pour décrire l’ignominie néo-coloniale de nos dirigeants occidentaux qui transpire dans leurs gesticulations, ni pour qualifier l’absurde propagande atlantiste de nos médias. Pourquoi TF1 soutenait-il Assad père lors de la féroce répression de la boucherie islamiste de Hama en 82 (1000 habitants égorgés en place publique suite à une année d'attentats quotidiens ) , et qu’aujourd’hui tous les médias haïssent le fils considéré comme plus modéré et progressiste que son père ?… Alors essayons la satire, ce genre noble oublié de nos éditocrates modernes… (si cela pouvait donner des idées aux extrémistes de droite qui ont noyauté Charlie-Hebdo, j’en serais le premier amusé… paix à Choron, passons…). Les faits sont tous sourcés. Je n’invente rien, sauf à combler les vides et les ombres avec mon entendement et la lumière chancellante de ma compréhension.... 

(2) Parmi les dégâts collatéraux du quai d’Orsay et du libéralisme sous Sarkozy, citons : Richard Labévière licencié de RFI pour son interview de … Bachar El Assad, Bertrand Coq et Grégoire Deniau, licenciés de FRANCE24 pour avoir organisé une table ronde francophone sur le 11-Septembre et une table ronde arabophone en présence d’un des co-fondateurs du Réseau Voltaire, le sous-préfet Bruno Guigues suite à un billet beaucoup trop « pro-palestinien » sur Oumma.com, le journaliste indépendant Denis Robert, attaqué près de 40 fois par Clearstream et sa nébuleuse financière, ou même Guy Thomas ce journaliste de AUTO-hebdo® qui fut licencié pour avoir publié des photos de la nouvelle « Mégane » avant le feu vert du constructeur national. D’autres ont sans doute succombé depuis. 

 


 


Moyenne des avis sur cet article :  4.92/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Pierre Pierre 19 juin 2013 10:42

    Très drôle ! AgoraVox sait encore faire dans l’ironie ! Il y a juste une erreur au début de l’article. Laurent Fabius n’est pas ministre de la Défense mais ministre de la Défense des Intérêts étrangers.


    • jako jako 19 juin 2013 10:47

      C’est vraiment excellent (malheureusement), merci à vous


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 19 juin 2013 16:56

        Oui, merci, bon moment...
        Vous devriez proposer des scénarii à Pierre Carles.


      • cevennevive cevennevive 19 juin 2013 12:03

        Bonjour à l’auteur et à tous,


        Très bon article, jubilatoire et étalant un peu de baume sur nos coeurs blessés par tant d’ignominie.

        Nous sommes un peu vengés par votre humour et par vos mots. Mais nous avons toujours une envie furieuse d’en prendre un (Fabius) pour taper sur les autres (il y en trop pour tous les citer...)

        Merci pour ce petit interlude dans nos colères.

        Cordialement.

        • berry 19 juin 2013 13:54

          Les gens sont des gogos et les mafieux en profitent.
          La démocratie se transforme en mascarade.

          Dans la longue série « on nous raconte des bobards », il y a eu aussi la mort de Ben Laden en 2011.

          http://blanrue.blogspot.fr/2011/05/exclu-ben-laden-raid-warning-photos-la.html

          Une photo incroyable sur la mort des hommes de Ben Laden, par l’agence Reuters, et une question : Ben Laden s’est-il défendu avec un pistolet à eau ?


          • almodis 19 juin 2013 15:58

            Bravo ! j’ai bien ri - jaune - ; 

            là où je n’ai pas ri du tout , c’est hier au J.T de Fr3 ( pardon : le Très Grand Soir 3 , loué soit il ) où l’insupportable Louis Laforge ( ? ) recevait Dumas , Lorenzi et Olivier Besancenot . Ce dernier , après avoir fustigé le G8 , ( on n’en attendait pas moins ) a plaidé pour une aide aux rebelles révolutionnaires contre Assad ; faux cul , il a précisé qu’il ne fallait évidemment pas aider les islamistes ( !!! ) mais , tout de même , tous ces Syriens réellement démocrates « sont les seuls à ne pas être aidés par l’Occident » ...
            Après on s’étonne - et on se désole , ce qui est mon cas - de voir l’extrême gauche perdre son crédit !

            • sansblaze 19 juin 2013 23:06

              Besancenot, ça fait quelque temps que le bruit court qu’il n’est qu’une taupe infiltré dans « l’extrême gauche » totalement de ce fait contrôlé par les « b Initiales », ceux qui se sont réunis pour un petit golf début juin


            • jaja jaja 19 juin 2013 23:42

              N’écoutez pas les bruits (de chiottes de l’extrême droite) qui sont tout le contraire de critiques raisonnées.... Besancenot est le porte-parole du NPA, parti uni sur le soutien aux révolutions arabes... de la Tunisie à Bahreïn,et bien sûr y compris au soulèvement syrien...
              De même ce parti combat l’intervention militaire française au Mali et en Afghanistan et milite pour le retrait de toutes les troupes françaises de tous les théâtres d’opération extérieurs...

              L’armée française ne pouvant avoir qu’un rôle de force coloniale ou supplétive de l’impérialisme américain...

