• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Hommage aux faux mages de Hollande

Hommage aux faux mages de Hollande

A l’origine de cette histoire, la pollution. Pollution des esprits et pollution de l’environnement.

Après l’embarquement, les hôtesses distribuent de la lecture pour faire patienter les voyageurs. Parmi eux, un média qui reprenait les promesses d’un homme normal.

 Un passager, ayant légèrement abusé des apéritifs et du vin pendant le repas, préféra le sommeil pour passer le temps. Il garda le journal, pour plus tard.

En arrivant à son hôtel, au fin fond de l’Afrique, il oublia celui-ci dans un tiroir. Plus tard, un employé le récupéra pour l’offrir au missionnaire de son village.

A une dizaine d’heures de marche, vivait un village ignoré du monde. Autour du vieux missionnaire pédophile, des vieux et des hommes. Les femmes quittant très jeune le village pour travailler dans les hôtels. On leurs avait enseignée que la vie était une dure lutte, mais qu’une dure lutte pouvait rapporter des millions de dollars à condition de ne pas avaler (pour la recherche d’ADN).

Les hommes privés de femmes, avaient adoptés les pratiques du missionnaire. La vie était gay sous les palmiers.

Le journal devient une référence, une bible lue et relue par les mâles du village. Cela donna des idées à deux intrépides : Découvrir ce paradis dont parlait l’article. 

Ils partirent donc à deux, et en fonction de leurs pratiques sexuelles, ils étaient toujours deux en arrivant en France.

Comme Mallaury Nataf, ils furent SDF. Mais comme elle, ils rencontrèrent un journaliste en quête d’un sujet alimentaire. Comme le jeune journaliste était l’amant du rédacteur en chef, le sujet passa en boucle. Faute de trouver une étable, c’est sous un pont qu’ils furent photographiés. Même sous la neige  ! 

  

Une certaine Valérie T, cherchant à justifier le coût de sa présence à la cour, s’empara du sujet et saoula son amant corrézien pour qu’il fasse un geste pour eux. 

Pour avoir la paix, il accepta de leurs envoyer trois ministres à grand renfort de caméra de télévision. (Que ne ferait-on pas pour les sondages).

Le soir du 24 décembre, guider par leur GPS, ils arrivèrent :

  • Le ministre du budget déposa à leurs pieds un document leurs accordant le R.M.I. 
  • Le ministre de la santé, une prise en charge complète de l’A.M.E. 
  • Le ministre du logement, un acte de propriété d’un ancien presbytère réquisitionné. 

C’était un véritable conte de Noël.

Mais nos deux héros n’étaient pas satisfait, ils réclamèrent des cartes d’identités françaises, des cartes d’électeurs et surtout de pouvoir se marier le soir même….

Moralité, ne laissez jamais traîner vos journaux, surtout français !

Pour vous distraire, ce n’est pas jeune mais moi non plus : 

 

 

Illustration : http://divxorama.free.fr/jaquettes/jaquettes.php.


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • luluberlu luluberlu 18 décembre 2012 11:36

    Pour« fromage de hollande », c’est voulu ? ..bien vue le titre.


    • In Bruges In Bruges 18 décembre 2012 18:36

      @ l’auteur,
      Tout le monde vous met du rouge qui tâche dans la jauge, mais vous, vous ne rougissez pas.
      Z’avez raison.
      J’vous aime bien, M’sieur l’autodidacte.


      • Papybom Papybom 18 décembre 2012 21:03

        Bonsoir Monsieur In Bruges,

        Le rouge n’a pas encore atteint mon front juvénile Les anciens nous recommandaient de moissonner notre champs. Ici, on moinssonne, c’est moins fatiguant, mais moins enrichissant  !

        Par habitude, je ne m’attends pas à une pléthore de commentaires. Je ne suis qu’un vieux bouffon gaulois, mais qui ne rejoindra pas la Belgique. Quoique pour la bière de l’Abbaye De Part Dieu  ?

        Cordialement.


      • Claude Hubert rony 19 décembre 2012 10:50

        Bonjour

        Ça aurait pu être de l’humour... car quelques vérités. Mais humour ou ironient ne nécessitent pas vulgarité, dommage

        ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires