• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Faux-bond

​ 

Le nez dans la poussière.

 

Qui ne s'est jamais retrouvé le nez dans la poussière parce qu'inopinément, un quidam lui a fait faux-bond, ne peut connaître les affres du malheureux pour trouver une roue de secours au débotté. La chose n'est pas simple, les solutions d'autant plus rares que le lâcheur disposait de compétence et d'un savoir-faire incontestable. Mais ainsi va l'existence, les experts sont souvent demandés et finissent par devoir faire des choix qui parfois vous laissent dans la panade.

Naturellement, il est préférable d'user de la circonlocution pour éviter le cas afin de ne pas courir le risque de provoquer le courroux de la fille de l'air. L'oiseau s'est envolé, il n'est plus temps de le rattraper, tout juste convient-il de s'accrocher aux branches pour ne pas choir de ce perchoir. Point n'est besoin de faire une scène, c'est justement là le point d'achoppement.

Assumer seul ce qui a été prévu sous d'autres conditions contractualisées n'est certes pas envisageable. Il y aurait maldonne, tromperie sur la marchandise, escroquerie morale et musicale. Le malheureux en reste sans voix, ce qui chez lui, relève de la rareté. Il lui faut trouver parade sans espérer un ténor du hit-parade mais tout bonnement un gentil comparse en mesure de faire bonne figure.

Le pire en la circonstance est de continuer à feindre l'indifférence, ne montrant pas au lâcheur que non seulement il vous met dans l'embarras mais de plus vous provoque grand tracas. Il vous appartient d'encaisser la mauvaise nouvelle avec bienveillance, exprimant votre compréhension pour ce choix plus juteux qu'il a dû faire à l'insu de son plein gré. Vous vous montrez magnanime et beau joueur alors qu'on fond de vous, vous êtes mauvais perdant.

Les cartes sont désormais faussées. Il faudra composer avec un remplaçant qui connaît la musique sans évoluer dans le même registre que le spécialiste de la fugue. Le plus compliqué du reste est le délai qui naturellement est le plus bref qui soit. Ce ne serait pas drôle de disposer d'un temps suffisant pour se retourner, ça manquerait de piquant.

Une autre interrogation se fait jour. Au cas où la perle rare surgit d'un claquement de doigt ou d'une promesse de cachet, quelle sera la réaction de l'organisateur qui avait accepté une autre configuration. Le prévenir risque d'entraîner une réaction en chaîne pouvant aller jusqu'à l'annulation de la prestation, le placer devant le fait accompli manque sans doute d'élégance mais préserve l'essentiel.

Ce faux-bond provoque ainsi bien des ricochets. La chose est inévitable lorsqu'on ne cesse de traîner en bord de rivière, n'allant jamais dans le sens d'un courant allant à rebours du vent dominant. Il y a de quoi se perdre et écorner une réputation qui au demeurant avait déjà quelques maladresses à son passif. Vous allez passer pour un faux-jeton, un menteur et pire encore, un escroc. Vous voilà habillé pour l'hiver dès le début de l'été.

Pour l'heure, au lieu de coucher sur le papier vos états d'âme à défaut d'un service qui ne sera pas rendu, vous feriez mieux de jouer de vos relations pour rebondir de la plus adroite façon. Retomber sur ses pieds est sans doute la plus belle des acrobaties après avoir joué les girouettes et pratiqué quelques pirouettes. Chacun peut s'accorder là-dessus mais dans ce cas précis d'un récit qui doit s'achever par une chute, comment éviter que tout cela ne s'achève pas en un effroyable gadin devant des gradins vides

Il ne suffit pas de quelques jeux de mots médiocres pour se tirer d'affaire la tête haute. C'est bien là la seule vérité de ce déplorable contre-temps. Vous voilà en surcharge d’impondérable et cela naturellement vous reste sur l'estomac.

À contre-note.

Vendredi 15 juillet à 16 h 30 quartier du Hameau à Sully-sur-Loire

Dimanche 17 juillet à 17 h à la Grange aux Chats Carroir-Grison

à St-Martin d’Auxigny

Samedi 23 juillet à 15 h Balade contée à Vannes sur Cosson

Vendredi 5 août à partir de 18 h avec Les passeurs de Loire à Sigloy

Mardi 9 août balade contée et chantée RDV 19 h Place Saint Aignan à Orléans

Mardi 30 août balade contée et chantée RDV 19 h Place Saint Aignan à Orléans

Le duo Du Val et Démon vous invite à les suivre dans leurs pérégrinations

à bientôt ...


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • jacques 15 juillet 17:55

    totalement inaccessible désolé.


    • C'est Nabum C’est Nabum 18 juillet 11:29

      @jacques

      C’est bien dommage 


    • juluch juluch 15 juillet 18:51

      Le musicien a fait faux bon ??

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires


Publicité