              Demandez aux autres partis dits « anti-systèmes » d’en faire de même et ce ne serait déja pas mal s’ils acceptaient... Ce qui ne sera bien sûr pas le cas !


            • Ricquet Ricquet 19 juin 2013 20:03

              Elk : Il semblerait M. Fabius que vous ayez promis à votre épouse, pour les vacances estivales, de l’emmener à Homs (en Syrie) faire une croisière ?

              Fab : En fait de croisière, Imaginez plutôt du pédalo à quai pour ne pas se mouiller...

              Elk : Le pédalo est très en vogue depuis quelques temps, n’est-ce-pas ?

              Fab : C’est un sport qui n’entrave que les jambes. il est donc très prisé chez les dignitaires en fauteuil, aux pieds secs et aux mains moites.

              Elk : Homs, évidemment n’est pas au bord de la mer, mais, puisque l’on maltraite l’avenir, le présent et l’histoire, pourquoi pas la géographie ?

              Fab : Je ne vous le fait pas dire, donc Homs au bord de l’eau : on s’en fout !

              Elk : Votre épouse va-t-elle s’accommoder d’une étendue de sable sans eau ? Et dans ce cas, votre croisière ne va-t-elle pas tomber à l’eau ?

              Fab : Ce petit désagrément est inconséquent au côté de l’innommable panoplie d’immondices déversées à flots en Syrie. Peut-être que Tartous eut été plus judicieux...


              • OMAR 19 juin 2013 21:25

                Omar 33

                Salut bluerider.

                Elkabbach veut simplement dire :« Le Mouton... ».

                CQFD....


                • njama njama 19 juin 2013 21:31

                  Très drôle la réponse de Vladimir Poutine à Cameron : « Est-ce ces cannibales que vous voulez soutenir et armer ? »
                  (01:28)
                  http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=5Jd_cL_9u_g

                  ou sur http://www.silviacattori.net/article4544.html


                  • bluerider bluerider 19 juin 2013 22:12

                    la Syrie est LE DOSSIER du moment.

                    Il n’y a rien d’autre de plus grave dans le monde à cette heure.

                    et personne n’est de trop pour faire comprendre la vraie nature des forces et intentions en présence.

                    tout ce que nos dirigeants osent dire ou faire vis à vis de ce pays est scandaleux, ignoble, inhumain. ils s’en foutent. avec 9 milliards d’humains la planète semble trop peuplée pour eux...


                    • sansblaze 19 juin 2013 23:23

                      J’adore la bombinette de ben, je m’en lasse pas, merci pour la magnifique photo, encore mieux que les ADM de Saddam, quel génie !!!!!!!!!


                      • vesjem vesjem 20 juin 2013 00:06

                        bordel , je me suis écroulé de rire plusieurs fois , et il faut que votre article soit exceptionnel pour me dérider en cette période d’abominations médiatiques.


                        • bluerider bluerider 20 juin 2013 00:16

                          @vesjem > « là où il y a de la gêne... » merci de votre témoignage. C’était le but, et je finissais par douter !


                          • Baarek Baarek 20 juin 2013 08:45

                            Très drôle ! J’ai particulièrement aimé le « Les journalistes, ça gaze ? »


                            • chmoll chmoll 20 juin 2013 09:46

                              pour un fois un fabius nous fait contaminer par le rire


                              • agent orange agent orange 20 juin 2013 11:00

                                Juste un mot : BRAVO.

                                PS : Morsi ? Celui qui a eu son diplôme de charia dans une madrassa californienne ? (pour rester dans le ton de l’article)


                                • bluerider bluerider 20 juin 2013 12:07

                                  UN GRAND BRAVO à l’illustrateur dont je détourne un dessin en haut de l’article.

                                  J’ai oublié de le mettre en lien et j’en suis tout contrit.

                                  http://www.12bis.com/bande-dessinee/humour/tontons-eparpilles-facon-puzzle


                                  • kergen 23 juin 2013 11:48

                                    MORT DE RIRE

                                    Le plan « SYRIE » est un fiasco total pour l’OTAN.

                                    AU début la presse atlantiste putassière, Libé, Le Monde en tête, fustigeait la Russie de s’opposer à l’humanité de l’OTAN. ILs prétendaient qu’elle était presque seule. Grâce au net, nous avons été quelques dizaines de milliers à rappeller à ces putes que la Russie n’était pas seule mais soutenue par près des deux tiers des états et 80% de la population mondiale.
                                    Ils ont arrêté cette fable, mettant l’accent sur le groupe des pays « amis de la Syrie » qui comptait presque 100 membres.
                                    Qu’apprend-on hier ?????
                                    Que ce groupe se réduit désormais à 11 misérables membres.
                                    A savoir les USA et leurs putes : France, GB, Allemagne, Canada et tous les pays sunnites de la région, Egypte(islamiste), Turquie(islamiste), Jordanie, Arabie, Emirats.

                                    A poil les enculés.

                                    C’est bon, après avoir baisé tout le monde au Kosovo, en Afga, en Irak, en Libye, en Cote d’Ivoire, arrive un moment où la corde casse.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires