• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Ils sont fous, ces Romains !

Ils sont fous, ces Romains !

Phrase récurrente de la série des bandes dessinées Astérix. Elle est souvent prononcée par Obélix, personnage qui incarne le bon sens naïf. Cette phrase montre l'incompréhension d'Obélix — et par extension, du Français moyen — face aux us et coutumes des étrangers.

Non Obélix, ce ne sont pas les Romains qui sont fous, ce sont les hommes. En voulant imposer leurs religions, ils les divisent et crées des affrontements. Les Gaulois n’avaient peur que d’une chose : que le ciel leur tombe sur la tête. Mais les Dieux des religions habitants, en principe dans le ciel, en retombant sur terre, ils pourraient se rendre compte des ravages des religions.

Tes parents, René Goscinny au scénario et Albert Uderzo aux dessins, n’ont fait mourir de rire. Les caricatures de "Charlie Hebdo" ne sont que de la provocation qui elle, fait mourir des innocents. 

Pour aller plus loin, les Romains c’est Rome, (saint ?) siège du Vatican. Les catholiques seraient-ils fous ? Pas plus que les musulmans ou que les autres religions. La folie est comme toujours dans l’excès. L’homme, plus que les religions, est le responsable de cette folie. Croire n’est plus une priorité, c’est en voulant imposer sa religion qu’on la rend exécrable.

Dans la vie publique (et politique) des pays majoritairement musulmans, l’importance accordée à l’islam pur et dur, entraine les esprits les plus faibles. Sont-ils fous, ces musulmans de vouloir affirmer une identité et des convictions religieuses extrémistes ? Pas plus que les tortionnaires de l’inquisition.

Chaque pays peut avoir sa culture, c’est souvent même un attrait pour le tourisme. Mais l’importation massive de la graine ne doit pas s’imposer dans notre culture.

Selon Huntington, le monde compte neuf civilisations : occidentale, latino-américaine, africaine, islamique, chinoise, hindoue, orthodoxe, bouddhiste et japonaise. Huntington nous dit qu'il faut désormais penser les conflits en termes non plus idéologiques mais culturels : « Dans ce monde nouveau, la source fondamentale et première de conflit ne sera ni idéologique ni économique. Les grandes divisions au sein de l'humanité et la source principale de conflit sont culturelles… »

Pour garder la culture comme élément de comparaison, nous avons des religions génétiquement modifiés par l’homme. (et au profit des dirigeants).

A l’origine nous avons quatre « grandes religions » donnant à titre indicatif un pourcentage de la population mondiale pour chacune d'entre elles :

Le christianisme (28 %),

l'islam (18 %),

l'hindouisme (15 %) et

le bouddhisme (5 %).

On estime en outre à 29 % le taux de la population mondiale sans religion et à 5 % les adeptes d'« autres religions ». 

Le christianisme est la religion des chrétiens, ainsi désignés parce qu'ils reconnaissent Jésus comme étant le Christ, le fils de Dieu. Il y aurait entre 2,23 milliards et 2,3 milliards de chrétiens dans le monde. Mais le christianisme est une nébuleuse et même Dieu n’y reconnaitrait pas ses fidèles.

Le catholicisme se caractérise par la reconnaissance de l'autorité du pape, l'évêque de Rome : 1202 millions de fidèles.

Le christianisme orthodoxe reconnaît l'autorité et la communion des patriarches orientaux et russes, notamment ceux de Constantinople, d'Alexandrie, de Jérusalem, d'Antioche, de Moscou etc. : 233 millions de fidèles.

Le protestantisme est une appellation générique pour les confessions chrétiennes apparues depuis le XVIe siècle avec la Réforme protestante. Le protestantisme « historique » (donc sans les évangéliques et les pentecôtistes) compte 426 millions de fidèles, dont :

Le luthéranisme, initié par Martin Luther en Allemagne en 1517 à la suite d'un conflit avec le pape.

L'anglicanisme initié par Henri VIII en Angleterre en 1531 : 86 millions de fidèles

Le calvinisme, initié par Jean Calvin en France en 1536.

Les protestants évangéliques et les pentecôtistes sont environ 500 millions dans le monde, en forte augmentation. Les Mormons : 13,5 millions de fidèles. Les Témoins de Jéhovah : 7,3 millions de fidèles.

L'islam est la religion des musulmans, Mahomet (570-632) en est le prophète, elle repose sur le Coran (les sourates de La Mecque et les sourates de Médine) et célèbre le culte monothéiste de Dieu (Allah en arabe) : entre 1,5 milliard et 1,57 milliard de fidèles.

Les musulmans se partagent en trois branches principales :

Le sunnisme rassemble environ 90 % des musulmans,

Le chiisme environ 10 %,

L'ibadisme moins de 1 %.

Mais les trois branches ont données de nombreuses ramifications. (Comme le christianisme).

Souvenons nous de la fameuse formule « Le Pape, combien de divisions ? » par Staline répondant à Winston Churchill en 1945, qui lui demandait de respecter les libertés religieuses dans l’Europe centrale que l’Armée rouge occupait.

L’amour du prochain n’est qu’une parodie dans la division des religions. C’est donc dans la rubrique Parodie que je dépose ce texte.

Mais il faut parfois défendre les « Barbus ». La preuve, en italien...

Illustration : http://www.urbanity.es/foro/infraestructuras/7107-infraestructuras-de-espana-puentes-de-espana-4.html?langid=1


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • alinea Alinea 20 septembre 2012 10:27

    Ce que pouvait se permettre Hara Kiri dans les années soixante dix, on ne peut plus se le permettre aujourd’hui !
    À l’époque, il y avait moins de haine de par le monde ! Si on peut rire de tout ou tout dénigrer, peut-être faut-il le faire en connaissance de cause ; ce ne sont pas les religions qui ont rendu les gens si égocentriques, si égoïstes, peut-être au contraire est-ce leur recul.
    La religion libérale de l’individualisme en occident, qui fait que chacun se croit autoriser de taguer, de polluer, de saccager, elle, est la cause de tout !
    Les musulmans se sentent insultés par cette religion-là : n’importe qui se durcit quand il est insulté. Et personne ne cédera !
    Il faut noter quand même que le bouddhisme, qui est devenue une religion mais reste une pensée non violente et pacifiste, n’est pas insultée ! Les hindouistes non plus !
    Les chrétiens, surtout s’ils ne sont plus croyants, ne supportent pas qu’une autre religion soit conquérante, à la place de la leur.
    C’est la ronde des dominations !!! Mais il me semble quand même que le matraquage médiatique met de l’huile sur le feu !!
    Quant à la croyance, on sait bien qu’elle interdit toute discussion...la conviction du croyant est un mur.


    • miha 20 septembre 2012 10:34

      Ben... et la religion juive ?

      Il y aurait aussi peu de pratiquants juifs qu’ils ne vaillent même pas la peine d’être comptabilisés ?

      C’est pourtant, chronologiquement, la première religion monothéiste qui existe encore dont, de plus, un des livres sacrés, la bible, sert aussi de base au christianisme et à l’islam.

      Bon, moi, je dis ça, je dis rien... je fais partie de ceux qui ne croient en aucune religion.


      • Papybom Papybom 20 septembre 2012 14:13

        Bonjour Démosthène,

         

        Merci de nous rappeler que la liberté d’expression est un fleuron de notre démocratie. S’exprimer sur une idée n’est nullement être en accord avec elle. Mais les braves gents, n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux

        Effectivement, cela ne change rien à l’affaire. Quand on est con, on est con....Classez moi dans cette rubrique si cela peut consolider votre haute opinion de vous-même. Evitez la rubrique : Parodie. Seul, les cons comme moi, soufflent sur les cendres de l’humour qui ne vous enflamme pas.

        J’adore votre ouverture d’esprit et votre sens du dialogue  :

        «  Par Démosthène 17 septembre 14:34

        Tiens, encore un clebs qui s’ignore...

        Gaffe, va falloir hurler plus fort que les autres, si vous voulez un jour avoir une gamelle...

        Pour le reste, tout à été dit dans les commentaires qui précèdent, votre diatribe ne fait que démontre soit votre ignorance, soit votre prosélytisme...

        Dans les deux cas, ce que vous avez commis là ne mérite pas plus de considération.

        A ne pas relire de nouvelles inepties ’ produites ’ par votre ’ conscience ’.  »

        Cordialement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires